Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Ici on cause MBT ....


Akhilleus
 Share

Recommended Posts

4 minutes ago, pascal said:

De surcroît il va falloir que les Chinois fassent débarquer des dizaines voir des centaines de blindés lourds ... pas gagné

A supposer qu'ils voudraient un engagement blindé ... mais comme on le voit aujourd'hui notamment en Ukraine ... on a très peu d'engagement blindé contre blindé. La menace principale des blindés taïwanais serait plutôt les mines dispersé et les drones, et évidement l'infanterie "chinoise".

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Vince88370 a dit :

Certains se moque des Russes qui modernise des T-62 regarder donc du côté de Taiwan. Ils veulent modernisé des M-60 Patton, ils les ont déjà bien modernisé avec un nouveau moteur mais là il parle carrément de mettre un 120 mm a chargement auto sur le châssis 

https://www.opex360.com/2023/03/08/taiwan-va-moderniser-ses-chars-m60a3-tts-patton/

version sabra du m60 en fait

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

10 minutes ago, Vince88370 said:

Certains se moque des Russes qui modernise des T-62 regarder donc du côté de Taiwan. Ils veulent modernisé des M-60 Patton, ils les ont déjà bien modernisé avec un nouveau moteur mais là il parle carrément de mettre un 120 mm a chargement auto sur le châssis 

https://www.opex360.com/2023/03/08/taiwan-va-moderniser-ses-chars-m60a3-tts-patton/

Si ça fait du volume ... sur Taiwan les char serviraient plus de canon d'assaut qu'autre chose de toute façon. En quoi le machin performerait beaucoup plus mal qu'un Leo2 A4 ...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 08/03/2023 à 20:07, g4lly a dit :

A supposer qu'ils voudraient un engagement blindé ... mais comme on le voit aujourd'hui notamment en Ukraine ... on a très peu d'engagement blindé contre blindé. La menace principale des blindés taïwanais serait plutôt les mines dispersé et les drones, et évidement l'infanterie "chinoise".

Taiwan c'est 2/3 de montagnes. D'un côté (Est) une chaîne de montagnes qui culminent dans les 3900 m, massif qui court du Nord au Sud de l'île; de l'autre côté (Ouest) c'est une plaine traversée (dans le sens ouest est) par des nombreux cours d'eau) et surtout une mégalopole urbaine où habite la majorité des gens. Bon courage.  Mais, le vrai pb d'une île, c'est l'eau qui l'entoure....   

  • Haha 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

En fait cet article échaffaude des hypothèses d'utilisation du 10RC... sans que cela soit pour le moment  confronté à la réalité des combats ukrainiens.

Ceci dit j'attends avec impatience le Retex du 10RC en Ukraine, où je pense que le besoin est plus du type artillerie d'appui que combat antichar.

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

La "cavalerie légère" arrive...

https://www.forcesoperations.com/les-premiers-amx-10rc-donnes-par-la-france-sont-arrives-en-ukraine/

Au sujet de Taïwan, le GIAT avait proposé un Leclerc "survitaminé" avec une M134 Gatling 7,62 mm montée sur le côté de la tourelle avec un bon caisson à munitions. Du sérieux pour contrer les vagues d'assaut sur les plages. Avec les obus-ruches et autres Canister, "l'ambiance" était garantie. :blush:

La Chine a levé un sourcil et l'affaire est tombée à l'eau (celle qui entoure Taiwan...:tongue:).

Un article de 2009 sur un obus Canister pour le Leclerc. Qu'en est-il aujourd'hui, mis à part le futur M3M ?

https://lemamouth.blogspot.com/2009/11/un-canister-qui-relance.html?m=1

Edited by Kamelot
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, BPCs a dit :

En fait cet article échaffaude des hypothèses d'utilisation du 10RC... sans que cela soit pour le moment  confronté à la réalité des combats ukrainiens.

Ceci dit j'attends avec impatience le Retex du 10RC en Ukraine, où je pense que le besoin est plus du type artillerie d'appui que combat antichar.

Oui une Retex face aux T72 Russes

Edited by LBP
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, LBP a dit :

Oui une Retex face aux T72 Russes

Un Retex T72 Vs 10RC ? Évidemment pas en Face2Face ! Mais avec le "Polynege du pauvre" ukrainien ? Là ça serait intéressant !

Car apparemment les Ukrainiens ont un logiciel sur tablette Android, Kropyva, permettant une solution de tirs sur coordonnées fournies par un drone. Apparemment avec un kill revendiqué en NLOS à plus de 10000 m d'un T-64 sur un char russe :

https://www.forbes.com/sites/davidhambling/2022/09/01/how-ukrainian-gunner-scored-a-record-breaking-tank-to-tank-kill-from-six-miles-away/?sh=1f885efb1c10

Citation

Figuring out where to exactly aim the gun when the target is out of sight is quite a challenge, which is where Kropyva (“Nettle”) comes in. Back in 2014, a Ukrainian volunteer organization called Army SOS set out to help the military. The organization had many technical specialists who were able to help with drones, but these were not enough on their own. The team also developed Kropyva, proprietary intelligence mapping software running on any Android tablet. This has greatly increased the effectiveness of drone reconnaissance and found many other uses. (Army SOS is supported by public donations – you can give here).

 

  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

12 hours ago, BPCs said:

Car apparemment les Ukrainiens ont un logiciel sur tablette Android, Kropyva, permettant une solution de tirs sur coordonnées fournies par un drone. Apparemment avec un kill revendiqué en NLOS à plus de 10000 m d'un T-64 sur un char russe :

Merci pour ce scoop.  Sait on combien de tir ont ete necessaire et vs qu'elle type de tank?  Car l'article ne donne pas ce detal. 

Plus bas dans l'article, il est question d'un autre affrontement contre 3 BMP "enterres" qui aurait necessite 20 tirs d'obus explosifs. 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 15/03/2023 à 22:37, BPCs a dit :

En fait cet article échaffaude des hypothèses d'utilisation du 10RC... sans que cela soit pour le moment  confronté à la réalité des combats ukrainiens.

Ceci dit j'attends avec impatience le Retex du 10RC en Ukraine, où je pense que le besoin est plus du type artillerie d'appui que combat antichar.

Effectivement.

Mais ça semble très réaliste comme hypothèse , moi je verrais bien aussi en mode coup d'arrêt et freinage via de l'embuscade AC couplé aux capacités missiles AC portable . Enfin je vois ça dans l'optique ou les russes tentent encore le coup par le nord pour faire tomber Kiev , car ça reste un choix possible . Bon ça n'a pas été une réussite la 1ère fois , mais vu l'optique ou il ne faudrait pas que la guerre s'enlise de manière très longue , ben voilà Kiev reste quand même un objectif stratégique ai niveau politique et donc comme symbole fort ou pour rappel Poutine on reste dans la mise en avant d'une opération spéciale pour nettoyer un nid de "nazis" .

Franchement je pense que notre format et types de matos , armement au niveau de l'Armée de Terre durant a guerre Froide était vraiment bien au point , et je pense qu'avec notre armée de l'Air on aurait put faire du bon travail en cas d'attaque soviétique même si on a jamais été sûre que ça pourrait arriver .

je pense que cela est arriver mais là en 2022 , et non en Europe de l'ouest mais en Ukraine .

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 17/03/2023 à 11:29, Gibbs le Cajun a dit :

Franchement je pense que notre format et types de matos , armement au niveau de l'Armée de Terre durant a guerre Froide était vraiment bien au point , et je pense qu'avec notre armée de l'Air on aurait put faire du bon travail en cas d'attaque soviétique même si on a jamais été sûre que ça pourrait arriver .

Entre un organigramme théorique des unités et les réalités opérationnelles, il y a tout un univers... d'autant qu'il existait, à l'époque, un manque de professionnalisme et de moyen certain, même si la "masse" existait.

Le Pacte de Varsovie était d'un autre tonneau, sans l'idéaliser, que la Russie d'aujourd'hui. 

Link to comment
Share on other sites

Le 17/03/2023 à 09:40, Lordtemplar a dit :

Merci pour ce scoop.  Sait on combien de tir ont ete necessaire et vs qu'elle type de tank?  Car l'article ne donne pas ce detal. 

Plus bas dans l'article, il est question d'un autre affrontement contre 3 BMP "enterres" qui aurait necessite 20 tirs d'obus explosifs. 

Apparemment c'est 20 obus pour finir le tank vu la correction progressive du tir via le drone : c'est ce qui est dit dans le tweet de Ukraine weapons tracker

"What is possibly the longest tank-to-tank kill ever - a Ukrainian T-64BV tank crew reportedly managed to destroy a Russian tank from a distance of 10600 meters in indirect fire mode using 125mm HE-FRAG projectiles. As claimed, it took 20 projectiles to finish the tank."

Quant au tank touché, on dira que ce n'est pas un Armata... mais qu'on a un peut de mal à deviner quel type ? Pas beaucoup de briques réactives peut-être ? Mais la vidéo n'est pas très instructive...

6rOoUXpIAmAh8D9x?format=jpg&name=medium

Je trouve assez démonstratif que ce tank qui était embusqué suivant les grands principes, derrière une maison, à l'abri ( certe incomplet) du feuillage d'un arbre puisse se faire dézinguer comme cela.

Notamment, les T6x/7x obéissaient aux canons du design des MBT en étant très peu hauts...

main-qimg-a557ac768a5996551580c4a92f7176

Sauf que vu d'en haut, une différence de hauteur n'apporte rien de plus.. c'est la surface qui compte...

Edited by BPCs
  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, BPCs a dit :

Je trouve assez démonstratif que ce tank qui était embusqué suivant les grands principes, derrière une maison, à l'abri ( certe incomplet) du feuillage d'un arbre puisse se faire dézinguer comme cela.

… Est-on vraiment sûr de la réalité de cette destruction et surtout avec la distance annoncée ? 20 tirs ? Au premier où au deuxième, sauf chenille ou transmission endommagée, tu quitte ta position, non ? 

Les chiffres me font plus l’effet d’un argument marketing qu’autre chose … :wink:

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Ardachès a dit :

… Est-on vraiment sûr de la réalité de cette destruction et surtout avec la distance annoncée ? 20 tirs ? Au premier où au deuxième, sauf chenille ou transmission endommagée, tu quitte ta position, non ? 

Les chiffres me font plus l’effet d’un argument marketing qu’autre chose … :wink:

Apparemment ce Kill à cette distance a été contesté.

Après, détruire un Tank à l'arret en NLOS grâce à un observateur d'artillerie n'est pas novateur en soit.

Ce qui rebat les cartes c'est la "démocratisation" de l'observation d'artillerie, devenue ubiquitaire au moyen de drones et du tir en NLOS via un logiciel Android sur Smartphone ou tablette.

Edited by BPCs
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Hum , je ne me base que sur l'organisation mais sur le fait qu'on s'entraîner à l'époque , et les conscrits étaient plus souvent sur le terrain qu'à la caserne .

Je n'ai pas eu la même vision, ni eu la même expérience dans un RIMA ("considéré" comme "semi-displinaire" (?)...:tongue:) en 1976 (sécheresse !). Certes, nous avons passé plus de temps en manoeuvre ou sur le terrain qu'en caserne et avons effectué beaucoup de tir (pratiquement toutes les armes et matériels de l'infanterie de l'époque), piégeage, minage, embuscade, etc... Bref, de la guerrilla mais dans un cadre académique convenu (DOT, 11eme DI) avec des moyens empiriques et asymétriques faces aux menaces potentielles (troupes aéroportées et Méca soviétiques..., sans le dire). On "attaquait" les chars avec les 106 SR, LRAC 73/89, grenades à fusils et les dents: Sus aux T-62, BMD, BTR et autres BMP ! Le Milan venait juste d'arriver. :laugh: 

J'ai sévi dans une section appui d'une compagnie dite "commando" (tout était commando à l'époque, même la marche...) et pratiqué le M 81 en particulier. Très intéressant avec ses méthodes de tir, mais pas léger à trimballer (et sans les munitions  !)... Le tir de nuit était interdit. :huh:

Toutefois le point fort était la rusticité (à ne pas confondre avec résilience) et l'enseignement militaire opérationnel apporté par quelques rares cadres "moustachus et professionnels". J'ai eu cette chance, comme aussi de "côtoyer" les FUMACO, Légion et Para (Chuteur Op.) à l'ETAP de Pau. Une sacrée expérience avec des Guerriers d'une grande humilité. Respect !

Je passe sous silence les quelques périodes de Réserve au début des années 80...:rolleyes:

Pour le reste, et de notoriété publique, il faut toujours considérer que les réservoirs de forces (Régiments) ne peuvent délivrer, hier comme aujourd'hui, que 33 % de potentiel opérationnel matériel et humain dans un temps raisonnable. D'où mon propos plus haut.

L'opération Daguet a été révélatrice de la problématique de l'emploi des moyens et de l'usage politique de l'époque.

Aujourd'hui, la différence est grande avec la professionalisation, les moyens modernes et les centres d'entraînement (Les drill !...). La "masse" étant différente, il est vrai.

Loin de moi l'idée de dire que les militaires d'aujourd'hui ne sont pas opérationnels, ils ont fait leurs preuves et largement !

Seulement, il ne faudrait pas surestimer les moyens réellement disponibles et opérationnels en observant les organigrammes des forces ou en comptabilisant des GTIA théoriques.

Désolé pour cette digression. :biggrin:

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Kamelot a dit :

Je n'ai pas eu la même vision, ni eu la même expérience dans un RIMA ("considéré" comme "semi-displinaire" (?)...:tongue:) en 1976 (sécheresse !). Certes, nous avons passé plus de temps en manoeuvre ou sur le terrain qu'en caserne et avons effectué beaucoup de tir (pratiquement toutes les armes et matériels de l'infanterie de l'époque), piégeage, minage, embuscade, etc... Bref, de la guerrilla mais dans un cadre académique convenu (DOT, 11eme DI) avec des moyens empiriques et asymétriques faces aux menaces potentielles (troupes aéroportées et Méca soviétiques..., sans le dire). On "attaquait" les chars avec les 106 SR, LRAC 73/89, grenades à fusils et les dents: Sus aux T-62, BMD, BTR et autres BMP ! Le Milan venait juste d'arriver. :laugh: 

J'ai sévi dans une section appui d'une compagnie dite "commando" (tout était commando à l'époque, même la marche...) et pratiqué le M 81 en particulier. Très intéressant avec ses méthodes de tir, mais pas léger à trimballer (et sans les munitions  !)... Le tir de nuit était interdit. :huh:

Toutefois le point fort était la rusticité (à ne pas confondre avec résilience) et l'enseignement militaire opérationnel apporté par quelques rares cadres "moustachus et professionnels". J'ai eu cette chance, comme aussi de "côtoyer" les FUMACO, Légion et Para (Chuteur Op.) à l'ETAP de Pau. Une sacrée expérience avec des Guerriers d'une grande humilité. Respect !

Je passe sous silence les quelques périodes de Réserve au début des années 80...:rolleyes:

Pour le reste, et de notoriété publique, il faut toujours considérer que les réservoirs de forces (Régiments) ne peuvent délivrer, hier comme aujourd'hui, que 33 % de potentiel opérationnel matériel et humain dans un temps raisonnable. D'où mon propos plus haut.

L'opération Daguet a été révélatrice de la problématique de l'emploi des moyens et de l'usage politique de l'époque.

Aujourd'hui, la différence est grande avec la professionalisation, les moyens modernes et les centres d'entraînement (Les drill !...). La "masse" étant différente, il est vrai.

Loin de moi l'idée de dire que les militaires d'aujourd'hui ne sont pas opérationnels, ils ont fait leurs preuves et largement !

Seulement, il ne faudrait pas surestimer les moyens réellement disponibles et opérationnels en observant les organigrammes des forces ou en comptabilisant des GTIA théoriques.

Désolé pour cette digression. :biggrin:

J'ai fait un post mais il apparaît pas encore .

J'espère qu'il sera vite mis en place ...vu le temps que ça m'a pris , sous morphine c'est pas top ...

C'est saoulant ça ! On fait un putain de message , on post sur le forum et il disparaît !!!

Désolé faut que je refasse un message complet !

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Kamelot a dit :

Désolé pour cette digression

Meuhnon meuhnon, ces tranches de vies sont toujours intéressantes.

A continuer et approfondir, je suis sûr que les modos laisseront toute leur place à vos recits.

[moi j’ai été un des derniers à faire un service militaire, mais EOR et armée de l’air : les « Sous-doués passent le bac à Woodstock:bloblaugh: »

J’ai l’habitude de dire , que le service militaire n’avait plus de sens à cette époque, à force de renoncements et d’économies. Les aviateurs du contingent n’étaient poussés à rien, en CI comme sur affectation : discipline à 2 balles, un peu de MAP, presque pas de verte, micro chouïa de tir au MAT 49, et une vie de glandouille alcoolisée interrompue de quelques tâches ménagère, tic… Beurk !

Avec ça, seuls les derniers volontaires, ou les vraiment trop cons pour se faire réformer peuplaient les CI. Et se faisaient chier. C’est ce qui m’a décidé à faire l’EOR d’Evreux d’ailleurs: ma chambrée à l’incorporation à Avord respirait trop la misère (première et dernière fois de ma vie que j’étais, de loin, le plus grand : « Hirondelle ! Petit, lunettes : derrière ! ». Et le niveau des instructeurs…

Bref, Mont de Marsan et avant Evreux, c’est des super souvenirs pour le non militaire, mais le reste : quelle pitié ! (Defendre un DAMS avec 3 pelots boiteux, mal équipés d’un antédiluvien PM, c’était n’imp’ à un point… Énormes rigolades d’autodérision garantie !
 

Révélation

Je jure que c’est vrai : je me suis retrouvé un soir avec quelques gonziers: littéralement, ils avaient tous une boiterie ou un bec de lièvre ! De toutes façons, la base était dans les premières heures des exercices survolée à basse altitude par des aéronefs ennemis et les sirènes ne résonnaient qu’après leur passage. Les jours suivant, les copains en fonction à l’escadron de chasse nous disaient que ça se passait beaucoup mieux !

Sûrement pas partout pareil. Il y avait un rpima ( le 6em je crois) à côté avec lequel je « travaillais » parfois : déjà, tenue verte impeccable, pas de petits ventre et la démarche bondissante: c’était la lune ! Mon colon a moi était alcoolique au dernier degré et je devais habiller mon ´pitaine ou faire marcher ses troupes lorsqu’il y avait une prise d’arme :pleurec:.

Par contre : fenêtre sur piste : mirage 4 jato, f1 en pagaille, quelques pelles à tarte électrique qui faisait le buzz, et, CEAM oblige, f18, Crusader (inoubliable au crépuscule avec les gyrophares éclairant sous l’aile basculée) et même mig 21 ! Sûrement pleins d’autres trucs dont je ne me souviens pas. Je ne sais pas si la réglementation a changé, mais la BA 118 est presque en centre-ville et certains pilotes travaillaient leurs présentations au dessus des pistes. La classe, quand une de leurs figures oriente leur tuyère vers tes fenêtres, tout vibre chez la chtite Hirondelle !

Les crotaux de l’EDSA pissaient l’huile et les cocoye avaient la goutte. Au milieu de tout ça, les naviguants, eux, gardaient de l’allure malgré leurs cheveux longs, et nous rendaient nonchalamment nos coups de raquette devant le mess (ou l’alcool était gratuit et à volonté pour les aspi, chargés en quelques sortes de distraire le célibat géographique des mecs du CEAM par leur pitreries. Je dois dire qu’on réussissait assez bien, tout en conservant une forme physique acceptable à force de combats acharnés dans nos bâtiments, à coup de fusil à eau…

Bref, beaux souvenirs perso, mais même à l’instruction à Evreux, on donnait surtout dans la discipline idiote (qui tenait lieu d’aguerrissement :) et beaucoup moins dans l’éducation militaire. Les copains chanceux (qui ne portaient pas de lunettes) , qui ont pu prolonger à Pau pour obtenir des ailes TAP, ont peut être davantage profité.

J’aurais bien aimé que mes fils aient eux aussi une petite période militaire, mais une vraie, avec marches obligatoire et camps humides dans la verte histoire de faire un peu de scoutisme ! Hélas, je suis encore surpris de les trouver si nouilles quand on randonne ensemble :blush: Et puis, qui sait si un tout petit vernis militaire ne s’avèrera pas un jour vital, si monaco décide une opération spéciale :bloblaugh:

[un peu long pour pas grand chose, je me suis laissé emporté… j’espère que ça donnera envie à nos glorieux anciens conscrits de partager un peu de leurs barouds !]

 

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 34 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

C'est saoulant ça ! On fait un putain de message , on post sur le forum et il disparaît !!!

Désolé faut que je refasse un message complet

Accroche toi Gibbs, c’est très apprécié.

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Kamelot

Ben déjà ou ais-je dit que le format actuel était suffisant ?

Ou ai je parlé des organigrammes actuels ?

Pour la rusticité , ambiance commando c'était encore le cas dans les années 90 vu qu'on passait plus de temps sur d'autres missions que notre spécialité de base ...

Aujourd'hui les gens ne sont plus rustique comme avant mais on a fait évoluer la formation pour développer le côté rustique ,physique , morale etc 

... C'est juste plus long , mais la finalité reste la même , on juge le produit fini qu'au final et pas avant .

Pour les effectifs de la guerre Froide ,et les moyens , ben désolé mais ça tenait la route , le Milan était pas là mais le missile S11 sur les AM13 , ou VLRA si ça exister. Les roquettes ben permet aux fantassin de saturer l'environnement de l'adversaire , et le missile AC lui de faire une destruction quasi totale d'un char lourd .

Les lances roquettes restent toujours d'actualité , avec l'idée de pouvoir taper des cibles plus légère qu'on tank lourd ,mais aujourd'hui on peut taper sur du VCI APC , et en mode saturation on peut rendre aveugle un tank en pétant les episcopes sans avoir de faire du tir précis , d'ailleurs la saturation de roquettes force justement à avoir une meilleure capacité à faire face à la multiplication d'équipes AC sur roquette ou missiles .

Donc le choix de nos matos actuel est dans la continuité , et il est le bon même si je pense que le retour d'un VCI chenillés au côté de nos Leclers seraient pertinent. Idem pour l'artillerie sous casemate comme l'était 'AUF1 au niveau BB .

Le VBCI resterait une capacité entre le lourd et le médian , Comme réserve en sachant que l'idée sera d'avoir toutes le capacités de puissance de feu des moyens de chacune des types brigade , qu'elle soit lourde , ou médiane ( les légers étant aussi apte à gérer un environnement haute intensité) vu qu'on a tout le monde sous blindage par rapport à la ferraille du champs de bataille ou l'artillerie est en masse .

Pour la masse ,ça passera forcément par une réserve active en comparaison de ce qu'elle est actuellement, déjà on voit que des régiments ont opté pour former leur unité élémentaire de réserve en mode emploi sur VBL dans un des régiments de char , pour un travail d'éclairage reconnaissance ou comme au 3e RAMa on fait servir sur du mortier de 120 mm des réservistes , offrant une boite a outils artillerie régimentaire un plus via du Caesar , du Griffon 120 MEPAC qui vont arriver et le top serait que la batterie de réserve serve du du 120 tracté , son coût d'entretien étant rien tout en offrant une capacité en efficacité presque égale à du 155 en terme de destruction , létalité dans le rayon de destruction de l'obus de 120 .

Le Griffon et le Serval remplace le VAB et ils seront très utiles , tout comme l'aura été le VAB qui m'aura bien servi quand j'étais pilote VAB ,que ce soit en France ou en opex . 

Donc contrairement à se que vous dire je n'ai jamais mis en avant l'organigramme de GTIA comme élément suffisant ,je ne parle même pas ....

Par contre la puissance et les portées de tir et d'observation de chaques outils , du Leclerc au Jaguar , VBCI et Griffon/Serval , pour le moment nos VBL , nos caesars , LRU , 120 tracté ou bientôt MEPAC , si je fais le points des capacités de destruction des différents armements,. Entre du 120 Leclerc, du 40mm et du MMP qui sera commun entre ceux monté sur Jaguar et ceux des postes de tir ded équipes AC , du 25 mm du VBCI , les 12,7 et MAG 58 , bientôt du LG40 mm en tourelle au ,ben avec les optiques ont à augmenter la précision et la létalité des armements de nos engins de combat .

Moi je vois la précision pour notre artillerie, et qu'elle soit technologique pi basique comme avec notre mortier de 120 mm tracté , Idem on a des munitions intelligentes aussi qui devront être mis en place .

Donc mon propos n'est pas de dire que le format actuel est suffisant , bien évidement qu'il ne l'est pas ,par contre on reste dans la continuité des armements et engins blindés qui ne doivent pas être vu comme employable au niveau GTIA , mais bien en mode division , ou l'idée sera d'avoir toutes les efficacités des armes et moyens d'observation afin d'avoir la capacité à créer nos propres kill zone , de facto on est plus sur une vision GTIA avec des unités de la même brigade ,mais sur tous les moyens proposé dans chaque brigade , lourde ou médiane et même légère . C'est la capacité à faire travailler des éléments de chaque type de brigades qui rendra possible la létalité en ayant toutes les portées possibles en capacité de portée de tir , voyant la capacité de protéger nos leclercs des menaces à courte portée mais sans pour autant être incapable de traiter au delà des distance courtes quand on protège la pointe blindée issu d'une brigade blindée ,le jaguar lui et ses vbl complèteront la protection rapprochée du Leclerc qui déjà possède son escouade de VBL et les fantassins mecanisés sur VBCI tout en étant apte à mener des coups d'arrêts ou embuscades AC .en sachant que les unités sur Griffon seront aussi employable avec l'idée qu'il faudra du monde pour tenir le terrain conquis ou a défendre . 

Et avec le MMP qui sera commun chez les fantassins comme nos cavaliers sur Jaguar , on est deja dans la capacité à mener un combat de haute intensité ,eg je n'aborde même pas la capacité ALAT qui sera la partie.

De facto cela veut dire qu'on a les bons outils , mais se qui manque c'est les effectifs . 

De facto je ne comprend pas pourquoi vous me parlez du de l'organigramme actuel de nos armées , de la vision des GTIA etc ... Puisque je n'ai mis en avant que la période guerre Froide ....

Une chose est sûre ,avec les effectifs à la hausse on garantira une capacité à gérer l'attrition des personnels et du matos , mais il faut augmenter les effectifs , le nombre des matos que je mets en avant plus haut .

Donc j'espère être plus clair ...

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Gibbs le Cajun a dit :

J'ai fait un post mais il apparaît pas encore .

J'espère qu'il sera vite mis en place ...vu le temps que ça m'a pris , sous morphine c'est pas top ...

C'est saoulant ça ! On fait un putain de message , on post sur le forum et il disparaît !!!

Désolé faut que je refasse un message complet !

Gibbs, passé un certain nombre de caractères les messages ne sont pas postés. C'est un bug récurrent depuis des mois qui est particulièrement saoulant. Pour l'éviter segmente tes posts en plusieurs messages.

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...