Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a une heure, Coriace a dit :

Pourquoi reprendre Rabotine? Au delà de l'aspect propagande

Pour nullifier l'offensive de printemps. C'était le symbole de la réussite de cette offensive. Reprendre la ville, envoie le message à l'Ukraine que d'évidence la victoire est impossible - meme la grande offensive de printemps avec toute la technologie et l'entrainement de l'OTAN n'y font rien - alors qu'il est inutile de combattre.

A terme la Russie espere bien prendre Zaporizhzhia ... d'ailleurs les ukrainiens construise une ceinture défensive sérieuse autour de la ville. Et Rabotyne c'est le chemin vers Orikhiv ... qui ouvre la voie vers Zapo. Parce qu'effectivement Rabotyne est sans intéret tactique autre que de pouvoir aller de l'avant.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Hello,

il y a une heure, Coriace a dit :

Pourquoi reprendre Rabotine? Au delà de l'aspect propagande

J'avais -indirectement- posé la question durant la contre-offensive ukrainienne , je recopie ici dans l'intégralité la réponse de @Fusilier:

Citation

 

Oui, c'est un village (à vue d'oeil 1,5 x 1,5 km au plus large). L'importance ici, ce n'est pas tant la "ville" () en elle-même, que le "môle" de résistance (fortifications au Nord + bâtis / maisons)  qui semble investit, ainsi que son contournement à l'Est.  D'autre part, l’intérêt c'est d'observer les mouvements des unités RU et leur qualité. On voit que ces unités font l'objet de transferts latéraux (elles viennent de positions plus à l'Ouest) et pas mal de territoriaux transformés en fusiliers et des Bars (ne me demande pas comment ils arrivent à suivre ça, aucune idée) IWS dit à peu près la même chose et ils précisent que la 7e aéroportée (qui semble être la force de réserve d'armée) est déjà engagée sur 3 axes.  

C'est le point de vue d'ensemble qui est important,  transferts latéraux (affaiblissement d'un autre point?)  engagement des troupes RU devant Bakmut etc, qui ne peuvent venir vers le Sud sans dégarnir leur front actuel; quand au Nord (Kupianks et tout ça) il y a peut-être des ressources, mais les désengager et les transférer, ça va demander un certain temps.   

Tout ceci avec les bémols de précaution qui vont bien.  Mais, ça me parait plus intéressant et éclairant , avec ses limites, que l'énième vidéo de drone tapant un blindé, fut-elle géolocalisée... 

 

 

A quoi, @Delbareth a complété avec ce message:

Citation

Pour compléter la réponse de Fusilier, un réseau de tranchée a 0 habitant civil, et pourtant ça peut être un point dur de grande importance tactique. La "taille" d'une agglomération n'a d'importance que si les habitants sont toujours dedans et au delà d'un certain seuil (entre une ville de 50k ou de 2M d'habitants par exemple). Sinon c'est juste des abris tout fait bien pratiques, que ce soit un hameau, un village ou un bourg.

 

A+/Yankev

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

LA rumeur d'une attaque sur Kharkiv va toujours bon train

https://www.lemonde.fr/international/live/2024/04/30/en-direct-guerre-en-ukraine-pres-de-20-000-soldats-russes-sont-postes-au-nord-de-kharkiv-selon-le-gouverneur-regional_6230339_3210.html

Près de 20 000 soldats russes postés au nord de Kharkiv, selon le gouverneur de la région

Alors que des frappes russes contre la ville de Kharkiv ont fait au moins un mort et neuf blessés mardi, le gouverneur de la région, Oleh Synehoubov, a confié au média ukrainien Suspline News qu’il observait une « accumulation » de soldats russes au nord de la région, et qu’« il pourrait y avoir des tentatives pour prendre d’assaut nos positions ».

Selon lui, « 20 000 soldats » russes se trouveraient au nord de Kharkiv, avec l’ambition d’atteindre par la suite Koupiansk et Lyman. Le chiffre est cependant assez stable depuis « dix mois », selon M. Synehoubov, qui précise qu’il est « trop tôt pour parler d’une nouvelle ligne de front ouverte » à Kharkiv. « L’essentiel pour nous est de savoir où ces troupes se déplaceront et comment elles seront utilisées », détaille-t-il.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

LA rumeur d'une attaque sur Kharkiv va toujours bon train

https://www.lemonde.fr/international/live/2024/04/30/en-direct-guerre-en-ukraine-pres-de-20-000-soldats-russes-sont-postes-au-nord-de-kharkiv-selon-le-gouverneur-regional_6230339_3210.html

Près de 20 000 soldats russes postés au nord de Kharkiv, selon le gouverneur de la région

Alors que des frappes russes contre la ville de Kharkiv ont fait au moins un mort et neuf blessés mardi, le gouverneur de la région, Oleh Synehoubov, a confié au média ukrainien Suspline News qu’il observait une « accumulation » de soldats russes au nord de la région, et qu’« il pourrait y avoir des tentatives pour prendre d’assaut nos positions ».

Selon lui, « 20 000 soldats » russes se trouveraient au nord de Kharkiv, avec l’ambition d’atteindre par la suite Koupiansk et Lyman. Le chiffre est cependant assez stable depuis « dix mois », selon M. Synehoubov, qui précise qu’il est « trop tôt pour parler d’une nouvelle ligne de front ouverte » à Kharkiv. « L’essentiel pour nous est de savoir où ces troupes se déplaceront et comment elles seront utilisées », détaille-t-il.

Pour le secteur 20 k c'est pas une force capable d'un gros objectif si ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Colstudent a dit :

Pour le secteur 20 k c'est pas une force capable d'un gros objectif si ?

A mon sens vu le gros morceau qu'est Kharkiv ... c'est même peanuts. Apres on ne sait pas trop trop ce qu'ils veulent en faire ... la zone de Belgorod est particulièrement sensible, d'ou des troupes possiblement en réserve.

Mais entre les bombardements des infrastructure de la ville, et différente rumeur d'action dans le coin, la moindre petite phrase d'un dirigeant est à peser.

Link to comment
Share on other sites

Il tourne sur les réseaux une vidéo terrifiante d'une haie arborée (tree line) jonchée de dizaines corps de soldats près d'Avdivka. Les deux camps (Noelreport, slavyangrad) la diffuse en prétendant qu'il s'agit d'une défaite du camp adverse. Quoiqu'il en soit, le fait qu'on ne puisse clairement identifier la nationalité des soldats est assez symbolique de l'horreur de cette guerre. En sait-on plus sur cette bataille et sur les circonstances de ces pertes hors du commun ? 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, john74 a dit :

Il tourne sur les réseaux une vidéo terrifiante d'une haie arborée (tree line) jonchée de dizaines corps de soldats près d'Avdivka. Les deux camps (Noelreport, slavyangrad) la diffuse en prétendant qu'il s'agit d'une défaite du camp adverse. Quoiqu'il en soit, le fait qu'on ne puisse clairement identifier la nationalité des soldats est assez symbolique de l'horreur de cette guerre. En sait-on plus sur cette bataille et sur les circonstances de ces pertes hors du commun ? 

Stevius l'a visionné et partagé, plus haut dans ce tweet. D'après lui, très majoritairement russes (1 ukr et 85 russes, sur environ 1km).

 

 

  • Thanks 2
  • Confused 1
  • Sad 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Alexis a dit :

Dans tous les cas, même si Européens et Chinois parvenaient à limiter les exigences de Moscou au strict minimum "avril 2022 + deux oblasts de plus", l'Ukraine se retrouverait dans une dépendance permanente à la bonne volonté de la Russie, car à la fois dépourvue d'alliés (neutralité) et dépourvue de défense sérieuse (démilitarisation) d'où une indépendance largement fictive.

Le "Blick" dans son article consacré à cette ébauche de traité mentionne ceci :

En échange de tout cela, la Russie a assuré qu'elle s'abstiendrait de toute attaque future contre l'Ukraine. Moscou a même accepté que le traité s'accompagne de garanties de sécurité pour l'Ukraine de la part des États garants. En cas d'« attaque armée contre l'Ukraine », tous les garants auraient été tenus d'aider Kiev à exercer son droit à l'autodéfense dans un délai de trois jours.

https://www.blick.ch/ausland/das-war-der-beste-deal-den-wir-haetten-haben-koennen-russland-und-ukraine-entwarfen-kurz-nach-kriegsausbruch-einen-friedensvertrag-id19684336.html

Evidement, cela vaut ce que cela vaut...

Link to comment
Share on other sites

Est-ce que l'attaque de 2014 en Crimée est considérée comme entrant dans le cadre d'une attaque armée ? Et quid des "séparatistes" du Donbass ?

Link to comment
Share on other sites

Il ressort toutefois de l'article 8 du projet de traité que la péninsule de Crimée et le port de Sébastopol n'auraient pas été couverts par les garanties de sécurité. L'Ukraine aurait donc accordé de facto à Moscou le contrôle de ces territoires.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, rendbo a dit :

Le Japon (et peut-être la Corée) est vraiment un exemple à regarder pour les Ukrainiens : pas de d'armée officielle et pas d'alliance, mais une force d'auto défense à faire pâlir des pays comme l'Allemagne. 

Faut voir car il y avant divergence : La question de la taille future des forces armées ukrainiennes s'est avérée être un autre point de discorde. La Russie a exigé que celles-ci soient réduites d'environ un million de soldats à seulement 85 000. Kiev, en revanche, a insisté sur un effectif de 250'000 hommes.

Avec seulement 85000 hommes (selon exigence russe), pour un pays de la taille de l'Ukraine, ta force d'auto défense même avec un équipement occidental dernier cri ressemble plus à groupe de boy scouts.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Banzinou a dit :

De la sémantique, avec 25 sous-marins, 4 portes-hélicoptères, 36 destroyers dont 8 de 10 000 tonnes, 200 F-15, 80 F-2, 140 F-35 en commande...

Donc si l'Ukraine s'arme autant mais qu'on la renomme "force d'autodéfense" ça passera tu penses ?

Et des bases américaines aussi. J'entends les hurlements du Kremlin d'ici à cette seule perspective.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, g4lly a dit :
Il y a 19 heures, Teenytoon a dit :

Tiens, question, est-ce qu'il existe une arme avec un effet militaire sur plusieurs centaines de mètres, voir kilomètres, qui ne soit pas nucléaire, donc sans contamination après l'utilisation de cette arme?

Je pense à l'utilisation sur des villages déjà dévastés, pour "balayer" toute résistance armée sans exposer tes propres soldats à des rayonnements lorsqu'ils avanceront dans la zone balayée par l'explosion. C'est le principe du thermobarique ?

Les grosse armes thermobariques sont conçu pour cela. https://en.wikipedia.org/wiki/BLU-82 ... mais ca ne suffit pas pour un village même petit, c'est plus un pâté de maison. Et contre des abris enterré c'est d'un effet incertain.

Après la bombe atomique n'a rien de magique non plus ... contre des abris enterré les effets sont aussi très incertains.

Juste un petit supplément.

D'abord, bonne question et plus encore, bonne réponse.

Nous avions débattu dedans "Histoire" me semble t'il de la proposition (avant le second conflit mondial) de ballons atmosphérique de très, très  grands volumes avec un chargement gazeux d'essence (un mètre cube de gaz d'essence représentant un poids d'un kilo d'essence liquide). Ce ne furent que des projets théorique. Le but de la présentation était de concevoir des armes explosives - incendiaires de très fortes puissances pour les destructions de grandes surfaces (agricole comme milieu urbain et industriels).

Le même auteur avait également proposé des bombes liquides de 3 kgs d'essences pour l'attaque des ville et immeubles. le rendement en était la base puisque l'essence est 10 fois plus calorifique qu'un explosif.

Du point de vue rendement par bombardiers lourds, la bombe explosive soufflante s'imposait. Pour les chasseurs bombardiers, la petite bombe explosive (poudre noire + essence) devait s'imposer. La poudre noire explosait en arrivant sur l'immeuble, vaporisant l'essence et carburant l'air et quand la condition d'explosion était assuré, les résidus de poudre noire encore rouge permettait l'explosion. Elle était moins destructrice qu'une bombe conventionnelle qui brise tout dans un volume donné mais elle avait des effets plus incendiaires.  Elle fut expérimentée....après le second conflit mondial et donna satisfaction aux essais. Ce fut l'ancêtre des sources explosive - incendiaire  thermobariques plus tard.

C'était juste un point relatif au questionnement de Teenytoon.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

N'ayant pas eu la chance de faire les EOR, ni mon service, j'ai une question tactique

est-il possible, dans le cas de la configuration actuelle du front (avancée/grignotage du front par Russie ; arrivée imminente de munitions + armement en Ukraine), de réaliser (côté ukrainien) un mouvement coordonné de retrait plus important (en terme de vitesse) que le mouvement actuel, donnant l'illusion d'un effondrement du front pour inciter les Russes à foncer en négligeant l'avancée du train de ravitaillement. Puis contre-attaquer en profitant de l'afflux d'armement (ou à minima "balancer la sauce") sur l'assaillant en profitant de la faiblesse de l'apport logistique ? (Peut-être même en envoyant des munitions minant l'espace entre les troupes d'attaque et le train logistique qui lui serait frappé par les ATACMS et Caesar.)

par "possible" j'entends la possibilité operative, sans fuite d'informations, et sans que la ruse soit détectable ; et enfin l'efficacité d'une telle manœuvre. 

Edited by Fred974
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Fred974 a dit :

par "possible" j'entends la possibilité operative, sans fuite d'informations, et sans que la ruse soit détectable ; et enfin l'efficacité d'une telle manœuvre. 

Même si l'adversaire le sait la tentation est souvent trop grande de ne pas exploiter le terrain abandonné ...

Link to comment
Share on other sites

Ca avance. Est ce que les.lignes russes sont solides et donc est ce que Les Ukrainians pourraient contre attaquer comme a Karkiv ?

 

Link to comment
Share on other sites

  

il y a 2 minutes, Fred974 a dit :

par "possible" j'entends la possibilité operative, sans fuite d'informations, et sans que la ruse soit détectable ; et enfin l'efficacité d'une telle manœuvre. 

Même si l'adversaire le sait la tentation est souvent trop grande de ne pas exploiter le terrain abandonné ...

... la question c'est surtout pourquoi l'adversaire concentrerait des forces dans cette zone, alors qu'il a compris depuis 1 an que concentrer des forces c'est risqué de se faire sévèrement punir.

Étrangement, les russes procède de manière beaucoup moins bête qu'au début, c'est même assez bien fichu leur opération dorénavant. Certes c'est plus facile avec l'avantage numérique.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, lum a dit :

Ça avance. Est ce que les.lignes russes sont solides et donc est ce que Les Ukrainians pourraient contre attaquer comme a Karkiv?

Le souci pour le moment c'est que les russes arrivent à pousser plus ou moins sur toute la ligne de front... et que toute l'attention est tournée sur Chasiv Yar. Contre attaquer je ne sais ou en perdant Chasiv Yar ça serait bizarre comme plan.

A mon sens les ukrainiens essaient juste de largement freiner les russes pour gagner du temps jusqu'en juin. Budanov à expliqué qu'à partir de juin les choses devraient se rééquilibrer, au niveau des équipements du moins, et peu être au niveau des hommes.

Pour le moment les pertes territoriales n'ont pas grand chose de critiques ... les russes controlent seulement Luhansk ... la moitié de Donetsk, la moitié de Zapo, et la zone est de Kherson. Autant la deuxieme moitié de Zapo est prenable parce que compliqué à défendre. Autant la deuxieme moitié de Donetsk va etre compliqué à envahir parce que tres urbanisé et facile à défendre.

Donc dans le meilleur des cas les russes pourraient occuper ou essayer d'occuper les 4 oblast annexés, moins la rive droite. Et même ça pour le moment c'est plutôt du rêve mouilé qu'autre chose.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

Le souci pour le moment c'est que les russes arrivent à pousser plus ou moins sur toute la ligne de front... et que toute l'attention est tournée sur Chasiv Yar. Contre attaquer je ne sais ou en perdant Chasiv Yar ça serait bizarre comme plan.

A mon sens les ukrainiens essaient juste de largement freiner les russes pour gagner du temps jusqu'en juin. Budanov à expliqué qu'à partir de juin les choses devraient se rééquilibrer, au niveau des équipements du moins, et peu être au niveau des hommes.

Pour le moment les pertes territoriales n'ont pas grand chose de critiques ... les russes controlent seulement Luhansk ... la moitié de Donetsk, la moitié de Zapo, et la zone est de Kherson. Autant la deuxieme moitié de Zapo est prenable parce que compliqué à défendre. Autant la deuxieme moitié de Donetsk va etre compliqué à envahir parce que tres urbanisé et facile à défendre.

Donc dans le meilleur des cas les russes pourraient occuper ou essayer d'occuper les 4 oblast annexés, moins la rive droite. Et même ça pour le moment c'est plutôt du rêve mouilé qu'autre chose.

Donc en juin tout se rééquilibre ? des troupes fraiches chez les Ukrainiens mais pour remplacer ou pour gonfler le nombre d'effectif global ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Colstudent a dit :

Donc en juin tout se rééquilibre ? des troupes fraiches chez les Ukrainiens mais pour remplacer ou pour gonfler le nombre d'effectif global ?

Disons que quelques part en juin des munitions devraient arriver pour faire jeu égal ... donc le grignotage russe devrait cesser.

Le souci c'est la rumeur d'une offensive russe d'été ... si les russes remettent une pièce dans le bastringue, la balance pourrait à nouveau pencher.

---

Pour les troupes fraiches pour le moment il n'y en a pas vraiment, les soucis de mobilisation ukrainienne ne le permettant pas, du moins pas à une échelle suffisante.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, g4lly a dit :

Disons que quelques part en juin des munitions devraient arriver pour faire jeu égal ... donc le grignotage russe devrait cesser.

Le souci c'est la rumeur d'une offensive russe d'été ... si les russes remettent une pièce dans le bastringue, la balance pourrait à nouveau pencher.

---

Pour les troupes fraiches pour le moment il n'y en a pas vraiment, les soucis de mobilisation ukrainienne ne le permettant pas, du moins pas à une échelle suffisante.

Surtout quand tu lis ça....

https://www.lefigaro.fr/international/l-ukraine-a-perdu-10-millions-d-habitants-depuis-2001-et-pourrait-en-perdre-autant-d-ici-2050-20240501 

Je l'ai mis dans l'autre sujet mais ça rejoins que si moins de monde, moins de troupes sauf ceux qu'on fait revenir par la force... ça fera un point commun avec les Russes sur ce plan là, comme quoi même si ils ne se considèrent pas comme frère ça reste de beau cousin :happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Paschi a dit :

Un Iskander aurait frappé un parc à Odessa causant la mort de 5 civils

 

Les russes ont annoncé qu'ils avaient ciblé le QG de la région militaire Sud avec cette attaque

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...