Recommended Posts

https://www.bbc.com/news/uk-england-london-51946409 (19 mars 2020)

Cependant, certains usagers se sont plaints du fait que les trains étaient devenus plus chargés, en particulier là où les lignes étaient moins fréquentées.

Une employée clé, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré que son trajet sur la District Line était "beaucoup plus chargé" qu'au début de la semaine.

Elle a ajouté qu'elle se sentait "plus inquiète" de voyager car moins de services signifie qu'il y a "plus de gens dans un espace confiné".

https://www.theguardian.com/uk-news/2020/mar/18/10000-extra-troops-to-join-british-armys-covid-support-force (18 mars 2020)

Le ministère de la défense va doubler la taille de l'unité de protection civile de l'armée pour créer une force de soutien Covid de 20 000 hommes, a annoncé le secrétaire à la défense.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pays Roi de "l'out-sourcing", preférant faire appel à une main d'oeuvre étrangère "moins chère" et déjà qualifiée aux frais d'autres pays (les infirmières des Pays de l'Est pas exemple), le modèle économique britannique (qui a très fortement influencé tout le modèle continental européen) va peut-être totalement voler en éclat face au Coronavirus, amplifié par le Brexit.

On peut même se poser la question si le "néo-libéralisme Tatchérien" va survivre au Corona après être sorti déjà affaibli par le Brexit ?

La Gde Bretagne a à peu près autant de lits de réanimation que la Belgique, une partie importante du personnel soignant a été "gentiment" incité à retourner chez elle après 4 ans de crise Brexitienne, la Gde Bretagne ne faisant plus partie de l'Espace Européen elle n'aura sans doute pas accès prioritaire à certaines ressources médicales ou pharmaceutiques que les Pays Européens pourront mettre en place.

Encore plus isolée par la double peine "Brexit-Corona" est-ce que l'économie Britannique tellement dépendante de l'étranger et du "Global Britain" pourra tenir ?

Ce fameux modèle de Global Britain qui laisse venir du monde entier toutes les denrées, mais aussi toutes les maladies, va-t-il résister ?

Commerçant moins avec l'étranger (les frontières se ferment d'une manière ou d'une autre et les flux diminuent) et ayant déjà délocalisé tellement d'activités, comment la Gde Bretagne va s'en sortir ?

Si en plus son NHS s'effondre et que son fameux gouvernement de Brexit soit incapable de gérer une telle crise ? Et sa surdépendance à "l'industrie financière" qui elle aussi se ramasse des poings dans la g.ule pour l'instant ...

Clairon

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Wallaby a dit :

https://www.sueddeutsche.de/gesundheit/gesundheit-steuert-grossbritannien-in-ein-corona-desaster-dpa.urn-newsml-dpa-com-20090101-200319-99-387094 (19 mars 2020)

Le Premier ministre britannique Boris Johnson compare la grande menace Corona à un ennemi sur le champ de bataille. "Nous sommes engagés dans une guerre contre cette maladie que nous devons gagner", a déclaré Johnson au Cabinet.

Cependant, il se bat avec des armes plutôt émoussées. Dans sa stratégie de lutte contre le virus corona, il a commis une grosse erreur dès le début, selon de nombreux experts. En outre, le NHS est complètement surchargé et délabré depuis des années. Est-ce le moyen de gagner une guerre contre un ennemi invisible ?

En Grande-Bretagne, il y a une pénurie de lits de soins intensifs et, surtout, d'appareils respiratoires qui pourraient sauver la vie de nombreux patients atteints de maladies pulmonaires à Covid-19. Dans sa détresse - il y a quelques jours seulement - Johnson a même demandé aux constructeurs automobiles s'ils pouvaient construire de tels équipements. Actuellement, le NHS ne dispose que de 4000 appareils pour les adultes et 900 pour les enfants. La BBC rapporte que dans le pire des cas, le NHS aurait besoin de 20 000 autres respirateurs de ce type.

Il y a également une pénurie de médecins et d'infirmières ; les incertitudes de l'époque de Brexit ont poussé beaucoup d'entre eux à quitter le pays. Le NHS, qui est principalement financé par les impôts, a été réduit en morceaux. Obtenir un rendez-vous avec un médecin de famille demande beaucoup de patience. Les opérations chirurgicales doivent être reportées encore et encore en raison du manque de personnel. Et en hiver, lorsque les cas de grippe se présentent, le NHS est régulièrement au bord de l'effondrement. Même les voitures de police ont dû amener des patients aux cliniques parce qu'il n'y a pas d'ambulances. Les soins de santé ont donc été un enjeu clé lors du Brexit et des élections de décembre dernier.

"Je ne fais pas du tout confiance au NHS, ils sont totalement sous-financés depuis plus de dix ans", a déclaré Felix Simon, qui a fait ses valises face à la crise de Corona et qui vit maintenant en auto-isolement dans la région de Francfort pendant deux semaines par mesure de précaution. Ensuite, il veut aller chez ses parents et grands-parents à proximité. Son oncle est médecin à Munich et a déjà traité des patients avec le nouveau coronavirus. "Il m'a fortement conseillé de quitter la Grande-Bretagne", a rapporté Simon, qui vit en Angleterre depuis 2016 et qui est doctorant à la célèbre université d'Oxford. Presque tous ses amis auraient quitté la Grande-Bretagne.

Selon les estimations officielles, des dizaines de milliers de personnes au Royaume-Uni ont déjà été infectées par l'agent pathogène. Le gouvernement rend désormais compte de la situation lors d'une conférence de presse quotidienne. Les critiques ont accusé Johnson, après ses premières déclarations, de réagir à la pandémie avec des mesures beaucoup trop laxistes et de ne pas suivre les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé. Selon diverses prévisions, il pourrait y avoir entre 200 000 et 500 000 décès dans le pays. Le gouvernement voulait prendre de petites mesures pour éviter que l'épidémie ne soit trop réprimée et ne revienne en force à l'automne.

Enfin, l'équipe de Johnson a fait machine arrière et a renforcé les mesures de protection - entre-temps, pratiquement tous les contacts sociaux sont déconseillés et le télétravail est recommandé. Il est interdit de boire de la bière au pub et la famille, y compris grand-mère et grand-père, doit s'abstenir de manger le rôti du dimanche au restaurant. Les installations culturelles ont été fermées. Les personnes qui appartiennent à un groupe à risque en raison de leur âge avancé ou de maladies antérieures doivent s'isoler pendant trois mois. Toutes les écoles du pays fermeront vendredi. Un couvre-feu est attendu prochainement dans la métropole de Londres dont la population se compte en millions.

L'objectif est maintenant de "maintenir le nombre de décès en dessous de 20 000", a déclaré le médecin Patrick Vallance, qui conseille le gouvernement. "Ce serait un bon résultat." Mais bien sûr, c'est toujours aussi terrible. Les critiques craignent toutefois que la dérive de Johnson n'ait coûté un temps précieux dans la lutte contre le virus.

En lien avec cela (en anglais) https://www.healtheuropa.eu/nhs-staffing-crisis-a-critical-exception-to-the-immigration-rules/97745/

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.bbc.com/news/live/world-51984399 (21 mars 2020)

L'entreprise technologique britannique Smiths Group déclare qu'elle met les détails de l'un de ses respirateurs à la disposition d'autres fabricants pour qu'ils le produisent, afin de tenter de remédier à la pénurie de matériel.

Cette décision intervient alors que les sociétés d'ingénierie britanniques ont été appelées à passer à la fabrication de respirateurs médicaux, qui facilitent la respiration en faisant entrer de l'oxygène dans les poumons et en éliminant le dioxyde de carbone.

L'unité Smiths Medical du groupe augmente également sa propre production de respirateurs, tout en fournissant la propriété intellectuelle et des conseils à d'autres entreprises pour la fabrication de ses ventilateurs légers PARAPAC Plus.

Un porte-parole a déclaré : "Nous faisons tout notre possible pour augmenter substantiellement la production de nos respirateurs sur notre site de Luton et dans le monde entier".

Ford, Honda, l'entreprise de pièces automobiles Unipart, le fabricant de pelles JCB et le constructeur de moteurs aéronautiques Rolls Royce font partie des entreprises qui étudient la possibilité de changer de production.

Le constructeur automobile japonais Nissan envisage également de fabriquer des respirateurs, car il a confirmé qu'il arrêtait la production de véhicules au Royaume-Uni pour l'instant.

  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

https://www.bbc.com/news/live/world-51984399 (21 mars 2020)

L'entreprise technologique britannique Smiths Group déclare qu'elle met les détails de l'un de ses respirateurs à la disposition d'autres fabricants pour qu'ils le produisent, afin de tenter de remédier à la pénurie de matériel.

Classe.

Il y a 2 heures, Wallaby a dit :

Ford, Honda, l'entreprise de pièces automobiles Unipart, le fabricant de pelles JCB et le constructeur de moteurs aéronautiques Rolls Royce font partie des entreprises qui étudient la possibilité de changer de production.

Le constructeur automobile japonais Nissan envisage également de fabriquer des respirateurs, car il a confirmé qu'il arrêtait la production de véhicules au Royaume-Uni pour l'instant.

Et Dyson, non ? C'est pas faute d'avoir brassé de l'air en faveur du Brexit...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, Dyson !
Il pourrait nous inventer un diffuseur pour aseptiser à grande échelle, je vois des propositions radicales se pointer, non non n'y pensez même pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/21/scottish-government-furious-at-travellers-to-highlands-and-islands

Le gouvernement écossais a demandé à la population d'arrêter de se rendre dans les Highlands et les îles afin d'éviter le coronavirus, suite à des reportages faisant état d'un afflux d'auto-isolants et de personnes en camping-car se rendant dans la région ces derniers jours.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas vu cette info, sur ce fil

Citation

Les coulisses du bras de fer entre Emmanuel Macron et Boris Johnson

Après un ultimatum sur la question des frontières, le Premier ministre britannique a dû se résoudre à «demander», non sans réticence la fermeture des lieux de rassemblement dans son pays. (...)

Révélation

Lorsque les Vingt-Sept ont décidé, le 17 mars, de fermer pour trente jours leurs frontières extérieures, le Royaume-Uni, qui a quitté l’Union le 31 janvier, a néanmoins bénéficié d’une exception : «Juridiquement, il fait partie du marché intérieur jusqu’au 31 décembre 2020 et on est toujours très intégrés économiquement, explique-t-on à Paris. Il fallait donc que Londres ferme ses frontières extérieures avec nous. En outre, il y avait la question de la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord qu’il fallait maintenir ouverte.» Mais devant le refus persistant de Johnson de bouger, même Dublin s’est dit prête à fermer sa frontière avec Belfast, quelle que soit la portée symbolique de l’événement. En effet, si les négociations du Brexit ont pris autant de temps, c’est notamment pour maintenir ouvert le passage entre les deux parties de l’île, comme le prévoit l’accord du Vendredi saint de 1998 qui a mis fin à la guerre civile nord-irlandaise. (...)
https://www.liberation.fr/planete/2020/03/21/coronavirus-les-coulisses-du-bras-de-fer-entre-emmanuel-macron-et-boris-johnson_1782622

 

C'est bizarre, mais la plupart des dirigeants commencent par nier le plus longtemps possible, qu'il se trouvent dans des régimes autoritaires ou des démocraties. Les démagogues en font plus que les autres, mais tous semblent suivre le même cheminement intellectuel. Il y a peut-être une explication psychologique?

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Desty-N said:

J'ai pas vu cette info, sur ce fil

C'est bizarre, mais la plupart des dirigeants commencent par nier le plus longtemps possible, qu'il se trouvent dans des régimes autoritaires ou des démocraties. Les démagogues en font plus que les autres, mais tous semblent suivre le même cheminement intellectuel. Il y a peut-être une explication psychologique?

C'est pas vraiment quelque chose de très particulier aux dirigeants, "démagogues" ou non (surtout en politique, faut se rappeler: on est toujours le "démagogue" de quelqu'un d'autre.... Qui ne vous aime pas): le déni est la première réaction face à l'inattendu de la plupart des êtres humains. A ce niveau de responsabilité, avec des enjeux aussi énormes qui se réduisent parfois à un choix pour ainsi dire manichéen (ici, tanker l'économie ou risquer plus de morts) entre des options d'une infinie complexité (surtout quand elles sont présentées par des bordées d'experts sur le moment) résumées souvent trop facilement par des détracteurs, c'est juste que ce déni peut paraître ou être présenté comme étant spectaculaire. Mais au final, c'est comparable à ce qui se passe dans la tête d'un gars quand sa petite copine de 3-4 mois lui annonce qu'elle est enceinte de lui. C'est juste que dans ce dernier cas, à part les deux intéressés, tout le monde s'en fout. Mais le gars sera en mode "fight or flight" pendant une sérieuse minute (ou plus), avec des tas de scénaris plus ou moins complexes, plus ou moins tarés, dans la tête, et des pesages d'options et de chemins à prendre qui seront.... Conflictuels. Pour des tas de bonnes et mauvaises raisons. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Desty-N a dit :

J'ai pas vu cette info, sur ce fil

C'est bizarre, mais la plupart des dirigeants commencent par nier le plus longtemps possible, qu'il se trouvent dans des régimes autoritaires ou des démocraties. Les démagogues en font plus que les autres, mais tous semblent suivre le même cheminement intellectuel. Il y a peut-être une explication psychologique?

Il y a probablement des positionnements cyniques  et des vérités (contraintes économiques, manque de préparation, manque de  moyen ...), qu'il ne fait pas bon trop exposer au grand jour. Chacun a ses méthodes pour expliquer le chemin a parcourir ou déjà parcouru, mais en fin de compte les modelés sont les mêmes, les dangers aussi, il n'est donc pas étonnant qu'ils suivent tous plus ou moins le même fil.
La grosse différence  dans les décisions vient  pour moi du manque d’homogénéité dans l'état de propagation de la maladie.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
25 minutes ago, prof.566 said:

Le père de Boris Johnson a, si j'ai bien compris, demandé la nationalité française pour lui et ses petits enfants.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-pere-de-boris-johnson-a-demande-la-nationalite-francaise_fr_5e77297ec5b63c3b6491f41c

 

Il faudrait peut être utilisé le conditionnel. On ne sait pas s'il a déjà fait la demande ou s'il l'envisage simplement puisque la source semble être un livre.


https://www.journaldemontreal.com/2020/03/22/le-pere-de-boris-johnson-va-demander-la-nationalite-francaise

Quote

 

La demande de nationalité française de Stanley Johnson, 79 ans, a été dévoilée par sa fille Rachel dans un livre qu'elle a publié la semaine dernière.  

Dans Rake's Progress: My Political Midlife Crisis, Rachel Johnson écrit que «son père est en route pour devenir un citoyen français, sa mère étant née à Versailles», relate le journal.  

 

 

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, rogue0 a dit :

http://www.air-defense.net/forum/topic/21905-coronavirus-covid-19/page/62/

Boris Johnson se décide finalement à appliquer le confinement général de la population, comme une bonne partie de l'Europe (après des semaines de tergiversation)
Iil venait à peine de décider de de fermer les écoles ... samedi.
https://www.lefigaro.fr/international/boris-johnson-sous-pression-pour-durcir-la-riposte-au-virus-20200323

Il ne reste plus que Trump qui se refuse à imposer un confinement national  (pour l'instant).
(bon, à noter qu'il a déjà fait des progrès considérables depuis 10 jours : il est passé d'un "complot démocrate" à une urgence menaçant sa réélection pardon ses concitoyens).

- - -

Une prestation télévisée jugée bonne dans un journal pourtant opposé politiquement :

https://www.independent.co.uk/voices/lockdown-coronavirus-boris-johnson-address-statement-social-distancing-isolate-a9420131.html

Il l'a bien dit. C'était clair, net et concis. C'était facile à comprendre au niveau des phrases individuelles, et seulement difficile à comprendre dans son ensemble car personne n'a jamais fait quelque chose de ce genre auparavant en dehors des pages de la fiction.  

Encore plus difficile à comprendre parce que c'est le premier ministre qui a été élu dans un but unique que tout le monde a oublié, et dans un but subsidiaire de remonter le moral de la nation. Il était populaire - dans la mesure où il l'était - parce qu'il était optimiste et joyeux. Et le voilà, optimiste et même légèrement enjoué, qui dit à la nation de rester chez elle pendant que la peste passe devant ses portes.

Toute sa vie, il s'est préparé, à sa manière trompeuse et désorganisée, à ce moment. Contrairement à son héros Winston Churchill, qui à l'école avait prédit qu'il défendrait un jour Londres et l'Angleterre contre les assauts militaires, Johnson ne savait pas quel serait son défi. Il a dû supposer que ce serait le Brexit, tout en se doutant toujours qu'un autre élément viendrait le mettre à l'épreuve.

Eh bien, le voici. Il n'a pas réussi tous les éléments du test. Le Times a fait part de sa désapprobation à son égard hier : il a délivré en tâtonnant ses messages au peuple britannique ; il a parfois semblé être à la traîne des événements ; parfois il a semblé incertain et a eu l'air traqué.

Mais ce soir, il s'est remis au niveau des événements. C'était un discours dont on se souviendra.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Celui là il a marqué

c'est concis et çà cingle la phrase culte est à 3'40"

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/876575/_PM_letter_to_nation_oncoronovirus.PDF (28 mars 2020)

Je vous écris pour vous informer des mesures que nous prenons pour lutter contre le coronavirus. En quelques semaines seulement, la vie quotidienne dans ce pays a radicalement changé. Nous ressentons tous l'impact profond du coronavirus, non seulement sur nous-mêmes, mais aussi sur nos proches et nos communautés.

Je comprends parfaitement les difficultés que cette perturbation a causées à vos vies, vos entreprises et vos emplois. Mais l'action que nous avons entreprise est absolument nécessaire, pour une raison très simple : si trop de gens tombent gravement malades en même temps, le NHS ne pourra pas y faire face. Cela coûtera des vies.

Nous devons ralentir la propagation de la maladie et réduire le nombre de personnes nécessitant un traitement hospitalier afin de sauver autant de vies que possible. C'est pourquoi nous donnons une instruction simple : vous devez rester chez vous. Vous ne devez pas rencontrer des amis ou des parents qui ne vivent pas chez vous. Vous ne pouvez quitter votre domicile que pour des raisons très limitées, comme l'achat de nourriture et de médicaments, l'exercice physique quotidien et les soins médicaux. Vous pouvez vous rendre au travail et en revenir, mais vous devez travailler à domicile si vous le pouvez.

Lorsque vous devez quitter votre domicile, vous devez vous assurer, dans la mesure du possible, que vous êtes à deux mètres de toute personne extérieure à votre foyer. Ces règles doivent être respectées. Ainsi, si des personnes enfreignent les règles, la police infligera des amendes et dispersera les rassemblements.

Je sais que beaucoup d'entre vous seront très inquiets de l'impact financier sur vous et votre famille. Le gouvernement fera tout ce qu'il faut pour vous aider à joindre les deux bouts et à mettre de la nourriture sur la table. La brochure ci-jointe donne plus de détails sur l'aide disponible et les règles à suivre. Vous pouvez également trouver les derniers conseils sur le site gov.uk/coronavirus Depuis le début, nous nous efforçons de prendre les bonnes mesures au bon moment. Nous n'hésiterons pas à aller plus loin si c'est ce que les avis scientifiques et médicaux nous disent de faire.

Il est important pour moi de vous dire les choses franchement - nous savons que les choses vont s'aggraver avant de s'améliorer. 

Mais nous nous préparons comme il se doit et plus nous suivrons les règles, moins de vies seront perdues et plus vite la vie pourra reprendre son cours normal. Je tiens à remercier tous ceux qui travaillent d'arrache-pied pour vaincre le virus, en particulier le personnel de notre fantastique NHS et du secteur des soins à travers l'Angleterre, l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord. Des milliers de médecins et d'infirmières à la retraite - qui retournent au NHS - et des centaines de milliers de citoyens se portent volontaires pour aider les plus vulnérables. C'est avec ce grand esprit britannique que nous vaincrons le coronavirus et que nous le vaincrons ensemble. C'est pourquoi, en ce moment d'urgence nationale, je vous demande instamment de rester chez vous, de protéger le NHS et de sauver des vies.

Boris Johnson.

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

IMG-20200329-WA0009.jpg

Pour info je ne vois plus les images et les smiley. Il me semble qu'il y avait un sujet qui en parlait pour activer quelque chose dans le navigateur, mais je m'en était pas occupé. Mais ça devient handicapant... Quelqu'un pour m'aider ?

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, bubzy a dit :

Pour info je ne vois plus les images et les smiley. Il me semble qu'il y avait un sujet qui en parlait pour activer quelque chose dans le navigateur, mais je m'en était pas occupé. Mais ça devient handicapant... Quelqu'un pour m'aider ?

Vide le cache de ton navigateur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/uk-news/2020/mar/30/uk-police-guidelines-coronavirus-lockdown-enforcement-powers-following-criticism-lord-sumption (31 mars 2020)

Lundi, l'ancien juge de la Cour suprême, Lord Sumption, a déclaré que des mesures excessives risquaient de transformer la Grande-Bretagne en un "État policier", désignant la police du Derbyshire - qui a déployé des drones et teint en noir le Blue Lagoon près de Buxton pour le rendre moins attrayant (*) - pour "essayer de faire honte aux gens qui utilisent leur droit incontestable à faire de l'exercice dans le pays et en détruisant des sites de beauté dans les collines".

"Voilà à quoi ressemble un État policier, c'est un État dans lequel un gouvernement peut émettre des ordres ou exprimer des préférences sans aucune autorité légale et où la police fera respecter les souhaits des ministres". Il a déclaré que la police avait "fait honte à nos traditions policières".

(*) photos avant, après : https://www.bbc.com/news/uk-england-nottinghamshire-22843481

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Wallaby a dit :

https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/coronavirus-army-london-nightingale-hospital-excel-centre-covid-19-a9439556.html (1er avril 2020)

L'armée a construit un hôpital de 4000 places "en moins d'une semaine", dans un centre de congrès à Londres.

Il avaient déjà l'infrastructure bâtie çà aide de plus çà signifie 4000 respirateurs ad hoc, les alimentations en électricité O² ... et environ 12000 personnels soignants

y a plus qu'à

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Wallaby a dit :

https://www.independent.co.uk/news/uk/home-news/coronavirus-army-london-nightingale-hospital-excel-centre-covid-19-a9439556.html (1er avril 2020)

L'armée a construit un hôpital de 4000 places "en moins d'une semaine", dans un centre de congrès à Londres.

Comme le dit @pascal il faut trouver 4000 respirateurs. Or le RU part de loin: 

Citation

(...) Service de santé sous-dimensionné, personnel insuffisant ou contaminé, etc., la Grande-Bretagne s'apprête en plus à affronter, au moment du pic, une pénurie de respirateurs artificiels. On compte aujourd'hui 8 175 appareils disponibles pour 67 millions d'individus. Un respirateur pour 8 000 personnes. Aussi à la traîne qu'en France, le gouvernement lance les appels à la production massive d'appareils supplémentaires pour atteindre les 30 000 unités nécessaires.
La marque d'aspirateurs sans sac Dyson, notamment, serait en attente d'une approbation réglementaire pour la fabrication de 10 000 éléments commandés par le 10 Downing Street. Airbus et Nissan, comme le secteur automobile en France, seraient dans la course pour la fabrication de pièces grâce à des imprimantes 3D.  (...)
https://www.lepoint.fr/societe/covid-19-pourquoi-les-britanniques-ont-raison-de-paniquer-01-04-2020-2369679_23.php

Ils ne sont pas mieux lotis que nous sur ce point là. Et rattraper leur posera plus de difficultés : Dyson a besoin d'une homologation médicale, alors qu'en France un consortium se monte autour d'une filiale d'Air Liquide qui fabrique déjà ces appareils et possède donc toutes les autorisations nécessaires.

Dans l'article, il y a un point qui m'interpelle encore plus: 

Citation

Vendredi 27 mars, un rapport de l'ICNARC (Intensive care national audit and research center, NDLR) rendu public énonce un chiffre effrayant : depuis fin février, 50 % des cas de Covid-19 admis en soins intensifs dans les hôpitaux britanniques sont décédés.

Cela me semble énorme, et symptomatique du délabrement du NHS, mais je manque d'éléments de comparaisons. Quelqu'un sait ce qu'il en est pour les autres pays de l'UE?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Desty-N a dit :

il faut trouver 4000 respirateurs. Or le RU part de loin: 

Tous les patients hospitalisés ne nécessitent pas un respirateur artificiel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Wallaby a dit :

Tous les patients hospitalisés ne nécessitent pas un respirateur artificiel.

Je pense que si le gouvernement britannique ouvre un hôpital de 4000 places c'est à cause de l'épidémie et donc pour traiter de nombreux cas de patients en état de détresse respiratoire.

Accessoirement, dans l'article que je cite, le gouvernement exprime ses besoins en matière de respirateurs artificiels

Citation

 (...) la fabrication de 10 000 éléments commandés par le 10 Downing Street.   (...)
https://www.lepoint.fr/societe/covid-19-pourquoi-les-britanniques-ont-raison-de-paniquer-01-04-2020-2369679_23.php

En effet, ce n'est pas 4000 à trouver ...

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,486
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,299,985
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries