Guest grinch

Résilience à une nouvelle pandémie

Recommended Posts

il y a 2 minutes, kalligator a dit :

Non seulement c'est totalement immoral mais en plus c'est un mauvais calcul : on va continuer à se presser dans les hypermarché se contaminant joyeusement et d'ici quelques semaines O Mon Dieu on a 60 % de la population qui est malade (dixit Merkel) à ce moment toute la machine économique s'arrête, les hôpitaux surchargés depuis longtemps ferment par manque de personnel et c'est toutes les entreprises qui s'arrêtent. Et cela en plus d'un nombre de morts très important 

On aura donc beaucoup de morts + une machine économique stoppée.

Les chinois après les couacs initiaux ont pris la bonne décision en confinant tout le monde à la maison et ont limités les dégats. Chez nous ça pourrait devenir catastrophique.

J'ajouterai que l'écroullement du système de santé, prévisible va générer un nombre de mort bien plus important : le manque d'appareils respiratoires, de médicaments bronchodilatateurs et tout ce genre de chose on dépassera allègrement les 5 %

Erreur d'edit ? Voir ma réponse précédente. J'adore quand même voir autant d'épidémiologistes sur ce forum capable d'absorber des problèmes aussi complexes et de les transformer en réponses simples et 'évidentes' sur les évènements à venir. Ça me fair penser aux économistes qui prédisent tous les six mois l'effondrement inévitable et imminent de l'UE.

il y a 1 minute, pascal a dit :

tu me prêtes ta boule de cristal ?

Je peux te prêter un fullerène. C'est du carbone et c'est rond, c'est pareil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Rufus Shinra a dit :

Bah quand la planète voisine a des conditions très différentes de la nôtre, ça montre le souci du raisonnement.

Comme le montre... (insérer le chiffre ici)

 

il y a 4 minutes, Rufus Shinra a dit :

Sélectionner des données et guider le lecteur sur un raisonnement dont j'ai choisi la conclusion au préalable, c'est quelque chose que j'ai fait dans les cours de propagande de l'EGE. Ça ne m'impressionne pas.

Désolé que ça ne t'impressionne pas. Et lancer des affirmations sans fournir d'argument, on apprend ça dans les cours de propagande de l'EGE :-) ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Alexis a dit :

Désolé que ça ne t'impressionne pas. Et lancer des affirmations sans fournir d'argument, on apprend ça dans les cours de propagande de l'EGE :-) ?

Nan, ça, je l'apprends comme tout le monde à l'école primaire. Ce que j'ai appris en doctorat avant l'EGE, c'est que les sources quelconques qui affirment sans avoir d'expérience réelle ou de méthodologie ne valent rien et qu'elles doivent être traitées en conséquence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit tour d'horizon des stratégies de lutte contre le coronavirus en Asie (qui marchent plutôt bien, moins à HK pour de multiples raisons).
La plupart sont assez compatibles avec un régime démocratique

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/11/mass-testing-alerts-and-big-fines-the-strategies-used-in-asia-to-slow-coronavirus

Il y a 7 heures, Henri K. a dit :

Vient ensuite le coût. Aux States certains sont sortis avec une facture de 3170 USD par test, non pris en charge par l'état. En Chine c'est 40 CNY par test en moyenne, et l'état prend en charge la totalité (sauf les frais avant la confirmation, et les frais de rétablissement après la sortie de l'hôpital).

C'est une pression financière pour l'individuel, pour les organisations de santé et pour l'état aussi. La gratuité n'existe nul part.

En fait si :

Dans les pays qui s'en sortent mieux que les autres, le choix de Singapour a été de pousser les gens à se faire dépister :
le dépistage était gratuit pour tous (même les non résidents), avec pour les salariés indépendants dépistés positifs,  une indemnité pendant son confinement.
(et à l'inverse, de fortes amendes, voire  pour ceux qui mentent aux questions / enquêtes de quarantaine)

Ils ont dû faire marche arrière et annuler la gratuité pour les étrangers (mesure trop populaire)

https://www.scmp.com/news/asia/southeast-asia/article/3074347/coronavirus-singapore-reverses-decision-waive-treatment

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mayamac a dit :

Et merde, premier cas à la Réunion...Je pensais qu'on avait encore une semaine d'ici la fin des vacances scolaires, avec le retour des vacanciers de métropole ou d'ailleurs...

Apparemment, c'est un homme de 80 ans de retour de voyage des USA en transitant par Paris. Courage à lui.

 

 

désolé, voisin...

ça ne va pas te rassurer, mais, nous attendons aussi les notres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, ben Coïncidence, demain je prends l’avion et je débarque sur ton île pour le boulot. Je reste pas longtemps je repars après demain... j’espère ne pas être en compagnie du patient 0 de Mayotte!

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mayamac a dit :

Ouais, ben Coïncidence, demain je prends l’avion et je débarque sur ton île pour le boulot. Je reste pas longtemps je repars après demain... j’espère ne pas être en compagnie du patient 0 de Mayotte!

les vacances scolaires ne sont pas finies, les zoreilles (mzungus, ici) ne nous l'ont pas encore ramené

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, je suis tombé là-dessus en fouillant le site de l'OMS, sur la prévention concernant une pandémie grippale publié il y a un an.  https://www.who.int/fr/news-room/feature-stories/detail/8-things-to-know-about-pandemic-influenza

Ici la situation journalière concernant l'évolution de la pandémie, ce sont de fichiers pdf en anglais. https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports/

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.spiegel.de/international/world/i-don-t-think-the-virus-can-be-stopped-anymore-a-03d404e6-762b-42fb-ac48-e4a8f03a2f2b (10 mars 2020)

DER SPIEGEL : Vous avez fait des recherches approfondies sur la pandémie de grippe entre 1918 et 1920, qui a tué plus de 650 000 personnes rien qu'aux États-Unis. Qu'avons-nous appris de la pandémie de grippe ?

Lipsitch : Les villes américaines ont réagi très différemment à l'époque. Philadelphie n'a réagi que deux semaines après le premier cas de grippe, lorsqu'elle a fermé des écoles et annulé des manifestations publiques. St. Louis, au contraire, est intervenue très tôt, au bout de deux jours. Le taux de mortalité le plus élevé à Saint-Louis n'était que d'un huitième de celui de Philadelphie. L'étude a montré que si les villes intervenaient tôt et mettaient en place une distanciation sociale agressive, l'épidémie ralentissait et était moins meurtrière en général.

DER SPIEGEL : Combien de temps ces mesures draconiennes devront-elles être mises en place ?

Lipsitch : Nous avons appris entre 1918 et 1920 que la levée précoce des interdictions peut entraîner une nouvelle augmentation du nombre de cas et un deuxième pic. C'est parce que le virus est, bien sûr, toujours présent. Cependant, les mesures perturbatrices ne peuvent pas être en place éternellement. Il faudra donc nécessairement faire un compromis.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'aimerais pas être au gouvernement. L'équation entre l'économie et la santé publique est loin d'être simple.

De plus, même les experts et conseillers n'ont (heureusement) que peu d'expérience sur ce genre de situation.

 

J'ai du mal à discerner la gravité réelle et la part d'emballement médiatique/psychose. La psychose est peut-être plus grave que le coronavirus ceci-dit...

 

coronavirus.jpg

 

  • Thanks 2
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Hypsen a dit :

Je n'aimerais pas être au gouvernement. L'équation entre l'économie et la santé publique est loin d'être simple.

De plus, même les experts et conseillers n'ont (heureusement) que peu d'expérience sur ce genre de situation.

C'est exactement çà ...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Alexis a dit :

Cette politique n’est pas celle du secteur privé. Mais bien celle du gouvernement français.

Ce n'est pas homogène, les circulaires fusent et il n'y a pas de consensus.

De première main, dans un autre Ministère au moins, les 14 jours de télétravail si possible, de non-vacances forcées à domicile si impossible, sont déjà appliquées depuis plusieurs jours. Dans cet endroit de ce Ministère, en tout cas, où le taux habituel de tire-aux-flancs est faible en temps normal.

Citation

 

Can I get tested if I think I have coronavirus?

Tests for coronavirus are only done if there's a high chance you could have the illness.

 

Autre nouvelle : la politique de centralisation des tests et de restriction de ceux-ci aux cas les plus graves est également de mise au RU.

 

  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2020 à 16:49, rogue0 a dit :

A ce sujet :  (reprise du fil Italie)

Pour lutter contre l'extension de l'épidémie de Covid-19 , l'Italie a ordonné une quarantaine très stricte de 1 mois (style Wuhan : fermeture de tous les lieux publics, écoles, etc) sur les régions les plus touchées ... cad le Nord du pays (en gros Lombardie + Venise), 15 millions d'habitants, 25% de la population du pays ... et la capitale économique du pays (40% du PIB, un peu comme la région parisinne).

Révélation

Problème : le plan a fuité la veille, conduisant à un exode massif de gens potentiellement contaminés avant quarantaine
(un peu comme à Wuhan : 1/3 des habitants était déjà partis à l'instauration de la quarantaine -> mais les chinois se sont rattrapés après, avec la traque des résidents du Hubei par tous les moyens : police, milices de quartier, systèmes de surveillance) ...

Malgré les appels au civisme, cette quarantaine italienne a mal commencé, avec une explosion probable de la contamination.
(à noter que le reste du pays est déjà touché par l'épidémie, avec des morts dans le sud moins développé)

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/contre-le-coronavirus-l-italie-paralyse-son-poumon-economique-20200308

https://www.scmp.com/news/world/europe/article/3074112/coronavirus-italy-virus-death-toll-tops-230-cases-near-6000

L'italie double la mise, et renforce la quarantaine dans tout le pays.

Cette fois, c'est simple, tout ce qui n'est pas infrastructure vitale sera fermé pendant 2 semaines.
Il reste les magasins d'alimentation, les pharmacies, la poste, les banques et les transports.
Le reste (commerces , restaurants, et usines non vitales) sont fortement encouragées à fermer pendant toute la période. (version précédente : restos ouverts jusqu'à 18h...)

https://www.politico.eu/article/italy-brings-in-stricter-lockdown-measures/

Il est probable que les expert en santé considéraient que la quarantaine précédente n'était qu'une demi mesure (ouverture des restos ahem)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, rogue0 a dit :

L'italie double la mise, et renforce la quarantaine dans tout le pays.

Cette fois, c'est simple, tout ce qui n'est pas infrastructure vitale sera fermé pendant 2 semaines.
Il reste les magasins d'alimentation, les pharmacies, la poste, les banques et les transports.
Le reste (commerces , restaurants, et usines non vitales) sont fortement encouragées à fermer pendant toute la période. (version précédente : restos ouverts jusqu'à 18h...)

C'est une "expérience" intéressante. Un pays européen peut-il vraiment sortir de l'exponentielle des contaminés et des morts par une méthode analogue - même si sans doute différente dans les détails - à celle appliquée avec succès par la Chine dans le Hubei ?

Si comme je le crains la France ne sort pas de l'exponentielle dans les deux semaines qui viennent, tandis que comme je l'espère l'Italie entame le ralentissement d'abord progressif puis plus marqué de l'augmentation des contaminations, notre pays pourrait passer au premier rang des pays européens les plus touchés.

Au 25 mars, la France compterait sans doute entre 50 000 et 80 000 contaminations détectées - enfin, s'il y a assez de tests pour ça bien sûr. Et entre 3 000 et 4 500 morts - pour ça la détection ne devrait pas poser de problème, hélas. Nous aurons alors presque certainement dépassé les chiffres italiens alors en cours de plafonnement.

A ce moment, la pression politique serait à coup sûr suffisamment forte pour que le président change de politique et suive l'exemple italien.

Les deux autres scénarios, c'est :

- D'une part qu'Emmanuel Macron anticipe et annonce dès demain soir la mise en place d'un scénario analogue à celui de l'Italie.

- D'autre part que l'Italie échoue à ralentir significativement l'épidémie. Ce qui signifierait alors probablement plusieurs centaines de milliers de morts en peu de mois dans un pays comme la France. Ou comme l'Italie, ou l'Allemagne, etc. Les effets sur l'ensemble de la société seraient profonds. Ils incluraient d'ailleurs peut-être un questionnement sur la démocratie elle-même - avec la question pourquoi un régime à parti unique a t il réussi et pas les pays démocratiques

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alexis a dit :

C'est une "expérience" intéressante. Un pays européen peut-il vraiment sortir de l'exponentielle des contaminés et des morts par une méthode analogue - même si sans doute différente dans les détails - à celle appliquée avec succès par la Chine dans le Hubei ?

Si comme je le crains la France ne sort pas de l'exponentielle dans les deux semaines qui viennent, tandis que comme je l'espère l'Italie entame le ralentissement d'abord progressif puis plus marqué de l'augmentation des contaminations, notre pays pourrait passer au premier rang des pays européens les plus touchés.

Au 25 mars, la France compterait sans doute entre 50 000 et 80 000 contaminations détectées - enfin, s'il y a assez de tests pour ça bien sûr. Et entre 3 000 et 4 500 morts - pour ça la détection ne devrait pas poser de problème, hélas. Nous aurons alors presque certainement dépassé les chiffres italiens alors en cours de plafonnement.

A ce moment, la pression politique serait à coup sûr suffisamment forte pour que le président change de politique et suive l'exemple italien.

Les deux autres scénarios, c'est :

- D'une part qu'Emmanuel Macron anticipe et annonce dès demain soir la mise en place d'un scénario analogue à celui de l'Italie.

- D'autre part que l'Italie échoue à ralentir significativement l'épidémie. Ce qui signifierait alors probablement plusieurs centaines de milliers de morts en peu de mois dans un pays comme la France. Ou comme l'Italie, ou l'Allemagne, etc. Les effets sur l'ensemble de la société seraient profonds. Ils incluraient d'ailleurs peut-être un questionnement sur la démocratie elle-même - avec la question pourquoi un régime à parti unique a t il réussi et pas les pays démocratiques

Personnellement, je ne pense pas que le succès pour combattre le virus soit vraiment une question de démocratie ou pas. Taiwan qui a un système démocratique a réussi a mettre en place des restrictions tout a fait importante pour y combattre le virus, ainsi que la Corée du Sud.

Le problème en France et en Europe en général, c'est vraiment l'insouciance de la population y compris du gouvernement qui ne voient pas suffisamment le danger que cela représente. Quand je vois le temps que le gouv français avait mis pour réagir,  Agnès Buzyn qui nous répétait encore au moins de fév que la France a très peu de chances d'être concerné alors que moi même, cela faisais 2 semaines que j'avais commandé des masques.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, koojisensei2 a dit :

Personnellement, je ne pense pas que le succès pour combattre le virus soit vraiment une question de démocratie ou pas. Taiwan qui a un système démocratique a réussi a mettre en place des restrictions tout a fait importante pour y combattre le virus, ainsi que la Corée du Sud.

Le problème en France et en Europe en général, c'est vraiment l'insouciance de la population y compris du gouvernement qui ne voient pas suffisamment le danger que cela représente. Quand je vois le temps que le gouv français avait mis pour réagir,  Agnès Buzyn qui nous répétait encore au moins de fév que la France a très peu de chances d'être concerné alors que moi même, cela faisais 2 semaines que j'avais commandé des masques.

