Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

Entendu sur LCI hier (mais je ne retrouve pas l'info) comme quoi les russes avaient promulgué une loi la semaine dernière interdisant toute investigation en cas d'attaque sur des installations hydroélectrique avant 2028. Ça me parait tellement gros, quelqu'un a des infos la dessus ?

  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, Elemorej a dit :

Vous avez oublié une possibilité ! Un commando pour la restauration d'une continuité écologique ! :blush:

Sinon à mon avis c'est plus du à une erreur, le coup du minage oublié me semble intéressant.

Pour la centrale en amont, le risque est de devoir l'arrêter, mais les solutions sont la pour lui permettre de continuer, enfin si on se tirait pas dessus dans ses alentours.

Deux choses :

  • il peut y avoir plusieurs types d'erreurs ayant menées à cette catastrophe : maintien d'un haut niveau d'eau dans le réservoir en dépit de faiblesses du barrage, détonation inopinée de d'explosifs pré-installés pour faire détonner l'ouvrage en cas d'attaque, mauvais calcul lors d'une tentative de destruction partielle pour sceller la voie (ce qui expliquerait la destruction préventive de la chaussée immédiatement adjacente). Par contre l'hypothèse d'une destruction par l'Ukraine me semble hautement fantaisiste : c'est vraiment à l'extrémité sud, russe de l'ouvrage, la salle des turbines  jouxtait  la ville occupée de la rive sud dont le gouverneur nous a gratifié hier de cette formidable déclaration.
    Les images prises hier matin (côté russe, ou de dessus) sont claires : il manque le centre du bâtiment des turbines, pas de trace évidente de bombardement sur le toit ou autour, pas de panache de débris rapporté.
    Dans tous les cas de figure, s'il s'agit d'une explosion plus que d'un effondrement naturel de l'ouvrage, on devrait avoir un son très différent sur les sismographes.
    Tiens,  je rajoute une pièce dans le nourrain : accumulation d'explosifs contre le barrage en amont, sous l'eau, genre des mines anti-char poussée là, et détonation inopinée. Ou alors un petit submersible...
  • Pour la centrale en amont, elle est déjà arrêtée : le refroidissement nécessaire est limité et ne sert qu'à évacuer la chaleur résiduelle. Le réservoir d'eau à cet effet jouxte la centrale et le Dniepr.
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Boule75 a dit :

Deux choses :

  • il peut y avoir plusieurs types d'erreurs ayant menées à cette catastrophe : maintien d'un haut niveau d'eau dans le réservoir en dépit de faiblesses du barrage, détonation inopinée de d'explosifs pré-installés pour faire détonner l'ouvrage en cas d'attaque, mauvais calcul lors d'une tentative de destruction partielle pour sceller la voie (ce qui expliquerait la destruction préventive de la chaussée immédiatement adjacente). Par contre l'hypothèse d'une destruction par l'Ukraine me semble hautement fantaisiste : c'est vraiment à l'extrémité sud, russe de l'ouvrage, la salle des turbines  jouxtait  la ville occupée de la rive sud dont le gouverneur nous a gratifié hier de cette formidable déclaration.
    Les images prises hier matin (côté russe, ou de dessus) sont claires : il manque le centre du bâtiment des turbines, pas de trace évidente de bombardement sur le toit ou autour, pas de panache de débris rapporté.
    Dans tous les cas de figure, s'il s'agit d'une explosion plus que d'un effondrement naturel de l'ouvrage, on devrait avoir un son très différent sur les sismographes.
    Tiens,  je rajoute une pièce dans le nourrain : accumulation d'explosifs contre le barrage en amont, sous l'eau, genre des mines anti-char poussée là, et détonation inopinée. Ou alors un petit submersible...
  • Pour la centrale en amont, elle est déjà arrêtée : le refroidissement nécessaire est limité et ne sert qu'à évacuer la chaleur résiduelle. Le réservoir d'eau à cet effet jouxte la centrale et le Dniepr.

J'irais un chouille moins vite pour dédouaner un coté ou l'autre mais oui, les hypothèses des erreurs ou pas de bols me semblent nettement plus probables. C'est pas une "simple inondation" une rupture d'un tel ouvrage, ils vont avoir des conséquences à la pelle et des deux cotés.

Le seul "avantage" c'est que ça na pas céder en mode "catastrophique" avec l'ensemble qui romprait sur toute la ligne en l'espace de 10min. Car la les deux culées auraient pu (et peuvent toujours) se faire éroder version marteau piqueur et ils auront droit à la chasse d'eau version "vidage rapide".

 

  

Il y a 2 heures, CortoMaltese a dit :

C'est une histoire proprement extraordinaire que nous livre Le Monde : celle d'un peloton de 16 soldats ukrainiens ayant brisé l'encerclement de Marioupol pour rallier ... Zaporijjia après une odyssée de 5 jours et 340km à pied à travers les lignes russes ! Le récit vaut son pesant de cacahuètes. 

https://www.lemonde.fr/international/article/2023/06/06/de-marioupol-a-zaporijia-la-folle-equipee-de-soldats-ukrainiens-a-travers-les-lignes-russes_6176319_3210.html

Merci pour l'article, une bonne âme pour le mettre à dispo? (Je répond en avance, non : ordi du boulot je ne fais pas ce que je veux de mon navigateur :wink: )

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, vince24 a dit :

C’est sûrement un sale type, mais il sait se faire de la pub. Même moi je commencerais presque à le trouver sympathique. Serait pas surpris que Poutine le mette bientôt à la tête des opérations. 

Il essaye pas de se placer pour prendre la place de Poutine plutôt ?

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Patrick a dit :

Ils ont plus grand chose à perdre à ce stade...

Oui et Moscou leur doit beaucoup Prigojine en terme d'influence international et Girkine à un sacré CV il est intervenue dans pas mal de trucs qui puent dans beaucoup de copeaux d'URSS qui sont restés influence russes. 

Dure de les éliminer comme ça mais pas impossible in fine (je pense a notre bon vieux Bob Denard même si on la juste mis a la retraitede manière musclé... des sentimenteaux ces occidentaux latins)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, pascal a dit :

On en revient à ce qu'on écrivait hier, une bévue n'est pas à exclure, en attendant contrairement à l'action en Baltique on se trouve, dans le cas de ce barrage en zone de guerre, cela veut dire qu'en termes de logistique il a fallu que l'équipe ayant perpétré l'action arrive sur zone sans être repérée ou en bénéficiant de l'appui d'une des deux parties; hormis les belligérants cela signifie qu'une tierce partie aurait pris des risques énormes ... Certes tout est envisageables en termes d'hypothèses de Wagner à une équipe ukrainienne cornaquée par les Américains ... mais bon. Comme pour le gazoduc ou saura un jour.

 

Mais là on a franchi trois pas en matière de dommages collatéraux, inondations, pollution, approvisionnement en électricité, potentiel risque nucléaire, le cours inférieur du Dniepr qui n'est plus régulé ...

L'addition est très lourde ... pour quels avantages à court terme ?

Je suis d'accord.

D'autant que les quelques spécialistes que j'entends depuis hier, ingénieurs comme militaires, sont unanimes pour dire qu'une telle opération est impossible sur ce type de barrage via une attaque aérienne.

Cette technologie de barrage est trop solide pour obtenir un tel résultat sans l'apport de tonnes d'explosifs placés aux bons endroits. Cela exclu les missiles (ou alors dans une quantité phénoménale, dont ne disposent pas les ukrainiens, sans compter la nécessaire précision des impacts sous-marins...), ainsi que l'action commando qui ne pourrait assumer la logistique nécessaire, sans même évoquer l'accès aux zones critiques.

La seule hypothèse vraiment crédible est un piégeage organisé depuis des semaines par les russe eux-mêmes.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, KPLX a dit :

Je suis d'accord.

D'autant que les quelques spécialistes que j'entends depuis hier, ingénieurs comme militaires, sont unanimes pour dire qu'une telle opération est impossible sur ce type de barrage via une attaque aérienne.

Cette technologie de barrage est trop solide pour obtenir un tel résultat sans l'apport de tonnes d'explosifs placés aux bons endroits. Cela exclu les missiles (ou alors dans une quantité phénoménale, dont ne disposent pas les ukrainiens, sans compter la nécessaire précision des impacts sous-marins...), ainsi que l'action commando qui ne pourrait assumer la logistique nécessaire, sans même évoquer l'accès aux zones critiques.

La seule hypothèse vraiment crédible est un piégeage organisé depuis des semaines par les russe eux-mêmes.

... ce qui de facto discréditerait l'hypothèse d'une rupture accidentelle de la structure ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

... ce qui de facto discréditerait l'hypothèse d'une rupture accidentelle de la structure ?

C'est ce que je comprends.

Parce que là, c'est pas qu'un petit bout qui est parti. Les salles des turbines, situées en profondeur ont été démolies également semble-t-il ...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, KPLX a dit :

C'est ce que je comprends.

De même selon ces données.

 

il y a 2 minutes, KPLX a dit :

Parce que là, c'est pas qu'un petit bout qui est parti. Les salles des turbines, situées en profondeur ont été démolies également semble-t-il ...

... Après, une fois la structure suffisamment fragilisée les contraintes générées par les pressions extraordinaires s'occupent d'achever la destruction.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

De même selon ces données.

 

... Après, une fois la structure suffisamment fragilisée les contraintes générées par les pressions extraordinaires s'occupent d'achever la destruction.

Il y a là une page explicative intéressante faite par EDF -> https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/les-differentes-formes-de-barrages

Le barrage  qui vient d'être partiellement démoli est un barrage-poids.

On voit que plus on veut ouvrir une brèche importante, plus la quantité de matière à "évacuer" est exponentiellement grande.

D'où je pense la réflexion sur l'impossibilité de réussir ça sans moyens lourds et accès privilégié au site.

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il semble bien que aux vues de l'impossibilité de destruction par artillerie et frappe ce soit signé Moscou car ce sont eux qui contrôle la zone. C'est pas comme si ça faisait des mois qu'il y avait des rumeurs sur le minage de ce barrage.

Mais il ne faut pas exclure Kiev de coup du genre souvenez vous que l'EM français à concentit en 44 aux bombardements massif du pays qui était le prix à payer pour la liberté.

Dans certains coins il n'y a plus d'Ukrainiens non pro-russe ou extrêmement neutre comme disaient un vieu à Marioupol à l'AFP ceux dont l'occupation russe derangait sont soit parti soit mort.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Connorfra a dit :

l'EM français à concentit en 44 aux bombardements massif du pays

Un peu HS, mais en 1944 l'EM Français était à Londres la plupart du temps, et "faisait" ce que Londres et Washington lui disait de faire ... A tout le moins, il n'y avait aucun moyen d'accepter ou d'empêcher des bombardements sur le théatre d'opérations

Fin du HS

Clairon

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,943
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...