zx

menaces intérieures

Recommended Posts

Je vois qu'ici le ton dominant est à mettre toutes les violences des derniers mois dans nos rues sur le dos des manifestants en gilet jaune, ou de ceux qui sont venus s'y agréger par effet d'opportunisme (les habituels "casseurs" et autres "black-blocks", qui pourrissent la plupart des fins de manifs depuis 20 ans)... Vision partielle et partiale d'une réalité plus complexe et nuancée !... 

L'utilisation abusive du "flash-ball", par certains flics qui dans un excès de zèle font les kékés avec ce super-joujou, allant jusqu'à tirer les gens dans le dos, comme ce pompier qui manifestait à Bordeaux et qui est dans le coma... Des vidéos amateurs où on voit plusieurs agents frappant des femmes à terre... Ca ne se rapproche pas des méthodes du régime Pinochet ??  Une centaine de manifestants "Gilets Jaunes" défigurés à cause des tirs à bout portant, de la part d'agents faisant de l'excès de zèle, avec à la clé quelques enquêtes déjà ouvertes par l'IGPN, et des dizaines de poursuites judiciaires entamées contre le Ministère de l'Intérieur, c'est sûrement excellent pour la cohésion sociale de la Nation, et la pacifications générale des moeurs, pas vrai ?

Ce n'est pas une intox de la part de "médias alternatifs" (qui mentent presque toujours, contrairement aux médias bénéficiant de canaux publics, qui eux disent presque toujours la vérité, ou du moins quelque chose qui y ressemble : c'est bien connu), puisque le sujet des nombreux blessés, dû à un usage abusif de cet outil (= pas du tout dans des conditions de légitime défense) est parfois évoqué sur les grands médias, dont les journalistes eux mêmes diffusent des vidéos sur le sujet (qu'ils les aies faites, ou "empruntés" à des témoins, mais dans ce cas s'ils sont si professionnels ils sont censés avoir vérifié leur authenticité, pas vrai ?).

D'ailleurs, une note de service/circulaire vient d'être diffusée à tous les policiers pour leur re-préciser les conditions d'usage du "flash-ball" : si ça ne sonne pas comme un aveu discret qu'il y a eu des "usages irréguliers"... De manière générale, je soutiens fortement les policiers et gendarmes, mais là franchement, "il y en a qui déconnent" (et pourtant, ils ne sont pas pauvres, ben merde alors M. Le Président, comment cela se fait-ce ?? !!).      

Le mouvement social en cours ne fera sans doute pas de vrai gagnant, mais il a d'ores et déjà fait de grands perdants : les agents de "Forces De l'Ordre", qui bénéficiaient depuis la vague d'attentats islamistes commencée en janvier 2015 (contre Charlie Hebdo), d'une estime, et d'une "côte d'amour", jamais vues au sein de la population française (traditionnellement "indisciplinée", et plutôt rétive à ce qui représente l'autorité). Remarquez, au moins comme ça les "flics" aident sans le vouloir à refaire du lien entre les différentes factions de "vilains rebelles mal-pensants", c'est toujours ça. -:))

Faut-il rappeler, à ceux qui réduisent le mouvement social qui dure depuis fin octobre (plus long que celui de Mai 1968...) à une expression collective de beaufs ruraux déclassés, et abreuvés de propagande complotiste sur Internet (sacré sens de la caricature en guise d'analyse sociale :rolleyes:), que jusqu'à la mi-décembre les "gilets jaunes" bénéficiaient du soutien d'environ 70% de la population (plus ou moins 3 points selon les sondages) ?? Là aussi c'étaient des sondages commandés et relayés par les grands médias classiques d'infos (LCI, BFM TV, C-News, RTL, "Le Monde"...), ici considérés comme les seules sources "fiables et sérieuses".

Dont acte : ça en fait, dites-donc, des bouseux fachos (d'extrême-gauche, extrême-droite, d'extrême-abstention, extrêmement extrêmes, etc...) incapables de comprendre les "réformes", et adhérents aux pires thèses complotistes ! Aujourd'hui encore, alors, malgré tous les incidents qui ont été exploités contre ce mouvement protéiforme, et alors que logiquement il commence à s'essouffler, à se subdiviser selon les sensibilités politiques très diverses de ses participants, les mêmes enquêtes d'opinion le créditent encore de la sympathie de 52 à 57% de la population (selon les sondages relayés par les médias précités).

Je croyais pas qu'il y avait encore autant de monde dans nos villages, franchement -:))  Comme quoi, la fameuse "désertification rurale" était-elle en fait une "Fake News" ? 

Edited by Bruno
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

expression collective de beaufs ruraux déclassés, et abreuvés de propagande complotiste sur Internet 

Comme tu abaisse le niveau, disons beauf désoeuvrés tout court (je sais ce n'est pas vrai). Et je suis fier d'être ventre jaune. Plus bouseux tu meurs.

Tiens, je me demande si un des fondements n'est pas la terreur ancêstrale de ne rien léguer? Sinon, je n'ai aucune pitié collective pour cette génération qui s'est tranquillement laissé vivre au frais de la dette de nos enfants, et qui estime que ce qu'ils pouvaient offrir à leurs anciens (pyramide des âges) est leur du.

Bien sur ma vraie position est plus nuancée, mais parfois ras le bol

Edited by prof.566
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, prof.566 a dit :

Comme tu abaisse le niveau, disons beauf désoeuvrés tout court (je sais ce n'est pas vrai). Et je suis fier d'être ventre jaune. Plus bouseux tu meurs.

J'ai juste repris des termes utilisés dans les 2 pages précédentes. Il suffit de te donner la peine d'aller relire les posts, et tu verras, que ça réhaussera ton niveau de compréhension des posts qui ne vont pas dans ton sens... "Ventre jaune", "gilet jaune" / "gilet bleu" , "foulard rouge", "stylo rouge", etc... l'essentiel est de savoir ouvrir son esprit pour respecter un minimum l'expression de points de vues différents des siens, sans en caricaturer les auteurs...

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ventre jaune est un Bressan. Rien à voir avec ces guignols.  Merci pour les conseils d'ouverture de mon esprit, je ne saurais y manquer. J'ai rencontré UNE fois des gilets jaunes et je me suis fait racketter une signature et quelques euros (bien sur sans obligation). Après avoir patiemment attendu 15 minutes. Le jour ou j'aurai une liste claire de revendications, je me ferai un immense plaisir de les écouter (une fois traduites en français) ....

Figure toi que j'avais pas mal de sympathie pour ce mouvement à l'origine, qui rappelait qu'il existe une "basse classe moyenne" (dont j'ai fait partie) qui rame. Montre moi un gilet jaune sans smartphone et box et on en reparlera (là ce sont des vrais pauvres)

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Bruno a dit :

Je vois qu'ici le ton dominant est à mettre toutes les violences des derniers mois dans nos rues sur le dos des manifestants en gilet jaune, ou de ceux qui sont venus s'y agréger par effet d'opportunisme (les habituels "casseurs" et autres "black-blocks", qui pourrissent la plupart des fins de manifs depuis 20 ans)... Vision partielle et partiale d'une réalité plus complexe et nuancée !... 

L'utilisation abusive du "flash-ball", par certains flics qui dans un excès de zèle font les kékés avec ce super-joujou, allant jusqu'à tirer les gens dans le dos, comme ce pompier qui manifestait à Bordeaux et qui est dans le coma... Des vidéos amateurs où on voit plusieurs agents frappant des femmes à terre... Ca ne se rapproche pas des méthodes du régime Pinochet ??  Une centaine de manifestants "Gilets Jaunes" défigurés à cause des tirs à bout portant, de la part d'agents faisant de l'excès de zèle, avec à la clé quelques enquêtes déjà ouvertes par l'IGPN, et des dizaines de poursuites judiciaires entamées contre le Ministère de l'Intérieur, c'est sûrement excellent pour la cohésion sociale de la Nation, et la pacifications générale des moeurs, pas vrai ?

Ce n'est pas une intox de la part de "médias alternatifs" (qui mentent presque toujours, contrairement aux médias bénéficiant de canaux publics, qui eux disent presque toujours la vérité, ou du moins quelque chose qui y ressemble : c'est bien connu), puisque le sujet des nombreux blessés, dû à un usage abusif de cet outil (= pas du tout dans des conditions de légitime défense) est parfois évoqué sur les grands médias, dont les journalistes eux mêmes diffusent des vidéos sur le sujet (qu'ils les aies faites, ou "empruntés" à des témoins, mais dans ce cas s'ils sont si professionnels ils sont censés avoir vérifié leur authenticité, pas vrai ?).

D'ailleurs, une note de service/circulaire vient d'être diffusée à tous les policiers pour leur re-préciser les conditions d'usage du "flash-ball" : si ça ne sonne pas comme un aveu discret qu'il y a eu des "usages irréguliers"... De manière générale, je soutiens fortement les policiers et gendarmes, mais là franchement, "il y en a qui déconnent" (et pourtant, ils ne sont pas pauvres, ben merde alors M. Le Président, comment cela se fait-ce ?? !!).      

Le mouvement social en cours ne fera sans doute pas de vrai gagnant, mais il a d'ores et déjà fait de grands perdants : les agents de "Forces De l'Ordre", qui bénéficiaient depuis la vague d'attentats islamistes commencée en janvier 2015 (contre Charlie Hebdo), d'une estime, et d'une "côte d'amour", jamais vues au sein de la population française (traditionnellement "indisciplinée", et plutôt rétive à ce qui représente l'autorité). Remarquez, au moins comme ça les "flics" aident sans le vouloir à refaire du lien entre les différentes factions de "vilains rebelles mal-pensants", c'est toujours ça. -:))

Faut-il rappeler, à ceux qui réduisent le mouvement social qui dure depuis fin octobre (plus long que celui de Mai 1968...) à une expression collective de beaufs ruraux déclassés, et abreuvés de propagande complotiste sur Internet (sacré sens de la caricature en guise d'analyse sociale :rolleyes:), que jusqu'à la mi-décembre les "gilets jaunes" bénéficiaient du soutien d'environ 70% de la population (plus ou moins 3 points selon les sondages) ?? Là aussi c'étaient des sondages commandés et relayés par les grands médias classiques d'infos (LCI, BFM TV, C-News, RTL, "Le Monde"...), ici considérés comme les seules sources "fiables et sérieuses".

Dont acte : ça en fait, dites-donc, des bouseux fachos (d'extrême-gauche, extrême-droite, d'extrême-abstention, extrêmement extrêmes, etc...) incapables de comprendre les "réformes", et adhérents aux pires thèses complotistes ! Aujourd'hui encore, alors, malgré tous les incidents qui ont été exploités contre ce mouvement protéiforme, et alors que logiquement il commence à s'essouffler, à se subdiviser selon les sensibilités politiques très diverses de ses participants, les mêmes enquêtes d'opinion le créditent encore de la sympathie de 52 à 57% de la population (selon les sondages relayés par les médias précités).

Je croyais pas qu'il y avait encore autant de monde dans nos villages, franchement -:))  Comme quoi, la fameuse "désertification rurale" était-elle en fait une "Fake News" ? 

yop

 

je ne cherche pas d'excuse pour mes anciens collegues, mais, je pense que les comportements que tu cites sont dus à la peur (hé oui, ce sont des gros MO), à la fatigue (la répétition de ces manifs), au fait peut etre qu'aucune solution ne se dégage ( tiens, celui là, je lui en mets une, il ne reviendra pas la semaine prochaine), à des choses que nous n'avons pas perçu (le mec qui se prend un tir avait peut etre balancé un projectile les minutes précédentes, chose qui n'apparait pas dans le film), des erreurs (tu vises, tu tires et un gars passe devant et se prend le projectile qui ne lui était pas destiné).

 

Une solution ?? faire comme pour les tasers, filmer ; ça calmerait des 2 cotés : le flic ne tirerait pas n'importe comment, le manifestant ne pourrait pas dire qu'il n'y est pour rien

 

Pour la note, voici ce qu'on en dit, à coté : https://actu17.fr/gilets-jaunes-le-dgpn-rappelle-aux-policiers-les-conditions-dutilisation-du-flash-ball/

quant aux distances mini, je les vois mal sortir le décametre et dire : "STOOOOP ! là, on ne tire plus !!!"

sinon, condition d'usage : la défense du point, du terrain : le recul n'est pas une option, on tient et tant pis pour les mecs qui avancent.