J'aurais tendance à dire la même chose que toi, mais avec d'autre mots : Taïwan et la Corée du Sud sont des démocraties de façade. Nous en avons maintenant la preuve.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Wallaby a dit :

J'aurais tendance à dire la même chose que toi, mais avec d'autre mots : Taïwan et la Corée du Sud sont des démocraties de façade. Nous en avons maintenant la preuve.

On avait besoin d'une preuve de ça ? Flash Info, le Japon a été dirigé pendant un demi-siècle par le même parti, aussi. Ce sont des démocraties, mais il ne faut pas les prendre pour des systèmes européens.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, koojisensei2 a dit :

'insouciance de la population y compris du gouvernement qui ne voient pas suffisamment le danger

Toi en revanche tu m'as l'air au taquet ...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

J'aurais tendance à dire la même chose que toi, mais avec d'autre mots : Taïwan et la Corée du Sud sont des démocraties de façade. Nous en avons maintenant la preuve.

Ou y a-t-il sans doute d'autres aspects culturels plus profonds : une relation particulière au sociétal, à la parole gouvernementale, aux recommandations et consignes... pouvant d'ailleurs avoir des incidences positives dans certains contextes et plus négatives dans d'autres. Sans compter que l'on peut également avoir un rapport différent à la mort/vie, au médical, et à ce que l'on estime devoir consentir individuellement et collectivement en termes d'effort pour assurer n mois/années de vie de plus.

Par ailleurs, Taïwan étant une île et la Corée du Sud une presqu'île (ou île de fait au regard du profil du voisin septentrional), ces pays disposent de gammes de solutions un peu différentes des nôtres ou du moins plus simples à mettre en œuvre que dans d'autre pays.

Edited by Skw
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Skw a dit :

Par ailleurs, Taïwan étant une île et la Corée du Sud une presqu'île (ou île de fait au regard du profil du voisin septentrional), ces pays disposent de gammes de solutions un peu différentes des nôtres ou du moins plus simples à mettre en œuvre que dans d'autre pays.

Oui, les pays qui sont si ce n'est géographiquement du moins politiquement des « îles » ont des options que nous n'avons pas. Israël en est un autre exemple.

Il peut y avoir aussi des facteurs sociaux spécifiques, comme :

- Peut-être une plus grande confiance réciproque entre gouvernement et population à Taïwan et/ou en Corée du Sud ? Le gouvernement ayant davantage confiance en la population pour appliquer une politique s'il la déclare nécessaire, la population davantage confiance dans le gouvernement pour considérer dans le doute qu'il doit savoir ce qu'il fait ?

- Dans le cas d'Israël, la place qu'y tient le souci de sécurité, le plus souvent face aux risques militaires certes, mais un souci qui du coup va pouvoir aussi s'appliquer aux risques sanitaires. En gros, une société davantage "en éveil" au sujet de tout ce qui pourrait la menacer

Edited by Alexis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Extrait du quotidien "La Croix"

Citation

La Chine sait qu’elle n’est pas tirée d’affaire

Tout le monde veut y croire. Mais la prudence s’impose. « Il ne faut pas relâcher l’effort dans la guerre de défense du Hubei et de Wuhan », a aussi prévenu celui qui est présenté comme le « commandant en chef » à la manœuvre depuis Pékin. Car la Chine sait qu’elle n’est pas encore tirée d’affaire. Elle a enregistré 22 morts en vingt-quatre heures, mercredi 11 mars, et le nombre de cas a aussi légèrement augmenté.

Le pays reste exposé à deux risques majeurs. La relance des activités commerciales et industrielles provoquera un nouveau brassage de population, et autant de possibilités de contamination. Par ailleurs, la mondialisation du virus (plus de 30 000 cas et plus de 1 000 morts dans le reste du monde) peut avoir un effet boomerang, du fait du retour au pays de milliers de Chinois restés à l’étranger durant les vacances du Nouvel an lunaire en janvier.

De nombreux cas « importés » de coronavirus ont été enregistrés ces derniers jours. Déjà, les personnes en majorité chinoise revenant de pays à risque comme l’Iran, la Corée du Sud et, maintenant, l’Italie, étaient placées en quarantaine en arrivant à Pékin. Mercredi 11 mars, les autorités chinoises ont décidé d’imposer cette mesure de quarantaine de quatorze jours à toute personne revenant d’un pays étranger.

 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Skw a dit :

Ou y a-t-il sans doute d'autres aspects culturels plus profonds : une relation particulière au sociétal, à la parole gouvernementale, aux recommandations et consignes... pouvant d'ailleurs avoir des incidences positives dans certains contextes et plus négatives dans d'autres.

Je ne sais pas trop ce qu'il en est de la Corée et de Taïwan, mais ce sont d'anciennes colonies japonaises, et les différents échelons de pouvoir exécutif japonais ont l'habitude de gouverner le plus possible non pas par décrets contraignants, mais par des "recommandations" non contraignantes https://en.wikipedia.org/wiki/Administrative_guidance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un peut m'expliquer le rapport entre la lutte contre la pandémie et les sociétés High Tech ? 

https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-usa-tech/white-house-tech-industry-meet-to-discuss-coronavirus-response-idUSKBN20Z11A

Citation

White House, tech industry meet to discuss coronavirus response

WASHINGTON (Reuters) - White House officials met Wednesday with U.S. technology industry officials to discuss tech-related response efforts to combat the coronavirus outbreak and ways for government to collaborate with the private sector.

COVID19, the disease caused by the virus, has killed about 30 people in the United States, and infected more than 1,000 Americans and over 115,000 people globally.

U.S. Chief Technology Officer Michael Kratsios discussed the planned release of a new database of full-text coronavirus-related scholarly literature and urged tech firms to use tools like “artificial intelligence, to help medical researchers glean scientific insights from this collection of articles,” the White House said.

“Cutting edge technology companies and major online platforms will play a critical role in this all-hands-on-deck effort,” he said.

The companies taking part - by teleconference - included Amazon.com Inc, Apple Inc, Cisco Systems, Facebook Inc, Alphabet Inc’s Google, IBM, Microsoft, and Twitter, the White House said. Numerous U.S. health and other federal agencies also participated, either in person or teleconference.

Other topics discussed at the meeting included increased coordination to improve information sharing, identification of best practices to root out misinformation and the tech community’s efforts around remote work and telehealth, the White House said.

White House officials are meeting members from the airline, financial and healthcare industries to discuss ways to contain the impact from the spread of the virus.

But those efforts stand in contrast with the White House ordering federal health officials to treat top-level coronavirus meetings as classified - an unusual step that has restricted information and hampered the U.S. government’s response to the contagion.

On Tuesday, The White House and Congress negotiated over measures to bolster the U.S. economy and Americans’ paychecks against the outbreak’s impact, prompting a rebound in hard-hit stock markets.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Henri K. a dit :

Quelqu'un peut m'expliquer le rapport entre la lutte contre la pandémie et les sociétés High Tech ? 

https://www.reuters.com/article/us-health-coronavirus-usa-tech/white-house-tech-industry-meet-to-discuss-coronavirus-response-idUSKBN20Z11A

Henri K.

Optimisation des flux logistiques, prévision des besoins en personnels et en équipements et/ou médicaments, détection précoce des signes de contamination par l'analyse des méta-données. Par exemple, Google peut depuis des années donner avec des jours d'avance les cartes de propagation de la grippe en déterminant où se font les commandes de produits pour la gorge, quelles recherches sont faites, etc.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,240
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries