Recommended Posts

3966681204921891795829825191136484666378

 

Un SU-30(?) spotté au dessus de Lattaquié aujourd'hui apparemment (Source : des loyalistes de la dite ville) 

Edited by Marzouki

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori le croiseur nucléaire Moskva (plus son escorte 1 Krivak, 1 Krivak M et 1 Kashin au moins) sont en route pour la cote syrienne.....

Share this post


Link to post
Share on other sites

A priori le croiseur nucléaire Moskva (plus son escorte 1 Krivak, 1 Krivak M et 1 Kashin au moins) sont en route pour la cote syrienne.....

Après vérification, le Moskva a une propulsion classique. Seul le croiseur Piotr Velikiy est à propulsion nucléaire.

Mais bon, ça reste une grosse bête quand même.

640px-Slava-Cruiser-DN-SC-86-03642.JPEG

Edited by Alexis

Share this post


Link to post
Share on other sites
 
  •  
  •  
  •  
 

Un accord a été conclu en Syrie pour une trêve de six mois dans la ville rebelle de Zabadani, proche du Liban, et deux localités chiites du nord-ouest du pays, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et une source syrienne proche des pourparlers.

"Un accord de cessez-le-feu à Zabadani et dans les localités de Foua et Kafraya a été obtenu avec l'aide de l'Onu", a indiqué jeudi à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. "L'accord portant sur une trêve de six mois a été conclu entre des combattants rebelles dont le groupe islamiste Ahrar al-Cham d'une part et des forces pro-régime et leurs alliés du Hezbollah", selon M. Abdel Rahmane.

"Nous pouvons confirmer des développements positifs dans les pourparlers facilités par l'Onu et il revient aux parties prenantes d'annoncer si un accord a eu lieu", a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'Onu, Jessy Chahine.

 

(Lire aussi : Les milices, désormais une force vitale pour le régime syrien)


Plusieurs courtes trêves avaient été conclues depuis août entre les belligérants à Kafraya et Foua mais elles ont souvent été rompues. Ces deux localités chiites, les seules de la province d'Idleb à être encore sous le contrôle des forces du régime, sont régulièrement bombardées par une alliance d'insurgés.
Parallèlement, les forces gouvernementales soutenues par les combattants du Hezbollah ont lancé en juillet une offensive sur Zabadani, dernier bastion rebelle sur la frontière syro-libanaise.

Une source syrienne proche des négociations a déclaré à l'AFP que le cessez-le feu est en vigueur depuis dimanche et que quelque 10.000 civils assiégés à Foua et Kafraya seraient évacués samedi et dimanche prochains. Le transfert s'effectuera avec des voitures de la Croix-Rouge internationale dans des régions sous contrôle du régime, selon la source syrienne. En échange de cette évacuation, quelque 500 rebelles se retireront de Zabadani vers la province d'Idleb.

Le conflit en Syrie, qui a fait plus de 240.000 morts, a été déclenché en mars 2011 par la répression dans le sang de manifestations pacifiques et s'est transformé en une guerre de plus en plus complexe dans laquelle sont impliqués de nombreux protagonistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après vérification, le Moskva a une propulsion classique. Seul le croiseur Piotr Velikiy est à propulsion nucléaire.

Mais bon, ça reste une grosse bête quand même.

Un croiseur de classe Slava, c'est à dire le plus moderne de l'inventaire russe dans sa catégorie. Et ça fait moins peur à la ménagère américaine de moins de 50 ans qu'un Kirov surarmé. Non pas que le Slava ne soit pas surarmé, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais il est plus petit et plus sympathique d'aspect, si l'on excepte ses multiples rampes lance-missiles sur les flancs.

Est-ce que les LST envoyés approvisionner le contingent russe à Lattakié sont encore au port ou est-ce qu'ils sont en train de rentrer en Crimée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un croiseur de classe Slava, c'est à dire le plus moderne de l'inventaire russe dans sa catégorie. Et ça fait moins peur à la ménagère américaine de moins de 50 ans qu'un Kirov surarmé. Non pas que le Slava ne soit pas surarmé, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais il est plus petit et plus sympathique d'aspect, si l'on excepte ses multiples rampes lance-missiles sur les flancs.

Si je lis bien Wikipedia, le navire est avant tout dédié à la lutte anti-navire avec des capacités ASM et une variante navale du S300 anti-aérien ; pas de détail sur les capacités de détection ni sur la portée de l'artillerie. Ils renforcent encore leur capacité anti-aérienne et envoient un signal gros comme un croiseur mais, pratiquement, à quoi ce navire va-t-il servir ?

 

Idéalement à rien me direz-vous ... :dry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je lis bien Wikipedia, le navire est avant tout dédié à la lutte anti-navire avec des capacités ASM et une variante navale du S300 anti-aérien ; pas de détail sur les capacités de détection ni sur la portée de l'artillerie. Ils renforcent encore leur capacité anti-aérienne et envoient un signal gros comme un croiseur mais, pratiquement, à quoi ce navire va-t-il servir ?

Pièce d'artillerie bi-tube de 130mm. Portée  maximale 23 km avec munition standard, cadence de feu max 70 coups / minute. Bref c'est bien pour frapper des cibles cotières mais c'est pas avec ca qu'ils vont tapper l'intérieur du pays.

Le déploiement a plus une valeur symbolique qu'autre chose, comme les destroyers américains qui croisent en mer noire ... Cela dit des rumeurs parlent d'un SSGN russe déployé dans le coin en toute discrétion, qui pourrait avec des missiles de croisière frapper l'intérieur des terres dans la profondeur. Mais bon on en est quand même pas là ...

D'autre part ces manoeuvres au large de la Syrie étaient prévues depuis plus d'un an, donc les russes ont surement profité de l'occasion pour aller montrer un peu plus les muscles sur la côte syrienne et rappeler l'importance (relative) du port de Tartous.

Edited by EOA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après en prenant un peu de recul, c'est probablement un bon point pour tout le monde sauf les "modérés" Syriens.

Sauf que c'était cuit pour eux depuis un moment. Donc à choisir entre Hassad et Daesh....

Le Russes envoient les troupes au sol et "nettoient" la partie Syrienne. ça va refermer le front de ce coté. Pendant ce temps coté Irakien et Turques / Kurdes les lignes sont bloqués par l'appui aérien occidental. A ce rythme là, Daesh ne fera pas peur longtemps, même si la gangraine extrémiste restera.

Les occidentaux sortent la tête "haute" si on veut, "oui mais là ya les méchant Russes qui font que nous embêter, on peut pas faire une guerre contre les Russes", et du coup ça légitime le non envoie de troupes au sol et le maintient de Hassad.

Les Russes gardent leur "point d'entrée" dans la région. Mais au final rien de nouveau sous le soleil, on vit comme ça depuis 30 ans ou plus donc ya pas péril en la demeure.

 

Le seul "hic" que je vois, ça serait une bavurre Russes ou US ou autres entre les "2 blocs", qui entrainerait de grosses tensions internationales !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je lis bien Wikipedia, le navire est avant tout dédié à la lutte anti-navire avec des capacités ASM et une variante navale du S300 anti-aérien ; pas de détail sur les capacités de détection ni sur la portée de l'artillerie. Ils renforcent encore leur capacité anti-aérienne et envoient un signal gros comme un croiseur mais, pratiquement, à quoi ce navire va-t-il servir ?

D'accord avec EOA, c'est principalement de la gesticulation et de l'exhibitionnisme musculaire (qui se pratique assez couramment, et par bien d'autres pays, hein)

Disons qu'au cas où les Etats-Unis enverraient un porte-avions en Méditerranée orientale pour attaquer Monsieur Assad, le croiseur russe pourrait (essayer de) lui bourrer le pif. L'arme la plus puissante de ces croiseurs est le missile de croisière supersonique longue portée P-500 Bazalt, dont l'ogive est assez grande pour neutraliser un porte-avions en un seul tir - enfin, à condition de ne pas être intercepté par les missiles d'un croiseur de défense aérienne Arleigh Burke, ce qui il est vrai est un très grand si.

D'autre part, ce croiseur peut participer à la défense aérienne de la base de Tartous et plus généralement de la façade maritime syrienne - la portée maximale de ses S-300F est listée à 90km. Il participe donc du signal fort et clair de la Russie comme quoi aucune "no fly zone" américano-occidentale au-dessus de la Syrie ne serait tolérée par Moscou, avec les Su-30SM et les S-300 au sol.

Mais comme il est un peu difficile de toute façon d'imaginer les Etats-Unis se mettre maintenant à attaquer Assad et les loyalistes syriens, il est possible de considérer ce signal comme redondant.

 

Non pas que le Slava ne soit pas surarmé, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Mais il est plus petit et plus sympathique d'aspect, si l'on excepte ses multiples rampes lance-missiles sur les flancs.

'Tention, hein... Quand un Russe a l'air petit et sympathique :laugh:

 

russia_demotivator_by_adventuretimeftw-d

La Russie. Si maléfique, et tellement mignonne !

Edited by Alexis
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si je lis bien Wikipedia, le navire est avant tout dédié à la lutte anti-navire avec des capacités ASM et une variante navale du S300 anti-aérien ; pas de détail sur les capacités de détection ni sur la portée de l'artillerie. Ils renforcent encore leur capacité anti-aérienne et envoient un signal gros comme un croiseur mais, pratiquement, à quoi ce navire va-t-il servir ?

 

Idéalement à rien me direz-vous ... :dry:

C'est effectivement une plate forme antiaérienne avec la version navale du S300 PMU (64x) mais aussi 16 P500 bazlat antinavires. Si ce n'est que sur le Moskva ceux la ont été remplacés si je ne me trompe pas par 16 P1000 Vulkan avec une capacité d'action contre terre. Ca fait un gros suppot le Vulkan

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est effectivement une plate forme antiaérienne avec la version navale du S300 PMU (64x) mais aussi 16 P500 bazlat antinavires. Si ce n'est que sur le Moskva ceux la ont été remplacés si je ne me trompe pas par 16 P1000 Vulkan avec une capacité d'action contre terre. Ca fait un gros suppot le Vulkan

Oui, un gros suppositoire bizarre à cet endroit : avec des charges utiles un peu supérieures à la tonne kilotonne (toujours si je lis bien) et une portée de plus de 500 km dans des tubes non-rechargeables en mer, c'est du pré-stratégique qui pourrait servir à décimer une concentration de troupes ou à réduire le centre Raqua en cendres, mais ça n'aidera pas les troupes russes qui seraient attaquées.

Edited by Boule75
tonne, kilotonne : seulement trois ordres de grandeur... Pas l'air con moi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, un gros suppositoire bizarre à cet endroit : avec des charges utiles un peu supérieures au kilotonne (toujours si je lis bien) et une portée de plus de 500 km dans des tubes non-rechargeables en mer, c'est du pré-stratégique qui pourrait servir à décimer une concentration de troupes ou à réduire le centre Raqua en cendres, mais ça n'aidera pas les troupes russes qui seraient attaquées.

Pour ca y'a les canons jumelés de 130 mm.

Ca reste une plate forme de tir conséquente et un gros signal envers qui voudra l'entendre i.e on peut abattre tout appareil volant ou detruire toute concentration de force qui voudrait venir se frotter de trop près à notre zone de déploiement en mer ou au sol.

Le premier message est vraisemblablement à destination de la Turquie d'ailleurs (les discussions avec Netanyahu la semaine dernière ont du faire sauter les verrou des problèmes avec Israel)

 

Pour le reste tu as raison, les P1000 seraient un peu overkill mais bon de toute façon les SU30/Su24 peuvent porter le même volume de feu ou plus (3-4 t de bombes pour le premier, jusqu'à 8 tonnes pour le second)

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/25/01003-20150925ARTFIG00087-poutine-oui-il-faut-sauver-bachar-el-assad.php

«Il n'y a pas d'autre solution à la crise syrienne que de renforcer les structures gouvernementales et de les aider dans le combat contre le terrorisme», a déclaré le président russe, qui rencontrera Barack Obama , lundi, à New York.

 

Au moins c'est clair. Elle va être sympa leur petite réunion à New-York.

On commence quand même à assister à un revirement de la part de beaucoup d'états occidentaux qui fait le jeu de la Russie : notamment l'Allemagne et l'Espagne qui ont récemment admis qu'il fallait dorénavant "envisager Bachar comme un acteur de la solution".

On trouve encore dans les pays qui refusent d'envisager autre chose que le départ de Bachar, mais qui admettent maintenant que le régime sera un acteur incontournable de la "solution", les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne.

Après l'échec de l'intervention contre le régime des occidentaux en 2013 et le succès de la diplomatie russe dans l'affaire du démantèlement des armes chimiques en Syrie, c'est peut-être le prélude à un nouveau camouflet ...

Edited by EOA

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins c'est clair. Elle va être sympa leur petite réunion à New-York.

(...)

Après l'échec de l'intervention contre le régime des occidentaux en 2013 et le succès de la diplomatie russe dans l'affaire du démantèlement des armes chimiques en Syrie, c'est peut-être le prélude à un nouveau camouflet ...

La réunion devrait ne pas être tout à fait détendue et amicale, en effet.

Vladimir Poutine a placé la Russie dans la position du proverbial chien dans un jeu de quilles.

tchien_quilles.png

Du point de vue des objectifs politiques américains et alliés les plus proches (France, GB), les derniers développements en Syrie semblaient prometteurs, le régime apparaissant militairement à bout de souffle. On pouvait espérer un affaiblissement décisif à assez court terme, voire même un effondrement qui aurait comblé les vœux américains comme ceux de leurs appuis. Certes, l'Etat islamique en aurait sans doute profité, et le désordre aurait pu s'étendre, mais c'est un prix qui pouvait sembler acceptable - et qui aurait d'ailleurs pour l'essentiel été payé par les habitants de Syrie, non par le groupe des pays anti-Assad.

Tout cela est remis en question par l'aide militaire russe et plus encore par l'engagement de Moscou qui met sa crédibilité militaire en ligne au profit de Bachar al Assad : si maintenant le gouvernement syrien tombait, ce serait une défaite grave et cuisante pour la Russie, qui s'est mis dans la position d'être obligée de le soutenir suffisamment pour assurer sa survie. Moscou a donc prouvé qu'elle soutiendra autant que nécessaire le régime de Damas - elle a détruit démonstrativement son option d'accepter sa destruction sans broncher - ce qui écarte toute option réaliste de court terme d'atteindre les objectifs de l'Amérique, de l'Arabie saoudite, de la Turquie et de la France.

 

Reste une alternative, reste à choisir une réponse. Car la balle est maintenant dans le camp d'Obama et de ses alliés. Et deux réponses sont possibles :

- Accepter le fait accompli russe, ce qui signifie en gros appliquer le plan dessiné par Poutine, donc d'une part Assad reste au pouvoir mais en devant faire une place à une opposition "constructive et rationnelle" - en pratique, les éléments non djihadistes auraient une chance d'abandonner leurs alliés djihadistes et de déposer les armes en échange d'un strapontin dans la Syrie future. D'autre part, tout ce beau monde se retourne contre Etat islamique, Front al Nosra et les éléments de l'opposition armée qui refuseraient le strapontin et se confondraient donc avec l'action et la doctrine djihadiste encore plus qu'ils ne le font déjà.

Avec les contributions des loyalistes syriens, de la Russie, de l'Iran et last but least des Etats-Unis et des Otaniens, les frontières turque et autres étant fermées, il est assez prévisible que l'EI ne tiendrait pas très longtemps.

- Remettre des pièces dans la machine "Same player, play again !". Donc renforcer le soutien à tout ce qui s'oppose à Assad pour compenser le surcroît de puissance du côté loyaliste et empêcher celui-ci de faire trop de progrès. Continuer à combattre l'Etat islamique naturellement ... mais en priorité en Irak hein (p'tit clin d’œil à qui comprend bien). S'assurer que les opposants armés à Assad reçoivent les bonnes armes en bonne quantité... tout en continuant à refuser d'armer le Front al Nosra naturellement (certes il pourrait leur arriver de récupérer des armes si les insurgés se les échangent entre eux, mais c'est tout à fait différent).

Cette politique aurait une logique, car il n'est pas du tout certain que la Russie soit prête à l'effort militaire important nécessaire pour non seulement solidifier les positions loyalistes, mais encore rendre possible la reconquête du pays et la réduction des forces d'opposition. Il y a donc pour les soutiens aux opposants une véritable opportunité de prolonger la guerre, sans limite visible dans le temps, avec un coût limité pour la plupart d'entre eux (l'Allemagne pourrait vouloir objecter, mais elle n'est guère dans la boucle de décision), et avec un coût pour la Russie qui pourrait augmenter avec le temps.

 

Si on pense à la population civile syrienne, si on craint que des djihadistes renforcés ne finissent par déborder de la Syrie, si on ne souhaite pas aggraver la migration anarchique vers l'Europe de Syriens réfugiés en Turquie... on préférera la première option. Mais ce n'est pas nécessairement ce qui intéresse le plus les dirigeants qui seront amenés à décider. Dirigeants qui faut-il le rappeler ne se situent pas en Europe, même si certains Européens ont tendance à les suivre.

Le Conseil de Coopération du Golfe fait sans doute déjà pression sur Monsieur Barack pour qu'il refuse d'abandonner leur objectif de faire tomber le régime syrien.

Et dans l'hypothèse où Obama conserverait une quelconque rancune envers Poutine, s'il était sensible au souvenir historique de la raclée que prit autrefois Moscou dans un certain pays au nord du Pakistan et de la contribution que Washington y apporta, si d'une manière générale il ne méritait pas vraiment son Nobel de la Paix... le fait est que Poutine vient de prendre un risque, et que Obama peut choisir de le lui faire payer.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les occidentaux sont intervenus en 2013 ? Bombardement, débarquement ? Mais bref...

En jouant l'ange, on pourraît rêver que tout le monde (ou presque) s'entende.

  • Moscou a montré sa capacité à peser militairement et diplomatiquement,
  • le clan Assad est totalement dans sa main
  • "structures gouvernementales" et "Bachar al Assad et son cousin" ne sont pas synonymes : il (ou ils) pourrait décamper ;
  • ça permettrait de tordre le bras à la Turquie une bonne fois pour toute, à propos du contrôle de sa frontière et d'espérer la voir cesser sa dérive.
  • les occidentaux n'y perdraient guère la face
  • serait demandé à Téhéran de couper tout soutien aux Houtis

Objectifs généraux :

  • au principal : en finir aussi rapidement que possible avec cette affaire d'Etat Islamique ou cantonner à court terme à un réduit ; au-delà, éteindre cette nébuleuse fondamentaliste bien préoccupante et déstabilisante quand même.
  • renverser le flux des réfugiés lié à cette série de crise, vers l'Europe, la Jordanie, le Liban
  • finir de se rabibocher suffisamment et de lever des sanctions liées à l'affaire de Crimée et de l'Est de l'Ukraine, qui pèsent sur la Russie, l'Europe, et l'Ukraine bien sûr.
  • faire des affaires avec l'Iran
  • peser lourdement sur les fondamentalistes sunites
  • libérer des ressources pour finir le boulot ailleurs : en Libye, au Sinaï ; la situation au Pakistan est merdique à souhait aussi.
  • la Chine n'est pas si en forme : elle a besoin que les affaires reprennent !

Y a-t-il déjà eu une forme de Yalta qui nous aurait échappé ?

Et qui pour remplacer Bachar al-Assad ? L'idéal serait en plus quelqu'un qui permette de solder les différents avec Israël (j'ai du manger un euphorisant à midi, c'est pas possible).
Et quid des Kurdes dans tout ça ?

 

L'alternative c'est super-Poutine "résolvant" tout tout seul, et en fait ça continuerait, les mêmes causes provoquant les mêmes effets... :combatc:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a peut être un autre risque non cité ici et non avouable par les Russes, les armes BNC ! C'est peut cela le déclencheur de leur action et la défense de Bachar une façade de circonstance.
Ce risque BNC impose à l'ensemble des pays d'agir.

D'où une 3ieme voie possible : Messieurs les Russes, nettoyez vos saletés .. nous n'irons pas avec vous. Nous assurons notre rôle en Irak et à la frontière de la Turquie . 

Je ne vois pas comment on peut se retrouver allié implicite du Hezbollah ? Comment laisser tomber les rebelles soutenus ? Comment vont réagir les israéliens qui sont toujours en guerre contre Bachar ?

Le mieux est de laisser les Russes faire le job contre protection du Liban, Israel, Turquie et Rebelles.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, un gros suppositoire bizarre à cet endroit : avec des charges utiles un peu supérieures au kilotonne (toujours si je lis bien) et une portée de plus de 500 km dans des tubes non-rechargeables en mer, c'est du pré-stratégique qui pourrait servir à décimer une concentration de troupes ou à réduire le centre Raqua en cendres, mais ça n'aidera pas les troupes russes qui seraient attaquées.

Une charge utile peu supérieure au "kilokilo" plutôt, car sinon, le suppo va avoir la taille d'un sous-marin :laugh:

Pour le reste tu as raison, les P1000 seraient un peu overkill mais bon de toute façon les SU30/Su24 peuvent porter le même volume de feu ou plus (3-4 t de bombes pour le premier, jusqu'à 8 tonnes pour le second)

C'est clair qu'avec la quantité d'avions russes sur place et l'absence de défense aérienne sérieuse, ils ne risquent pas d'avoir besoin de dépenser leurs gros missiles.

 

 

Edited by Carl
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

Accepter le fait accompli russe, ce qui signifie en gros appliquer le plan dessiné par Poutine, donc d'une part Assad reste au pouvoir mais en devant faire une place à une opposition "constructive et rationnelle" - en pratique, les éléments non djihadistes auraient une chance d'abandonner leurs alliés djihadistes et de déposer les armes en échange d'un strapontin dans la Syrie future. D'autre part, tout ce beau monde se retourne contre Etat islamique, Front al Nosra et les éléments de l'opposition armée qui refuseraient le strapontin et se confondraient donc avec l'action et la doctrine djihadiste encore plus qu'ils ne le font déjà.

Il ne faut pas leurrer, les rebelles même modéré n'accepteront pas de déposer les armes sur la simple promesses d'avoir une place dans un futur gouvernement.

Ce qu'ils veulent c'est le départ d' Assad. Et je doute qu'après 4 ans de guerre dur ils acceptent facilement de revenir sur LA revendication majeure de leur combat. 

Edited by Dino

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a des rumeurs selon laquelle un soldat russe aurait été poignardé à Hama : 

Article d'il y a une semaine sur une arrivée et déploiement des russes à Hama : https://now.mmedia.me/lb/en/NewsReports/565914-russia-military-reportedly-deploying-to-hama

 

Sacrée anecdote à Zabadani :

 

Des enfants de la Ghouta assiégée qui fêtent tant bien que mal l'Aïd :

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'info est vraie (à vérifier) il va réellement commencer à y avoir du monde dans le coin. Je serais les barbus j'irais chercher mes vierges ailleurs

Les chinois arrivent.............

http://english.pravda.ru/news/world/25-09-2015/132137-china-0/

 

Ne manque que des représentants du continent Sud-Américains, et Africain, et Daesh aura vraiment réussi à ce mettre le monde à dos...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair qu'avec la quantité d'avions russes sur place

C'est à relativiser, les Russes ont déployés 12xSu-25 et 12xSu-24 pour l'attaque au sol datant de l'ère soviétique ainsi que 4 SU-30SM pour la supériorité aérienne. 

On ne parle que de 500 infanterie de marine et des FS pour le CAS, donc on ne verra pas d'offensive terrestre. J'ai du mal à voir en quoi cela va changer la donne contre l'EI voire même les rebelles qui possèdent pléthore de MANPAD et même des SA-8.

La coalition actuelle mobilise près de 120 appareils de frappes avec des miliers de troupes déployées au sol ,dont les FS occidentales qui ont une solide expérience via l'Afgha. Outre le message politique pour soutenir Assad l'objectif de ce déploiement semble d'avoir un poids lors des futures négociations (raison principale de l'engagement français d'ailleurs). 

Edited by eikkN
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si l'info est vraie (à vérifier) il va réellement commencer à y avoir du monde dans le coin. Je serais les barbus j'irais chercher mes vierges ailleurs

Les chinois arrivent.............

http://english.pravda.ru/news/world/25-09-2015/132137-china-0/

Si c'est vrai, on franchirai un palier de plus dans le chaos . Quel pourrait être l'objectif des Chinois ? Un truc en rapport avec la Turquie et les Ouïghours ? Un prétexte pour montrer ses muscles dans la région et marcher sur les plates-bandes des US ? Renforcer l'axe Sino-russe ?

Il paraît que la Syrie a demander son adhésion à l'Organisation de Coopération de Shanghai. Donc quoi bientôt ? OCS vs OTAN vs ISIS ? Les factions du prochain "Command and conquer generals" sont toutes trouvées !

En tout cas, ces dernières années, c'est vraiment du grand n'importe quoi. Erdogan, Poutine, les USA, la Chine, l'Iran, les pétromonarchies,.. on dirait que tout le monde a décidé de jeter sa merde dans le grand ventilateur moyenoriental.

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à relativiser, les Russes ont déployés 12xSu-25 et 12xSu-24 pour l'attaque au sol datant de l'ère soviétique ainsi que 4 SU-30SM pour la supériorité aérienne. 

On ne parle que de 500 infanterie de marine et des FS pour le CAS, donc on ne verra pas d'offensive terrestre. J'ai du mal à voir en quoi cela va changer la donne contre l'EI voire même les rebelles qui possèdent pléthore de MANPAD et même des SA-8.

La coalition actuelle mobilise près de 120 appareils de frappes avec des miliers de troupes déployées au sol ,dont les FS occidentales qui ont une solide expérience via l'Afgha. Outre le message politique pour soutenir Assad l'objectif de ce déploiement semble d'avoir un poids lors des futures négociations (raison principale de l'engagement français d'ailleurs). 

 

Je n'aurai pas dit mieux effectivement. Je n'ai jamais compris l'extase et l'excitation tactique autour de ce modeste déploiement Russe (armée qui n'a pas fait de miracle en Afgha face à une rébellion qu'on avait décidé de soutenir). On nous joue la chevauchée des Walkyries à chaque bruit de botte Russe. C'est une force surement très compétente mais très modeste qui se déploie. Une fois retranchés les effectifs et le matos à garder à domicile à Lattaquié pour défendre la base, il ne restera (attention je parle au jour d'aujourd'hui) plus grand monde pour aller au carton face aux rebelles.  Et en face mes mecs sont loin d'être des buses, je ne sais plus qui disait il y a quelques pages qu'un groupe de l'ASL avait parmi les meilleurs tireurs de TOW de la rébellion...

Les SAS font des PATSAS depuis un bout de temps, idem les FS Canadiennes avec la désignation au sol. En l'air, y'a une sacrée coalition qui bombarde un volume assez conséquent de munitions. Et coté EI le front ne fait que se stabiliser. Bon courage aux Russes avant de rattraper le retard. 

 

Edited by olivier lsb

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à relativiser, les Russes ont déployés 12xSu-25 et 12 Su-24 chasseurs d'attaque au sol datant de l'ère soviètique (bonne chance avec les MANPAD et SA-8) ainsi que 4 SU-30SM pour la supériorité aérienne. 

On ne parle que de 500 infanterie de marine et des FS pour le CAS, donc on ne verra pas d'offensive terrestre. J'ai du mal à voir en quoi cela va changer la donne contre l'EI.

La coalition actuelle mobilise près de 120 appareils de frappes avec des miliers de troupes déployées au sol ,dont les FS occidentales qui ont une solide expérience via l'Afgha. Outre le message politique pour soutenir Assad l'objectif de ce déploiement semble d'avoir un poids lors des futures négociations (raison principale de l'engagement français d'ailleurs). 

Le commentaire que tu cites ne comparait pas du tout les moyens russes et occidentaux. Mais si tu veux comparer, les russes ont certes moins de moyens sur place (pour l'instant?) mais ont plusieurs avantages. Ils seront plus près des combats,  coordonnés avec l'armée syrienne, et ils vont moins se préoccuper des pertes civiles. Ca peut être très efficace pour les actions qui les intéressent. Et si l'armée syrienne utilise encore ses avions et hélicos dans le conflit, il n'y a pas de raison que les russes ne puissent pas en faire autant, d'autant plus qu'ils peuvent se permettre quelques pertes militaires, ça râle moins chez eux.

De toute façon, les russes n'ont pas l'intention d'exterminer Daesh. Comme tu l'a écris, ils veulent protégrer Bachar et peser sur les négociations. Et alors qu'ils n'ont pas encore balancé la moindre bombe, ça marche déjà : plus personne, dont notre cher Fabius, ne va exiger une solution au conflit excluant Bachar !

 

Edited by Carl
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,528
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Adamante95
    Newest Member
    Adamante95
    Joined
  • Forum Statistics

    20,939
    Total Topics
    1,332,390
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries