Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[A-400 M] le défi stratégique européen


Dada4
 Share

Recommended Posts

C'est une éolienne qui se déploie automatiquement en cas de baisse d'énergie électrique, de manière à alimenter à minima les système essentiel a l'avion. Ça permet à l'avion de rester pilotable même si les génératrices intégrées aux moteurs produisent plus, même si l'apu ne produit pas et même si les batteries sont déchargé... et tant que l'avion à une vitesse suffisante pour faire tourner l'éolienne. Ça existe sur tous les avion mais sur les gros lent l'éolienne est très grande.

 

Par pure curiosité malsaine : on sait si un RAT a servi, ne serait-ce qu'une fois, ces dernières décennies ?

Link to comment
Share on other sites

Par pure curiosité malsaine : on sait si un RAT a servi, ne serait-ce qu'une fois, ces dernières décennies ?

Sur un mirage IV lors des essais. Mais il n'a pas permis de produire de l'électricité et les pilotes se sont quand même éjectés.
Link to comment
Share on other sites

Par pure curiosité malsaine : on sait si un RAT a servi, ne serait-ce qu'une fois, ces dernières décennies ?

 

Il me semble qu'il y a eu un cas, dans les années 90, sur les dernières années de vol des Cruzes ... je vais essayer de retrouver ma source.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Air & Cosmos de ce 28/11/2014... à propos des FAS et de la succession de l'ASMPA à horizon 2035 ( 20 ans, une paille ): p14, cité, résumé et en-gras par moi

 

" Ce futur vecteur - ASN4G - devrait définir... le choix du porteur.... même envisageable que ce ne soit pas un chasseur...par exemple mis en oeuvre depuis un avion de transport A400M."

 

Cela rejoint certains échanges passés, ici même... et en ce sens l'article va plus loin que

http://www.opex360.com/2014/11/21/lasn4g-sera-le-futur-missile-des-forces-aeriennes-strategiques/

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Pour qu' elle utilité opérationnelle ?

 

Opex:  "« Le choix du futur système d’armes, composé du missile ASN4G et d’un porteur encore à définir, représente donc un enjeu majeur pour les Armées. J’ai toute confiance dans le général Denis Mercier et le Délégué général pour l’armement Laurent Collet Billon, pour orienter et éclairer ce dossier, qui est intimement lié au futur format de l’Armée de l’Air », a encore expliqué M. Le Drian" 

 

 

Cf. le topic : http://www.air-defense.net/forum/topic/3895-interet-dun-gros-bombardier où il fut largement discuté du sujet A400M Bombardier ( entre autres ) ... mais apparemment et dans mon souvenir, plutôt au titre du bombardement "classique" conventionnel... Evidemment ce topic est passé de "Armées de l'air nationales/ Europe" puisqu'il s'agissait de fertiles imaginations croisées

 

Cependant sur l’A400M et le largage de missiles de croisière, il fut question d’une étude sérieuse des anglais…  Cf.

 

http://www.air-defense.net/forum/topic/3895-interet-dun-gros-bombardier/page-42#entry583190

 

http://www.air-defense.net/forum/topic/3895-interet-dun-gros-bombardier/page-19#entry287090

 

a400m-10.jpg

 

Là, pour l’ ASN4G    air Sol Nucléaire de 4-ème génération, futur remplaçant de l’ASMPA, l’info de Air & Cosmos apporte une hypothèse de travail officielle : l’ A400M pourrait être un hypothétique porteur de ce nouveau futur missile nucléaire, des FAS

 

Ceci parce qu’il ne faudrait pas dimensionner le missile ASN4G en fonction du chasseur porteur futur ( si aussi omnirole que le Rafale, cela ferait un rôle majeur en terme stratégique, mais mineur en terme de nb de missions par rapport à toutes les autres )   …

 

Et le larguer d’un A400M adapté offrirait une meilleure liberté de configuration de ce nouveau missile… hypersonique

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

Pour le moment les projets de missile aéroporté nucléaire suppose d'assez gros engin... à cause des exigences des M5 à M8 envisagé. On pourrait se retrouver en limite de capacité d'emport du rafales. Sauf si le double point central peut supporter autour de entre 1.6t et 2t.

Link to comment
Share on other sites

On se rapproche peut être des configurations étudiées pour lancer des satellites avec le Rafale:

 

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&frm=1&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FAldebaran_%2528micro_lanceur%2529&ei=ejR6VJmzK4vtO9O0gLgG&usg=AFQjCNEzWWfz_P2KRl5qy1oufUVimRSa0Q&sig2=g62LEn-C6jnTKqw7E89CiA

 

J'ai du mettre un lien "Google" car le lien direct ne marchait pas!

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

Oui c'est à ça que le pensais. Mais j'ai jamais compris si la version tricorps 12t tenait sur 3 points ou sur 3 double points.

Dans le premier cas 2 points voilures plus deux point fuselage. Soit 3t par point.

Dans le second cas 2 points sous chaque ailes associés, plus deux points central. Soit 2t par points.

Dans le cas le plus défavorable on pourrait penser que le point double ventral pourrait supporter 4t. Reste à voir si c'est toujours vrai à 5.5G.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant ce Rafale Porteur / Lanceur de satellite ...

 

mais ne s'éloigne ton pas de l'A400M ( qui avec ce nouveau futur missile, trouverait 1 vocation de + )   ?   

 

Ouvrir un topic ASN4G ?


Pour le moment les projets de missile aéroporté nucléaire suppose d'assez gros engin... à cause des exigences des M5 à M8 envisagé. On pourrait se retrouver en limite de capacité d'emport du rafales. Sauf si le double point central peut supporter autour de entre 1.6t et 2t.

 

Pourrais tu expliquer "des exigences des M5 à M8 envisagé"   ?  peut-être ailleurs ?

 
Link to comment
Share on other sites

Oui c'est à ça que le pensais. Mais j'ai jamais compris si la version tricorps 12t tenait sur 3 points ou sur 3 double points.

Dans le premier cas 2 points voilures plus deux point fuselage. Soit 3t par point.

Dans le second cas 2 points sous chaque ailes associés, plus deux points central. Soit 2t par points.

Dans le cas le plus défavorable on pourrait penser que le point double ventral pourrait supporter 4t. Reste à voir si c'est toujours vrai à 5.5G.

 

Le lanceur MLA a été étudié pour une utilisation avec le Rafale M (plus intéressant avec son train renforcé).

 

Un lien intéressant sur le programme Aldebaran. J'ai lu un peu en vitesse mais normalement ça nous fait 3,6t en version monocorps sur l'unique point ventral du Rafale M et 12t max en version trimaran (avec 1/2 plein de carburant ou 9,5t avec le plein de carburant) sur 3 points... soit pratiquement 4t par point !

 

Maintenant reste à voir l'impact sur l'autonomie et le domaine de vol qu'implique une charge aussi lourde (qui risque d’être vraiment pas terrible).

Link to comment
Share on other sites

Pour le moment les projets de missile aéroporté nucléaire suppose d'assez gros engin... à cause des exigences des M5 à M8 envisagé. On pourrait se retrouver en limite de capacité d'emport du rafales. Sauf si le double point central peut supporter autour de entre 1.6t et 2t.

Il n'y avait pas un projet de superbidon central ? Ce qui donnerait à penser que des charges plus lourdes seraient emportables que l'actuel bidon subsonique qui pèse déjà son poids.
Link to comment
Share on other sites

Le lanceur MLA a été étudié pour une utilisation avec le Rafale M (plus intéressant avec son train renforcé).

 

Un lien intéressant sur le programme Aldebaran. J'ai lu un peu en vitesse mais normalement ça nous fait 3,6t en version monocorps sur l'unique point ventral du Rafale M et 12t max en version trimaran (avec 1/2 plein de carburant ou 9,5t avec le plein de carburant) sur 3 points... soit pratiquement 4t par point !

 

Maintenant reste à voir l'impact sur l'autonomie et le domaine de vol qu'implique une charge aussi lourde (qui risque d’être vraiment pas terrible).

 

Dans se doc il y a des détails.

 

Config "monocoque" 4.5T sur le point double central.

 

Config Multicoque 11.5T sur le double point centrale et les deux point 1 de voilure. Si on suppose que le point central est chargé pareil que dans la config monocoque, il reste 3.5T par point 1 de voilure!

 

autre chose intéressant qui renforce mon idée que le projet et autant a visée ASAT qu'a visé Micro Lanceur de Satellite, tout a été étudié pour un tir depuis la métropole vers des orbite basse... accessoire un engin de ce genre pourrait mettre une tête nucléaire en orbite basse sans souci meme avec le modèle monocoque, de la a imaginer une "ASMP quasi orbital" comme avec les M51 il n'y a qu'un pas. Evidement le truc serait plus vraiment Moyenne Portée ...

Link to comment
Share on other sites

Dans se doc il y a des détails.

Config "monocoque" 4.5T sur le point double central.

Config Multicoque 11.5T sur le double point centrale et les deux point 1 de voilure. Si on suppose que le point central est chargé pareil que dans la config monocoque, il reste 3.5T par point 1 de voilure!

autre chose intéressant qui renforce mon idée que le projet et autant a visée ASAT qu'a visé Micro Lanceur de Satellite, tout a été étudié pour un tir depuis la métropole vers des orbite basse... accessoire un engin de ce genre pourrait mettre une tête nucléaire en orbite basse sans souci meme avec le modèle monocoque, de la a imaginer une "ASMP quasi orbital" comme avec les M51 il n'y a qu'un pas. Evidement le truc serait plus vraiment Moyenne Portée ...

Mais comme il a été développé sur base de Rafale M par définition "embarquable" sur un PA, on arrive à une logique d'Ocean Launch

ied1176e336117b54a798eb2295fb0187_satell

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Là, pour l’ ASN4G    air Sol Nucléaire de 4-ème génération, futur remplaçant de l’ASMPA, l’info de Air & Cosmos apporte une hypothèse de travail officielle : l’ A400M pourrait être un hypothétique porteur de ce nouveau futur missile nucléaire, des FAS

Ceci parce qu’il ne faudrait pas dimensionner le missile ASN4G en fonction du chasseur porteur futur ( si aussi omnirole que le Rafale, cela ferait un rôle majeur en terme stratégique, mais mineur en terme de nb de missions par rapport à toutes les autres )   …

Et le larguer d’un A400M adapté offrirait une meilleure liberté de configuration de ce nouveau missile… hypersonique

La capacité d'emport sur un A400M, c'est peut-être aussi parce qu'un A400M a des performances que n'a pas le Rafale et qu'il sera donc plus adapté pour certaines mission.

L'ASMP ne fait que 840 kg, il s'agit d'un missile assez petit et le Rafale pourrait sans difficulté emporter des missiles de 3 tonnes. Une version spécifique du Rafale (commandé en 2025 avec des M88 de 90 KN ?) devrait pouvoir emporter un missile encore plus gros. Je doute fort que l'avantage de l'A400M soit d'emporter un missile trop gros pour l'installer sous le Rafale.

Par contre l'A400M serait un meilleur porteur que le Rafale pour faire des vols de très longue durée permettant par exemple de maintenir un ASMP en l'air (comme pendant la guerre froide ou les USA maintenaient des B52 en l'air avec suffisamment de carburant pour bombarder l'URSS) La taille de l'A400M permet d'avoir 2 équipages complets par avions et de quoi leur permettre de se reposer sur un vol approchant la journée. Sans ravitaillement en vol, l'A400M a déjà presque 12 heures d'autonomie, ce serait une très bonne plateforme de bombardier stratégique permettant aux FAS d'avoir une capacité de seconde frappe.

Sinon avec une autonomie de 8 700 km (en convoyage), on a une autonomie un peu plus importante que celle du Rafale, même s'il a une capacité de pénétration en territoire ennemi bien plus réduite que le Rafale, l'usage de missile à longue portée doit le rendre assez crédible pour une frappe à longue distance. Il sera peut-être assez facile de positionner l'A400M à portée de tir de sa cible sans avoir besoin d'être à portée de détection des radars adverses.

Link to comment
Share on other sites

Il faut raisonner à partir de la capacité du missile, non à partir de celle de l'avion porteur.

C'est cette capacité qui détermine quel(s) porteur(s) est (sont) le(s) plus pertinent(s). Ainsi si ce nouveau missile est capable de faire de la pénétration sur une très longue distance, il n'est plus forcément nécessaire de l'acheminer au point de tir avec un chasseur.

Link to comment
Share on other sites

Quel adversaire dans 20 ans justifiera le tir d'un missile hypersonique de Mach 3 a 5?

En gros trop puissant pour envoyer des Rafale/ASMP-A en TBA, mais pas assez puissant pour se risquer à un tir de missile balistique?

Je n'en vois pas des masses... Ça fait pas un peu trop sport de riche?

Link to comment
Share on other sites

Quel adversaire dans 20 ans justifiera le tir d'un missile hypersonique de Mach 3 a 5?

En gros trop puissant pour envoyer des Rafale/ASMP-A en TBA, mais pas assez puissant pour se risquer à un tir de missile balistique?

Je n'en vois pas des masses... Ça fait pas un peu trop sport de riche?

 

Les recherches porte plutôt sur une missile filant M5 pour le plus conservateur, et M8 pour le plus ambitieux.

 

L'objectif est de disposer d'une solution capable de percer a coup sûr les défense ennemi... et dans cadre du nucléaire air sol ça consiste autant dans les défense des "cité" que les défenses de théâtre ou de flotte.

 

Aujourd'hui on est plus du tout certain que l'ICBM reste longtemps une solution imparable pour percer les défenses ennemis. Y compris en améliorant les trajectoires et la manœuvrabilité des RV.

 

Une des solutions c'est de cultiver l'alternative "croisière" pour compliquer la tache du défenseur, et donc les investissements nécessaire pour disposer d'un ABM sans trou.

 

Si on rend impossible la mise en œuvre d'un bouclier "anti nucléaire" sans trou face a notre menace ... on pérennise d'autant la dissuasion dans son modèle actuel, modèle qui nous convient très bien.

 

Le message envoyé en gros c'est "Là ou la victoire est impossible il est sot de combattre", donc vous emmerder pas a développer des bouclier mon cul ou des défense mes fesses, évitez juste de trop nous casser couille.

 

On parle ici d'ambition a plusieurs dizaine d'année ... en pratique on espère bien pérenniser le modèle actuelle de dissuasion jusqu'en 2060 voire meme 2080. D'ici la il n'est pas impossible du tout que le modèle du SNLE ne permettent plus l'absolue sécurité des missile par exemple.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...