Darkjmfr

Appel d'offre brésilien

Recommended Posts

Vous êtes incorrigibles ... vous ne vous doutez pas un peu que les brésiliens font à nouveaux "le coup du susucre" à tous leurs fournisseurs potentiels ?

Derrière le contrat brésilien il y a énormément de ce que vous appelez les ToT et autres joyeusetés technico-commerciales qui rendent les négos très complexes...

DU CALME

Ouaip pas mieux!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La France premier -et seul- fournisseur d'armes du Bresil, ce serait bien ca °°

Ouaip pas mieux !

Houllaaa,

DU CALME ...................... Ok je sors ! Zouuuuuuuuuu  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ampleur des transferts de technologie promis par la France a été déterminant. Le principal concurrent de Dassault, Boeing, est handicapé par les pratiques américaine de restriction des ventes de technologies militaires à l'étranger.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bresil aurait eu acces au tarif du rafale Indien qui serait inférieur au prix demandé au Bresilens...

C'est pas un peu deloyal ca de la part des indiens? Les contrats ne sont ils pas censés etre confidentiel? >:(

J'espère quand meme que l 'on va pas brader à tout va...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Brésiliens voulaient 36 appareils, les Indiens 126, normale que ce soit moins chère non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le bresil aurait eu acces au tarif du rafale Indien qui serait inférieur au prix demandé au Bresilens...

En principe, ce genre d'info est condifentiel et surtout non divulgué à al presse. Tu as lu ça dans un journal brésilien ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben le ministre bresilien y trouvera des billes pour grapiller encore un peu...

ouai, c'est pas cool ca.  =(

Si ca permet de faire une vente ... le petit souci c'est que "la France" avait promis aux brésiliens qu'elle leur faisait déjà un super prix d'amis quel ferait a personne d'autre ou presque non? a moins que ce soit au émiratis qu'on a promis ca? D'un autre coté le contrat indiens est pas tout a fait le meme, il y plus d'avion en jeu, plus d'avion en option, et les indiens on versé une avance avec le contrat de mise a niveau des 2000 :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Brésiliens voulaient 36 appareils, les Indiens 126, normale que ce soit moins chère non ?

Tout est dit dès cette phrase.

Que les Brésiliens lèvent tout de suite les options des tranches 2 et 3 et ils l'auront, leur tarif Indien.

Autre aspect, s'il faut vraiment moduler : il me semble que le cours relatif de l'Euro et du Dollar n'a pas mal changé entre l'offre du FX-2 et la dernière soumission pour le MMRCA ... et plutôt en favorisant le dernier.

Enfin, même sans parler d'avoir payé d'avance en Inde, il faut bien reconnaître que la grosse commande de MICA et surtout la modernisation des Mirages 2000 ont pesé dans la balance ... entre autre parce qu'une partie du transfert de technologie facturable est certainement déjà dans cet upgrade (au moins sur les savoir-faire et l'organisation du travail). Pas possible de la refaire payer ... on n'est pas des voleurs. Par contre, le Brésil, à moins de moderniser aussi ses 2000, il lui reste cette marche à franchir, et ça coûte ...

Dernier point, on ne connaît ni le périmètre d'une offre, ni celui de l'autre (rechanges, assistance à la MCO, construction d'installations adaptées, simulateurs, etc.). Si ça se trouve, le prix unitaire comparé met en relation des carottes et des navets.

Pas de quoi fouetter un chat, donc.

C'est juste que si la rumeur se vérifie, celui qui est à l'origine de la fuite est un baltringue à qui on ne peut pas se fier dans une relation qui exige un minimum de tact, de doigté, de discrétion et de confiance réciproque. Dommage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le soucis brésilien de ne pas conclure avant nos élections m'amuse. Est-ce qu'ils ont un soucis avec NS ? Parce que j'ai cru comprendre que les EAU n'étaient pas plus gênés que ça, eux.

En tout cas, je trouve la manœuvre d'Amorin très normale. Faut voir, mais si on place 60 bécanes aux EAU, plus les machines indiennes, il y a peut-être moyen de réduire un peu l'offre (comme en Suisse ?). La partie de poker me paraît plus sereine maintenant, pas de quoi se choquer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quel pays déjà qui a prévenu qu'il ne se prononcerait pas avant les présidentielles de facon à ne pas avantager un camp ? (excuse bidon s'il en est)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste comme ça, la présidente Brésilienne est socialiste. Et c'est Sarko qui a tenté de forcer la main de Lula en faisant une annonce anticipée, il se peut qu'on ne l'ait pas oublié au Brésil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Brésil ou EAU, ils ne signeront rien avant les élections en France.

Si Sarkozy est réélu, ils signeront l'offre déjà négociée, si c'est Hollande, ils pourront essayer d'obtenir un rabais de plus car la pression sera forte. Hollande ne peut pas se permettre d'échouer dans la dernière ligne droite. On lui repprocherait de commencer son quinquennat sur un échec, alors que Sarkozy a décroché le contrat indien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hollande ne peut pas se permettre d'échouer dans la dernière ligne droite. On lui repprocherait de commencer son quinquennat sur un échec, alors que Sarkozy a décroché le contrat indien.

Sachant que ça signifierait aussi le retour de la gauche aux affaires depuis une dizaine d'années, je crois que ce n'est pas du tout la dessus qu'on les attend. S'il signe rapidement un contrat, bah tant mieux, sinon tant pis.

On pourrait presque voir les négociations dans l'autre sens, un nouveau président ayant un peu de temps avant de devoir faire ses preuves. Il pourrait préférer ne pas signer que signer un accord trop contraignant (style Leclerc)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le soucis brésilien de ne pas conclure avant nos élections m'amuse. Est-ce qu'ils ont un soucis avec NS ? Parce que j'ai cru comprendre que les EAU n'étaient pas plus gênés que ça, eux.

La Présidente Dilma Roussef n'a jamais énoncée un quelconque soucis avec NS, la Présidente du Brésil a simplement voulu prendre une décision après les élections françaises pour ne pas interférer dans celles-ci ou être interprétées...Les émirats ont pour voisins les iraniens et ce n'est pas le cas géostratégique du Brésil.Le Brésil fait durer la réponse car pour l'instant visiblement les crédits vont ailleurs.Et le fait qu'il y a des élections en Russie, en France et aux USA ne veut pas dire que des ventes d'avions d'armes vont se faire en faveur de tel ou tel pays.

Maintenant, il y a eu des échanges d'évaluations indiennes pour encore mieux juger/jauger/disséquer les 3 avions présents sur le deal indien, le Super Hornet rapidement viré, le Jas 39 Gripen et le Rafale...Certes, Rio va voir les évaluations indiennes du Rafale et cela ne veut pas dire que les brésiliens vont prendre le Rafale.Même si depuis le début le MinDef et le Politique voulaient le Rafale.

Juste comme ça, la présidente Brésilienne est socialiste. Et c'est Sarko qui a tenté de forcer la main de Lula en faisant une annonce anticipée, il se peut qu'on ne l'ait pas oublié au Brésil.

Et alors Lula était son mentor politique et cela n'a pas empêché le Brésil et la France de signer de gros contrats d'armements et des partenariats géostratégiques, industriels et économiques avec un Président français de droite car certes le Brésil est un géant de par sa population en Amérique du Sud, une puissance économique en devenir qui vient de dépasser les Canadiens, Italiens et Britanniques mais c'est un nain en puissance militaire et sur la scène internationale.Et le Brésil a encore besoin de se moderniser dans tous les domaines y compris de défense et aéronautique.Pour cela, la France a signé des accords et des partenariats.  ;)

Et c'est Sarko qui a tenté de forcer la main de Lula en faisant une annonce anticipée

Encore une fois si Sarkozy a tenté de forcer la main à Lula, il a bien fait car en décembre quand il était venu signé les ventes définitives de 50 Super Cougar, 4 SSK Scorpène, + des torpilles et missiles AN, une base navale et une aide technique sur leur futur sous-marin nucléaire, Sarkozy apprend de ses conseillers que la FAB voulait du Gripen, non pas parce que le Gripen était meilleur que le Rafale mais tout simplement parce que les militaires avaient peur de ne pas en avoir assez pour un montant X ,la FAB tenait à ses 36 premiers avions de combat modernes.

Ainsi; Sarkozy a donc forcé la main comme l'aurai(en)t fait ou le fait/font David Cameron ou Barack Obama avec les USA.C'est normal, ils sont là pour promouvoir les intérêts de leurs pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et alors Lula était son mentor politique et cela n'a pas empêché le Brésil et la France de signer de gros contrats d'armements et des partenariats géostratégiques, industriels et économiques avec un Président français de droite car certes le Brésil est un géant de par sa population en Amérique du Sud, une puissance économique en devenir qui vient de dépasser les Canadiens, Italiens et Britanniques mais c'est un nain en puissance militaire et sur la scène internationale.Et le Brésil a encore besoin de se moderniser dans tous les domaines y compris de défense et aéronautique.Pour cela, la France a signé des accords et des partenariats.  ;)

On était pas alors en pleine campagne électorale. Je ne dis pas qu'ils refuseraient d'acheter quoi que ce soit à un homme politique de droite (faudrait être salement extrémiste quand même), simplement qu'en ces temps de campagne, Roussef, qui n'est pas à deux mois près (comme c'est toujours le cas pour ce genre de deal), peut choisir de favoriser un camp proche de son idéologie.

Encore une fois si Sarkozy a tenté de forcer la main à Lula, il a bien fait car en décembre quand il était venu signé les ventes définitives de 50 Super Cougar, 4 SSK Scorpène, + des torpilles et missiles AN, une base navale et une aide technique sur leur futur sous-marin nucléaire, Sarkozy apprend de ses conseillers que la FAB voulait du Gripen, non pas parce que le Gripen était meilleur que le Rafale mais tout simplement parce que les militaires avaient peur de ne pas en avoir assez pour un montant X ,la FAB tenait à ses 36 premiers avions de combat modernes.

Ainsi; Sarkozy a donc forcé la main comme l'aurai(en)t fait ou le fait/font David Cameron ou Barack Obama avec les USA.C'est normal, ils sont là pour promouvoir les intérêts de leurs pays.

Pourquoi pas, le raisonnement se tient côté français, mais le geste peut quand même ne pas avoir été apprécié côté Brésilien. Ajoute à cela le désaveu sur la question iranienne et le bilan du "partenariat stratégique" sous sarko peut paraitre amer à certains. Même si c'est  une grande réussite sur les sous marins et les hélicoptères, cela nous met plus en position de fournisseur que d'allié politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudrait savoir !

Quand NS (ou un autre président francais en fonction) ne fait rien, on rale apres lui pck il n'aide pas et ne "force pas la main" à l'autre camp pour que nous l'emportions.

Quand NS (ou un autre président francais en fonction) fait quelque chose, on rale apres lui pck il fait et "force la main" à l'autre camp pour que nous l'emportions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faudrait savoir! Quand NS (ou un autre président francais en fonction) ne fait rien, on rale apres lui pck il n'aide pas et ne "force pas la main" à l'autre camp pour que nous l'emportions. Quand NS (ou un autre président francais en fonction) fait quelque chose, on rale apres lui pck il fait et "force la main" à l'autre camp pour que nous l'emportions.

Ne soit pas binaire comme cela! faire ne fait pas tout, encore faut il bien faire. Et ce qui est bien pour la politique intérieure a court terme ne l'est pas forcément pour les contrat export a long terme.

Visiblement les brésiliens n'avaient pas un besoin impérieux de chasseurs modernes, et ils ont préféré investir dans d'autre matériels ou technologie, et ce n'est pas en essayant de leur tordre le bras que ça aurait fait plus. J'ai plus en tête les valeur des contrat navals et hélico mais il y en a déjà pour de grosses sommes, et le brésil n'a pas des budget illimité. Reste qu'a priori le processus de sélection a montré que le Rafale était un bon avion et NS a réussi a le faire dire publiquement au président, c'est un peu tiré par les cheveux comme tactique mais a défaut d'avoir débouché sur un contrat brésilien ca a envoyé un message comme quoi un grand pays comme le Brésil pouvait sans retenue investir dans cet avion, et donc ca a un coté rassurant pour d'autre acquéreur potentiel, m'enfin visiblement c'est pas ça qui a débloqué les barrière psychologique a un hypothétique premier client export, mais plutôt la campagne de bombardement en Libye. D'un coté pour un avion typé attaque la campagne de Libye était tout indiqué pour donner des gages aux clients.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,999
    Total Topics
    1,351,091
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries