Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Tout sur le dernier système d'artillerie CAESAR


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

il y a 35 minutes, Elemorej a dit :

Niveau matériel c'est plus flou, c'est bien 4 batteries c'est ça? 8 CAESAR par batterie normalement non?
32 CAESAR par régiment

Il me semble que c'est 16 CAESAR et 8 griffon MEPAC par régiment d'artillerie

Edited by Titus K
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Titus K a dit :

Il me semble que c'est 16 CAESAR et 8 griffon MEPAC par régiment d'artillerie

C'est pas possible 

Si on a 109 CAESAR MK2 et 54 MECAP  qui sont à repartir dans les 7 Régiments d'artillerie sol sol; Il ne reste plus rien pour l'entrainement et les parcs d'alerte et d'entrainement. 

109 / 7 = 15,59 

54  / 7 = 7.7

Les RA ils auront comme d'ab  8 Tubes et 4 Mecap  

.  

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Scarabé a dit :

Si on a 109 CAESAR MK2 et 54 MECAP  qui sont à repartir dans les 7 Régiments d'artillerie sol sol;

Il n'y a que 6 régiments sol-sol canons

2e BB = 40e RA, 7e BB = 68e RAA, 6e BLB = 3e RAMa, 9e BIMa = 11e RAMa, 11e BP = 35e RAP, 27e BIM = 93e RAM

6 x 16 = 96 

4 à Djibouti, et 9 pour l'Ecole d'Artillerie, la Stat, la DGA

Clairon

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Elemorej a dit :

69 120 000€ /an

(Il nous manque l'ensemble du reste de l'équipement et des munitions d'entrainement.)
Je n'ai pas vraiment d'idée mais disons 10k€ l'équipement pour 1 personne et pour 20ans

69 550 000/an et il reste les munitions.

Vous oubliez quantité de postes :

Logements/casernements, autres véhicules (minimum 50 autres blindés à chacun min 1 mio €), les autres équipements ultra-couteux (radars, drones, optroniques, calculateurs, transmissions, observations, ...), les dépenses courantes journalières (énergie, carburants, nourriture, ...), la formation, ...

Clairon

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Elemorej a dit :

Niveau matériel c'est plus flou, c'est bien 4 batteries c'est ça? 8 CAESAR par batterie normalement non?
32 CAESAR par régiment

Par exemple et à titre indicatif, au 93ème RAM :

Batteries :

Batterie de commandement et de logistique (BCL), "Chartreuse"

- Batterie d’acquisition et de surveillance (BAS) de la 27e BIM (ex batterie de renseignement brigade, BRB)  "Oisans " : Radars, drones, optiques ...

- 1ère batterie "Vercors" : sol/sol 6 CAESAR

- 2ème batterie "Ecrins" : sol/sol 6 Mortiers de 120 mm aéro,

- 3ème batterie "Belledonne" sol/air Mistral,

- 4ème batterie "Cerces" sol/sol 6 CAESAR,

- 5ème batterie (désactivée)

- 6ème batterie "Taillefer" : sol/sol 6 Mortiers de 120 mm aéro (batterie de réserve),

Ceci est la dotation actuelle "conditions normales" (non exaustive) en bouches à feu du 93 (bien que pas toujours complète, sous réserve d'aménagements particuliers).

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Clairon a dit :

Vous oubliez quantité de postes :

Logements/casernements, autres véhicules (minimum 50 autres blindés à chacun min 1 mio €), les autres équipements ultra-couteux (radars, drones, optroniques, calculateurs, transmissions, observations, ...), les dépenses courantes journalières (énergie, carburants, nourriture, ...), la formation, ...

Clairon

Et les "frais de structure" : il faut des administratifs & co. en plus pour gérer tout ce monde là, les achats, la cantine, etc... Et des administratifs pour ces administratifs là. Et il faudrait pour bien faire budgéter les retraites. Bon courage à tous !

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Clairon a dit :

Vous oubliez quantité de postes :

Logements/casernements, autres véhicules (minimum 50 autres blindés à chacun min 1 mio €), les autres équipements ultra-couteux (radars, drones, optroniques, calculateurs, transmissions, observations, ...), les dépenses courantes journalières (énergie, carburants, nourriture, ...), la formation, ...

Clairon

Mon post était clairement à compléter, c'est pour l'ordre d'idée. Merci à tous d'ailleurs. 

Il semble en ressortir que c'est plus le personnel qui coûte plutôt que le matériel non?

(Pour tout dire, je visais un post plus exhaustif mais des collègues sont venus me chercher pour boire un verre et je me suis dis que la communauté compléterai.)

Edited by Elemorej
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

To remain the BEST

https://www.opex360.com/2024/02/26/artillerie-grace-a-lintelligence-artificielle-le-caesar-tirera-plus-vite-et-consommera-deux-fois-moins-dobus/

"Artillerie : Grâce à l’intelligence artificielle, le CAESAr tirera plus vite et consommera deux fois moins d’obus"

"cette future version / CAESAr Mk II /  bénéficiera de nouveaux apports qui n’avaient pas été annoncés au début de son développement" 

"l’IA n’est pas la seule technologie qui permettra d’améliorer les capacités du CAESAr"

"des efforts allaient être menés en matière de systèmes d’information et de commandement, d’acquisition des cibles, de drones et de guerre électronique" 

"L’un des usage possibles de l’IA [qui n’a pas été formellement confirmé par le ministère des Armées] pourrait reposer sur la « vision par ordinateur », laquelle permet à une machine d’identifier et de « comprendre » des images issues d’un flux vidéo."

"l’IA allait permettre de « creuser » dans les masses de données accumulées depuis des années afin d’améliorer la conception de ses « produits » [dont, évidemment, le CAESAr] et de rendre plus efficace le Maintien en condition opérationnelle [MCO] – et donc leur disponibilité – grâce à la maintenance prédictive. Une troisième application, a-t-il continué, serait de réduire la boucle OODA [observer, s’orienter, décider et agir]... le « temps entre le moment où l’on a détecté quelque chose et celui où l’on va effectivement tirer un coup de canon »"

"« l’intelligence artificielle incrémentée dans un CAESAr » allait « permettre de diviser quasiment par deux le nombre de munitions consommées »" => Précision ++

Link to comment
Share on other sites

Le 26/02/2024 à 18:56, Bechar06 a dit :

"« l’intelligence artificielle incrémentée dans un CAESAr » allait « permettre de diviser quasiment par deux le nombre de munitions consommées »" => Précision ++

Pas uniquement je pense. Je pense qu'il s'agit surtout d'éviter les tirs qui ne servent à rien. Le Caesar est dejà très precis.

L'interêt pour de l'analyse d'image est dans le BDA. Par exemple retirer sur un tank ou un ouvrage qui a dėjà eu sa dose.

Tirer sur un objectif qui n'en est pas un (leurrage).

Tirer parce que quelqu'un a cru voir quelque chose bouger.

Tirer sur un vrai objectif mais sans intérêt tactique immédiat.

Tirer sur la voiture de mémé alors qu'elle ne transporte que des oeufs.

Quand tu fais le total des pertes humaines et materiels d'une journée par rapport a la quantité tirée tu te dis qu'il y a beaucoup de tir dont la finalités peut être questionnée.

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Sauf que quand il faut attaquer le tir de précision préalable ne suffit pas, il faut aussi des tirs de saturation pour traiter la zone que l'on veut enfoncer car les troupes/blindés d'assaut sont à la merci de positions bien camouflées/préparées.  Si ce n'est pas le Caesar qui le fera MLRS, Mepac ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, Pakal a dit :

Sauf que quand il faut attaquer le tir de précision préalable ne suffit pas, il faut aussi des tirs de saturation pour traiter la zone que l'on veut enfoncer car les troupes/blindés d'assaut sont à la merci de positions bien camouflées/préparées.  Si ce n'est pas le Caesar qui le fera MLRS, Mepac ?

Je pense qu'on peut même envisager une amélioration du tir de saturation en faisant tomber chaque obus exactement là où ils font le plus de mal et donc en calculant le stricte nécessaire.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 29/02/2024 à 10:23, herciv a dit :

Je pense qu'on peut même envisager une amélioration du tir de saturation en faisant tomber chaque obus exactement là où ils font le plus de mal et donc en calculant le stricte nécessaire.

 E que tu écris me fait penser au 76 de la marina militare auquel on reprochait presque d’avoir dû tirer 2 salves de 3 pour abattre un drone Houti : ben quoi, le propre de l’artillerie c’est la statistique, non ? Ce qui compte c’est de mettre assez de metal sur la trajectoire des méchants. Et pour ça,  ce metal doit être bon marché. Si tu dois le guider pour en tirer moins, il va tellement renchérir que tu devras encore améliorer sa precision pour avoir à en tirer encore moins, cercle vicieux qui aura vite fait de t’amener à réinventer le missile via l’obus guidé puis la roquette. Saturons mes bons amis, saturons !)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 13/03/2024 à 01:28, Hirondelle a dit :

 E que tu écris me fait penser au 76 de la marina militare auquel on reprochait presque d’avoir dû tirer 2 salves de 3 pour abattre un drone Houti : ben quoi, le propre de l’artillerie c’est la statistique, non ? Ce qui compte c’est de mettre assez de metal sur la trajectoire des méchants. Et pour ça,  ce metal doit être bon marché. Si tu dois le guider pour en tirer moins, il va tellement renchérir que tu devras encore améliorer sa precision pour avoir à en tirer encore moins, cercle vicieux qui aura vite fait de t’amener à réinventer le missile via l’obus guidé puis la roquette. Saturons mes bons amis, saturons !)

Quand on voit la facture et les contraintes logistiques associés au transport des munitions... je me dis qu'heureusement qu'on n'est plus en mode statistique. On ne pourrait pas se permettre de livrer beaucoup plus d'obus.

Entre le coût de production des obus, puis celui de leur stockage puis celui de leur transport... je ne suis pas sur que ce soit le coût de production le plus important.

En plus, si on tire beaucoup, on va user plus vite les canons...

Tout compris, si on trouve le moyen de réduire la consommation d'obus, je pense qu'on peut largement se permettre d'augmenter leur coût.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, ARPA a dit :

Tout compris, si on trouve le moyen de réduire la consommation d'obus, je pense qu'on peut largement se permettre d'augmenter leur coût.

Avec raison, pour ne pas se retrouver dans l’autre cercle vicieux, celui des munitions précieuses.

(au debit de la saturation tu comptes à raison la logistique. J’imagine qu’elle subit aussi l’impact de munitions guidées plus fragiles et délicates à stocker, et celui des équipements de guidage à maintenir. Il me semble qu’il fait compter aussi la plus faible charge militaire emportée par les obus guidées, qui exigeront à égalité de pouvoir de destruction soit une augmentation de calibre, soit un plus grand nombre de tirs)

Je suis juste effrayé par la sophistication des mun modernes, entre kit d’extension de portée, guidage, charges fractionnées et intelligentes. N’y connais pas grand chose mais il me semble qu’on en est pas encore à intégrer tout ça sur un seul et même obus?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, ARPA a dit :

Tout compris, si on trouve le moyen de réduire la consommation d'obus, je pense qu'on peut largement se permettre d'augmenter leur coût.

Pour que ton idée fonctionne il faut qu'on sache exactement sur quoi tirer.

Hors l'artillerie statistique à cette force qu'on à pas besoin de savoir exactement sur quoi tirer. C'est tout l'avantage du systeme. On tire sur une zone pour l'interdire d'une certaine manière, et en s'en fout ou l'on tombe. Statisquement ca va faire tant de dommage ... et à partir de tant de dommage d'unité d'en face est hors combat.

Autrement avec des tir "sniper" il faudrait identifier chaque cible calculer une solution pour chaque cible puis envoyer un obus cher pour chaque cible ... C'est sur chiant au possible.

Si vraiment tu trouves que le 155 explo n'ai pas assez handicapant pour l'ennemi retranché ... tu leurs envois des bomblets ...

Ce qu'il faut comprendre que les deux modes, la distribution statistique et le sniping ne sont pas exclusive, on a besoin des deux ... parce que souvent on ne sait pas sur quoi on tire justement, on a juste besoin d'interdire/neutraliser une zone.

L'Ukraine en est l'exemple éclatant. Le gros des pertes ukrainiennes sont du fait de l'artillerie et les russes n'ont presque pas d'artillerie guidé - ça arrive doucement récemment -.

---

Pour la logistique des obus sérieusement c'est peanuts ... la seul pièce un peu fragile c'est la fusée qu'il faut transporter séparément.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 12/03/2024 à 22:28, Hirondelle a dit :

 E que tu écris me fait penser au 76 de la marina militare auquel on reprochait presque d’avoir dû tirer 2 salves de 3 pour abattre un drone Houti : ben quoi, le propre de l’artillerie c’est la statistique, non ?

Pas forcément. Il n'est pas impossible du tout qu'ils aient tiré du Strales/Davide.

Typique il se tire par rafale de trois ... un peu comme le StarStreak. Ils ont du effectuer deux tirs Strales ... un peu etre en limite de portée qui n'a pas touché et un second dans des conditions plus favorable.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...