 

 

quant à la cote d'amour, faut le dire aux collegues dont 7 se sont déjà suicidés depuis le début de l'année. https://actu17.fr/3-policiers-se-sont-donnes-la-mort-en-24-heures/

 

Je suis POUR la presse ! j'aimerai simplement que, de temps en temps, dans les manifs, elle soit dans les rangs, avec les flics, pour en prendre plein la gueule et comprendre pourquoi, parfois, ça peut déraper.

il y a 29 minutes, prof.566 a dit :

Ventre jaune est un Bressan. Rien à voir avec ces guignols.  Merci pour les conseils d'ouverture de mon esprit, je ne saurais y manquer. J'ai rencontré UNE fois des gilets jaunes et je me suis fait racketter une signature et quelques euros (bien sur sans obligation). Après avoir patiemment attendu 15 minutes. Le jour ou j'aurai une liste claire de revendications, je me ferai un immense plaisir de les écouter (une fois traduites en français) ....

Figure toi que j'avais pas mal de sympathie pour ce mouvement à l'origine, qui rappelait qu'il existe une "basse classe moyenne" (dont j'ai fait partie) qui rame. Montre moi un gilet jaune sans smartphone et box et on en reparlera (là ce sont des vrais pauvres)

Bressan, https://www.lejsl.com/bresse/2012/02/03/les-bressans-ces-ventres-jaunes

 

 

j'édite encore mon propos :

 

le monde dans lequel nous vivons n'est pas parfait ; il faudrait peut etre l'aménager ;

mais, là, ce que les GJ nos proposent, c'est de casser : ils n'ont rien de cohérent à proposer : donc, d'un coté un monde imparfait, de l'autre, un monstre, l'anarchie...

que choisissons nous ??

 

vous ne pensez pas que 10 jours de manifs (10 samedis cumulés) ça suffit ? que l'etat n'a pas compris ? que les reformes mettent plus longtemps qu'un clic de souris ?? (autrement écrit, on place le curseur où ???? on va jusqu'où ?? il faudra combien de morts ? )

Edited by christophe 38
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Bruno a dit :

Je vois qu'ici le ton dominant est à mettre toutes les violences des derniers mois dans nos rues sur le dos des manifestants en gilet jaune, ou de ceux qui sont venus s'y agréger par effet d'opportunisme (les habituels "casseurs" et autres "black-blocks", qui pourrissent la plupart des fins de manifs depuis 20 ans)... Vision partielle et partiale d'une réalité plus complexe et nuancée !... 

L'utilisation abusive du "flash-ball", par certains flics qui dans un excès de zèle font les kékés avec ce super-joujou, allant jusqu'à tirer les gens dans le dos, comme ce pompier qui manifestait à Bordeaux et qui est dans le coma... Des vidéos amateurs où on voit plusieurs agents frappant des femmes à terre... Ca ne se rapproche pas des méthodes du régime Pinochet ??  Une centaine de manifestants "Gilets Jaunes" défigurés à cause des tirs à bout portant, de la part d'agents faisant de l'excès de zèle, avec à la clé quelques enquêtes déjà ouvertes par l'IGPN, et des dizaines de poursuites judiciaires entamées contre le Ministère de l'Intérieur, c'est sûrement excellent pour la cohésion sociale de la Nation, et la pacifications générale des moeurs, pas vrai ?

Ce n'est pas une intox de la part de "médias alternatifs" (qui mentent presque toujours, contrairement aux médias bénéficiant de canaux publics, qui eux disent presque toujours la vérité, ou du moins quelque chose qui y ressemble : c'est bien connu), puisque le sujet des nombreux blessés, dû à un usage abusif de cet outil (= pas du tout dans des conditions de légitime défense) est parfois évoqué sur les grands médias, dont les journalistes eux mêmes diffusent des vidéos sur le sujet (qu'ils les aies faites, ou "empruntés" à des témoins, mais dans ce cas s'ils sont si professionnels ils sont censés avoir vérifié leur authenticité, pas vrai ?).

D'ailleurs, une note de service/circulaire vient d'être diffusée à tous les policiers pour leur re-préciser les conditions d'usage du "flash-ball" : si ça ne sonne pas comme un aveu discret qu'il y a eu des "usages irréguliers"... De manière générale, je soutiens fortement les policiers et gendarmes, mais là franchement, "il y en a qui déconnent" (et pourtant, ils ne sont pas pauvres, ben merde alors M. Le Président, comment cela se fait-ce ?? !!).      

Le mouvement social en cours ne fera sans doute pas de vrai gagnant, mais il a d'ores et déjà fait de grands perdants : les agents de "Forces De l'Ordre", qui bénéficiaient depuis la vague d'attentats islamistes commencée en janvier 2015 (contre Charlie Hebdo), d'une estime, et d'une "côte d'amour", jamais vues au sein de la population française (traditionnellement "indisciplinée", et plutôt rétive à ce qui représente l'autorité). Remarquez, au moins comme ça les "flics" aident sans le vouloir à refaire du lien entre les différentes factions de "vilains rebelles mal-pensants", c'est toujours ça. -:))

Faut-il rappeler, à ceux qui réduisent le mouvement social qui dure depuis fin octobre (plus long que celui de Mai 1968...) à une expression collective de beaufs ruraux déclassés, et abreuvés de propagande complotiste sur Internet (sacré sens de la caricature en guise d'analyse sociale :rolleyes:), que jusqu'à la mi-décembre les "gilets jaunes" bénéficiaient du soutien d'environ 70% de la population (plus ou moins 3 points selon les sondages) ?? Là aussi c'étaient des sondages commandés et relayés par les grands médias classiques d'infos (LCI, BFM TV, C-News, RTL, "Le Monde"...), ici considérés comme les seules sources "fiables et sérieuses".

Dont acte : ça en fait, dites-donc, des bouseux fachos (d'extrême-gauche, extrême-droite, d'extrême-abstention, extrêmement extrêmes, etc...) incapables de comprendre les "réformes", et adhérents aux pires thèses complotistes ! Aujourd'hui encore, alors, malgré tous les incidents qui ont été exploités contre ce mouvement protéiforme, et alors que logiquement il commence à s'essouffler, à se subdiviser selon les sensibilités politiques très diverses de ses participants, les mêmes enquêtes d'opinion le créditent encore de la sympathie de 52 à 57% de la population (selon les sondages relayés par les médias précités).

Je croyais pas qu'il y avait encore autant de monde dans nos villages, franchement -:))  Comme quoi, la fameuse "désertification rurale" était-elle en fait une "Fake News" ? 

L'exemple type du post qui balance des (demi) vérités pour donner un ton complotiste au tout

Fact : 50 blessés par LBD selon le MinInt, 70 selon les associations (on n'est pas dans la/les centaines) - d'autant plus à rapporter au nombre de projectiles tirés- plus de 1700 la semaine dernière- soit moins de 0.04% d'incidents.......si on ne tient compte que de la semaine dernière)

Fact : c'est 70 % d'un mélange de soutien ET de sympathie (pour ce que ca veut bien dire) dont 30 à 39  % de soutien (selon les semaines et les sondages) et 29% (stable) de sympathie

Et 21 à 30 % d'antipathie au mouvement

Fact : catégories socio économiques des GJ : majoritairements des CSP -  : https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-journal-des-idees-du-mercredi-12-decembre-2018

Beaucoup de ruraux et péri urbains (normal les CSP- y sont sur representés) : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0600160389379-mouvement-des-gilets-jaunes-pourquoi-la-france-rurale-est-en-premiere-ligne-2222552.php

Quant à la comparaison avec Pinochet," tout ce qui est outrancier devient négligeable " (citation célèbre qu'il convient de compléter par "et décrédibilise celui qui en use)

Sinon, les faits sont têtus ................ dommage pour ta grille de lecture

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, prof.566 a dit :

Ventre jaune est un Bressan. Rien à voir avec ces guignols.  Merci pour les conseils d'ouverture de mon esprit, je ne saurais y manquer. J'ai rencontré UNE fois des gilets jaunes et je me suis fait racketter une signature et quelques euros (bien sur sans obligation). Après avoir patiemment attendu 15 minutes. Le jour ou j'aurai une liste claire de revendications, je me ferai un immense plaisir de les écouter (une fois traduites en français) ....

Figure toi que j'avais pas mal de sympathie pour ce mouvement à l'origine, qui rappelait qu'il existe une "basse classe moyenne" (dont j'ai fait partie) qui rame. Montre moi un gilet jaune sans smartphone et box et on en reparlera (là ce sont des vrais pauvres)

1) Le fait que tu sois tombé sur un groupe agressif (et bien entendu, c'est arrivé parfois à d'autres) ne signifie pas que ce soit général, surtout de la part d'un mouvement social spontané qui n'est pas passé par les habituels "corps intermédiaires" (syndicats, partis politiques, associations...), et qui rassemble toutes sortes de gens sur un mécontentement d'origine fiscale, lié au pouvoir d'achat. S'il est clair qu'il n'y a quasiment pas de partisans de l'actuel Président parmi les G.J, il n'ont pas de "fond idéologique commun" (certains n'ont pas voté en mai-juin 2017, d'autres ont voté pour un(e) des candidats, et même parfois Macron, mais se disent fortement déçus depuis...), n'en déplaise à ceux qui voudraient les ranger dans un tiroir.

2) Des "revendications", au départ il y en avait quelques une de très "basiques", concrètes pour qui était disposé à les écouter (sans forcément les partager pour autant, d'ailleurs...) : baisse du prix des carburants, baisse des taxes (TVA), arrêt du racket des automobilistes via la multiplication de radars et la nouvelle limite des 80 km/h sur RN qui a largement été perçue comme ayant poeu à voir avec la "sécurité" routière... Certains G.J s'expriment mal, d'autres au moins aussi bien que toi, encore une fois il y a toutes sortes de gens, de tous les niveaux intellectuels possibles. Encore faut-il résister à l'envie de caricaturer, et de mépriser les personnes qui n'ont pas eu la chance de faire des études ce n'est pas parce que la forme est maladroite que le fond est forcément mauvais, et inversement ! (cf ce que le valet Sganarelle, repond à son maître dans le "Don Juan" de Molière, lorsqu'ils discutent de son comportement vis à vis des femmes...)

Après, comme le mouvement a duré, et qu'il n'est pas structuré, car trop hétérogène dans les sensibilités "sociales-politiques" de ses participants ou soutiens, forcément c'est parti dans tous les sens et ça ne devient plus clair, là oui, c'est vrai...

3) Ce mouvement social n'a jamais été réservé aux "très pauvres" qui n'ont pas de Smartphone (aujourd'hui chez Aldi ou Lidl, tu as parfois des promos pour des smartphones tout à fait correct, avec écran de 5'', à 70-75€, tu sais...), donc je ne vois pas en quoi le fait que la plupart des G.J aient un Smartphone ou une Box (ça tu as été le vérifier chez eux ?) rendrait leur mécontentement sur l'excès de taxes, contraintes et prélèvements, illégitime. Ou alors, il faut pousser ton raisonnement plus loin et dire que tout leader politique qui prend partie pour les classes sociales les plus modestes, alors qu'il/elle a plus de 4000€ par mois de revenus serait d'office disqualifié(e) pour "défendre les petites gens" : autant dire qu'ils ou elles le sont tous/toutes de "l'extrême-Gauche" à "l'extrême-Droite", en passant par "l'extrême-Centre" (Momo, si tu nous lis depuis ton siège de Président de Région...) :wink:

Mais s'il y a un point sur lequel je peux te rejoindre c'est sur le constat que ce mouvement des G.J ne peut pas en soi être porteur de solutions : ce seront les prochaines échéances électorales qui devront remplir ce rôle, à moins que l'actuel pouvoir politique ne décide de changer de cap, ce qui est peu probable.

  

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si nousnous parlions et formions un tableau référentiel? Il y a a dire de tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Akhilleus a dit :

Sinon, les faits sont têtus ................ dommage pour ta grille de lecture

Ca tombe bien, car j'en ai autant pour ta grille de lecture, sachant que tu noies le poisson (à vouloir distinguer "sympathie" et "soutien" envers un mouvement social, par exemple) pour ne pas avoir à réfléchir sur la pertinence de tes caricatures, qui ne tiennent pas la route au regard des faits sociaux : le "soutien moral" envers ce mouvement qui te déplaît (et là, bien sûr, c'est ton droit le plus absolu) est depuis le début majoritaire (70% mi-décembre, et un peu + de 50% aujourd'hui).

Donc, à supposer que ses participants soient surtout tes fameux "ruraux et péri-urbains peu éduqués, se sentant déclassés, et réceptifs aux thèses complotistes", le moins que l'on puisse dire est que beaucoup de gens des villes ("diplômés" ou pas) s'y reconnaissent. Son assise sociale est plus large que ce que certains voudraient croire, et c'est cela qui a fait sa longévité, jamais vue depuis Mai 1968...  

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Bruno a dit :

Ca tombe bien, car j'en ai autant pour ta grille de lecture, sachant que tu noies le poisson (à vouloir distinguer "sympathie" et "soutien" envers un mouvement social, par exemple) pour ne pas avoir à réfléchir sur la pertinence de tes caricatures, qui ne tiennent pas la route au regard des faits sociaux : le "soutien moral" envers ce mouvement qui te déplaît (et là bien sûr c'est ton droit le plus absolu) est depuis le début majoritaire (70% mi-décembre, et un peu plus de 50% aujourd'hui).

Donc, à supposer que ses participants soient surtout tes fameux "ruraux peu éduqués, se sentant déclassés, et réceptifs aux thèses complotistes", le moins que l'on puisse dire est que beaucoup de gens des villes s'y reconnaissent. Son assise sociale est donc plus large que ce que certains voudraient croire, et c'est cela qui a fait sa longévité, jamais vue depuis Mai 1968...  

ce n'est pas moi qui fait le distingo, ce sont tous les sondages ........ que chacun lis comme il veut

En ce qui me concerne, soutenir le mouvement (y compris ses dérives) ou être sympathique du fond du mouvement (en raison du malaise social réel d'une partie de la population) ce n'est pas la même chose

Et pour les faits, ils restent toujours autant têtus, ne t'en déplaise .........http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2018/12/11/29006-20181211ARTFIG00005-salaires-diplomes-deserts-medicaux-quatre-cartes-qui-expliquent-le-mal-etre-des-gilets-jaunes.php

La sociologie des masses, c'est comme l'épidemiologie c'est pas parceque tu es peut être l'exception au groupe que le groupe n'a pas une tendance majoritaire .......

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Bruno a dit :

Donc, à supposer que ses participants soient surtout tes fameux "ruraux peu éduqués, se sentant déclassés, et réceptifs aux thèses complotistes", le moins que l'on puisse dire est que beaucoup de gens des villes s'y reconnaissent. Son assise sociale est donc plus large que ce que certains voudraient croire, et c'est cela qui a fait sa longévité, jamais vue depuis Mai 1968...  

Pour ma part, je ne vois pas des "ruraux peu éduqués" dans ce mouvement, surtout au départ, mais davantage un mix de ruraux subissant les affres d'une désertification des services de leurs territoires, de neo-ruraux découvrant que leur choix de "retour à la terre" s'avère bien plus difficile, économiquement, qu'ils ne l'avaient prévu, et de rurbains ayant choisi l'éloignement de la cité pour pouvoir afficher un train de vie supérieur avec un immobilier plus avantageux, mais qui se font rattraper par la réalité des coûts induits par leurs choix de vie, notamment sur l'aspect déplacement quotidien.

Et aucune de ces catégorie n'est "peu éduquée". Par contre, je suis persuadé qu'entre isolement pour certains, cerveau très disponible pour d'autres, pour cause de journée à rallonge avec les transports, et le tout dans un contexte d'étranglement économique (ou perçu comme tel, même lorsqu'il résulte de choix consentis), forcément, c'est tentant de se limiter à capter/intégrer/relayer les messages les plus simplistes parmi lesquels on peut se reconnaître. Honnêtement, on est souvent tous tentés de le faire ...

Edited by FATac
fautes
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Et aucune de ces catégorie n'est "peu éduquée".

Forte proportion de CSP - (ouvriers et manoeuvres  sur-representés- voire les liens au dessus-) avec peu de diplômes .......... c'est ce qui ressort de l'ensemble des études

Ce qui est logique parceque les CSP- sont les classes ayant le moins d'accès aux études dîtes supérieures  (pas les stats qui manquent sur ça en France)

Ou pour résumer une population cols bleus plutôt que cols blancs .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Akhilleus a dit :

L'exemple type du post qui balance des (demi) vérités pour donner un ton complotiste au tout

Fact : 50 blessés par LBD selon le MinInt, 70 selon les associations (on n'est pas dans la/les centaines) - d'autant plus à rapporter au nombre de projectiles tirés- plus de 1700 la semaine dernière- soit moins de 0.04% d'incidents.......si on ne tient compte que de la semaine dernière)

Fact : c'est 70 % d'un mélange de soutien ET de sympathie (pour ce que ca veut bien dire) dont 30 à 39  % de soutien (selon les semaines et les sondages) et 29% (stable) de sympathie

Et 21 à 30 % d'antipathie au mouvement

Fact : catégories socio économiques des GJ : majoritairements des CSP -  : https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-idees/le-journal-des-idees-du-mercredi-12-decembre-2018

Beaucoup de ruraux et péri urbains (normal les CSP- y sont sur representés) : https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0600160389379-mouvement-des-gilets-jaunes-pourquoi-la-france-rurale-est-en-premiere-ligne-2222552.php

Quant à la comparaison avec Pinochet," tout ce qui est outrancier devient négligeable " (citation célèbre qu'il convient de compléter par "et décrédibilise celui qui en use)

Sinon, les faits sont têtus ................ dommage pour ta grille de lecture

et encore : si tu prends le total des blessés durant toutes les manifestations, tu peux aussi mettre en rapport le nombre total des manifestants ... (je n'ai pas trouvé le chiffre, mais il doit dépasser le million de manifestants)

voire mettre en face le nombre de FdO blessés.. (parce que, quand meme, ce ne sont pas punching balls )

il y a 32 minutes, Bruno a dit :

Ca tombe bien, car j'en ai autant pour ta grille de lecture, sachant que tu noies le poisson (à vouloir distinguer "sympathie" et "soutien" envers un mouvement social, par exemple) pour ne pas avoir à réfléchir sur la pertinence de tes caricatures, qui ne tiennent pas la route au regard des faits sociaux : le "soutien moral" envers ce mouvement qui te déplaît (et là, bien sûr, c'est ton droit le plus absolu) est depuis le début majoritaire (70% mi-décembre, et un peu + de 50% aujourd'hui).

Donc, à supposer que ses participants soient surtout tes fameux "ruraux et péri-urbains peu éduqués, se sentant déclassés, et réceptifs aux thèses complotistes", le moins que l'on puisse dire est que beaucoup de gens des villes ("diplômés" ou pas) s'y reconnaissent. Son assise sociale est plus large que ce que certains voudraient croire, et c'est cela qui a fait sa longévité, jamais vue depuis Mai 1968...  

une question, depuis l'outremer : pour ce que j'ai vu, en image, sur les ronds points, je n'ai pas remarqué de gens typés Africains ou Nord Africains...

c'est moi (qui ne voit pas) ou c'est un fait (ils ne se sentent pas les bienvenus ou bien ) ? et, si c'est un fait, qu'en pensez vous ???

Edited by christophe 38

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, FATac a dit :

Pour ma part, je ne vois pas des "ruraux peu éduqués" dans ce mouvement, surtout au départ, mais davantage un mix de ruraux subissant les affres d'une désertification des services de leurs territoires, de neo-ruraux découvrant que leur choix de "retour à la terre" s'avère bien plus difficile économiquement, qu'ils ne l'avaient prévu, et de rurbains ayant choisi l'éloignement de la cité pour pouvoir afficher un train de vie supérieur avec un immobilier plus avantageux, mais qui se font rattraper par la réalité des coûts induits par leurs choix de vie, notamment sur l'aspect déplacement quotidient.

Et aucune de ces catégorie n'est "peu éduquée". Par contre, je suis persuadé qu'entre isolement pour certains, cerveau très disponible pour d'autres, pour cause de journée à rallonge avec les transports, et le tout dans un contexte d'étranglement économique (ou perçu comme tel, même lorsqu'il résulte de choix consentis), forcément, c'est tentant de se limiter à capter/intégrer/relayer les messages les plus simplistes parmi lesquels on peut se reconnaître. Honnêtement, on est souvent tous tentés de le faire ...

Voilà au moins une analyse que je trouve pertinente, car plus soucieuse de prendre en compte tous les aspects du malaise exprimé par ce mouvement atypique, que de vouloir valider un point de vue partisan/politique pré-formaté...

Effectivement, si on parle des zones rurales, il faut dire qu'une part croissante des "gens vivants à la campagne" sont aujourd'hui d'anciens ruraux : ils ne supportaient plus les inconvénients de la vie urbaine (dont certains, comme l'insécurité/agressions sur les personnes, sont en hausse continue depuis 30 ans), et croyaient qu'en "retournant à la campagne" ils allaient grandement améliorer leur qualité de vie. Et là, ils ont découvert que les problèmes de la ville ont tendance à gagner les zones péri-urbaines, tandis que la plupart de nos petites communes éloignées des villes ont perdu les services publics (La Poste, Gendarmerie, Impôts, Infrastructures médicales...) dont en général leurs habitants bénéficiaient dans les années 70 et 80, celles où leurs parents étaient actifs). Alors , forcément ils sont déçus, et au vu des taux de "prélèvements obligatoires" qu'il y a dans le pays (comme chacun sait, on est dans le peloton de tête mondial pour ça...), ils en éprouvent une légitime interrogation ("mais ou va tout ce fric, bordel ?"), qui se transforme en une certaine colère.

Si tu ajoutes à ceci, la qualité de la plupart des routes qui s'est dégradée, une nouvelle limitation de vitesse qui n'est franchement pas justifiée sur la plupart des Routes Départementales ou Nationales (et a servi de prétexte à faire pleuvoir les amendes sur ceux qui roulaient en ligne droite à 90 km/h), les prix des déplacements qui augmentent, le Diesel devenu "carburant de tous les vices", alors que depuis 35 ans il était favorisé et paré de toutes les vertus... Tu as tous les ingrédients d'un sentiment justifié des Citoyens qu'on se fout de leur gueule et qu'ils sont juste des "vaches à lait"...

Edited by Bruno
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, christophe 38 a dit :

et encore : si tu prends le total des blessés durant toutes les manifestations, tu peux aussi mettre en rapport le nombre total des manifestants ... (je n'ai pas trouvé le chiffre, mais il doit dépasser le million de manifestants)

voire mettre en face le nombre de FdO blessés.. (parce que, quand meme, ce ne sont pas punching balls )

une question, depuis l'outremer : pour ce que j'ai vu, en image, sur les ronds points, je n'ai pas remarqué de gens typés Africains ou Nord Africains...

c'est moi (qui ne voit pas) ou c'est un fait (ils ne se sentent pas les bienvenus ou bien ) ? et, si c'est un fait, qu'en pensez vous ???

1) Je ne "cautionne" absolument pas les agressions contre les FDO, sachant que de manière générale, je suis loin d'être un anarchiste anti-flics. Ces agressions ont souvent été le fait de groupes anarchistes venus se greffer aux manifs de G.J (tout comme lors des manifs contre la "Loi El-Khomri" au printemps 2016, par exemple, où des voitures de flics ont été incendiées avec les agents à l'intérieur, images qui firent alors le tour d'Europe, voire du monde, en tous cas un ami vivant en Allemagne m'en avais parlé...). Comme ils peuvent être malins, question "sens tactique", ils avaient parfois endossé un gilet jaune pour mieux se fondre dans la masse anonyme des manifestants.. A contrario, j'estime que le respect de l'uniforme n'est pas un dû absolu et intangible : parfois, le comportement, inutilement brutal envers des manifestants qui n'étaient pas agressifs à leur encontre est inadmissible, et contraire aux modes d'action légaux des FDO. Avec des dizaines (on va dire de 50 à 100, pour faire plaisir à Messir Akhilleus, qui a d'autres chiffres venant de sources qu'il estime incontestables...) de manifestants sérieusement blessés. La Justice tranchera ensuite, mais beaucoup de vidéos (y compris certaines diffusées, par les médias ayant "pignon sur rue") semblent montrer qu'il y a eu vis à vis de certains groupes usage disproportionné de la force publique. Et ça, en démocratie, ils devront en rendre compte, car ils sont financés par les impôts et la consommation, de tous.

2) Perso, dans les manifs auxquelles j'ai participé il y avait des personnes "de couleur", et personne ne les a regardé de travers. Sans doute leur proportion était-elle moins importante que dans l'ensemble de la population française, et je ne saurais dire pourquoi. Je laisserai les "experts" de la cartographie sociale ici présents tenter de vous l'expliquer. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Bruno a dit :

Voilà au moins une analyse que je trouve pertinente, car plus soucieuse de prendre en compte tous les aspects du malaise exprimé par ce mouvement atypique, que de vouloir valider un point de vue partisan/politique pré-formaté...

Effectivement, si on parle des zones rurales, il faut dire qu'une part croissante des "gens vivants à la campagne" sont aujourd'hui d'anciens ruraux : ils ne supportaient plus les inconvénients de la vie urbaine (dont certains, comme l'insécurité/agressions sur les personnes, sont en hausse continue depuis 30 ans), et croyaient qu'en "retournant à la campagne" ils allaient grandement améliorer leur qualité de vie. Et là, ils ont découvert que les problèmes de la ville ont tendance à gagner les zones péri-urbaines, tandis que la plupart de nos petites communes éloignées des villes ont perdu les services publics (La Poste, Gendarmerie, Impôts, Infrastructures médicales...) dont en général leurs habitants bénéficiaient dans les années 70 et 80, celles où leurs parents étaient actifs). Alors , forcément ils sont déçus, et au vu des taux de "prélèvements obligatoires" qu'il y a dans le pays (comme chacun sait, on est dans le peloton de tête mondial pour ça...), ils en éprouvent une légitime interrogation ("mais ou va tout ce fric, bordel ?"), qui se transforme en une certaine colère.

Si tu ajoutes à ceci, la qualité de la plupart des routes qui s'est dégradée, une nouvelle limitation de vitesse qui n'est franchement pas justifiée sur la plupart des Routes Départementales ou Nationales (et a servi de prétexte à faire pleuvoir les amendes sur ceux qui roulaient en ligne droite à 90 km/h), les prix des déplacements qui augmentent, le Diesel devenu "carburant de tous les vices", alors que depuis 35 ans il était favorisé et paré de toutes les vertus... Tu as tous les ingrédients d'un sentiment justifié des Citoyens qu'on se fout de leur gueule et qu'ils sont juste des "vaches à lait"...

Les neo ruraux se sont surtout d anciens urbains qui se sont éloignés des centres villes essentiellement pour un pb de cout du logement et des services. Ton laius sur l insécurité n est en aucun cas, sauf peut etre pour une minorité, un facteur determinant. En consequence on a eu une gentification des centres villes et un deplacement essentiellement populaire ou classes moyennes inferieures en peripherie. La aussi tu as raté 20 ans de données sur la distribution de la population française. C est bien d'avoir des certitudes sauf quand elles reposent sur du vide.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Akhilleus a dit :

Les neo ruraux se sont surtout d anciens urbains qui se sont éloignés des centres villes essentiellement pour un pb de cout du logement et des services. Ton laius sur l insécurité n est en aucun cas, sauf peut etre pour une minorité, un facteur determinant. En consequence on a eu une gentification des centres villes et un deplacement essentiellement populaire ou classes moyennes inferieures en peripherie. La aussi tu as raté 20 ans de données sur la distribution de la population française. C est bien d'avoir des certitudes sauf quand elles reposent sur du vide.

Il y a plusieurs raisons qui s'additionnent, dont l'insécurité (incivilités, vandalisme, et agressions, dont la hausse continue ressort des statistiques, pas de l'imagination des gens) fait partie. Du moins chez les néo-ruraux issus des grandes villes, renseignes toi un peu, via plusieurs sources/études sur le sujet... Là aussi tu refuses de voir une partie des motivations des personnes concernées, pour ne pas remettre en cause un parti pris idéologique. "C'est bien d'avoir des certitudes, sauf quand elles reposent sur du vide", oui ; dommage que les certitudes de chacun soient toujours "basées sur du vide" aux yeux de quelqu'un d'autre : héhé, c'est un grand classique des relations humaines, en particulier des débats sociétaux (même sur des sujets censés être hyper-scientifiques/cartésiens : cf les débats relatifs au "réchauffement climatique")... 

Mais bon, je ne peux passer autant de temps que toi sur le forum (merci pour ton hyper-réactivité ! :wink:), et vais donc laisser ici la discussion de ce fil, dont je vois que depuis plusieurs jours elle se concentre sur les Gilets Jaunes, en concluant que tu as forcément raison... Bonne soirée à tout le monde, et si vous sortez, mettez bien une écharpe (peut-être pas de couleur jaune, par contre : la "Jaunisse" est censée avoir été éradiquée de nos contrées, mais on ne sait jamais) ! 

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, Bruno a dit :

Il y a plusieurs raisons qui s'additionnent, dont l'insécurité (incivilités, vandalisme, et agressions, dont la hausse continue ressort des statistiques, pas de l'imagination des gens) fait partie. Du moins chez les néo-ruraux issus des grandes villes, renseignes toi un peu, via plusieurs sources/études sur le sujet... Là aussi tu refuses de voir une partie des motivations des personnes concernées, pour ne pas remettre en cause un parti pris idéologique. "C'est bien d'avoir des certitudes, sauf quand elles reposent sur du vide", oui ; dommage que les certitudes de chacun soient toujours "basées sur du vide" aux yeux de quelqu'un d'autre : héhé, c'est un grand classique des relations humaines, en particulier des débats sociétaux (même sur des sujets censés être hyper-scientifiques/cartésiens : cf les débats relatifs au "réchauffement climatique")... 

Mais bon, je ne peux passer autant de temps que toi sur le forum (merci pour ton hyper-réactivité ! :wink:), et vais donc laisser ici la discussion de ce fil, dont je vois que depuis plusieurs jours elle se concentre sur les Gilets Jaunes, en concluant que tu as forcément raison... Bonne soirée à tout le monde, et si vous sortez, mettez bien une écharpe (peut-être pas de couleur jaune, par contre : la "Jaunisse" est censée avoir été éradiquée de nos contrées, mais on ne sait jamais) ! 

Moi au moins je mets des liens et cite des etudes pour appuyer mes dires et je ne reste pas dans le fumeux en accusant l autre de partie pris ideologique

Sur le sujet du mvt vers le peri urbain tu peux lire Hervouet , Sajous ou Deverre....

Sur ce....

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Akhilleus a dit :

Moi au moins je mets des liens et cite des etudes pour appuyer mes dires et je ne reste pas dans le fumeux en accusant l autre de partie pris ideologique

Sur le sujet du mvt vers le peri urbain tu peux lire Hervouet , Sajous ou Deverre....

Sur ce....

Merci pour les conseils de lecture :biggrin: Sinon, puisque tu aimes les liens (ce qui est défendable), tiens > Arte (une source fiable, au moins j'espère ? Du moins, ils ne sont pas classés parmi les "médias alternatifs en ligne" qui te contrarient tant...) qui précise que 78 enquêtes pour "violences policières" ont déjà été ouvertes par l'IGPN (sachant qu'elle n'en a pas ouverte pour tous les blessés qui se sont plaints) : on est donc plus proche du chiffre d'une centaine de victimes que j'avais lu que de celui des 50 que tu citais, et au delà du chiffre de 70 que tu avais vu doné par des associations. (Ce chiffre élevé de 78 enquête ouvertes a également été cité dans un reportage de France Info Radio, ce soir à 18h45). > 

https://www.arte.tv/fr/videos/087253-000-A/violences-policieres-et-gilets-jaunes/

Si le DGPN s'est fendu d'une note de service rappelant qu'il ne fallait pas viser à la tête (en l'occurrence avec le "flash-ball" ou les grenades lacrymos, pour cette consigne là), c'est sans doute qu'il y a eu bien plus que les "moins de 0.04% d'incidents" comme tu l'affirmais dans ton post de 17h30 (ou alors ce Monsieur s'ennuyait, et a eu envie d'écrire, ça arrive aussi -:))... 

Oui voilà : "Sur ce..."  

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Bruno a dit :

Merci pour les conseils de lecture :biggrin: Sinon, puisque tu aimes les liens (ce qui est défendable), tiens > Arte (une source fiable, au moins j'espère ? Du moins, ils ne sont pas classés parmi les "médias alternatifs en ligne" qui te contrarient tant...) qui précise que 78 enquêtes pour "violences policières" ont déjà été ouvertes par l'IGPN (sachant qu'elle n'en a pas ouverte pour tous les blessés qui se sont plaints) : on est donc plus proche du chiffre d'une centaine de victimes que j'avais lu que de celui des 50 que tu citais, et au delà du chiffre de 70 que tu avais vu doné par des associations. (Ce chiffre élevé de 78 enquête ouvertes a également été cité dans un reportage de France Info Radio, ce soir à 18h45). > 

https://www.arte.tv/fr/videos/087253-000-A/violences-policieres-et-gilets-jaunes/

Si le DGPN s'est fendu d'une note de service rappelant qu'il ne fallait pas viser à la tête (en l'occurrence avec le "flash-ball" ou les grenades lacrymos, pour cette consigne là), c'est sans doute qu'il y a eu bien plus que les "moins de 0.04% d'incidents" comme tu l'affirmais dans ton post de 17h30 (ou alors ce Monsieur s'ennuyait, et a eu envie d'écrire, ça arrive aussi -:))... 

Oui voilà : "Sur ce..."  

78 enquetes depuis Janvier (48 la premiere semaine) et 141 fin 2018.

Violences policières ne se limitant pas a l usage du flash ball, LBD40

Quittes a discuter un sujet, autant s'y interesser a fond

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Akhilleus a dit :

78 enquetes depuis Janvier (48 la premiere semaine) et 141 fin 2018.

Violences policières ne se limitant pas a l usage du flash ball, LBD40

Quittes a discuter un sujet, autant s'y interesser a fond

Tout à fait, il y a eu aussi des mains arrachées par le tir de "grenades de désencerclement", des tirs tendus de grenades lacrymos, des vidéos montrant des groupes de policiers s'acharnant sur une personne (parfois une femme), à terre, ou assise, recevant une pluie de coups de leur part... "What else ?"  

Edited by Bruno
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Bruno a dit :

Tout à fait, il y a eu aussi des mains arrachées par le tir de "grenades de désencerclement", des tirs tendus de grenades lacrymos, des vidéos montrant des groupes de policiers s'acharnant sur une personne à terre, ou assise (parfois sur des femmes)... "What else ?"  

Des mains arrachées par le ramassage de grenades de desencerclement. Difficile d'incrimer les policiers.

Tirs tendus de lacrymo: interdits et clairement criticables/punissables

Matraquage a plusieurs: a voir en fonction du contexte, certains peuvent etre justifiés, d'autre paw

Mais bon les GJ sont des enfants de choeur et a te lire l Etat français est un melange entre Pinochet et Pol Pot

Petit rappel : 1015 policiers, gendarmes et pompiers blessés avant meme l'acte 9, 60 000 chomages partiels, 0,1-0,2% PIB a la baille, 10 milliards de cadeau sur la table. Plusieurs dizaines de millions de degats

Mais tout est ok et justifiable d un coté et pas de l autre, hein?

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Akhilleus a dit :

Des mains arrachées par le ramassage de grenades de desencerclement. Difficile d'incrimer les policiers.

Tirs tendus de lacrymo: interdits et clairement criticables/punissables

Matraquage a plusieurs: a voir en fonction du contexte, certains peuvent etre justifiés, d'autre paw

Mais bon les GJ sont des enfants de choeur et a te lire l Etat français est un melange entre Pinochet et Pol Pot

Petit rappel : 1015 policiers, gendarmes et pompiers blessés avant meme l'acte 9, 60 000 chomages partiels, 0,1-0,2% PIB a la baille, 10 milliards de cadeau sur la table. Plusieurs dizaines de millions de degats

Mais tout est ok et justifiable d un coté et pas de l autre, hein?

Y compris brûler des préfectures et des locaux de gendarmerie aussi, après tout c'est notre exception culturelle :ph34r:

Ironie inside je préfère préciser... Perso je suis mal a l'aise depuis le début avec ce mouvement qui se prétend démocratique mais qui dès le départ utilise des procédés arbitraires, prémices du totalitaire. Quand on prend son pied à décider qui franchit le rond point et qui ne le franchit pas, même si on est une mère de famille célibataire qui en chie, je considère qu'on déconne. le reptilien a directement fait surface dans ce mouvement et c'est contraire à mon idée d'une société qui progresse. Quand la science et les faits sont une opinion comme une autre...

Edited by penaratahiti
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Akhilleus a dit :

Mais bon les GJ sont des enfants de choeur et a te lire l Etat français est un melange entre Pinochet et Pol Pot

Petit rappel : 1015 policiers, gendarmes et pompiers blessés avant meme l'acte 9, 60 000 chomages partiels, 0,1-0,2% PIB a la baille, 10 milliards de cadeau sur la table. Plusieurs dizaines de millions de degats

Mais tout est ok et justifiable d un coté et pas de l autre, hein?

Et le voilà qui retombe dans ses raccourcis faciles, et autres affirmations gratuites... plus de 95% des vrais "gilets jaunes" sont pacifiques (du moins l'ont été jusqu'ici) ; par contre au bout de quelques heures, leurs manifs depuis début décembre sont systématiquement pourries par les habituels racailles et casseurs (qui viennent pour faire du pillage, ou "casser du flic et la ville"). Soit tu ignores ce phénomène récurrent depuis de nombreuses années, soit tu fais ici un amalgame que tu n'as sans doute pas fait à l'encontre des manifestants contre la "Loi Travail / Loi El-Khomri" lors des incidents graves qui émaillaient leurs manifestations au printemps 2016. 

Edit : après il y a un deuxième phénomène, on ne peut nier qu'une partie des GJ initialement calmes se soient parfois trop énervés après avoir reçu des gazs lacrymos ou des tirs de FB, sans comprendre pourquoi, puisque ne cherchant pas à franchir un périmètre interdit. Dans ce cas la responsabilité est partagée...     

Edited by Bruno
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,939
    Total Topics
    1,332,414
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries