Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation du Rafale: prospects et clients potentiels


pascal
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, rendbo a dit :

bah non :

que tu sois en mer ou sur terre (avec une piste ayant une orientation favorable), tu auras en effet toujours du vent ;

mais sur ta piste en dur il te manquera toujours la vitesse de déplacement du navire qui vient s'additionner.... 

Pour reprendre la vallée du Rhône quand tu as 60 km/h de vent ça peut tout à fait simuler la vitesse de déplacement du navire + le vent (le CDG fait maxi du 27 noeuds / 50 km/h).

Bref, je raconte peut-être des conneries, mais peut-être pas. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Teenytoon a dit :

Pour reprendre la vallée du Rhône quand tu as 60 km/h de vent ça peut tout à fait simuler la vitesse de déplacement du navire + le vent (le CDG fait maxi du 27 noeuds / 50 km/h).

Bref, je raconte peut-être des conneries, mais peut-être pas. 

Le raisonnement peut se tenir. Dites moi si je mélange des choux avec des carottes :

Avec un mistral à 60 km/h soit 33 noeuds échelle Beaufort, moins les 28 noeuds donnés de l'INS Vikrant (source wiki) ça nous donne 5 noeuds sur l'échelle de Beaufort pour le vent de surface... Si on prends pour exemple cette carte ci dessous, on a quasiment partout plus de 5 noeuds de vent, et le Rafale pourrait donc décoller sans problème avec la charge d'essais. En faisant des maths, il pourra emporter plus le moment venu.

vent-surface-ocean-indien.png

Mais si l'on regarde le vent à l'INS Hansa à Goa (voir le premier post de la page 905 du fil Inde) pour cette semaine, on a plutôt 5 à 10 km/h de vent sur google météo et pas 60...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

Ca marche toujours avec un tremplin au lieu d'une catapulte ?

Pour les configurations air-air, je pense que oui.

Pour le décollage depuis tremplin, à mon avis on va être limités, que ce soit pour le Super Hornet ou le Rafale.
Le Rafale aura peut-être un léger avantage (il pèse 4t de moins mais le SH pousse 4,7t de plus au décollage. Ceci dit, le SH a l'aérodynamique d'une brique...) mais ça se jouera dans un mouchoir de poche.

Pour le coup, je pense que la capacité à embarquer un armement lourd en point ventral (SCALP, Exocet, GBU-24) pourrait peut-être permettre au Rafale de mener des frappes lourdes avec 2 réservoirs supersoniques, quitte à bouffer tout le pont d'envol.
De mémoire, le SH peut uniquement embarquer une GBU-16 en centerline, et je ne crois pas que les réservoirs 330 gallons ont été intégrés sur l'appareil. C'est sans doute faisable, mais tel quel le SH devra jouer avec des config asymétriques pour égaler le Rafale, et c'est pas idéal si on veut ramener sa charge sur un PA de cette taille.

Bon après faut pas oublier que l'aéronavale indienne doit aussi opérer depuis des bases à terre et, à terme, depuis un porte-avions CATOBAR (s'il voit le jour)

 

Ceci dit, quel que soit l'appareil gagnant, je serais curieux de voir les configurations d'armement (légères) qui seront sélectionnées. Y'aura surtout du air-air et du air-mer, rien de nouveau pour le Rafale, mais ils pourraient demander une config à 2 bombes guidées par exemple: est-ce qu'on partira sur un lanceur double ventral ou une bombe par aile, sans le sempiternel lanceur tribombe?

 

il y a 34 minutes, rendbo a dit :

bah non :

que tu sois en mer ou sur terre (avec une piste ayant une orientation favorable), tu auras en effet toujours du vent ;

mais sur ta piste en dur il te manquera toujours la vitesse de déplacement du navire qui vient s'additionner.... 

Qui peut le plus peut le moins. Si on s'en sort bien depuis le tremplin à terre, y'aura pas besoin de s'en faire ;)

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Teenytoon a dit :

Ca marche toujours avec un tremplin au lieu d'une catapulte ?

Moi j'avais calculé que pour les configurations opérationnelles pratiquées par la marine Française (qui ne vont pas jusqu'à 24,5 t) le Rafale pouvait décoller sur le tremplin des porte avions Indiens (en utilisant le vent relatif).

Après je ne sais pas si la sécurité est assurée.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, BPCs a dit :

@Picdelamirand-oil tu avais fait tes calculs en intégrant la defection d'un réacteur en cours de roulage ?

Non, c'est pourquoi il y a peut être un problème de sécurité. Mais si tu fais un point fixe avant le lâcher, et que tout est OK, il y a peu de chance d'avoir une défaillance en cours de roulage.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Non, c'est pourquoi il y a peut être un problème de sécurité. Mais si tu fais un point fixe avant le lâcher, et que tout est OK, il y a peu de chance d'avoir une défaillance en cours de roulage.

Et si juste un réacteur tombe en panne, il reste possible de tout larguer et revenir à une masse de 15 tonnes après le tremplin.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, DEFA550 a dit :

Sauf que si tu as une paire de neurones en bon état, tu positionnes l'INS Vikrant face au vent plutôt que vent dans le dos, comme ça ta vitesse s'additionne au lieu de se retrancher... :rolleyes:

Pssssssssssssit... @DEFA550... On parlait du vent pour les essais à terre. Si on a 33 nœuds de vent face au tremplin à terre, c'est comme si on avait les 28 nœuds de vent relatif du Vikrant + 5 nœuds de vent :wink: 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 21 minutes, capmat a dit :

@DEFA550 

"Tu veux tout larguer sur le pont, c'est ça ? "

 

Aaaahhhh....tu chipottes !!!!

Ou pas, parce que s'il faut prendre le temps de tout larguer après le tremplin alors que tu n'as déjà pas une vitesse suffisante, ça va rapidement sentir l'algue et la marée dans le cockpit :laugh: 

  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, capmat a dit :

@DEFA550 

"Tu veux tout larguer sur le pont, c'est ça ? "

 

Aaaahhhh....tu chipottes !!!!

Vu que le Rafale se retrouve à une masse de 15 tonnes après (et non avant) le tremplin, on peut supposer si on réfléchit un minimum (ou qu'on se souvient du Retex des Rafale M0 sur le Foch que j'avais rappelé il y a quelques mois) qu'on attend de quitter le PA pour s'alléger.

Ça ne va pas aider pour l'accélération, mais la vitesse de décrochage devrait se réduire significativement par rapport à des configurations lourdes. Et évidemment, ça donne une petite marge de sécurité supplémentaire, mais ce n'est pas miraculeux. Si le 2ème réacteur est en panne dès le départ, je conseillerai plutôt d'interrompre le décollage. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, ARPA a dit :

Ça ne va pas aider pour l'accélération, mais la vitesse de décrochage devrait se réduire significativement par rapport à des configurations lourdes. Et évidemment, ça donne une petite marge de sécurité supplémentaire, mais ce n'est pas miraculeux. Si le 2ème réacteur est en panne dès le départ, je conseillerai plutôt d'interrompre le décollage. 

En quittant le tremplin en dessous de la vitesse de sustentation, avec un badin comateux, ton vario a peu de chances de redevenir subitement positif, même si tu t'allèges de tes charges pendant les quelque 2 ou 3 secondes qui séparent la séparation de la plate-forme de l'impact sur les flots.

A la limite, un système automatique pourrait aider, avec un largage auto si décompression des amortisseurs alors que le Jx est insuffisant malgré un affichage pleine puissance - mais la proximité immédiate du porte-avion risque de rendre cette option inacceptable pour les marins (on parle quand même de se séparer de munitions et de réservoirs de carburant à quelques mètres d'un navire qui avance dans cette direction).

La meilleure solution pour alléger l'avion reste peut-être de tirer sur la poignée jaune et noire. :biggrin:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour du Québec !

Toujours concernant le dossier de la Marine Indienne, le site Méta-Défense ( ?!?!? ) nous informe que le Super Hornet serait trop massif pour les ascenseurs actuels des deux PA Indiens INS Vikarmaditya et INS Vikrant version 2022.

Pour la flottille actuelle de Mig-29K se serait très juste, alors que pour le Rafale Marine qui a une empreinte sur le pont (longuer largeur hauteur) plus faible, il n’y a aucun problème.

Le choix du Super Hornet nécessiterais un chantier d’agrandissement des ascenseurs du INS Vikrant.

Les articles de Méta-Défense sont toutefois à considérer avec beaucoup de prudence.

:concentrec: Hiboux 47

Référence :

https://www.meta-defense.fr/2022/01/03/le-rafale-m-en-bonne-position-pour-equiper-la-marine-indienne/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, DEFA550 a dit :

Ca c'est sans doute ce qu'il pensait, mais pas ce qu'il a écrit. :tongue:

je me suis relu mais je crois que si : 28 de vitesse + 5 de vent = 33 de vent équivalent à terre...

Par contre ce qui est sûr c'est que je n'ai trouvé qu'une carte du sud de l'Afrique et pas du Sud de l'Inde ni de la pointe indienne.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Si tu rajoutes https:// devant, le reste de l'URL, c'est ça :

youtu.be/Ke38GglWgmo

Merci @FATac

@Pierre_F

@PierreF

Les vidéos de Air Force Defense  sont super bien faites et on voit que ce sont des passionnés derrière. 

Sauf que ce sont des passionnés, des blogeurs et pas des journalistes d'investigations ! Ce sont des gens comme nous qui receuillent les informations à droite à gauche et qui balancent sur des jolies vidéos avec une musique efficace. 

Bref cela ne nous fait pas avancer sur le schwimblick.

Depuis le contrat emiratie, j'ai remarqué que toute beaucoup de chaines youtube spécialisés en aviation militaire se sont soudainement réveillé et qu'ils en enchainent les vidéos sur notre fleuron.

Le Rafale est devenue presque un phénomène de mode. :chirolp_iei:

 

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Patrick a dit :

Initial planning covers the retrofit of 40 Royal Air Force Tranche 3 Typhoons for some time in the second half of the 2020s, with prospects of Tranche 2 retrofits and similar programs for the Italian air force. The ECRS Mk2 is also being offered for export, and is part of the Typhoon proposal for Finland.

ECRS Mk 2 is much more of a new radar than the Captor-based Mk1. The interface with the aircraft—including attack computer, power, and cooling—remains the same, but much of the hardware is of the new design. The multi-function antenna array has more transmit/receive modules, with a mix of gallium arsenide (GaAs) and gallium nitride (GaN) elements. Whereas the Mk1 retains the double-swashplate mechanical repositioner of the Mk0, the Mk2 has a rotating drum-type repositioner, as first employed by the Leonardo ES-05 Raven radar developed for the Saab Gripen E/F.

A new processor, new receiver and dedicated electronic warfare receiver and techniques generator are installed, greatly expanding the system’s detection capabilities while also adding the ability to conduct electronic attack and jamming in the defense suppression role. A new radome, being developed by Meggitt, is also required for the aircraft to cater to the radar’s wider bandwidth. An initial test ECRS Mk2 is due to fly in a Typhoon next year.

Le repositionneur rotatif sur un axe longitudinal utilise mieux l’espace sous le radome au point de permettre “de peupler” une surface antenne au moins aussi grande que l’antenne mécanique initiale de l’ECR. A l’inverse, le repositionneur à double axes transverses nécessite de réduire significativement le nombre de modules à cause de la plus grande épaisseur de l’antenne.

Le point bleu est la position du point d’articulation le plus avancé :

spacer.png

En prenant des hypothèses typiques sur les angles max de dépointage mécanique et d’épaisseur de l’antenne, on peut considérer que la solution Mk2 aura sans doute 30% de surface en plus que la Mk1, et sans doute 40% de plus de modules puisque les premières images de la Mk1 montraient des surfaces “non peuplées” sans doute un peu à cause des difficultés à fournir l’énergie et à évacuer les calories.

Les calculs plus précis sont :

  • Antenne plate orientable => AESA orientable : –24%
  • Antenne plate orientable => AESA sur repositionneur rotatif : +8% (il y a un doute sur ce rapport du fait que la surface n’est pas totalement circulaire du fait du resserrement du radome)
  • AESA orientable => AESA sur repositionneur rotatif : +42%

40% de modules en plus justifie de faire appel à de la technologie GaN surtout si on a du mal avec le rendement des puces AsGa.

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Claudio Lopez a dit :

Les vidéos de Air Force Defense  sont super bien faites et on voit que ce sont des passionnés derrière. 

J'allais demander quelle était cette chaine youtube, il y a beaucoup de contenu Rafale et le commentaire en français des vidéos n'est pas une traduction automatique.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...