Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : considérations géopolitiques et économiques


Recommended Posts

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais autant je trouve que la France est isolée en Europe, autant je trouve qu'elle renforce sa position de plus en plus clairement en Indo-Pacifique. La France semble pivoter de manière assez nette en tous cas mettre l'accent sur des coopérations beaucoup plus structurantes en Indo-Pacifique qu'en Europe. C'est peut-être ce qu'il va falloir comprendre du discours sur la LPM de Macron.

C'est cette phrase du discours du président qui m'a fait réfléchir :

"C'est penser autrement nos partenariats, nos alliances, tout en demeurant un leader en Europe et un allié fiable à l'OTAN. C’est mieux capitaliser sur la relation exceptionnelle bâtie avec des pays comme la Grèce, l'Égypte, les Émirats arabes unis ou l'Inde. "

La notion d'Europe de la défense a disparue.

Oui il y a des éléments spécifique à la relation européenne mais mis au même niveau que la relation avec des pays de l'Indo-pacifique et surtout de l'aire d'influence "rafalo centrée". EN clair la France doit tenir son rang en EUrope mais pas que en Europe. On reste fiable pour l'OTAN. Mais on a une relation exceptionnelle avec l'Aire rafale qui se confond beaucoup avec l'aire géostratégique Indien.

Il n'y a plus une priorité aussi nette à l'Europe. Je pense que Macron abandonne carrément l'Idée d'une Europe de la défense avec ce discours.

Cette partie du discours de Macron est intéressante à cet égard ;

Dans l'espace maritime enfin, il nous faut disposer des capacités navales à la hauteur des atouts maritimes de notre pays. La France possède la deuxième zone économique exclusive du monde grâce à nos Outre-mer. C'est un immense atout, c'est aussi une immense responsabilité, y compris à l'échelle des enjeux environnementaux, climatiques, de la protection de certaines infrastructures et de nos territoires. Je souhaite aussi que nous puissions acquérir une capacité de maîtrise des fonds marins jusqu'à une profondeur de 6 000 mètres pour des raisons militaires, mais aussi au titre de la protection de nos infrastructures sous-marines critiques. Je souhaite également que nos forces armées soient davantage et mieux présentes dans nos Outre-mer et que ces derniers figurent une constellation stratégique à la fois tête de pont relais et point de veille de nos intérêts dans le monde. Je présenterai prochainement le déploiement concret et opérationnel de cette stratégie ultramarine. Enfin, connectant tout cela, nous devrons refondre le commandement interarmées des opérations, notamment pour mieux lutter contre les stratégies hybrides. 

Autre exemple qui me semble parlant suite à la question de @prof.566

Est-ce que la France va continuer à avoir une composante forte dans les chars ? Ne va-t'elle pas laisser ce segment continentale par excellence à nos partenaires continentaux plus à l'est ? ET faut-il donc y voir là le fondement du questionnement français sur les Leclerc donnables à l'Ukraine ?

Cette LPM va faire un focus particuliers sur les outres-mers et on imagine en particulier en Indo-Pacifique non seulement pour les protéger mais également pour en faire des points d'appuis de nos relation stratégiques avec les pays de cette zone. Et en Indo-Pacifique les chars ne sont pas aussi utiles que sur le continent européens. Il suffit pour s'en convainre de voir la nouvelle doctrine d'emploi de l'USMC.

Je suis impatient d'en découvrir la déclinaison militaire.

Edited by herciv
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

"Mateusz Morawiecki, le premier ministre polonais, a déclaré à l’agence de presse polonaise que si l’Allemagne ne consentait pas au transfert à l’Ukraine des chars Leopard 2, la Pologne formerait une « coalition plus petite » de pays prêts à envoyer des chars et d’autres équipements. Interrogé pour savoir si le gouvernement polonais avait déjà demandé ou demanderait le consentement formel de Berlin, M. Morawiecki a répondu : « Nous demanderons un tel consentement, mais c’est un sujet secondaire. » « Même si nous n’obtenons pas leur accord, nous donnerons nos chars à l’Ukraine », a-t-il ajouté.

..."

https://www.lemonde.fr/international/live/2023/01/23/guerre-en-ukraine-en-direct-la-pologne-va-demander-a-berlin-son-accord-pour-livrer-des-chars-leopard-a-l-ukraine_6158921_3210.html

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, capmat a dit :

Je dirais plutôt qu'elle est en train de naître.

Je parle dans le discours de Macron. 

Il n'y a aucun mot concernant l'Europe de la défense dans son discours sur la LPM. A aucun moment l'Europe de la défense n'est un indicateur de contexte ou de contraintes. Tout au plus la France propose un état-major sans trop y croire. Ce n'est pas que la France ne s'intéresse plus à cette aspect des choses. C'est plus que çà n'est plus le driver de notre politique européenne. Nous abandonnons notre intérêt pour la guerre sur le continent. Je crois sincèrement que le corolaire est le renoncement à l'arme blindé et que l'Ukraine va se retrouver avec plein de Leclercs et le centre de toute l'organisation européenne de défense avec la Pologne et peut-être l'Allemagne en supplétif.

A l'inverse les outres-mers ont un traitement spéciale à la fois dans la LPM mais elles ont aussi droit à des annonces spécifiques.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, herciv a dit :

Je parle dans le discours de Macron. 

Il n'y a aucun mot concernant l'Europe de la défense dans son discours sur la LPM. A aucun moment l'Europe de la défense n'est un indicateur de contexte ou de contraintes. Tout au plus la France propose un état-major sans trop y croire. Ce n'est pas que la France ne s'intéresse plus à cette aspect des choses. C'est plus que çà n'est plus le driver de notre politique européenne. Je crois sincèrement que le corolaire est le renoncement à l'arme blindé et que l'Ukraine va se retrouver avec plein de Leclerc. 

A l'inverse les outres-mers ont un traitement spéciale à la fois dans la LPM mais elles ont aussi droit à des annonces spécifiques.

C'est une question de timing, nous ne pouvons pas éternellement attendre que l'Europe se pose enfin les bonnes questions sur la maîtrise de sa destinée.

Nos outre mer ouvrent des espaces de ZEE, promesses de récoltes....mais il faut semer et il n'est que grand temps d'entreprendre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, capmat a dit :

C'est une question de timing, nous ne pouvons pas éternellement attendre que l'Europe se pose enfin les bonnes questions sur la maîtrise de sa destinée.

Nos outre mer ouvrent des espaces de ZEE, promesses de récoltes....mais il faut semer et il n'est que grand temps d'entreprendre.

Exactement. Macron tire tous les conséquences. Le programme de char de combat avec l'Allemagne va en être à mon avis l'une des grandes victimes puisque nous n'auront plus besoin de cavalerie.

Link to comment
Share on other sites

La Neuer Zürcher Zeitung (Suisse) met l'accent sur la guerre commerciale entre les industries d'armement allemande et américaine :

https://www.focus.de/politik/deutschland/us-amerikanische-ruestungsinteressen-das-koennte-der-wahre-grund-sein-warum-scholz-keine-leopard-2-liefert_id_183750109.html (23 janvier 2023)

La Neue Zürcher Zeitung écrit ainsi que les Etats-Unis n'attendraient que la livraison de leurs Leopard 2 par les Européens, car les Etats-Unis pourraient alors proposer leurs propres chars en remplacement. Ainsi, le débat sur les chars donnerait aux Etats-Unis une occasion unique de s'établir sur le marché européen de l'armement avec des véhicules blindés.

Actuellement, c'est surtout l'Allemagne qui leur fait concurrence sur le marché de l'armement : avec le Leopard 2, l'Allemagne a construit le meilleur char au monde, mais aussi l'un des plus chers.

Dès les années 1960, les Américains ont fondé la "Defense Security Cooperation Agency", qui s'est donné pour mission d'inciter les États à acheter des armes américaines. Les partenaires internationaux disposant des mêmes armes seraient plus facilement intégrés dans les coalitions militaires dirigées par les Etats-Unis. Si des Etats européens achètent des armes américaines, les Etats-Unis peuvent augmenter le nombre d'unités et ainsi réduire les coûts.

Les Etats-Unis peuvent finalement investir les recettes supplémentaires dans l'amélioration et le développement des armes - un gain important pour les Américains.

Et ces intérêts en matière de politique d'armement pourraient également jouer un rôle pour Olaf Scholz. Si Scholz livre des Leopard 2, il nuit à la politique d'armement allemande. Mais s'il ne livre pas de chars de combat, il encourage les critiques qui couvent déjà contre l'Allemagne et nuit ainsi également aux intérêts allemands.

Il ne s'agit pas seulement d'une perte économique pour l'Allemagne. Outre la garantie des impôts et des emplois, l'industrie de l'armement est également un élément important de la politique étrangère. L'équipement des forces armées d'un autre Etat crée finalement de la confiance et en même temps une dépendance économique, selon la "Neue Zürcher Zeitung".

Chaque pays qui accepte un accord sur les chars avec les Etats-Unis est donc une perte pour l'industrie de l'armement allemande - et réduit ainsi l'influence politique de Berlin. La question est désormais de savoir ce qui est le plus important pour le chancelier.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Wallaby a dit :

La Neuer Zürcher Zeitung (Suisse) met l'accent sur la guerre commerciale entre les industries d'armement allemande et américaine :

https://www.focus.de/politik/deutschland/us-amerikanische-ruestungsinteressen-das-koennte-der-wahre-grund-sein-warum-scholz-keine-leopard-2-liefert_id_183750109.html (23 janvier 2023)

La Neue Zürcher Zeitung écrit ainsi que les Etats-Unis n'attendraient que la livraison de leurs Leopard 2 par les Européens, car les Etats-Unis pourraient alors proposer leurs propres chars en remplacement. Ainsi, le débat sur les chars donnerait aux Etats-Unis une occasion unique de s'établir sur le marché européen de l'armement avec des véhicules blindés.

Actuellement, c'est surtout l'Allemagne qui leur fait concurrence sur le marché de l'armement : avec le Leopard 2, l'Allemagne a construit le meilleur char au monde, mais aussi l'un des plus chers.

Dès les années 1960, les Américains ont fondé la "Defense Security Cooperation Agency", qui s'est donné pour mission d'inciter les États à acheter des armes américaines. Les partenaires internationaux disposant des mêmes armes seraient plus facilement intégrés dans les coalitions militaires dirigées par les Etats-Unis. Si des Etats européens achètent des armes américaines, les Etats-Unis peuvent augmenter le nombre d'unités et ainsi réduire les coûts.

Les Etats-Unis peuvent finalement investir les recettes supplémentaires dans l'amélioration et le développement des armes - un gain important pour les Américains.

Et ces intérêts en matière de politique d'armement pourraient également jouer un rôle pour Olaf Scholz. Si Scholz livre des Leopard 2, il nuit à la politique d'armement allemande. Mais s'il ne livre pas de chars de combat, il encourage les critiques qui couvent déjà contre l'Allemagne et nuit ainsi également aux intérêts allemands.

Il ne s'agit pas seulement d'une perte économique pour l'Allemagne. Outre la garantie des impôts et des emplois, l'industrie de l'armement est également un élément important de la politique étrangère. L'équipement des forces armées d'un autre Etat crée finalement de la confiance et en même temps une dépendance économique, selon la "Neue Zürcher Zeitung".

Chaque pays qui accepte un accord sur les chars avec les Etats-Unis est donc une perte pour l'industrie de l'armement allemande - et réduit ainsi l'influence politique de Berlin. La question est désormais de savoir ce qui est le plus important pour le chancelier.

Quand je parles d'Europe de La Défense naissante, je ne parles pas d'un marché commun des armements, je parles des fondations nécessaires a toute construction.

Et les fondations d'une défense Européenne concernent d'abord tout ce qui est dépendances....ou chacun, à ce jour, joue un jeux personnel et en rivalité des autres.

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, herciv a dit :

 Le programme de char de combat avec l'Allemagne va en être à mon avis l'une des grandes victimes puisque nous n'auront plus besoin de cavalerie.

La véritable guerre se joue sur l'achat, à nos dépends, de votes à l'ONU via l'Afrique, pour commencer, avec un objectif d'effet dominos.

Concernant les chars et tout ce qui va avec, nous sommes victimes de la dynamique des flux tendus au détriment des stocks :biggrin:, ça ne peut marcher que si nous nous faisons la guerre sur rendez vous entre gens bien élevés.

Edited by capmat
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les faits sont aussi la pour faire bouger les lignes. La concomitance de la puissance Chinoise, de la guerre d'Ukraine, de la débâcle Aukus avec des réactions très condescendante de certains de l'UE et quelques autres évènements ont fortement marqué les services et le sommet de l'état FR. Des rencontres denses ont eu lieu et ont fait partiellement évoluer une partie de la stratégie nationale. La nouvelle LPM a exprimé un changement de braqué et un nouvel équilibre des relations notamment hors UE. L'UE ne représente qu'une partie de notre politique extérieure.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, gustave a dit :

????

Ben oui, si tu considère que les Ukrainiens gardes les marches de l'est et qu'ils le font avec un certain talent, là il faut se demander si la cavalerie lourde en France est bien utile. 

Ensuite si tu regardes où Macron signe ses accords de défense en ce moment (le dernier en date étant le Bangladesh), eh bien c'est l'Asie Pacifique. Là on a surtout besoin de moyen aéro maritime.

Je pense que le programme ALBATROS va prendre une tout autre envergure dans les mois qui viennent.

Messages aux concurrents Il va falloir proposer une vrai grande soute.

Message aux allemands : dommage de n'avoir pas voulu rester avec nous. Vous auriez pu nous emmerder jusqu'à l'os.

Je pense que Macron s'apprête bien à donner une partie importante de nos Leclercs en une ou plusieurs fois en fonction des capacités des Ukrainiens à terminer cette guerre rapidement ou pas avec ce gamechanger.

Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, herciv a dit :

Ben oui, si tu considère que les Ukrainiens gardes les marches de l'est et qu'ils le font avec un certain talent, là il faut se demander si la cavalerie lourde en France est bien utiles. 

Ensuite si tu regardes où Macron signe ses accords de défense en ce moment (le dernier en date étant le Bengladesh), eh bien c'est l'Asie Pacifique. Là on a surtout besoin de moyen aéro maritime.

Je pense que le programme ALBATROS va pendre une tout autre envergure dans les mois qui viennent.

Messages aux concurrent Il va falloir proposer une vrai grande soute.

Message aux allemands : dommage de n'avoir pas voulu rester avec nous. Vous auriez pu nous emmerder jusqu'à l'os.

Je pense que Macron s'apprête bien à donner une partie importante de nos Leclercs en une ou plusieurs fois en fonction des capacités des Ukrainiens à terminer cette guerre rapidement ou pas avec ce gamechanger.

Il semble (il faudra le confirmer quand plus de détails sortiront) que le contrat opérationnel pour nos armées en cas de déploiement en HI passera de 10 000 à 20 000 hommes. Or je vois mal contre qui ont déploierait 20 000 hommes sinon contre la Russie, acteur face auquel le char se justifie à 100%. Donc ça ne colle pas vraiment avec un "abandon" de l'Europe au profit d'une réorientation tout azimut de nos moyens vers l'Indo-Pacifique. Je ne pense pas que l'idée soit de transformer l'Armée Française en Corps des Marines. Autant j'ai tendance à penser que les grands gagnants de cette LPM seront plutôt la Marine et l'AAE, autant je vois mal l'AdT abandonner ses moyens lourds. Le Corps des Marines peut se permettre de bazarder ses chars car il a l'US Army à côté qui en a 2000 en service actif. 

Edited by CortoMaltese
  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

Citation

Je pense que Macron s'apprête bien à donner une partie importante de nos Leclercs en une ou plusieurs fois en fonction des capacités des Ukrainiens à terminer cette guerre rapidement ou pas avec ce gamechanger.

Il ne peut pas non plus faire ce qu'il veut, je pense plutôt à une cession de nos Auf1, AMX-10RC de manière échelonnée, voir des ERC-90 si ça existe encore en état, des VAB, même les Caesar avec la livraison danoise ça nous met moins la pression de ce côté là. Alors possible que dans tout ce lot, il y ait 12 Leclerc...

Edited by Banzinou
Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, CortoMaltese a dit :

Il semble (il faudra le confirmer quand plus de détails sortiront) que le contrat opérationnel pour nos armées en cas de déploiement en HI passera de 10 000 à 20 000 hommes. 

Il va falloir vider les bases en Afrique pour sortir 20 000H

Aujourd'hui La FIRI (force interarmées de réaction immédiate) C'est 2 300 hommes, projetable à 3 000 km de l’Hexagone, dans un délai de 7 jours. 

Dans la FIRI est inclus la  Quick reaction force des troupes aéroportées (QRF TAP). La QRF TAP est le seul élément d’urgence permanent des armées françaises. Cette alerte permet l’engagement en moins de 48h d’un groupement aéroporté d’urgence de 800 hommes. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Scarabé a dit :

Il va falloir vider les bases en Afrique pour sortir 20 000H

Aujourd'hui La FIRI (force interarmées de réaction immédiate) C'est 2 300 hommes, projetable à 3 000 km de l’Hexagone, dans un délai de 7 jours. 

Dans la FIRI est inclus la  Quick reaction force des troupes aéroportées (QRF TAP). La QRF TAP est le seul élément d’urgence permanent des armées françaises. Cette alerte permet l’engagement en moins de 48h d’un groupement aéroporté d’urgence de 800 hommes. 

 

Le délai c'est plusieurs mois normalement, on parle pas d'envoyer 20 000 hommes en Estonie au pied levé.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, CortoMaltese a dit :

Le délai c'est plusieurs mois normalement, on parle pas d'envoyer 20 000 hommes en Estonie au pied levé.

Ca peut aussi être sur plusieurs théâtre d'operations. Vue que le truc c'est interarmes.

Au debut de SERVAL il y avait plus de 10 000 hommes engagés entre les EMA, le soutien, la projection, et l'intervention sur le terrain. C'est toujours trompeur ces chiffres.   Pour un mec sur le terrain tu en compte 3 voir 4 derniere. 

Pour un groupe de FS de 10 hommes tu peux avoir plus de 100 mecs derniére qui bossent au profil du groupe.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Scarabé a dit :

Il va falloir vider les bases en Afrique pour sortir 20 000H

On ne parle pas d'un objectif capacitaire à atteindre le mois prochain ni même l'année prochaine :smile: Il faudra un certain nombre d'années pour atteindre les objectifs de la prochaine LPM, notamment la capacité de déploiement en haute intensité augmentée d'un tiers.

Il faut s'attendre à une augmentation de taille de la FOT, en plus du "doublement" de la réserve opérationnelle déjà annoncé.

 

@CortoMaltese @Banzinou @herciv @Scarabé @Ronfly @gustave

Dites, et si on continuait la discussion sur la prochaine LPM et tout ce qui est lié... dans le fil approprié :happy: ?

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Bonjour;

Tout d'abord le forum est très instructif, pour apprendre la réalité de cette guerre.

Je me pose la question et je vois que le sujet n'a pas été évoqué vue l'enjeu pour la Russie pour cette guerre et je pense personnellement que poutine doit plus s'inquiéter de l'infiltration de son administration par des agents occidentaux mais c'est accessoire.

Stratégiquement pourquoi il apporte  pas la guerre au Moyen -orient pour obligé les US à s’épuiser? 

Faire en sorte que l'Iran à la bombe dans l'immédiat obligera les occidentaux à choisir entre l'ukraine et israel;  même si la réponse est connu et que les nombreux juifs autour de poutine l'empêchent d'envisager cette éventualité mais j'imagine qu il doit y avoir 1 ou 2 russes avec un peu de poids autour de lui qui ont  dû y penser ?

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, vegane a dit :

Bonjour;

Tout d'abord le forum est très instructif, pour apprendre la réalité de cette guerre.

Je me pose la question et je vois que le sujet n'a pas été évoqué vue l'enjeu pour la Russie pour cette guerre et je pense personnellement que poutine doit plus s'inquiéter de l'infiltration de son administration par des agents occidentaux mais c'est accessoire.

Stratégiquement pourquoi il apporte  pas la guerre au Moyen -orient pour obligé les US à s’épuiser? 

Faire en sorte que l'Iran à la bombe dans l'immédiat obligera les occidentaux à choisir entre l'ukraine et israel;  même si la réponse est connu et que les nombreux juifs autour de poutine l'empêchent d'envisager cette éventualité mais j'imagine qu il doit y avoir 1 ou 2 russes avec un peu de poids autour de lui qui ont  dû y penser ?

Les Russes ont déjà une guerre à financer. Pas dit que les Américains s'épuisent avant si le Kremlin venait à dépenser son argent en Iran en plus de l'Ukraine et de l'Afrique. C'est son expansionnisme coûteux et une économie irréformable qui ont coulé l'URSS de Brejnev avant le reste.

Les nombreux Juifs autour de Poutine ? Il en reste ? Ou alors c'est une vieille fragrance du "ils sont partout, surtout à l'arrière" de la Grande Guerre Patriotique ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, vegane a dit :

Stratégiquement pourquoi il apporte  pas la guerre au Moyen -orient pour obligé les US à s’épuiser? 

Bonne idée que voilà, les Ukrainiens devraient la lui suggérer ...

Peut-être même en suggérer le nom, pourquoi pas "Red Barbarossa bis repetitas" ?

Apporter une "opération spéciale bis" par là bas ... Mais contre qui ? Avec quoi ? Comment ? Chaine Log ? Opinion publique et tout et tout ... "Dénazifier" Israël serait cocasse ... !

Enfin plus c'est gros ... On ne s'étonne plus de rien.

Oui peut-être, mais alors en cautionnant clairement "la victoire" (dixit les russes) en Ukraine ...

La chose étant, hors Ukraine, c'est en Afrique continentale que ça se passe ... Avec les tristement célèbres milices privées et surtout les très agressives forces d'influence russes de tous poils.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, vegane a dit :

Bonjour;

Tout d'abord le forum est très instructif, pour apprendre la réalité de cette guerre.

Je me pose la question et je vois que le sujet n'a pas été évoqué vue l'enjeu pour la Russie pour cette guerre et je pense personnellement que poutine doit plus s'inquiéter de l'infiltration de son administration par des agents occidentaux mais c'est accessoire.

Stratégiquement pourquoi il apporte  pas la guerre au Moyen -orient pour obligé les US à s’épuiser? 

Faire en sorte que l'Iran à la bombe dans l'immédiat obligera les occidentaux à choisir entre l'ukraine et israel;  même si la réponse est connu et que les nombreux juifs autour de poutine l'empêchent d'envisager cette éventualité mais j'imagine qu il doit y avoir 1 ou 2 russes avec un peu de poids autour de lui qui ont  dû y penser ?

Bonjour et bienvenue ! 

Passage obligé quand on s'inscrit et avant de poster sur les fils divers : passer par la case présentation dans la section idoine !

Merci et à bientôt

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Zelensky va annoncer de nouvelles mesures anti-corruption et s'apprète à faire le ménage :

ZOnebourse

 

Les fonctionnaires ukrainiens coupables de corruption seront arrêtés - conseillers

23/01/2023 | 15:14

par Tom Balmforth et Olena Harmash

KYIV, 23 janvier (Reuters) - Les fonctionnaires ukrainiens coupables de corruption seront arrêtés et emprisonnés dans le cadre d'une politique de tolérance zéro, après des accusation de corruption les plus retentissantes depuis l'invasion russe, a déclaré lundi un conseiller du président Volodimir Zelensky.

La police anticorruption a annoncé dimanche avoir arrêté le vice-ministre des Infrastructures, soupçonné d'avoir reçu un pot-de-vin d'un montant de 400.000 dollars pour faciliter l'importation de générateurs en Ukraine en septembre dernier.

Par ailleurs, une enquête publiée samedi dans la presse a accusé le ministère de la Défense de surpayer les fournisseurs de vivres pour ses soldats. Le ministère a déclaré que l'article contenait des "signes de manipulation délibérée" et était "trompeur".

David Arakhamia, chef du groupe parlementaire du parti présidentiel Serviteur du peuple, a dit qu'il avait été clairement indiqué que les responsables devaient "se concentrer sur la guerre, aider les victimes, réduire la bureaucratie et mettre fin aux affaires douteuses".

"Beaucoup d'entre eux ont compris le message. Mais beaucoup d'entre eux ne l'ont malheureusement pas fait. Nous allons certainement emprisonner activement ce printemps. Si l'approche humaine ne fonctionne pas, nous le ferons conformément à la loi martiale", a-t-il déclaré.

La lutte contre la corruption était le thème politique central de Volodimir Zelensky avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie l'année dernière. Dans son discours vidéo quotidien, il a déclaré que des mesures seraient annoncées cette semaine.

"Je veux que cela soit clair : il n'y aura pas de retour à ce qui se faisait dans le passé, à la façon dont vivaient diverses personnes proches des institutions de l'État ou celles qui ont passé toute leur vie à courir après un siège", a dit Volodimir Zelensky.

Plusieurs médias ukrainiens ont rapporté qu'un certain nombre de ministres et de hauts fonctionnaires pourraient être limogés de manière imminente alors que le président ukrainien tente de rationaliser le gouvernement et le rendre plus efficace.

L'Ukraine, dont l'économie s'est contractée d'un tiers l'année dernière, est extrêmement dépendante de l'aide financière occidentale et des donateurs tels que le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne ont demandé à plusieurs reprises plus de transparence et une meilleure gouvernance. (Version française Kate Entringer, édité par Matthieu Protard)

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Ciders a dit :

Les Russes ont déjà une guerre à financer. Pas dit que les Américains s'épuisent avant si le Kremlin venait à dépenser son argent en Iran en plus de l'Ukraine et de l'Afrique. C'est son expansionnisme coûteux et une économie irréformable qui ont coulé l'URSS de Brejnev avant le reste.

Les nombreux Juifs autour de Poutine ? Il en reste ? Ou alors c'est une vieille fragrance du "ils sont partout, surtout à l'arrière" de la Grande Guerre Patriotique ?

Je ne vois pas en quoi ils vont se ruiner en donnant les moyens matériels et techniques à l 'iran pour qu'ils arrivent à la bombe et donné prétexte à israel de déclencher les hostilités.

Pour les présentation je  suis un pacifiste et en plus je suis végetarien

cdlt

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...