Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

il y a 58 minutes, g4lly a dit :

La corniche de Vremjevsky
Situation à 18h00 le 6 juin 2023

Après la libération de Novodonetskoye et plusieurs heures d'accalmie, l'AFU s'est regroupée et a entamé un nouvel assaut sur les positions du village. Quatre chars ukrainiens sont entrés dans la périphérie nord de Novodonetskoye depuis le barrage.

Depuis l'ouest, plusieurs véhicules blindés de combat, probablement des Kirpi ou des MaxxPRO, ont débarqué de l'infanterie et un autre char est remarqué. Une colonne de véhicules blindés se trouve en réserve dans la ceinture forestière.

Une bataille est en cours à Novodonetsk. Les unités russes défendent la ville, tandis que les artilleurs tirent sur les zones où les formations de l'AFU avancent.

20230606182531-95146717.jpg

On va devenir bon en géographie Ukrainienne et Russe !

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Pol a dit :

En tout cas ne faisons pas comme si la Russie serait innocente, que ce serait l'oeuvre de l'Ukraine. C'est bien un acte russe, peu importe que ça amènera un gros problème d'eau en Crimée ou sur tout le secteur qui est desservi par des canaux reliés au réservoir derrière le barrage.

Voilà une certitude fort affirmée, certainement sur des bases que nous ignorons, pauvres mortels que nous sommes.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, gustave a dit :

Voilà une certitude fort affirmée, certainement sur des bases que nous ignorons, pauvres mortels que nous sommes.

Hier on m'a dit qu'il ne fallait pas contredire les affirmations des divers intervenants pour garder une bonne ambiance, j'ose penser que votre commentaire sera supprimé...

  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, CortoMaltese a dit :

5) Le niveau du barrage était haut, avec une hauteur d'eau à 17 mètres. 

 

J'ai lu que le niveau était très haut aussi car les ukrainiens relâchaient beaucoup d'eau des barrages en amont sur le Dniepr qui sont entierement sous leur contrôle.

A noter que le gros des inondations se font sur la rive russe et que les russes avaient justement construits des defenses anti-franchissement sur les dites berges. A qui profite le crime n'est donc pas totalement evident. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, gustave a dit :

Voilà une certitude fort affirmée, certainement sur des bases que nous ignorons, pauvres mortels que nous sommes.

Disons que pour l'heure :

  • aucune image de tir ukrainien
  • aucune image montrant un impact, ukrainien ou russe
  • pas non plus d'info sur une frappe aérienne, même massive ou même ultra-ciblée avec une arme de la mort qui tue en un coup
  • barrage sous contrôle russe (peut-être des incursions ukrainiennes mais rien de consistant)
  • nécessité d'utiliser une quantité significative d'explosifs pour faire sauter un tel ouvrage, même fragilisé (ça ne se trouve pas sous le cul d'un cheval et surtout, ça ne s'achemine pas comme ça) > COMBIEN d'ailleurs ?
  • option : le barrage était tellement fragilisé qu'il a cédé tout seul, à voir avec les ingénieurs structure qui rodent ici bas
  • à qui ça profite ? Pour les Ukrainiens, j'ai du mal à voir, à part envisager d'assécher en amont pour faciliter un passage amphibie. Pour les Russes, c'est plus intéressant même si ça va casser les roubignolles
  • point subsidiaire : ça va emmerder la Crimée mais aussi l'agriculture des territoires occupés par les Russes, mais ça va emmerder aussi pour la centrale de Zapo et les centres urbains ukrainiens plus au nord qui sont branchés sur le lac
il y a 4 minutes, Deres a dit :

J'ai lu que le niveau était très haut aussi car les ukrainiens relâchaient beaucoup d'eau des barrages en amont sur le Dniepr qui sont entierement sous leur contrôle.

A noter que le gros des inondations se font sur la rive russe et que les russes avaient justement construits des defenses anti-franchissement sur les dites berges. A qui profite le crime n'est donc pas totalement evident. 

On parle de tranchées mal fichues et de quelques points d'appui trop près du fleuve, pas d'une véritable ligne d'arrêt bien garnie (aux dernières nouvelles, ce secteur n'était pas vraiment dense en troupes, comparativement à Tokmak ou au Donbass). Le vrai problème était et demeure le Dniepr. Et là, avec vingt jours avant que le trop-plein ne parte, pas sûr que ça profite aux éventuels assaillants.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne sais qui avait réellement la maitrise du niveau du barrage.

Mais retenir 17 mètres ( ou peu importe ) quand chaque rive est d'un camp opposé, c'est déjà pousse au crime. En temps normal, hors guerre, on peut gérer la ressource avant l'été pour maximiser la prod pendant la saison plus sèche. Mais là, comment dire....c'est pas pareil. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Alexis a dit :

Le MinDef russe annonce sauf erreur 1500 soldats ukrainiens hors de combat.

Dans 4 chars et 12 véhicules d'infanterie... Les pauvres devaient être bien serrés :unsure:

Les russes se sont peut être mis au "body count" américains en faisant juste le compte des obus tirés. Cela voudrait alors juste dire que la zone a été pilonnée a mort. On n'a pas trop de videos pour le moment. Il y a peut être eu pas mal de barrage d'artillerie sur zone genre MLRS sans avoir de vu direct d'un drone.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, ksimodo a dit :

Je ne sais qui avait réellement la maitrise du niveau du barrage.

Mais retenir 17 mètres ( ou peu importe ) quand chaque rive est d'un camp opposé, c'est déjà pousse au crime. En temps normal, hors guerre, on peut gérer la ressource avant l'été pour maximiser la prod pendant la saison plus sèche. Mais là, comment dire....c'est pas pareil. 

Les Russes. La centrale était sur la rive gauche du fleuve, avec la ville autour.

https://www.google.fr/maps/place/Nova+Kakhovka,+Kherson,+Ukraine,+74900/@46.786616,33.3276788,13.67z/data=!4m6!3m5!1s0x40c38ffaf953e55b:0xe7dd49fae35d59f8!8m2!3d46.7515251!4d33.3678207!16zL20vMDM1eGgz?entry=ttu

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, ksimodo a dit :

En temps normal, hors guerre, on peut gérer la ressource avant l'été pour maximiser la prod pendant la saison plus sèche. Mais là, comment dire....c'est pas pareil

D'autant plus que les barrages en amont sur le Dniepr sont gérés par les Ukrainiens, qu'il faut j'imagine une certaine coordination entre les barrages en temps normal, comme le mois de mai est visiblement celui ou le débit est le plus fort, il est possible que le barrage "dniproHES" aux mains des Ukrainiens et près de Zaporija aie fait de nombreux délestages.

Clairon

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Ciders a dit :

barrage sous contrôle russe (peut-être des incursions ukrainiennes mais rien de consistant)

Pour Tytelman ( oui, bon...on fait plus neutre ) l'élec alimentait l'Ukraine ( donc si contrôle russe.....ils sont sympa finalement ), ça gêne l'assaillant conquérant ( j'en rajoute à peine ), donc c'est une action russe.

 

On ne peut pas exclure non plus l'accident naturel. Pas d'inspection depuis plus d'un an, certainement pas de maitrise des opérateurs qui "gèrent" actuellement, un niveau a priori trés haut, et hp, stockage au delà d'une côte maxi connue, et ça pète.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Deres a dit :

Les russes se sont peut être mis au "body count" américains en faisant juste le compte des obus tirés. Cela voudrait alors juste dire que la zone a été pilonnée a mort. On n'a pas trop de videos pour le moment. Il y a peut être eu pas mal de barrage d'artillerie sur zone genre MLRS sans avoir de vu direct d'un drone.

Dans leur communiqué c'est 1500 pertes, mais pour 100 véhicules blindés et 10 chars. pour les maxpro ont a vu une demi douzaine détruit mais rien pour le reste de ce qui a été avancé

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, ksimodo a dit :

Pour Tytelman ( oui, bon...on fait plus neutre ) l'élec alimentait l'Ukraine ( donc si contrôle russe.....ils sont sympa finalement ), ça gêne l'assaillant conquérant ( j'en rajoute à peine ), donc c'est une action russe.

 

On ne peut pas exclure non plus l'accident naturel. Pas d'inspection depuis plus d'un an, certainement pas de maitrise des opérateurs qui "gèrent" actuellement, un niveau a priori trés haut, et hp, stockage au delà d'une côte maxi connue, et ça pète.

En tout cas en août, les Russes disaient avoir arrêté trois turbines sur six, à cause de frappes ukrainiennes.

https://fr.euronews.com/2022/08/15/ukraine-linquietude-ne-faiblit-pas-autour-de-la-centrale-de-zaporijjia

Pour Tytelman... je sais bien que les Slaves sont partageurs m'enfin là j'ai un doute.

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Ciders a dit :

Disons que pour l'heure :

  • aucune image de tir ukrainien
  • aucune image montrant un impact, ukrainien ou russe
  • pas non plus d'info sur une frappe aérienne, même massive ou même ultra-ciblée avec une arme de la mort qui tue en un coup
  • barrage sous contrôle russe (peut-être des incursions ukrainiennes mais rien de consistant)
  • nécessité d'utiliser une quantité significative d'explosifs pour faire sauter un tel ouvrage, même fragilisé (ça ne se trouve pas sous le cul d'un cheval et surtout, ça ne s'achemine pas comme ça) > COMBIEN d'ailleurs ?
  • option : le barrage était tellement fragilisé qu'il a cédé tout seul, à voir avec les ingénieurs structure qui rodent ici bas
  • à qui ça profite ? Pour les Ukrainiens, j'ai du mal à voir, à part envisager d'assécher en amont pour faciliter un passage amphibie. Pour les Russes, c'est plus intéressant même si ça va casser les roubignolles
  • point subsidiaire : ça va emmerder la Crimée mais aussi l'agriculture des territoires occupés par les Russes, mais ça va emmerder aussi pour la centrale de Zapo et les centres urbains ukrainiens plus au nord qui sont branchés sur le lac

 

Globalement beaucoup d'incertitudes donc. J'ai moi aussi plutôt tendance (contrôle des accès, crue aval...) à pencher pour une action russe ou un accident comme je l'ai écrit ce matin. De là, comme le clame @Pol à qui je répondais, à affirmer que "c'est un acte russe peu importe ce que l'on peut en dire ou croire savoir"...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Ciders a dit :

En tout cas en août, les Russes disaient avoir arrêté trois turbines sur six, à cause de frappes ukrainiennes.

https://fr.euronews.com/2022/08/15/ukraine-linquietude-ne-faiblit-pas-autour-de-la-centrale-de-zaporijjia

Pour Tytelman... je sais bien que les Slaves sont partageurs m'enfin là j'ai un doute.

Assez classique en fait: les gazoducs à travers l'Ukraine fonctionnent toujours (en tout cas ont longtemps fonctionné après l'attaque russe), en Syrie les divers camps (pourtant peu suspects de modération) s'accordaient pour un relatif fonctionnement des systèmes énergétiques...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, gustave a dit :

Globalement beaucoup d'incertitudes donc. J'ai moi aussi plutôt tendance (contrôle des accès, crue aval...) à pencher pour une action russe ou un accident comme je l'ai écrit ce matin. De là, comme le clame @Pol à qui je répondais, à affirmer que "c'est un acte russe peu importe ce que l'on peut en dire ou croire savoir"...

Pol clame, c'est son droit. Nous ne sommes pas obligés de le suivre. :wink:

J'ai vu passer un thread Twitter avec un type qui s'est échiné à relever les canaux d'irrigation et les prises d'eau à destination des centres urbains. Kakhovka approvisionnait beaucoup de monde, en plus de la Crimée. Avec l'été qui approche, ça va être très gênant.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Assez classique en fait: les gazoducs à travers l'Ukraine fonctionnent toujours (en tout cas ont longtemps fonctionné après l'attaque russe), en Syrie les divers camps (pourtant peu suspects de modération) s'accordaient pour un relatif fonctionnement des systèmes énergétiques...

J'aime beaucoup ces guerres nouveau modèle : on s'étripe, on s'envoie des fions, on se menace du feu nucléaire mais on se partage les ressources. On se croirait presque dans un Fallout.

Blague à part, j'ai quand même énormément de mal à croire que, un, le barrage ait pu encore produire, et surtout deux, que les Russes aient partagé. Il y avait déjà des soucis d'approvisionnement à Kherson avant la destruction, du reste.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, gustave a dit :

Assez classique en fait: les gazoducs à travers l'Ukraine fonctionnent toujours

Oui, mais là je crois qu'il y avait encore plus de thune en jeu, que dans le cas de quelques millions de mètre cubes de flotte .... Et comme disait ce bon Audiard, "à partir d'un certain montant, tout le monde écoute ...."

Clairon 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

je n'imagine pas non plus un quelconque partage, sinon à quoi bon envoyer du kalibr à 1000 km sur ces centrales élec....

Rive gauche, il y a des cultures sous l'eau, la récolte est morte.

 

Mode "avocat du diable" ON:

Les ukrainiens ont tout gagné en détruisant le barrage, celà leur permet de concentrer leur offensive sur un front plus réduit sans risque de contre offensive dans une zone plus "molle". 

Accessoirement, la pop rive gauche pourra bien dire que l'occupant russe ne l'a pas bcp secouru....ce sont des mauvais occupants, vivement la libération !

Mode OFF.

 

Voilà, on peut faire dire tout et son contraire absolu. Plus la zone grise au milieu.

 

 

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, ksimodo a dit :

je n'imagine pas non plus un quelconque partage, sinon à quoi bon envoyer du kalibr à 1000 km sur ces centrales élec....

Rive gauche, il y a des cultures sous l'eau, la récolte est morte.

 

Mode "avocat du diable" ON:

Les ukrainiens ont tout gagné en détruisant le barrage, celà leur permet de concentrer leur offensive sur un front plus réduit sans risque de contre offensive (1) dans une zone plus "molle". 

Accessoirement, la pop rive gauche pourra bien dire que l'occupant russe ne l'a pas bcp secouru....ce sont des mauvais occupants, vivement la libération (2) !

Mode OFF.

 

Voilà, on peut faire dire tout et son contraire absolu. Plus la zone grise au milieu.

 

 

(1) Sauf que les Ru peuvent redéployer du monde ailleurs sur le front, bon d'accord ils n'avaient pas grand monde rive gauche donc pour lancer une contre-offensive, ça paraît compliqué. Non?

(2) Quel intérêt pour les Ukr de ravager les territoires qu'ils espèrent libérer hormis une vision à court-terme de gagner un avantage tactique qui reste à démontrer.

En tant que diable, perso, je choisirais un autre avocat que toi.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,942
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...