Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : Opérations militaires


Recommended Posts

@John, 

Nous sommes sur des éléments trés subjectifs, le diable n'a que des clients qui lui adhère, il en a assez et n'en cherche pas plus.

1) argument neutre. 1 partout ou zéro partout en réalité.

2) l'Ukraine VEUT reprendre la Crimée, non ? Pourquoi donc avoir taper le pont de Crimée, qu'ils espèrent reprendre ? Pourquoi miner leur propre terre qu'ils veulent reprendre ?

L'avocat n'est pas infaillible, acquitator est occupé par d'autres tâches. L'avocat général n'est pas super incisif non plus....

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, ksimodo a dit :

l'Ukraine VEUT reprendre la Crimée, non ? Pourquoi donc avoir taper le pont de Crimée, qu'ils espèrent reprendre ?

Ca par contre .... Zelensky le clame haut et fort, mais au début du conflit il demandait le retour sur les lignes/frontières du 24 février 22 et la neutralité de l'Ukraine ...

A mon avis c'est une carte de pression lui permettant une meilleure position de négo le jour où cela arrivera, du style "ok pour une Crimée neutre/démilitarisée", mais par contre les 400 milliards de $ Russes saisis viennent tous pour la reconstruction de l'Ukraine. Ou bien, ok pas de Crimée Ukrainienne, mais voila la liste des russes qui devront passer au tribunal de la Haye ....

Pour le pont de Crimée, si ils reprennent la presqu'île il n'y aura pas de pont avant 15 ou 20 ans et un rétablissement des relations russos-ukrainiennes plus ou moins normales, donc entre-temps ils n'ont aucun problème à voir cet ouvrage détruit, si ils reconquièrent la Crimée, de toute façon ils n'auront pas besoin de ce pont, si ils n'y arrivent pas, le pont détruit foutra une merde noire en Crimée encore russe ....

Clairon

Edited by Clairon
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Nous ne savons pas qui a fait sauter le pont mais

les Ukr et les Ru le savent parfaitement, eux (si c'est pas moi, ça ne peut être que l'autre, plus simple que NordStream)

Donc, raisonnons

1) En tant que Ukr:

Inconvénients: on sacrifie une infra nationale, on fait souffrir nos compatriotes, on se prive A COURT TERME d'une zone d'offensive possible et on laisse les Ru se "fabriquer" une réserve avec les troupes redéployer mais toujours à court terme car:

Avantages: on vient de nettoyer une grande partie des défenses, on laisse le temps aux inondations de passer, aux sols de sécher, on attaque ailleurs et plus tard, pourquoi pas (art opératif), avant l'automne, on attaque ici

2) En tant que Ru:

Inconvénients : on vient de griller une carte importante et en plus y a plus "d'adduction" (mauvais terme, mais vous m'aurez compris) d'eau dans les territoires que l'on contrôle.

Avantages : on raccourcit le front, pour un temps, on dégage des réserves.

Bref, je ne sait pas quel est le con qui a fait sauté le pont:tongue:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Zelenski controlerait donc la cours Internationale et aurait le pouvoir de fair cesser les poursuites?

Pas à ma connaissance...

La seule chose qui puisse éteindre les poursuites c'est que les suspects soit jugés localement pour les même faits. Et que le procès soit jugé "honnête". Ça me semble mal engagé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, John92 a dit :

Nous ne savons pas qui a fait sauter le pont mais

les Ukr et les Ru le savent parfaitement, eux (si c'est pas moi, ça ne peut être que l'autre, plus simple que NordStream)

Donc, raisonnons

1) En tant que Ukr:

Inconvénients: on sacrifie une infra nationale, on fait souffrir nos compatriotes, on se prive A COURT TERME d'une zone d'offensive possible et on laisse les Ru se "fabriquer" une réserve avec les troupes redéployer mais toujours à court terme car:

Avantages: on vient de nettoyer une grande partie des défenses, on laisse le temps aux inondations de passer, aux sols de sécher, on attaque ailleurs et plus tard, pourquoi pas (art opératif), avant l'automne, on attaque ici

2) En tant que Ru:

Inconvénients : on vient de griller une carte importante et en plus y a plus "d'adduction" (mauvais terme, mais vous m'aurez compris) d'eau dans les territoires que l'on contrôle.

Avantages : on raccourcit le front, pour un temps, on dégage des réserves.

Bref, je ne sait pas quel est le con qui a fait sauté le pont:tongue:

pourquoi pas un 3eme cas, d'un accident. Les russes faisaient monter le niveau du barrae, peut-être pour faire planer la menace sur une possible attaque ukrainienne, et le barrage a cédé sous la pression de l'eau (ayant déja été fragilisé par les dommages des précédantes attaques)

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, metkow a dit :

pourquoi pas un 3eme cas, d'un accident. Les russes faisaient monter le niveau du barrae, peut-être pour faire planer la menace sur une possible attaque ukrainienne, et le barrage a cédé sous la pression de l'eau (ayant déja été fragilisé par les dommages des précédantes attaques)

 

Il est vrai qu'une coïncidence est toujours possible, déjà vue dans d'autres guerres, mais j'ai quand même du mal à y croire surtout que, attention aux fausses déclarations, il semblerait que des fortes "explosions" ait été détectées (sans doute grâce au réseau de sismographes) juste avant la rupture (https://www.youtube.com/watch?v=PHXYzs_lQ0s

Perso, je considère cette source comme peu fiable car pro-ukr). Affaire à suivre, j'espère qu'on en saura vite plus sur cette détection d'explosion par sismographes (à voir qui maîtrise la communication des ces infos car les sismo, eux, ne mentent pas).

Cdlt @metkow

Link to comment
Share on other sites

Videos assez longues avec de nombreux tirs ATGM russe par ce qui semble être un hélicoptère. Le tir semble être effectue en position stabilise a basse altitude. On voit clairement un dégagement par la droite après chaque impact.

Les attaques de colonnes blindes par hélicoptère avec ATGM ne sont donc peut être pas totalement obsoletes. Il n'y a pas eu de pertes hélicoptère a priori ces derniers jours. 

Meme si les hélicos peuvent parfois confondre des tracteurs et des Leo2 (pas dans cette video). Ils vont devoir rendre la prime ! Ce que je trouve d'ailleurs surprenant dans cette histoire est surtout la presence est la presence de ces tracteurs si proches du front. Les agriculteurs sont vraiment des gens courageux.

 

Edited by Deres
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Deres a dit :

Videos assez longues avec de nombreux tirs ATGM russe par ce qui semble être un hélicoptère. Le tir semble être effectue en position stabilise a basse altitude. On voit clairement un dégagement par la droite après chaque impact.

Les attaques de colonnes blindes par hélicoptère avec ATGM ne sont donc peut être pas totalement obsoletes. Il n'y a pas eu de pertes hélicoptère a priori ces derniers jours. 

 

Vu la faible qualité de l'optique, ils doivent être en limite de portée

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Hirondelle a dit :

Tu veux la mort d’AD, Pol ? Bien sûr qu’on est pas d’accord, bien sûr qu’on s’engueule.
Mais avec tact et confraternité :bloblaugh:, sous la vigilance sourcilleuse d’une modération exténuée.

Absolument, tact et confraternité sont les instruments fondamentaux du débat.

Pour ceux qui ne visualiseraient pas bien, voici mes exemplaires personnes :smile:

Révélation

comple10.jpg

Tact

 

KO4010_01_karesuando-ko4010-01?$product-

Confraternité

 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Benoitleg a dit :

Voilà un tact écrasant et une confraternité affûtée  :happy:.

Il est vrai que @Alexis a choisi son tact avec discernement car si tu ne manies pas ce genre d'objet avec tact et maîtrise gare à l'effet boomerang voire kangourou dans le cas de certain contrat

FIN du HS , "liker" si vous voulez mais mais pas de HS, pensez à nos modos, SVP

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Benoitleg a dit :

Voilà un tact écrasant et une confraternité affûtée  :happy:.

Certes, mais avec de tels instruments de tacts et de confraternité, je comprend mieux pourquoi la modération met tout le monde d'accord...

James%20Bond%20Aston%20Martin%20DB5%20-%

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Skw a dit :

Je tiens l'auteur :

  Révéler le contenu masqué

Damned, je suis fait !

:laugh:

Blague à part, j'ai tres bien connu  2 boites ou il y a des filiales là bas, dans ce qu'on appelle le secteur primaire ( 1 des 2 au tout début de la guerre ).  Donc les circulaires de la direction, les anecdotes et remontées internes, la typologie et la sociologie des organisations sur les boite là bas,  etc....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Banzinou a dit :

Vu la faible qualité de l'optique, ils doivent être en limite de portée

Sur certain tirs, il y a un compteur de temps qui n'est pas floute. On avait déjà vu cela sur certaines videos hélicoptères russes. Un des tirs semble durer plus de 18 secondes (on n'a pas le debut). Le Vhkir est donne pour 600 m/s et 10-12 km de portée. 18*0.5=9 km donc il y aurait encore un peu de marge. Donc soit les valeurs donnes sont un peu exagérées, soit la limitation est plus les optiques que les missiles. Je me demande pourquoi le compteur n’apparaît pas tout le temps, parfois il y a juste marque np (IR ?). Il y a peut être plusieurs sortes de missiles dans la video. Ou alors ils n'ont pas toujours fait une télémétrie laser avant le tir.

Edited by Deres
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Podcast Le collimateur - Alexandre Jubelin / IRSEM - École de guerre 

https://www.irsem.fr/le-collimateur.html

- Michel Goya, historien et écrivain, ancien colonel de l’Armée de Terre
- Jean Lopez, éditeur et journaliste, directeur de la rédaction de Guerre&Histoire
Le livre : "L'ours et le renard. Histoire immédiate de la guerre d'Ukraine" (Perrin, 2023)

3:30 Le projet du livre
11:30 La préparation de la guerre
36:00 La première phase
53:30 L’enlisement dans le combat urbain

Générique par @yotta_music

Extrait audio : https://www.youtube.com/watch?v=61Z-R0ZoDao

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Un article sur les AMX10RCR ukrainien de la brigade d'infanterie de marine.

Intéressante les réflexions selon les capacités et faiblesse de l'AMX10RCR et réflexion sur les possibilités d'emploi dans le sud .

https://www.forbes.com/sites/davidaxe/2023/06/05/it-seems-ukraines-french-made-recon-vehicles-are-in-position-to-break-through-russian-lines/?sh=924924f1641f

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, John92 a dit :

Nous ne savons pas qui a fait sauter le pont mais

les Ukr et les Ru le savent parfaitement, eux (si c'est pas moi, ça ne peut être que l'autre, plus simple que NordStream)

L'évidence voudrait que ce soit un camp ou l'autre, mais aucun n'a apparemment d'intérêt sérieux dans la destruction du barrage. Sur un plan militaire, cela gène un peu tout le monde. Sur un plan économique, c'est un désastre pour les deux parties... certes c'est la guerre, mais tout de même... Si un camp a détruit l'ouvrage, la décision relève du plus haut niveau de l'Etat. 

Hypothèse et si c'était une troisième partie? voire une faction/groupe plus ou moins liée à l'un des deux camps, mais qui gagnerait à prendre ultérieurement son autonomie/indépendance/part de pouvoir  en cas de chaos général? 

Je n'aime pas beaucoup les hypothèses reposant sur des complots, mais il faut bien une logique quelque part. Les Etats russes et ukrainiens sont des états fragiles par nature, compensée côté russe par un pouvoir autoritaire. Ils sont parcourus en permanence de tensions nées de groupes d'intérêt, dont on ne peut guère soupçonner l'existence côté occident où les choses sont différentes. 

Comme la destruction de Nordstream, celle du barrage défait le lien de la Russie avec l'Europe via une perte d'intérêt à venir de la population russe pour la Crimée, manque d'eau oblige... Cela ne dit pas qui aurait intérêt en ce sens. Si c'est le chaos qui est le moyen visé pour un objectif quelconque, alors espérons que la centrale nucléaire de Zaporojia ne soit pas visée...

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Akilius G. a dit :

L'évidence voudrait que ce soit un camp ou l'autre, mais aucun n'a apparemment d'intérêt sérieux dans la destruction du barrage. Sur un plan militaire, cela gène un peu tout le monde. Sur un plan économique, c'est un désastre pour les deux parties... certes c'est la guerre, mais tout de même... Si un camp a détruit l'ouvrage, la décision relève du plus haut niveau de l'Etat. 

Hypothèse et si c'était une troisième partie? voire une faction/groupe plus ou moins liée à l'un des deux camps, mais qui gagnerait à prendre ultérieurement son autonomie/indépendance/part de pouvoir  en cas de chaos général? 

Je n'aime pas beaucoup les hypothèses reposant sur des complots, mais il faut bien une logique quelque part. Les Etats russes et ukrainiens sont des états fragiles par nature, compensée côté russe par un pouvoir autoritaire. Ils sont parcourus en permanence de tensions nées de groupes d'intérêt, dont on ne peut guère soupçonner l'existence côté occident où les choses sont différentes. 

Comme la destruction de Nordstream, celle du barrage défait le lien de la Russie avec l'Europe via une perte d'intérêt à venir de la population russe pour la Crimée, manque d'eau oblige... Cela ne dit pas qui aurait intérêt en ce sens. Si c'est le chaos qui est le moyen visé pour un objectif quelconque, alors espérons que la centrale nucléaire de Zaporojia ne soit pas visée...

 

J'ai un peu de mal avec l'argument selon lequel la destruction du barrage causerait une perte de viabilité irrémédiable pour la Crimée. A ce que je sache, les ukrainiens avaient bloqué le canal de Crimée après l'annexion, et ça n'a pas empêché les russes de développer la péninsule et d'y faire venir de nouveaux habitants. Evidemment, ça compliquera les choses, mais la Crimée ne serait ni la première ni la dernière zone d'implantation humaine pauvre en ressource hydrique et qui se débrouille malgré ça. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

On en revient à ce qu'on écrivait hier, une bévue n'est pas à exclure, en attendant contrairement à l'action en Baltique on se trouve, dans le cas de ce barrage en zone de guerre, cela veut dire qu'en termes de logistique il a fallu que l'équipe ayant perpétré l'action arrive sur zone sans être repérée ou en bénéficiant de l'appui d'une des deux parties; hormis les belligérants cela signifie qu'une tierce partie aurait pris des risques énormes ... Certes tout est envisageables en termes d'hypothèses de Wagner à une équipe ukrainienne cornaquée par les Américains ... mais bon. Comme pour le gazoduc ou saura un jour.

 

Mais là on a franchi trois pas en matière de dommages collatéraux, inondations, pollution, approvisionnement en électricité, potentiel risque nucléaire, le cours inférieur du Dniepr qui n'est plus régulé ...

L'addition est très lourde ... pour quels avantages à court terme ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, pascal a dit :

On en revient à ce qu'on écrivait hier, une bévue n'est pas à exclure, en attendant contrairement à l'action en Baltique on se trouve, dans le cas de ce barrage en zone de guerre, cela veut dire qu'en termes de logistique il a fallu que l'équipe ayant perpétré l'action arrive sur zone sans être repérée ou en bénéficiant de l'appui d'une des deux parties; hormis les belligérants cela signifie qu'une tierce partie aurait pris des risques énormes ... Certes tout est envisageables en termes d'hypothèses de Wagner à une équipe ukrainienne cornaquée par les Américains ... mais bon. Comme pour le gazoduc ou saura un jour.

 

Mais là on a franchi trois pas en matière de dommages collatéraux, inondations, pollution, approvisionnement en électricité, potentiel risque nucléaire, le cours inférieur du Dniepr qui n'est plus régulé ...

L'addition est très lourde ... pour quels avantages à court terme ?

Un fait qui me semble intéressant et que j'ai vu évoqué sur twitter est le fait que le barrage a vraisemblablement été miné par les russes, au moins depuis leur retraite de Kherson en Novembre dernier. On ignore à ma connaissances si les russes l'avaient déminé depuis. Dans le cadre d'un accident, on ne peut exclure l'hypothèse d'une explosion involontaire d'une ou plusieurs charges explosives qui seraient restées sur l'ouvrage. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Vous avez oublié une possibilité ! Un commando pour la restauration d'une continuité écologique ! :blush:

Sinon à mon avis c'est plus du à une erreur, le coup du minage oublié me semble intéressant.

Pour la centrale en amont, le risque est de devoir l'arrêter, mais les solutions sont la pour lui permettre de continuer, enfin si on se tirait pas dessus dans ses alentours.

Link to comment
Share on other sites

  • Rob1 locked this topic
  • Rob1 unlocked this topic

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,977
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...