Philippe Top-Force

Le Brésil, le géant de l'Amérique du Sud

Recommended Posts

Non seulement c'est drôle, mais c'est classe en plus !

  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Où en sont les techniques et savoirs-faires d'infiltration en jungle tropicale dense par des Leclercs :mellow:? L'ABC planche dessus :huh:? On va leur montrer qui c'est Raoul! 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Tancrède a dit :

On va leur montrer qui c'est Raoul! 

Ou qui c'est Brigitte ?

PS : A noter que l'on trouverait dans le rapport, le scénario d'une attaque terroriste sur Belém en 2037 par l'ONG Nature contre une entreprise norvégienne exploitant l’aluminium dans la région, causant des dizaines de morts brésiliens. Punaise, l'avenir n'est pas rose. Les Français nous empêchent d'exploiter la forêt en zone indigène. Les terroristes verts s'en prennent aux entreprises minières opérant sur notre sol, etc.

Edited by Skw
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien les réponse des twittos brésiliens, ils ont de l'humour :

"Les forces armées menacent la France"

 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, je ne savais pas que le 3ème REI et le 9ème RIMA étaient aussi puissants et terrifiants. Ni que la forêt amazonienne était la nouvelle trouée de Fulda. 

On en apprend tous les jours.... 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais il faut désigner un ennemi déjà détesté du peuple. Là, j'ai pas l'impression que les foules soient convaincues.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/02/2020 à 16:53, L-Observateur a dit :

:huh:

Les mecs nous achètent des sous-marins et des hélicos mais à part ça on est une menace stratégique? :laugh:

Mais ils ont mangé quoi, tous en fait?

On est entourés de gens perchés ma parole! :bloblaugh:

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Pierre_F a dit :

Le populisme utilise toujours la désignation d'un ennemi ... 

A la base, je me disais qu'il ne fallait peut-être pas surinterpréter non plus... parce que la presse généraliste n'est jamais à l'abri de sortir un document du contexte lorsqu'elle traite de domaines qu'elle maîtrise mal. Je m'attendais a priori plus à une compilation de scénarios sans prétention et visant plus à mettre les officiers dans des situations de réflexion. Mais cela semble être plus sérieux. Le rapport, censé être confidentiel et intitulé "Cenários de Defesa 2040" (scénarios de défense 2040), aurait été produit à la demande du Ministère de la Défense et sur la base d'une mobilisation de 500 personnes sollicitées lors de 11 réunions tenues au cours du second semestre 2019. Le document est censé servir de base à la révision en cours de la stratégie de défense nationale, qui devrait être présentée au Congrès d'ici juin 2020. A vérifier les dires, mais le Ministère de la Défense n'aurait apparemment pas eu le rapport entre les mains au moment où la Folha de São Paulo s'en ai saisi. Du côté du Ministère, il y a eu une certaine prise de distance publique vis-à-vis du contenu du document.

 

il y a 19 minutes, Patrick a dit :

On est entourés de gens perchés ma parole! :bloblaugh:

Il y a probablement la volonté d'obtenir plus de budget pour la défense... et peut-être d'ailleurs plus pour une armée que pour l'autre. Car un analyste des affaires de défense ayant pu lire le rapport, celui-ci lui ayant été soumis par la Folha de São Paulo, a, tout en refusant de commenter le fond, estimé que le rapport donnait bien plus d'importance à l'une des armées qu'aux autres. Il se demandait quelle était la composition du panel des 500. 

Edited by Skw
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maintenant blague à part, le scénario d'une internationalisation de l'amazonie pour "proteger la nature et les peuples autochnes" est à prendre em compte.

Il faut prévoir le scénario et être capable de se battre le cas écheant.

Le cours COS A de Manaus est fait pour ça d'ailleurs, um conflit face à une coalition de puissances internationales em amazonie. 

Après pointer la France ça n'a pas de sens.

Depuis la fin des possibilites de cpnflit dans le cône sud (Argentine, Uruguay et Paraguay) l'armée n'a pas de conflit probable et perd um peu de as légitimité à demander des investissements. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il devrait regarder qu'on a pas grand chose qui traine côté amérique du sud, effectivement y a de quoi être mort de rire,  plus sérieusement,

il devrait effectivement se méfier de la Chine, pas au niveau militaire, mais de sa puissance financière.

L’état-major brésilien considère la France comme la principale menace militaire d’ici 2040

http://www.opex360.com/2020/02/08/letat-major-bresilien-considere-la-france-comme-la-principale-menace-militaire-dici-2040/

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, poti a dit :

Je ne suis pas persuadé de cette rupture. Tous les sondages depuis une quinzaine d'année montrent que l'armée est l'institution dos les brésiliens font le plus confiance. [...]

Il est vrai qu'il y a notamment cette tendance à penser l'armée comme celle qui va remettre de l'ordre dans ces institutions considérées minées par la corruption et les dysfonctionnements. Si je me souviens bien, on a eu droit ici et là à des appels à une intervention militaire dans le pays au titre de l'article 142 lors des manifestations contre Rousseff, puis plus tard sous la gouvernance de Temer. Bref, c'est une idée qui revient de temps à autres, comme une ritournelle. Néanmoins, c'est un peu différent de ce que j'évoquais, à savoir une forme de distance et différences de vue entre l'armée et la population. Mais, je te crois quand tu dis ne pas être persuadé de cela. Sûrement, cela n'est pas aussi marqué que ce j'ai pu le ressentir. 

HS : Personnellement, j'ai toujours eu quelques interrogations quant à la manière de comprendre ces indices de confiance, étant pourtant des outils bien établis, car j'ai notamment des doutes sur ce qui motive la réponse face à une question telle que : "Você diria que confia muito, confia um pouco ou não confia: ... "  La même question est posée côté français, par le CEVIPOF, sauf que l'on peut répondre "avoir très confiance, plutôt confiance, plutôt pas confiance ou pas confiance du tout". D'ailleurs,  l'armée ressort généralement en haut du panier derrière les hôpitaux. Cela signifie-t-il que l'on a confiance dans l'institution pour assumer ses missions ? que l'on considère l'institution intègre ? que l'institution ne fera pas défaut ? qu'elle ne nous lâchera pas ? qu'elle répondra à nos attentes ? Autant sur des indices de satisfaction, je n'ai pas trop de problème... autant sur des indices de confiance, il ne faut mieux pas que les sondeurs me posent la question car je ne saurais pas quoi répondre.

 

il y a 59 minutes, poti a dit :

Maintenant blague à part, le scénario d'une internationalisation de l'amazonie pour "proteger la nature et les peuples autochnes" est à prendre em compte. Il faut prévoir le scénario et être capable de se battre le cas écheant.

Sans doute. Mais cela se jouera-t-il sur le plan militaire ? J'ai surtout l'impression que cela demandera pour le Brésil, si cela advient, une réelle finesse diplomatique, une capacité à se trouver des alliés dans le concert des nations, une stratégie permettant de mettre le pays à l'abri de certains pressions économiques/commerciales, etc. On n'est jamais tout à fait à l'abri de ce qui ne devrait pas advenir... mais j'ai tout de même l'impression, comme tu l'as expliqué, que ce peut être un moyen de légitimer des investissements en matière de défense dans un contexte qui fut assez largement pacifique pour le Brésil. Parce que si internationalisation de l'Amazonie il doit y avoir, je la vois plus résulter d'une intense pression diplomatique/économique/commerciale mise en place par un ensemble de pays/organisations et face à laquelle le pays ne pourrait pas tenir sur le long terme plutôt que d'une action armée... Je me demande d'ailleurs bien qui se lancerait dans un tel truc.

 

il y a 24 minutes, Tancrède a dit :

Il faut avouer que les patrouilles pirogues du 3ème REI ont de quoi faire flipper un pays de plus de 200 millions d'habitants. 

Déjà qu'on galère bien avec les garimpeiros... 

Edited by Skw
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, Tancrède a dit :

Il faut avouer que les patrouilles pirogues du 3ème REI ont de quoi faire flipper un pays de plus de 200 millions d'habitants. 

Vous n'avez pas vu l'élevage de Piranha des p'tits gars du 3ème, là ça rigole plus, le mordage de cul en série ça fait pleurer !

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Skw a dit :

Si je me souviens bien, on a eu droit ici et là à des appels à une intervention militaire dans le pays au titre de l'article 142 lors des manifestations contre Rousseff, puis plus tard sous la gouvernance de Temer. Bref, c'est une idée qui revient de temps à autres, comme une ritournelle.

Bolsonaro et ses commentaires nostalgiques et d'un mauvais goût certain à l'égard de la dictature des généraux y ont contribué également (dédicace au colonel qui s'occupa du cas Rousseff pendant le procès en destitution, entourage de généraux assez présent, projet de militarisation encore plus poussée des polices contre la drogues). Une autre hypothèse serait que ce n'est pas tant l'institution en qui la population a confiance que certaines caractéristiques et capacités attribuées à l'armée (ordre, hiérarchie, planification et exécution) en tant que clichés qui sont ressenties comme un manque dans la société brésilienne dans son ensemble qui explique sa bonne popularité ?

Sur le front économique, il semblerait que le pays soit repartie avec plus de 2% de croissance. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est marrant c'est que le Brésil s'est pas beaucoup rapproché de l'italie, vu le populisme politique qui y rêgne.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il y a un problème avec la France ca sera pour accéder à l'europe du commerce ou les décisions onusienne dans le cadre des deforestations de la flore, de la faune, des populations indigêne, les risques climatiques, l'huile de palme .

Il n y aucune raison qu'on s'en prenne militairement au Bresil sauf dans le cas d'une agression directe tel que l'invasion de la Guyane, comme les argentin sur les malouines,  là ils risque de se confronter à l'otan et à la France.

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, zx a dit :

il devrait regarder qu'on a pas grand chose qui traine côté amérique du sud, effectivement y a de quoi être mort de rire,  plus sérieusement,

Il faut se méfier des impressions "a première vue".

Il n'y a pas de quoi être "mort de rire" quand les Brésiliens nous adresse un grand compliment.

Il viennent probablement de se rendre compte que quoi qu'ils souhaitent entreprendre, il faut compter dans la boucle avec les leviers français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,943
    Total Topics
    1,332,916
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries