Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine Britannique


Adriez
 Share

Recommended Posts

Le second sous-marin nucléaire d’attaque britannique du type Astute a appareillé samedi pour sa première sortie en mer. Neuf ans après le début de sa construction et 18 mois après son lancement aux chantiers BAE Systems de Barrow-in-Furness, le HMS Ambush va réaliser toute une série de tests élémentaires avant d’enchainer différentes campagnes d’essais, de plus en plus complexes, puis d’être livré à la Royal Navy, où il rejoindra le HMS Astute.

http://www.meretmarine.com/fr/content/le-second-sna-britannique-du-type-astute-prend-la-mer

Link to comment
Share on other sites

A voir si nos nouveaux SNA "Suffren" dont le contrat de développement a été notifié fin 2006 et dont les livraisons ne commenceront qu'en 2016 (avec MSO en 2017) bénéficieront de ce long délais pour éviter ces déboires techniques.

En tous cas avec 11 années pour les développer DCNS, qui se targue d'avoir une expérience et un savoir faire inégalé en matière de sous-marins n'aurait aucune excuse ;)  "So Wait and See"...

C'est la même chose de l'autre côté de la Manche http://www.meretmarine.com/fr/content/le-second-sna-britannique-du-type-astute-prend-la-mer

Neuf ans après le début de sa construction et 18 mois après son lancement aux chantiers BAE Systems de Barrow-in-Furness, le HMS Ambush va réaliser toute une série de tests élémentaires avant d’enchainer différentes campagnes d’essais, de plus en plus complexes, puis d’être livré à la Royal Navy, où il rejoindra le HMS Astute.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

bonjour  une article du guardian relatif a l'hypothèse d'un changement de doctrine nucléaire britannique. a priori sans trop bien maitriser ni la langue ni le sujet, l'enjeux est d'augmenter les possiblités d'emploi tactique mais de réduire en mème temps les patrouilles de SNLE .

http://www.guardian.co.uk/uk/2012/sep/26/trident-nuclear-missiles-review-downgrading

Link to comment
Share on other sites

C'est un peu ce dont on avait discuté sur le fil alternative aux snle, à savoir des missiles de croisiere nucleaires emportés par les sna...

Pour moi, il n'y a plus de dissuasion, à ce stade...ils peuvent utiliser ce moyen comme pression offensive, mais ils sont vulnerables à une frappe totale balistique (ou même à une frappe plus limitée, s'ils ont la bétise de regrouper toutes leurs armes au même endroit (comme ils le disent dans l'article)

Parce que la dissasion ne depends pas tellement de ce qu'on peut detruire passé un certain seuil, mais du delais de reponse...il faut pouvoir repondre avant d'avoir ete touché par une premiere frappe balistique...

Link to comment
Share on other sites

bonjour   une article du guardian relatif a l'hypothèse d'un changement de doctrine nucléaire britannique. a priori sans trop bien maitriser ni la langue ni le sujet, l'enjeux est d'augmenter les possiblités d'emploi tactique mais de réduire en mème temps les patrouilles de SNLE .

http://www.guardian.co.uk/uk/2012/sep/26/trident-nuclear-missiles-review-downgrading

Ce qui est étrange, c'est de vouloir "réduire" les patrouilles SNLE quand on a que 4 soum' qui de facto ne permettent qu'une permanence d'un soum' a la mer : on est normalement déja dans le minimum syndical d'une dissuasion nucléaire océanique non ?

Après, ils ont déja réduit des couts quand a la patrouille elle même : emport de la moitié du potentiel missile du soum (8 au lieu de 16) et répartitions de 40 têtes nucléaires sur 8 missiles au lieu de 48 sur 16 missiles ...

Une chose est sure, dans ces conditions déja : les MSBS en question des SNLE britanniques pourront difficilement eux faire de la frappe potentiellement tactique en condensant l'arsenal de 40 têtes embarquées sur 8 missiles (5 têtes par missiles en moyenne) comme l'aurait pu faire 16 missiles avec 48 têtes qui permettent la souplesse d'avoir au moins 1 a 2 missiles mono-têtes pour de la frappe pré-stratégique/quasi tactique

Après si l'envie leur prend, de se doter d'une doctrine MDCN nuke sur SNA astute :  pourquoi pas ... Mais ça implique d'envoyer les SNA patrouiller très loin lors de crises ... (comme par exemple, s'ils en étaient doté : d'envoyer un astute par loin de la mer de Chine au vu des tensions)

  Le MDCN nuke en sous marin, ça marche vraiment bien que si on a un arsenal de sous marin qui permet d'en envoyer patrouiller partout (seul les USA le peuvent ça, et un peu les russes ...) Ou sinon, on se limite a une doctrine sensiblement régionale et dans le cas de la GB cela voudrait dire :

_ Mer du nord

_ Atlantique nord

_ Arctique partiel

_ Mer baltique

_ Mediterranée

Pour un déploiement rapide et ou lieu de patrouilles potentielles habituelles ...

Une vrai politique de MDCN nuke tactique en soum' et a potentielle mondial : seul les USA pourraient assumer une telle chose, car seul eux ont le nombre de SNA suffisant pour en avoir un peu partout sur les façades maritimes et océaniques principales a crises potentielles dans le monde

Link to comment
Share on other sites

Encore un nouveau design pour les Type 26, à moins que ce soit déjà celui posté un peu plus loin, j'avoue que j'ai un peu du mal à suivre :)

http://www.meretmarine.com/fr/content/un-nouveau-design-pour-les-futures-fregates-britanniques-du-type-26-0

Le nouveau design des futures frégates britanniques du type 26

crédits : BAE SYSTEMS

Le projet T26 change de tête ! Le design des futures frégates destinées à remplacer les 13 unités du type 23 de la Royal Navy a profondément évolué par rapport au dessin initial, présenté en 2010. Nettement plus racé, le nouveau modèle, récemment dévoilé par BAE Systems, est bien plus en ligne avec l’évolution de l’architecturale navale.

Long de 148 mètres pour une largeur de 19 mètres, le bâtiment affichera un déplacement d’environ 5400 tonnes. Capable de dépasser la vitesse de 28 nœuds et de franchir 7000 milles à 15 nœuds, la future frégate britannique est conçue pour disposer d’une autonomie très importante, soit 60 jours sans ravitaillement. Armée par 118 marins, elle pourra accueillir 72 passagers. Son armement comprendra un système surface-air Sea Ceptor, une pièce d’artillerie à l’avant, deux canons multitubes de type Phalanx et deux canons télé-opérés, ainsi que des torpilles et, probablement, des missiles antinavire. Le radar principal devrait être un ARTISAN 3D.

Les futures T26, qui seront commandées dans le cadre du programme Global Combat Ship (GCS), devraient entrer en service à la fin de la décennie. Ce modèle est également proposé par BAE Systems à l’export, notamment au Brésil. Pour les clients internationaux, diverses configurations sont possibles, y compris semble-t-il l’intégration de missiles Aster 30 pour la défense aérienne de zone.

Link to comment
Share on other sites

En effet, 15 jours de plus qu'une fremm sans ravitaillement alors qu'elles sont armées par environ 30 marins de plus (je sais, rien à voir ou presque avec le ravito fioul) Elles ont l'air plus lourde et trappue que les Fremm qui esthétiquement sont loin devant à mon gout.

Link to comment
Share on other sites

a BPCs encore un commentaire inutile  ;)

raison du prix de la conversion:

The design requirement was for ships of a suitable size and configuration that they could be converted to CATOBAR at a later date in their lives without having to scrap the STOVL ships and start from scratch to make maximum use of their designed 50 yr lifespan. It was never a requirement to build into the design the spaces and machinery for CATOBAR gear save for the additional engineering space should a steam plant be needed, the assumption at the time is that they didn't know what the CATOBAR hardware would be in 20-30 years time so even if they had created catapult troughs the cats themselves may not have fitted the space left for them.

The Conversion costs are a red herring, included in them were the new hardware, the training, the delay and more importantly the overall cost of changing the design mid build and breaking the original contract as the bonuses and penalities had to come into effect. The costs were not prohibitive, just that they came at the wrong time for the MoD to be able to absorb them whilst its cutting the deficit and tied to Afghanistan.

http://www.militaryphotos.net/forums/showthread.php?163878-Queen-Elizabeth-Class-Aircraft-Carriers-News-and-Discussion/page521
Link to comment
Share on other sites

En effet, 15 jours de plus qu'une fremm sans ravitaillement alors qu'elles sont armées par environ 30 marins de plus (je sais, rien à voir ou presque avec le ravito fioul) Elles ont l'air plus lourde et trappue que les Fremm qui esthétiquement sont loin devant à mon gout.

Il n'y a pas 30 marins de plus!

Type 26

Équipage 118, passagers supplémentaire 72

FREMM

Équipage 108(choix MN), hébergement pour 180(max DCNS)

Pour l'endurance c'est tres variable ... si le facteur limitant c'est la bouffe, vu ce que mangent les anglais c'est pas étonnant :lol: contrairement aux francais ils bouffent beaucoup de lyophilisé et autre truc qui se stocke très facilement en grande quantité - pas besoin de gros frigo ou congélateur - , alors que sur les bateau français on bouffe bien et souvent frais.

Sinon accessoirement a pleine charge les Type 26 devauent déplacer 1000t de plus que les FREMM fr ... ca laisse de la place pour le carburant en plus. Je ne sais pas quel est le déplacement pc de la derniere mouture mais il est bien possible qu'il excede largement celui des FREMM fr.

Idem pour la propulsion, on ne connais pas le choix définitif ... et ca ca joue beaucoup sur la consommation. Au début ils annonçaient 7000 miles a 17kts par exemple ...

Link to comment
Share on other sites

alors que sur les bateau français on bouffe bien et souvent frais.

D'ailleurs des fois je me demande s'ils n'en font pas un peu "trop" avec ce qu'ils appellent le "frais" ...

Quand on voit par exemple qu'une patrouille d'un SNLE-NG coute pour 70j (x3 repas et "a coté")  75 000 euros (1/2 million de france !) , on tombe quand même sur le cul ! La part du frais dans ce genre de facteur a forcément un impact considérable ! Peut être un peu "trop" ...

Si on multiplie ça, a tout les types de batiments de la marine qui appliquent la même politique de "cantine" ça doit être monstrueux ...

Sur la base des 75 000 euros de mangeaille que coute chaque patrouille d'un SNLE, j'ai calculé qu'en gros un marin coute 9,65 euros/jours en repas

(75000/70 = 1071,50 euros par jour de navigation pour l'ensemble du batiment, divisé par 111 hommes = 9,65 environ)

Et au critère des prix de "gros" parce qu'évidemment la marine va pas acheter a des prix de détail ... : 9,65 euros pour 3 repas = des gens qui effectivement mangent très très bien ! Peut être un peu "trop"

  Dans le frais, y a quand même pas mal de choses qui peuvent être transposées en surgelé éventuelle sans pertes si énormes en qualitatif (genre légumes surgelés : type poéllé truc du genre, c'est loin d'être dégueux) idem au niveau des fruits, en patisserie on se sert exclusivement de fruits surgelés : ça ne donne pas des mauvais fruits pour autant (bien que c'est différent et pas vraiment la même chose ni les même prix)  disons simplement que dans le frais : ils vont quand même assez loin dans la notion

Après il est clair qu'entre une marine brit et française : la facture au niveau de l'ensemble des flottes, la différence doit être a grands coups de millions d'euros ne serait ce que la question des repas des marins ...

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs des fois je me demande s'ils n'en font pas un peu "trop" avec ce qu'ils appellent le "frais" ...

Quand on voit par exemple qu'une patrouille d'un SNLE-NG coute pour 70j (x3 repas et "a coté")  75 000 euros (1/2 million de france !) , on tombe quand même sur le cul ! La part du frais dans ce genre de facteur a forcément un impact considérable ! Peut être un peu "trop" ...

Si on multiplie ça, a tout les types de batiments de la marine qui appliquent la même politique de "cantine" ça doit être monstrueux ...

Sur la base des 75 000 euros de mangeaille que coute chaque patrouille d'un SNLE, j'ai calculé qu'en gros un marin coute 9,65 euros/jours en repas

(75000/70 = 1071,50 euros par jour de navigation pour l'ensemble du batiment, divisé par 111 hommes = 9,65 environ)

Et au critère des prix de "gros" parce qu'évidemment la marine va pas acheter a des prix de détail ... : 9,65 euros pour 3 repas = des gens qui effectivement mangent très très bien ! Peut être un peu "trop"

  Dans le frais, y a quand même pas mal de choses qui peuvent être transposées en surgelé éventuelle sans pertes si énormes en qualitatif (genre légumes surgelés : type poéllé truc du genre, c'est loin d'être dégueux) idem au niveau des fruits, en patisserie on se sert exclusivement de fruits surgelés : ça ne donne pas des mauvais fruits pour autant (bien que c'est différent et pas vraiment la même chose ni les même prix)  disons simplement que dans le frais : ils vont quand même assez loin dans la notion

Après il est clair qu'entre une marine brit et française : la facture au niveau de l'ensemble des flottes, la différence doit être a grands coups de millions d'euros ne serait ce que la question des repas des marins ...

Ben ... le frais, sur un SNLE-NG, il est beaucoup moins frais au bout de 70 jours de patrouille.

Ils utilisent déjà largement des produits et des modes de conservation de longue durée car il n'y a pas de Ravitaillement à la Mer pour ramener de "vrais" produits frais tous les 15 jours.

Il ne faut donc pas comprendre "produit frais" comme opposition à surgelés par exemple, mais plutôt comme opposition à "produits pré-cuisinés". Ainsi, la cuisine à bord des bâtiments est une vraie cuisine, faite à partir d'ingrédients élémentaires, plutôt qu'un assemblage de menus pré-définis basé sur des plats fournis tels-que et juste réchauffés.

En outre, la cuisine est un élément fondamental de la gestion du stress de la patrouille au niveau de l'équipage. Des menus variés, la possibilité d'une réactivité par rapport à un événement (anniversaire, franchissement de ligne, baptême divers ou autre) ou à un problème (allergie, non conservation d'une denrée, etc.) sont des facteurs de stabilisation des humeurs ...

De plus, je ne crois pas que les SNLE partent 70 jours en patrouille avec un ravitaillement de 70 jours. Je ne serai pas surpris qu'ils aient 90 jours (voir plus) en magasin. Et là, le coût par repas baisse mécaniquement de près de 25%.

Sinon, 3 € par repas, ce n'est pas énorme comme tarif. Je suis curieux de comparer ça au coût de revient des repas, pour une cafétaria grand-public, dans lesquelles tu as entrée/plat/dessert de base pour 10 ou 11 € prix consommateur ... Et vis à vis de ce que je sais des prix de revient des RU, c'est aussi cohérent.

Link to comment
Share on other sites

Et au critère des prix de "gros" parce qu'évidemment la marine va pas acheter a des prix de détail ... : 9,65 euros pour 3 repas = des gens qui effectivement mangent très très bien ! Peut être un peu "trop"

Tu es pas bien dans ta tête ?

Moins de 10€ par jour par personne, c'est que dalle. Si tu donne une mauvaise bouffe à une centaine de marin, ils tiendrons pas moralement pendants plusieurs mois.

Link to comment
Share on other sites

Tu es pas bien dans ta tête ?

Moins de 10€ par jour par personne, c'est que dalle. Si tu donne une mauvaise bouffe à une centaine de marin, ils tiendrons pas moralement pendants plusieurs mois.

Je te remercie mais ça va très bien dans ma tête a moi ...

10 euros a l'échelle d'achat de nourriture au détail, c'est pas cher ... C'est vrai

Mais 10 euros a l'échelle d'une marine qui peut acheter a prix de gros a la dizaine de tonne a des centrales d'achats et autres fournisseurs : c'est assez cher pour une intendance ... Tu peux largement descendre a la moitié sans entamer le moral des marins (qui sont assez jeunes en + pour la plupart)

J'ai quand même quelques doutes que le moral sur 70j de missions tiendrait a la presence de palettes d'endives, brocolis, choux fleur & salsifis pour manger a midi/soir ... Et la petite pomme au gouter, notamment pour un équipage qui est en majorité constitué de jeunes gens de 25-30 ans environ pour qui le manger a la n'imp : est limite culturel chez eux ...

Sur les batiments US a l'inverse les menus ne sont pas compliqué (frites a chaque repas, ou un truc a la patate huilé) et des accompagnements qui diffèrent d'un jour a l'autre ce qui permet beaucoup de simplification d'intendance : et je doute que les marins soient démoralisés a cause de ça (au contraire ...) évidemment y a de l'exagération : ils veillent quand même un minimum qu'ils ne mangent pas si mal et surtout que de ça, mais l'idée n'est pas loin du réel : je doute qu'il y ait des différences énormes entre une cantine d'un lycée US et le self a repas d'un SSBN

Et ça marche très bien ...

Je pense simplement qu'ils vont trop loin au niveau des "produits frais" et qu'au niveau moral l'efficacité n'est que vision de l'esprit ... La ou le moral d'un équipage sur 70j se joue en réalité sur la capacité d'observation des offs et sous offs qu'aucun marin ne s'enferme sur lui même sur 70j (et enfermer des problèmes d'équipages d'ailleurs avec qui pourraient exploser avant la fin de mission) possibilité d'expression et de "parler", se vider ect  mais aussi respect de moment d'isolement ou chacun peu se "laver le cerveau" dans une bulle

Sur le CdG pour le moral des troupes ils ont trouvé 1000x + efficace que du "frais" une boulangerie qui leur fait vraiment plaisir chaque matin : et c'est pas du "frais" qui coute ... (farine beurre, chocolat patissier : en gros ça coute rien du tout ça par rapport a du vrai "frais" comme fruits et légumes)  croissants, pain o choc, pain frais, et vont même jusqu'a faire de vrais patisserie (sacristain ect) qualité boulangerie de beau quartier ... :  avec ça ouaip ok, tu as un équipage qui a le sourire le matin, et qui regrette pas de s'être fait levé dans une ambiance de tube rouge sombre ou l'on doit pas calculer grand chose au reveil d'ailleurs

Je ne sais pas si dans les soum' ils en béneficient : mais je sais qu'ils ont au moins le pain frais au matin (vu la taille des cuisines des soum, ça doit pas être aisé d'assumer les croissants et pain o choc la dedans)

Je pense par contre l'entêtement sur le frais : c'est très certainement pour les sous off + vieux, et off ect ... Pour les faire tenir, car on sait qu'avec l'age beaucoup ne veulent pas rester a faire les 70j ... Et eux sont éventuellement + concernés par une intendance type "comme a la maison"

Mais pour le moral de l'équipage en général c'est vraiment une vue de l'esprit : une immense majorité d'entre eux se contenterait très bien d'une cantine a la US navy spé frites a tout les repas : sans que le moral vacille une seule seconde par rapport a ça

Ils dépensent beaucoup en frais, qui a une utilité limité ... Bon après c'est la marin qui paye, ils font ce qu'ils veulent du budget, mais j pense y a un peu du forcing a ce niveau ... La nécessité est une vue de l'esprit avec un équipage mi jeune, qui encaisse très bien des repas moins élaboré

D'autant que sans frais "pur" et dur : tu peux toujours faire plein de chose en cuisine avec des surgelés aux qualités surveillées, sans passer dans le coté obscure de la force du tout lyophilisé ... (parce que ça c'est un coup a se reveiller lyophilisé un jour soi meme aussi en sensation matinale ...)

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait peut etre relativiser un peu.

Meme si on grattait 3 euros sur les 10 du repas, la marine nationale gagnerait environ 5.5 millions d'euros par an (sur la base de 5.000 hommes a la mer en permanence sur 37.000). De quoi se payer la douzieme FREMM au bout de 110 années. Supprimer complétement les repas à bord ramene ce délai à seulement 33 années, ce qui est déjà beaucoup mieux, mais peut conduire à de délicats problemes de discipline à bord si les sorties en mer venaient à depasser huit ou dix heures...

On est un peu loin de la Royal Navy non ??

Link to comment
Share on other sites

Il faudrait peut etre relativiser un peu.

Meme si on grattait 3 euros sur les 10 du repas, la marine nationale gagnerait environ 5.5 millions d'euros par an (sur la base de 5.000 hommes a la mer en permanence sur 37.000). De quoi se payer la douzieme FREMM au bout de 110 années. Supprimer complétement les repas à bord ramene ce délai à seulement 33 années, ce qui est déjà beaucoup mieux, mais peut conduire à de délicats problemes de discipline à bord si les sorties en mer venaient à depasser huit ou dix heures...

On est un peu loin de la Royal Navy non ??

Le problème est que ton calcul est valable aussi pour les personnels non embarqués :

Quand il a bossé pour l'AA, Stratège remarquait que le prix facturé pour un repas était plus élevé que dans une autre collectivité .

D'où source d'économie effective.

Link to comment
Share on other sites

A savoir ce que l'on rentre dans les coûts, la critique est aisée, l'art plus difficile, on s'en aperçoit avec l'externalisation.

Pour les repas, de nombreux marins sont morts du scorbut dans des temps très anciens, les légumes, les fruits sources de vitamines sont essentiels pour le bon fonctionnement de l'organisme et donc pour l'efficacité des personnels.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas expert dans le domaine de l'alimentaire, mais au niveau des tarif de "gros" je suis pas spécialement sur que la MN soit un plus gros client que les principales chaines de restauration genre Sodexo.

Sinon, tu donnes le prix de ravitaillement sur un SNLE, mais est-ce la même chose pour les bâtiments de surface ? Parce que ça me paraitrait pas illogique qu'un approvisionnement "aléatoire" coûte plus chère qu'un appro quasi quotidien.

Sinon dernier point, je suis pas sur qu'on l'on puisse comparer les cuisines pratiqué chez les US et chez nous, on a pas la même culture, notamment sur la bouffe. Même pour faire des frites, c'est pas la même chose de faire du surgelé ou à partir de pommes de terres fraiches.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...