FATac

Mes lectures

148 messages dans ce sujet

Je viens de finir "La guerre vue du ciel".

Image IPB

Je le recommande, même s'il m'a laissé un sentiment mitigé - davantage en début de lecture qu'en fin d'ouvrage.

Bon, côté littéraire, c'est bien écrit, mais ce n'est pas "Le grand cirque" non plus. C'est sobre, efficace et les situations sont assez bien décrite pour que le passionné du domaine partage la tension du cockpit. Pour le néophyte, je crois qu'on est proche de la limite haute en accessibilité ... mais le néophyte achète t'il ce genre de pavé à 23 € sur un sujet qu'il ne maîtrise pas ?

Visiblement, le Commandant Marc Scheffler n'est pas forcément quelqu'un de facile à vivre. Il est directif jusqu'à se montrer parfois cassant - et à le regretter ensuite. Habitué à la prise de décision en une fraction de seconde, il semble moins à l'aise dans la gestion de l'humain que dans celle des éléments techniques qu'il a en main. Cela n'en fait pas, pour autant, un mauvais officier, loin de là ... mais il semble précédé d'une réputation d'austérité qui peut parfois peser sur ses subordonnés.

Par ailleurs, les passages sur la difficile gestion de la vie privée, de la progression de carrière (c'est un direct, contrairement à Totor dont on parle ici) peuvent sembler un peu hors de propos, faire un peu "états d'âme", mais ils sont indispensables pour montrer différentes facettes du personnage et ne pas en faire une machine à voler et à commander.

Reste le gros morceau : la narration des missions ... du premier vol de conversion sur 2000 aux premier entrainements tactiques en Diesel ... du premier détachement en Afghanistan au cinquième et dernier, en passant par un Red flag, un TLP en Turquie, l'Afrique et deux rotations sur la Libye ... Cette narration est bien construite. Autant on peut être un peu perdu, un peu en recherche de repères sur les premiers détachements, autant on progresse en accéléré et on a une vision claire des opérations sur les dernières opex. C'est, condensé sur quelques centaines de pages, la progression d'un pilote ou d'un équipage sur 10 ans.

On retrouve quelques lieux communs sur les RoE et autres caveats - c'est inévitable venant d'un opérationnel, le nez sur le terrain. S'y ajoutent quelques commentaires logiques et légitimes sur les carences du matériel, mais ils sont balancés par les améliorations découvertes à la suite de chantiers de modernisation sur les appareils et leurs systèmes. Et au milieu de tout ça, quelques bonnes ou très bonnes surprises, tant sur les capacités des hommes et de leurs montures à faire leur job avec une efficacité redoutable que sur les conditions de vie ou d'opération en coalition.

Au final, je reste satisfait, voire très satisfait de mon achat et je le recommande à tous ceux qui veulent un peu d'immersion dans la vie d'un "mud".

En passant, j'en ai trouvé un extrait sur le net, pour ceux qui veulent "gouter" avant d'acheter : http://www.actudefense.com/recit-mission-en-afghanistan-dans-le-cockpit-dun-mirage-2000d/

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous recommande un EXCELLENT article sur l'entreprise ATR et ses avions dans le Fana de l'Aviation consacré au Bourget

Un autre article génial rédigé par un pilote finlandais sur cet avion ...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je lis Zone de guerre, un roman de science-fiction. Le début est assez laborieux mais une fois que l'on est rentré dans le vif du sujet, c'est génial. Une escouade de soldats perdus sur une planète qui vient d'être colonisée et où une rébellion a été fomentée par une puissance ennemie. Les soldats vont devoir survivre en territoire ennemis face à des miliciens et des forces spéciales du Bloc.

Image IPB

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens d'achever le troisième tome de l'Histoire des Croisades de René Grousset. Oeuvre de plus de 2000 pages, l'histoire des croisades retrace les campagnes militaires mais également coloniales des chrétiens occidentaux au proche orient. Après avoir traité les campagnes militaires byzantines du Xième siècle (et les débâcles du XIième) dans une introduction mettant le lecteur en contexte, l'auteur retrace la vie du Royaume de Jérusalem et ses dépendances du Liban, d'Antioche et d'Edesse jusqu'à leur fin, impitoyable.

