Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Des nouvelles de la British Army


Guest Rob

Recommended Posts

il y a 1 minute, Fusilier a dit :

L'armée des Alpes comprenait en 1939 deux divisions de troupes coloniales 

Avec des éléphants ? 

Désolé ---> [   ] 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Fusilier a dit :

L'armée des Alpes comprenait en 1939 deux divisions de troupes coloniales 

Oui tout à fait. 

Je l'ai mis en avant sur un message Twitter où seule les unités de Montagne était mise en avant pour cette armée des Alpes en 1940. 

il y a 2 minutes, Skw a dit :

Avec des éléphants ? 

Désolé ---> [   ] 

Non ça c'est les anglais dixit leur armée coloniale des Indes. 

Nous le seul lien avec les éléphants c'est avec celui des pilotes d'éléphants qui venaient de Pondicherry, mais pour piloter du VAB

Et pour hannibal, c'est un fake, c'était pas des éléphants *! Ils devaient encore être bien bourré les romains ! D'où cette citation bidon, In Vino Veritas ! 

*Oui je sais c'est pas un fake, mais bon.... 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Fusilier a dit :

L'armée des Alpes comprenait en 1939 deux divisions de troupes coloniales 

Effectivement, j'ai plus le détail en tête mais il y avait du monde. 

D'ailleurs au niveau artillerie sur la ligne de défense face à l'Italie il y avait aussi l'artillerie de forteresse. 

Les italiens avaient construit une sacré position en montagne, mais elle sera dégommée par notre artillerie. 

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Les italiens avaient construit une sacré position en montagne, mais elle sera dégommée par notre artillerie. 

Mortiers lourds plus précisément. Amenés à une position de tir que les italiens ne pouvaient toucher avec leurs canons.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Le Kenya offre beaucoup question capacité d'entraînement pour les britanniques, et ils font des trucs très intéressant ! 

On a un belle échantillon des manips à divers niveaux, c'est excellent ! 

 

Link to post
Share on other sites

Un peu d'humour :laugh:

Se soldat britannique semble pas être très à l'aise pour le franchissement d'une petite coupure humide, le reste de la journée a dû être très long et surtout très frais :laugh:

https://youtu.be/NZq1VuZAzV0

Excellente aussi cette vidéo :laugh:

https://youtu.be/RK3K0LV1MjE

Edited by Gibbs le Cajun
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Un peu d'humour :laugh:

Se soldat britannique semble pas être très à l'aise pour le franchissement d'une petite coupure humide, le reste de la journée a dû être très long et surtout très frais :laugh:

Je ne réagis pas souvent à vos posts mais je profite de celui-ci pour vous dire un grand merci pour vos très nombreuses contributions qui bien souvent me permettent d’apprendre des choses intéressantes dans des domaines que je ne connais pas très bien. Merci

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, FAFA a dit :

Je ne réagis pas souvent à vos posts mais je profite de celui-ci pour vous dire un grand merci pour vos très nombreuses contributions qui bien souvent me permettent d’apprendre des choses intéressantes dans des domaines que je ne connais pas très bien. Merci

Bonjour FAFA. 

Je vous remercie, ça me fait très plaisir que ma participation sur le forum vous apporte des connaissances sur des domaines que vous ne connaissez pas très bien :smile:. C'est ça qui est génial avec le forum, c'est qu'on apprend tous des choses grâce au partage des connaissances de chacun :smile:

J'aime beaucoup partagé, mais j'aime aussi beaucoup apprendre :smile:

Et puis un peu de rigolade entre des infos sérieuse ça le fait bien pour l'ambiance :smile:

Link to post
Share on other sites

@Tancrède

Je vous conseille de lire le lien qui relate la carrière du Regiment Sergeant Major JC Lord qui même après avoir était blessé puis capturé durant la bataille d'Arnheim à continué à tenir son rôle de RSM pour permettre que la discipline et le moral sois de mise chez les autre prisonniers, gérant leur bien être avec dévouement , un personnage qui comme je l'explique est l'image qu'on imagine du sous-officier supérieur britannique, presque celui de l'image Armée des Indes avec la moustache en croc. 

Se qui est marrant c'est la réaction d'un officier d'une unité qui venait libérer le camps de prisonniers et qui en le voyant au vu de sa tenue repassée avec les plis nickel chrome, béret "rouge" * sur la tête, etc... Il a cru que peut être des éléments des paras étaient arrivé avant eux et donc avait libéré les prisonniers du camps. 

J'ai eu une réponse de The Parachut Regiment qui me remercie pour mon message et qui a aussi mis en avant les même qualités en se qui concerne nos sous-officiers supérieur suite à la manip ou les britanniques avaient convié la 11ème BP via le 2ème REP et des US de la 173ème Airborne. 

C'est se qui est intéressant dans cet échange, c'est que chacun aura une manière et un style adapté selon la mentalité de son pays, mais quand bien même on aura des différences à se niveau en terme d'approche , il reste toujours le fond qui sera commun au niveau de se caractère qu'on pouvait observer avec le Centurion de la Légion romaine qui a inspiré les armées dans l'histoire. C'est clair, le corps des sous-officiers avec la gamme d'expérience qui est cumulée avec le temps de service restera la colonne vertébrale d'une armée et cela de manière incontournable. 

Voici le texte relatant le parcours du RSM JC Lord :

Citation

John Clifford Lord est né le 26 avril 1908 à Southport, Lancashire. Il rejoint les Grenadier Guards en mars 1933 pour un engagement de quatre ans. Lors d'une affectation en Egypte, il a joué au rugby pour les services unis et a été promu sergent de lance. À sa libération, il a rejoint la police de Brighton avant d'être rappelé dans l'armée au début de la guerre en 1939. Il a été affecté à l'OCTU à Sandhurst comme sergent instructeur, avant d'être promu CSM de la Compagnie des cadets. Il resta à Sandhurst jusqu'en octobre 1941, date à laquelle, lors de la formation du 3e bataillon de parachutistes, il fut affecté pour devenir son premier RSM. Il a entrepris sa formation de parachute à RAF Ringway, se qualifiant le 30 novembre 1941.

Il accompagna son bataillon en Tunisie en 1942 et prit part à l'attaque de Primosole en Sicile dans la nuit du 13 juillet 1943. Ayant participé à l'opération maritime de débarquement au port de Tarente entre le 12 et le 14 septembre 1943, il retourna en le Royaume-Uni avec d'autres membres de la 1ère Brigade de parachutistes. De retour au Royaume-Uni, son unité a installé son camp à Limehurst, Spalding, Lincolnshire.

Le 17 septembre 1944, le bataillon est tombé sur une partie de l'opération Market Garden. Le 21 septembre, RSM Lord a été capturé après avoir été blessé et envoyé au Stalag XIB où il a pris le contrôle du camp. Les conditions dans le camp étaient mauvaises, mais RSM Lord s'est mis à maintenir la discipline militaire et à remonter le moral au sein du camp. Lors de la libération du camp le 27 avril 1945, le major Ralph Cobbold des Coldstream Guards a décrit avoir trouvé un garde avec un béret marron et «a pensé que la 6e division aéroportée devait en quelque sorte être arrivée la première». En demandant au commandant de la garde quand ils étaient arrivés, il a reçu la réponse «Juste après Arnhem, Monsieur». Il poursuit, «puis une silhouette majestueuse est apparue, le RSM lui-même, avec des cuivres étincelants, des sangles immaculées, des plis de pantalon rasés, des bottes éblouissantes, un salut spectaculaire.

Pendant son emprisonnement, RSM Lord s'était vu offrir la possibilité de déménager dans un camp de sous-officiers où les conditions étaient meilleures, mais il avait refusé de diriger ses hommes. Vers la fin de son emprisonnement, des hommes ont été chassés. RSM Lord s'est caché sous le plancher pendant cinq jours, étant alimenté à travers un trou pendant que les gardes le recherchaient. Quand il a émergé, il a continué à diriger le Stalag jusqu'à ce qu'il puisse passer le relais à l'armée britannique en progression. À la libération, il est resté jusqu'à ce que tous ses hommes aient été évacués vers la Grande-Bretagne.

Pour son excellent service pendant la guerre et son leadership exceptionnel au Stalag XIB, il a été nommé membre de l'Empire britannique.

Une loyauté et un dévouement inébranlables au devoir que le bataillon n'a pas été affecté. Plus tard, il combattit avec bravoure en Sicile et à Arnhem, où il fut blessé et fait prisonnier. Finalement, il fut envoyé au Stalag XIB où il se montra bientôt être la personnalité exceptionnelle du camp et où il fit un excellent travail pour maintenir un moral élevé parmi les prisonniers. Les officiers et les hommes arrivant au camp furent étonnés de l'excellente tenue et du taux de participation des prisonniers. RSM Lord a servi sous mon commandement presque continuellement depuis la formation de la 1ère Brigade de parachutistes, et pendant ce temps, il a fait preuve d'un niveau de loyauté, de dynamisme et de dévouement au devoir qu'il serait difficile d'égaler. " Finalement, il fut envoyé au Stalag XIB où il se montra bientôt être la personnalité exceptionnelle du camp et où il fit un excellent travail pour maintenir un moral élevé parmi les prisonniers. Les officiers et les hommes arrivant au camp furent étonnés de l'excellente tenue et du taux de participation des prisonniers. RSM Lord a servi sous mon commandement presque continuellement depuis la formation de la 1ère Brigade de parachutistes, et pendant ce temps, il a fait preuve d'un niveau de loyauté, de dynamisme et de dévouement au devoir qu'il serait difficile d'égaler. " Finalement, il fut envoyé au Stalag XIB où il se montra bientôt être la personnalité exceptionnelle du camp et où il fit un excellent travail pour maintenir un moral élevé parmi les prisonniers. Les officiers et les hommes arrivant au camp furent étonnés de l'excellente tenue et du taux de participation des prisonniers. RSM Lord a servi sous mon commandement presque continuellement depuis la formation de la 1ère Brigade de parachutistes, et pendant ce temps, il a fait preuve d'un niveau de loyauté, de dynamisme et de dévouement au devoir qu'il serait difficile d'égaler. "

 Après une période de congé, il fut affecté au centre d'entraînement d'infanterie n ° 1 (PR) en tant que RSM avant de rejoindre la nouvelle Académie militaire royale de Sandhurst en tant que RSM, New College en août 1947. En juillet 1948, il devint le RSM de l'Académie jusqu'en décembre 1960. , lorsque son poste a été reclassé au grade de sergent-major de l'Académie.

Son statut était tel qu'il a fait l'objet d'une émission `` This is Your Life '' réalisée par Eamonn Andrews et diffusée le 30 novembre 1959.

Il a pris sa retraite en août 1963 après avoir occupé le grade d'adjudant de classe 1 pendant 22 ans, en tant que RSM senior dans l'armée britannique. Il a été largement répandu par ses subordonnés que ses initiales, JC représentaient Jésus-Christ. Le 8 juin 1963, il est nommé MVO (5e classe).

Il mourut à son domicile de Camberley le 21 janvier 1968. Son ensemble de médailles peut être vu au Airborne Assault Museum.

Lectures complémentaires:

Se délecter du soleil de Dieu: L'histoire de RSM JC Lord, MVO, MBE par Richard Alford 1981

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites

Les britanniques utilisent déjà le Canada pour de l'entraînement inter-armes, là ils vont installé un site permanent, apparemment pour mieux gérer les arriver et départ du matos arrivant par voie maritime et déployé sur le camp de manœuvre. 

https://www.journaldemontreal.com/2021/01/25/une-unite-des-forces-armees-britanniques-sinstallera-de-facon-permanente-a-becancour-1

Dans le contexte actuel du risque  haute intensité, on peut peut être supposer un turn over plus important pour les unités britanniques sur se camp qui est immense, donc bien pratique pour la manœuvre, le tir réel etc... 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Propositions de modernisation du Challenger... et encerclement teuton 

Citation

Sans attendre les résultats de la revue stratégique menée par le gouvernement britannique, deux projets de modernisation du Challenger 2 semblent en cours d'élaboration par Rheinmetall. Pour cette opération, la firme de Düsseldorf pourrait proposer deux options comportant des différences notables en matière de mobilité et surtout de puissance de feu. La première de ces deux versions demeure assez conventionnelle dans le choix des équipements proposés, alors que la seconde intègre des solutions plus novatrices.  

La première version déjà évoquée par blablachars désignée LEP (Life Extension Project) est développée par RBSL (Rheinmetall BAE Systems Land Defence) intègre le canon de 120mm lisse L55 en service sur le Leopard 2 à partir de la version A6 et pouvant tirer toutes les munitions OTAN dont les munitions allemandes DM63 A1 APFSDS et DM11, associé à de nouveaux viseurs tireur et chef et une conduite de tir numérique. Dans le domaine de la mobilité le CR2 LEP, le moteur V12 Perkins de 1200cv est remplacé par un moteur MTU, qui pourrait être celui du char allemand le V12 diesel MTU MB 873 Ka -501 développant 1500cv.  Cette solution a été présentée au cours du salon DSEI 2019 sous la forme d'un démonstrateur.

La seconde proposition de modernisation du char britannique pourrait reprendre les solutions découvertes sur un autre démonstrateur qui intégrait un canon de 130mm certainement associé à un chargement automatique. Cette innovation majeure si elle devait être retenue constituerait une avancée importante pour Rheinmetall dans ses projets de commercialisation de cet armement. L'adoption de ce canon sur un futur Leopard 2A8 serait grandement facilitée par une décision britannique. D'autres améliorations seraient également intégrées comme une protection de l'arc de tourelle renforcée et un nouveau moteur MTU. L'aspect  novateur de cette proposition ne doit pas faire oublier l'importance du fait logistique ; avec un tel calibre les Britanniques seraient de nouveau isolés au sein de l'Otan comme ils le sont actuellement avec leur canon de 120mm rayé, qu'ils sont les seuls à utiliser. On pourrait imaginer que le Challenger 2 130mm soit rejoint par un Leopard 2 A8 et pourquoi pas un M1A2SEPV4.

Après le Leopard-Altay, le Leopard-Leclerc, le char allemand sert une nouvelle fois de base à un nouvel hybride intégrant cette fois-ci une tourelle allemande sur chassis britannique. Les deux solutions évoquées ne doivent pas faire oublier l'existence du démonstrateur Streetfighter intégrant également de nombreuses innovations technologiques principalement développées par Elbit Systems, ainsi que l'hypothèse d'un achat de Leopards 2 de seconde main. Les Britanniques sont aujourd'hui à la croisée des chemins pour la survie opérationnelle de leur char et le rôle qu'ils entendent jouer au sein de l'Otan. Les décisions rendues dans les prochaines semaines permettront de connaitre les ambitions britanniques et les moyens qu'ils envisagent d'y consacrer.

 

Edited by Kerloas
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,376,940
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...