Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre Russie-Ukraine 2022+ : répercussions géopolitiques et économiques


Recommended Posts

il y a 32 minutes, dbo a dit :

En fait, je serais géorgien, je réfléchirais à récupérer mon territoire... 

Mordiller oui, tacler à la gorge paraît difficile. La première option étant déjà engagée avec une Géorgie qui réclame de nouveau son entrée dans l'OTAN et qui a permis à des volontaires d'aller se battre en Ukraine.

En revanche, il va être extrêmement intéressant de savoir comment la situation va évoluer dans le Caucase. Je ne dis pas que les Turcs vont en profiter pour secouer la tutelle russe mais la nature a horreur du vide.

Link to comment
Share on other sites

Ils feraient bien de se souvenir de l'intelligence stratégique de Mannerheim qui a refréné l'engagement finlandais contre la Russie en 41-42 en se plaçant dans le long terme... La Russie sera peut-être un pays-continent anarchique et faible demain (ce qui posera certains autres problèmes), mais peut-être conservera-t-elle au moins une capacité de nuisance voire d'action significative.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, gustave a dit :

Ils feraient bien de se souvenir de l'intelligence stratégique de Mannerheim qui a refréné l'engagement finlandais contre la Russie en 41-42 en se plaçant dans le long terme... La Russie sera peut-être un pays-continent anarchique et faible demain (ce qui posera certains autres problèmes), mais peut-être conservera-t-elle au moins une capacité de nuisance voire d'action significative.

Ne pas oublier que Mannerheim a réfréné cet engagement... mais a quand même validé l'entrée en URSS des forces finlandaises pour récupérer la Carélie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Ciders a dit :

Ne pas oublier que Mannerheim a réfréné cet engagement... mais a quand même validé l'entrée en URSS des forces finlandaises pour récupérer la Carélie.

Mais la seule Carélie... Dans l'idée finalement pas si bête qu'il valait mieux prendre en compte la réalité de la géographie et l'incertitude de l'avenir...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, gustave a dit :

Mais la seule Carélie... Dans l'idée finalement pas si bête qu'il valait mieux prendre en compte la réalité de la géographie et l'incertitude de l'avenir...

Ce qui reviendrait à dire ici que la Géorgie pourrait reprendre l'Abkhazie et/ou l'Ossétie, sans aller plus loin ? :wink:

A noter également que la Finlande a fini par perdre ses territoires reconquis et qu'elle n'a réussi à survivre que parce que Staline avait d'autres priorités et que ça aurait crée trop de tensions avec les autres puissances alliées pour un gain négligeable. Sans compter qu'il était alors envisageable dans l'esprit des décideurs soviétiques que le parti communiste finlandais puisse s'imposer après-guerre.

Pour le reste et l'après-Ukraine, je suis d'accord. Mais il y a trop de variables en jeu pour l'envisager sereinement.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ciders a dit :

avec une Géorgie qui réclame de nouveau son entrée dans l'OTAN

Dans l'UE c'est sûr, comme l'Ukraine et la Moldavie d'ailleurs... Dans l'OTAN je ne l'ai pas vu passer. Tu es sûr ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, gustave a dit :

La leçon à en tirer est surtout qu'il ne faut pas forcément saisir toute opportunité, qui pourrait n'en être une qu'à très court terme.

J'en connais quelques uns au Kremlin qui auraient dû y réfléchir. Et pas qu'aujourd'hui. :mellow:

il y a 1 minute, Boule75 a dit :

Dans l'UE c'est sûr, comme l'Ukraine et la Moldavie d'ailleurs... Dans l'OTAN je ne l'ai pas vu passer. Tu es sûr ?

De mémoire. J'ai peut-être confondu.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Ciders a dit :

Mordiller oui, tacler à la gorge paraît difficile. La première option étant déjà engagée avec une Géorgie qui réclame de nouveau son entrée dans l'OTAN et qui a permis à des volontaires d'aller se battre en Ukraine.

En revanche, il va être extrêmement intéressant de savoir comment la situation va évoluer dans le Caucase. Je ne dis pas que les Turcs vont en profiter pour secouer la tutelle russe mais la nature a horreur du vide.

Pour les turcs, c'est la situation intérieure (inflation, dépendance russe,...) qui peut les bloquer / freiner.

Par contre, au niveau international, ils se positionnent très bien : ils sont de toutes les initiatives, utilisent très bien leur positionnement otan/Russie et je pense qu'ils vont récupérer une bonne partie de l'influence russe sur la mer noire (soft power). 

Link to comment
Share on other sites

Une ouverture possible si Moscou veut la saisir : annonce officielle sur une possible levée des sanctions en cas de cessez-le-feu et de retrait des troupes russes.

C'est une heureuse ouverture face à ce qui ressemblait plus antérieurement à un blocage de la part des Occidentaux. Mais le Kremlin saisira-t-il la balle au bond ? Rien n'est moins sûr, j'en ai peur. À moins d'une discours du genre : les néonazis ont été châtiés à Marioupol et l'armée ukrainienne a suffisamment souffert pour ne plus être un danger pour la Russie, mission accomplie.

Restera que, même dans ce cas, je vois mal les Russes rendre les rives de la mer d'Azov.

Citation

Les conditions britanniques à une levée des sanctions. Les sanctions britanniques décidées contre la Russie après son invasion de l’Ukraine pourraient être levées si Moscou s’engageait à respecter un cessez-le-feu total et retirait ses troupes, a déclaré samedi la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss. Ces déclarations font écho à celles du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken indiquant que les sanctions contre la Russie « n’ont pas été conçues pour être permanentes » et qu’elles pouvaient disparaître si Moscou changeait d’attitude.

(Le Monde)

  • Upvote 4
Link to comment
Share on other sites

La Turquie qui continue son louvoiement et ne perd pas le nord. Sa riviera sera-t-elle "the place to be" cet été pour les riches Russes (je dis riches car avec la chute du rouble ce sera moins amusant pour la classe moyenne)?

https://www.n-tv.de/politik/20-46-Tuerkei-heisst-russische-Oligarchen-willkommen--article23226792.html

Selon le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu, les oligarques russes sont les bienvenus en Turquie. Mais ils doivent se conformer aux lois internationales s'ils veulent faire des affaires, explique Cavusoglu. Si la Turquie a vivement critiqué l'invasion de l'Ukraine par la Russie, elle s'oppose aux sanctions imposées par ses alliés de l'OTAN. "Si des oligarques ou des citoyens russes veulent visiter la Turquie, ils peuvent bien sûr le faire", a déclaré Cavusoglu.

https://www.rnd.de/politik/keine-sanktionen-tuerkei-wird-zum-sicheren-hafen-fuer-russische-oligarchen-4YRWT3DBZFEBBKLTOW4DYHJSKU.html

Le navire mesure 162 mètres de long, dispose de deux piscines, de deux héliports et d'un équipage de 70 personnes. Il est équipé d'un mini-sous-marin et d'une défense antimissile embarquée. Depuis mardi, l'"Eclipse" est amarré dans le port égéen turc de Marmaris. L'oligarque russe Roman Abramovitch a donc manifestement mis en sécurité son super yacht estimé à 700 millions de dollars - pour le moment en tout cas.

La veille, un autre yacht de luxe attribué à Abramovitch, le "Solaris" de 138 mètres de long, avait déjà atteint le port turc de Bodrum. La manœuvre d'accostage s'est déroulée difficilement, car un petit groupe d'Ukrainiens à bord d'un bateau à moteur a tenté d'empêcher l'accostage. Les manifestants ont brandi des drapeaux ukrainiens et scandé des slogans tels que "Non à la guerre en Ukraine" et "Dégage, tu n'es pas le bienvenu ici". La police turque les a placés en garde à vue.

Les deux yachts d'Abramovitch avaient fait un long voyage : le "Solaris" venait de Saint-Martin dans les Caraïbes, l'"Eclipse" avait auparavant séjourné aux Bahamas. Après avoir traversé l'Atlantique à grande vitesse, les navires ont finalement croisé en Méditerranée, apparemment sans but.

Ce faisant, les capitaines ont évité les eaux territoriales des pays méditerranéens de l'UE, car Abramovitch a été sanctionné par l'UE et la Grande-Bretagne en raison de ses relations étroites avec le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Il doit donc craindre que ses navires soient arrêtés s'ils font escale dans un port de l'UE ou du Royaume-Uni.

L'oligarque lui-même n'était apparemment pas à bord du "Solaris" ou de l'"Eclipse". Lundi, l'un de ses jets d'affaires a atterri à Istanbul en provenance de Tel Aviv. De là, le jet a poursuivi son vol vers Moscou - avec ou sans Abramovitch, on ne le sait pas.

Istanbul, la dernière plaque tournante du trafic aérien russe

Istanbul est, avec Dubaï, la principale plaque tournante restante pour le trafic aérien de la Russie avec le monde occidental. En effet, contrairement aux pays de l'UE et aux autres membres de l'OTAN, la Turquie maintient son espace aérien ouvert pour le trafic aérien avec la Russie. Dans le même temps, la Turquie livre des drones de combat à l'Ukraine.

Le chef de l'Etat Erdogan n'a cessé de répéter que son pays souhaitait maintenir des relations étroites avec Kiev et Moscou et n'abandonner aucun des deux pays. Derrière cela, il y a surtout des intérêts économiques. Les entreprises turques s'apprêtent déjà à profiter du retrait des entreprises occidentales de Russie pour y prendre le relais.

En Turquie, il est encore souvent possible de retirer de l'argent avec des cartes bancaires russes.

L'année dernière, les touristes russes ont représenté la plus grande nation étrangère en vacances en Turquie, avec 4,7 millions de visiteurs. C'est déjà une raison pour Erdogan de maintenir le trafic aérien avec la Russie. De nombreux Russes fortunés découvrent aujourd'hui la Turquie comme refuge. Contrairement à ce qui se passe dans l'UE, ils peuvent continuer à retirer de l'argent dans de nombreux distributeurs automatiques turcs avec leurs cartes bancaires russes.

Abramovitch semble même se sentir si bien en Turquie que, selon les médias turcs, après avoir quitté la présidence de Chelsea FC, il négocie désormais l'achat du club de première division Göztepe Izmir.

Les alliés de l'OTAN ont jusqu'à présent toléré la voie particulière de la Turquie, notamment dans l'espoir qu'Ankara puisse peut-être servir de médiateur entre les belligérants. Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a déclaré mardi lors d'une visite à Ankara que la Turquie était "l'un des rares pays à entretenir de bonnes relations aussi bien avec l'Ukraine qu'avec la Russie et qu'elle faisait tout ce qui était en son pouvoir pour parvenir à une solution".

Mais plus la guerre dure et plus les images de mort et de destruction en provenance d'Ukraine sont terribles, plus l'exercice d'équilibriste d'Erdogan devient difficile. Si les Etats-Unis renforcent leurs mesures coercitives à l'encontre de la Turquie (coquille dans l'article ?), la Turquie pourrait également être menacée de sanctions si elle continue à contourner les sanctions.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ciders a dit :

En revanche, il va être extrêmement intéressant de savoir comment la situation va évoluer dans le Caucase.

Voici un élément de réponse: Au Caucase la République auto-proclamée d'Ossétie du Sud qui a fait sécession de la Géorgie en 2008, veut « aider à protéger la Russie » en envoyant des soldats en Ukraine.

https://www.leparisien.fr/international/guerre-en-ukraine-lossetie-du-sud-envoie-des-soldats-pour-aider-larmee-russe-26-03-2022-5ICJEZHTUVAHBBY577FBEDIOBM.php

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, FAFA a dit :

Voici un élément de réponse: Au Caucase la République auto-proclamée d'Ossétie du Sud qui a fait sécession de la Géorgie en 2008, veut « aider à protéger la Russie » en envoyant des soldats en Ukraine.

https://www.leparisien.fr/international/guerre-en-ukraine-lossetie-du-sud-envoie-des-soldats-pour-aider-larmee-russe-26-03-2022-5ICJEZHTUVAHBBY577FBEDIOBM.php

 

On l'avait déjà vu, et des unités russes du secteur en ont aussi été retirées, tout comme visiblement une partie du contingent d'interposition au Haut-Karabagh.

Mais à voir à plus long terme : une Russie affaiblie, c'est une Arménie exposée et un Azerbaïdjan plus entreprenant. Une Turquie plus libre d'action. Un vide qui pourrait se créer aussi dont profiteraient d'autres puissances, notamment en Irak et Iran.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Un petit résumé de la situation géopolitique en Europe depuis février :

Y-z-on confondu Austria et Australia :rolleyes:

à moins que ce soit un running gag délibéré.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Rob1 a dit :

Y-z-on confondu Austria et Australia :rolleyes:

à moins que ce soit un running gag délibéré.

Et visiblement, la France brûle un drapeau blanc sur la dernière. :happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Ciders a dit :

J'en connais quelques uns au Kremlin qui auraient dû y réfléchir. Et pas qu'aujourd'hui.

Voici la vidéo d'une experte en géopolitique qui semble du même avis :happy:

Révélation

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Ciders a dit :

On l'avait déjà vu, et des unités russes du secteur en ont aussi été retirées, tout comme visiblement une partie du contingent d'interposition au Haut-Karabagh.

Mais à voir à plus long terme : une Russie affaiblie, c'est une Arménie exposée et un Azerbaïdjan plus entreprenant. Une Turquie plus libre d'action. Un vide qui pourrait se créer aussi dont profiteraient d'autres puissances, notamment en Irak et Iran.

Concernant la situation Arménie-Azerbaidjan

Déclaration des gardiens de la Révolution iraniens :

 

A faire vérifier

Mais si oui, quel foutu bordel.....

Entre ça, la confirmation que les stocks de céréales aux USA et Canada sont au plus bas depuis des décennies à cause d'une secheresse exceptionnelle (pas vu depuis 1200 ans soit la période de disparition des Anasazi)

Les essais de Monster missiles nord coréens

La pandémie qui redémarre

Qui a dit que 2022 ca irait mieux ?

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ciders a dit :

On l'avait déjà vu, et des unités russes du secteur en ont aussi été retirées, tout comme visiblement une partie du contingent d'interposition au Haut-Karabagh.

Mais à voir à plus long terme : une Russie affaiblie, c'est une Arménie exposée et un Azerbaïdjan plus entreprenant. Une Turquie plus libre d'action. Un vide qui pourrait se créer aussi dont profiteraient d'autres puissances, notamment en Irak et Iran.

Me demande ce qu'en pense nos fidèle amis maliens...

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Akhilleus a dit :

Concernant la situation Arménie-Azerbaidjan

Déclaration des gardiens de la Révolution iraniens :

 

A faire vérifier

Mais si oui, quel foutu bordel.....

Entre ça, la confirmation que les stocks de céréales aux USA et Canada sont au plus bas depuis des décennies à cause d'une secheresse exceptionnelle (pas vu depuis 1200 ans soit la période de disparition des Anasazi)

Les essais de Monster missiles nord coréens

La pandémie qui redémarre

Qui a dit que 2022 ca irait mieux ?

Oh mais attends, j'ai mieux !

Je l'ai vu passer sur Twitter mais je n'ai pas pris le message en lien : un véhicule blindé turc a pris un missile antichar ce matin. Et le missile serait syrien. De l'armée syrienne.

  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

Ça ne serait pas étonnant que l’iran se pose en protecteur de l’armenie, l’expansionnisme azéri doit les inquiéter, il y a une grosse minorité azéri en iran, de plus la petite minorité arménienne en iran a rendu de grands services au régime lors de la guerre iran Irak, Téhéran ne l’a pas oublié, les armeniens d’iran n’ont jamais emmerdé

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,773
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Severus Snape
    Newest Member
    Severus Snape
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...