Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

menaces intérieures


zx
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, herciv a dit :

Sache que les GJ sont capables de frapper des gens qui passe en voiture au péage au seul motif qu'ils manifeste leur désapprobation.

Si ça ce n'est pas de la démocratie directe !

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Boule75 a dit :

Sauf à Notre-Dame des Landes par exemple.

A NDDL, la situation était dans une impasse totale. La reprise en main du politique sur le maintien de l'ordre, en annonçant l'abandon du projet, a permis d'éviter une insurrection de type guerre civile dans le bocage.

Des renseignements mettaient en évidence l'installation de points de fixation, pièges et autres booby traps destinés à provoquer un effet maximal pour pousser les forces de l'ordre à engager des moyens qui ne sont pas ceux du maintien de l'ordre (la troupe et des blindés en l'occurrence). On en a retrouvés depuis lors de la dépollution de la ZAD, notamment des futs d'hydrocarbures enterrés et munis de dispositifs pyrotechniques, ainsi que des bidons de mélange essence/acide destinés à l'alimentation de cocktails molotov.

Plusieurs des armes de guerres saisies à la même période dans les quartiers traditionnellement chauds de Nantes (AK et RPG en petit nombre à l'est et à l'ouest) ont été déclarées comme destinées aux Zadistes par leurs détenteurs. Réalité ou excuse facile et opportuniste, pas possible d'en être sûr.

Mais dans ce contexte, avec la certitude d'un adversaire prêt à toutes les extrémités pour se payer les forces de l'ordre (et n'ayant pas d'autre projet immédiat dans son action), le choix politique de l'abandon de l'aéroport était le meilleur. Cela permettait de couper la base violente de son soutien populaire, de délégitimer les actes extrêmes à venir. Cela a "désarmé" les points de résistance les plus dur, écartés certains des militants les plus extrêmes et les candidats au martyre.

Dans ce contexte, le démantèlement a pu être mené avec un niveau de violence contenu - même si toujours excessif - et qui n'était certainement pas le fait exclusif des forces de l'ordre.

 

Là, dans le mouvement des gilets jaunes, il me semble que le pas politique a déjà été fait. La spirale inflationniste des prix du carburants a été rompue, des aides (10 Mds quand même) ont été annoncées. Un infléchissement de l'orientation du pays a été annoncée pour indiquer que le mouvement avait été entendu. Et c'est là que les revendications ont changé (RIC, départ du président élu, etc.). La violence s'est maintenue malgré l'érosion du soutien populaire (soutien dont je me demande toujours comment il est mesuré, tant en matière de question posée que d'échantillon sondé). Il faudra probablement, à un moment, un second pas politique pour "casser" la dynamique mouvement qui, pour l'instant, continue sur son élan sans rencontrer d'obstacle, mais sans avoir rajouté d'essence dans le moteur.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Stats sur où ont été touchés les blessés graves des GJ : très majoritairement la têtehttps://twitter.com/MaximCombes/status/1086178344104800262

Des policiers en  train de tenter de dissimuler leur usage : https://twitter.com/nicolasgregoire/status/1085286564454903808
 

Quant aux syndicats policiers qui disent "heureusement que c'est ça sinon cela aurait été des armes léthales", je me demande comment ils ont réussi à gérer jusqu'à l'autorisation (sous hollande de mémoire) de ces armes, notamment des balades de plaisir comme Mai 68.

Quant à ceux qui disent "la violence discrédite les GJ", ils oublient que suite à l'alignement des législatives et des élections présidentielles il n'y a plus d'élections nationales pendant le mandat du Président, et que le Président actuel fait preuve d'une sourdité peu commune face à la société dans son ensemble, au point que des préfets s'en sont plaint. Du coup : quelles options restent ils aux gens en fort désaccord ? Et j'irai même plus loin : si demain aller manifester devienne trop dangereux, que pensez vous qu'il feront ?

Enfin, merci au réchauffement climatique, les amateurs de collapsologie pensent que désormais la voie politique est caduque, en l'occurrence dans cette vidéo une ancienne du PS et LFI et un philosophe : https://www.youtube.com/watch?v=ScG0peWoWcQ

 

Tout ça pour dire quoi ? Que la violence appelle la violence, surtout quand les causes ne sont pas adressées...

 

Or les urgences sociales et écologiques ont pour moi la même cause : les riches, de par le transfert incessant des richesses entre leurs mains et le fait qu'ils sont de loin les plus pollueurs. 

Quelques illustrations de la concentration des richesses : répartition des richesses aux USA  https://twitter.com/BryanDruzin/status/1072670221683617793 , la tour infernale des super riches https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/la-tour-infernale-des-super-riches => les 10% les plus aisés ont gagnés 6% de pouvoir d'achat sous macon, les 20% les plus pauvres ont perdu...  Comme le résume Thibault Gajdos : « Seules les préférences des plus riches ont une influence sur l’évolution des dépenses sociales » lisible là https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/01/17/thibault-gajdos-seules-les-preferences-des-plus-riches-ont-une-influence-sur-l-evolution-des-depenses-sociales_5410649_3232.html 

Bref, blâmer aujourd'hui les gilets jaunes, demain Extinction Rebellion, mais laisser les riches concentrer les richesses et toujours plus réchauffer le climat ne mènera à rien très rapidement. Ecoutons nous et agissons socialement et face au réchauffement, en redistribuant à nouveau efficacement, à défaut de quoi l'alternative ne plaira qu'à ceux du côté des happy few et autres puissants.

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, christophe 38 a dit :

mais je suis de moins en moins en phase avec ceux qui sont dans la rue et disent manifester pour nous.

Ils ne représentent pas tout le monde loin s'en faut. Il faut se désintoxiquer de la médiatisation 7/7 24/24 de ce mouvement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Julien a dit :

Ils ne représentent pas tout le monde loin s'en faut. Il faut se désintoxiquer de la médiatisation 7/7 24/24 de ce mouvement.

hummmmmmmm

 

tu as raison, mais

quand je discute autour de moi, je ne vois pas d'acharnés, mais je vois des gens qui se sentent concernés par un des chapitres relevés par les GJ ; ici, la non revalorisation des retraites, là, la CSG, là la vitesse à 80, là encore "on bouffe de la merde" ou "on paie trop d'impots"...

en gros, il y en a qui ralent dans le meme tempo (sans bloquer les ronds points ou défiler, mais, il y a du malaise)

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

(...) Enfin la partie en rouge est gratuite, la modération n'est pas encore intervenue. Elle serait tout a fait en droit de te foutre des points pour ad hominem. Perso je ne vais pas le faire, cette réponse mano à mano suffira. Si le forum ne te convient plus, tu peux cependant aller rejoindre tes petits camarades, la porte est ouverte. Sinon, moi, je vais, plutot que de te faire le plaisir de te transformer en pseudo martyr d'une révolution "populaire" te laisser te décrébiliser petit à petit au fil de tes interventions ici. A moins que tu ne daignes regagner quelques neurones et quitter le camp des ânes dans lequel je ne t'aurais pas mis initialement mais que visiblement tu as rejoins les deux pieds devant au vu de tes oeuvres

Bonne continuation

Merci pour tes "lumières", et ton analyse psycho-sociologique inégalée (si,si, franchement, j'suis sérieux :chirolp_iei:) de ce mouvement social inédit qui dure depuis début novembre... 

Confidences pour confidences, perso ça fait longtemps que je t'ai rangé dans le camp des "ânes", et je suis rassuré que ce soit réciproque (mais il y en a qui ne comprennent pas que, sauf à être un nuage transparent, on est forcément à plusieurs reprises dans une vie "l'âne", "le con", "le salaud", etc...d'autres personnes, dont on pense d'ailleurs la même chose, voire pire...: tout comme la beauté et la laideur c'est une question de "point de vue", comme disait ce bon vieil Obiwan Kenobi au Padawan Luke...). Houlà, je t'embête avec un terrain qui ne t'est pas appréhendable, là "Sorry my Lord"...  

Ton "historique" fantasmé au sujet de ma personne ou d'autres ne m'intéresse pas, et pour rebondir sur ce que tu as dit : Oui le forum ne me convient plus, car vous l'avez perverti, et il n'a plus rien à voir avec ce qu'il était de 2003 (sa création) à 2011 (où l'ambiance a commencé à changer).

Il y a plus de 2 mois The mouse a demandé la suppression de son compte sur le fil "Je me casse, j'en ai ras le bol", qu'avait crée syntaxerror9 en 2014 ; et pourtant on peut toujours trouver son profil dans les membres : pratique comme astuce, ça permet de gonfler artificiellement le nombre de membres du forum, puisque eux qui sont partis en sont encore comptabilisés comme "membres" bien qu'inactifs. La suite me concernant sera une "demande" dans le fil que je viens de mentionner, afin de ne pas faire dans le HS par rapport à la thématique de celui-ci (car moi je respecte les autres...).

Merci, et bonne continuation à tous ceux avec qui j'ai pu avoir des échanges positifs et respectueux sur le forum, qu'ils aient ou non partagé mes divers points de vue sur les divers sujets (technico-militaires ou "politiques"), ceux qui sont capables d'accepter qu'on ne pense pas comme eux, et de prendre en compte les arguments opposés aux leurs, même lorsqu'ils ne les jugent pas convaincants.    

Edited by Bruno
Correction sur l'intitulé exact d'un fil que syntaxerror9 avait crée, pour dire qu'il partait d'ici...
Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, christophe 38 a dit :

hummmmmmmm

 

tu as raison, mais

quand je discute autour de moi, je ne vois pas d'acharnés, mais je vois des gens qui se sentent concernés par un des chapitres relevés par les GJ ; ici, la non revalorisation des retraites, là, la CSG, là la vitesse à 80, là encore "on bouffe de la merde" ou "on paie trop d'impots"...

en gros, il y en a qui ralent dans le même tempo (sans bloquer les ronds points ou défiler, mais, il y a du malaise)

Je pense qu'ici réside le coeur du problème, la crise des gilets jaunes est avant tout une crise de représentativité. L'agrégat revendicatif du mouvement que tu cites cache en fait le divorce entre les élites et les administrés. Ce divorce transcende les lignes politiques il est plus social que politique ce divorce crée le malaise et le point éclair a été atteint à la suite d'une conjonction de mesure tout à fait anodines qui en temps "normal" n'auraient pas eu cet impact mais qui interviennent à un moment clé un carrefour de ressentis, de frustrations économiques (pouvoir d'achat) politiques (victoire "volée") etc etc ...

Ce mouvement est celui des espoirs trop longtemps déçus et surtout témoigne d'une absence totale de perception du malaise par le politique au sens large. Là où l'actuel gouvernement pourrait avoir une responsabilité particulière à mon sens c'est dans sa maladresse à gérer les premiers instants de la crise.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Bruno a dit :

 (car moi je respecte les autres...).

 

Citation

toi tu représentes bien une certaine "Nomenkatura  Bobo", égocentrée baignant dans sa petite suffisance mesquine. 

Citation

 pauvre type

Belle demonstration

Ciao et au plaisir ............

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, pascal a dit :

Ce mouvement est celui des espoirs trop longtemps déçus et surtout témoigne d'une absence totale de perception du malaise par le politique au sens large. Là où l'actuel gouvernement pourrait avoir une responsabilité particulière à mon sens c'est dans sa maladresse à gérer les premiers instants de la crise.

 

Bien d'accord

Les anglais au moins respecte la parole du peule avec le Brexit   

 

2016 

le, pour le couple exécutif, de ne pas laisser l'impression d'un recul politique après l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Si le Premier ministre Édouard Philippe a défendu mercredi une décision "de raison", mettant en avant la nécessité de "trancher le nœud gordien", il n'en reste pas moins que cette décision va à l'encontre du référendum local du 26 juin 2016, dont le "oui" était sorti vainqueur à 55,17% des voix. 

2005

55% pour le non à la Constitution européenne

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Scarabé a dit :

Bien d'accord

Les anglais au moins respecte la parole du peule avec le Brexit   

 

:rolleyes: On va attendre de voir comment ca se termine avant d'affirmer ca si ca te dérange pas. Tout le monde parle du risque de hard brexit mais je pense qu'il y a surtout un risque de no brexit.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Julien a dit :

:rolleyes: On va attendre de voir comment ca se termine avant d'affirmer ca si ca te dérange pas. Tout le monde parle du risque de hard brexit mais je pense qu'il y a surtout un risque de no brexit.

C'est quand même la GB qui a demandé à l'Europe d'activer l'article 50. Et si l'Europe ne le fait pas elle perdra toute crédibilité déjà qu'aux yeux de l’opinion elle n'est pas très crédible.  Ce serai même une aubaine pour les populistes le no brexit ils pourraient dire vous voyez l'Europe veux garder les peuples sous sont joue.   

Le No brexit c'est la fin de l'Europe ils sont obliger de faire quelque chose. En plus cette histoire dure depuis trop longtemps même les anglais en ont marre et veulent savoir à quelle sauce ils vont être mangé. 

Mais bon on devrait aller dans le bon fil     

Link to comment
Share on other sites

  • Fenrir locked this topic
  • 2 months later...
Quote

50% des Français seraient prêts à mettre un militaire au pouvoir en cas de nouveaux attentats

Journaliste au quotidien Le Parisien, Henri Vernet a eu le nez creux en écrivant son « thriller » politique « Article 36 « . L’histoire? Un jeune président est confronté à un vaste mouvement de prostestation animé par les « cocus de la République »? C’est alors qu’une vague d’attentats s’abat sur la France. Les forces de sécurité étant au bord de la rupture, l’opération « Mistral » est lancée, dans le cadre de l’article 36 de la Constitution, lequel prévoit le transfert du pouvoir de police aux militaires pendant 12 jours afin de restaurer la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Et le général qui va la conduire deviendra un rival du chef de l’État.

Cette fiction est le « fruit d’une enquête patiente et rigoureuse, nourrie de témoignages et d’entretiens avec des responsables clés des armées, des services de renseignement, de la police et de la gendarmerie », explique l’éditeur d’Article 36, à savoir les Éditions Jean-Claude Lattès.

Justement, ces dernières ont commandé un sondage auprès de l’institut Odoxa. Et les résultats vont dans le sens de la conclusion de leur présentation du livre de Henri Vernet : « Ce qui est raconté et décrit dans l’ouvrage est imaginaire, mais tout pourrait parfaitement arriver, et nous montrons comment. »

Tout d’abord, pour 60% des personnes interrogées, la France est toujours en guerre contre le terrorisme. Et « ce sentiment […] est partagé par tous les Français, quelle que soit leur orientation politique, à l’exception [relative] des ‘Insoumis’ qui sont les seuls à être partages [50/50] sur la question. Pour les aitres, la question ne se pose même pas : 57% des sympathisants RN [Rassemblement national, ex-FN, ndlr], 65% de ceux du PS, 68% de ceux de LR et 75% des sympathisants de LaREM [La République en Marche, ndlr] perçoivent leur pays comme étant actuellement en guerre », souligne Odoxa.

Et être en guerre suppose des mesures d’exception. Et là encore, une nette majorité de Français y est favorable. Ils sont en effet 55% à s’y dire prêts et à consentir une réduction de leurs libertés au profit de leur sécurité. Cela étant, les réponses ne sont pas les mêmes en fonction des sympathies politiques. Les électeurs de La France insoumise [LFI] et du Parti socialiste sont les plus hostiles à cette idée [respectivement à 67% et à 57%]. En revanche, les sympathisants de LaREM y adhèrent à 67%. Et cela monte jusqu’à 74% pour ceux de LR.

Autre enseignement de cette enquête, l’armée est l’institution à laquelle les Français font le plus confiance pour lutter contre le terrorisme, quel que soit le biais politique. C’est le cas pour 54% des personnes interrogées. Arrivent ensuite la police [20%], la justice [9%], le gouvernement [7%] et la classe politique [1%].

« Les instances classiques de nos régimes démocratiques [justice et pouvoir politique], normalement en charge de répondre à ce type de dangers,sont donc totalement dépassées par le pouvoir militaire [voire policier] » commente Odoxa.

Aussi, l’idée de placer « temporairement » un militaire à la tête du pays en cas de nouveaux attentats est majoritaire, 50% des sondés ayant répondu y être favorables [contre 49%]. Une telle hypothèse est surtout plebiscitée à la droite de l’échiquier politique, les sympathisants du RN y étant faborables à 71% et ceux des Républicains à 58%. Même à gauche, une telle éventualité est loin d’effayer les personnes proches de LFI : elles y seraient même favorables à 49%. Mais elle n’est pas populaire chez les sympathisants socalistes [ils sont 66% à y être hostiles], et encore moins pour ceux de LaReM, 75% d’entre-eux repoussant une telle issue.

http://www.opex360.com/2019/03/28/50-des-francais-seraient-prets-a-mettre-un-militaire-au-pouvoir-en-cas-de-nouveaux-attentats/

La source du sondage http://www.odoxa.fr/sondage/faire-face-terrorisme-francais-plebiscitent-larmee-appellent-a-mesures-dexception/

Le PDF http://www.odoxa.fr/wp-content/uploads/2019/03/Odoxa-pour-JC-Lattes-Francais-et-instauration-regime-autoritaire.pdf

  • Haha 1
  • Confused 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,796
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ixnay
    Newest Member
    ixnay
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...