Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Le 14/05/2022 à 21:49, Ronfly a dit :

Cela rappel d'autres histoires ... :

"Aux Pays-bas, là encore, la compétition était biaisée, selon Eric Trappier: "On a comparé un F-35 qui n’avait pas encore fait son premier vol, dont le prix n’était pas garanti puisqu’il n’était même pas encore connu des forces américaines, à un Rafale qui a fait une évaluation complète à Istres, avec un engagement sur les prix "backé" par les autorités françaises, avec un engagement sur les compensations à hauteur de 100% (les Pays-Bas auraient récupéré 100% de leur investissement en compensations industrielles sur place, NDLR). Et malgré tout, le F-35 a gagné avec une note de 6,97 contre 6,95 au Rafale" en sachant que la comparaison sur un les évolutivités correspondant aux standard F4/block 4 et qui donnait le Rafale en tête mais pris en compte... Conclusion de Dassault ? "Tout ça, c’est du pipeau"...."

J'ai toujours adoré cette citation, mais sur le coup il est difficile de l'utiliser pour critiquer la Suisse par exemple, puisque, là aussi, le prix du F-35 est garanti.

 

il y a 31 minutes, Stark_Contrast a dit :

Je ne suis pas aussi familier avec le marché de remplacement du F-16 néerlandais qu'avec certains autres marchés, mais le fait que Dassault semble s'être retiré de la compétition néerlandaise avec le Typhoon EF n'a probablement pas aidé ?

Nous savons aussi, parce que nous sommes des adultes, que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte dans le choix d'un avion, la politique, l'économie, les alliances, le prix, etc. il y a aussi le facteur B61 ?

Les Pays-Bas étaient également un partenaire du JSF avant même que le X-35 ne soit sélectionné, et ils sont satisfaits de leurs F-16.

Je ne crois pas que Dassault se soit retiré justement. Enfin je ne sais plus, il faudrait vérifier.
Les autres arguments sont les mêmes que pour l'Allemagne. B61. Le F-35 était donc une évidence depuis le départ, et en plus les Pays-Bas étaient membres du programme JSF.
Bref, je pense qu'on est allés aux Pays-Bas pour "montrer le drapeau" et pour "faire un score". Qui fut excellent. 6.95 contre 6.97, c'est quand même assez élogieux.

Dans d'autres marchés comme en Belgique, la logique était différente, Dassault ne voulait même pas y aller.
J'ai aussi été très surpris qu'on ne soit pas partis plus tôt du Canada en tablant sur le fait que la compétition était jouée d'avance. On a évité de payer des frais supplémentaires, mais c'est tout.

il y a 16 minutes, Stark_Contrast a dit :

Peut-être que l'objectif modeste de dépenser 20 milliards et de balayer le marché mondial des chasseurs avec la version française du F-35A qui est meilleure, moins chère et plus prête aurait dû être lancé dans les années 2000. La France pourrait être en train d'abaisser le prix du F-35 en ce moment même.

 

6gabkg.jpg

L'une des évolutions du concept ATF vu par Lockheed.

Révélation

TabXCQZ.png

 

Franchement je pense que Lockheed n'aurait jamais accepté une solution de ce genre, et avec raison. Et je pense que Dassault non plus car en cas d'arrêt du programme (comme pour le F-136) tout aurait été perdu pour eux.

Après, un autre avionneur américain, avec du recul, aurait pu être tenté de se dire que le marché potentiel du Rafale aurait bien valu de partager le gâteau. Mais là encore, se serait posée la question de l'interdépendance. Tout au mieux, donc, aurait-on pu envisager une production de pièces et de sous-ensembles communs. Un peu comme ce qui se passe avec DRAL en Inde.

Pour le fait d'abaisser le prix du programme, ça aurait probablement été possible dans certains domaines. Mais dans d'autres je serais plus circonspect. Solidité structurelle et abaissement du poids? Ok. Compilation et "proofing" des logiciels? Ok. Fiabilité des commandes de vol? Oui. Performance et résistance des matériaux RAM? Non, probablement pas. Préservation d'un état de surface compatible avec une fonction VLO? Ici aussi j'ai des doutes. Difficultés d'intégration du canon? Il y a un peu eu les mêmes problèmes chez Dassault que chez LM, le DEFA 791M devait tirer à 2850 coups par minute originellement et sa cadence a été descendue à 2500 pour cause de vibrations excessives.
Il y a probablement d'autres points à soulever.

De plus, il aurait aussi fallu considérer un remplaçant du F-35C, en plus du A, pour porte-avions français.

 

Cela dit, il est vrai que dans le passé le Mirage III a failli être produit sous licence aux USA, et qu'il y a eu plusieurs tentatives de rapprochement entre Dassault et d'autres avionneurs américains entre les années 50 et jusqu'à la fin des années 90. Northrop, Ling-Temco Vought, Boeing...

Donc dans le monde merveilleux des "what-if", on peut pourquoi pas imaginer un "F-34" proposant une autre vision d'un avion furtif multirôles, et conçu en coopération entre la France et les USA. Mais que se serait-il passé lorsque cette alliance aurait fait face à l'autre produit d'exportation, le F-35?

il y a 30 minutes, Stark_Contrast a dit :

6gaeam.jpg

Et ça ce ne serait pas un projet avorté autour du concept ATF entre Lockheed et BAE?

 

Quelques images des nombreuses configurations étudiées à l'époque, et qui aboutiront au F-22:

Révélation

43493-0439d65cf8ec2bc38199710c40e944c2.j

 

ATF_Evol_part1_15_1267828237_4868.JPG

 

lockheedmach1982atf.jpg

43613107d34fc77b5bc2b23442ac136e.jpg

6715c5b8a62443be4d130efbfc10648c.png

 

Link to comment
Share on other sites

Lockheed In A Soup! US Air Force Demands ‘Evidence Of Capability’ Over Block 4 Upgrades For F-35A Jets

Lockheed dans la panade ! L'US Air Force exige des "preuves de capacité" concernant les mises à niveau du bloc 4 pour les F-35A


L'US Air Force veut des preuves que Lockheed Martin sera en mesure de produire les mises à niveau du bloc 4 pour l'avion de combat F-35A avant d'en augmenter l'achat, a déclaré Frank Kendall, secrétaire de l'Air Force, le 13 mai.

Le budget du service pour l'exercice 2023 réduit l'achat prévu de F-35A de 48 avions pour l'exercice 2022 à 33 avions en 2023.

"La réduction que nous avons opérée cette année et qui se prolongera probablement l'année prochaine est fondée sur plusieurs facteurs", a déclaré M. Kendall en réponse à une question du représentant Kay Granger (R-Texas) sur les raisons pour lesquelles l'armée de l'air a réduit l'achat de F-35A prévu pour l'exercice 2023.

"Il y avait plusieurs choses que nous devions faire dans le portefeuille TacAir (avions tactiques). L'une d'elles était de racheter le stock restant de F-15EX dont nous avons besoin, pour les capacités que le F-15EX fournira. Nous voulons augmenter le financement de la [plateforme] de domination aérienne de nouvelle génération, qui sera la suite du F-22. Nous avons également d'autres programmes que nous devons faire avancer ", a-t-il ajouté.

Il a clairement indiqué que l'armée de l'air américaine souhaitait disposer des capacités du bloc 4 pour le F-35, mais que le contractant a été lent à les fournir jusqu'à présent. Avant d'étendre la production, le service veut avoir la preuve que le fabricant sera en mesure de le faire, c'était donc une considération clé également.

L'armée de l'air a également réduit son objectif d'acquisition de F-15EX de 144 à 80, "tout en déplaçant les délais prévus pour le projet NGAD bien plus tard qu'initialement prévu", selon la représentante Vicky Hartzler (R-Mo.), vice-présidente de la commission des forces aériennes et terrestres tactiques de la Chambre des représentants, qui a témoigné lors d'une audience le 27 avril.

Les problèmes du bloc 4

Pour "débloquer" les mises à jour du bloc 4 du F-35, la mise à niveau TR3 (Technical Refresh 3) est nécessaire.

Le TR3 comprend un nouveau processeur central, un radar amélioré, un écran de cockpit redessiné et des mises à niveau logicielles pour améliorer les capacités de guerre électronique. Cependant, Lockheed Martin a pris plus de temps que prévu pour le produire.

Le processeur central intégré L3Harris [LHX] pose un problème important pour le TR3, et le Government Accountability Office est préoccupé par la probabilité de nouveaux retards dans la livraison du processeur ainsi que par la faible qualité du logiciel pour le bloc 4.

La mise à niveau du TR3 sera disponible dans le lot 15, prévu pour 2023, selon le Joint Program Office du F-35. Dès le début de son mandat, M. Kendall a rappelé qu'il avait déjà traité des problèmes liés au programme Joint Strike Fighter en tant que sous-secrétaire à la défense chargé des acquisitions, de la technologie et de la logistique.

Son approche a consisté à geler les acquisitions pendant plusieurs années afin de mettre la pression sur Lockheed Martin et d'éviter d'acheter des jets qui devraient éventuellement être mis à jour.

De même, un rapport de l'Institut Mitchell avait précédemment souligné que le report de la livraison des avions du Bloc 4 jusqu'en 2029 pourrait avoir un impact sur les plans d'acquisition de l'US Air Force.

Les améliorations apportées dans le cadre du programme Block 4 augmenteront considérablement les capacités technologiques du jet. Le bloc 4 comprendra l'intégration de 16 armes supplémentaires sur le F-35.

La mise à niveau logicielle du F-35 Block 3F, par exemple, a renforcé les capacités de lancement d'armes du Joint Strike Fighter (JSF), lui permettant de lancer une petite bombe de diamètre, la munition d'attaque directe conjointe de 500 livres et le missile AIM-9X Sidewinder.

Grâce à des améliorations logicielles, l'avion de combat F-35 peut lancer le missile Sidewinder "hors cible", ainsi qu'un nombre croissant d'autres armements.

spacer.png


Le rapport émet également des réserves quant à la date d'arrivée du Block 4, soulignant l'importance d'intégrer rapidement de nouveaux logiciels pour améliorer la capacité des avions à combattre dans un conflit militaire.

Il affirme en outre que lors d'un affrontement de haut niveau avec un ennemi exceptionnellement avancé comme la Russie ou la Chine, même certains des avions les plus modernes de cinquième et sixième génération sont susceptibles d'être perdus ou détruits, ce qui implique que les États-Unis ont besoin de davantage d'avions de combat.

Selon l'étude, "l'analyse opérationnelle a indiqué que la configuration encore plus avancée du bloc 4 est nécessaire pour être efficace dans un combat contre la Chine".

"Toutefois, les retards dans la maturation de toutes les technologies du bloc 4 ont repoussé la date de livraison de l'ensemble de la suite du bloc 4 à au moins 2029, et c'est un facteur important dans la décision de l'armée de l'air de retarder l'acquisition du F-35A".

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

le prix du F-35 est garanti

Pas encore. Le contrat n'est pas signé.

Une présentation en vol et récente du f-35 en AAustralie. On voit bien les performance à basse vitesse (100 nœuds 45° AoA).

 

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

"Toutefois, les retards dans la maturation de toutes les technologies du bloc 4 ont repoussé la date de livraison de l'ensemble de la suite du bloc 4 à au moins 2029, et c'est un facteur important dans la décision de l'armée de l'air de retarder l'acquisition du F-35A"

Problème de maturation, problème de puissance électrique disponible aussi.

Je me demande comment ils peuvent livrer le TR3 sans toute la puissance électrique néccessaire. Ca veut dire quoi ? Ils ne pourront pas faire fonctionner à la fois EOTS; EODAS, RADAR, bouilleur, etc ??

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Le processeur central intégré L3Harris [LHX] pose un problème important pour le TR3

Quel genre de problème ??

Par exemple sans être spécialiste de la consommation électrique à bord, pour faire de la guerre électronique, il faut quand même beaucoup de puissance. Est-ce possible sans éteindre tout le reste ?

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Dans d'autres marchés comme en Belgique, la logique était différente, Dassault ne voulait même pas y aller.

Oui mais par exemple je ne pense pas que la Finlande était gagnée d'avance au F-35. D'abord les Suédois se sont quand même vraiment bien battu et avait une vrai synergie à faire jouer. Mais surtout la barrière tarifaire était réelle et devait être franchi pour que le F-35 ait une chance. Le tarif canon obtenu par les finlandais ne vient pas d'ailleur.

Maintenant est-ce que ce tarif suvivra encore à isoperformance si le block4 est encore repoussé ? Rien n'est moins sûr.

Edited by herciv
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je viens de lire un ou deux articles mis en lien dans l'article de @Picdelamirand-oil.

L'impression est que les retard du block4 pose non seulement un problème budgétaire, puisque les investissments dans les f-35 vont rentrer en compétition avec d'autre programme (dont le NGAD mais aussi le B-21, ou l'armée de l'espace qui doit investir alle aussi pour mettre des vecteurs dans la très haute atmosphère.

L'autre impression plus stratégique et moins sensible dans les articles, est que le f-35 ne sera plus aussi en avance sur ses compétiteurs chinois à force de prendre du retard. On ne va pas parler de la Russie qui est de plus en plus hors jeux maintenant.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Patrick a dit :

[...] sur le coup il est difficile de l'utiliser pour critiquer la Suisse par exemple, puisque, là aussi, le prix du F-35 est garanti.

Il y a 2 heures, herciv a dit :

Pas encore. Le contrat n'est pas signé.

Je n'ai jamais compris, de manière évidente, que les prix annoncés côté suisse étaient garantis dans l'absolu. Y compris en cas de signature. Du moins, pas plus que ce qui peut être garanti du côté du Pentagone.

Citation

[...] Le Pentagone va-t-il faire une mauvaise surprise au DDPS ?

C’est le gouvernement américain qui devrait gérer la transaction. Les États-Unis pourraient très bien exiger du fabricant des prix contraignants au nom de la Suisse.

Le DDPS ne semble pas inquiété par le fait que les statuts du Pentagone américain mentionnent des estimations de prix et non des prix fixes. On peut y lire clairement: « Sauf indication contraire, les coûts sont des estimations fondées sur les meilleures données disponibles » ou encore « L’acheteur accepte de payer au gouvernement américain tous les coûts, même s’ils dépassent le prix négocié». Une réalité assez différente par rapport à ce que les autorités suisses ont assuré. [...]

https://www.blick.ch/fr/news/suisse/mise-en-garde-dun-fabriquant-americain-lavion-de-combat-f-35-co-terait-plus-cher-a-la-suisse-que-prevu-id16711095.html

Je n'ai jamais lu/entendu explicitement dans les publications/déclarations du DDPS ou d'Armasuisse que le pays avait obtenu une dérogation aux mécanismes prévus dans le cadre d'une FMS.

Edited by Skw
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Skw a dit :

Je n'ai jamais lu/entendu explicitement dans les publications/déclarations du DDPS ou d'Armasuisse que le pays avait obtenu une dérogation aux mécanismes prévus dans le cadre d'une FMS.

Oui je suis d'accord avec toi et ce point est encore moins compréhensible avec les finlandais. Pour moi la seul manière de garantir un prix (en dollar US et donc sans la couverture sur le taux de change) c'est que l'état US prenne en charge la différence de coûts.

Hors la simple inflation peut et a déjà tout changé d'après la dernière intervention du DDPS dont je me souvienne. Le cout des matières première dont l'acier ayant fortement augmenté ce facteur inflation n'est pas prêt de s'arrèter. D'autre part les coûts des différentes LRIP à partir de la 15 ne sont toujours pas négocié entre LM et le gvt US donc LM a tout interêt à les faire durer histoire de répercuter plus facilement ses coûts d'achat de matière première dans ses tarifs.

Enfin le dollar est depuis quelque temps devenu beaucoup plus cher (10% de plus pour le franc suisse) par rapport à juin de l'année dernière. C'est donc la double peine. 

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Quel genre de problème ??

On ne peut pas savoir c'est "confidential F-35 eyes only"

Mais je vais être méchant et décrire le max: Ils ont oublié de virtualiser l'informatique du F-35 et donc il faut "porter" le logiciel du f-35 qui étant plus compliqué que le block 2B génère plus de problèmes que la transition 2B==>3I en particulier au niveau des instabilités créées, ce qui rend la réécriture d'une bonne partie du logiciel obligatoire sous peine de ne pas avoir de meilleures performances avec le nouveau matériel qu'avec l'ancien et entraine une très longue mise au point. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 14/05/2022 à 14:19, ARPA a dit :

Même avec du mirage 2000, on aurait eu le même résultat.

Ca c'est moins évident.   Le 2000 a des performances en terme d'agilité et d'emport que le F1 n'a jamais eu. Et devait arriver avec un système d'arme Air Air que le F16 de l'époque, day light short range fighter n'avait pas.

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Lockheed In A Soup! US Air Force Demands ‘Evidence Of Capability’ Over Block 4 Upgrades For F-35A Jets

Lockheed dans la panade ! L'US Air Force exige des "preuves de capacité" concernant les mises à niveau du bloc 4 pour les F-35A


L'US Air Force veut des preuves que Lockheed Martin sera en mesure de produire les mises à niveau du bloc 4 pour l'avion de combat F-35A avant d'en augmenter l'achat, a déclaré Frank Kendall, secrétaire de l'Air Force, le 13 mai.

Le budget du service pour l'exercice 2023 réduit l'achat prévu de F-35A de 48 avions pour l'exercice 2022 à 33 avions en 2023.

"La réduction que nous avons opérée cette année et qui se prolongera probablement l'année prochaine est fondée sur plusieurs facteurs", a déclaré M. Kendall en réponse à une question du représentant Kay Granger (R-Texas) sur les raisons pour lesquelles l'armée de l'air a réduit l'achat de F-35A prévu pour l'exercice 2023.

"Il y avait plusieurs choses que nous devions faire dans le portefeuille TacAir (avions tactiques). L'une d'elles était de racheter le stock restant de F-15EX dont nous avons besoin, pour les capacités que le F-15EX fournira. Nous voulons augmenter le financement de la [plateforme] de domination aérienne de nouvelle génération, qui sera la suite du F-22. Nous avons également d'autres programmes que nous devons faire avancer ", a-t-il ajouté.

Il a clairement indiqué que l'armée de l'air américaine souhaitait disposer des capacités du bloc 4 pour le F-35, mais que le contractant a été lent à les fournir jusqu'à présent. Avant d'étendre la production, le service veut avoir la preuve que le fabricant sera en mesure de le faire, c'était donc une considération clé également.

L'armée de l'air a également réduit son objectif d'acquisition de F-15EX de 144 à 80, "tout en déplaçant les délais prévus pour le projet NGAD bien plus tard qu'initialement prévu", selon la représentante Vicky Hartzler (R-Mo.), vice-présidente de la commission des forces aériennes et terrestres tactiques de la Chambre des représentants, qui a témoigné lors d'une audience le 27 avril.

Les problèmes du bloc 4

Pour "débloquer" les mises à jour du bloc 4 du F-35, la mise à niveau TR3 (Technical Refresh 3) est nécessaire.

Le TR3 comprend un nouveau processeur central, un radar amélioré, un écran de cockpit redessiné et des mises à niveau logicielles pour améliorer les capacités de guerre électronique. Cependant, Lockheed Martin a pris plus de temps que prévu pour le produire.

Le processeur central intégré L3Harris [LHX] pose un problème important pour le TR3, et le Government Accountability Office est préoccupé par la probabilité de nouveaux retards dans la livraison du processeur ainsi que par la faible qualité du logiciel pour le bloc 4.

La mise à niveau du TR3 sera disponible dans le lot 15, prévu pour 2023, selon le Joint Program Office du F-35. Dès le début de son mandat, M. Kendall a rappelé qu'il avait déjà traité des problèmes liés au programme Joint Strike Fighter en tant que sous-secrétaire à la défense chargé des acquisitions, de la technologie et de la logistique.

Son approche a consisté à geler les acquisitions pendant plusieurs années afin de mettre la pression sur Lockheed Martin et d'éviter d'acheter des jets qui devraient éventuellement être mis à jour.

De même, un rapport de l'Institut Mitchell avait précédemment souligné que le report de la livraison des avions du Bloc 4 jusqu'en 2029 pourrait avoir un impact sur les plans d'acquisition de l'US Air Force.

Les améliorations apportées dans le cadre du programme Block 4 augmenteront considérablement les capacités technologiques du jet. Le bloc 4 comprendra l'intégration de 16 armes supplémentaires sur le F-35.

La mise à niveau logicielle du F-35 Block 3F, par exemple, a renforcé les capacités de lancement d'armes du Joint Strike Fighter (JSF), lui permettant de lancer une petite bombe de diamètre, la munition d'attaque directe conjointe de 500 livres et le missile AIM-9X Sidewinder.

Grâce à des améliorations logicielles, l'avion de combat F-35 peut lancer le missile Sidewinder "hors cible", ainsi qu'un nombre croissant d'autres armements.

spacer.png


Le rapport émet également des réserves quant à la date d'arrivée du Block 4, soulignant l'importance d'intégrer rapidement de nouveaux logiciels pour améliorer la capacité des avions à combattre dans un conflit militaire.

Il affirme en outre que lors d'un affrontement de haut niveau avec un ennemi exceptionnellement avancé comme la Russie ou la Chine, même certains des avions les plus modernes de cinquième et sixième génération sont susceptibles d'être perdus ou détruits, ce qui implique que les États-Unis ont besoin de davantage d'avions de combat.

Selon l'étude, "l'analyse opérationnelle a indiqué que la configuration encore plus avancée du bloc 4 est nécessaire pour être efficace dans un combat contre la Chine".

"Toutefois, les retards dans la maturation de toutes les technologies du bloc 4 ont repoussé la date de livraison de l'ensemble de la suite du bloc 4 à au moins 2029, et c'est un facteur important dans la décision de l'armée de l'air de retarder l'acquisition du F-35A".

Tu as un vrai don pour dénicher des articles top !

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, herciv said:

Oui mais par exemple je ne pense pas que la Finlande était gagnée d'avance au F-35. D'abord les Suédois se sont quand même vraiment bien battu et avait une vrai synergie à faire jouer. Mais surtout la barrière tarifaire était réelle et devait être franchi pour que le F-35 ait une chance. Le tarif canon obtenu par les finlandais ne vient pas d'ailleur.

Maintenant est-ce que ce tarif suvivra encore à isoperformance si le block4 est encore repoussé ? Rien n'est moins sûr.

D'autant que la loi américaine interdit de vendre moins cher à l'export. En Suisse, quand Amherd dit que le gouvernement garantit les prix, elle omet de dire qu'il ne garantit que les prix.prix US

Herciv, toi qui a étudié les FMS à fond, tu nous ferait un article et un comparatif avec les procédures françaises?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

On ne peut pas savoir c'est "confidential F-35 eyes only"

Mais je vais être méchant et décrire le max: Ils ont oublié de virtualiser l'informatique du F-35 et donc il faut "porter" le logiciel du f-35 qui étant plus compliqué que le block 2B génère plus de problèmes que la transition 2B==>3I en particulier au niveau des instabilités créées, ce qui rend la réécriture d'une bonne partie du logiciel obligatoire sous peine de ne pas avoir de meilleures performances avec le nouveau matériel qu'avec l'ancien et entraine une très longue mise au point. 

Bien vu. Je n'avais pas pensé à ce cas. SI vraiment c'est le cas, et c'est possible vu les antécédents, il va falloir réinitialiser ton calcul.:biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Avant d'étendre la production, le service veut avoir la preuve que le fabricant sera en mesure de le faire, c'était donc une considération clé également.

Ca c'est quand même une révolution. 

La seule preuve possible c'est que le f-35 block4 suive son cahier des charges et donc qu'il y ait une série de test validant le block4. 

Ca veut dire aussi que non seulement il n'y aura pas de block buy et qu'on restera sur un régime de LRIP sans ces tests. Mais çà veut dire aussi que l'USAF maintiendra durablement ses achats à un niveau bas tant que le F-35 ne sera pas prêt par le théâtre Indo-pacifique.

Les suisses et les finlandais peuvent encore espérer être livré partiellement en block3F puis block4 mais tous les autres européens vont devoir faire une mise à jour majeur voir pas de mise à jour dutout.

Link to comment
Share on other sites

donc rien n'a changé par rapport à l'année dernière. Ils attendent le TR3. 
Il ne fait que battre le tambour. Il est évidemment testé et "éprouvé" avant d'être déployé sur la ligne de production, à ce stade l'année prochaine.
Il ne reste plus que 3 mois avant que le budget soit présenté. Combien d'histoires à sensation peuvent-ils publier d'ici là ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, herciv a dit :

Bien vu. Je n'avais pas pensé à ce cas. SI vraiment c'est le cas, et c'est possible vu les antécédents, il va falloir réinitialiser ton calcul.:biggrin:

F-35 SOFTWARE FLAWS PROMPT INQUIRY ON DOD S 2022 BUDGET REQUESTS

LES FAILLES DU LOGICIEL DU F-35 SUSCITENT UNE ENQUÊTE SUR LES DEMANDES BUDGÉTAIRES DU DOD EN 2022
 
Des défauts dans les incréments ultérieurs des logiciels des avions de combat F-35, connus sous le nom de développement et de livraison continus des capacités, ont entraîné la convocation d'un groupe d'experts chargé d'examiner la demande de budget du DOD pour l'exercice 2022 concernant les programmes d'avions tactiques et d'entraînement à voilure fixe.

Mardi, Raymond O'Toole Jr, directeur intérimaire des essais et de l'évaluation opérationnelle, a témoigné devant un panel de la commission des services armés de la Chambre des représentants au sujet de la demande de budget du DOD pour l'exercice 2022 concernant les programmes d'avions tactiques et d'entraînement.

Le programme du bloc 4 du F-35 Lightning II est en cours, a déclaré M. O'Toole. Il a également déclaré que le processus de développement existant - connu sous le nom de développement et livraison continus de capacités - est censé fournir un nouvel incrément de logiciel testé et vérifié tous les six mois.

"Cependant, chaque incrément a été défectueux, plus défectueux que prévu", a déclaré M. O'Toole. "De plus, les changements de logiciels destinés à ajouter de nouvelles capacités ou à corriger des déficiences ont au contraire introduit des problèmes de stabilité qui ont eu un impact négatif sur certaines fonctionnalités existantes du F-35."

Le responsable a déclaré au panel qu'il avait "un espoir prudent" que la décision du bureau du programme de passer à un cycle logiciel de 12 mois atténue certains de ces problèmes ; cependant, il reste préoccupé par le fait que la capacité à effectuer des tests et des évaluations adéquats est maintenant à la croisée des chemins.

"Pour dire les choses simplement, nous ne pouvons pas déterminer la crédibilité du système au combat ni préparer minutieusement nos combattants si nos capacités de test et de formation ne sont pas maintenues à jour", a déclaré M. O'Toole.

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Latécoère va entrer dans la supply chain du F-35 :

https://www.zonebourse.com/cours/action/LATECOERE-5010/actualite/Latecoere-va-acheter-la-societe-canadienne-Avcorp-Industries-pour-32-millions-de-dollars-40277289/

il y a 5 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

De plus, les changements de logiciels destinés à ajouter de nouvelles capacités ou à corriger des déficiences ont au contraire introduit des problèmes de stabilité qui ont eu un impact négatif sur certaines fonctionnalités existantes du F-35.

Ok donc il faut réinitialiser. 

Si je me souviens bien le début de l'écriture du block4 c'est 2019.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, jackjack a dit :

Le pauvre homme a une mauvaise mémoire. Quelqu'un voudrait-il rechercher la date à laquelle ils sont passés de 6 à 12 mois pour les livraisons de logiciels ?

Après toi, je t'en prie. :happy:

Link to comment
Share on other sites

19 minutes ago, FATac said:

Après toi, je t'en prie. :happy:

Ce n'est pas mon histoire qui est postée. Est-ce que quelqu'un s'en soucie vraiment ? Sauf pour le titre. On pourrait même demander quand ils sont passés de 24 mois à 6 mois.

Edited by jackjack
Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, Schnokleu said:

You have a real gift for finding top items!

c'est exactement ce que herciv et d'autres ont déjà posté avec un titre qui est censé être plus difficile à ignorer afin d'obtenir des clics. 

Vous pouvez faire confiance aux bonnes personnes de Eurasian times :

https://eurasiantimes.com/no-buyers-for-rafale-jets-why-almost-every-country-dumped-french-rafales-except-india/

La capacité des gens à poster la même chose 5 fois et à penser que c'est nouveau à chaque fois est un peu inquiétante. 

7 hours ago, herciv said:

I just read one or two articles linked in the article of@Picdelamirand-oil.

Je sais que vous travaillez tous les deux main dans la main, mais serait-il possible que vous lisiez ce que l'autre poste avant de dire la même chose encore et encore ?

7 hours ago, herciv said:

The impression is that the block4 delays not only pose a budgetary problem, since the investments in the f-35s will compete with other programs (including the NGAD but also the B-21, or the army of the he space that must invest is also going to put vectors in the very upper atmosphere.

C'est l'impression que vous donnez constamment, oui. 

 

7 hours ago, herciv said:

The other more strategic and less sensitive impression in the articles is that the f-35 will no longer be so far ahead of its Chinese competitors by dint of falling behind. We are not going to talk about Russia, which is more and more out of the game now.

Avez-vous lu des rapports d'activité négatifs de la part des Chinois ? Cela signifie probablement qu'il n'y a pas de problèmes. Tout comme leur politique de zéro covide. Tout se passe bien.

Sans parler du "facteur peur" que les Etats-Unis mettent constamment en avant pour faire circuler l'argent. Est-ce que la Chine ne vole même pas 100 "chasseurs de cinquième génération" 

C'est ainsi que le jeu se joue ici.

 

on peut essentiellement résumer comme suit :

tout le monde veut le bloc 4, mais le bloc 4 n'est pas encore prêt parce qu'ils ne cessent d'y ajouter de plus en plus de capacités, puis "oublient" d'ajouter les fonds nécessaires pour continuer à y travailler. pour pouvoir accéder au bloc 4 et le "débloquer" comme le disent les articles, il faut d'abord installer TR3. Mais TR3 ne sera pas là avant un certain temps. Les États-Unis, qui disposent déjà d'un grand nombre de F-35, essaient donc d'en acheter un peu moins pour l'instant et probablement l'année prochaine, afin d'obtenir des F-35 équipés de TR3 qui ne nécessiteront pas de coûts supplémentaires pour être rééquipés à l'avenir afin d'atteindre le bloc 4. 

Cela "dérange" beaucoup de personnes sur le forum, car elles estiment que le F-35 prend trop de temps, mais la France n'achète pas de F-35 et, bien sûr, le F-35 attire de plus en plus de clients l'année dernière malgré les retards et continue de battre la concurrence.  Les autres clients semblent également satisfaits de ce qui se passe, ils ont été informés bien à l'avance et sont tenus au courant de l'état d'avancement du F-35 par les canaux officiels. Les plaintes relatives à la durée du F-35 trouvent leur origine dans le fait que beaucoup détestent être battus par le F-35 et doivent trouver de la boue à lui jeter à la figure. Ce qui ne me dérange pas, mais la même boue devient ennuyeuse. Je voudrais de la boue nouvelle, exotique. 

Surtout quand on sait que de nos jours, de nombreux articles sur Internet sont simplement copiés de la source originale. Je voudrais de la boue nouvelle et excitante, de la boue que je n'ai jamais vue auparavant. Le programme F-35 a en fait des "saisons", le patron du JPO l'a expliqué il y a des années. Comme les saisons dans la nature, le F-35 a environ 4 saisons. L'une d'entre elles est appelée "saison des rapports". Le programme prend environ 3 mois pour compiler les rapports qui sont envoyés aux différentes agences américaines et à celles qui achètent des F-35 ou à d'autres partenaires de sécurité. À partir de là, ces rapports sont compilés par diverses agences, qui établissent ensuite leurs propres rapports. (GAO, DOT&E, CRS, CBO), etc. et ils rédigent des rapports qui sont ensuite communiqués au public et au Congrès et sur lesquels s'appuient divers journalistes qui appellent probablement cette période la "saison d'activité", probablement parce qu'ils doivent rédiger suffisamment de clickbait pour tenir les prochains mois.

Je pense que le F-35 emploie plus de journalistes dans le monde que n'importe quel autre projet de défense. Quoi qu'il en soit, avec toutes les mauvaises nouvelles qui circulent (c'est en fait une bonne chose que les mauvaises nouvelles soient rapportées aux États-Unis, elles sont généralement cachées presque partout ailleurs - et les personnes qui sont au courant le comprennent), la sphère des journalistes de défense fait de son mieux pour surpasser les autres, et ensuite, avec un peu de chance, elle est reprise et partagée sur des forums pour générer des clics supplémentaires. 

Je suis quelqu'un d'ennuyeux, mais même moi, j'ai mes limites. Ce qui s'est passé pour moi, c'est qu'il y a environ 7 ans, cette nouveauté a commencé à s'estomper, j'ai réalisé que je n'obtenais que les mêmes choses encore et encore, et que le F-35 devenait en fait plus fort chaque année. Pour certaines personnes, cependant, la saison où tous ces rapports sur les F-35 sont rendus publics est le moment fort de leur vie. Ils ne gagnent pas, mais ils peuvent au moins rire. 

Vous verrez la même chose l'année prochaine (Kendall y a déjà fait allusion), et l'année suivante. Si le Bloc IV va jusqu'en 2029 au moins, alors installez-vous. Il ne sera pas prêt l'année prochaine, ni l'année suivante, ni l'année d'après.

et bien sûr, personne ne semble se donner la peine de regarder au-delà des articles pour savoir ce qui se passe - non seulement cela demanderait du travail, mais cela enlèverait beaucoup de plaisir, et apporterait aussi des sentiments malheureux. 

l'obsession du F-35 par certains posters est parfois comme regarder le petit garçon jeter des pierres à la fille pour laquelle il a le béguin... :wub: 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Skw a dit :

A partir de quand devra-t-on initier, un peu à l'instar de ce que l'on fait pour les cathédrales, une liste chronologique de tous les chefs de programme du F-35 ? :laugh:

Peut-être le jour où un F-35 durera aussi longtemps qu'une cathédrale :rolleyes:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Stark_Contrast a dit :

 

Cela "dérange" beaucoup de personnes sur le forum, car elles estiment que le F-35 prend trop de temps, mais la France n'achète pas de F-35 et, bien sûr, le F-35 attire de plus en plus de clients l'année dernière malgré les retards et continue de battre la concurrence.  

L'année dernière le Rafale a largement battu le F-35 en nombre de vente à l'export. Donc cela ne nous dérange pas tant que ça, en plus notre carnet de commande est plein jusqu'en 2031, alors on est plutôt Zen !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...