Alexis

Arabie saoudite, le pays et son influence internationale

Recommended Posts

L'AS a récemment annoncé vouloir augmenter sa production (+ 30%) de pétrole à 13 mio/barils par jour ce qu'il la placerait de nouveau à la 1ère place des producteur d'or noir.

Aujourd'hui le baril est à 33$ ce qui le rapproche de son plongeon vers les 25$ de début 2016. J'avoue que j'aimerais beaucoup voir la panique qui doit gagner les responsables des finances publiques des pays du Golfe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, collectionneur a dit :

@Cadia Les réparations des sites attaqués par les drones houtis/iraniens sont donc terminés ?

Oui, les réparations semblent avoir été extrêmement rapides et, l'attaque date déjà de 5 mois. Cependant, la remise en état des raffineries a été estimée à 1.5 milliard de $ . Après, Aramco n'a pas trop communiqué sur le sujet mais, suite au bond du prix du baril juste après l'attaque, celui-ci était revenu à son prix précédant en l'espace de 2 semaines. 

De plus, l'AS a une importante marge de production supplémentaire du fait que depuis quelques années elle a diminué volontairement ses quotas afin de soutenir les cours.

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2020 à 11:11, zx a dit :

Conséquence locale de la guerre des prix :
le déficit budgétaire de l'Arabie va exploser ... le contraignant probablement à retarder certains plans de modernisation / ou projets de prestige (comme lors de la baisse précédente de 2014).

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/12/petrole-en-arabie-saoudite-les-plans-de-developpement-du-royaume-contraries_6032759_3234.html

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, rogue0 a dit :

Conséquence locale de la guerre des prix :
le déficit budgétaire de l'Arabie va exploser ...

hum, et le  Venezuela, l'Algérie, l'Iran?... Parmi les pays dont l'économie dépend de la "rente" pétro.

On n'y est pas encore, mais il y aura peut-être une histoire à écrire sur des troubles publics ayant entrainé des "changements de régime", et causés par cette épidémie.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Vénézuela et l'Iran sont déjà dans l'incapacité effective de vendre leur pétrole à cause des sanctions américaines, donc ils ne devraient as souffrir de ça plus qu'ils n'ont déjà souffert.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les prix du pétrole dévissent, les bourses qui coulent, enfin une pandémie mondiale.........y a pas à dire, pour paraphraser une malédiction chinoise nous sommes sur le point de vivre une époque intéressante...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Shorr kan a dit :

Les prix du pétrole dévissent, les bourses qui coulent, enfin une pandémie mondiale.........y a pas à dire, pour paraphraser une malédiction chinoise nous sommes sur le point de vivre une époque intéressante...

Ça va aller Shorr Kan...

Câlins :

Révélation

47ac8fb457157281d567c85c1e9831bc64ec1b8a

(Suis je le seul à ne plus avoir d’emoticones ? Safari mobile...)

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Hirondelle a dit :

 

(Suis je le seul à ne plus avoir d’emoticones ? Safari mobile...)

Tu n'es pas le seul.

Nous somme plusieurs a être dans ce cas.

 

 

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Shorr kan a dit :

Tu n'es pas le seul.

Nous somme plusieurs a être dans ce cas.

 

 

HS, mais ça me fait penser qu’on ne voit plus passer @Philippe Top-Force.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 8 heures, Kelkin a dit :

Le Vénézuela et l'Iran sont déjà dans l'incapacité effective de vendre leur pétrole 

De toute manière le Vénézuela n'est même plus capable de produire du pétrole car, les infrastructures ne sont plus entretenues faute de moyens. Ce pays est passé en quelques années d'une capacité de production d'environ 3.5 mios/barils jours à moins d' 1mio aujourd'hui...

Edited by Cadia
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
On 3/14/2020 at 7:52 PM, Cadia said:

De toute manière le Vénézuela n'est même plus capable de produire du pétrole car, les infrastructures ne sont plus entretenues faute de moyens. Ce pays est passé en quelques années d'une capacité de production d'environ 3.5 mios/barils jours à moins d' 1mio aujourd'hui...

L'infrastructure pétrolière du Vénézuela n'est plus entretenue faute de moyens depuis les débuts du chavisme: c'était déjà signalé au début des années 2000 comme étant la garantie de leur perte de revenue à terme, et à l'époque, c'était évidemment balayé d'un geste par les thuriféraires de la quasi religion d'Hugo Chavez en occident. Comme à peu près toutes leurs infrastructures, les installations liées aux hydrocarbures se sont vues vampirisées de toutes leurs réserves et de l'essentiel de leur cash flow et capacité d'investissement depuis le tout début, pour financer la "révolution", la redistribution et la clientèle politique des oligarques du régime, bouffant toute leur capacité d'entretien et de développement. Bref, pour rétablir la situation vénézuélienne, il ne suffirait pas de soudain réinvestir les montants annuellement nécessaires: ce sont 2 décennies de pourrissement auxquelles il faut remédier, ce que le pays ne peut pas faire matériellement (pas les moyens) et politiquement (pas le bon régime). Qui plus est, il manque même l'infrastructure humaine pour la chose: l'essentiel des gens éduqués qui faisaient marcher le truc (comme les autres infrastructures) appartenaient soit à l'élite qui a été dégommée par Chavez et consorts, soit à la classe moyenne du pays. Les deux se sont depuis essentiellement exilées pour de plus verts pâturages (beaucoup aux USA), ou ont été remplacées en bonne partie (en tout cas dans la moitié haute de la hiérarchie) par des apparatchiks, souvent pas/peu qualifiés, afin de mettre le système en coupe réglée avec des gens de "confiance". Résultat, le savoir-faire manque, de même que la bonne volonté, la bonne organisation et même la capacité à renouveler le personnel. Et ce depuis un bon bout de temps.

Tout ça pour dire qu'un redémarrage de la production vénézuélienne n'est pas possible rapidement, ni même probablement en plusieurs années, à supposer même que la décision puisse être prise par le présent système, et suivie d'effets significatifs. Pour l'essentiel, la réactivité/l'élasticité du Vénézuéla en tant que producteur de pétrole est devenue nulle ou pas loin s'en faut. 

 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le terme vampirisme  est en effet bien adapté pour décrire ce qu'à vécu le secteur pétrolier au Vénézéuela.

Pour en revenir à l'AS, Aramco a publié ses résultats financiers suite à son entrée en bourse en 2019. Cette société a fait un bénéfice de 111 milliards de $ en 2018 et de 88 mia de $ en 2019: https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/aramco-baisse-des-benefices-en-2019-1875185.html

On rappellera que l'entrée en bourse d'Aramco a été voulue par le prince MBS afin de financer la diversification de l'économie de l'AS par le biais de grands projets (comme la cité futuriste "Neom") pour préparer l'après pétrole.

Pour le moment, cette société n'a choisi de mettre sur le marché que 1.75% de ses actions sur la place financière de Ryad. Son entrée en bourse avait été considérée comme un succès. Pourtant d'après certaines rumeurs, de nombreux riches saoudiens auraient été forcés par le pouvoir en place d'investir dans cette entreprise. Ceci ressemble un peu à l'épisode qui avait vu plusieurs princes et hommes d'affaires saoudiens "emprisonnés" au Ritz-Carlton de Ryad jusqu'à ce qu'ils versent une rançon pour sortir. 

Edited by Cadia
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il faut dire que le pays tient sur une ressource unique dont même les grands investisseurs se désintéressent progressivement. Mon propos n'est pas de dire que l'on se passera de pétrole immédiatement mais une diversification de l'économie etait nécessaire, cela requiert des fonds et un partage des risques.

On mets dans un premier temps Aramco, fleuron du royaume, dans la main des nationaux. Au même titre que la dette japonaise est essentiellement portée par les japonais. C'est sécurisant dans un premier temps. 

Moi, ce qui m'inquiète c'est le projet Neom, usine à gaz qui ne pressage pas de gain de compétitivité [edit: ou de productivité hors pétrole], dans un pays où la rentabilité n'a jamais été un pré-requis, où il est difficile de ne pas chasser les mauvaises habitudes... comme tendre la main ou sous-traiter largement.

Edited by Phacochère
Syntaxe + sens + edit
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Phacochère a dit :

On mets dans un premier temps Aramco, fleuron du royaume, dans la main des nationaux. Au même titre que la dette japonaise est essentiellement portée par les japonais. C'est sécurisant dans un premier temps. 

Moi, ce qui m'inquiète c'est le projet Neom, usine à gaz qui ne pressage pas de gain de compétitivité dans un pays où la rentabilité n'a jamais été un pré-requis, où il est difficile de ne pas chasser les mauvaises habitudes... comme tendre la main ou sous-traiter largement.

Pas sûr de toute manière que des étrangers soient intéressés à investir dans cette société dans le futur. On le voit bien actuellement, sur un caprice du gouvernement, Aramco a fait chuter le prix du pétrole en augmentant massivement sa production. Pas vraiment rassurants pour les investisseurs un management de ce genre.

Pour Neom, je suis entièrement d'accord avec vous, c'est une folie hors de prix pour satisfaire l'égo d'un mégalomane. 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Neom s'explique aussi par le fait que le BTP est la seule industrie locale digne de ce nom en dehors du secteur pétrolier. Citons notamment un géant comme le Saudi Binladin Group (SBG), créé par un certain Mohammed bin Awad bin Laden, qui s'est fait remarquer en devenant l'homme le plus riche de l'Arabie Saoudite en dehors de la famille royale. (Plus tard, un de ses fils s'est fait remarquer encore plus pour des raisons différentes ; lui il était plutôt dans la démolition, comme quoi "on se pose en s'opposant".)

Donc il y a une bonne part de clientélisme et d'entretien d'une bulle locale dans les mégaprojets de villes nouvelles à répétition que l'Arabie Saoudite pond régulièrement.

Edited by Kelkin
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'Arabie Saoudite va puiser dans ses réserves afin d'augmenter sa production: https://prixdubaril.com/news-petrole/68539-petrole-aramco-va-puiser-dans-ses-reserv.html

Au début, j'ai vraiment cru que c'était du trollage tellement cette annonce est délirante avec un baril à 30$ ! L'information importante est cependant que l'AS est visiblement limitée à une production de 12 mios/barils jours et, que sa volonté de porter sa production "pure"  à 13 mios n'était donc qu'un effet de manche. Avec une production à 12 mios + 300'000, c'est à peine supérieur à ce que les USA font actuellement.

En ce qui concerne le BTP, l'AS a coulé l'importante société de construction "Saudi Oger".

  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le prix du baril est au plus bas (25$) depuis 18 ans: https://prixdubaril.com/news-petrole/68548-les-prix-du-petrole-s-enfoncent-au-plus.html

Et les saoudiens continuent de pomper et même de puiser sans leurs réserves pour augmenter la production. Ceci ne semble  inquiéter les USA étant donné qu'ils ont produit un record de 13,1 mios/baril jour la semaine passée: https://prixdubaril.com/news-petrole/68550-le-petrole-s-enfonce-au-plus-bas-depuis.html

 

Edited by Cadia
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'ont pas d'autre choix les réserves de cash s'amenuisent, le matelas n'est plus ce qu'il était.

On va pas les plaindre, 70 ans pour changer de modèle économique c'est pas très réactif... Il y avait au moins un modèle à suivre, la Norvège. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Phacochère a dit :

On va pas les plaindre

En effet,  j'attends avec impatience la ruine des pétromonarchies.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent (et ce n'est pas ironique) article de l'AFP sur les divers défis que doit surmonter l'AShttps://fr.yahoo.com/news/face-au-krach-pétrolier-saoudiens-préparent-au-pire-095150225.html

Il semblerait que l'OPEP est officieusement morte si l'on se fie à l'expert interrogé. Ceci n'est guère surprenant, la guerre pour les parts de marché engagée par l'AS ces dernières semaines ne doit pas plaire aux autres membres du cartel et a dû s'effectuer de manière unilatérale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Cadia a dit :

Excellent (et ce n'est pas ironique) article de l'AFP sur les divers défis que doit surmonter l'AShttps://fr.yahoo.com/news/face-au-krach-pétrolier-saoudiens-préparent-au-pire-095150225.html

Il semblerait que l'OPEP est officieusement morte si l'on se fie à l'expert interrogé. Ceci n'est guère surprenant, la guerre pour les parts de marché engagée par l'AS ces dernières semaines ne doit pas plaire aux autres membres du cartel et a dû s'effectuer de manière unilatérale.

Yahoo faisant tout pour qu’il ne soit pas possible simplement de passer outre sa politique de cookies et de recueil massif de nos données, est-ce qu’il est possible de mettre ici quelques passages significatifs de l’article ?

(sinon, je me passerai de leur analyse)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, TarpTent a dit :

Yahoo faisant tout pour qu’il ne soit pas possible simplement de passer outre sa politique de cookies et de recueil massif de nos données, est-ce qu’il est possible de mettre ici quelques passages significatifs de l’article ?

(sinon, je me passerai de leur analyse)

Une résumé des passages les plus pertinents de l'article:

1) Le ministère des Finances a demandé aux organismes gouvernementaux de soumettre des propositions pour réduire le budget de cette année de 20 à 30%, a révélé le cabinet de conseil économique Nasser Saidi and Associates.

2) L'époque où l'Arabie saoudite absorbait les chocs du marché pétrolier au nom de l'économie mondiale et des autres producteurs est probablement révolue", estime l'expert saoudien Ali Shihabi.

3) Les projets pharaoniques du prince héritier Mohammed ben Salmane visant à sevrer l'économie du pétrole restent vulnérables, et l'Arabie saoudite a besoin d'un prix du brut d'environ 80 dollars le baril pour équilibrer son budget.

 

  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,531
    Total Members
    1,550
    Most Online
    kmltt
    Newest Member
    kmltt
    Joined
  • Forum Statistics

    20,961
    Total Topics
    1,339,253
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries