SPARTAN

FRANCE : 5° puissance économique?

Recommended Posts

4 minutes ago, Boule75 said:

Le côté horripilant c'est la totale absence de réciprocité, non pas qu'acheter des terres en Chine semble particulièrement intéressant, mais le droit, y compris celui de la propriété, y semble infiniment plus fragile d'une part, et d'autre part ce qui est acquis par la Chine actuellement l'est du fait d'un usage monumental de la planche-à-billet, bref : ils impriment des Yuan et avec, ils achètent des bureaux de tabac et des terrains : facile, non ?

Notre pusillanimité est formidable.

Dans un pays marxiste la propriété c'est assez léger ...

Le petit souci c'est que des chinois peuvent facilement acquerir des terre en France en passant pas des entreprise écran masquant le vrai propriétaire, et donc interdire l'achat de terre aux chinois est assez compliqués ...

Ce sont les joie de la globalisation.

D'un autre coté des français investissent aussi beaucoup dans les terres agricole et l'eau aux quatre coins du monde ... le foncier c'est une valeur relativement sure en temps de crise, un peu comme l'or mais en plus productif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Boule75 said:

La Chine contemporaine, marxiste ? :sinterrogec:

Oui.

Tout le monde l'oubli volontairement par déni.

En pratique la Chine pratique le capitalisme marxiste. In fine c'est la Chine qui est propriétaire de tout, et les étrangers n'ont pas le droit d'etre "complétement" propriétaire d'actif chinois etc.

Il suffit de voir avec quel facilité on peu exproprié les chinois eux meme, mais surtout les étrangers... de nombreuses entreprises souhaitant faire des investissement en chine l'ont payé chère. Simplement quand un gros groupe mondial prend une grosse douille en chine il ne le chante pas sur tous les toits.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, g4lly a dit :

Oui.

Tout le monde l'oubli volontairement par déni.

En pratique la Chine pratique le capitalisme marxiste. In fine c'est la Chine qui est propriétaire de tout, et les étrangers n'ont pas le droit d'etre "complétement" propriétaire d'actif chinois etc.

Il suffit de voir avec quel facilité on peu exproprié les chinois eux meme, mais surtout les étrangers... de nombreuses entreprises souhaitant faire des investissement en chine l'ont payé chère. Simplement quand un gros groupe mondial prend une grosse douille en chine il ne le chante pas sur tous les toits.

Je partage ton constat sur la valeurs profondément relative de la notion de propriété dans la Chine contemporaine, mais pas au point de conclure que ce système est "maxiste" : pas de plan, pas de soviets, lourde appropriation des bénéfices par des intérêts particuliers. Qu'ils soient hybrides entre le parti et des individus constitués en société ou pas, qu'ils soient révocables ou transférés au grés de jeux de pouvoir n'y change rien : le peuple est privé des bénefices.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, Boule75 said:

Je partage ton constat sur la valeurs profondément relative de la notion de propriété dans la Chine contemporaine, mais pas au point de conclure que ce système est "maxiste" : pas de plan, pas de soviets, lourde appropriation des bénéfices par des intérêts particuliers. Qu'ils soient hybrides entre le parti et des individus constitués en société ou pas, qu'ils soient révocables ou transférés au grés de jeux de pouvoir n'y change rien : le peuple est privé des bénefices.

Il faut se méfier des apparences.

  • En pratique on a un capitalisme d'état.
  • Beaucoup de dirigeant sont en fait des émanation du parti communiste
  • Beaucoup d'entreprise sont en fait indirectement dirigé par le parti communiste
  • Lorsque quelqu'un sort du chemin ... il est châtié durement - couic la tete - meme le plus riche de Chine.

En gros l'ancien marxisme n'a pas changer il s'est juste déguisé ... auparavant la richesse n'allait pas non plus au peuple d'ailleurs ... la gestion de la corruption dans un si grand pays avec autant de strates la rendant presque organique.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, g4lly a dit :

En gros l'ancien marxisme n'a pas changer il s'est juste déguisé ... auparavant la richesse n'allait pas non plus au peuple d'ailleurs ... la gestion de la corruption dans un si grand pays avec autant de strates la rendant presque organique.

D'accord, mais je trouve le terme trompeur : que le Parti soit au coeur du bidule, soit, mais il n'a plus rien d'un parti d'ouvriers et de prolétaires ce qui fait quand même une différence majeure avec la doxa marxiste. Et puis il n'y a même plus la fiction juridico-politique qui existait antérieurement ou en URSS.

Le bidule est certes  complètement opaque mais les entreprises redistribuent du pognon via dividendes ou détournements... et qu'elles soient profitables ou pas d'ailleurs, c'est formidable. Or autant les détournements existent de manière structurelles, quel que soit le système d'ailleurs (même si l'échelle varie en fonction de la robustesse de la justice, des contrôles internes aux sociétés et des mentalités), autant la distribution des dividendes, ça fait quand même un gros écart avec le marxisme ! :biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout qu'ils ont un moyen bien simple de privatiser de droit et surtout de fait l'argent qu'ils pompent du système: ils le sortent du pays, et si possible eux (et la famille) avec. Ce qui se fait à rythme accéléré et soutenu depuis maintenant 2 ans. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une employée licenciée pour "vol de parapluie cassé" obtient justice... 4 ans plus tard ! A lire ici.

J'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de licenciements injustifiés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kiriyama a dit :

Une employée licenciée pour "vol de parapluie cassé" obtient justice... 4 ans plus tard ! A lire ici.

J'ai l'impression qu'il y a de plus en plus de licenciements injustifiés.

J'ai surtout l'impression qu'il y'a de plus en plus d'article rémunéré au clic, et que "Une employée licenciée pour vol de parapluis cassé", ça génère du clic et ça buzz là ou ça faisait peut être 10 ligne dans la presse régionale avant.

le fait qu'on en entendait pas parler ne veux pas forcément dire que ça arrivait moins avant, il y'a peut être simplement plus d'effet de buzz maintenant (effet facebook/twitter)

Après, peut être que c'est effectivement en recrudescence, mais vaudrait mieux demander à quelqu'un qui bosse au prud'homme pour savoir.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas ça renseigne bien sur les mentalités respectives de cet employeur et de cette plaignante...Comme je me plais à rappeler comme le dit Zezette  :"chaque pot a son couvercle"..:biggrin:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/08/2016 à 22:45, g4lly a dit :

On est les premier a acheter nos propre terre agricole ... pour y coller des baraques.

 

 

    

Le 18/08/2016 à 22:39, collectionneur a dit :

Sur Public Sénat, il y a eu il 2 ou 3 jours un reportage sur l'achat de terrains agricoles par des sociétés chinoises assez importante pour que l'on s'inquiète a haut niveau de la future indépendance alimentaire du pays si cela continue.

 

     Je doute que les chinois achètent en France pour ré-exporter chez eux du navet ou que sais je pour leur marché intérieur ...

  S'ils investissent sur les terres françaises je pense c'est pour participer au filon de l'industrie agro-alim française qui joue de + en + la carte des produits "français" (et cultivés en France) avec un marché en forte hausse ces dernières années notamment sur les fruits & légumes ... Il y va y avoir de l'argent a se faire dans les années qui arrivent si on a une belle échelle de production

  Par contre ce qui est vraiment risqué c'est que cela ne fasse aucun emploi agricole qui emploi des locaux mais uniquement des ouvriers a très bas couts en provenance d'on ne sais ou prêts a camper au taf ... Le vrai problème est la

   Ils investissent pas pour nous enlever le pain de la bouche, j'vous rassure ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chine : 20% de la population mondiale mais seulement 8 % des terres arables...

Et selon l'article suivant, c'est bien pour le marché intérieur que les sociétés agroalimentaires chinoises font des emplettes :

http://www.pleinchamp.com/elevage/actualites/les-tournants-de-l-agriculture-en-chine-ou-les-voies-de-la-securite-alimentaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
30 minutes ago, collectionneur said:

Chine : 20% de la population mondiale mais seulement 8 % des terres arables...

Et selon l'article suivant, c'est bien pour le marché intérieur que les sociétés agroalimentaires chinoises font des emplettes :

http://www.pleinchamp.com/elevage/actualites/les-tournants-de-l-agriculture-en-chine-ou-les-voies-de-la-securite-alimentaire

Tout le monde fait ses emplette sur les terres agricoles ... sauf que c'est difficilement transportable ... et donc que le foncier reste a la merci de l'état ou il est situé.

J'en connais qui ont acheté de la terre agricole en Ukraine pensant faire des affaires ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, g4lly a dit :

J'en connais qui ont acheté de la terre agricole en Ukraine pensant faire des affaires ...

Il faut dire qu'ils n'ont pas eu à payer les intrants... les belligérants s'en sont chargés eux-mêmes.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Skw a dit :

Il faut dire qu'ils n'ont pas eu à payer les intrants... les belligérants s'en sont chargés eux-mêmes.

J'aime ton humour noir !

Et sinon encore un qui quitte le navire : Netflix déménage de Paris pour les Pays-Bas

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/08/23/97002-20160823FILWWW00359-netflix-ferme-ses-bureaux-en-france.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

Dans un C'dans l'air consacré au chômage en France, une intervenante explique que l'entrée sur le marché de l'emploi se fait souvent par l'emploi précaire. En gros on commencerait par un petit contrat dans un petit job qui se transforme "parfois en CDI" (selon les termes de l'intervenante). 

Mais est-ce que c'est vrai ? 

J'ai plutôt l'impression que les "petits jobs" (peu d'heures dans un métier peu ou pas qualifié et sous-payé) est plutôt déterministe. Une fois que l'on commence comme ça, on y reste.

Vous confirmez ou pas ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

perso j'ai été sans emploi pendant 7 mois après avoir eu mon diplôme d'ingénieur + mon Master 2.

Puis j'ai été embauché (en CDI) dans une boite de prestation avec un salaire correct mais pas mirobolant (je dirais équivalent à un Technicien)

au bout de 2 mois, j'ai démissionné de cette boite de presta car la boite chez qui j'étais en mission m'a fait une Offre d'embauche (en CDI, et avec un salaire +31%, donc forcément)

au bout de 5 ans j'ai démissionné pour une autre boîte chez qui je suis actuellement, toujours en CDI (ça fait 4 ans maintenant)

voilà, un exemple parmis d'autres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait j'ai l'impression que si on est bien qualifié dans un secteur en demande on démarre directement bien dans la vie. En revanche pour les autres qui démarrent par des mini-jobs j'ai l'impression qu'il est très difficile de rebondir. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

après pendant mes 7 mois, entre mes diplômes et mon embauche en tant qu'ingénieur, j'ai fait de l'interim au taquet où je prenais tout ce qui passait, j'avais pas vraiment le choix d'un point de vue finances, n'ayant aucun revenu (déménagements, inventaires en grande surface...)

Edited by penaratahiti

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais dans l'ensemble la période de chômage est restée brève (7 mois). Je pensais surtout aux gens qui enchaînent les petits boulots pendant des années. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Kiriyama a dit :

Salut ! Dans un C'dans l'air consacré au chômage en France, une intervenante explique que l'entrée sur le marché de l'emploi se fait souvent par l'emploi précaire. En gros on commencerait par un petit contrat dans un petit job qui se transforme "parfois en CDI" (selon les termes de l'intervenante). Mais est-ce que c'est vrai ? J'ai plutôt l'impression que les "petits jobs" (peu d'heures dans un métier peu ou pas qualifié et sous-payé) est plutôt déterministe. Une fois que l'on commence comme ça, on y reste. Vous confirmez ou pas ? 

En 2014, l'INSEE avait publié une étude sur la question : http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=EMPSAL14b_D1_rotatio

Dans certains secteurs d'activités, le passage du CDD au CDI devient particulièrement rare... notamment parce que la proportion des employés en CDD ou intérim y a explosé. Plusieurs raisons expliquent cela. Entre autres :

- Une visibilité réduite pour les entreprises qui n'ont pas envie de se fouler avec un CDI relativement contraignant en droit français. Le licenciement a par conséquent un coût élevé.

- Certains boulots sont tellement éprouvant - physiquement, nerveusement et moralement - qu'il peut être dans l'intérêt de l'employeur de changer assez régulièrement sa main d'oeuvre. On voit d'ailleurs certaines entreprises qui refilent les boulots les plus éprouvants aux CDD ou intérim et placent leurs CDI sur les postes plus pépères. L'organisation syndicale est plus complexe pour une main d'oeuvre en CDD ou intérim.

- Dans la fonction publique, embaucher des CDD permet de dire que l'on a réduit le nombre de fonctionnaires... Qui plus est, la majorité des postes en CDD dans la fonction publique n'implique pas de prime de précarité à la fin du contrat... donc pas les mêmes surcoûts que dans le privé.

En France, on a précarisé le CDD pour sanctuariser le CDI. Dans bien des pays, on fait sa carrière en CDD - souvent des CDD à longue durée, c'est à dire entre 5 et 10 ans, voire davantage - sans que cela ne pose réellement problème. Le système bancaire s'est adapté à cet état de fait et accorde des prêts en fonction. En France, un employeur ne peut pas reconduire indéfiniment - ou sinon dans des cas bien particuliers - des employés en CDD, ce qui fait que le CDD français est en fait bien plus précaire que nombre de CDD étrangers. Il y a derrière cette sanctuarisation du CDI et cette précarisation du CDD une question générationnelle évidente, notamment au sein des syndicats.

Edited by Skw
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu, émission qui arrive trop tôt et qui n'a rien à montrer et dire ... actuellement Macron n'a pas encore fait publié son programme, de fait cette émission ne parle que de la crise du PS avec comme acteur principal ce dernier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que l'émissions débroussaille le terrain et permet de "prévoir" un peu ce que sera la campagne de Macron, quels sont ses points forts et ses faiblesses, ses allié et ses ennemis...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,471
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Dydy85
    Newest Member
    Dydy85
    Joined
  • Forum Statistics

    20,810
    Total Topics
    1,287,572
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries