Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Tout sur le dernier système d'artillerie CAESAR


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

Marché potentiel BRESIL de 36 systèmes d’artillerie à roues de 155 mm

Le CAESAR ne sera pas seul ... Mais le seul Combat Proven.    Marché de 2 "proto" d'abord ( printemps 2024 ) + 2 de plus ( 2027 ) pour expérimentation, puis la suite à partir de 2027...  On y croit 

https://www.forcesoperations.com/un-coup-a-jouer-au-bresil-pour-le-caesar/

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Bechar06 a dit :

Marché potentiel BRESIL de 36 systèmes d’artillerie à roues de 155 mm

Le CAESAR ne sera pas seul ... Mais le seul Combat Proven.    Marché de 2 "proto" d'abord ( printemps 2024 ) + 2 de plus ( 2027 ) pour expérimentation, puis la suite à partir de 2027...  On y croit 

https://www.forcesoperations.com/un-coup-a-jouer-au-bresil-pour-le-caesar/

Le meilleur n'est pas toujours celui qui est adopté. Des copies existent à des trarifs plus accessibles. Tout va dépendre des industriels, des commerciaux et des relations politiques (!?).

Le choix du porteur aura aussi son influence.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/08/2023 à 13:35, Kamelot a dit :

Le meilleur n'est pas toujours celui qui est adopté. Des copies existent à des trarifs plus accessibles. Tout va dépendre des industriels, des commerciaux et des relations politiques (!?).

Pas impossible que la dimension diplomatique joue pleinement...

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Patrick a dit :

Lesquelles?

Ne me dis pas l'ATMOS après l'affaire danoise, par pitié...

Les matériels chinois aussi. Paraît que Brasília veut renforcer sa coopération avec les BRICS. Pourquoi pas donc acheter des équipements chinois ?

J'y crois moyen mais bon. Il existe cette option.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Ce n'est (sans doute pas) un HS

Citation

Danemark : remaniement ministériel marqué par un contrat d’armement controversé  
https://www.euractiv.fr/section/all/news/danemark-remaniement-ministeriel-marque-par-un-contrat-darmement-controverse/

Révélation

Les ministres danois de la Défense Jakob Ellemann-Jensen et de l’Économie Troels Lund Poulsen, tous deux membres du Parti libéral (Venstre), ont échangé leurs postes au sein du gouvernement danois mardi (23 aout), selon un communiqué de presse du bureau de la Première ministre.

Cet échange de poste intervient alors que l’opposition exige des réponses sur un contrat d’armement controversé avec une société israélienne.

« Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense Jakob Ellemann-Jensen est nommé ministre de l’Économie aujourd’hui. Il conservera ses fonctions de vice-premier ministre. Parallèlement, le ministre de l’Économie, Troels Lund Poulsen, sera nommé ministre de la Défense », peut-on lire dans le communiqué de presse.

M. Ellemann-Jensen a déclaré qu’il ne pourrait pas rester ministre de la Défense s’il devait également diriger le parti libéral danois, qui forme actuellement une coalition avec les sociaux-démocrates et les modérés de centre-droit.

« Si, en tant que président du Parti libéral, je dois avoir la possibilité de poursuivre la voie que j’ai tracée pour le parti lors de la réunion d’été du groupe, d’exercer mes fonctions de président et de continuer à faire en sorte que le Parti libéral joue un rôle important dans la coopération gouvernementale, je ne peux pas être ministre de la Défense en même temps », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

« Dans l’intérêt des forces de défense et du Parti libéral, nous procédons donc à cet ajustement au sein du gouvernement », a-t-il poursuivi, ajoutant que le ministère de la Défense « a besoin d’un ministre qui se consacre à 100 % à sa tâche ».

Troels Lund Poulsen avait déjà remplacé Jakob Ellemann-Jensen au poste de ministre de la Défense lorsque ce dernier avait été contraint de prendre un congé de maladie de plusieurs semaines au printemps. Dans un message posté sur Facebook en février, Jakob Ellemann-Jensen avait indiqué qu’il « allait devoir se retirer pendant un certain temps et prendre un congé ». Il a été annoncé par la suite qu’il souffrait de problèmes de stress.

Lorsque M. Ellemann-Jensen a repris son poste le 1er août, Lund Poulsen a repris ses fonctions de ministre de l’Économie au sein du gouvernement danois.

Le moment opportun
Le remaniement intervient alors que M. Ellemann-Jensen est confronté aux demandes de réponses de l’opposition concernant l’achat controversé de plusieurs milliards de dollars d’armes au fabricant israélien Elbit.

Comme l’a révélé le média en ligne Altinget en juin, l’entreprise d’armement Elbit a abandonné ses poursuites contre l’État danois quelques jours avant que le parlement n’approuve la décision d’acheter des milliards de dollars d’armes à l’entreprise en janvier de cette année.

La semaine dernière, M. Ellemann-Jensen a présenté un long rapport sur l’achat auprès d’Elbit, montrant que son ministère avait fourni des informations incorrectes au parlement à plusieurs reprises avant qu’Elbit Systems ne remporte le contrat pour un nouveau système d’artillerie pour le Danemark.

Plusieurs partis au Parlement demandent maintenant si l’entreprise d’armement a exigé du Danemark qu’il lui achète des armes en échange de l’abandon des poursuites.

Ce procès concernait un précédent appel d’offres pour de l’artillerie, que l’entreprise avait perdu parce que l’Alliance rouge-verte de gauche et les Sociaux-libéraux n’avaient pas voulu voter pour qu’Elbit remporte l’appel d’offres.

« Il me semble très frappant qu’un rapport du bureau du procureur général parle d’un achat compensatoire », a déclaré Carsten Bach, porte-parole de la défense de l’Alliance libérale de droite.

La porte-parole de la Gauche verte pour les questions de défense, Anne Valentina Berthelsen, a également exigé une réponse claire de la part du ministre de la Défense.

« S’il existe un lien entre l’accord conclu avec Elbit et le fait que l’on nous demande d’acheter un nouveau système d’artillerie, c’est très critiquable et très inquiétant pour le gouvernement danois. Nous devons enquêter sur cette affaire », a-t-elle affirmé aux médias danois.

Suite au remaniement ministériel, c’est désormais le nouveau ministre Troels Lund Poulsen, et non Jakob Ellemann-Jensen, qui répondra aux questions dans cette affaire.

Toutefois, M. Ellemann-Jensen a nié fuir ses responsabilités.

« Je ne fuis certainement pas mes responsabilités. Je reconnais qu’il s’agit d’une tâche importante. Et il faut du temps pour la résoudre. C’est pourquoi Troels est transféré au ministère de la Défense », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y aurait des affaires controversées à traiter, quelle que soit la date du remaniement.

Pourquoi ce n'est pas un HS? A cause du contrat d'armement:

Citation

La semaine dernière, M. Ellemann-Jensen a présenté un long rapport sur l’achat auprès d’Elbit, montrant que son ministère avait fourni des informations incorrectes au parlement à plusieurs reprises avant qu’ Elbit Systems ne remporte le contrat pour un nouveau système d’artillerie pour le Danemark.

Personnellement, des systèmes d'artillerie commandés par le Danemark à Israël, je n'en connais pas 36 000. En fait à part le remplaçant du Caesar, je n'en vois pas. Il se pourrait bien que Copenhague ait laissé tombé un système qui fait quotidiennement ses preuves sur le champ de bataille au profit d'un concurrent que les danois risquent de ne pas recevoir tout de suite et qui suscite une polémique politique.
La proie, l'ombre tout ça… Ou si vous préférez l'anglais, Karma is a bitch :happy:

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Desty-N a dit :

Ce n'est (sans doute pas) un HS

  Révéler le contenu masqué

Les ministres danois de la Défense Jakob Ellemann-Jensen et de l’Économie Troels Lund Poulsen, tous deux membres du Parti libéral (Venstre), ont échangé leurs postes au sein du gouvernement danois mardi (23 aout), selon un communiqué de presse du bureau de la Première ministre.

Cet échange de poste intervient alors que l’opposition exige des réponses sur un contrat d’armement controversé avec une société israélienne.

« Le vice-Premier ministre et ministre de la Défense Jakob Ellemann-Jensen est nommé ministre de l’Économie aujourd’hui. Il conservera ses fonctions de vice-premier ministre. Parallèlement, le ministre de l’Économie, Troels Lund Poulsen, sera nommé ministre de la Défense », peut-on lire dans le communiqué de presse.

M. Ellemann-Jensen a déclaré qu’il ne pourrait pas rester ministre de la Défense s’il devait également diriger le parti libéral danois, qui forme actuellement une coalition avec les sociaux-démocrates et les modérés de centre-droit.

« Si, en tant que président du Parti libéral, je dois avoir la possibilité de poursuivre la voie que j’ai tracée pour le parti lors de la réunion d’été du groupe, d’exercer mes fonctions de président et de continuer à faire en sorte que le Parti libéral joue un rôle important dans la coopération gouvernementale, je ne peux pas être ministre de la Défense en même temps », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse.

« Dans l’intérêt des forces de défense et du Parti libéral, nous procédons donc à cet ajustement au sein du gouvernement », a-t-il poursuivi, ajoutant que le ministère de la Défense « a besoin d’un ministre qui se consacre à 100 % à sa tâche ».

Troels Lund Poulsen avait déjà remplacé Jakob Ellemann-Jensen au poste de ministre de la Défense lorsque ce dernier avait été contraint de prendre un congé de maladie de plusieurs semaines au printemps. Dans un message posté sur Facebook en février, Jakob Ellemann-Jensen avait indiqué qu’il « allait devoir se retirer pendant un certain temps et prendre un congé ». Il a été annoncé par la suite qu’il souffrait de problèmes de stress.

Lorsque M. Ellemann-Jensen a repris son poste le 1er août, Lund Poulsen a repris ses fonctions de ministre de l’Économie au sein du gouvernement danois.

Le moment opportun
Le remaniement intervient alors que M. Ellemann-Jensen est confronté aux demandes de réponses de l’opposition concernant l’achat controversé de plusieurs milliards de dollars d’armes au fabricant israélien Elbit.

Comme l’a révélé le média en ligne Altinget en juin, l’entreprise d’armement Elbit a abandonné ses poursuites contre l’État danois quelques jours avant que le parlement n’approuve la décision d’acheter des milliards de dollars d’armes à l’entreprise en janvier de cette année.

La semaine dernière, M. Ellemann-Jensen a présenté un long rapport sur l’achat auprès d’Elbit, montrant que son ministère avait fourni des informations incorrectes au parlement à plusieurs reprises avant qu’Elbit Systems ne remporte le contrat pour un nouveau système d’artillerie pour le Danemark.

Plusieurs partis au Parlement demandent maintenant si l’entreprise d’armement a exigé du Danemark qu’il lui achète des armes en échange de l’abandon des poursuites.

Ce procès concernait un précédent appel d’offres pour de l’artillerie, que l’entreprise avait perdu parce que l’Alliance rouge-verte de gauche et les Sociaux-libéraux n’avaient pas voulu voter pour qu’Elbit remporte l’appel d’offres.

« Il me semble très frappant qu’un rapport du bureau du procureur général parle d’un achat compensatoire », a déclaré Carsten Bach, porte-parole de la défense de l’Alliance libérale de droite.

La porte-parole de la Gauche verte pour les questions de défense, Anne Valentina Berthelsen, a également exigé une réponse claire de la part du ministre de la Défense.

« S’il existe un lien entre l’accord conclu avec Elbit et le fait que l’on nous demande d’acheter un nouveau système d’artillerie, c’est très critiquable et très inquiétant pour le gouvernement danois. Nous devons enquêter sur cette affaire », a-t-elle affirmé aux médias danois.

Suite au remaniement ministériel, c’est désormais le nouveau ministre Troels Lund Poulsen, et non Jakob Ellemann-Jensen, qui répondra aux questions dans cette affaire.

Toutefois, M. Ellemann-Jensen a nié fuir ses responsabilités.

« Je ne fuis certainement pas mes responsabilités. Je reconnais qu’il s’agit d’une tâche importante. Et il faut du temps pour la résoudre. C’est pourquoi Troels est transféré au ministère de la Défense », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il y aurait des affaires controversées à traiter, quelle que soit la date du remaniement.

Pourquoi ce n'est pas un HS? A cause du contrat d'armement:

Personnellement, des systèmes d'artillerie commandés par le Danemark à Israël, je n'en connais pas 36 000. En fait à part le remplaçant du Caesar, je n'en vois pas. Il se pourrait bien que Copenhague ait laissé tombé un système qui fait quotidiennement ses preuves sur le champ de bataille au profit d'un concurrent que les danois risquent de ne pas recevoir tout de suite et qui suscite une polémique politique.
La proie, l'ombre tout ça… Ou si vous préférez l'anglais, Karma is a bitch :happy:

Je n'ai pas trouvé à quel propos Elbit poursuivait précédemment le Danemark : quelqu'un sait ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Boule75 a dit :

Je n'ai pas trouvé à quel propos Elbit poursuivait précédemment le Danemark : quelqu'un sait ?

Un deal qui a été annulé en 2015 pendant la campagnes électorale. Des militaires danois travaillaient alors avec Elbits directement sur leur site de test dans le désert israélien. Les socialistes avait alors dans leur virage a gauche estimé qu'il n'était pas acceptable de commercer avec israel.

https://stopthewall.org/2015/05/28/denmark-elbit-deal-postponed-not-yet-cancelled/

On April 21, 2015, Christian Juhl from the Red Green Alliance asked a new series of questions to the Danish Defense Ministry – questions which have not yet been answered.

Since the question of Danish purchase of Israeli weapons came to the public, there has been an intense public debate and pressure on the government to cancel the deal with the Israeli Elbit Systems. Danish media published that the Israeli Defense Forces had tested the Elbit weapons, for instance Drones – last summer during the Israeli massacre in Gaza where more than 2000 Palestinians were killed, hereunder many children – where after its export increased! (see the report on Elbit Systems from whoprofits.org).

It came out to the public that Elbit was involved in the construction of the Apartheid Wall, that Ellbit is involved in the illegal settlements etc. 

The pressure to cancel the Elbit Deal comes not only from Boykot Israel and other Palestine groups, but also from one of the biggest NGOs, Mellemfolkeligt Samvirke (Action Aid) and – as mentioned above –  from The Red Green Alliance in the Parliament.

The big media also manifested a relatively critical view on the purchase of Israeli weapons – probably because of the photos from the Gaza massacre last summer, which are relatively fresh in people’s memory.

The Red Green Alliance has on April 21, 2015, asked a number of questions to the Minister of Defense about for instance the collaboration with Israel, the quantity and kind of weapons the Danish state has purchased from Israel during the last 10 years etc.

We in Boykot Israel and other Palestine groups plan to make this Israeli weapon question/Elbit question a theme during the probably very soon coming general election campaign. The deal with Elbit is postponed – but not yet cancelled. The struggle against the Danish weapon deal with Israel continues!

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...
Le 23/08/2023 à 19:06, Ciders a dit :

Les matériels chinois aussi. Paraît que Brasília veut renforcer sa coopération avec les BRICS. Pourquoi pas donc acheter des équipements chinois ?

J'y crois moyen mais bon. Il existe cette option.

Il y a d'autres options comme :

https://www.edrmagazine.eu/denels-155mm-t5-52-self-propelled-howitzer-achieved-more-than-60-km-range

Denel a une bonne expérience et convient parfaitement politiquement pour le Brésil, l'Inde et bien d'autres... :biggrin:

Le Caesar risque d'être rejeté, faute de bien faire la différence techniquement...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Kamelot a dit :

Il y a d'autres options comme :

https://www.edrmagazine.eu/denels-155mm-t5-52-self-propelled-howitzer-achieved-more-than-60-km-range

Denel a une bonne expérience et convient parfaitement politiquement pour le Brésil, l'Inde et bien d'autres... :biggrin:

Le Caesar risque d'être rejeté, faute de bien faire la différence techniquement...

Denel a un énorme souci actuellement avec le Badger (une variante du Patria AMV) qu'elle ne parvient pas à développer et à financer. L'entreprise est financièrement très très affaiblie et n'arrive plus à grand chose depuis plusieurs années. La faute à une mauvaise gestion, au manque d'intérêt et de commandes de l’État sud-africain et à une absence de ventes dans un secteur devenu très concurrentiel.

Pas sûr qu'elle puisse fournir des automoteurs en temps et en heure, surtout face à des concurrents déjà bien en place et réputés.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kamelot a dit :

Le Caesar risque d'être rejeté, faute de bien faire la différence techniquement...

De même que Denel pour atteindre ces portées c'est le triplet canon / munition / guidage qu'il faut regarder. CAESAR/KATANA semble être dans les mêmes distances voir plus.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, herciv a dit :

De même que Denel pour atteindre ces portées c'est le triplet canon / munition / guidage qu'il faut regarder. CAESAR/KATANA semble être dans les mêmes distances voir plus.

Il faudra attendre un peu pour que le Katana atteigne les 60 Km.

L'augmentation de la portée a aussi des répercutions sur la pression de la chambre, l'usure du canon et la charge militaire emportée...

À priori, Denel utilise aussi la propulsion assistée. Il existe d'autres modes comme la propulsion différée. Bien entendu, sans guidage terminal la précision est beaucoup moindre.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/G6_howitzer

https://en.m.wikipedia.org/wiki/G5_howitzer

À noter la notion de "prototype" dans le marché Brésilien. Qu'en sera-t-il, je n'ai aucune certitude ?

Entre technique, industrie et politique la décision appartient aux Brésiliens.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, herciv a dit :

Tu oublis la géopolitique.

Géostratégie et géopolitique sont des parties importantes de la politique d'un pays. Ses intérêts en dépendent.

Le Président Lula et l'avènement des BRICS vont modifier l'ordre des choses dans l'univers de l'armement, mais la realpolitik n'est pas morte pour autant...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Kamelot a dit :

Il faudra attendre un peu pour que le Katana atteigne les 60 Km.

L'augmentation de la portée a aussi des répercutions sur la pression de la chambre, l'usure du canon et la charge militaire emportée...

À priori, Denel utilise aussi la propulsion assistée. Il existe d'autres modes comme la propulsion différée. Bien entendu, sans guidage terminal la précision est beaucoup moindre.

https://en.m.wikipedia.org/wiki/G6_howitzer

https://en.m.wikipedia.org/wiki/G5_howitzer

À noter la notion de "prototype" dans le marché Brésilien. Qu'en sera-t-il, je n'ai aucune certitude ?

Entre technique, industrie et politique la décision appartient aux Brésiliens.

Le Katana n'est pas une munition qui sort d'un scratch programme. Ca fait 20 ans qu'elle est en développement. Techniquement elle sera parfaitement aboutie et pas uniquement pour le CAESAR.

https://www.forcesoperations.com/amp/katana-nexter-sur-la-voie-de-lartillerie-de-precision/

Bref les 60 kilomètres du Katana ne sont pas de la poudre aux yeux et sont clairement au catalogue.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Le Katana n'est pas une munition qui sort d'un scratch programme. Ca fait 20 ans qu'elle est en développement. Techniquement elle sera parfaitement aboutie et pas uniquement pour le CAESAR.

https://www.forcesoperations.com/amp/katana-nexter-sur-la-voie-de-lartillerie-de-precision/

Bref les 60 kilomètres du Katana ne sont pas de la poudre aux yeux et sont clairement au catalogue.

crash, de l'adjectif qui signifie "très, limite trop, rapide/intense/inattendu".

"From scratch" ca veut dire depuis le tout début, le scratch étant la ligne de départ d'une course tracer sur la sol avec un baton.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 11/09/2023 à 13:32, herciv a dit :

Le Katana n'est pas une munition qui sort d'un scratch programme. Ca fait 20 ans qu'elle est en développement. Techniquement elle sera parfaitement aboutie et pas uniquement pour le CAESAR.

https://www.forcesoperations.com/amp/katana-nexter-sur-la-voie-de-lartillerie-de-precision/

Bref les 60 kilomètres du Katana ne sont pas de la poudre aux yeux et sont clairement au catalog

Nous verrons bien quand il sera en dotation dans notre armée et sous quelle version.

(N'oublions pas la munition guidée de 120 mm pour mortier)...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...