Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

A10 Warthog : Histoire/Utilisation et Upgrades


Warrer3
 Share

Recommended Posts

il y a 56 minutes, Kiriyama a dit :

Peut-être trop spécialisé.

AMHA c'est entre-autres qu'à Mach 0.58 en vitesse de pointe, il est incapable de suivre un Liner et donc totalement inadapté à la mission première d'une force aérienne : la police du ciel.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Obelix38 a dit :

AMHA c'est entre-autres qu'à Mach 0.58 en vitesse de pointe, il est incapable de suivre un Liner et donc totalement inadapté à la mission première d'une force aérienne : la police du ciel.

Oui enfin y'a pas que la Suisse dans la vie.

La RFA à l'époque était tout indiquée pour utiliser des Warthog 

Link to comment
Share on other sites

La RFA avait développé l'Alpha Jet A pour une mission assez comparable.

L'Italie et le Brésil ont développé l'AMX. L'Angleterre avait ses Harrier sans oublier des Hawk et des Jaguar.

La France avait des SuE et des Jaguar.

Il y avait un marché pour un avion rustique et subsonique ... mais le A-10 était le plus gros (cher ?) et il a été disponible pour l'export assez peu de temps (entre le moment ou toute la production n'était plus réservé pour l'USAF et la fin de la production)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Teenytoon a dit :

Oui enfin y'a pas que la Suisse dans la vie.

La RFA à l'époque était tout indiquée pour utiliser des Warthog 

Je ne pensais pas à la Suisse (qui a quand même plus d'exigences que la simple police du ciel) et à des achats moins anciens que la chute du mur :happy:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Obelix38 a dit :

Je ne pensais pas à la Suisse (qui a quand même plus d'exigences que la simple police du ciel) et à des achats moins anciens que la chute du mur :happy:

Ah ben après la chute du mur le A10 n’était plus produit, non ?

Édition : Si 715 appareils (dont un biplace) furent construits pour l'USAF entre 1975 et 1984. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 22/01/2022 à 01:11, Teenytoon a dit :

Ah ben après la chute du mur le A10 n’était plus produit, non ?

Édition : Si 715 appareils (dont un biplace) furent construits pour l'USAF entre 1975 et 1984. 

On pourrait  pas en reproduire ?

Je veux dire les américains ?

Ils ont bien les plans  ?

Et puis si ils savent refaire des ailes ils peuvent bien refaire un fuselage.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Snapcoke a dit :

On pourrait  pas en reproduire ?

Je veux dire les américains ?

Ils ont bien les plans  ?

Et puis si ils savent refaire des ailes ils peuvent bien refaire un fuselage.

En France et en Europe, la pérennité de la supply chain est un vrai sujet. S'il est techniquement possible de recréer un outil industriel (quand des fournisseurs ont coule, les outils ont été mis à la benne, les plans/méthodes/documentations ont été perdues) le coût est souvent prohibitif et la pertinence économique pas la.

Pas spécialement de raison que ce soit différent ailleurs,cf les fantasmes de production de F22 supplémentaires par exemple. 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Snapcoke a dit :

On pourrait  pas en reproduire ?

Reproduire implique un redesign partiel parce que certains composants, équipements ou matériaux n'existent plus. Soit parce qu'ils sont tombés en désuétude, soit parce qu'ils sont dorénavant interdit d'emploi, soit parce qu'ils ont évolué et ont maintenant des caractéristiques différentes. C'est cette lente évolution qui impose une sorte de veille technologique chez les constructeurs pour adapter en permanence leur capacité de production (y compris celle des rechanges pendant toute la durée de vie du produit) à ce qui est disponible sur le marché à l'instant T, et éventuellement à accumuler un stock de pièces/composants pour couvrir l'intégralité (théorique) des besoins futurs.

Avoir les plans c'est bien, mais pour construire il faut des plans qui s'appuient sur les moyens du moment et pas sur ceux d'il y a 50 ans.

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
On 1/21/2022 at 1:11 AM, Obelix38 said:

AMHA is among other things that at Mach 0.58 in top speed, it is unable to follow a Liner and therefore totally unsuited to the primary mission of an air force: the police of the sky.

La blague avec le A-10 "que tandis que les autres pilotes portent des montres, les pilotes de A-10 portent des calendriers" me vient à l'esprit. 

 

 

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Depuis février l'A-10 mène des essais d'intégration de la SDB.

On peux voir sur les images 16 GBU-39 emportées.

Cela doit être compliqué, au delà d'un certain nombre de cibles, de les désigner en une fois pour le pilote, non?

La SDB peut elle être désignée avec des coordonnés extraient par un pod (Litening/Sniper) ou est elle tirée avec des coordonnés pré-enregistrés?

https://theaviationist.com/2022/03/28/the-a-10-prepares-for-bomb-truck-configuration-carrying-16-gbu-39-sdbs-during-developmental-tests/

fotnhz10.jpg

fotnjb10.jpg

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

http://www.opex360.com/2022/05/12/lavion-tueur-de-chars-a-10-warthog-fait-son-retour-en-europe/

... la menace soviétique écartée et, aussi, pour des raisons budgétaires, le nombre d’escadrons d’A-10 « Warthog » affectés en Europe diminua progressivement. Et le dernier fut désactivé en 2013... Toujours est-il que, dans le cadre des mesures de réassurance prises par l’Otan, l’US Air Force a annoncé, la semaine passée, l’arrivée en Europe de dix A-10 Warthog appartenant au 104th Fighter Squadron de l’Air National Guard, basé dans le Maryland. Ayant transité par l’Islande, quatre de ces avions ont ensuite pris la direction de la Norvège tandis que les six autres ont mis le cap vers la Macédoine du Nord, afin de prendre à l’exercice Swift Response, de l’Otan. La durée de leur mission en Europe n’a pas été précisée. Cependant, l’US Air Force a indiqué que ces dix A-10 « Warthog » seront déployés en Pologne, en Lettonie, en Lituanie et en Estonie. 

Chose intéressante concernant son fameux canon de 30mm

Cette annonce a coïncidé avec celle concernant des essais ayant consisté à vérifier la capacité des A-10 Warthog à détruire des chars dotés d’un blindage réactif explosif, censé réduire l’impact d’un projectile et d’empêcher toute perforation. « Les analystes ont pu évaluer les dommages infligés aux chars et déterminer qu’ils étaient devenus inopérants », a résumé l’ACC. Pour détruire un blindé, un A-10 utilise 120 obus perforants, ce qui signifie qu’il peut en viser neuf ou dix avant d’épuiser ses munitions, a-t-il précisé.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Le programme de reconfiguration des ailes se déroule alors que l'USAF étrangle la force A-10 par d'autres moyens dans l'espoir d'immobiliser définitivement ce type d'avion en 2028. 

De nouveaux ensembles d'ailes plus robustes qui prolongeront la durée de vie de l'A-10 Thunderbolt de milliers d'heures de vol arrivent, même si l'armée de l'air américaine continue de faire des projets pour mettre au rancart ces jets d'appui aérien rapproché.

Boeing a livré 173 ensembles d'ailes dans le cadre d'un effort initial de remise en état des ailes achevé en 2017. La ligne de production est restée en sommeil avant que l'armée de l'air ne commande de nouveaux ensembles d'ailes en 2019. En partenariat avec Korean Aerospace Industries, Boeing a annoncé la livraison du premier des 50 nouveaux ensembles d'ailes en commande à la base aérienne de Hill à Ogden, dans l'Utah, le 25 mai. Les techniciens de maintenance de l'Air Force ont déjà commencé à intégrer les ailes plus durables sur un A-10, selon Boeing.

Chaque jeu d'ailes est composé d'un ensemble d'ailes extérieures, d'un ensemble d'ailes centrales, de surfaces de contrôle et d'un kit d'intégration au fuselage, conçu pour prolonger la durée de vie d'un A-10 de 8000 heures de vol à 10 000 heures, et peut-être bien au-delà.

"Boeing travaille avec diligence pour livrer les nouvelles ailes dont la flotte d'A-10 a tant besoin", a déclaré le lieutenant-colonel Jaclyn Melton, responsable matériel des programmes A-10 au sein du bureau du programme système A-10 de la base aérienne de Hill, dans un communiqué. Boeing est sous contrat avec une valeur maximale de 999 millions de dollars pour produire jusqu'à 112 jeux d'ailes et kits de rechange jusqu'en 2030.

La suite si cela intéresse quelqu'un https://www.thedrive.com/the-war-zone/new-wings-for-a-10-arrive-as-air-force-wants-warthog-retired-in-five-years

 

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

En tout cas, au vu de ce qui se passe en Ukraine, mon avis (donc pas grand chose, mais ce forum est là aussi pour cela) est que le A-10 sera peut-être remplacé par des drones ou munitions rôdeuses plus vraisemblablement que par des F-35...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, gustave a dit :

En tout cas, au vu de ce qui se passe en Ukraine, mon avis (donc pas grand chose, mais ce forum est là aussi pour cela) est que le A-10 sera peut-être remplacé par des drones ou munitions rôdeuses plus vraisemblablement que par des F-35...

Cela suppose d'avoir une communication fiable avec ces drones ou munition rôdeuses, ce qui ne sera pas garanti à l'avenir. :unsure:

Il faudra donc prévoir une liaison radio qui résiste au brouillage, et si la solution vient de l'espace, il restera toujours la possibilité de détruire les satellites, bref une course classique entre l'épée et le bouclier . . . :dry:

C'est pourquoi je pense que la fin des appareils pilotés n'est pas pour tout de suite, du moins dans un conflit symétrique. Ce qui ne veut pas dire que les drones et munitions rôdeuse ne se développeront pas, au contraire, mais que ces moyens viendront en complément bas-cout une fois un certain niveau de "supériorité hertzienne" assurée . . . par des engins pilotés ou des moyens conventionnels mais autonomes une fois tirés (missiles) . . . :blush:

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, Obelix38 said:

Cela suppose d'avoir une communication fiable avec ces drones ou munition rôdeuses, ce qui ne sera pas garanti à l'avenir. :unsure:

Il faudra donc prévoir une liaison radio qui résiste au brouillage, et si la solution vient de l'espace, il restera toujours la possibilité de détruire les satellites, bref une course classique entre l'épée et le bouclier . . . :dry:

C'est pourquoi je pense que la fin des appareils pilotés n'est pas pour tout de suite, du moins dans un conflit symétrique. Ce qui ne veut pas dire que les drones et munitions rôdeuse ne se développeront pas, au contraire, mais que ces moyens viendront en complément bas-cout une fois un certain niveau de "supériorité hertzienne" assurée . . . par des engins pilotés ou des moyens conventionnels mais autonomes une fois tirés (missiles) . . . :blush:

Les drones peuvent servir de relai de communication entre eux ... pour construire un maillage réseau genre WiFi ... les solutions techniques existent déjà ... c'est pas super discret, ca ne garanti pas un gros débit, mais comme connexion de secours pour le télé-pilotage ça fera très bien le job.

Évidement pour que ça marche il faut suffisamment de drone en l'air, et répartis de manière assez homogène pour qu'on est pas besoin d'avoir des communications inter drone à longue portée.

Mais au dessus d'une bataille on peut tres bien imaginer qu'on ait besoin d'une communication directe qu'à deux ou trois drone qui servent de routeur vers le reste de la formation. Si on en perd un un autre reprend la fonction etc.

Même chose au sol ... on peut imaginer des engins - potentiellement automatisé et jetable, pas besoin d'un truc hautement capable - servant de relai de com' sacrificiel ... pour ne pas exposer l'émetteur primaire.

Évidement ça oblige à créer dans les éléments AlaT - si une parti du parc de relai est piloté - ou équivalent - chez les transmetteurs si les relais sont au sol ou volant de manière automatique - ... des unités de soutien au télépilotage et téléinformation des engins dépendant de l'AdT.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
il y a 29 minutes, g4lly a dit :

Les drones peuvent servir de relai de communication entre eux ... pour construire un maillage réseau genre WiFi ... les solutions techniques existent déjà ... c'est pas super discret, ca ne garanti pas un gros débit, mais comme connexion de secours pour le télé-pilotage ça fera très bien le job.

Évidement pour que ça marche il faut suffisamment de drone en l'air, et répartis de manière assez homogène pour qu'on est pas besoin d'avoir des communications inter drone à longue portée.

Mais au dessus d'une bataille on peut tres bien imaginer qu'on ait besoin d'une communication directe qu'à deux ou trois drone qui servent de routeur vers le reste de la formation. Si on en perd un un autre reprend la fonction etc.

Pour qu'un maillage de communications fonctionne, il faut soit des antennes omnidirectionnelles peu onéreuses et s'affranchissant d'une conaissance précise de la position des nœuds, mais alors sensibles à un brouillage provenant de presque n'importe-où, soit des antennes directives (que ce soit mécaniquement ou électroniquement) pour pointer uniquement vers les nœuds du réseau, et là on tombe sur des systèmes qui sont tout sauf miniaturisés** et/ou économiques . . .

**Si je prends l'exemple de l'antenne au sol de Starlink (à balayage électronique actif), on pourrait imaginer possible de l'intégrer dans un drone de type TB2 à fuselage plat pour une liaison par satellite, mais pas dans plus petit (Switchblade) . . .

Edited by Obelix38
Link to comment
Share on other sites

Je voulais surtout dire que pour l'appui direct de forces engagées dans des combats de haute intensité au sol il vaut mieux un avion très manœuvrant, volant très bas et résistant aux tirs, ou des drones armés, parce que le paradigme du chasseur cerclant à 6000m en observant la zone avec son pod pour comprendre ce qui se passe avant de tirer une munition guidée...

Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, gustave said:

Je voulais surtout dire que pour l'appui direct de forces engagées dans des combats de haute intensité au sol il vaut mieux un avion très manœuvrant, volant très bas et résistant aux tirs, ou des drones armés, parce que le paradigme du chasseur cerclant à 6000m en observant la zone avec son pod pour comprendre ce qui se passe avant de tirer une munition guidée...

Le problème des jets haute altitude c'est qu'il faut auparavant reduire la DCA ennemie.

En volant à basse altitude on limite l'efficacité de la DCA missile mais on risque de prendre de la ferraille.

Pour les drones c'est tellement un concept fourre tout qu'il est difficile de faire une généralité.

Entre les éléments organiques au unité d'infanterie ou de cavalerie.

Les drones géré par l'artillerie autant pour le guidage que comme arme ...

Les drones divisionnaire probablement géré par l'ALAT...

Link to comment
Share on other sites

A l'avenir, il va surtout falloir trouver un moyen de se protéger des divers drones qui vont trainer au-dessus du champ de bataille, du quadricoptère civil qui vole à environ 100m à ceux qui volent bien plus haut, c'est à dire commencer par trouver des moyens de les détecter de manière fiable avant d’adapter sa tactique et trouver des moyens fiables pour les perturber ou les détruire . . . Tout ça sans non plus révéler sa position . . . bref, un sacré challenge en perspective . . .

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,800
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FredX
    Newest Member
    FredX
    Joined
  • Forum Statistics

    21.3k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...