Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Intelligence artificielle de combat


Hirondelle
 Share

Recommended Posts

Il y a 15 heures, Billou a dit :

Une IA ne fait que reproduire ce sur quoi elle a été entraînée. Il y a quelques années une IA de Microsoft a été « lâchée » sur les réseaux sociaux. Comme elle avait été entraînée sur des millions d’echange réels de réseau sociaux elle a vrillé en moins de 24h. Microsoft l’a débranchée, elle avait attrapé tous les mauvais travers extrémistes...

Vice: la belle histoire de l’IA adolescente devenue nazie en 24h

:biggrin:

Quelques années dans cette discipline ce sont des décennies dans d'autres... Ça va aller vite. Très vite.

On pourrait un jour dire trop vite. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 7 months later...
  • 8 months later...
Le 05/02/2021 à 02:00, Billou a dit :

Mais je me pose une question. Pour entraîner les modèles ils prennent tout bêtement les données des combats faits au simulateur ? (Je ne pense pas qu’ils aient des millions de combats réels numérisés) Ils ont intérêts à faire « jouer » le maximum de gens pour enrichir la base. Accords avec les éditeurs de jeux ? Les joueurs bossent pour le Pentagone sans le savoir ?

Citation

 

Spaceverse : L’US Air Force formerait-elle ses unités dans le métaverse ?

Il y a deux semaines, l’US Air Force a déposé une demande de marque auprès de l’United States Patent and Trademark Office en vue du lancement du « Spaceverse ». Ce métaverse sera dédié à des activités de formation de son personnel, des tests ainsi que des opérations en réalité étendue.

Spaceverse, un métaverse « sécurisé »

En lançant Spaceverse, l’armée de l’air américaine compte s’approprier d’un environnement idoine pour se moderniser encore plus. Est-ce une manière de démontrer la force des États unis face dans le cadre des tensions géopolitiques actuelles ?

En tout cas, c’est dans un contexte d’invasion russe en Ukraine que l’US Air Force a fait un dépôt de demande de marque auprès de l’USPTO. Histoire de prouver qui aura le dernier mot, vu que les Américains comptent développer dans le Spaceverse des méthodes d’entrainement qui les rendront invincibles.

Voici une explication apportée lors du fameux dépôt :

« [Spaceverse est] un métaverse numérique sécurisé qui fait converger les réalités physiques et numériques terrestres et spatiales, [il] fournit des environnements synthétiques et simulés de formations, de tests, et d’opérations en réalité étendue (XR). »

En d’autres termes, l’US Air Force se dotera de nouveaux terrains d’entrainement pour ses unités dans un futur proche.

Mike Kondoudis apporte des détails concernant l’opération :

« L’armée de l’air des États-Unis a déposé une demande de marque pour SPACEVERSE, un métaverse qui :

1- fait converger les réalités physiques et numériques terrestres et spatiales ;

2- propose des environnements de formation, de test et d’opérations à réalité étendue. »

 

Source: Cointribune
 

Citation

 

L'US Army veut aussi son propre métavers

L'armée américaine a toutes les pièces pour son propre métavers, de quoi parfaire la formation de ses unités en minimisant les risques et les coûts.

En devenant Meta, Facebook annonçait la couleur : le métavers devient la priorité principale. Ils sont aujourd’hui très nombreux à s’être lancés dans cette aventure. Aux États-Unis, le Pentagone travaille lui aussi sur son propre métavers pour son armée de terre, l’US Army.

L’armée américaine a toutes les pièces pour son propre métavers

Récemment, c’est le Spaceverse, développé par l’US Ari Force, qui faisait parler de lui, pour entraîner et former ses troupes. Il y a peu, Wired rapportait que l’armée américaine avait déjà développé son propre métavers. Avec l’intelligence artificielle, ces environnements permettent de parfaire l’entraînement des unités, avec une prise de risque minimum.

Si le métavers fait aujourd’hui énormément parler de lui, les éléments inhérents à cet ensemble existent depuis assez longtemps, qu’il s’agisse des environnements de réalité virtuelle ou augmentée, des simulations 3D ou des écrans sur les casques. Depuis une dizaine d’années maintenant, la réalité virtuelle est utilisée dans la formation des pilotes et marins de l’US Army, pour une réduction importante des coûts.  Avec la réalité virtuelle, l’US Army peut préparer ses unités aux champs de bataille du monde entier et même aider les anciens combattants à combattre le stress post-traumatique.

De quoi parfaire la formation de ses unités en minimisant les risques et les coûts

Boeing, de son côté, utilise la réalité augmentée pour former ses mécaniciens avant même qu’ils n’interviennent sur un avion de la marine. Chaque mécanicien devra même avoir validé cette étape de formation virtuelle avant de procéder à la maintenance générale d’un appareil.

Il y a quelque temps, l’US Army signait un contrat d’environ 22 millions de dollars avec un autre géant américain, Microsoft, pour s’offrir pas moins de 120 000 casques HoloLens. Là encore, l’objectif est clair, intégrer la réalité mixte de plus en plus dans la formation des unités.

L’armée américaine dispose d’un budget colossal, le plus important de la planète d’ailleurs. Elle a aussi un accès très facile à ce qui se fait de mieux en termes de technologies modernes. Elle n’a nul besoin de faire sous-traiter son métavers à Meta, Microsoft, elle n’a qu’à assembler les différents éléments déjà en sa possession.

 

Source: Begeek

Connexité: ordinateur quantique

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/02/2021 à 23:59, Billou a dit :

Une IA ne fait que reproduire ce sur quoi elle a été entraînée. Il y a quelques années une IA de Microsoft a été « lâchée » sur les réseaux sociaux. Comme elle avait été entraînée sur des millions d’echange réels de réseau sociaux elle a vrillé en moins de 24h. Microsoft l’a débranchée, elle avait attrapé tous les mauvais travers extrémistes...

Vice: la belle histoire de l’IA adolescente devenue nazie en 24h

:biggrin:

A lire sur le Siècle Digital // L’intelligence artificielle biaisée est mauvaise pour les entreprises

Rapport du Conseil de l'Europe // Discrimination, intelligence artificielle et décisions algorithmiques

Rapport de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe // Prévenir les discriminations résultant de l’utilisation de l’intelligence artificielle

A lire sur le site de la FRA // Il est temps de veiller à ce que l’intelligence artificielle fonctionne pour les Européens

Dans la BD V for Vendetta, le Royaume-Uni est dirigé par le Destin, un superordinateur programmé par les cadres du Norsefire afin de garantir le gouvernement le plus rationnel (d'un point de vue fasciste).

On imagine les dégâts que causerait les biais doctrinaux si la conduite des opérations étaient automatisées pour accroître la fulgurance des forces armées.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Des chercheurs affirment que l’IA va “probablement” détruire l’humanité

Certains systèmes basés sur l'IA pourraient se mettre à "tricher", avec des conséquences très concrètes pour l'humanité.

....

https://www.journaldugeek.com/2022/09/16/des-chercheurs-affirment-que-lia-va-probablement-detruire-lhumanite/

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

La startup française NukkAI fait de la fusion de donnée pour Thalès :

https://www.zonebourse.com/cours/action/THALES-4715/actualite/Thales-contrat-autour-de-l-IA-avec-la-start-up-NukkAI-42721178/

Thales : contrat autour de l'IA avec la start-up NukkAI (https://nukk.ai/)

12/01/2023 | 15:36

Thales annonce la signature d'un contrat avec la start-up NukkAI afin de développer une solution d'intelligence artificielle de fusion de données à usage militaire.

Alors que les analystes militaires sont confrontés à des difficultés dans leur tâche d'extraction liées aux volumes massifs de données qu'ils collectent via des sources variées, le traitement automatisé et en temps réel de ces données leur permettra d'être plus efficace dans l'élaboration de stratégies militaires de pointe.

Thales va donc intégrer la solution de NukkAI sur certains programmes informatiques à usage militaire.

Pour David Sadek, Vice-président Recherche, Technologie & Innovation, en charge de l'IA chez Thales 'Ce pilote constituera une réelle avancée technologique dans le domaine militaire, où nos analystes pourront se consacrer à des tâches auxquelles l'humain apporte une haute valeur ajoutée'.

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

 

The U.S. Army’s Tactical Intelligence Targeting Access Node, or TITAN, is a tactical ground station that finds and tracks threats to support long-range precision targeting. It’s essential for long-range precision firing, autonomously sifting through massive amounts of sensor data to rapidly find and track potential threats. TITAN can pull from space and high altitude, aerial and terrestrial layer sensors to provide reliable actionable intelligence directly to mission commanders.

Raytheon Technologies’ TITAN solution will reduce sensor to shooter latency, which is critical when it comes to making decisions rapidly. Our TITAN solution delivers targetable data in seconds. It uses automated capabilities that rapidly task sensors, receive and process data, and exploit multi-int data to seamlessly disseminate targeting information to TITAN operators to use as decision aides.

Ready now, Raytheon Technologies’ TITAN solution is open, modular and vendor agnostic, ensuring low lifetime costs and easy future upgrades and tech insertion as the Army needs. The company’s solution is backed by more than 50 years of experience in satellite system development, production and data management, communications design and integration and effectors.

 

Source:  Raython intelligence

Donc, les T.I.T.A.N. sont des Tactical Intelligence Targeting Access Node (Nœud d'accès au ciblage du renseignement tactique) et non des Total Information Tactical Awareness NetworkS (Réseau Conscient Global de Tactique et d’Information) comme indiqué dans Eclipse phase. :wink:

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
Le 18/01/2023 à 23:29, Lame a dit :

 

Donc, les T.I.T.A.N. sont des Tactical Intelligence Targeting Access Node (Nœud d'accès au ciblage du renseignement tactique) et non des Total Information Tactical Awareness NetworkS (Réseau Conscient Global de Tactique et d’Information) comme indiqué dans Eclipse phase. :wink:

On peut espérer que ça se terminera mieux quand même...

Link to comment
Share on other sites

Le 12/01/2023 à 16:01, herciv a dit :

Thales va donc intégrer la solution de NukkAI sur certains programmes informatiques à usage militaire.

Est-ce qu'on a le droit de penser à Scorpion ? Vu que  @Scarabé    nous disait que la charge cognitive liée à la masse de data collectées amenait l'AdT à  réfléchir à une double dotation des Jaguars en équipage.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://www.defense.gouv.fr/aid/actualites/appel-manifestation-dinteret-lamelioration-perception-lenvironnement-operationnel-cadre-dactivites
 

Citation

 

Il s’agit de favoriser le développement de fonctions opérationnelles s’appuyant particulièrement sur les différentes techniques et technologies « image processing » et/ou toutes techniques et technologies de l’Intelligence artificielle, in fine applicables aux systèmes optroniques d’usage militaire dans le milieu terrestre, afin de les rendre plus efficients.

. Les acteurs pourront proposer toute solution d’installation de dispositifs de recueil, de traitement et de présentation de données renforçant la perception de leur environnement opérationnel et de leur situation par un ou des équipages servant des véhicules éprouvés en dotation dans l’armée de Terre dans les conditions réelles d’emploi. Les situations opérationnelles rencontrées seront essentiellement de type déplacement et combat de jour et de nuit en terrains variés y compris en zone urbaine.

L’intérêt de l’armée de Terre porte en premier lieu sur la détection et ensuite sur la reconnaissance et l’identification de cibles ou d’objets de l’environnement.

 

En gros les industriels mettent des capteurs et des solutions de détection automatique, ainsi qu'une interface pour l'équipage, et on regarde comment ça se passe au CENZUB et dans d'autres exercices.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 08/03/2023 à 21:50, hadriel a dit :

On peut espérer que ça se terminera mieux quand même...

Si les programmeurs des T.I.T.A.N.S. ont les même biais que ceux qui ont programmé Palantir, non, cela ne va pas bien se terminer.

Le truc, c'est que la Guerre russo-ukrainienne met en lumière le fait que la guerre de position à grande échelle est un volet de la Guerre moderne qui n'est pas rendu obsolète par l'évolution technologique au profit de la guerre de mouvement. On pouvait le présentir avec la Guerre d'Afghanistan qui a vu les Occidentaux récréer des équivalents des kraks, bastides et tours de garde. C'est  confirmé par les manpads qui sont devenus les "mauser" des MBT et VTB chargeant au travers du "no man's land". En parallèle, on constate qu'on aurait bien chaud aux fesses si les Russes avaient des stocks plus conséquents de missiles hypersoniques longue portées.

Logiquement, cela va pousser les Etats occidentaux, USA en tête, à concevoir et déployer l'arsenal nécessaire à la réalisation d'une "hyperforteresse", ce concept de périmètre défensif imaginé par la Red Team. Dans Une brève histoire de l'Avenir, Jacques Attali avait prédit l'avènement d'une hypersurveillance frontalière contre l'immigration clandestine et les infiltrations terroristes. La Red Team y ajoute un "lance" faites de Railgun et missiles longue portée et un "bouclier" constitué de nuées de munitions rôdeuses, drones terrestres, missiles anti-missiles.

Un aspect fondamental d'une hyperforteresse est sa capacité de réaction hypervéloce à toute attaque fulgurante. Elle repose sur l'automatisation des actions défensives, donc des ordinateurs perfectionnés. Or, il n'y a pas loin du mainframe au T.I.T.A.N. : Il faut juste quelques erreurs de programmation.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 4 weeks later...
Le 22/06/2023 à 10:44, Picdelamirand-oil a dit :

Avantix

Avantix develops electronic reconnaissance solutions to support missions onboard aircraft, ships and land platforms.

Plus précisément, Avantix fournit à ses clients des systèmes critiques sur des plates-formes navales, terrestres et aériennes. Avec ses 4 domaines d'expertise en acquisition, transmission, traitement et simulation/test, Avantix développe et fabrique des systèmes robustes performants et modulaires, adaptables à des applications complexes et des systèmes spécifiques.

Si l'entreprise prend de l'importance, combien de temps faudra-t-il à la justice américaine pour l'accuser de corruption, lui imposer une amende suffisamment élevée pour la mettre en faillite et permettre à son principal concurrent américain de la racheter? A quand "l'alstomisation" d'Avantix?

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Franchement, ça fait vraiment flipper ...

"En Australie, le développement de la puce biologique Dishbrain intéresse beaucoup les militaires. Mixée aux IA, cette puce animée par des cellules cérébrales humaines pourrait bien révolutionner l’apprentissage automatique et créer de véritables robots tueurs autonomes, réfléchissant comme les humains."

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/guerre-futur-vers-intelligence-artificielle-semi-biologique-futurs-robots-combats-106637/

  • Thanks 2
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Le 15/07/2023 à 10:34, Lame a dit :

Plus précisément, Avantix fournit à ses clients des systèmes critiques sur des plates-formes navales, terrestres et aériennes. Avec ses 4 domaines d'expertise en acquisition, transmission, traitement et simulation/test, Avantix développe et fabrique des systèmes robustes performants et modulaires, adaptables à des applications complexes et des systèmes spécifiques.

Si l'entreprise prend de l'importance, combien de temps faudra-t-il à la justice américaine pour l'accuser de corruption, lui imposer une amende suffisamment élevée pour la mettre en faillite et permettre à son principal concurrent américain de la racheter? A quand "l'alstomisation" d'Avantix?

Ca se passe comme d'habitude, on vend le tout pour 17 milliards de $ à un américain et quelques années après, une autre entreprise française rachète la chose pour 175 millions de $  à cet américain ?

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Benoitleg a dit :

Ca se passe comme d'habitude, on vend le tout pour 17 milliards de $ à un américain et quelques années après, une autre entreprise française rachète la chose pour 175 millions de $  à cet américain ?

Voilà, et entretemps l'entreprise US a licencié tout le monde et est partie avec les brevets, mais c'est ok parce que le pognon peut être partagé entre les responsables français qui ont vendu la boite en premier lieu.

Super.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 22/07/2023 à 00:31, Benoitleg a dit :

Ca se passe comme d'habitude, on vend le tout pour 17 milliards de $ à un américain et quelques années après, une autre entreprise française rachète la chose pour 175 millions de $  à cet américain ?

L'habitude, c'est cela:

Etape 1: Un entreprise américaine extorque de lourdes indemnités au propriétaire d'un fleuron français.

Etape 2: Le fleuron français est acheté par l'entreprise américaine pour une somme au moins en partie avancé par le propriétaire du fleuron français.

Etape 3: Détenant le fleuron français au bon moment, l'entreprise américaine rentabilise son investissement et fait une percée.

Etape 4: Le fleuron français devient moins attractif.

Etape 5: L'ancien fleuron français est achetée pour une somme plus faible par une entreprise française qui tire tout l'argent de sa poche.

Etape 6: L'entreprise française tire sans doute avantage de l'achat de l'ancien fleuron mais pas autant que l'entreprise américaine.

On peut donc difficilement dire que, dans l'affaire, les Français sont les génies qui achètent à bas prix et revendent cher.

Les Français seraient plutôt dans une situation économique comparable à celles des peuples colonisés de l'ancien Empire britannique: Dès qu'ils arrivaient à concurrencer les Britanniques dans un secteur, un paquet de mesure était mis en oeuvre pour rendre la prééminence aux entreprises du R-U .

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/07/2023 à 22:41, jojo (lo savoyârd) a dit :

Franchement, ça fait vraiment flipper ...

"En Australie, le développement de la puce biologique Dishbrain intéresse beaucoup les militaires. Mixée aux IA, cette puce animée par des cellules cérébrales humaines pourrait bien révolutionner l’apprentissage automatique et créer de véritables robots tueurs autonomes, réfléchissant comme les humains."

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/guerre-futur-vers-intelligence-artificielle-semi-biologique-futurs-robots-combats-106637/

Si, c'est vrai, cela veut dire qu'ils veuillent concrétiser un vieux concept exposé dans Chrome 2, vénérable supplément de Cyberpunk 2020:
 

Citation

 

Module téléguidé assassin et espion TADT, par Arasaka 12000 EB

Synthèse sophistiquée de la robotique et de la technologie de téléguidage de pointe, le Tueur Arachnoïde à Déploiement Téléguidé marque l'entrée d'Arasaka dans le domaine de l'armement télécommandé. (...) Leur système cérétronique (ce mariage entre microcircuits de silicium et tissus neuraux cultivés en cuve leur sert cerveau) est moins vulnérable aux armes à micro-ondes que la plupart des cyberéquipements (...)

 

C'était sans doute un clin d'oeil de feu Mike Pondsmith aux arachnobots de Luther, célèbres robots assassins de Runaway, l'évadé du futur

Je ne suis pas sûr qu'il soit nécessaire de recourir à un système aussi compliqué et difficile à contrôler pour développer des SALA:

Daily Geek show // L’IA et les humains collaborent pour créer le premier robot conçu par ChatGPT

Extrait: Une équipe de chercheurs a réussi à créer le premier robot conçu par ChatGPT, le modèle de langage développé par OpenAI. Il s’agit d’un robot capable de cueillir des tomates, qui a été élaboré grâce à la collaboration entre l’intelligence artificielle et les humains. Ce projet illustre le potentiel de l’interaction entre les modèles de langage et les personnes pour faire avancer la robotique

Et ils ont utilisé ChatGPT-3 qui est déjà surclassé par ChatGPT-4, lequel sera prochainement disrupté par ChatGPT-5...

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/02/2021 à 23:59, Billou a dit :

Une IA ne fait que reproduire ce sur quoi elle a été entraînée. Il y a quelques années une IA de Microsoft a été « lâchée » sur les réseaux sociaux. Comme elle avait été entraînée sur des millions d’echange réels de réseau sociaux elle a vrillé en moins de 24h. Microsoft l’a débranchée, elle avait attrapé tous les mauvais travers extrémistes...

Vice: la belle histoire de l’IA adolescente devenue nazie en 24h

:biggrin:

Le 06/02/2021 à 15:53, Bon Plan a dit :

Quelques années dans cette discipline ce sont des décennies dans d'autres... Ça va aller vite. Très vite.

On pourrait un jour dire trop vite. 

Oui, mais ce n'est pas tant la production volontaire d'IA nazi qui devrait nous inquiéter. On devrait surtout s'inquiéter des moyens qui seront mis à leur disposition.

On peut constater un double engouement des Etats et/ou des industriels pour:

- Les agents "conversationnels" à capacité d'innovation,

- le développement de robots plus ou moins humanoïde d'apparence plus ou moins humaine.

Dans quoi une IA nazi serait susceptible d'être enveloppé à échéance de dix, vingt, trente ans?

En plus, ChatGPT et ses concurrents égalent de plus en plus les politiciens en matière de production de programme politique, de fake news, etc... tout en étant moins corruptibles.

Pour peu que de partis radicaux les greffe à un ERP sans fil, avec quelques systèmes expert dernier cri...

Par exemple, il faudrait combien d'année pour faire une IA qui surpasse François Hollande ?

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

En effet. Je souscris totalement à vos posts.

Au final, les firmes américaines gardent les brevets et les firmes Française ont perdus les machines, les plans de fabrication, puis le savoir faire.

Nous pouvons toujours pleurer ! Ce fut le cas d'Alsthom pour le nucléaire et autres groupes. Il y a toujours un inconscient pour effectuer ce genre de stupidité.

Pour la carte dite "A puce" (un semi-conducteur du type mémoire en fait) fut substituer à l'entreprise Française ne prenant aucune précaution informatique et ce fut le Président Clinton qui la présenta à la TV américaine. 

Le premier PC fut Français mais ne trouva pas de clientèle et ce sont les américains qui prirent la relève avec ce même PC...gratuit, agencé à la technique Apple, puis Microsoft.

Etc.Etc.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...
Le 11/08/2023 à 18:10, Janmary a dit :

Il y a toujours un inconscient pour effectuer ce genre de stupidité.

Oh mais ce n'est pas qu'un problème d'inconscience. Dans un style "capitolien", les Américains n'ont eu aucun scrupule à mettre en prison des cadres d'entreprise française ou user d'autres menaces pour obtenir ce qu'il voulait.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,878
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Martel
    Newest Member
    Martel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...