Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'ordre de bataille de l'armée de terre


Scarabé
 Share

Recommended Posts

Il y a 18 heures, Fusilier a dit :

Je comprends les qualités du 105...   La question plutôt: à quoi servent les troupes outremer...?  Que plus est, il n'y a pas UN outremer  mais des outremer, avec des problématiques très différentes. Le choix d'un armement et d'une artillerie en particulier, doit s'inscrire dans ce contexte. 

C'est déjà le cas en Guyane on a 2 régiment complet.  Un CMD3D de l armée de l air. 

En Martinique pas besoin de blindé et d artillerie voir de défense sol air.

A la réunion c est la plus grande base navale en OM avec 2 FS 2 POM qui vont arriver le Patrouilleur Polaire et le BSAOM. Et le 2 Rpima sans blindé.

Dans le Pacifique pas grand chose quand même. 

Par contre je verrai bien des batteries côtière de missiles anti navire léger sous le commandement de la marine. 

Un truc comme un camion avec 6 missiles ANL imagine un truc comme ça qui tappe des péniches de débarquement qui s approchaient d une île. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, mehari a dit :

Je dis bien mécanisé (donc IFV).

On a que 6 régiments "IFV" (VBCI) et l'équipage d'un VBCI c'est 2 pax, si l'on rajoute un MMP on doit rajouter un 3e membre, sinon on tombe dans le syndrome du Somua S35 avec son chef de char, tireur, chargeur, transmetteur ... pas sûr qu'on économise du monde, de l'argent, et en plus on prendra de l'emport de troupes débarquées pour chaque VBCI ainsi transformé.

Il y a 2 heures, mehari a dit :

Le site de GDLS dit 3-4

Ok, mais on aura toujours pas de CDS et de SOA, sans compter sans doute un ou deux mécanos spécialisés (un radar AA ou un SATCP, c'est pas comme un LRAC ou canon de 25), voire un camion d'allègement

Arrêtons de faire des gestions d'effectifs avec Excell, on l'a fait en France avec les Bases de défense, c'est un fiasco énorme

Clairon

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Scarabé said:

Par contre je verrai bien des batteries côtière de missiles anti navire léger sous le commandement de la marine. 

Un truc comme un camion avec 6 missiles ANL imagine un truc comme ça qui tappe des péniches de débarquement

Je préférais un système d’artillerie universel, genre Caesar 155mm avec des obus guidés anti-navires (envisagés pour le Vulcano italien) ou mieux un HIMARS à la française qui lance des Remote Carriers 100 (comme les GLSDB).

Cela permettrait une filière de munitions commune terre/air/mer avec des vecteurs polyvalents.

Par exemple, les RC100 pourraient aussi être tirés par des Rafale, la tête chercheuse infrarouge anti-navire pourrait être adaptée sur les AASM, le lanceur HIMARS pourrait équiper les PHE Mistral (voir des frégates) etc…

Edited by HK
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 16/02/2023 à 19:17, CortoMaltese a dit :

 les GTIA montés à l'arrache pour aller jouer les gendarmes de luxe en Afrique, ça ne peut pas constituer un modèle d'armée si l'idée est d'être crédible face aux russes. 

ça tombe bien, je crois comprendre que l'idée n'est justement pas celle-là!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, HK a dit :

Je préférais un système d’artillerie universel, genre Caesar 155mm avec des obus guidés anti-navires (envisagés pour le Vulcano italien) ou mieux un HIMARS à la française qui lance des Remote Carriers 100 (comme les GLSDB).

T'as raison. Mais, si le pb posé est une défense côtière, faut des choses plus sérieuses, genre Exocet. Sauf cas particulier, passage obligé, détroit etc... Dans le Détroit de Gibraltar les espagnols ont des batteries de 155 de côte (qui remplacent les anciens gros canons de marine) vu les distances, ça couvre sans pb;.  

Link to comment
Share on other sites

36 minutes ago, Fusilier said:

T'as raison. Mais, si le pb posé est une défense côtière, faut des choses plus sérieuses, genre Exocet. Sauf cas particulier, passage obligé, détroit etc... Dans le Détroit de Gibraltar les espagnols ont des batteries de 155 de côte (qui remplacent les anciens gros canons de marine) vu les distances, ça couvre sans pb;.  

Sauf pour l'anti invasion ou le canon peut encore être pertinent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Scarabé a dit :

Un truc comme un camion avec 6 missiles ANL imagine un truc comme ça qui tappe des péniches de débarquement qui s approchaient d une île. 

Un Guepard portant 2 ANL allant bien plus vite et plus loin et pouvant faire pleins d'autres choses utiles, meme en service public en temps de paix me semblerait un investissement moins circonstanciel. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Clairon a dit :

C'est quasiement le cas en France avec 3 TP par section.

En plus on a aussi des TP dans la cavalerie mainteant. Dans les EAE  

Sur les pages FB du 1 er Sphis ou du 12 R Cuirassiers   on vois des photos avec des guss en SCAR  

 Composition

3 escadrons de combat sur AMX 10 RCR,

1 escadron d’aide à l’engagement sur VBL,

1 escadron d’éclairage et d’investigation sur VBL,

1 escadron de commandement et de logistique,

1 escadron de réserve.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, hadriel a dit :

C'est quoi la doctrine de l'escadron d'aide à l'engagement? Il reste avec les escadrons de combat alors que les ERI sont en avant?

C'est surtout un moyen d'avoir une forme de cavalerie/infanterie légère afin d'avoir un usage pour les cavalos en OPEX Africaine, tout comme les Mo120 sont passés à l'artillerie pour que ces derniers partent aussi en Opex sous les tropiques.

Clairon

Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, Clairon said:

C'est surtout un moyen d'avoir une forme de cavalerie/infanterie légère afin d'avoir un usage pour les cavalos en OPEX Africaine, tout comme les Mo120 sont passés à l'artillerie pour que ces derniers partent aussi en Opex sous les tropiques.

Clairon

Et quand on est pas en opex en Afrique?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, hadriel a dit :

C'est quoi la doctrine de l'escadron d'aide à l'engagement? Il reste avec les escadrons de combat alors que les ERI sont en avant?

Que tout le monde veut avoir ses "commandos"... :rolleyes:  Bientôt des SEA du matériel et du trains. Les GC transmissions cela existe chez les paras et peut-être chez alpins.   

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, mehari a dit :

Et quand on est pas en opex en Afrique?

En effet, mais c'est assez réçent, et donc sans doute que le nouveau modèle/format de l'AdT entrainera des changements pour ce type d'unités, devenant peut-être les dronistes ou les servants de munitions rodeuses de la brigade

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Le 15/02/2023 à 16:20, Louise75 a dit :

Bonjour, 

Un format cohérent peut passer par une réforme en profondeur de notre organisation sans forcément augmenter les effectifs.

[...]

Voici la force de combat principale, je n'ai pas explicité ici l'ALAT, la logistique, le renseignement etc qui auront des commandements distincts

J'aime bien ce modèle, et je vais rebondir dessus pour en proposer un similaire mais en essayant de corriger les angles morts de celui-ci :

Déjà,  je pense qu'il faut éviter de partir sur des systèmes d'armes à développer qui n'existent pas à l’heure actuelle dans le catalogue d'armement français. De même, l'armée de terre est limitée à 77 000 hommes et ne bougera pas, tout doit malheureusement rentrer dans cette enveloppe. Enfin, je vois difficilement comment créer autant de brigades par rapport à notre modèle actuel.

Commençons par arrêter l'escroquerie des brigades amphibies, avec 3 BPC nous n'en avons de toute façon pas les moyens. Comme le souligne @Fusilier on peut trouver un modèle amphibie plus efficace pour bien moins cher. Le segment amphibie qui demande une vraie spécialisation c'est la prise de la bande côtière et la sécurisation d'une tête de pont. Il faut donc viser un effectif qui permette de s'emparer d'une telle tête de pont dans un secteur peu défendu à partir de deux BPC. Pour moi il faut aussi éviter l'autre opposé qui est d'avoir un Marine Corps qui fait des opérations terrestres comme un biffin. Notre force amphibie doit avoir pour mission  principale et dimensionnante la capture d'une telle tête de pont, et en missions secondaires, le raid depuis la mer et l'évacuation de ressortissants. Ce qui nous donne un effectif d'environ 2000 hommes. Quand on regarde le cahier des charges, on a en fait comme réponse les Fusiliers et Commando Marines mais un peu boosté au niveau des Fusiliers, et éventuellement avec un RIMa placé pour emploi auprès de la Marine (comme le 27e RGA auprès de l'AdlA).

L'autre escroquerie est une brigade para aussi massive alors que des OAP d'envergure n'auront jamais lieu, que même si on le voulait on aurait pas assez d'avions et et une spécialité qui crée un surcout majeur. Donc on peut facilement supprimer un régiment para (le 3 ou le 8). Chaque régiment garderait 2 compagnies vraiment para et le reste passerait en aéromobile sur le modèle du 1er RI de jadis. Donc pas des piétons transportées par hélico, mais des sections spécialisées A/C, A/A, reconnaissance, raid. Le but étant d'aller mener un combat sur les arrières à l'Ukrainienne avec des Quads ou des motos.

L'autre axe en effet c'est de limiter les brigades à quatre pions de mêlée. Néanmoins, en terme de ratio infanterie/chars, je pense que c'est bien de conserver une dominante car on peut mieux jouer sur les forces et faiblesses inhérentes à chaque arme en fonction du terrain. Je partirais donc plutôt sur une brigade blindée à 1 régiment à 3 escadrons XL et 1 compagnie VBCI ; et 2 régiments à 3 compagnie VBCI et 1 escadron XL. Ce qui nous donne : 5 escadrons de chars pour 7 compagnies d'infanterie. Le régiment de cavalerie reconnaissance pourrait avoir une structure à 3 escadrons Jaguar, 1 ERI, et 1 compagnie de reconnaissance sur Serval ou Hawkei (le but c'est d'avoir un élément de reconnaissance avec une dominante débarquée). A chaque fois avec une double fonction reco et antichar.

Pour appuyer tout ça on aurait une compagnie d'appui par régiment de mêlée avec 2 sections pionniers, 1 section SML et 1 section SHORAD, 1 section de recon-snipers, 1 SAED par régiment. Pour gérer la partie artillerie, l’observation est déléguée aux troupes au contact, en revanche, il est indispensable d'avoir 1 OCF par unité. Il serait artilleur de formation mais employé dans les régiments de mêlée, comme les sous-officiers SIC dans les transmissions. L'artillerie conserve des observateurs mais mais pour guider les tirs 155 et LRU et qui travaillent aussi de leur coté pour les frappes dans la profondeur.

Enfin la brigade conserve un régiment génie combat et 1 régiment d'artillerie comme aujourd'hui. La différence est que toutes les batteries seraient sur CAESAR mais en conservant une batterie DSA.

Si on fait le tableau d'un régiment de cavalerie d'une brigade blindée par exemple on a donc :

3 escadrons XL (3 pelotons de 4 VBL+ 4 XL + 1 PRI),  1 compagnie d'infanterie (3 sections de combat de 4 groupes et 1 section  d'appui avec 2 mortier de 81 et 4 MMP), 1 CAPP ( 2 sections pionniers, 1 SML avec 4 Griffon MEPAC, 1 Section Shorad avec 4 Griffon RapidFire + Poste Mistral embarqué, 1 STE, 1 SAED) (Vous noterez la disparition de la section A/C de la compagnie d'appui rendue inutile par les éléments blindés désormais organiques).

Pour les BLB, on partirait sur 3 régiments d'infanterie (3 compagnies Griffon, 1 escadron Jaguar, et 1 CAPP (même structure qu'au dessus)) et 1 régiment de cavalerie (structure identique aux régiments de cavalerie des BB détaillée juste au dessus).

Enfin la 27 BIM reste inchangée mais peut être avec des matériels plus spécifiques et une spécialisation sur les milieux hostiles grands froid mais pas de régiment inter-armes. Il s'agit avant tout d'une force d'infanterie légère.

On a donc des BB qui sont le poing blindé pour emporter la décision, des BLB qui constituent une réserve d'infanterie mobile pour exploiter, colmater et renforcer les BB, et enfin les brigades spécialisées plutôt que légères qui apportent des options.

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

La suite dans un deuxième message (ça voulait pas partir en 1 seul) :

Si on applique ce modèle de brigades (détaillé dans le message précédent) sans pouvoir créer aucun régiment, et modulo des passages d'une brigade à une autre et des changements de spé, on obtient tout pile 3 brigades blindées, 2 brigades légères blindées et 2 brigades spécialisées.

Et donc on a donc la 1ere Division à 3 BB (la 2, la 5 et la 7), qui récupérerait tous les régiments divisionnaires sauf le 132e RIC et le 31e RG qui iraient à la 3e Division à 2 BLB (la 9e BIMA et la 6e BLB). Enfin la 27e BIM et la 11e DB resteraient directement subordonnées au CFT.

Le détail ici :

Révélation

Le 1er régiment de chasseurs devient le régiment de cavalerie de la 7e BB sur Jaguar

Le 1er régiment de Spahis devient le RC de la 2e BB (passage de la 6e BLB à la 2e BB)

Le 1er RIMa redevient un régiment à dominante infanterie

La BFA est dissoute, le 3e RH, le 501, le 35 et le 1er RI  forment une nouvelle brigade blindée dont le 3e RH est le régiment de cavalerie.

Le 3E RPIMA et le 92E RI sont dissous et transformés en 1 RG et 1 RA dans la nouvelle brigade blindée.

Le 126 quitte sa brigade pour devenir le régiment amphibie de l'AdT placé pour emploi auprès de la Marine.

(Alternative, plus complexe mais sans doute meilleure d'un point de vue géographique, le 21e RIMA devient le régiment amphibie de l'AdT, le 126 passe à la 6e BLB, et échange sa garnison avec le 8E RPIMA qui est dissous et devient un régiment d'artillerie à la place du 3e RPIMA).

Donc là, sans créer aucun régiment, on arrive à complètement réformer l'ADT. Les moyens en plus nécessaires dans l’artillerie et le génie sont obtenus par une réorientation des SERVAL et GRIFFON infanterie vers des version génie et artillerie. Modulo l'achat de quelques CAESAR supplémentaires.

On est globalement dans l'enveloppe fixée par le ministre et dans la vision du CEMAT avec des blocs de LEGO pré-assemblés, les régiments de mélée interarmisées, mais qui donneront quand même lieux à la création de GTIA (on garde la modularité).
 

Révélation

Au début j'étais parti sur des escadrons comme aujourd'hui à 17 chars. Mais le bémol c'est que le passage du 1e Chasseur sur Jaguar ne libère que 3 escadrons de chars, or il en faut 6 pour armer les 6 RI des BB. Ça fait 51 chars supplémentaires à trouver soit l'équivalent d'un régiment. La solution c'est de passer les escadrons de chars à 3 PXL+ 1 PRI ce réduit les escadrons à 13 chars (et c'est ce qui se fait en OPEX actuellement d'ailleurs). Avec 15 EXL à armer ça donne pile poil 195 chars. On est dans les clous des 200 de la LPM. Et si on rénove un peu plus que prévu ça nous donne même un volant de réserve.

Même topo pour les escadrons Jaguar ça faisait 57 Jaguar à commander en plus !

Or, avec le modèle présenté plus haut, on a plus que 5 ERI à la place des 12 actuels (j'exclue toujours les 2 brigades légères) ! Soit 28 pelotons en moins ! Donc avec ce changement on récupère l'équivalent VBL de 20 des 48 PON.

Si on résume on aurait une armée de Terre comme ça (j'exclue les 2 brigades légères car elles ne sont pas interarmisées) :

15 escadrons à 13 XL et  21 VBAE= 195 XL et 315 VBAE

21 escadrons à 13 JAGUAR et 21 VBAE = 273 JAGUAR et 441 VBAE

5 ERI à 34 VBAE = 170 VBAE

5 Compagnies de reconnaissance à 34 Serval ou VLTP-P = 170 Serval

21 compagnies à 16 VBCI = 336 VBCI

20 compagnies à 18 Griffon (je compte les versions VPC car même armement)= 360 Griffon

20 compagnies d'appui = 80 Griffon MEPAC et 80 Griffon RAPIDFIRE (Redirection d'une partie des commandes VTT).

Tout rentre dans les commandes actuelles de l'AdT. (Je me demande vraiment ce qu'on va faire du milliers de Griffons commandés).

Les régiments de cavalerie des brigades légères devraient basculer entièrement sur VBAE, avec peut être l'acquisition de l’équivalent de 4 escadrons de MPF (52 machines) sur étagère au profit du 4e RCh et du RHP. Pourquoi pas du 105 LG1 tracté pour ces brigades aussi à la place du CAESAR (rebasculés dans la nouvelle BB) à l'exception peut être d'une ou deux batteries pour le 93e RAM. Ces deux régiments pourraient aussi garder du Mo 120 tracté qui pour le reste est sinon entièrement basculé à l'infanterie. Je détaille pas plus les brigades légères qui restent relativement similaires à ce qu'on a aujourd'hui. Même si en soit, les nouveaux régiments para tels que proposés ci-dessus seraient sans doute organisés bien différemment.

Globalement en terme RH, je pense que ça se tient par rapport à ce qu'on a aujourd'hui. La transformation de certains régiments d'infanterie en régiments d'appui, et la dissolution de plus de la moitié des ERI devrait permettre de compenser les créations RH dans les compagnies d'appui des régiments ABC. Ça devrait peut être même laisser une légère marge pour alimenter l'effort dans les champs immatériels voulus par le Minarm. Peut être  par le biais de la création d'unités de reconnaissance multiplicateurs (drones, EW, Cyber, et reco classique) pour alimenter les feux dans la profondeur.

Enfin, si on ajoute une réserve boostée à 40.000 pax, ça donnerait de la masse à ce corps expéditionnaires de 77 000 pax, je pense qu'on aurait un modèle très cohérent. On devrait pouvoir, je pense, générer 1 division à 2 brigades blindées, 1 brigade légère blindée, renforcées des appuis et d'éléments complémentaires soit environ 30.000 pax, tout en continuant d'assurer des missions secondaires dans le reste du monde et en gardant une petite réserve d'intervention.

Edited by FoxZz°
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour mémoire, l'organigramme de ce que je propose :

  • 1E DIVISION                                                                                                    
    • Révélation
      • 7E BB
        • 1er RCh (cavalerie reco)
        • 5e RD (dominante XL)
        • 1er RT (dominante VBCI)
        • 152e RI (dominante VBCI)
        • 68e RAA
        • 3e RG
      • 5E BB
        • 3e RH (cavalerie reco)
        • 501e RCC (dominante XL)
        • 35e RI (dominante VBCI)
        • 1er RI (dominante VBCI)
        • 3e RA (ex 3e RPIMa) à Brive
        • 92e RG (ex 92e RI)
      • 2E BB
        • 1er RS (cavalerie reco)
        • 12e RC (dominante XL)
        • RMT (dominante VBCI)
        • 16 BCP (dominante VBCI)
        • 40e RA
        • 13e RG
      • 1er RA
      • 54e RA
      • 19e RG
      • 2e RD NRBC
  • 3E DIVISION
    • Révélation
      • 6E BLB
        • 1er REC (cavalerie reco)
        • 2e REI (dominante Griffon)
        • 13e DBLE (dominante Griffon)
        • 126e RI (dominante Griffon) à Carcassonne
        • 3e RAMA
        • 1er REG
      • 9E BIMa
        • RICM (cavalerie reco)
        • 1er RIMa (dominante Griffon)
        • 2e RIMa (dominante Griffon)
        • 3e RIMa (dominante Griffon)
        • 11e RAMa
        • 6e RG
      • 31e RG
      • 132 RIC
  • 27e BIM (inchangée)
  • 11e BP (identique avec le 3e RPIMa en moins).
 
Edited by FoxZz°
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Scarabé a dit :

En plus on a aussi des TP dans la cavalerie mainteant. Dans les EAE  

Sur les pages FB du 1 er Sphis ou du 12 R Cuirassiers   on vois des photos avec des guss en SCAR  

 Composition

3 escadrons de combat sur AMX 10 RCR,

1 escadron d’aide à l’engagement sur VBL,

1 escadron d’éclairage et d’investigation sur VBL,

1 escadron de commandement et de logistique,

1 escadron de réserve.

Ça fait pas mal de temps, et pas que dans les EAE, dans tous les pelotons de cavalerie.

1 patrouille VBL = 1 VBL .50 + 1VBL 7.62. Dans le VBL 7, 62, le cavacc est un TP avec un SCAR et 1 AT4.

Dans un peloton XL il y a donc 2 TP. Comme dans un PRI-L et dans un peloton 10RC un seul TP.

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, FoxZz° a dit :

 

  Révéler le contenu masqué

Le 1er régiment de chasseurs devient le régiment de cavalerie de la 7e BB sur Jaguar

Le 1er régiment de Spahis devient le RC de la 2e BB (passage de la 6e BLB à la 2e BB)

Le 1er RIMa redevient un régiment à dominante infanterie

La BFA est dissoute, le 3e RH, le 501, le 35 et le 1er RI  forment une nouvelle brigade blindée dont le 3e RH est le régiment de cavalerie.

Le 3E RPIMA et le 92E RI sont dissous et transformés en 1 RG et 1 RA dans la nouvelle brigade blindée.

Le 126 quitte sa brigade pour devenir le régiment amphibie de l'AdT placé pour emploi auprès de la Marine.

(Alternative, plus complexe mais sans doute meilleure d'un point de vue géographique, le 21e RIMA devient le régiment amphibie de l'AdT, le 126 passe à la 6e BLB, et échange sa garnison avec le 8E RPIMA qui est dissous et devient un régiment d'artillerie à la place du 3e RPIMA).

 

Tout rentre dans les commandes actuelles de l'AdT. (Je me demande vraiment ce qu'on va faire du milliers de Griffons commandés).

 

Eux c'est pas 20 compagnies mais 21 regiments d'infanterie dans l'armée de terre  

6 RI sont sur VBCI  avec  4 compagnies de combat  équipés de 12 VBCI TT et 2 VPC 

9 RI sont prévu d'etre sur Griffon  avec  4 compagnies de combat  équipés de 12 Griffon TT et 2 VPC 

6 RI sur Serval 

Et les RA et le R Genie auront aussi des Griffons 

Le Regiment medical des Griffon Sanitaire et le 2 RD des Griffons NRBC  

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Scarabé a dit :

Eux c'est pas 20 compagnies mais 21 regiments d'infanterie dans l'armée de terre  

6 RI sont sur VBCI  avec  4 compagnies de combat  équipés de 12 VBCI TT et 2 VPC 

9 RI sont prévu d'etre sur Griffon  avec  4 compagnies de combat  équipés de 12 Griffon TT et 2 VPC 

6 RI sur Serval 

Et les RA et le R Genie auront aussi des Griffons 

Le Regiment medical des Griffon Sanitaire et le 2 RD des Griffons NRBC  

Oui, dans toute l'armée de Terre.

Mais là je parlais du modèle que je venais de présenter plus haut avec 6 régiments Griffon à 3 cie Griffon + les 2 cie Griffon des deux régiments de cavalerie = 20 compagnies ...

Mais même si on prend l'organisation organique à 4 compagnies à 4 sections à 4 Griffon + 2 VPC = 18 Griffon, 18X4X9 = 648 engins. On en a commandé 1872 !!!!! En plus de 978 Serval !! Même en prenant en compte les besoin de toutes les armes et le prepositionnement, c'est complètement disproportionné ! D’où mon commentaire, qu'est ce qu'on va en faire ?

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...