Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Les États-Unis vont probablement jouer un rôle militaire plus actif au Mali, où l'armée française combat les groupes islamistes armés, mais seulement après la tenue d'élections dans ce pays, a déclaré lundi à Bamako Chris Coons, un sénateur américain.

Ils ne peuvent pas coopérer directement avec l'armée malienne tant qu'un gouvernement démocratiquemenr élu n'aura pas remplacé les dirigeants actuels, qui ont accédé au pouvoir à la suite d'un coup d'État, a souligné M. Coons, président de la sous-commission des Affaires étrangères du Sénat pour l'Afrique.

On peut espérer «une aide supplémentaire des États-Unis dans cette région et d'autres, mais (...) la loi américaine interdit une assistance directe à l'armée malienne après le putsch», a déclaré le sénateur à la presse à Bamako.

«Après une pleine restauration de la démocratie, il me semble probable que nous reprendrons notre aide directe à l'armée malienne», a ajouté le sénateur.

L'assistance militaire «reprendrait évidemment d'une manière appropriée aux besoins actuels. Les priorités auront beaucoup changé», a relevé le sénateur.

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/conflit-au-mali/201302/18/01-4622957-mali-role-militaire-accru-des-etats-unis-apres-des-elections.php

Link to comment
Share on other sites

Le PB ,s'est que beaucoup des officiers de pays Africain sont déjà formé à saint-Cyr ,et cela depuis des années (juste après la décolonisation ) .

ont forme leurs "élites" mais sa change pas grand chose ...

les off Africains font bien en "relationnel" avec leur collègue occidentaux ,mais après y a plus rien ..

Même si on a l'impression que beaucoup d'Africains sont formés en France, je doute qu'une majorité des officiers africains soient formé en France. On ne parle pas que d'un petit pays, en comptant l'ensemble des pays qui envoient (certains de) leurs officiers en France, il doit probablement y avoir plus d'officiers qu'en France. Il y a aussi des écoles d'officiers en Afrique.
Link to comment
Share on other sites

Ce blogueur a l'air de savoir un certain nombre de choses, mais il a l'air aussi de tout mélanger. Les mouvements tchétchènes sont indépendantistes. Je ne suis pas sûr qu'ils aient d'autres revendications à part l'indépendance. Par contre Ben Laden et ses attentats du 11 septembre, il n'a pas de revendication, ou alors les revendications sont restées secrètes. La Yougoslavie et l'Afghanistan : les Occidentaux étaient alliés avec les islamistes, dont Oussama Ben Laden, tant qu'ils combattaient les soviétiques ou les Yougoslaves. Alija Izetbegović était un islamiste pur et dur (« il n'y a pas de principe de laïcité » ("Le Manifeste Islamique", Beyrouth : éditions Al Bouraq, 1999, p.82), pas de « boîtes de nuit et clubs de danse » (p. 103) prohibition de l'alcool (p.103), etc...) et on lui a donné un prix de démocratie à l'ONU en 1997 ( http://www.un.org/News/Press/docs/1997/19970325.ga9229.html ). On ne peut pas mélanger tout cela et faire une énorme salade. En tout cas pour moi c'est un peu indigeste.

Link to comment
Share on other sites

Même si on a l'impression que beaucoup d'Africains sont formés en France, je doute qu'une majorité des officiers africains soient formé en France. On ne parle pas que d'un petit pays, en comptant l'ensemble des pays qui envoient (certains de) leurs officiers en France, il doit probablement y avoir plus d'officiers qu'en France. Il y a aussi des écoles d'officiers en Afrique.

Oui il ne faut pas oublier les 14 ENVR (Ecoles Nationales à Vocation Régionale) qui sont justement financées par la France et forment chaque année plusieurs centaines d'officiers africains à des missions très variées: contrôle de foule, Etat-major, maintien de la paix. Elles sont situées dans 8 pays:

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/defense-securite_9035/cooperation-securite-defense_9037/les-ecoles-nationales-vocation-regionale_12533/une-force-integration_26394.html

Link to comment
Share on other sites

Heu ... non pas vraiment http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/a-propos/

J'ai discuté avec lui plusieurs fois de pas mal d'autres choses ... crois moi il connait bien ses sujets ;)

Sur son blog il ne fait pas assez d'efforts de pédagogie. Il se comprend lui-même probablement, mais ne fait pas assez d'efforts pour être compris. Ce que je lui reproche n'est pas de ne pas connaître les choses (j'ai écrit : "il a l'air de savoir un certain nombre de choses"). Si les Tchétchènes et Ben Laden ne sont qu'une seule et même chose, alors cela remet en question le distinguo entre MNLA et AQMI, par exemple. On peut en débattre, si vous voulez. On est sur un forum c'est fait pour ça.

Link to comment
Share on other sites

Sur son blog il ne fait pas assez d'efforts de pédagogie. Il se comprend lui-même probablement, mais ne fait pas assez d'efforts pour être compris. Ce que je lui reproche n'est pas de ne pas connaître les choses (j'ai écrit : "il a l'air de savoir un certain nombre de choses"). Si les Tchétchènes et Ben Laden ne sont qu'une seule et même chose, alors cela remet en question le distinguo entre MNLA et AQMI, par exemple. On peut en débattre, si vous voulez. On est sur un forum c'est fait pour ça.

Les Tchétchènes et OBL n'étaient pas de surcroit le sujet principal de l'article. Je pense que sur son blog tu peux trouver des articles sur ces entités plus particulièrement. Il sait quand même de quoi il parle et son analyse est également très fine sur le terrorisme en France et le contre espionnage (série d'article au moment de Merah).

Link to comment
Share on other sites

Les Tchétchènes et OBL n'étaient pas de surcroit le sujet principal de l'article. Je pense que sur son blog tu peux trouver des articles sur ces entités plus particulièrement. Il sait quand même de quoi il parle et son analyse est également très fine sur le terrorisme en France et le contre espionnage (série d'article au moment de Merah).

+1

Link to comment
Share on other sites

Je tiens à remercier NonoD44 et Olivier lsb de m'avoir fait découvrir ce blog dont je ne jugerais pas le fond, mais dont la forme est je trouve particulièrement savoureuse. Avec pour exemple ce passage tiré de son article sur les communicants de l'opération Serval que l'on peut voir dans les différents média : http://aboudjaffar.blog.lemonde.fr/2013/02/13/fuck-you/

La multiplication des nains, ce phénomène réjouissant que j’avais décrit ici il y a déjà bien longtemps, prend désormais des proportions fascinantes. La tendance était lourde depuis le début des révoltes arabes, elle devient lame de fond depuis le début de l’opération Serval. Tout le monde s’y met : universitaires tiers-mondistes, commentateurs souverainistes financés par des Etats étrangers, apprentis espions recalés aux concours et dont le simple nom fait sourire à Levallois ou du côté de Mortier, anciens responsables des services dont la longue suite d’échecs vaut manifestement caution pour une grande partie de la presse, agrégés d’arabe à peine capables de comprendre les rapports de police qu’ils recopient, intellectuels inconnus qui se découvrent une expertise sur la région, sans parler de quelques députés élus par des nostalgiques de l’OAS et reconnaissables à leur tenue de souteneurs napolitains et leur posture martiale de réformés pour cause de pieds plats. Evidemment, je pourrais aussi parler de l’armée française, qui tire gloire d’avoir conquis un pays vide et qui évite soigneusement de rappeler qu’elle ne pourra plus le faire, dans quelques années tant son matériel est fatigué, mais j’ai tendance à respecter les types qui se battent, plus que ceux qui bavent à Sciences Po.

Link to comment
Share on other sites

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/02/19/au-mali-un-soldat-francais-tue-dans-un-accrochafge-serieux.html

"Selon l'EMA, "les éléments pris à partie ont été appuyés par un renfort au sol et par la patrouille blindée qui a riposté au canon de 105 mm. Simultanément, une patrouille de deux Mirage 2000D, en mission d’appui au profit des troupes au sol dans la zone, est intervenue et a détruit deux nids de mitrailleuses lourdes. Une QRF du GAM s’est déployée sur zone. Les échanges de tirs se sont poursuivis pendant plusieurs heures et ont permis de fixer une partie des éléments terroristes La veille, près de 150 soldats français et maliens lançaient l’opération Panthère dans le massif de l’Adrar. Cette opération vise notamment à désorganiser les groupes terroristes et à démanteler les sanctuaires terroristes. A cette occasion, deux importants dépôts de munitions ont été détruits par des frappes aériennes dans ce secteur. Cette action des forces françaises a permis de localiser des éléments terroristes dans leur sanctuaire, de les poursuivre et de neutraliser plus d’une vingtaine d’entre eux. Le soldat français tué au cours de cette opération est un sous-officier du groupe de commandos parachutistes du 2e Régiment étranger de parachutistes de Calvi.""

Comment BGL ?

Link to comment
Share on other sites

Décès du sergent-chef Harold Vormezeele :

Le sergent-chef de 33 ans, décédé dans un accrochage était, en effet, originaire de Brecht (près de la frontière néerlandaise, non loin de Breda). Naturalisé français, il avait gardé sa nationalité belge. Et c’est ainsi que tour à tour, le ministre français de la Défense, JY Le Drian, puis le ministère belge des Affaires étrangères, Didier Reynders ont adressé leurs condoléances à la famille.

http://www.bruxelles2.eu/zones/sahel/mort-au-combat-pour-la-france-et-la-belgique.html

RIP !

Link to comment
Share on other sites

Cocorico...

France: Leader of the Free World

Heisbourg believes that the domestic political significance of Mali is limited to the fact that “running a war competently is good for national morale. Seeing our guys doing a great job is essentially pleasing. The beauty of the Mali intervention for the French is that it’s the best of all worlds. It’s without national interest. It’s something where the French have a competitive edge. And they can do it broadly in line with American interest and do it more elegantly than the Americans would.”

The architect of the rapprochement between France and the United States was the now dimly remembered early member of the Obama administration, Gen. James L. Jones, the president’s first national-security adviser. Jones speaks fluent French, having attended high school in Paris, and struck up a warm relationship with his French counterpart, Jean-David Levitte. “As a former supreme allied commander, Europe, Jones understood better than most that the key to European cooperation lies in Paris,” says Bruce Riedel, a senior fellow of the Brookings Institution. “If you can get the French on board, everyone else will follow. If you get the British or Germans on board, it might provoke a counterreaction from the French.”

From the very beginning of the Obama administration, the message to the French, says Riedel, was that on Iraq “you were right, we agree with you, so let’s find areas where we can cooperate.” The first major area of cooperation was Afghanistan, and the decision to send more troops. “There really are very, very few allies that can project power outside their own territory like the French can. It was the British and French, now it’s really only the French. It has a military uniquely capable of projecting power.”

The final judgment on France’s interventions in Libya and Mali will take time. Its diplomatic activity on Syria has yet to stop the fighting there.

But what cannot be doubted is that France has shown itself willing to act at moments when its global peers have not. Its planes, helicopters, and paratroopers have become the steel tip in the emerging battle for democracy and stability in Africa.

Et c'est Newsweek.

L'article est assez long, je n'ai pas tout mis.

http://www.thedailybeast.com/newsweek/2013/02/18/france-leader-of-the-free-world.html

Link to comment
Share on other sites

Même si on a l'impression que beaucoup d'Africains sont formés en France, je doute qu'une majorité des officiers africains soient formé en France. On ne parle pas que d'un petit pays, en comptant l'ensemble des pays qui envoient (certains de) leurs officiers en France, il doit probablement y avoir plus d'officiers qu'en France. Il y a aussi des écoles d'officiers en Afrique.

Effectivement  ,j'ai axé mon post sur la france et comme tu le souligne nous ne sommes pas les seul a formé des officiers .

Cependant malgré toute ses écoles de par le monde il n'empêche que les off qui sortent de ses écoles ont pas pour autant permit d faire évoluer leurs armées du point de vue moral ,discipline .

Oui il ne faut pas oublier les 14 ENVR (Ecoles Nationales à Vocation Régionale) qui sont justement financées par la France et forment chaque année plusieurs centaines d'officiers africains à des missions très variées: contrôle de foule, Etat-major, maintien de la paix. Elles sont situées dans 8 pays:

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/defense-securite_9035/cooperation-securite-defense_9037/les-ecoles-nationales-vocation-regionale_12533/une-force-integration_26394.html

et le constat montre quoi au final ?

Que ses officiers ne peuvent ou n'arrive pas a géré .

On a bien vu comment sa a était compliqué de tenir les troupes type cedeao dans des opérations africaine .

Deja on trouve que nos simples soldat sont pas des intellectuels alors qu'ils sont cadré et discipliné  ...

Alors que pensé de simples soldats africains qui n'ont pas la chance d'avoir une éducation scolaire ,dans un système d'état deliquescent .

On forme des élites sauf que faudrait monté le niveau de la troupe  aussi .

Que peu faire un officier quand par exemple sa fait un bail que le soldat perdu au fond d un poste n a pas touché sa solde .

Avant on motivé avec une discipline sévére mais les soldats étaient paye même si la solde était trés bas .

La on a des simples soldats livré a eux même ,que va dire l officier .

Je reviens plus tard

Link to comment
Share on other sites

et le constat montre quoi au final ?

Que ses officiers ne peuvent ou n'arrive pas a géré .

On a bien vu comment sa a était compliqué de tenir les troupes type cedeao dans des opérations africaine .

Deja on trouve que nos simples soldat sont pas des intellectuels alors qu'ils sont cadré et discipliné  ...

Alors que pensé de simples soldats africains qui n'ont pas la chance d'avoir une éducation scolaire ,dans un système d'état deliquescent .

On forme des élites sauf que faudrait monté le niveau de la troupe  aussi .

Que peu faire un officier quand par exemple sa fait un bail que le soldat perdu au fond d un poste n a pas touché sa solde .

Avant on motivé avec une discipline sévére mais les soldats étaient paye même si la solde était trés bas .

La on a des simples soldats livré a eux même ,que va dire l officier .

Je reviens plus tard

Quelle serait les solution possible ,aucune aprés affricaine ne peu se permettre de réduire ça quantité au niveau de la qualité ! Enfin je ne pense pas que se soit la la solution. des instructeur européen pour un eplus longue duré quite a réduire la durée de la formation mais a formé tout le monde ! nOn
Link to comment
Share on other sites

J'ai l'impression qu'on s'est un peu monté la tête hier en faisant immédiatement des liens entre l'enlèvement de 7 Français et Serval, et entre l'enlèvement et Boko Haram :

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a estimé ce mercredi que l'enlèvement de sept Français au Cameroun n'était pas lié à l'opération Serval.

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/enlevements-au-cameroun-le-lien-avec-le-mali-pas-etabli_1222626.html

Cependant, Boko Haram n'a jusqu'à présent jamais revendiqué d'enlèvement. «Ce n'est pas dans ses méthodes», souligne le chercheur Marc-Antoine Pérouse de Montclos.

http://www.lefigaro.fr/international/2013/02/19/01003-20130219ARTFIG00722-une-famille-de-sept-francais-enleves-au-cameroun.php

"La piraterie routière, les agressions, les enlèvements et d'autres formes de banditisme armé sont courants dans les régions frontalières du Nord et de l’Est du Cameroun, et vous devriez éviter de voyager dans ces régions", prévient le Canada.

"Le nord du Cameroun a la réputation d'être une zone très fragile du point de vue de la sécurité", écrivait en juillet 2012 le chercheur Cyril Musila à la conclusion d'une étude sur la zone pour l'Institut français des relations internationales. Trafic d'armes, contrebandes de carburants ou de médicaments et braconnage alimentent ce climat d'insécurité.

http://www.francetvinfo.fr/les-touristes-francais-enleves-au-cameroun-ont-ils-ete-imprudents_253605.html

Cyril Musila, L'insécurité transfrontalière au Cameroun et dans le bassin du lac Tchad, Note de l'Ifri, juillet 2012

http://www.ifri.org/?page=detail-contribution&id=7278

Interrogé à ce sujet par la radio nationale centrafricaine lors de son journal de la mi-journée du 15 septembre 2004, un responsable de l’association des éleveurs de ce pays témoigne : « Je vais vous donner un exemple : de janvier au mois de mai de cette année, trois cents enfants d’éleveurs ont été pris en otages et plus de quatre cent quatre vingt dix millions ont été demandés en rançon.

...

Au Cameroun également, la prise d’otages au détriment des Mbororo est devenue quotidienne notamment dans les zones de Ngahoui et Djohong proches de la frontière centrafricaine et entre Bibémi et Léré de part et d’autre de la frontière tchado-camerounaise.

...

L’exigence faite aux parents de traverser la frontière pour aller payer la rançon dans le pays voisin complique davantage la situation aussi bien pour les parents que pour les forces de l’ordre.

Saibou Issa, La prise d’otages aux confins du Cameroun, de la Centrafrique et du Tchad, une nouvelle modalité du banditisme transfrontalier, 2006

http://www.polis.sciencespobordeaux.fr/vol13n1-2/article7.html

Link to comment
Share on other sites

Quelle serait les solution possible ,aucune aprés affricaine ne peu se permettre de réduire ça quantité au niveau de la qualité ! Enfin je ne pense pas que se soit la la solution. des instructeur européen pour un eplus longue duré quite a réduire la durée de la formation mais a formé tout le monde ! nOn

personnellement à part encadrer a tous les niveaux de l'état ,de l'armée et se dans la duré je ne vois pas comment on peu faire autrement .le PB s'est que s'est comme redevenir les administrateurs des "colonie" même si s'est pas dans la même optique de cette époque révolu .

On a pas le budget pour sa .

Je sais pas si je peux faire le parralèle mais quand on voit l'état de l'Afrique du sud qui avait une administration en place ,et qu'une femme ministre de la santé précaunise d'allé voir un "sorcier"pour se soigné du sida ...je me pose des questions ...

On passe de l'aparteid qui était une situation horrible a se genre de gouvernant inapte ...

Et pourtant l'état sud africain actuel n'est pas issu de la fin d'une époque coloniale comme on peu le voir ailleurs en Afrique .

En espérant ne pas être confus .

Link to comment
Share on other sites

Bon apparemment, d'après certaines infos, il semblerait que les enfants aient été séparé des adultes et vus leur âge (entre 12 et 5 ans), il est fort à parier qu'ils seront relâchés assez rapidement.

Certes, je suis peut-être naif mais je pense que ça va être très difficile pour eux de séquestrer des enfants en bas age.

Je vois mal ces bandits jouer les baby sitter et cela demande une organisation adéquat pour garder des gosses vus que la police nigérianne est à leur trousse ( à moins de les enfermer au sein d'une maison avec une nourrice) .

Voilà, pourquoi, je m'attends à de relatives bonnes nouvellles assez rapidement à leur sujet.

Link to comment
Share on other sites

Si les Tchétchènes et Ben Laden ne sont qu'une seule et même chose, alors cela remet en question le distinguo entre MNLA et AQMI, par exemple.

Sauf qu'il ne dit pas celà, du moins pas sur le post que vous citez...

Les seules citations de Tchétchènie dans le post en question :

Le début de la guerre civile algérienne et la dislocation de la Yougoslavie, sans même parler de la première guerre de Tchétchénie, mirent brutalement en lumière la très rapide montée en puissance d’un islamisme combattant qui fut appelé, par l’ensemble de la communauté française du renseignement, islamisme radical – et qui est désormais appelé jihadisme depuis une petite dizaine d’années.

...

En 2004, les services tchadiens avaient même trouvé dans les archives d’Abderrazak Le Para, dont j’ai évoqué la carrière ici, la preuve de liens avec la sulfureuse ONG saoudienne Al Haramein, bien connue pour ses dons de médicaments et d’explosifs aux rebelles tchétchènes comme aux terroristes d’Al Qaïda au Kenya. L’humanitaire, c'est avant tout une affaire de vocation.

Effectivement l'auteur ne rappele pas la dimension indépendantiste des rebelles tchétchènes, mais ça ne veut pas dire qu'il mélange. Il y a des islamistes parmi eux et c'est un des points chauds à prendre en compte inévitablement en étudiant le sujet (la cellule de Hambourg avait pensé à aller en Tchétchénie initialement, avant de trouver un contact qui les a orienté sur l'Afghanistan).

Link to comment
Share on other sites

visiblement les pirates ont réduit leurs ambitions en passant du Toyota aux motos.

le travail de fond du type de l'opération en cours et le seul moyen à terme de réduire ces chacals. finalement au regard des nouvelles on s'appercoit qu'ils n'ont pas de force massive , mais plus des petits groupes.

dans l'opération, où le Légionnaire fût tué, ils parlaient d'une opération combinant les forces Françaises et Maliennes. pour les Maliennes, je suis surpris qu'il y aurait des troupes Maliennes à Tessalit.

le cycle de formation de troupes aguerris à la chasse n'a pas vraiment commencé, et l'on sent une stagnation des forces Maliennes dans des missions assez sommaire. Il manque la grande victoire de l'armée Maliennes dans un combat réel où par exemple les "Bérets rouges" seraient parachutés directement près de l'Objectif pour aller nettoyer le pays des terroristes.

Si les forces Maliennes ne livrent aucun combat , cette mission reste t-elle justifié ? On a parlé d'une vingtaine de tués ! Qu'en est-il réellement? l'info au dessus de Kidal relève du subliminal. Quelques vidéos , des versions expurgées et du réchauffé médiatique. Du coté Bamako, c'est franchement rock'n roll car politiquement sa ressemble plus à du cirque qu'a une gestion étatique modifié. l'incompétence de certains poussent à mettre en place une nouvelle forme d'incompétence.

Imaginé une seconde la France se retiré du Mali ! en combien de jours les Jihadistes reviendraient ils aux portes du Sud Mali? l'encadrement de se pays fait pitié et j'ai les plus grandes craintes pour la suite politique de Mars. Des Elections au Mali ! faut plutôt en rire. En effet, il y a peu certains leader Militaires se foutaient sur la gueule pour des questions de salaires, de positions sur l'échiquier.

La Réalité risque de faire peur, quand faudra expliquer que le Mali n'existe plus que sur le papier ! en 1 mois on n'a pas du formé grand monde à la vitesse où vont les choses.

Qu'en est-il des milices de village ?

Qu'en est-il de forces de police dans les villes?

Qu'en est-il d'une période militaire pour ses jeunes qui font des tours de mobylettes?

Qu'en est-il de la représentation Malienne dans les villes du Nord Mali?

Le Mali sera t-il à la hauteur du sacrifice, de la vitesse de déployement, des forces engagées par les Militaires Français? Je commence à avoir des doutes.

Link to comment
Share on other sites

L'Afrique est un problème sans solution et qui n'en aura potentiellement jamais ... Ou alors dans un futur lointain ou elle se serait débarrasser du souci majeur qui est l'ethnicité et le communautarisme ...

 C'est sans solution parce que : a la naissance des états africains, la france et ses collègues coloniaux européens crurent bon de faire une décolonisation sur la base de la création d'état a taille démographique (et de surface) permettant des effets de seuils économiques potentiels pour un auto-développement aidé ... Chose qui n'a jamais vraiment fonctionné a quelques exceptions près (la CI par exemple, bien qu'elle a tout gaché fin des années 90' avec Gbagbo)

 Les effets de seuils n'ont pas fonctionné a par rendre service aux élites africaines éduquées a Paris car pouvant y prendre le pouvoir politique ou militaire, les populations ne bénéficieront jamais de ces effets de seuils éco ... Par contre ces seuils seront + que suffisants pour que le gateau s'agrémente d'une cerise pour les élites africaines qui y trouveront de quoi se gaver sur le dos des peuples, et au final la françafrique (ou a fric c'est permutable ...) qui y trouvera petit a petit son compte sous couvert de "real politique"

 C'est sans solutions parce que l'autre modèle qui aurait potentiellement pu être envisager : l'Afrique fédérale ethnique, qui aurait put être un doux rêve dans une Afrique pacifique qui s'entend avec son prochain et surtout son voisin ... Aurait été a sa déclaration préambule avant découpage territorial (je pense a un état africain fédéralisé : et des états fédéraux sous découpages a réalité ethnique : qui dans l'absolu aurait été une meilleure solution, mais en vrai bof ...)  qui en fait aurait fini en "Rwanda 94" a l'échelle du continent via des centaines de guerre pour se dépécher de conquérir l'éthnie voisine et l'écraser pour a la création d'un état bénéficier de l'espace et ressource les + larges possibles au nom d'une ethnie puis fixé ainsi ...

  A quoi on pensé les pays coloniaux quand il fut question de créer les états africains ? A ces effets de seuil dans l'espoir de tirer par le haut les africains ? Ou au bain de sang que serait une Afrique fédérale ethnique au moment de décider quel espace a telle ethnie ? Ou tout simplement, penser aux intérêts de la nation ancienne colonisatrices d'abord en faisant une petite cuisine géographique et ethnique qui assurerait surtout un modèle assez fantoche de ses états crées qui au final seraient incapables de couper le cordon ombilical ...

 Et peut être bien un peu des 3 ...

Link to comment
Share on other sites

Si la reprise des principales villes du Nord-Mali s’est faite plus rapidement que prévu, cette phase de l’opération Serval sans aucun doute la plus délicate pour les forces françaises étant donné que les combattants islamistes les plus motivés se sont repliés dans l’Adrar des Ifoghas.

“C’est le réduit de djihadistes et de toutes les bandes qui sont dans le secteur” a affirmé le ministre de la Défense. “Les plus fondamentalistes, les plus durs et les organisés sont là. (…) Les combats sont très violents, hier, peut-être encore aujourd’hui”, a-t-il ajouté. En outre, les otages français détenus par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) sont probablement dans cette zone.

Le 18 février, le président Hollande a affirmé qu’il fallait “aller jusqu’au bout, c’est à dore l’arrestation des derniers chefs ou groupes terroristes qui demeurent à l’extrême nord du Mali.”

Son ministre de la Défense a quant à lui utilisé un vocabulaire plus direct. “Notre rôle est d’éradiquer ces groupes islamistes. Nous sommes engagés dans une guerre contre ces groupes qui sont extérieurs à la population malienne”, a-t-il lancé.

http://www.opex360.com/2013/02/20/jean-yves-le-drian-notre-role-est-deradiquer-les-groupes-islamistes-au-mali/

Link to comment
Share on other sites

personnellement à part encadrer a tous les niveaux de l'état ,de l'armée et se dans la duré je ne vois pas comment on peu faire autrement .le PB s'est que s'est comme redevenir les administrateurs des "colonie" même si s'est pas dans la même optique de cette époque révolu .

On a pas le budget pour sa .

Je sais pas si je peux faire le parralèle mais quand on voit l'état de l'Afrique du sud qui avait une administration en place ,et qu'une femme ministre de la santé précaunise d'allé voir un "sorcier"pour se soigné du sida ...je me pose des questions ...

On passe de l'aparteid qui était une situation horrible a se genre de gouvernant inapte ...

Et pourtant l'état sud africain actuel n'est pas issu de la fin d'une époque coloniale comme on peu le voir ailleurs en Afrique .

En espérant ne pas être confus .

Non j'ai bien compris ! Et je pense que la plus part des lecteur de ce msg aussi.

Se que je vais dire va peu être paraitre utopique et je suis pratiquement sur que sa a déjà été étudiez certainement ,mais es que justement un système de parrainage ne pourrait pas être envisagé ! Un pays développé et un pays en développement parraine un pays plus pauvre ! J’entend bien sur un « échange » économique ,culturelle ,militaire. La solution qui serait la plus « correcte » au vu de l’histoire du pays le moins développé serait que se ne soit pas un pays qui est eu un rapport « colonial » ou de « souveraineté » par le passé avec lui qui le parraine .Même si cette solution n’est pas la plus pratique au niveau de la langue par exemple .

Link to comment
Share on other sites

Le Drian parle de combats violents pour aujourd'hui et probablement pour les jours à venir.

Donc cela voudrait dire que le ou les bans de sardines ont été localisé et que le filet est en train de se refermer petit à petit.

Pourvu que les mailles du filet ne soient pas troués et qu'ils soient assez solide.

J'espère que notre armé va pouvoir en liquider un max sans trop de perte car ces jusqu'au boutistes ne vont jamais lever le drapeau blanc et qu'ils vont tout faire pour "gagner" leur place de marthyr avec la fameuse récompense des 72 vierges qui va avec.

Bonne chance à nos soldats qui vont devoir cette fois-ci affronter des fanas dos au mur et qui n'ont plus rien à perdre....

Link to comment
Share on other sites

Le Drian pour lequel j'ai beaucoup d'admiration par sa manière de laisser les Forces intervenir sans toujours intervenir, ne répond pas à la Question crucial concernant la place de l'armée Malienne dans le jeu de recontrôle du territoire Malien. D'un coté , il y a bien un surcroit de formation à donné avant que les troupes maliennes soient opérationnelles , mais d'un autre coté, il me semble que les Bérets vert et rouges pourraient se bougés le cul sur les opérations de contact. cette offensive dans le Nord relève plus d'une guerre par procuration , qu'un guerre de Libération. L'Armée Française transformé en "Blackwater privé" pour un pantin politique de Bamako pas foutu de mettre une unité en opération sur son propre territoire. Ça commence à faire désordre et Le Drian ne pourra pas cacher bien longtemps que le Mali ne peut plus et ne pourra plus jamais intervenir dans le Nord Mali. Alors qu'en est-il de la relation Touaregs / France sur le théâtre Nord ? idem , Le Drian botte en touche pour pas à voir à expliquer à Bamako que les Maliens sont indésirables dans le Nord. Pour le Mali, les Militaires ont une stratégie claire, les politiciens de nos deux pays sont dans la vase concernant leur stratégie politique. d'ici Mars , j'imagine pas une seul seconde les forces Africaines fournir le 10eme de ce que font nos Militaires. On les soutiens, mais les politiques qui gèrent le bouzin derrière, je les soutiens plus.

au Pire les Bérets rouges pourront toujours ouvrir un zoo , si on les déployent pas en opération.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...