Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

24 minutes ago, Patrick said:

Pourquoi y aurait-il eu des discussions avec les EAU si les USA n'avaient jamais voulu vendre les F-35 en premier lieu?
Trump aurait menti aux émiriens? Biden également? Ou ils auraient l'un et l'autre cherché à zapper le Congrès? Ou alors le Congrès était d'accord sous Trump mais pas d'accord sous Biden? Ou bien c'est la 5G chinoise qui a tout bousculé?
Y avait-il une volonté affichée d'obtenir des concessions sur le traitement d'Israël par les EAU en échange de fausses promesses?

Comprends-moi: j'adore les théories du complot parce qu'il n'y a que rarement de la fumée sans feu. Mais même si les hypothèses les plus dingues peuvent être vraies, il faut malgré tout les étayer.
En 3 ans les EAU et les USA étaient parvenus au stade des discussions sur le F-35. C'est rapide.
Dans le même temps cela faisait 20 ans que la France essayait de vendre le Rafale aux EAU. Parce qu'ils ne voyaient que peu de différence avec leurs Mirage 2000-9.

Pour beaucoup d'entre-nous dont je suis c'est parce que le F-35 n'a pas pu se faire que le Rafale F4 (à un standard armée de l'air française, donc pas une version exotique comme le F-16 block 60 ou le M2000-9) a été choisi. Un plan B en quelque sorte.

Trump et le Moyen-Orient, c'est une histoire en soi. Trump a signé l'accord quelques jours avant de quitter ses fonctions. Au rugby, il s'agirait d'un laissez-passer pour un homme mort. Il devrait ensuite être approuvé par le Congrès. Avec les 5g chinois et tout le reste, il ne sera jamais approuvé. Les EAU n'étaient pas prêts à s'éloigner de la Chine. Les Etats-Unis ne voulaient pas leur vendre à moins qu'ils ne le fassent. Alors les EAU ont fait la fable d'Esope, le renard et le raisin. Le Rafale et les EAU, c'est une toute autre histoire. La route a été longue.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Coup sur Coup deux MOB US précise leurs coûts d'adaptation pour le F-35.  

EIELSON : 600 million de dollar pour adapter la base

Eielson célèbre l'achèvement de la mise au repos des F-35, d'autres progrès sont à venir Le 19 mai 2022 |

Par Greg Hadley Le 13 mai,

https://www.airforcemag.com/eielson-celebrates-completion-of-f-35-beddown-more-progress-to-come/

la base aérienne d'Eielson, en Alaska, a célébré la fin de la mise en service de l'ensemble de ses F-35 lors d'une cérémonie qui s'est déroulée quelques semaines seulement après que la base a reçu le dernier de ses 54 chasseurs. L'arrivée de ces F-35 à la mi-avril a fait d'Eielson la deuxième escadre de F-35 de l'armée de l'air entièrement équipée et codée pour le combat, comprenant deux escadrons de chasseurs. La célébration marquant la fin officielle d'un processus de mise en service de deux ans a réuni le général Kenneth S. Wilsbach, commandant des forces aériennes du Pacifique, et le colonel David J. Berkland, commandant de la 354e escadre de chasseurs, ainsi que des représentants de Lockheed Martin.

"La tâche de mettre en place deux nouveaux escadrons de F-35 n'était pas mince", a déclaré Wilsbach au cours de la cérémonie, selon un communiqué de l'armée de l'air. "Vous l'avez fait paraître facile, mais nous savons que ce n'était pas le cas. C'est grâce au professionnalisme des aviateurs qui travaillent ici à Eielson. Les hommes de glace ont fait un travail fabuleux pour mettre en place cette capacité ici, et la communauté autour d'Eielson a également été d'un soutien incroyable, non seulement pour nos hommes de glace et notre mission, mais aussi pour cet avion. Nous sommes reconnaissants à bien des égards que cette mission ait été si bien accueillie ici".

L'Air Force a choisi Eielson pour accueillir les premiers F-35 opérationnels à l'étranger en 2016, et la 354th Fighter Wing a accepté les deux premiers appareils en avril 2020. À Eielson, les avions de chasse peuvent atteindre n'importe quel endroit de l'hémisphère nord en une seule sortie et ont accès au complexe de champ de tir interarmées du Pacifique et de l'Alaska, qui comprend plus de 75 000 milles carrés d'espace aérien pour l'entraînement.

Si les derniers jets sont arrivés, le travail d'intégration et d'installation complète des F-35 sur la base est toujours en cours. M. Berkland a précédemment déclaré à Air Force Magazine que le 354th FW maintient un rythme d'opérations élevé afin d'acquérir de l'expérience et de se sentir à l'aise avec le nouveau chasseur - quelque 44 sorties d'entraînement au F-35 par jour. Alors que l'entraînement se poursuit, le 354e n'a pas encore déclaré sa capacité opérationnelle initiale. Les pilotes ne sont pas les seuls à devoir s'adapter aux rudes conditions de l'Arctique : l'armée de l'air a tenté de relever le défi de l'entretien des F-35 lorsque les températures sont fréquemment inférieures à zéro en consacrant quelque 600 millions de dollars à 39 projets de construction militaire. Le lieutenant-général Warren D. Berry, chef d'état-major adjoint pour la logistique, l'ingénierie et la protection des forces, a détaillé certains de ces projets lors de son témoignage devant la sous-commission de la défense du Sénat le 19 mai, expliquant comment Eielson a créé l'espace nécessaire, en cas de besoin, pour qu'aucun F-35 ne doive être garé à l'extérieur. "Dans le [projet de loi] de crédits de 2017, nous avions 161 millions de dollars pour construire deux installations d'abris météorologiques de 16 baies pour les F-35. Elles sont en place. Il y a 18 autres emplacements de stationnement à l'intérieur pour les F-35, et lorsque cela est nécessaire, l'aile peut dégager un peu plus d'espace pour faire de la place pour quatre, ce qui gère les 54 F-35", a déclaré Berry. "Donc, d'après ce que nous voyons, nous ne constatons pas de pénurie d'emplacements pour loger les F-35 à l'intérieur". Néanmoins, Berry a indiqué que d'autres installations sont en cours de réalisation pour soutenir la mission des F-35. "Nous avions également prévu dans l'exercice 20 un projet de construction d'installations de stockage pour les équipements de soutien qui accompagnent les F-35. Ce projet est donc en cours pour fournir un stockage intérieur pour les équipements de soutien des F-35", a déclaré Berry.

Eielson célèbre l'achèvement de la mise au repos des F-35, d'autres progrès sont à venir

 

TYNDALL : 604 de dollars pour adapter la base

https://www.thedefensepost.com/2022/05/19/usaf-f-35-maintenance-complex/

L'USAF va construire un complexe de maintenance des F-35 de 604 millions de dollars à Tyndall

L'US Air Force investit jusqu'à 604 millions de dollars dans la construction d'un complexe de maintenance et d'autres installations pour les avions F-35A Lightning II sur la base aérienne de Tyndall en Floride.

L'ouragan Michael a dévasté la base en 2018, et presque tous les bâtiments de la propriété ont été détruits ou endommagés.

Le contrat de construction militaire "le plus important jamais enregistré" dans la base de données de l'USAF, qui date de 2008, couvre jusqu'à 11 projets pour fournir un soutien aux opérations de vol de l'avion.

Les installations qui seront construites sur la base aérienne de Tyndall comprennent une zone de contrôle de la corrosion, une aire de stationnement pour les aéronefs, un quartier général de groupe, des hangars, un entrepôt d'équipements de soutien aux aéronefs et une installation de formation aux simulateurs de vol des F-35.

"La reconstruction nous donne l'occasion unique de réimaginer la façon dont nous répondons aux besoins des F-35", a déclaré le colonel Travis Leighton, responsable de la division de la reprise après sinistre (NDR).

"Nous tirons parti d'une technologie de pointe pour accroître la cybersécurité et la défense du périmètre, améliorer la sécurité de la base et équiper les aviateurs pour exécuter les missions d'aujourd'hui et de demain."

Créer un environnement résilient
L'armée de l'air a déclaré que le 325e escadron de génie civil a déjà commencé à rénover certains bâtiments de la base aérienne de Tyndall pour soutenir les opérations des F-35A.

Cependant, la construction des installations de la ligne de vol dans la zone 1 devrait commencer cet été.

Toutes les installations de la base seront conçues pour résister à des vents allant jusqu'à 265 kilomètres par heure.

En outre, les nouveaux bâtiments auront des planchers finis dont l'élévation pourra tolérer jusqu'à sept pieds d'élévation future du niveau de la mer.

"L'effort de reconstruction doit incorporer des stratégies de planification et de conception qui soutiennent la préparation et l'efficacité opérationnelles, créent un environnement sûr et résilient, traitent les risques d'inondation et d'onde de tempête et consolident le développement pour une utilisation efficace des terres", a déclaré l'armée de l'air.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Stark_Contrast a dit :

Le F-35 a des problèmes, mais aucun de ces problèmes n'est suffisamment grave pour arrêter le programme.

Tu sais très bien que çà ne fonctionne pas comme çà. Ce programme continu parce qu'il amène un certain nombre d'avantages stratégiques qui pour l'instant sont plus importants que les inconvénients programmatique, budgétaires, ou techniques qui vont avec. Même quand l'avion n'existait pas il se vendait. Alors problèmes ou pas oui il pouvait continuer à se vendre.

Cependant l'environnement stratégique évolue. Au début du programme le but stratégique était de mettre fin à l'industriel aéronautique européenne et de faire de l'OTAN un objet militaire entièrement dans les mains des US ce qui a partiellement fonctionné. Avoir ou pas un avion qui fonctionne était secondaire, ce qui comptait pour accomplir la stratégie défini c'était de convertir le plus possible d'armées de l'air.

Maintenant que l'œil des US se tourne vers la Chine la stratégie est beaucoup plus militaire. Les militaires reviennent donc avec des exigence militaires qui deviennent forcément prépondérantes aux yeux des décideurs politiques. Les interviews devant le congrès de Kendall ou de Brown sont clairement beaucoup plus écoutées et ce depuis l'année dernière et la célèbre sortie de Brown comparant le f-35 à une Ferrari.

Toi tu penses que le congrès ne suivra pas la demande du Pentagone comme toute les années précédente et rajoutera des F-35 malgré l'insistance du Pentagone de limiter cette commande et les nombreuses raisons de le faire.

Moi je pense que le congrès va suivre le pentagone ne serait-ce que pour envoyer un signal puissant à toute la BITD (LM, BOEING, PW, GE, RAYTHEON, ...) US comme quoi l'œil US ne regarde plus l'Europe mais bien la Chine. D'une certaine façon il a déjà commencé à le faire l'année dernière en rajoutant des conditions liant tarifs et volumes de F-35 et en confiant aux service les achats de F-35 et plus au JPO.

Alors oui le programme s'il annonce encore des dérapages pourrait bien être en danger. Regarde bien l'interview de KENDALL et BROWN ils ont bien dit qu'ils avaient des plans B qui et ne se repose pas uniquement sur le f-35.

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

43 minutes ago, herciv said:

Même quand l'avion n'existait pas il se vendait. Alors problèmes ou pas oui il pouvait continuer à se vendre.

Le monde ne fonctionne pas comme ça. L'Australie, un partenaire, s'est engagée à fournir deux appareils pour des essais et il a fallu attendre trois ans avant que nous nous engagions et que nous passions commande de huit appareils supplémentaires. Comme vous le savez, nous n'hésitons pas à nous retirer d'un accord qui ne nous satisfait pas.

44 minutes ago, herciv said:

Cependant l'environnement stratégique évolue. Au début du programme le but stratégique était de mettre fin à l'industriel aéronautique européenne et de faire de l'OTAN un objet militaire entièrement dans les mains des US ce qui a partiellement fonctionné.

Vous voulez dire comme ils ont fait avec les F-16/18 ? C'est un grand complot à vos yeux. C'est impossible pour les USA d'avoir un équipement meilleur et moins cher. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, jackjack a dit :

 Comme vous le savez, nous n'hésitons pas à nous retirer d'un accord qui ne nous satisfait pas.

En mentant comme des arracheurs de dents, ça on le sait !

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, jackjack a dit :

Le monde ne fonctionne pas comme ça. L'Australie, un partenaire, s'est engagée à fournir deux appareils pour des essais et il a fallu attendre trois ans avant que nous nous engagions et que nous passions commande de huit appareils supplémentaires. Comme vous le savez, nous n'hésitons pas à nous retirer d'un accord qui ne nous satisfait pas.

Pas sûr que ce soient les considérations techniques qui motivent toujours les décisions australiennes. Autrement dit, le pays semble offrir un beau contre-exemple à la démonstration.

PS : Soit dit en passant, ce n'est pas une exclusivité australienne. Il est même sage d'établir les décisions impliquant la sécurité nationale en fonction de critères dépassant les seuls aspects techniques. Mais disons que le poids des critères techniques dans la décision me semble d'autant plus faible dans le contexte australien.

Edited by Skw
Link to comment
Share on other sites

15 minutes ago, mudrets said:

En mentant comme des arracheurs de dents, ça on le sait !

Si quelqu'un vous a menti. Ce n'était pas l'Australie. 9 mois avant que nous nous retirions légalement de l'accord, la France a été informée que nous envisagions d'autres options.

14 janvier 2020
Le rapport d'audit https://www.smh.com.au/politics/federal/design-on-future-submarines-hits-nine-month-delay-20200114-p53rd2.htmlThe révèle également que lors des négociations sur un accord clé avec la société française Naval Group en 2018, le groupe consultatif trié sur le volet par le gouvernement fédéral a lancé l'idée de se retirer du contrat avec le constructeur naval français. Le Naval Shipbuilding Advisory Board a dit à la Défense qu'elle devait se demander si la poursuite du projet était dans l'intérêt national "même si les négociations aboutissaient" avec l'accord de partenariat stratégique.

L'Australie chercherait une alternative à ses coûteux nouveaux sous-marins de conception française
19 JANVIER 2021
https://www.thedrive.com/the-war-zone/38790/australia-reportedly-looking-at-an-alternative-to-its-costly-new-french-designed-submarines

Février 2021.
https://indaily.com.au/news/2021/02/25/what-we-know-today-thursday-february-25/
Le Premier ministre Scott Morrison a ordonné la réalisation d'une étude de haut niveau afin de déterminer comment mettre fin au contrat de 90 milliards de dollars, tout en examinant les options alternatives que sont le contrat avec le constructeur naval suédois Saab Kockums ou la rénovation de la flotte actuelle de la classe Collins de la marine australienne.

 

Link to comment
Share on other sites

Mensonges, mensonges et encore mensonges...

Allez dire cela à toutes les familles australiennes que vous avez laissées sur le carreau à Cherbourg sans préavis !

Edited by mudrets
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, mudrets said:

Mensonges, mensonges et encore mensonges...

Allez dire cela à toutes les familles australiennes que vous avez laissées sur le carreau à Cherbourg sans préavis !

De quoi parlez-vous ? Ce sont des articles de journaux datés de janvier 2021. Je l'ai déjà dit, je ne suis pas d'accord avec la façon dont cela a été fait, cela aurait dû être une annonce conjointe France/UA de l'annulation. Cependant, vous avez raison de dire que seul un nombre très limité de personnes connaissaient les détails et le calendrier. Le personnel en France et en Australie n'était pas au courant des détails. En dehors des déclarations faites que nous cherchions ailleurs.

@Skw

Nous avons été détournés vers le sous-marin, mais l'annulation récente du drone montre que nous pouvons nous retirer de certaines choses, et c'est ce que je veux dire. Si nous n'étions pas satisfaits du F-35, nous l'aurions abandonné après que les deux premiers aient été testés et s'ils ont été jugés défectueux.

"Le projet AIR 7003 Phase 1 visait à acheter le système d'aéronef piloté à distance (RPAS) MQ-9B SkyGuardian de General Atomics Aeronautical Systems Incorporated (GA-ASI), et la Défense a déjà dépensé environ 10 millions de dollars pour ce programme."

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, jackjack a dit :

Si quelqu'un vous a menti. Ce n'était pas l'Australie. 9 mois avant que nous nous retirions légalement de l'accord, la France a été informée que nous envisagions d'autres options.

Prévenir qu'on va te frapper ne retire pas la douleur du coup 

Edited by clem200
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, clem200 said:

Prévenir qu'on va te frapper ne retire a la douleur du coup 

Je suis tout à fait d'accord avec cette déclaration. J'étais la personne qui s'occupait de mon père, lorsque celui-ci était en fin de vie après des mois de soins palliatifs à domicile et que nous lui administrions les médicaments de fin de vie. C'était toujours un choc pour moi et il m'a fallu un certain temps de chagrin pour m'en remettre.

Encore une fois, je ne suis pas d'accord avec la façon dont cela a été fait. Cela aurait dû être une annonce conjointe avec des drapeaux en arrière-plan, des poignées de main et des sourires. L'intention d'aller de l'avant dans d'autres entreprises et de mettre en lumière d'autres projets de l'industrie française en Australie.

Edited by jackjack
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, jackjack a dit :

L'Australie chercherait une alternative à ses coûteux nouveaux sous-marins de conception française

A verra bien à l'issue le cout complet des SSN retenus, et s'ils seront fabriqués à 60% en Australie.

Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Schnokleu said:

A verra bien à l'issue le cout complet des SSN retenus, et s'ils seront fabriqués à 60% en Australie.

Le prix du sous-marin français n'a pas tellement augmenté, c'est l'inflation. Ne soyez pas surpris si nous optons pour l'Astute et si nous faisons construire les deux premiers au Royaume-Uni. Ensuite, la moitié arrière du reste des sous-marins sera construite au Royaume-Uni et la moitié avant ici. Nous sommes hors sujet, la suite de la discussion devrait se faire sur le fil de discussion australien.

Edited by jackjack
Link to comment
Share on other sites

On 19/05/2022 at 06:03, herciv said:

L'inflation préoccupe le comité mais Kendall et Brown sont surtout préoccupé par le peu de plateformes volantes et tente de faire comprendre au comité que le nombre compte autant que le

https://www.c-span.org/video/?520216-1/air-force-secretary-testifies-presidents-2023-budget-request

Frank Kendall, secrétaire de l'armée de l'air, et le général Charles Brown, chef d'état-major de l'armée de l'air, par le représentant John Rice Carter (R-TX) lors d'une audition budgétaire à la sous-commission de la défense de la Chambre des représentants


Frank Kendall III    
LE COMMANDANT DU COMMANDEMENT EUROPÉEN A TÉMOIGNÉ DES CAPACITÉS INCROYABLES DU F-35 DÉPLOYÉ DANS LA RÉGION. CEPENDANT, LA DEMANDE BUDGÉTAIRE RÉDUIT LE NOMBRE DE F-35 QUE L'AIR FORCE DOIT ACHETER. LE SECRÉTAIRE D'ÉTAT KENDALL PEUT-IL EXPLIQUER LA RÉDUCTION DU NOMBRE DE F-35 DANS VOTRE DEMANDE ET PRÉCISER SI L'ARMÉE DE L'AIR EST TOUJOURS ENGAGÉE ENVERS LE F-35 ET DANS QUELLE MESURE ? 

Frank Kendall III
JE VAIS D'ABORD RÉPONDRE À LA DEUXIÈME PARTIE. NOUS SOMMES ABSOLUMENT ENGAGÉS ENVERS LE F-35. C'EST LA PIERRE ANGULAIRE DE SA FLOTTE DE CHASSEURS ET IL EN SERA AINSI POUR DE NOMBREUSES ANNÉES À VENIR. LES GENS M'ONT DEMANDÉ SI NOUS ÉTIONS ENGAGÉS DANS LE PROGRAMME. 15 ANS DE PRODUCTION ET JE M'ATTENDS À CE QUE CELA DURE ENCORE 15 ANS. LA RÉDUCTION QUE NOUS AVONS PRISE CETTE ANNÉE ET PROBABLEMENT ÉTENDUE À L'ANNÉE PROCHAINE S'EXPLIQUE PAR UN CERTAIN NOMBRE DE FACTEURS. IL Y A UN CERTAIN NOMBRE DE CHOSES QUE VOUS DEVEZ FAIRE DANS LE PORTEFEUILLE. L'UNE D'ENTRE ELLES ÉTAIT DE RACHETER LE NOMBRE RESTANT DE L'INVENTAIRE DONT NOUS AVONS BESOIN. POUR LES CAPACITÉS QUE LE F-15 FOURNIRA. NOUS VOULONS AUGMENTER LE FINANCEMENT DE LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE DOMINATION AÉRIENNE, QUI SUIVRA LE F-22. NOUS AVONS TOUS LES PROGRAMMES DONT NOUS AVONS BESOIN POUR ALLER DE L'AVANT. NOUS SOMMES ÉGALEMENT TRÈS INTÉRESSÉS PAR L'ACQUISITION DU BLOC QUATRE DU F-35 ET L'ENTREPRENEUR A PRIS DU RETARD DANS LA LIVRAISON JUSQU'À PRÉSENT, NOUS VOULONS DONC VOIR LA PREUVE QU'IL SERA CAPABLE DE VENIR À BORD AVANT D'AUGMENTER LA PRODUCTION. C'ÉTAIT AUSSI UN FACTEUR IMPORTANT. Show Less Text

Frank Kendall III
LE PROBLÈME EST QUE NOUS N'AVONS PAS LES AVIONS DONT NOUS AVONS BESOIN AUJOURD'HUI. LES AWACS ACTUELS NE SONT PAS ADAPTÉS À LA MENACE. LA VITESSE EST TOUT À FAIT D'ACCORD. JE FAIS CET ARGUMENT DEPUIS DES ANNÉES. ENCORE UNE FOIS, JE LA PRIE POUR CELA. JE PENSE QUE VOUS AVEZ RAISON DE VOUS BATTRE POUR DE NOUVELLES CAPACITÉS. CE QUI M'INQUIÈTE, C'EST DE PERDRE AU COURS DES QUATRE PROCHAINES ANNÉES, QUATRE ANS C'EST LONG, ET J'AI OBSERVÉ, JE COMPRENDS QUE JE PRÉFÈRE REMPLACER LES CAPACITÉS AU FUR ET À MESURE, LES AVIONS RETIRÉS, MAIS CETTE IDÉE DE RETIRER CETTE MINI SIESTE ET D'ESPÉRER QUE NOUS AURONS CE DONT NOUS AVONS BESOIN DANS QUATRE ANS EST UN GRAND RISQUE POUR MOI. ET JE PENSE QU'IL N'EST PAS SAGE D'EN PRENDRE UN. ENCORE UNE FOIS, NOUS VOUS METTONS DANS CETTE SITUATION, ET À MON AVIS, EN N'OBTENANT PAS LE BUDGET DONT VOUS AVEZ BESOIN POUR AJOUTER OU REMPLACER DES CAPACITÉS EN TEMPS VOULU. MAIS DE TOUTE FAÇON, JUSTE POUR ÊTRE HONNÊTE AVEC VOUS, JE VOIS CELA DANS TOUT LE BUDGET. ET ENCORE UNE FOIS, JE VOUS METS LE BLÂME SUR NOUS. NOUS AVONS ÉTIRÉ CERTAINES DE CES PLATEFORMES BEAUCOUP TROP LONGTEMPS. VOUS AVEZ TOUT À FAIT RAISON SUR DES CHOSES COMME LE KC-135 OU DES CHOSES COMME -- NOUS AURIONS DÛ LE FAIRE IL Y A LONGTEMPS, MAIS LES RETIRER TROP RAPIDEMENT MAINTENANT, JE PENSE QUE C'EST UN RISQUE ET JE PRÉFÉRERAIS PRENDRE LE RISQUE DE VOUS DONNER PLUS DE RESSOURCES ET D'APPORTER DES CAPACITÉS PLUTÔT QUE DE RETIRER POUR APPORTER, PAR OPPOSITION, OÙ NOUS AVONS LE TEMPS DE RÉDUIRE 32 AVIONS À 17 ENVIRON. JE NE VOIS PAS COMMENT VOUS POURRIEZ RÉPONDRE AUX BESOINS DE VOS COMMANDANTS DE COMBAT SI NOUS PRENIONS CE GENRE DE DÉCISION. JE SOUPÇONNE QU'IL VERRA CELA ENCORE UNE FOIS DANS LE DOMAINE APRÈS LE DOMAINE PARCE QUE LA MEMBRE DU CLASSEMENT ÉTAIT LÀ AVEC SES PRÉOCCUPATIONS SUR LES F-35, C'EST LA MÊME CHOSE. JE N'AI PAS BEAUCOUP DE TEMPS ET JE VEUX SUIVRE LE BON EXEMPLE DONNÉ PAR D'AUTRES, MADAME LA PRÉSIDENTE, ALORS JE VAIS CÉDER MA PLACE. 

Charles Brown
EN REGARDANT CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE, NOUS VOYONS BEAUCOUP DE GENS QUI VIENNENT EN FONCTION DE CE QUI SE PASSE EN UKRAINE AURA UNE INFLUENCE SUR LA DÉCISION DE LA CHINE D'ENVAHIR TAIWAN, CE QUI METTRA LE COMBAT DANS LE PACIFIQUE. ET ÉTANT CHARGÉ D'AIDER L'ARMÉE LOURDE, C'EST MON TRAVAIL, NOUS DEVONS DOMINER L'ESPACE AÉRIEN POUR QUE NOTRE ARMÉE SOIT EFFICACE. NOUS AVONS DES CHASSEURS ICI ET ILS LE SAVENT. PAR CONSÉQUENT, JE SUIS INQUIET AU SUJET DU RETRAIT. JE PENSE QUE C'EST LA PREMIÈRE QUESTION QUE M. CALVERT A POSÉE. ALORS QUE NOUS RÉDUISONS NOS EFFECTIFS, J'AI LU LA QUESTION SUIVANTE QUE VOUS AVEZ TOUS SOUMISE, ON DIRAIT QUE VOUS DÉMONTEZ UN GRAND NOMBRE DE PLATES-FORMES DANS L'ESPOIR D'ALLER VERS LE FUTUR RAPIDEMENT. NOTRE HISTOIRE EST QUE NOUS NE LE FAISONS PAS. JE DIRAIS QUE VOUS DEVRIEZ REGARDER LE F-35, LE TEMPS QU'IL A FALLU POUR Y ARRIVER, ET BEAUCOUP, BEAUCOUP D'AUTRES PLATEFORMES. HISTORIQUEMENT, NOUS VOYONS... EMBOURBÉS DANS UNE FORCE DE PAR CERTAINES DES FAÇONS DONT NOUS NOUS APPROVISIONNONS, ALLONS DE L'AVANT. NOUS ALLONS RÉDUIRE NOS EFFECTIFS EN PRÉVISION D'ÊTRE EN MESURE DE DOMINER L'AVENIR, ME PRÉOCCUPE BEAUCOUP. SELON, CETTE QUESTION VA SE POSER POUR LES CINQ OU SIX PROCHAINES ANNÉES, MERCI. 

Charles Brown
MERCI. JE PENSE CERTAINEMENT QUE C'EST QUELQUE CHOSE QUI DEVRAIT ÊTRE PRIS EN CONSIDÉRATION. LE MINISTÈRE A-T-IL ENVISAGÉ D'ACCÉLÉRER LA MODERNISATION DES UNITÉS D'ALERTE DE LA GARDE NATIONALE AÉRIENNE POUR LES TRANSFORMER EN F-35 ?


Betty McCollum, D-MN
J'APPRÉCIE CELA, M. RYAN. MONSIEUR. CALVERT, ALORS QUE NOUS TERMINONS, J'AI QUELQUES QUESTIONS POUR LE COMPTE-RENDU, QUE JE SOUMETTRAI AUX SITES DU PERSONNEL DES QUESTIONS TECHNIQUES, COMME SUR L'ARCTIQUE, L'HYPERSONIQUE, NOUS EN PARLERONS UN PEU PLUS ET LE CLASSIFIÉ. LA MISE À NIVEAU PAR BLOCS DANS LE TYPE DE F-35 A ÉTÉ SOUMISE AU F-35, LA MODERNISATION NUCLÉAIRE. M. CALVERT, QUELQUE CHOSE AVANT D'ENTRER ?
 

 

12 hours ago, herciv said:

Tu sais très bien que çà ne fonctionne pas comme çà. Ce programme continu parce qu'il amène un certain nombre d'avantages stratégiques qui pour l'instant sont plus importants que les inconvénients programmatique, budgétaires, ou techniques qui vont avec. Même quand l'avion n'existait pas il se vendait. Alors problèmes ou pas oui il pouvait continuer à se vendre.

Cependant l'environnement stratégique évolue. Au début du programme le but stratégique était de mettre fin à l'industriel aéronautique européenne et de faire de l'OTAN un objet militaire entièrement dans les mains des US ce qui a partiellement fonctionné. Avoir ou pas un avion qui fonctionne était secondaire, ce qui comptait pour accomplir la stratégie défini c'était de convertir le plus possible d'armées de l'air.

Maintenant que l'œil des US se tourne vers la Chine la stratégie est beaucoup plus militaire. Les militaires reviennent donc avec des exigence militaires qui deviennent forcément prépondérantes aux yeux des décideurs politiques. Les interviews devant le congrès de Kendall ou de Brown sont clairement beaucoup plus écoutées et ce depuis l'année dernière et la célèbre sortie de Brown comparant le f-35 à une Ferrari.

Toi tu penses que le congrès ne suivra pas la demande du Pentagone comme toute les années précédente et rajoutera des F-35 malgré l'insistance du Pentagone de limiter cette commande et les nombreuses raisons de le faire.

Moi je pense que le congrès va suivre le pentagone ne serait-ce que pour envoyer un signal puissant à toute la BITD (LM, BOEING, PW, GE, RAYTHEON, ...) US comme quoi l'œil US ne regarde plus l'Europe mais bien la Chine. D'une certaine façon il a déjà commencé à le faire l'année dernière en rajoutant des conditions liant tarifs et volumes de F-35 et en confiant aux service les achats de F-35 et plus au JPO.

 

12 hours ago, herciv said:

Alors oui le programme s'il annonce encore des dérapages pourrait bien être en danger. Regarde bien l'interview de KENDALL et BROWN ils ont bien dit qu'ils avaient des plans B qui et ne se repose pas uniquement sur le f-35.

 

où ?
 

Link to comment
Share on other sites

On 5/19/2022 at 6:03 AM, herciv said:

Inflation concerns the committee, but Kendall and Brown are especially concerned about the lack of flying platforms and try to make the committee understand that the number counts as much as the

https://www.c-span.org/video/?520216-1/air-force-secretary-testifies-presidents-2023-budget-request

Frank Kendall, Secretary of the Air Force, and Gen. Charles Brown, Air Force Chief of Staff, by Rep. John Rice Carter (R-TX) during a hearing budget to the House of Representatives Defense Subcommittee


FRANK KENDALL III     EUROPEAN COMMAND COMMANDER TESTIFIED OF THE INCREDIBLE CAPABILITIES OF THE F-35 DEPLOYED IN THE REGION
. HOWEVER, BUDGET REQUEST REDUCES THE NUMBER OF F-35S THE AIR FORCE NEEDS TO PURCHASE. CAN SECRETARY KENDALL EXPLAIN THE F-35 NUMBER REDUCTION IN YOUR APPLICATION AND CLARIFY IF THE AIR FORCE IS STILL COMMITTED TO THE F-35 AND TO WHAT EXTENT? 

Frank Kendall III
I WILL ANSWER PART TWO FIRST. WE ARE ABSOLUTELY COMMITTED TO THE F-35. IT IS THE CORNERSTONE OF HIS FIGHTER FLEET AND WILL BE SO FOR MANY YEARS TO COME. PEOPLE ASKED ME IF WE WERE INVOLVED IN THE PROGRAM. 15 YEARS OF PRODUCTION AND I EXPECT IT TO LAST 15 MORE YEARS. THE REDUCTION WE HAVE TAKEN THIS YEAR AND PROBABLY EXTENDED INTO NEXT YEAR IS EXPLAINED BY A NUMBER OF FACTORS. THERE ARE A NUMBER OF THINGS YOU MUST DO IN THEWALLET. ONE OF IT WAS TO REPURCHASE THE REMAINING NUMBER OF INVENTORY WE NEED. FOR THE CAPABILITIES THE F-15 WILL PROVIDE . WE WANT TO INCREASE FUNDING FOR THE NEXT GENERATION OF AIR DOMINATION, FOLLOWING THE F-22 . WE HAVE ALL THE PROGRAMS WE NEED TO MOVE FORWARD. WE ARE ALSO VERY VERY INTERESTED IN ACQUIRING F-35 BLOCK FOUR AND THE CONTRACTOR HAS BEEN DELAYED IN DELIVERY SO FAR SO WE WANT TO SEE PROOF THAT HE WILL BE ABLE TO COME ON BOARD BEFORE INCREASE PRODUCTION. THIS WAS ALSO AN IMPORTANT FACTOR. Show Less Text

Frank Kendall III
THE PROBLEM IS THAT WE DON'T HAVE THE PLANES WE NEED TODAY. CURRENT AWACS ARE NOT SUITABLE FOR THE THREAT. THE SPEED IS TOTALLY OK. I'VE MADE THIS ARGUMENT FOR YEARS. ONCE AGAIN, I PRAY TO HER FOR THIS. I THINK YOU ARE RIGHT TO FIGHT FOR NEW ABILITIES. WHAT WORRIES ME IS LOSING OVER THE NEXT FOUR YEARS, FOUR YEARS IS A LONG TIME, AND I HAVE WATCHED, I UNDERSTAND THAT I PREFER TO REPLACE CAPABILITIES AS I GO , AIRCRAFT WITHDRAWN, BUT THIS IDEA OF TAKING UP THIS MINI NAP AND HOPEING THAT WE WILL HAVE WHAT WE NEED IN FOUR YEARS IS A BIG RISK FOR ME.I THINK IT IS NOT WISE TO TAKE ONE. ONCE AGAIN, WE'RE PUTTING YOU IN THIS SITUATION, AND IN MY OPINION, NOT GETTING THE BUDGET YOU NEED TO ADD OR REPLACE CAPABILITIES IN TIME. BUT ANYWAY, JUST TO BE HONEST WITH YOU, I SEE THIS IN THE ENTIRE BUDGET. AND ONCE AGAIN, I PUT THE BLAME ON US. WE HAVE STRETCHED SOME OF THESE PLATFORMS WAY TOO LONG. YOU ARE ABSOLUTELY RIGHT ABOUT THINGS LIKE THE KC-135 OR THINGS LIKE -- WE SHOULD HAVEDID IT A LONG AGO, BUT REMOVING THEM TOO QUICKLY NOW, I THINK IT'S A RISK AND WOULD RATHER TAKE THE RISK OF GIVING YOU MORE RESOURCES AND BRINGING ABILITIES RATHERTHAN REMOVING TO BRING , OPPOSITE N , WHERE WE HAVETIME TO REDUCE 32 PLANES TO APPROXIMATELY 17 . I DON'T SEE HOW YOU CAN MEET THE NEEDS OF YOUR COMBAT COMMANDERS IF WE MADE THIS KIND OF DECISION. ISUSPECT HE WILL SEE THIS AGAIN INDOMAIN AFTER DOMAIN BECAUSE RANKING MEMBER WAS THEREWITH HIS F-35 CONCERNS, IT'S THE SAME THING. I DO NOT HAVE A LOT OF TIME AND I WANT TO FOLLOW THE GOOD EXAMPLE SET BY OTHERS, MADAM PRESIDENT, SO I WILL GIVE MY PLACE. 

Charles Brown
LOOKING AT WHAT HAPPENS IN THE WORLD WE SEE A LOT OF PEOPLE COMING DEPENDING ON WHAT HAPPENS IN UKRAINE WILL INFLUENCE CHINA'S DECISION TO INVADE TAIWAN WHICH WILL PUT THE FIGHT IN THE PACIFIC . AND BEING RESPONSIBLE FOR HELPING THE HEAVY ARMY IS MY JOB, WE MUST DOMINATE THE AIRSPACE FOR OUR ARMY TO BE EFFECTIVE. WE HAVE HUNTERS HERE AND THEY KNOW IT . BYTHEREFORE, I AM WORRIED ABOUT THE WITHDRAWAL. I THINK THAT WAS THE FIRST QUESTION MR. CALVERT ASKED. AS WE ARE REDUCING OUR HEADCOUNT, I READ THE FOLLOWING QUESTION YOU ALL SUBMITTED, LOOKS LIKE YOU'RE DISMANTLING A LOT OF PLATFORMS IN THE HOPE OF GOING INTO THE FUTURE QUICKLY. OUR HISTORY IS THAT WE DON'T. I'D SAY YOU SHOULD LOOK AT THE F-35, HOW LONG IT TOOK TO GET THERE, AND MANY , MANY OTHER PLATFORMS . HISTORICALLY, WE SEE... EMBEDDED IN A FORCE OF PARSOME OF THE WAYS WE SOURCE, GO AHEAD. WE ARE GOING TO REDUCE OUR HEADCOUNT IN ANTICIPATION OF BEING ABLE TO DOMINATE THE FUTURE, ME VERY CONCERNED. DEPENDING ON THIS QUESTION WILL HAPPEN FOR THE NEXT FIVE OR SIX YEARS, THANK YOU. 

Charles Brown
THANK YOU. I CERTAINLY THINK THIS IS SOMETHING THAT SHOULD BE TAKEN INTO CONSIDERATION. HAS THE MINISTRY CONSIDERED ACCELERATE THE MODERNIZATION OF THE AIR NATIONAL GUARD ALERT UNITS TO TRANSFORM THEM INTO F -35?


Betty McCollum, D-MN
I APPRECIATE THIS, MR RYAN. SIR. CALVERT, AS WE END, I HAVE A FEW QUESTIONS FOR THE RECORD, WHICH I WILL SUBMIT TO THE STAFF SITES TECHNICAL QUESTIONS, SUCH AS ARCTIC, HYPERSONIC, WE WILL TALK A LITTLE MORE , AND CLASSIFIED. BLOCK UPGRADE IN F-35 TYPE HAS BEEN SUBJECT TO F-35 , NUCLEAR MODERNIZATION. MR. CALVERT, ANYTHING BEFORE YOU ENTER?
 

 non seulement cette transcription est terrible, mais la moitié n'est même pas dite par les personnes qu'elle montre disant ces choses. Je sais que c'est fastidieux, mais si vous voulez faire des affirmations, des prédictions et des évaluations basées sur ces choses, il serait probablement utile que vous regardiez et écoutiez.

La chose la plus pertinente que j'ai voulu montrer, ce sont les mots en gras que vous avez déjà soulignés : NOUS SOMMES ABSOLUMENT ENGAGÉS ENVERS LE F-35. IL S'AGIT DE LA PIERRE ANGULAIRE DE SA FLOTTE DE CHASSEURS ET IL EN SERA AINSI POUR DE NOMBREUSES ANNÉES À VENIR. LES GENS M'ONT DEMANDÉ SI NOUS ÉTIONS IMPLIQUÉS DANS LE PROGRAMME. 15 ANS DE PRODUCTION ET JE M'ATTENDS À CE QU'IL DURE ENCORE 15 ANS. LA RÉDUCTION QUE NOUS AVONS PRISE CETTE ANNÉE ET PROBABLEMENT PROLONGÉE L'ANNÉE PROCHAINE S'EXPLIQUE PAR UN CERTAIN NOMBRE DE FACTEURS. IL Y A UN CERTAIN NOMBRE DE CHOSES QUE VOUS DEVEZ FAIRE DANS LE PORTEFEUILLE. L'UNE D'ENTRE ELLES EST DE RACHETER LE NOMBRE RESTANT D'INVENTAIRE DONT NOUS AVONS BESOIN. POUR LES CAPACITÉS QUE LE F-15 FOURNIRA . NOUS VOULONS AUGMENTER LE FINANCEMENT POUR LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE DOMINATION AÉRIENNE, APRÈS LE F-22 . NOUS AVONS TOUS LES PROGRAMMES DONT NOUS AVONS BESOIN POUR ALLER DE L'AVANT. NOUS SOMMES ÉGALEMENT TRÈS TRÈS INTÉRESSÉS PAR L'ACQUISITION DU F-35 BLOC QUATRE ET L'ENTREPRENEUR A ÉTÉ RETARDÉ DANS LA LIVRAISON JUSQU'À PRÉSENT, NOUS VOULONS DONC VOIR LA PREUVE QU'IL SERA EN MESURE DE VENIR À BORD AVANT D'AUGMENTER LA PRODUCTION. CELA A ÉGALEMENT ÉTÉ UN FACTEUR IMPORTANT. 

Le reste est un désordre absolument épouvantable, et je comprends maintenant pourquoi vous avez complètement tort dans vos suppositions. Je peux dire sans me tromper que j'ai regardé le film, donc s'il y a quelque chose que j'ai manqué, dites-le moi, mais je n'ai pas vu ce que vous prétendez, et je ne vois même pas ce qui a été dit ci-dessus par les personnes qui l'ont dit. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, jackjack a dit :

Si quelqu'un vous a menti. Ce n'était pas l'Australie. 9 mois avant que nous nous retirions légalement de l'accord, la France a été informée que nous envisagions d'autres options.

14 janvier 2020
Le rapport d'audit https://www.smh.com.au/politics/federal/design-on-future-submarines-hits-nine-month-delay-20200114-p53rd2.htmlThe révèle également que lors des négociations sur un accord clé avec la société française Naval Group en 2018, le groupe consultatif trié sur le volet par le gouvernement fédéral a lancé l'idée de se retirer du contrat avec le constructeur naval français. Le Naval Shipbuilding Advisory Board a dit à la Défense qu'elle devait se demander si la poursuite du projet était dans l'intérêt national "même si les négociations aboutissaient" avec l'accord de partenariat stratégique.

L'Australie chercherait une alternative à ses coûteux nouveaux sous-marins de conception française
19 JANVIER 2021
https://www.thedrive.com/the-war-zone/38790/australia-reportedly-looking-at-an-alternative-to-its-costly-new-french-designed-submarines

Février 2021.
https://indaily.com.au/news/2021/02/25/what-we-know-today-thursday-february-25/
Le Premier ministre Scott Morrison a ordonné la réalisation d'une étude de haut niveau afin de déterminer comment mettre fin au contrat de 90 milliards de dollars, tout en examinant les options alternatives que sont le contrat avec le constructeur naval suédois Saab Kockums ou la rénovation de la flotte actuelle de la classe Collins de la marine australienne.

 

Plusieurs choses, puisqu'en fait ces affaires de sous-marins australiens rejoignent pleinement les efforts faits pour favoriser le F-35 : la manœuvre US est globale, jusqu'à la presse et aux réseaux sociaux, avec des moyens d'influence considérables :

  • tu livres là dans ces articles au moins un exemples d'intox anti-française (les sous-marins français très chers, repeat, rince)
  • le contrat prévoyait plusieurs phases avec la possibilité d'interruption du projet ; quand le client dit qu'il regarde ailleurs et songe à interrompre le projet s'il dérive ou se déroule mal, le fournisseur comprend qu'il faut redresser la barre, faire des efforts. Les efforts ont été faits. Le fournisseur n'imagine certainement pas dans ces conditions que la décision avait déjà été prise de tout arrêter.
    Or c'était bien le cas si un accord était trouvé avec les US.
  • Le Sydney Morning Herald a sorti voici quelques jours un nouvel article plus précis encore que les précédents, explicitant tout ça, donnant des dates, des noms, des détails et expliquant notamment qu'un cloisonnement strict avait été opéré entre les équipes australiennes mendiant auprès des UKUS et celles travaillant avec Naval Group, de manière à ce que les secondes continuent à travailler d'arrache-pieds et en toute bonne foi.
    L'objectif ? Pouvoir continuer avec les français si d'aventure un accord n'était pas trouvé avec les US. C'est dire si ni NG ni la France n'ont été avertis : tout a été fait pour qu'ils ne le soient pas !

    Ca a fonctionné, ça a probablement permis aux USA de récupérer beaucoup d'informations intéressantes sur les techno de NG au passage.

    Je fiche mon billet que des efforts du même ordre ont été déployés en Suisse et en Finlande d'ailleurs.

 

Au final ta position est la position officielle de l'administration Biden, ni plus ni moins. Très bel effort de damage control. Mais l'administration Biden a également menti éhontément aux français à chaque fois.

 

Il y a 10 heures, jackjack a dit :

Je suis tout à fait d'accord avec cette déclaration. J'étais la personne qui s'occupait de mon père, lorsque celui-ci était en fin de vie après des mois de soins palliatifs à domicile et que nous lui administrions les médicaments de fin de vie. C'était toujours un choc pour moi et il m'a fallu un certain temps de chagrin pour m'en remettre.

Encore une fois, je ne suis pas d'accord avec la façon dont cela a été fait. Cela aurait dû être une annonce conjointe avec des drapeaux en arrière-plan, des poignées de main et des sourires. L'intention d'aller de l'avant dans d'autres entreprises et de mettre en lumière d'autres projets de l'industrie française en Australie.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Boule75 said:

Plusieurs choses, puisqu'en fait ces affaires de sous-marins australiens rejoignent pleinement les efforts faits pour favoriser le F-35 : la manœuvre US est globale, jusqu'à la presse et aux réseaux sociaux, avec des moyens d'influence considérables :

  • tu livres là dans ces articles au moins un exemples d'intox anti-française (les sous-marins français très chers, repeat, rince)
  • le contrat prévoyait plusieurs phases avec la possibilité d'interruption du projet ; quand le client dit qu'il regarde ailleurs et songe à interrompre le projet s'il dérive ou se déroule mal, le fournisseur comprend qu'il faut redresser la barre, faire des efforts. Les efforts ont été faits. Le fournisseur n'imagine certainement pas dans ces conditions que la décision avait déjà été prise de tout arrêter.
    Or c'était bien le cas si un accord était trouvé avec les US.
  • Le Sydney Morning Herald a sorti voici quelques jours un nouvel article plus précis encore que les précédents, explicitant tout ça, donnant des dates, des noms, des détails et expliquant notamment qu'un cloisonnement strict avait été opéré entre les équipes australiennes mendiant auprès des UKUS et celles travaillant avec Naval Group, de manière à ce que les secondes continuent à travailler d'arrache-pieds et en toute bonne foi.
    L'objectif ? Pouvoir continuer avec les français si d'aventure un accord n'était pas trouvé avec les US. C'est dire si ni NG ni la France n'ont été avertis : tout a été fait pour qu'ils ne le soient pas !

    Ca a fonctionné, ça a probablement permis aux USA de récupérer beaucoup d'informations intéressantes sur les techno de NG au passage.

    Je fiche mon billet que des efforts du même ordre ont été déployés en Suisse et en Finlande d'ailleurs.

 

Au final ta position est la position officielle de l'administration Biden, ni plus ni moins. Très bel effort de damage control. Mais l'administration Biden a également menti éhontément aux français à chaque fois.

 

 

Peu importe la finesse avec laquelle vous coupez la tomate. Il y a toujours deux côtés à cela.

Qu'est-ce que j'ai à faire du contrôle des dommages ? C'est simplement ce que je pense. C'est bien de laisser quelqu'un garder la face.

C'est difficile de traduire ça autrement. Qu'à partir de février, il y avait une intention de résilier comme option. Oui, ils travaillaient toujours pour essayer de régler l'affaire du sous-marin français. Il n'y avait pas de décision finale prise.

February 2021.
https://indaily.com.au/news/2021/02/25/what-we-know-today-thursday-february-25/
Prime Minister Scott Morrison has ordered a high-level study level to determine how to terminate the $90 billion contract,
 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

On le voit bien aujourd'hui, une grande partie des pays otaniens et du five eyes ont resserré leurs liens avec les US et privilégie massivement les matériels US et/ou à dominance US. Ils le font même parfois de façon pathétique (aukus, air2030, maws, ...). L'évolution géostratégique accentuera cette situation. Le F-35 en fait partie comme d'autres. La France est au milieu de cela avec un alignement raisonné et réfléchi laissant du libre arbitre et de l'ouverture. C'est très impactant pour elle et parfois ça lui coûte chère en se retrouvant seule ou presque mais elle l'assume. La compétition F35/Rafale définit bien cette situation. 

Link to comment
Share on other sites

Une phrase dite par Mme Parle l'exposé clairement : "Il est clair que certains pays ont des méthodes plus agressives que les nôtres". Des méthodes en dehors des clous légaux..."Je suis confortable avec le fait de ne pas jouer ce jeu-là. Nous, nos contrats, on les a eu à la loyale", insiste la ministre".... Ça veut tout dire...

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Ronfly a dit :

Une phrase dite par Mme Parle l'exposé clairement : "Il est clair que certains pays ont des méthodes plus agressives que les nôtres". Des méthodes en dehors des clous légaux..."Je suis confortable avec le fait de ne pas jouer ce jeu-là. Nous, nos contrats, on les a eu à la loyale", insiste la ministre".... Ça veut tout dire...

Tu as un lien?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ronfly a dit :

Merci, c'est très bien comme interview.
Dommage qu'elle arrête. Ça aura été une excellente ministre avec un très bon bilan en comparaison de ce qu'on a connu. :sad:

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, Patrick a dit :

Merci, c'est très bien comme interview.
Dommage qu'elle arrête. Ça aura été une excellente ministre avec un très bon bilan en comparaison de ce qu'on a connu. :sad:

Exact. Elle s'est battue du mieux qu'elle a pu. Les contraintes étaient importantes. Certaines décisions ont été difficiles à prendre vu leurs impacts important et pouvant porter atteinte aux capacités de notre armées mais imposées par des besoins stratégico-industriel (ex: Rafale Grecs/Croates, ...). Malgré tout, bon bilan même si les années qui viennent seront les plus décisives notamment avec les contraintes budgétaires prévisibles.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, iborg a dit :

Pour revenir au F-35, quelqu’un a posté sur Reddit une vidéo d’un exemplaire au roulage, prise à la caméra  thermique. 
Il semble que les mesures de réduction de la signature thermique soient assez efficaces.

Comme il l'avait réalisé sur le F22 et avec l'expérience acquise, le F35 a une signature thermique faible grâce à une combinaison de facteurs dont l'importante épaisseur du fuselage qui isole plus le moteur et les organes émetteurs de chaleur. Mais il n'est pas le seul. Et une fois de plus, un autre chasseur fait également presque jeu égal contrairement à d'autres... https://fr.topwar.ru/100229-snizhennuyu-infrakrasnuyu-signaturu-nelzya-nedoocenivat-tonkosti-vozdushnoy-ohoty-s-vyklyuchennymi-radarami.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...