Recommended Posts

Il y a 20 ans la furtivité faisait rêver, beaucoup moins aujourd'hui surtout grâce à la cata du F 35

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, on ne parle plus vraiment de furtivité, mais de valeur de SER.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, g4lly a dit :

Je suis de longue date étonné que cette solution ne soit pas généralisée dans presque tout les conflits.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Shorr kan said:

Je suis de longue date étonné que cette solution ne soit pas généralisée dans presque tout les conflits.

Moi aussi ...

... ca a été utilisé de maniere assez extensive en Afgha pour la protection des base ... sans qu'on en fasse plus de publicité que cela ... probablement pour ne pas en faire des cibles médiatiques.

Mais ça permet une surveillance permanente pendant plusieurs semaine parfois ... pour des coûts d'utilisation assez ridicule.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, g4lly a dit :

Moi aussi ...

... ca a été utilisé de maniere assez extensive en Afgha pour la protection des base ... sans qu'on en fasse plus de publicité que cela ... probablement pour ne pas en faire des cibles médiatiques.

Mais ça permet une surveillance permanente pendant plusieurs semaine parfois ... pour des coûts d'utilisation assez ridicule.

ça doit pas faire assez modern warfare aussi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

De plus en plus de bombardement sur la zone rebelle au sud de la M4 ... on annonce des mouvement de blindé vers Maraat al Numan ...

---

Des soldats Égyptiens seraient présents proche de la ligne de front rebelle - la poche au sud de la M4 - ... dans la zone Saraquib.

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 8/1/2020 at 9:11 AM, g4lly said:

 

Des soldats Égyptiens seraient présents proche de la ligne de front rebelle - la poche au sud de la M4 - ... dans la zone Saraquib.

Il faut préciser tout de même que c’est une rumeur turque... autrement dit peu de crédit a y apporter. A moins que ça n’ait été visuellement confirmé depuis par le camp syrien?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/08/2020 à 08:11, g4lly a dit :

De plus en plus de bombardement sur la zone rebelle au sud de la M4 ... on annonce des mouvement de blindé vers Maraat al Numan ...

---

Des soldats Égyptiens seraient présents proche de la ligne de front rebelle - la poche au sud de la M4 - ... dans la zone Saraquib.

Des egyptiens ? C'est sûrement une erreur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Snapcoke said:

Des egyptiens ? C'est sûrement une erreur...

On peut imaginer des officier de renseignement travailler sur les rebelles syriens exporter par la Turquie en Libye ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, g4lly a dit :

On peut imaginer des officier de renseignement travailler sur les rebelles syriens exporter par la Turquie en Libye ...

Oui possible, mais c'est tout de même bizarre !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Snapcoke said:

Oui possible, mais c'est tout de même bizarre !

Si une offensive vers la poche rebelle guette ... on peut aussi imaginer une manœuvre commune.

Attaquer simultanément la poche au sud de la M4 ... ET ... l'ouest de la Libye ... pourrait poser des problèmes aux rebelles syriens ET aux turcs.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, g4lly a dit :

Si une offensive vers la poche rebelle guette ... on peut aussi imaginer une manœuvre commune.

Attaquer simultanément la poche au sud de la M4 ... ET ... l'ouest de la Libye ... pourrait poser des problèmes aux rebelles syriens ET aux turcs.

Pas bête, et les Egyptiens seraient là pour vérifier la bonne préparation de l'offensive, ton raisonnement ce tiens.

 

Et puis finalement ce n'est pas plus bête de penser que si cela doit arriver cela arrive vite, tout ce bordel monte en pression depuis des mois, vas bien falloir ce battre a un moment...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Snapcoke said:

Pas bête, et les Egyptiens seraient là pour vérifier la bonne préparation de l'offensive, ton raisonnement ce tiens.

Apprendre aussi comment combattent les rebelles et les turcs ... il doit y avoir pas mal de retex depuis les iraniens, les russes et les loyalistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, g4lly a dit :

Apprendre aussi comment combattent les rebelles et les turcs ... il doit y avoir pas mal de retex depuis les iraniens, les russes et les loyalistes.

Tu m'étonne...

Nous aussi on doit être très intéressé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Snapcoke a dit :

Nous aussi on doit être très intéressé...

Certainement. Mais je ne suis pas sûr que les iraniens, les russes et les loyalistes nous parlent :laugh:

Par contre si l’info arrive aux égyptiens...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://nationalinterest.org/blog/skeptics/state-department-turkey-letting-syrian-rebel-war-criminals-run-wild-166322 (5 août 2020)

La Turquie a cédé de vastes territoires à une coalition rebelle appelée "gouvernement intérimaire syrien", qui se considère comme le gouvernement en exil de la Syrie, dans le cadre d'une campagne militaire contre les forces dirigées par les Kurdes.

Certains de ces groupes rebelles ont été accusés de crimes de guerre, notamment le meurtre horrible de l'homme politique kurde syrien la femme politique kurde syrienne Hevrin Khalaf et l'enlèvement massif de femmes syriennes. Et leur bras politique les laisse peut-être s'en tirer, selon un rapport de mardi sur la guerre civile syrienne rédigé par un organisme de surveillance du gouvernement américain.

Le Département d'Etat avait déclaré aux enquêteurs de l'Inspecteur général en chef en mars 2020 que "le gouvernement intérimaire syrien a jugé, condamné et fait condamner les auteurs" de crimes de guerre.

Mais le département a changé d'avis en juin 2020, en disant aux mêmes enquêteurs qu'il n'avait "aucune preuve que le gouvernement intérimaire syrien ait systématiquement arrêté, poursuivi ou tenu responsable de quelque manière que ce soit tout membre [de l'opposition syrienne soutenue par la Turquie] impliqué dans des abus des droits de l'homme ou des violations du droit des conflits armés".

Le gouvernement intérimaire syrien n'a jusqu'à présent emprisonné qu'un seul combattant de 19 ans, selon le rapport de l'inspecteur général en chef.

Les fonctionnaires du Département d'Etat ont également déclaré aux enquêteurs qu'ils étaient "préoccupés" par les rapports sur les violations des droits de l'homme à Afrin, une enclave à majorité kurde qui est occupée par les forces turques depuis 2018.

Les fonctionnaires ont mentionné que les groupes rebelles syriens à Afrin ont été accusés de piller des maisons et des sites archéologiques, de détruire des sanctuaires religieux Yezidi, et d'enlever des femmes pour obtenir une rançon.

Au moins 161 femmes ont disparu à Afrin depuis le début de l'occupation turque, dont 44 auraient été kidnappées cette année, selon les données recueillies par le projet "Missing Afrin Women".

Six d'entre elles appartenaient à la minorité religieuse Yezidi.

Un rapport du professeur Amy Austin Holmes du Centre Wilson a également constaté qu'il est maintenant "pratiquement impossible pour les Yezidis de pratiquer ouvertement leur foi" à Afrin, où plus de la moitié des sanctuaires yezidis ont été détruits ou profanés.

Le Département d'Etat a déclaré que "comme nous n'avons pas de présence sur le terrain, nous ne sommes pas en mesure de confirmer ces rapports, mais beaucoup d'entre eux semblent crédibles".

L'armée américaine est allée plus loin que le Département d'Etat. Le Commandement central américain a affirmé que la Turquie "soutient activement plusieurs milices et groupes islamistes extrémistes "engagés dans des activités criminelles violentes"".

Edited by Wallaby
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle surprise!

Nouvel épisode des luttes intestines entre DoD, CENTCOM et EUCOM...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Syrie : Deux drones présumés américains sont tombés dans la province d'Idleb

Sans tambour ni trompette, les forces américaines engagées dans la coalition internationale « Inherent Resolve » continuent d’éliminer les cadres des formations jihadistes implantées en Syrie, et particulièrement dans la province d’Idleb, qui a été le théâtre de l’opération « Bouclier de printemps », lancée par la Turquie contre les forces pro-Damas, alors à l’offensive contre les groupes rebelles syriens [dont certains étaient – et sont toujours – soutenus par Ankara].

Ainsi, le 13 août, près de la localité de Sarmad [province d’Idleb], le SUV dans lequel se trouvait un certain Abou Yahya al-Uzbaki, un responsable d’Huras al-Din, un groupe jihadiste affilié à al-Qaïda, a croisé la route d’un missile AGM-114R9X, probablement tiré par un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] MQ-9 Reaper américain.

Dérivé du missile Hellfire, l’AGW-114R9X, encore appelé « Ginsu volant », a la particularité de s’écraser comme une « enclume » en déployant six longues lames tranchantes repliées dans sa coiffe. Ce qui fait un véhicule visé ne sera pas détruit par une charge explosive… En revanche, il sera déchiqueté. Inutile de préciser l’état de ses occupants…

Ces derniers jours, il semblerait que les Reaper américains aient été particulièrement actifs, en particulier dans la région d’Idleb. Et cela, alors que des tirs sporadiques d’artillerie y ont été signalés, de même que des frappes aériennes présumées russes.

Dans ce contexte, le 18 août, deux drones sont donc tombés à quelques secondes d’intervalle, au-dessus d’Idleb, précisement dans le secteur de Kafr Takharim, près de la frontière avec la Turquie. C’est en effet ce que montrent plusieurs vidéos diffusées via les réseaux sociaux. On peut y voir un premier appareil s’écraser alors qu’il est en flamme, puis un second immédiatement après.

L’analyse des images de l’une des deux épaves suggère qu’il s’agit d’un MQ-9 Reaper. Quant à la seconde, il n’est pas possible d’en préciser le type. À noter que certaines sources ont, dans un premier temps, parlé d’un drone russe.

Cela étant, selon MilitaryTimes, qui cite un responsable militaire, les drones en question seraient américains [mais il n’en a pas précisé le type]. Quant à savoir pourquoi ils se sont écrasés, deux hypothèses sont avancées : soit ils sont entrés en collision, soit ils ont été abattus.

La première option laisserait à penser que de tels appareils sont désormais capables d’évoluer en formation, ce qui est toujours très compliqué étant donné que le télépilote n’a pas une « connaissance de la situation » optimale, sauf à disposer d’un dispostif anti-collision. Ou alors, deux unités différentes ont envoyé chacune un drone dans le même secteur, sans concertation [la CIA a recours à des Reaper armés d’AGW-114R9X, ce qui n’est pas le cas de l’US Air Force, a priori, du moins].

La seconde piste n’est pas non plus exclue étant donné que les groupes armés d’Idleb disposent de missiles anti-aériens de type MANPADS [Man-portable air-defense systems]. Mais elle ouvre la question de savoir qui, dans ce cas, aurait pu faire le coup. Est-ce un groupe jihadiste, comme le Hay’at Tahrir al-Sham [HTS], dominant dans la région? Huras al-Din? Une formation rebelle pro-Ankara, qui les aurait confondus avec des drones russes? Les forces syriennes? L’aviation russe? Cela étant, aucun document ne permet d’étayer l’hypothèse d’un tir de missile.

http://www.opex360.com/2020/08/20/syrie-deux-drones-presumes-americains-sont-tombes-dans-la-province-didleb/

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, g4lly a dit :

Dérivé du missile Hellfire, l’AGW-114R9X, encore appelé « Ginsu volant »

Pour l'anecdote, "Ginsu" est le nom en japonais-de-marketing d'une marque tout à fait américaine de couteaux vendus en télé-achat dans les années 1980. Une certaine Lorena Bobbitt leur a donné leur heure de gloire...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, kalligator a dit :

Lorena Bobbit c'est pas elle qui avait tranché son mari infidèle dans le vif ?

Dans le vit, même. Et avec un couteau Ginsu, mais pas la version volante. Ça aurait été plus difficile à recoudre...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme quoi la célébrité ne tient qu'à un couteau, je n'avais entendu parler de cette histoire qu'une fois et ça me reviens direct...brrr j'en ai froid au vit

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,937
    Total Topics
    1,331,611
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries