Sign in to follow this  
Fenrir

Embraer C 390 Millenium

Recommended Posts

En même temps je descend rarement jusqu'en bas d'un blog, aussi bon soit-il  :-\

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n’a jamais été question pour ma part de truster les articles d’un auteur sans en avoir indiqué son origine.

Et encore moins de chercher à les remanier afin de pouvoir les utiliser a mon compte personnel

Il faut rendre à césar ce qui appartient à césar !!!

Ceci ne se fait que dans l’idée de faire partager le débat et de faire conforter objectivement, vos idées et votre analyse.

Concernant le fait de ce « rappel à l’ordre » je me permets de signaler que la seul et unique façon de ne pas copier/coller ce nomme copyright

http://www.copyrightfrance.com/

Bien cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans cet article, je vois TOUJOURS la même erreur.

Pourquoi voulez-vous que le KC-390 rentre en fonction dans l'ADA dés 2015 ?

Les C-130 de l'ADA vont devoir être remplacer à partir de 2020. Pourquoi alors ne pas acheter les KC-390 à partir de cette date ?

Ainsi, on évite plusieurs problèmes :

- ce sont les brésiliens vont devront supporter les problèmes de jeunesse de cet avion

- comme il y a 5 ans entre la date prévue de sortie du KC-390 et la date d'achat que je propose, pas de soucis avec un éventuel retard

- on remplace ainsi une micro-flotte de 14 C130 par une micro-flotte de 10+x KC-390

- pour les questions budgétaires, c'est repoussé à plus tard, donc pas de problème pour l'instant et d'autre programme sacrifié

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que les brésiliens recherchent une crédibilité qui ne sera pas négligeable commercialement parlant dans l’avenir en vendant immédiatement l’appareil à une puissance occidentale étrangère comme la France.

Ensuite il faut compter également sur la participation de Dassault qui dispose d’une opportunité avec le KC 390 pour entretenir/nourrir ses cerveaux.

Le programme nEUROn est terminé, quand à la 5G du remplaçant du rafale, cela ne me semble pas pour après demain que la décision sera prise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils se foûtent de nous, parce que chez moi, quand j'écoute, lis et observe l'histoire de cette compensation/offset avec le Brésil, il parle de 50 millions de $ . Donc, ce n'est pas 50 millions d'€. On n'est plus en parité. 1 buck = 1 €uro

Dans air&couscous, ils parlent d'avions à 60M$ pièces, que la France va en acheter pour 700M$ soit de "10 à 12" et que le prix de développement (auquel la France va participer en plus de l'achat des 10-12 exemplaires) serraient compris entre 1,5 et 2 Md$ soit plus de 1,3 Md€.

Suivant comment on interprête la France (l'état mais aussi les industriels) va dépenser entre 500 millions et 2,7Md$ dans le programme KC390.

Dans cet article, je vois TOUJOURS la même erreur.

Pourquoi voulez-vous que le KC-390 rentre en fonction dans l'ADA dés 2015 ?

Les C-130 de l'ADA vont devoir être remplacer à partir de 2020. Pourquoi alors ne pas acheter les KC-390 à partir de cette date ?

Si on pouvait je crois qu'on mettrait en service immédiattement les KC390. Nous sommes en manque d'avions de transport, c'est vrai actuellement mais ça le serra aussi en 2015 comme en 2020, donc ça ne sert à rien d'attendre pour commander les KC390.

Ensuite ça donne plus de crédibilité à notre achat que d'attendre 5 ans de plus. Et peut-être même que ça nous permet de conserver une marge de manoeuvre pour commander d'autre lot de KC390 en compenssation des 2 futures commandes de 36 rafales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le truc est que le KC-390 n'est pas dispo, donc pas la peine de discuter sur ce point.

A partir de 2015, l'A400m sera en cours de livraison. Ce n'est pas possible de bloquer des achats pour un avion au point pour acheter un avion sortant seulement d'usine et qui ne sera parfaitement au point que 2-3 ans plus tard.

De plus, la France va déjà essuyer les platres sur l'A400m, donc on peut laisser les brésiliens le faire sur le KC-390 ( après tout, c'est leur avion, donc qu'ils assument  ;) )

Après, je propose 2020, mais ça peut être 2018 ( par exemple ) si on peut le faire sans "casser" d'autres programmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Houla Jolie Rouge, tu n'es pas sans savoir que le pseudonyme Laverdure qui est ici inscrit sur ce forum, n'est autre que le journaliste défense aux divers magazines type RAIDS/Police Pro, Challenges et rédacteur/écrivain de son blog Mamouth, Jean-Marc Tanguy.

Ainsi, il appose depuis peu à la fin de ces messages sur la blogosphère, un avertissement précis*.

S'il vient surfer ici, il pourraît être mécontent que tu copies/colles ses commentaires sans son autorisation.  Wink

*CES TEXTES ET LES PHOTOS QUI LES ACCOMPAGNENT NE PEUVENT PAS ETRE COPIES SANS CONSENTEMENT DE L'AUTEUR. TOUS DROITS RESERVES @ LE MAMOUTH 2009.

Il cite la source du lien, ce qui est légalement suffisant, quoi qu'en dise l'auteur des lignes citées.

C'est ce qu'on fait pour tous les autres sites, y'a pas de raison que son "copyright" à lui soit différent de celui des autres sites.

En l'occurrence, il ne s'agit pas de "copier" mais bien de faire référence à un lien, y compris en rappelant le corps du texte sans se l'approprier.

Mais pour en revenir au KC-390, j'avais effectivement déjà signalé qu'il y avait de fortes chances pour que les appareils soient en réalité livrés autour de 2020 pour remplacer les C-130.

On ferait donc une croix sur la "soudure" avant l'A400M, et bah tant pis pour l'Armée de l'Air, elle s'adaptera. Comme je le disais en page 3 de ce même topic, on a en ce moment une Marine Nationale qui n'a qu'une seule vraie frégate de défense aérienne au lieu des 4-6 qu'il lui faudrait, qui se retrouve avec des avisos downgradés en patrouilleurs qui doivent remplir des missions dédiées à des frégates et qui vont bientôt recevoir un troisième BPC sans avoir les hélicoptères à mettre dessus.

Bref, la situation va être difficile pour TOUT LE MONDE, et c'est pas en achetant à prix d'or une dizaine de C-130J de "transition" qu'on changera cette réalité stratégique.

Et puis d'ailleurs, quelle transition? L'A400M sera opérationnel dans 5 ans soit-disant? Vous croyez vraiment que dans cet intervalle on aura le temps de commandés, recevoir, certifier et opérer des C-130J ou des C-17 suffisamment rapidement pour qu'ils servent réellement à quelque chose?

Croyez moi, la "transition" avant l'A400M, on l'a rouler en boule et balancée à la corbeille depuis longtemps!! Cela coûterais bien trop cher comme investissement, et le pognon nécessaire sera bien mieux investit dans un futur KC-390 dont notre industrie profitera que dans un C-130J qu'on se sera payé à prix d'or (ne serait-ce que pour passer en tête de la liste d'attente des livraisons)

Par contre, recevoir une dizaine de KC-390 après 2015-2020 n'est pas forcément incohérent. Il ne faut pas croire que quand l'A400M arrivera on sera sauvé!! Les rythmes de livraison et de formation des équipages resterons insuffisant pour compenser le retrait des C-160 et des C-130 que l'on aura utilisés jusqu'à la corde dans l'attente de l'avion européen.

Le vrai "gap" dans notre transport aérien, il sera APRÈS les premières livraisons de A400M, quand on ne pourra VRAIMENT plus prolonger les C-160 !! Et c'est là qu'on sera bien content de trouver le KC-390 tout près à arriver pour remplacer les C-130 à bout.

Enfin bon, ce n'est que mon analyse perso de Mme Irma du week-end, mais je suis près à mettre du pognon sur cette option!! :lol:

EDIT: Damned, grillé par ARPA! =D

Share this post


Link to post
Share on other sites

le truc est que le KC-390 n'est pas dispo, donc pas la peine de discuter sur ce point.

A partir de 2015, l'A400m sera en cours de livraison. Ce n'est pas possible de bloquer des achats pour un avion au point pour acheter un avion sortant seulement d'usine et qui ne sera parfaitement au point que 2-3 ans plus tard.

De plus, la France va déjà essuyer les platres sur l'A400m, donc on peut laisser les brésiliens le faire sur le KC-390 ( après tout, c'est leur avion, donc qu'ils assument  ;) )

Après, je propose 2020, mais ça peut être 2018 ( par exemple ) si on peut le faire sans "casser" d'autres programmes.

Je viens de comprendre ce qui te dérange. Tu a peur qu'on sacrifie l'A400M pour des commande de KC390 ?

Je te rassure (ou pas ;)) la victime du KC390 existe déjà, il s'agit du rafale. On va avoir 6 rafales de moins que prévus entre 2013 et 2015 ou 2016. Après c'est possible que nos politiques décident aussi de réduire d'autre commande, mais je ne vois pas pourquoi l'A400M (programme européen) serrait plus touché qu'un autre programme. Le rafale risque par exemple d’en subir encore les frais si on peut en exporter d’autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de comprendre ce qui te dérange. Tu a peur qu'on sacrifie l'A400M pour des commande de KC390 ?

Je te rassure (ou pas ;)) la victime du KC390 existe déjà, il s'agit du rafale. On va avoir 6 rafales de moins que prévus entre 2013 et 2015 ou 2016.

ce n'est pas dit car en 2013 ..2015 cela sera une autre histoire

Et puis d'ailleurs, quelle transition? L'A400M sera opérationnel dans 5 ans soit-disant? Vous croyez vraiment que dans cet intervalle on aura le temps de commandés, recevoir, certifier et opérer des C-130J ou des C-17 suffisamment rapidement pour qu'ils servent réellement à quelque chose?

Croyez moi, la "transition" avant l'A400M, on l'a rouler en boule et balancée à la corbeille depuis longtemps!! Cela coûterais bien trop cher comme investissement, et le pognon nécessaire sera bien mieux investit dans un futur KC-390 dont notre industrie profitera que dans un C-130J qu'on se sera payé à prix d'or (ne serait-ce que pour passer en tête de la liste d'attente des livraisons)

EDIT: Damned, grillé par ARPA! =D

oui très bonne analyse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Croyez moi, la "transition" avant l'A400M, on l'a rouler en boule et balancée à la corbeille depuis longtemps!! Cela coûterais bien trop cher comme investissement, et le pognon nécessaire sera bien mieux investit dans un futur KC-390 dont notre industrie profitera que dans un C-130J qu'on se sera payé à prix d'or (ne serait-ce que pour passer en tête de la liste d'attente des livraisons)

D'accord avec cet avis pour la "transition" à base de C-130 supplémentaires, mais il y a aussi d'autres solutions, comme quelques Casa supplémentaires ou l'acquisition anticipée de deux A330-200 en version cargo reconfigurés plus tard en MRTT, qui à mon avis ne sont pas jetées à la corbeille à cause du KC-390.

Pour les C-17, je pense que la question mériterait d'être déconnectée de la problématique urgente A400M : vaut-il mieux en acheter plutôt que d'avoir recours aux contrats Salis ? Y a-t-il des synergies possibles avec les anglais, ou avec l'Otan, qui permettraient d'éviter les inconvénients d'un microparc ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit H.S quoique…. :P

Est-ce que vous ne pensez pas avec la probable futur vente d’un BCP a la Russie de cette argent puisse permettre d’un point de vue comptable a l’état de limiter le trou financier prévue avec l’arriver du KC390???

Ainsi l’MRTT ou l’A400m ne serais pas à nouveau plomber par l’achat de « la brouette de combat » ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin l'argent ira surtout a DCNS non ?

(he oui, encore eux... autant eux arrivent a vendre leur produits comme des petits pains à l'export, autant c'est la deche chez Dassault)

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps je descend rarement jusqu'en bas d'un blog, aussi bon soit-il   :-\

Il a mis cette annonce depuis peu, à tous ces messages dans son blog.

@Jolie Rouge, PD7, Zx

S'il vient surfer ici, il pourraît être mécontent du copier/coller de ses commentaires sans son autorisation. Point barre. S'il a décidé de faire un avertissement c'est que peut-être il en avait marre de se voir apposé ailleurs.  

*CES TEXTES ET LES PHOTOS QUI LES ACCOMPAGNENT NE PEUVENT PAS ETRE COPIES SANS CONSENTEMENT DE L'AUTEUR. TOUS DROITS RESERVES @ LE MAMOUTH 2009.

Tout le monde le fait y compris moi le premier, mais vu que le journaliste est inscrit sur ce forum, ce serait bien de respecter ses désirata.

On parlait au début d'un avion KC390 à 50M$ puis A&C parle de 60M$, Morin annonce un autre prix, d'ici là, le coût unitaire aura grimpé encore.  :lol:

Et si on vends enfin les 36 Rafale à Lula, on y observera en détails les compensations.

On annonce une commande éventuelle de 10/12 avions à EMBRAER.

Ce que l'on sait mais qui pourrait être revu/corrigé/révisé:.

On a besoin pour la FAS, de 14 MRTT. On a 11 KC135Fr et 3 C135Fr, 2 TLRA A340 en leasing et 3 A310.

On a besoin pour la FAP de 70 avions (voir le LBDSN 2008), on a déjà 19 CN235, 14 C130H à rénover, et on veut rénover 10 Transall NG, et on envisage toujours de maintenir la cible de 50 A400M ou 40 A400M et 10 optionnels. (sources divergentes)

Le CEMA parle de stratégique, le CEMAA veut du tactique.  =)

On peut anticiper l'arrivée d'un ou 2 A330, on l'a déjà fait sur d'autre programme.

On peut dire à EADS de nous fournir en compensation du retard du programme A400M, de quelques CN235. Ou le A330 entreposé à Blagnac.

On peut demander des heures de vols C17 à l'OTAN.

On peut encore commander plusieurs Mi26T2 à Moscou s'ils nous achettent des BPC. Moscou les brader à moins de 10M$ pièce.

DCNS peut aussi s'associer avec Thales et Dassault Aviation pour un éventuel remplaçant d'ATL2 vers 2020/2025.  ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les C-17, je pense que la question mériterait d'être déconnectée de la problématique urgente A400M : vaut-il mieux en acheter plutôt que d'avoir recours aux contrats Salis ? Y a-t-il des synergies possibles avec les anglais, ou avec l'Otan, qui permettraient d'éviter les inconvénients d'un microparc ?

Les C-17, les Casa ou les C-130H, la problématique est la même: si on les commande aujourd'hui (2010 donc), ils ne seront pas tous pleinement opérationnels avant 2015. Je doute même qu'ils commencent à être livrés avant les premières livraisons attendues du A400M (2012 il me semble), à moins de payer très cher les industriels pour passer en tête des listes d'attentes (même pour le C-17 il y en a une!)

La solution intérimaire n'existe pas et n'a JAMAIS existé! Je suis très surpris qu'aucun analyste ou journaliste spécialisé n'ait jamais évoqué cette hypothèse!

Cette histoire de solution intérimaire a deux buts principaux:

1) Combler le gap capacitaire APRÈS l'arrivé des premiers A400M: les C-160 et C-130H auront été usés jusqu'à la corde d'ici 2020 et les cadences de production et le rythme de qualification des équipages d'A400M ne suffira pas à combler ces lacunes.

2) Justifier l'achat d'un appareil aux capacités différentes de celles de l'A400M.

Et c'est sur ce second point qu'il devient très intéressant de lire entre les lignes!! Parmi les solutions envisagées, on retrouvait des solutions "basses" (C-130J ou Casa, et maintenant le KC-390) et une solution "haute" (le C-17).

Tous ses appareils seraient entrés en service parallèlement à l'A400M.

Vous voulez le fond de ma pensée? Y'a un paquet d'opérationnels, de l'EMAA à la DGA, qui pensent que c'est une grosse connerie de se reposer uniquement sur l'A400M et qui savent faire quelques calculs niveaux CE1-CE2 pour se rendre compte qu'il vaut peut-être mieux gérer une microflotte de C-130J/KC-390, avec tous les coûts que ça implique, si les appareils achetés sont 2 ou 3 fois moins cher qu'un A400M sur-dimensionné pour certains théâtres d'opération permanents.

(Ou, dans le cas du C-17, que ça coûte moins cher d'avoir quelques C-17 à nous que de louer des Antonov plusieurs centaines d'heures par an)

A partir du moment où la DGA a émit l'hypothèse de se doter de Casa/C-130J et autres C-17, sous l'apparence d'une solution "intérimaire", il s'agissait en fait de faire une étude sur le futur avion cargo qui viendrait compléter la flotte d'A400M. Un peu comme les Super Hornet "intérimaires" achetés par les Australiens en "attendant" le F-35, on se doute bien que les appareils ne seront pas mis au rencard dès que le nouveau venu (F-35 ou A400M) allait prendre son tour de garde, mais qu'ils finiraient par voler de concert, avec des missions et des rôles différents.

So long pour l'histoire des micro-flottes que l'Armée de l'Air ne veut pas gérer parce que ça coûte trop cher, bla bla bla...

Pour le prix de 12 A400M "nus" (sans entretiens), tu peux te payer une vingtaine de KC-390 et les surcoûts dû à la "micro-flotte" ainsi créée, et il doit même rester du rab pour l'entretien courant des machines postées outre-mer par exemple.

Les seuls vrais surcoûts de "microflotte" par rapport à un achat de C-130J, ce sera pendant la phase de livraison, quand les premiers KC-390 cohabiterons avec les derniers C-130H. Mais ça ne durera pas assez longtemps pour justifier un achat de C-130J plus chers et industriellement moins intéressants.

Vous l'aurez compris, moi je suis pour les KC-390 dans l'Armée de l'Air!!

Les aviateurs vont râler, certain parce qu'on changera leur "culture Hercules", d'autres parce qu'ils auraient préférés du C-17 (mais bon, à moins de réduire notre flotte d'A400M comme les Anglais, peu de chances que ça arrive), mais au final y'aura AUCUNE différence avec le format actuel!!

On passera d'une flotte "Casa + Hercules + C-160" à une flotte "Casa + KC-390 + A400M".

Moi je trouve ça très cohérent et, vu le prix de l'A400M, sans doute plus économique qu'une solution "tout A400M".

Tetieu!! J'suis déchainé moi! J'devrais lancer un blog d'analyse militaire et stratégique tient!  :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques specs en plus sur le projet KC-390

[*]22t de kero dans les ailes

[*]9.5t de kero paletisé en soute

[*]72t maximum au décollage

[*]19t de fret en soute

[*]1500nm a 19t de fret

[*]décollage 1100m a pleine charge

[*] croisere a Mach 0.8 et 36.000ft

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le programme A400M n'avait pas été lancé ou l'A400M avait été plus modeste en nombre, on pourrait acheter 4 à 8 C17.

Si le programme A400M est sous sa forme initiale, les décideurs politiques/EADS seront contre le C17 car cela diminuerait le nombre d'A400M, donc l'effet de série industriel: pas question de financer 1 Md'€ de plus en plus du programme A400M diront les décideurs dans les hautes sphères.

Vu que le programme A400M a pris du retard, 3 C17 seraient effectivement une solution intérimaire justifiée par le retard au prix de la perte de 4 A400M.Le programme A400M étant alors irrémediablement lancé au niveau européen, on peut alors se permettre de diminuer notre commande au vu des nouveaux évênements et de la renégociation.

Mais quand on écoute Morin qui dit à la radio RTL, que le KC-390 pourrait être évalué à 50/60 M€ ,alors qu'il y a à peine 3/4 jours alors on parlait d'un KC-390 vendu à 50M$.

On va dire que ça dépend de la parité euro/ $, de l'année où l'on se place, de l'évolution du PIB par habitant du Brésil qui augmente plus vite que le notre, cela dépend du niveau d'équipement notamment CME, et il faut rajouter les soutiens (entretiens, simulateurs etc.) et la TVA de 19,6% en France.

Donc, cela peut faire facilement 40% ou 50% en plus en prix actuel (mais encore plus en monnaie courante 2018: on affichera peut-être un prix à 100 md'€ mais l'A400M vaudra alors 160M€ ou peut-être avant).En plus, la définition du KC390 n'est pas encore figée malgré les annonces de G4lly.  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

3 C-17, c'est vraiment de la micro-flotte et c'est au mieux 1 appareil seulement en vol en permanence. Pour ma part c'est inutile et trop cher à l'achat. On n'a pas besoin de transporter en urgence des chars Leclerc tous les jours. Sans urgence, le transport maritime est préférable et 100 fois moins cher. Au pire, une location de C-17 ou d'AN-124 est préférable, on n'a pas besoin de 3 C-17 en permanence 365 jours par an pour envoyer 3 Tigres ou 3 AMX10RC en afghanistan. 

Le C-130J est d'après les experts tellement différent du C-130H en service dans l'ADA qu'il n'y a pas de MCO commune possible, alors autant avoir des (K)C-390 moins cher et aux capacités équivalentes. 

L'A400M a déjà de nombreuses commandes, en revanche le (K)C-390 n'est pour l'instant que potentiellement commandé en petit nombre par 2 pays, Brésil et France. L'objectif de vente affichée de 700 appareils ne tiendra la route que si son prix est très attractif. Sinon on cours au désastre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a plusieurs erreurs dans son article :

il part du principe qu'on peut ajouter les C-130H existants avec des C-130J alors que ce sont deux appareils totalement différents. Donc la critique sur la "micro-flotte" de KC-390 ne tient pas.

Ensuite il "oublie" que les C-130H vont partir à la casse à partir de 2020. Donc on remplacera une flotte par une autre, donc c'est neutre.

plutôt moyen comme article

Share this post


Link to post
Share on other sites

plutôt moyen comme article

Je serrais encore moins gentils que toi.

Il ne suffit pas que nos industriels soient compétant pour participer au programme. Les exemples russe n'ont pas vraiment de sens vu que politiquement la Russie ne peut coopérer ni avec les USA et ni avec les pays occidentaux important du matériel militaire des USA, c’est-à-dire presque tous les pays développés.

Ensuite l’idée d’un achat de plusieurs escadrons de super tucano de combats me paraît plus que litigieuse. Déjà on vient de retiré du service 50 exemplaires d’une version très proche. Ensuite acheter un appareil adapté uniquement à la guerre qu’on mène actuellement en Afghanistan ou à la guerre que mène les américains en Iraq me paraît peu raisonnable surtout qu’il risque d’être opérationnel quand la guerre serra finie et qu’on as pas besoin d’autant d’avions servant uniquement aux missions COIN.

Et je pourrais encore critiquer d'autre partie de son argumentation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème des micro flottes s'impose à nous qu'on le veuille ou non.

D'une part on a un programme global (A400) qui prend du retard. En face on a des avions à remplacer qui de fait se retrouvent à partir en tranches successives inéxorablement (C160). Dès lors pour maintenir le contrat opérationnel soit il faut résoudre les pb de liavraison de l'A400 (difficile) soit compenser les départs par des achats ou des locations fatalement réduits au minimum pour ne pas compromettre le programme majeur.

D'autre part on se trouve à faire du donnant donnat industriel pour vendre le Rafale. Donc on achète de l'étranger. Mais pas trop toujours pour ne pas compromettre le programme majeur.

La question des micro flottes ne se pose plus on est en plein dedans à notre corps défendant parce que sauf à renoncer à nos capacités (impensable pour un pays se voulant cadre de l'OTAN) on ne peut que compenser les départs au fur et à mesure.

Soit en refliftant pour la n ième fois les vieux serviteurs

Soit en louant sur étagère (je pense aux C 17 et aux J)

Soit en achetant.

Il ne faut pas se voiler la face le retard de l'A400 plombe gravement et durablement le principe de standardisation sauf à renoncer durant une dizaine d'années à une partie de nos missions de transport...

Ou bien on loue des crénaux à nos alliés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est-ce que l'uniformisation du parc d'avions de transport a-t-elle jamais été une solution réaliste?

Le concept "d'avions tactique-stratégique, moyens tonnage mais aux dimensions permettant de transporter les véhicules présents et futurs et de faire du ravitaillement + du poser d'assaut de fantassins" est largement responsable des déboires et surcoûts du programme A400M.

Ce qui a déjà couté X milliards , qui représentent Y années de surcoût dû à une flotte hétérogène !

Je ne vois pas comment on pourrait échapper à trois tailles d'avions de transport. Le petit courte patte, petit fret et parachutistes, le moyen d'assaut et le stratégique.  Qu'on trouve des éléments communs entre les modèles, peut-être est-ce possible surtout au niveau de l'avionique mais un modèle "bon à tout faire" sera 2x sur 3 trop gros ou trop limité pour la mission réalisée.

L'avion "bon à tout faire" est un noble objectif de gestion sur le papier mais ce n'est sans doute pas dans le domaine du transport que l'homogénéité des moyens donnera les meilleurs résultats.

Donc on n' échappera pas aux flottes multiples (et ce n'est pas une tare).

Ce qui est à éviter, ce sont des modèles différents pour le même rôle.

Une flotte Casa, KC-390, A400M + A330MRTT (+C-17 si on se fait plaisir) est de toute façon plus équilibrée que la situation actuelle. Le transport stratégique étant presque absent des capacités de l'AdlA pour le moment (locations, A340 et A310 et c'est tout).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord.

La mise en avant des "micro-flottes" comme des gouffres à pognon à éviter absolument, c'est un mythe amplifié pour justifier des niveaux de commandes minimum intéressant pour les grands projets (Rafale, A400M, mais aussi FREMM et BPC par exemple).

Or, généraliser ce principe économique systématiquement est au mieux une erreur de calcul, au pire un mensonge éhonté.

Ce qui va marché sur certains programme (notamment dans le secteur naval ou les "coques" comptent bien moins que les systèmes embarqués qui eux ne sont pas encore standardisés) n'aura tout simplement pas de sens dans d'autres programmes.

Avoir 40 A400M et 15 (voire 20) KC-390 par exemple pourrait ne pas être plus coûteux ni opérationnellement handicapant par rapport à une solution 50 A400M, du moins s'il est bien conçu aux standards prévus.

Certes on doit gérer une microflotte de KC-390 supplémentaire, mais il y de nombreux facteurs à prendre en compte. Déjà, 15 KC-390 coûtent bien moins cher que 10 A400M à l'achat mais aussi à l'usage (moins de moteurs à entretenir, moins de carburant etc...), ça laisse une bonne marge pour compenser les coûts de la micro-flotte.

Ensuite, comme je l'avais dis plus haut, si on prend l'exemple actuel de la Réunion, 3 KC-390 seraient largement suffisant pour couvrir l'ensemble (voire plus) des missions actuellement dédiées aux C-160, alors que 3 A400M seraient très largement sur-qualifiés pour cet usage. Et quand comme une partie de l'entretien est faite sur place, il n'y a pas tant d'économie d'échelle que ça, à part pour les grands entretiens.

Mais surtout, ce qui a tendance à coûter cher dans les micro-flottes, c'est justement le prix plus élevé (via l'absence d'économies d'échelle) dans les périodes de grands entretiens.

Or, on parle là de 2 (voire 3 avec les CASA) programmes multinationaux, et potentiellement de 2 programmes qui connaitront un succès à l'exportation. A partir de là, il n'y a pas de raison pour que des solutions d'entretiens ne puissent être trouvées en partenariat par exemple.

On ne parle pas de construire uniquement 10 avions super chers à entretenir mais d'exploiter une flotte en commun avec le Brésil et d'autres pays par exemple.

Enfin bon, je dis ça comme ça, mais j'ai l'impression qu'on compare souvent "micro-flotte" avec notre gestion désastreuse de notre flotte de C-130. Mais personne ne nous à forcé de sortir des sentiers battus pour confier leur maintenance à des branlos dans l'espoir d'économiser quelques poignées d'euros! J'ose espérer qu'on sera moins cons la prochaine fois et qu'on aura retenu la leçon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,876
    Total Topics
    1,311,275
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries