Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Programme Scorpion : la compétition est lancée


jeanmi
 Share

Recommended Posts

il y a 52 minutes, P4 a dit :

Si tu veux garder une masse "réduite" pour le MGCS canon tu dois rester à 3 pax pour l'équipage, il faut alors placer le personnel chargé de traiter les données dans un autre engin et visiblement il a été choisi de le mettre au coeur de la manoeuvre avec le MGCS C2, c'est pour cela que je me demande quelle sera la répartion entre les MGCS Canon, C2 et missiles.

genre 1 MGCS C2 pour  3 MGCS Canon et 1 MGCS missiles?

ou 1 MGCS C2 pour  1 MGCS Canon et 1 MGCS missiles et équivaut à 1 peloton?

J'imagine que dans le C2 la place libérée par le 140 est occupée par un opérateur qui contrôle des drones au sol et dans l'air, mais ils étaient pas dans la vidéo. Mais bon pourquoi le mettre aussi sur le chassis char? Ca va coûter un bras, alors qu'une platforme légère haute mobilité genre le VBAE pourrait suffire. Pareil pour les missiles.

Et dans tout ça on n'a pas de sol-air basse couche d'accompagnement (sauf si c'est le 40CTA, mais il lui faudrait des missiles et un radar de détection en rab)

 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Rivelo a dit :

Je mets une pièce sur des missiles anti-char longue portée de type MHT ou assimilé. C'est clairement une alternative au canon de 130mm ou 140mm dans un contexte où les modules C2 avec leurs drones pourront faire du ciblage de précision.

A ce propos le canon représenté ressemble au 140 mm. De plus on dirait que la tendance est de reculer le canon  par rapport à l’axe de la tourelle. Je crois que pour le premier, la représentation ne soit pas significative .

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, hadriel said:

J'imagine que dans le C2 la place libérée par le 140 est occupée par un opérateur qui contrôle des drones au sol et dans l'air, mais ils étaient pas dans la vidéo. Mais bon pourquoi le mettre aussi sur le chassis char? Ca va coûter un bras, alors qu'une platforme légère haute mobilité genre le VBAE pourrait suffire. Pareil pour les missiles.

On comprendra quand la doctrine d'emploi sera explicité ou quand notre partenaire Allemand donnera sa vision du MGCS, parce que là, nous avons tiré les premiers et c'est dans la continuité du visuel du trio dévoilé en début d'année ou l'an dernier.

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, g4lly said:

Pour le lance "missile" je suis septique ... surtout en tourelle. J'imaginerais plus une solution en VLS.

Je sais pas si j'imaginerais des VLS mais en tout cas je préférerais une solution basée sur un véhicule plus léger en arrière avec une 12.7 pour l'autodéfense. Globalement un équivalent Kornet-D sur un véhicule chenillé léger, un 4×4 ou même un drone avec plusieurs systèmes asservis à un véhicule C2. Des trucs comme ça en somme

Brimstone-UGV-%C2%A9MBDA.jpg?fit=1280,72

ResimMBDA.jpg

Tigr-M_Tigr_Kornet-D_Kornet-EM_4x4_anti-

 

1 hour ago, g4lly said:

Sinon le petit "canon" du missilier c'est avant tout pour l'autodéfense je suppose.

Probablement mais celui du char ne l'est pas. Parce qu'il a aussi un canon de 20 ou 30×113 avec un débattement plus élevé que celui de son 130/140. Il devrait aussi pouvoir remplir le rôle dont tu parlais.

Link to comment
Share on other sites

Le MGCS "doit" être autre chose qu'un simple char, nous le savons depuis le début.

Reste à savoir si ce qu'on voit sur le site mise en place par la DGA émane d'une vision détachée ou qui est ou va inspirer le programme MGCS.

On ne peut pas se fixer aujourd'hui comme étant une chose actée, le modèle exposée. Mais ce qui est intéressant et important à saisir, c'est qu'il faut bien intégrer que le remplaçant du Leclerc ne sera pas et ne va pas juste être un char moderne car qu'on veuille l'admettre ou non, le concept d'emploi du char a changé. Il est essentiel qu'on ait un nouvel engin qui soit "utile" dans un plus large spectre de missions.

Moi aussi j'ai un gros doute qu'on va spécialiser un MGCS pour être porteur spécifique de missiles. Mais bon, reste tous un peu figé dans des "habitudes" et des "pratiques" qu'on est souvent hésitant pour accepter le changement. En tout cas dans la vidéo, ils mettent bien l'accent sur une pointe de lance pour la haute intensité autour du MGCS, mais aussi du futur système d'artillerie et de système d'accompagnement sol-air.

On doit tout de même garder à l'esprit qu'on parle d'un horizon 2040, si d'ici là on aura déjà réalisé une belle avancée, avec l'arrivée des Griffons, Jaguar et autres, ce ne sera pas terminé et on connaitra comme toujours une hybridation dans les modèles (le neuf côtoie l'ancien). On a tout de même le temps de construire tout cela, ce n'est pas pour demain et entre les choses qui vont venir, celles qui vont se faire ou encore des choses qui aujourd'hui peuvent sembler "manquantes", ça peut très vite arriver.

C'est un horizon 2040 sur lequel d'autres choses vont s'imbriquer, s'adapter d'ici là. Quand on voit par exemple le VBCI dans cette exposition, on se dit qu'aujourd'hui ça parait logique, mais en réalité, 2040 c'est le début du remplacement du VBCI (peut-être même avant). Donc le VBCI actuel, du moins son successeur, va devoir amener sa petite pierre à l'édifice, un véhicule de la haute intensité qui se voudra sans aucun doute complémentaire au MGCS et il ne serait pas surprenant de voir revenir le débat "roues/chenilles" car quoi qu'on en pense, avec le Griffon, on ne manque pas de véhicules lourds à roues, ils ont juste le désavantage de ne pas être des VCI. Le successeur du VBCI sera étudié je le pense fortement, autour d'un système d'arme, de mobilité renforçant et complétant la pointe de lance autour du MGCS.

Autre élément que j'ai apprécié dans la vidéo, ce sont les petites scènes ou l'on voit parfaitement la complémentarité de tous les éléments, de montrer que l'engagement militaire ce n'est pas juste 2-3 Serval/Griffon, que chacun à sa place, son rôle, que tout se complète.

Au niveau des drones, là aussi, d'ici 2040, on aura avancé sur bien des choses et ceux qu'on voit ici ne seront sans doute plus en activité, ils auront bien évolué.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, P4 a dit :

Si tu veux garder une masse "réduite" pour le MGCS canon tu dois rester à 3 pax pour l'équipage, il faut alors placer le personnel chargé de traiter les données dans un autre engin et visiblement il a été choisi de le mettre au coeur de la manoeuvre avec le MGCS C2, c'est pour cela que je me demande quelle sera la répartion entre les MGCS Canon, C2 et missiles.

genre 1 MGCS C2 pour  3 MGCS Canon et 1 MGCS missiles?

ou 1 MGCS C2 pour  1 MGCS Canon et 1 MGCS missiles et équivaut à 1 peloton?

Manquent le 155 et le bulldozer-chasses-mines-dépanneur quand même.

Link to comment
Share on other sites

20 hours ago, Boule75 said:

Manquent le 155 et le bulldozer-chasses-mines-dépanneur quand même.

Le 155mm ce n'est pas certain, d'une part parce que le MGCS char est doté d'une capacité de TAVD depuis son canon dont nous ne connaissons bien sur pas la portée mais aussi du fait des obus intelligents, a t'on encore besoin d'un automoteur de 155mm pour tapisser un terrain de foot d'éclats dans ces conditions surtout que l'on cherche a éloigner la pièce principale d'artillerie du champ de bataille avec la solution du canon électro magnétique pour un tir longue distance, voir PILUM.

De mon point de vu l'objectif principal est de tenir le MGCS sous les 60t pour ne pas avoir besoin de plus de 1500cv de puissance, pour cela il est impératif de ne pas avoir plus de trois pax par engin, en conséquence de quoi il n'y a pas besoin de développer un nouveau GMP(sauf si nous n'avons pas accés au MTU ou qu'une meilleure solution se présente) et nous ne sommes pas non plus obliger de pousser la mobilité aussi loin que celle du Leclerc.

Ce qui rend de suite la plate forme abordable et déclinable en trois versions, en plus la valeur migne sur l'éléctronique.

 

edit:juste pour rajouter que la valeur de six MHT doit avoisiner les 10 millions€

 

Edited by P4
Link to comment
Share on other sites

Pour moi la vision sera simple pour le MGCS, un châssis commun et plusieurs types de tourelles. Même le VCI qui remplacera le VBCI sera basé sur un châssis MGCS, car se qui sera commun se sera la menace missile AC venant par le haut. Donc un VCI type CV90, Braddley, Ulhan/Pizarro, VBCI etc... Qui déjà en protection latérale ou de face ne protégera pas contre du missile AC, donc par le haut n'en parlons même pas. 

Donc le besoin d'un VCI ayant un châssis commun aux chars sera de mise car le haut intensité pour moi ne sera pas un combat direct avec une autre puissance mais bien un combat par proxy qui sera équipé par une grosse puissance, déjà qu'avec la Syrie on a ouvert la boîte de Pandore des missiles AC portable en voyant les pays occidentaux et la Russie & Cie fournir tout les camps en missile AC... Avec le marché noir on va en voir des postes de tir et des missiles circuler à travers le monde... Déjà avec l'Iran on a bien que ce ne sont pas les Houtis qui gèrent les missiles qui frappent les bateaux, mais bien des iraniens... Même les drones qui se modernise seront un moyen de fournir une aviation pas coûteuse pour faire du bombardement, voir dans le futur de l'interdiction maritime ou aérienne, et où des puissances qui vendront ces capacités, et si on leur demande des comptes en voulant savoir qui pilote à distance ces drones, les puissances expliqueront qu'ils forment mais ne pilote pas ces drones, alors qu'en réalité sur une base d'un pays soutenu on aura un préfabriqué qui servira de salle de classe pour "former" et à côté un autre préfabriqué ou celui qui pilote ne sera pas un local mais un militaire de cette puissance... Et il y aura un préfabriqué pour que les pilotes locaux pourrons un jour piloter en vrai ces drones, si tentaient que cela arrive... Au final on revient vers du haut intensité mais comme à l'époque de la guerre froide où les proxys étaient très chaud via des conflits. Vu nos intérêts et une armée expéditionnaire, voilà qui seront nos adversaires pour le haut intensité. En gros se qui c'est déroulé en Ukraine et ailleurs. On verra aussi une masse de chars et matos anciens être fourni à ces pays proxy , sans besoin d'avoir de la haute technologie vu que pour le coup ce sera la masse qui sera employée. 

Donc pour le châssis du MGCS  il y aura une meilleure protection sur le dessus via de la défense passive et active contre le risque missile AC, se qui pour les chars et le VCI sera obligatoire. 

Pour l'organisation, je pense que l'on verra dans un Peloton de chars une tourelle de type canon 120/ ou 130 mm , une tourelle missiles AC, une tourelle canon de 30/ou 40 mm. Si on mise sur un Peloton à 4 chars, le 4ème sera un VCI emportant 5 ou 6 fantassins, et qui aura des capacités de détection pour assurer la protection rapprochée du peloton. 

L'avantage est que les capacités d'un peloton permettront de rapidement basculer sur le bon choix en terme de capacité de destruction qui sera désignée face à une menace. 

Donc une modularité au sein du peloton,qui permettra si besoin de regrouper les chars de chaque types de l'escadron pour une mission nécessitant qu'on regroupe les chars missiles AC ensemble, idem pour les canons 30/ou 40mm, afin que la pointe se limite au chars canons 120/ou 130 mm dans une manœuvre d'ensemble ou chaque groupement de chars de l'escadron aura un rôle défini dans une action. 

@max Tu vois, je te l'avis dit que l'artillerie châssis char avec casemate de 155mm reviendrait un jour vu se que le programme Titan met en avant :wink:.

On voit que le châssis du char sera sûrement commune pour la casemate 155 mm, le LRM et toujours présent un Caesar, enfin un modèle qui sera basé sur le Caesar. 

Pour le VBCI, beaucoup de monde semble mettre en avant que se fut une erreur, mais moi je crois surtout qu'il aura était utile au vu de la diversité des opex et des contextes géopolitique ou on était loin d'être sur un retour rapide des états nations. De facto on a put avoir un VCI employable sur toute les opex ou nous avions envoyé du monde. 

Je vois qu'au final en attendant le programme Scorpion, on était pas coincé pour des pb de chenilles/roues au vu des opex que nous avons connu. 

Aujourd'hui on a un programme Scorpion qui permet de retrouver des BB avec de la Chenille pour nos canons et nos VCI, mais si cela est possible c'est surtout que l'on va bénéficié de technologie qui sont mature, là où il y a encore 10 ans ça aurait posé des pb car pas assez mature. 

Pour nos medians, ceux-ci issu de la guerre Froide via le VAB et l'AMX10RC n'avait pas connu de modernisation, là où le Leclerc est arrivait puis le VBCI, et qui avait donc aucun retard au final dans leur durée de vie au niveau mise à jour. De facto il était évident que la capacité médiane devait être modernisée totalement, car la on parle du VAB et de l'AMX10RC qui ont donnait le maximum avec des revalorisations, mais c'est comme tout les limites pour des véhicules conçues pour la guerre Froide, donc très vieux.

Donc il était urgent que la partie mediane change, sans que cela n'induise une part plus grande d'importance par rapport aux BB contrairement à l'idée trop souvent répandu mais qui reste au final du domaine du mythe urbain. Aujourd'hui les médians qui arrivent ont le rôle du VAB et de l'AMX10RCR et permettant d'assurer en attendant un risque haute intensité, mais lorsque l'on aura nos MGCS, le médian retrouvera son rôle, celui que le VAB avait durant la guerre froide et qui dans le cadre des divisions permettait de protéger l'infanterie qui avant était motorisé en camion, sans blindage, et qui devait suivre la pointe Blindée. 

Alors au final j'ai surtout l'impression qu'on a eu les bons véhicules déjà durant la guerre froide, puis après la chute du mur la où pour d'autre ben c'était bien compliqué à géré pour gérer les opex qui ont été de mise au vu du contexte géopolitique ou pour rappel la seule puissance était celle des USA là où pour d'autres puissances il y avait encore du chemin à parcourir comme la Chine, et pour la Russie le risque d'imploser au vu de sa situation économique. 

Aujourd'hui le monde à évoluer avec l'arrivée de nouvelles puissances, le retour de la Russie, de facto j'ai l'impression que nos choix ont pas été au final si nul que ça, et qu'il y aura pas besoin d'un changement radical de toute notre armée de Terre, vu que chaque éléments entre lourd, médian et léger ( léger qui est aussi médian) reste cohérent, et que l'on aura enfin modernisé le médian qui lui va retrouver son rôle  (celui du VAB pour la guerre froide), le lourd lui arrivant en phase d'être modernisé via un nouveau programme. 

Alors je me dis qu'au final, on a passait trop de temps à être dans l'auto french bashing alors qu'aujourd'hui on voit déjà poindre se qui sera mis en place, qu'on en est à vendre des rafales là ou à une période tout le monde le trouvait trop cher... Mais on achète selon un besoin, et le besoin n'est pas forcément là dans certaines période, aujourd'hui il y a un besoin et on en vend. Idem pour nos Caesar, nos sous-marins. 

Alors au final, on aura était toujours cohérent, et on sera prêt quand le programme Scorpion verra le programme Titan se mettre en place. En attendant notre Leclerc reste en pointe et pas dans les derniers comme char, le VBCI assure ses missions, donc on est pas à poil en attendant l'arrivée du MGCS qui a mon avis sera aussi le châssis du VCI qui remplacera le VBCI

Je pense que quand on voit le programme allemand de VCI, je pense surtout qu'il restera un programme qui aura encore des mauvaises surprises ( la hauteur qui n'a pas pris en compte le phénomène de population plus grande qu'avant question taille ), la ou avec un châssis bien pensé on pourra avoir un VCI efficace et mieux protégé face aux menaces missile AC qui déjà à pesée au Liban et en Syrie....

Alors j'ai l'impression que la nouvelle génération de VCI ne sera plus une conception type classique ou tout sera à la base pensée pour un VCI mais plutôt un châssis de char qui permettra d'avoir un VCI plus protecteur et qui sera la catégorie du char au niveau poids. 

Enfin voila comment je ressent le concept Scorpion et Titan. 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

Pour le MGS, il y a quand même un gros point d'interrogation (enfin, pas qu'1) : tourelle téléopérée style Armata pour la version canon ou tourelle habitée ? A ma connaissance, ce n'est pas tranché.

Si la tourelle est téléopérée, alors l'ajout d'un 4ème pax aura moins d'impact sur le poids final de l'engin. Et un 4ème pax "sous-off systèmes" qui viendrait s'ajouter au traditionnel trio chef / tireur / conducteur ne sera, à mon avis, pas du luxe avec la multiplication des capteurs et des infos partagées. Il y a une dizaine d'années, dans un article prospectif d'un hors série de Raid sur l'évolution des MBT, l'auteur (je ne sais plus qui) l'abordait déjà comme une piste à sérieusement envisager.

Dans le feu de l'action, avec l'incrément des infos reçues grâce aux progrès techno (alerte laser, départ de missile, départ de coup, situation tactique, drones, etc...), le chef qui doit en plus guider le véhicule, observer, désigner des cibles, conduire son peloton (pour le chef de peloton), répondre à la radio, réfléchir à la tactique, ... une équation qui conduira très vite à être aussi inefficace que les chefs de char B1bis en 1940. Alors un pax qui pourrait être chargé de collecter les données pour présenter une synthèse tactique au chef, ça me parait pas idiot.

En plus, un porteur unique pour différentes tourelles téléopérées permettrait d'adapter au mieux l'équipement des GTIA à la mission donnée.

Sinon, pour la composante missile, je verrai bien une plate forme commune dans le style de la 3ème photo du post de @mehari qui serait ensuite déclinée en AA, AT, drones d'attaque, ...

 

@+

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ça va peut-être vous surprendre, mais le regard extérieur de cet officier australien de liaison en France m'a montrer le programme Scorpion d'une manière très éclairante. Son article fait suite à une série d'autres concernant l'armée française. 

 

J'ai fais un doublon sur se file de cet article, ou j'ai d'ailleurs posté les autres articles de cet officier de liaison australien en France traitant de l'armée française. 

 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, Gibbs le Cajun said:

Ça va peut-être vous surprendre, mais le regard extérieur de cet officier australien de liaison en France m'a montrer le programme Scorpion d'une manière très éclairante. Son article fait suite à une série d'autres concernant l'armée française.

J'ai fais un doublon sur se file de cet article, ou j'ai d'ailleurs posté les autres articles de cet officier de liaison australien en France traitant de l'armée française. 

 

J'avais vu cette image dans l'article et je n'y avais jamais prêté trop attention mais est-ce que c'est un Griffon Crotale qu'on distingue au bout de la flèche SABC?

french_army_land_modernisation_agenda.pn

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, reinel a dit :

Pour le MGS, il y a quand même un gros point d'interrogation (enfin, pas qu'1) : tourelle téléopérée style Armata pour la version canon ou tourelle habitée ? A ma connaissance, ce n'est pas tranché.

La question va bien au-delà, car nous somme dans la réflexion et dans la recherche d'une automatisation des véhicules, c'est à dire des véhicules sans équipages.

Si aujourd'hui on se dit que ce n'est pas trop possible, elle est pourtant bien posée sur les programmes à venir, comme le SCAF ou le MGCS et même de l'adaptation de l'ancien.

Le plus compliqué là-dedans ce sont les liaisons, qui seront forcément via satellites et devront être bien sécurisées. Tout ne se fera pas d'un coup et on passera forcément par une période hybride, des véhicules autonomes accompagnés de véhicules avec équipage.

Il n'y a pas tant de choses à faire, l'automatisation de nombreux systèmes existent déjà, une tourelle téléopéré en est un exemple, les moyens optiques, les caméras diverses et variés, des détecteurs de départs de coup ou autres voient et entendent déjà mieux que les yeux et les oreilles d'un homme, sans le stress. Un petit système de calculateur relié à un petit groupe de caméras pour analyser le terrain et anticiper des manoeuvres adaptées et vous avez déjà réalisé l'essentiel, plus qu'à créer une motorisation qui va remplacer les bras du pilote, un mécanisme essentiellement électrique (de nos jours) pour gérer les accélérations et les freinages et c'est bon.

L'automatisation des véhicules peut intervenir très rapidement et il suffira alors d'un seul opérateur, loin du front, derrière plusieurs écrans, pour manoeuvrer, observer et utiliser l'armement, avec un ensemble de systèmes largement automatisés qui vont le lui permettre. Aujourd'hui on est dans une phase d'intégration du concept, on voit arriver des drones qui complètent les moyens des combattants, des drones qui vont lui servir d'allègement, lui servir d'éclaireur, tout cela commandé à proximité. De plus en plus gros, ils deviendront armés très rapidement, toujours avec un opérateur quelque part, rassurons ceux qui craignent le soulèvement des machines! On devra leur trouver une place dans notre modèle d'armée, un concept d'utilisation qui soit logique et naturelle.

Je ne dis pas du tout que dans 20 ans, la guerre se fera avec des robots, je dis juste que l'on cherchera toujours à réduire au maximum le nombre d'hommes au front, à réduire au maximum le risque et que les drones terrestres ainsi que les véhicules autonomes seront idéals pour occuper une première ligne mais aussi pour s'occuper de l'arrière, comme dans la logistique.

Les "hommes" se trouveront dans un entre deux. Je vois très bien par exemple que lors d'un convoi de ravitaillement, rassemblant 30 camions, qu'on ait dans le lot 3 ou 4 camions "guides" équipés de systèmes plus lourd, plus protégés (pourquoi pas au début avec un équipage) et pourquoi pas avec de l'armement téléopéré (pour éviter d'avoir à insérer des véhicules de protection complémentaires) qui seront ensuite suivi par des camions légers avec un dispositif allégé (moins coûteux donc) qui se contenteront de suivre les "traces" d'un camion guide, comme une locomotive avec ses wagons mais sans qu'ils soient attachés. Si le terrain exige un véhicule additionnelle pour l'ouverture d'itinéraire, là aussi on peut l'insérer et il deviendra lui, la référence à suivre pour les camions guides. S'il faut vraiment le renforcer avec des véhicules plus armés, on peut le faire, idem pour un véhicule de dépannage. Tout cela sera suivi et surveillé par un drone dans le ciel qui pourra être armé. Voilà déjà comment on peut imaginer le ravitaillement et la logistique de demain. Cela représente bien la complémentarité, cela montre qu'il n'est pas nécessaire non plus d'avoir un homme derrière chaque véhicule (les wagons) qu'ils peuvent être réellement parfaitement autonome et lié à des acteurs (locomotives) de proximité qui eux seront soit pilotés directement par des hommes, soit indirectement par liaison satellitaire.

Ce qui est le cas pour "l'arrière" peut aussi l'être pour l'avant. Il y a les drones et véhicules qui seront de "proximités", liés à des vecteurs principaux, que ce soit les militaires débarqués pour de petits drones, des militaires embarqués dans des véhicules servant de station de commandements, donc de pilotage. Derrière cela on peut très bien imaginé une gamme de véhicules/drones de l'avant qui soient automatisés, commandés à grande distance.

Bref l'imagination de chacun, mais des projections qui sont de moins en moins fantaisistes et de moins en moins l'oeuvre de science-fiction, car la plupart de ces choses existent déjà à différents stades. Cela va venir petit à petit au fil des années, sans qu'il y ait de changement brusque, ce n'est pas du jour au lendemain qu'on va dire que dans 5 ans, il n'y aura plus de véhicules pilotés par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, mehari a dit :

J'avais vu cette image dans l'article et je n'y avais jamais prêté trop attention mais est-ce que c'est un Griffon Crotale qu'on distingue au bout de la flèche SABC?

french_army_land_modernisation_agenda.pn

Hadriel à répondu :wink:

Il y a 3 heures, hadriel a dit :

C'est un griffon T40 et un griffon crotale effectivement, on avait vu passer les images ici il y a un moment.

Moi ce qui m'interroge c'est le 6x6 jaune dans la flèche Scorpion, je vois pas ce que c'est.

Oui effectivement je ne vois du tout se que c'est, J'ai fais une capture d'écran, mais pas facile à voir. Néanmoins j'ai l'impression que c'est comme une sorte d'engin du genie, haut sur patte, avec une sorte de longueur comme un "mat" horizontale face au sol, très long. Je me demande si ce n'est pas un moyen d'ouverture d'axe du génie au niveau détection des mines. 

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, hadriel said:

C'est un griffon T40 et un griffon crotale effectivement, on avait vu passer les images ici il y a un moment.

Moi ce qui m'interroge c'est le 6x6 jaune dans la flèche Scorpion, je vois pas ce que c'est.

11 minutes ago, Gibbs le Cajun said:

Oui effectivement je ne vois du tout se que c'est, J'ai fais une capture d'écran, mais pas facile à voir. Néanmoins j'ai l'impression que c'est comme une sorte d'engin du genie, haut sur patte, avec une sorte de longueur comme un "mat" horizontale face au sol, très long. Je me demande si ce n'est pas un moyen d'ouverture d'axe du génie au niveau détection des mines.

UGV 6×6. À moins d'être une resucée du Panhard Sphinx, ça m'a l'air trop court sur patte pour être autre chose.

Ça peut peut-être une mule, une plateforme senseurs, ou que sais-je encore. L'excroissance sur le dessus pourrait représenter un lance-missile rétractable ou une tourelle.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Jésus a dit :

La question va bien au-delà, car nous somme dans la réflexion et dans la recherche d'une automatisation des véhicules, c'est à dire des véhicules sans équipages.

Si aujourd'hui on se dit que ce n'est pas trop possible, elle est pourtant bien posée sur les programmes à venir, comme le SCAF ou le MGCS et même de l'adaptation de l'ancien.

Le plus compliqué là-dedans ce sont les liaisons, qui seront forcément via satellites et devront être bien sécurisées. Tout ne se fera pas d'un coup et on passera forcément par une période hybride, des véhicules autonomes accompagnés de véhicules avec équipage.

Il n'y a pas tant de choses à faire, l'automatisation de nombreux systèmes existent déjà, une tourelle téléopéré en est un exemple, les moyens optiques, les caméras diverses et variés, des détecteurs de départs de coup ou autres voient et entendent déjà mieux que les yeux et les oreilles d'un homme, sans le stress. Un petit système de calculateur relié à un petit groupe de caméras pour analyser le terrain et anticiper des manoeuvres adaptées et vous avez déjà réalisé l'essentiel, plus qu'à créer une motorisation qui va remplacer les bras du pilote, un mécanisme essentiellement électrique (de nos jours) pour gérer les accélérations et les freinages et c'est bon.

L'automatisation des véhicules peut intervenir très rapidement et il suffira alors d'un seul opérateur, loin du front, derrière plusieurs écrans, pour manoeuvrer, observer et utiliser l'armement, avec un ensemble de systèmes largement automatisés qui vont le lui permettre. Aujourd'hui on est dans une phase d'intégration du concept, on voit arriver des drones qui complètent les moyens des combattants, des drones qui vont lui servir d'allègement, lui servir d'éclaireur, tout cela commandé à proximité. De plus en plus gros, ils deviendront armés très rapidement, toujours avec un opérateur quelque part, rassurons ceux qui craignent le soulèvement des machines! On devra leur trouver une place dans notre modèle d'armée, un concept d'utilisation qui soit logique et naturelle.

Je ne dis pas du tout que dans 20 ans, la guerre se fera avec des robots, je dis juste que l'on cherchera toujours à réduire au maximum le nombre d'hommes au front, à réduire au maximum le risque et que les drones terrestres ainsi que les véhicules autonomes seront idéals pour occuper une première ligne mais aussi pour s'occuper de l'arrière, comme dans la logistique.

Les "hommes" se trouveront dans un entre deux. Je vois très bien par exemple que lors d'un convoi de ravitaillement, rassemblant 30 camions, qu'on ait dans le lot 3 ou 4 camions "guides" équipés de systèmes plus lourd, plus protégés (pourquoi pas au début avec un équipage) et pourquoi pas avec de l'armement téléopéré (pour éviter d'avoir à insérer des véhicules de protection complémentaires) qui seront ensuite suivi par des camions légers avec un dispositif allégé (moins coûteux donc) qui se contenteront de suivre les "traces" d'un camion guide, comme une locomotive avec ses wagons mais sans qu'ils soient attachés. Si le terrain exige un véhicule additionnelle pour l'ouverture d'itinéraire, là aussi on peut l'insérer et il deviendra lui, la référence à suivre pour les camions guides. S'il faut vraiment le renforcer avec des véhicules plus armés, on peut le faire, idem pour un véhicule de dépannage. Tout cela sera suivi et surveillé par un drone dans le ciel qui pourra être armé. Voilà déjà comment on peut imaginer le ravitaillement et la logistique de demain. Cela représente bien la complémentarité, cela montre qu'il n'est pas nécessaire non plus d'avoir un homme derrière chaque véhicule (les wagons) qu'ils peuvent être réellement parfaitement autonome et lié à des acteurs (locomotives) de proximité qui eux seront soit pilotés directement par des hommes, soit indirectement par liaison satellitaire.

Ce qui est le cas pour "l'arrière" peut aussi l'être pour l'avant. Il y a les drones et véhicules qui seront de "proximités", liés à des vecteurs principaux, que ce soit les militaires débarqués pour de petits drones, des militaires embarqués dans des véhicules servant de station de commandements, donc de pilotage. Derrière cela on peut très bien imaginé une gamme de véhicules/drones de l'avant qui soient automatisés, commandés à grande distance.

Bref l'imagination de chacun, mais des projections qui sont de moins en moins fantaisistes et de moins en moins l'oeuvre de science-fiction, car la plupart de ces choses existent déjà à différents stades. Cela va venir petit à petit au fil des années, sans qu'il y ait de changement brusque, ce n'est pas du jour au lendemain qu'on va dire que dans 5 ans, il n'y aura plus de véhicules pilotés par exemple.

Un train de camions avec un maitre et quelques escales à la suite, ça me semble possible "assez rapidement" tout comme un véhicule de tête radio guidé avec un peu d'automatisme d’autonomie.

On aurait un véhicule d'ouverture radio guidé pouvant être armé, suivi d'un véhicule blindé bien armée et protégé le guidant (pourquoi pas un Jaguar s'il y a beaucoup de risques), suivi d'un camion maitre protégé et armée d'une 12.7 téléopérée, puis on recommence en sens inverse (camion maitre, camions esclaves, Serval et/ou Griffon). Certains esclaves pouvant être armée.

 

Par contre un char radio guidé donc autonome ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, mehari a dit :

UGV 6×6. À moins d'être une resucée du Panhard Sphinx, ça m'a l'air trop court sur patte pour être autre chose.

Ça peut peut-être une mule, une plateforme senseurs, ou que sais-je encore. L'excroissance sur le dessus pourrait représenter un lance-missile rétractable ou une tourelle.

Il semble que c’est la photo de l’UGCV Crusher (un des nombreux modèles) de l’université Carnegie Mellon, de même tout en haut on a droit à une image d’un véhicule générée par les services Britanniques, le véhicule lui-même  « crachant » un petit drone terrestre.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, rodac a dit :

UGCV Crusher

Unmanned Ground Combat Vehicle ( UGCV )     CRUSHER      / https://thefutureofthings.com/5205-crusher-ugcv/

Il y a 7 heures, hadriel a dit :

griffon T40 et un griffon crotale effectivement, on avait vu passer les images ici il y a un moment

Ah bon ?  serais curieux de ces images 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...