Le texte date des années 30 et fut rédigé dans la prose de l'époque, parfois avec des accents d'épopée, rendant la lecture aisée et rafraichissante en plus d'être instructive si l'on sait se départir de la thèse de l'auteur (un épisode dans un grand équilibre perpétuellement remis en question entre Occident et Orient prenant la forme d'une sorte de choc des civilisations avant l'heure) et de ses éléments de langage parfois fort complaisants, condescendant et à de rares moments méprisants, notamment à l'évocation des populations de rites grec, arménien, syrien/maronite, jacobite et israélite. L'aspect roman national français ressort particulièrement lors du passage de Louis IX en Orient, on sent l'auteur chercher le plus possible de faire entrer l'invasion mongole du XIIIième siècle dans les catégories de sa thèse d'un choc entre Islam et Chrétienté, allant jusqu'à qualifier l'arrivée des Gengiskhanides comme une "croisade nestorienne" (les guillemets sont de lui). L'auteur, de son temps, est également très attaché à l'utopie coloniale des années 20-30 et à l'esprit si IIIième république couvrant cette période dont nous avons tous à un moment ou un autre perçu les avatars.

Ceci n'ôte cependant rien du sérieux scientifique de l'ouvrage, s'appuyant sur un grand éventail de sources et de chroniques chrétiennes occidentales, grecques, arméniennes, syriennes mais aussi, et en nombre non négligeable, arabo-musulmanes. L'auteur, en dépit de son opinion qu'il ne mâche pas, établi les faits à l'aide de la citation directe en français d'époque (parfois douloureux à la lecture) et son opinion peut aisément se distinguer du texte. Le sérieux scientifique de l’œuvre amène également l'auteur à une louable impartialité. Les erreurs des uns et des autres sont pointées de manière honnête, les francs latins n'étant pas en reste, loin de là, en matière de stupidités, de courte vue, d'intolérance dans le cas des croisés non acclimatés...

Pour conclure l'Histoire des croisades est un ouvrage instructif renseignant tant sur l'Histoire des croisades que sur la perception qu'un historien des années 20-30 peut avoir d'une telle période. L'édition Tempus, brochée, a tendance à voir la colle céder en cours de lecture. Il faut donc faire attention pour limiter le nombre de feuilles volantes.


42971018.jpg
9782262025687.jpg
9782262025694FS.gif

Modifié par Chronos
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce que quelqu'un connaît les aventures de Bob Lee Swagger ? Je ne parle pas du film mais des livres de Stephen Hunter. J'adore et j'en fais la collection. J'ai Shooter, Nuit de tonnerre, le 47e samourai et Le sniper.

 

stephen-hunter-le-sniper-9782268072937_S

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, en fait il y en a pas mal. Il y a les aventures de Bob Lee Swagger mais aussi celles de son père. A côté de ça S. Hunter en a écrits d'autres (dans le même style). Il est fort prolifique.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La collections Les moutons noirs a des titres très intéressants. Je viens de finir Le satrape de Biélorussie, consacré à Loukachenko. Des débuts aux récents évènements, le parcours du président Biélorusse est soigneusement étudié, tout comme sa personnalité assez atypique. Il est aussi question de la gestion économique, de la vie politique (ou plutôt de l'absence de vie politique), des liens complexes avec la Russie (la Biélorussie n'est pas un satellite de Moscou, loin de là) et le reste du monde, de la passion débordante de Loukachenko pour le sport (et qui a un impact sur sa gestion du pays), de l'usage d'escadrons de la mort contre les personnes menaçant le régime...

 

A lire absolument.

 

9782849413470FS.gif

Modifié par Kiriyama
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention quand même si c'est Joukov lui-même qui l'a écrite. Il a eu tendance à enjoliver certaines choses et à passer sous silence des erreurs bien réelles.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non ce n'est pas une version des mémoires de Joukov mais une biographie par des historiens 

 

Je ne l'ai lu qu'en diagonale pour le moment ( en l'achetant mardi et vu les 700 pages ........ ) mais ça a l'air très bien et bien que les 2 auteurs semblent avoir une vision "sympathique" de Joukov, ils évitent l'hagiographie en mettant en exergue un certain nombre de points où Joukov a menti dans ses mémoires

 

Ils évoquent même la passivité criminelle de Joukov en 1945 lorsque ses troupes ont violé et assassiné des millions ( pour les viols ) et des centaines de milliers ( pour les meurtres ) de personnes

 

Il faudra que je lise le bouquin en profondeur pour en avoir un avis définitif mais ce que j'en ai lu me semble suffisant pour affirmer qu'il s'agit d'un très bon livre

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien alors si le livre est "honnête". Parce que la plupart des biographies de Joukov sont en effet des hagiographies qui passent sous silence certains aspects du personnage.

 

La guerre Iran-Irakde Pierre Razoux, Editions Périn

 

Un ouvrage conséquent (plus de 500 pages) et très riche, complet et documenté. A lire, d'autant que les livres en français sur ce sujet sont rarissimes.



 

1507-1.jpg

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

56-98-large.jpg

 

Je viens de finir de lire le livre du sergent Douady du 2 ème RIMa "D'une guerre à l'autre" des éditions Nimrod, je ne regrette pas les 21 euros, je n'ai pas seulement lu ce livre je les dévoré !

Le sergent Douady nous parles de beaucoup d'anecdotes et ne mâche pas ses mots ce qui le rendra d'êtres mal vu par quelques uns des officiers de son régiment.

Il faut savoir que le sergent ne s'est pas seulement rendu en Côte d'Ivoire et en Afghanistan mais aussi en Bosnie-Herzégovine.

Ce soldat était présent en Côte d'Ivoire lors des bombardements des SU-25 où il a perdu plusieurs de ses camarades et notamment un de ses meilleurs amis, cette perte aura beaucoup d'impact sur lui.

Puis en Afghanistan il partira avec son groupe de TE où encore nous aurons le droit à beaucoup d'anecdoctes et où à 2 semaines seulement du retour du régiment en France, son groupe connu un drame lorsque tous les hommes son groupe mis à part lui seront bléssés et où un de leurs ami mourra, le première classe Louaisil.

 

Je conseil vivement se livre, le sergent Douady n'hésite pas à balancer les mauvais actes de ses officiers supérieurs mais est également trés élogieux de tous les autres soldats de tous grades dont un lieutenant qui après que son VAB est sauté sur un IED continua de donner ses ordres à ses hommes et aida même à les sortirs du véhicules alors qu'il souffrait de multiples blessures.

 

J'aimerais beaucoup avoir l'avis d'autres personnes sur ce livre.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les vaincus seront les vainqueurs, de Jean Christophe Notin :

9782262019693.jpg

 

 

Jean Christophe Notin nous raconte à travers les paroles des acteurs de l'époque la campagne de la 1ère Armée et la 2ème DB en Allemagne, nous parlant aussi bien des faits les plus glorieux et les moins glorieux. On apprend que cette campagne qui n'aurait jamais existé sans l'audace de De Lattre et surtout le soutien des seuls alliés des français, qui sont Churchill et quelques officiers américains en contact avec le français comme le général Devers.( A noter, qu'il y a déjà une forme de francophobie qui s'installe chez les américains) L'auteur partage avec nous les mots et élucubrations de De Lattre, du soldats et officiers français, ceux des allies, ainsi que des allemands etc... mettant fin à ce silence sur ces troupes française en Allemagne. On finit ce livre avec le sentiment qu'il y a encore beaucoup de chose à apprendre sur ses français qui se sont battus et ont occupé l'Allemagne.

 

Le crépuscule des samuraïs, de Julien Peltier:

 

9782717858945FS.gif

 

Julien Peltier, connu pour ses articles dans le magazine Guerre & Histoire, vient enfin palier se manque dans la bibliographie français sur l'histoire militaire du Japon. Dans ce livre, il se concentre tout particulièrement sur les samuraïs, en partant de leur origines jusqu'à l'avènement des Tokugawa. C'est sans doute le seul livre à l'heure actuelle de langue française qui parle du sujet sans tomber dans les images romantique et Épinal. Qui nous décrit bien la montée en puissance de cette classe et les divers campagnes militaire du Japon médiéval.

Modifié par Rochambeau
1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

56-98-large.jpg

 

Je viens de finir de lire le livre du sergent Douady du 2 ème RIMa "D'une guerre à l'autre" des éditions Nimrod, je ne regrette pas les 21 euros, je n'ai pas seulement lu ce livre je les dévoré !

Le sergent Douady nous parles de beaucoup d'anecdotes et ne mâche pas ses mots ce qui le rendra d'êtres mal vu par quelques uns des officiers de son régiment.

Il faut savoir que le sergent ne s'est pas seulement rendu en Côte d'Ivoire et en Afghanistan mais aussi en Bosnie-Herzégovine.

Ce soldat était présent en Côte d'Ivoire lors des bombardements des SU-25 où il a perdu plusieurs de ses camarades et notamment un de ses meilleurs amis, cette perte aura beaucoup d'impact sur lui.

Puis en Afghanistan il partira avec son groupe de TE où encore nous aurons le droit à beaucoup d'anecdoctes et où à 2 semaines seulement du retour du régiment en France, son groupe connu un drame lorsque tous les hommes son groupe mis à part lui seront bléssés et où un de leurs ami mourra, le première classe Louaisil.

 

Je conseil vivement se livre, le sergent Douady n'hésite pas à balancer les mauvais actes de ses officiers supérieurs mais est également trés élogieux de tous les autres soldats de tous grades dont un lieutenant qui après que son VAB est sauté sur un IED continua de donner ses ordres à ses hommes et aida même à les sortirs du véhicules alors qu'il souffrait de multiples blessures.

 

J'aimerais beaucoup avoir l'avis d'autres personnes sur ce livre.

et bien ayant connu la Bosnie et la côte d'ivoire ,après avoir lu son livre s'est exactement sa .

 

l'ambiance du monde militaire y est très bien retranscrit .

 

d'ailleurs il fait un petit clin d'oeil à la 4°bie du 11°RAMa en côte d'Ivoire ( ou j'ai servi  =)  ).

 

j'ai eu l'occase de parlé avec l'auteur ,et s'est vraiment une très bonne personne  =)

 

je pense que s'est le premier bouquin sur les opex et l'armée Française qui me parle le mieux .

 

enfin l'un des premiers bouquin .

 

2 autres livres que j'ai aussi aimé et écrit par 2 militaires français ayant servi en Afghanistan :

 

il se lit très vite mais très passionnant .on est au sein du groupe de combat ,que se soit au combat ou dans "vie" au sein du groupe .

 

518gK758KrL._.jpg

 

 

 

 

 

 

416ivqOg9nL._.jpg

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de finir "L'Europe barbare 1945-1950" de Keith Lowe.

 

3208636851.jpg

 

/!\ Ouvrage a ne pas faire lire aux plus jeunes, des descriptions sont parfois extrêmement violentes et sordides. 

C'est une plongée froide et violente dans notre continent en plein chaos post-guerre. De nombreux sujets, peu abordé dans les autres livres d'histoire, sont mit en lumière tel que la famine en qui toucha l'Europe, les trafics en tout genre qui permirent à la majorité de la population de survivre.

 

L'ouvrage se tourne vers de nombreuses conséquence dont nous n'avons plus conscience de nos jours.

En Europe de l'Est, ce sont toutes les sociétés qui ont été anéanti, tout ce qui fait qu'une société existe a été détruit. Des villes ont été rasé jusqu'au fondation dont de nombreux trésors d'architectures, tous les services de l'état ont disparu.

Encore plus prégnant: les hommes adultes sont quasi inconnu des enfants hormis le soldat (et encore, que l'on ne voit pas toujours). Enfants qui ont joué dans des carcasses de chars ou allaient chercher des fraises au milieu de champs de mines. Tout cela jusque dans les années 50!

 

Des millions de personnes ont été poussés sur les routes, hors de leurs maisons car n'avait pas la bonne nationalité dans les nouvelles frontières. 

L'auteur décrit lui même la construction de l'Europe Est/Centrale en une phrase terriblement juste: "En 1918, on a tracé des frontières autour des nations pour en faire des Etats; en 1945, on a mit des nations dans des Etats."

 

C'est la fin d'une des régions les plus mixtes d'Europe. Les Allemands sont chassés de Prusse, de Bohême, de Poméranie, des Sudètes. Les Ukrainiens chassent les Polonais, Ces derniers chassent les Ukrainiens. Le tout se faisant avec des méthodes similaire à la Waffen SS en Russie.

 

Les rescapés Juifs tentent de reprendre le cours de leurs vies (avec des épisodes de vengeance) mais finissent par partir très rapidement d'Europe de l'Est fassent aux nouveaux pogroms en Pologne par exemple. Certains passages sont sidérant concernant les camps et aussi sur comment l'existence est perçu par les Européens parfois de manière très hostile.

 

De longs passages concerne la Grèce: pays le plus touché par la famine, dont les factions collabo/résistant puis royaliste/communiste ont été d'une violence inouï. L'occupation Anglaise n'aidant surtout pas...

 

La Yougoslavie: ou comment une guerre se fit sur de nombreux tableaux: collabo ou pas, par nationalité, par religion, par conviction politique et pour les histoires du passé. On comprend mieux pourquoi cela devait revenir 40 ans plus tard...

 

L'auteur l'explique bien, en Yougoslavie, il n'y a pas eu le découpage Etat/Nation comme ce le fut avec la Pologne et l'Ukraine ni de transfert de population. Des peuples qui se haïssaient ont été obligé de vivre ensemble, dès qu'ils ont pu, ils ont "fini" le travail. Le problème est que ce qui était horriblement banal en 1945 ne l'était plus en 1992.

 

Livre passionnant, glaçant, très instructif et rappelant que la barbarie la plus sauvage peut rapidement prendre le dessus dans n'importe quel continent se disant "civilisé".

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Permettez-moi de présenter le 1ier roman de ce sujet:

x3gl.jpg

Line in the valley par Chris Hernandez (vous vous rappeler de lui ? http://chrishernandezauthor.com/2013/07/09/working-with-the-french-army/ )

 

L'histoire est celle d'une unité de la Garde National du Texas (1st Pl. / A Co / 4th Bn./ 112th Infantry) réactivé d'urgence pour répondre à une attaque en règle des villes à la frontière avec le Mexique. Le héro, le Sgt. J.Nunez, est le même que celui de son livre précédent, Proof of our resolve (relatant ses aventures en ... Kapissa et plus particulièrement dans la vallée D'Alasay). On suit les combats de son point de vue essentiellement, c'est donc une vision au niveau de la section. C'est certes un roman dans le sens où les événements relatés sont fictifs, mais sa description d'une unité de soldats à "mi-temps" au combat a quasi valeur de documentaire.

 

Ce que j'ai apprécié dans ce livre, c'est qu'il met en scène de manière réaliste les soldats d'une unité qui est tout sauf "TTA". Le bataillon est en fait un bataillon de marche, qui va devoir faire la guerre avec les moyens du bord. Il subira de lourdes pertes. Ils commettent des erreurs, ils découvrent ce nouvel ennemie (et le lecteur le fait en même temps qu'eux) au fur et à mesure des combats et des pertes. Je l'ai trouvé grippant, il m'a fallu plusieurs jours pour le finir, mais ma dernière séance a duré toute une nuit et s'est achevé à 5h du matin... j'avais vraiment besoin de le terminer. Il est pas sans défauts néanmoins, par exemple certaines scènes sont un peu répétitives, je pense que "techniquement" son 1ier livre était peut-être un peu mieux réussi.

 

Bref, je ne peux que le recommander et l'auteur est quelqu'un de bien.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Je savais pas trop ou demande ca :

 

Je cherche un magazine pas trop cher sur les equipement et le matériel millitaire principalement en Europe. Un truck assez complet si possible et incluant le futur possible des diffèrent matériel. 

 

Merci d'avance !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

RAIDS ? 

 

Mais je sais pas vraiment si ça correspond à ce que tu cherche =/

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5072
    Total des membres
    1132
    Maximum en ligne
    Arnaud L
    Membre le plus récent
    Arnaud L
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20014
    Total des sujets
    1067382
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets