Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Notre Marine Nationale, les nouvelles, les effectifs, la composante


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

pour la ZEE , les iles un peu partout, à long terme, je pense en effet qu'il y a plus ou autant de risque d'ingerence etrangere pour fomenter des mouvements independantistes, qu'une veritable action armée.  Du coup, il faut evidemment une marine importante, car sa soutient bien l'economie locale, ca rend l'etat visible, et il faut bien sur faire la polices des peches. Il faut que le service publique soit present, il faut que ca donne des opportunités a des locaux, etc. Le pense que l'on a effectivement un peu abandonné ca sur les 20 dernieres années, et c'est tres bien qu'on remette de POM/PAG, qu'on parle de déployé des a400m localement, qu'il y ait de nouveaux avions de patrouilles maritimes, etc.  Apres, je réagissais juste à cette histoire de reflection en nombre de coques pures

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, zozio32 a dit :

pour la ZEE , les iles un peu partout, à long terme, je pense en effet qu'il y a plus ou autant de risque d'ingerence etrangere pour fomenter des mouvements independantistes, qu'une veritable action armée.  Du coup, il faut evidemment une marine importante, car sa soutient bien l'economie locale, ca rend l'etat visible, et il faut bien sur faire la polices des peches. Il faut que le service publique soit present, il faut que ca donne des opportunités a des locaux, etc. Le pense que l'on a effectivement un peu abandonné ca sur les 20 dernieres années, et c'est tres bien qu'on remette de POM/PAG, qu'on parle de déployé des a400m localement, qu'il y ait de nouveaux avions de patrouilles maritimes, etc.  Apres, je réagissais juste à cette histoire de reflection en nombre de coques pures

Pour l'évolution des coques à capacité hauturière (j'exclue les P400 et autres PAG) ayant fonction de patrouille (temps de paix) ou d'agression/combat (temps de guerre), voilà les moyens alignés par la Marine nationale, en incluant les classe d'Entrecasteaux (BSAOM), qualifiées de patrouilleurs hauturiers et selon les qualificatifs du moment :

                                            1999/2001                            2023                                                              Vers 2035/2040 ?

Frégates 1er rang              - 14 2C60/3C65/9 C70     - 13 2 Hz / 8 Fremm / 3 FLF mod                   - 15 2 Hz / 8 Fremm / 5 FDI

Frégates 2nd rang            - 11 6 FL /5 FLF                  - 8  6 FL  / 2 FLF                                              - 6  6 EPC

Corvettes                          - 18 17 A69 /1 Albatros      - 14 6A69/1 POM/Arago/Malin/L'Astrolabe    - 10 PO/6 POM/ L'Astrolabe
et patrouilleurs hauturiers                                                        4  D'Entrecastreaux (?)                                 4 D'Entrecastreaux (?)

                                            Total : 43                          Total : 31 ou 35                                                        Total : 31 ou 35

Edited by Benoitleg
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Adieu aux vieux serviteurs

Un chantier exceptionnel à Bordeaux pour déconstruire 8 navires de guerre de la marine nationale, Jean Cittone, 24/11/2023

spacer.png

"Le Grand port maritime de Bordeaux, l’un des 18 sites mondiaux agréés par l’Union européenne pour le démantèlement des navires, commence son plus long chantier de déconstruction, qui s’étendra jusqu’en 2026.

.....

25.000 tonnes de ferraille recyclées

«Un travail de mise en sécurité et de préparation aura d’abord lieu pour chaque coque, au poste 429, avant l’entrée en forme, qui se fera successivement, un navire après l’autre, entre 2024 et 2026»,

....."

https://www.lefigaro.fr/bordeaux/un-chantier-exceptionnel-a-bordeaux-pour-deconstruire-8-navires-de-guerre-de-la-marine-nationale-20231124

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Benoitleg a dit :

Adieu aux vieux serviteurs

Un chantier exceptionnel à Bordeaux pour déconstruire 8 navires de guerre de la marine nationale, Jean Cittone, 24/11/2023

spacer.png

"Le Grand port maritime de Bordeaux, l’un des 18 sites mondiaux agréés par l’Union européenne pour le démantèlement des navires, commence son plus long chantier de déconstruction, qui s’étendra jusqu’en 2026.

.....

25.000 tonnes de ferraille recyclées

«Un travail de mise en sécurité et de préparation aura d’abord lieu pour chaque coque, au poste 429, avant l’entrée en forme, qui se fera successivement, un navire après l’autre, entre 2024 et 2026»,

....."

https://www.lefigaro.fr/bordeaux/un-chantier-exceptionnel-a-bordeaux-pour-deconstruire-8-navires-de-guerre-de-la-marine-nationale-20231124


Juste par curiosité : la viabilité économique du démantèlement en France s'est elle améliorée depuis cet article de 2014 ?

https://www.meretmarine.com/fr/defense/ou-en-est-la-marine-nationale-dans-son-plan-de-deconstruction

Citation

Une activité qui n’est pas encore viable économiquement    

Pour l’heure, il s’agit surtout de perdre le moins d’argent possible. Car la déconstruction de navires en Europe n’est pas encore bénéficiaire. « Aujourd’hui, le cours des métaux n’est pas suffisamment haut pour que cette activité soit rentable. Il faut également voir que les bateaux que nous faisons aujourd’hui déconstruire sont les plus anciens, donc les plus difficiles à traiter puisqu’ils contiennent beaucoup de matières dangereuses ». En fait, tout dépend de l’état des coques. Dans certains cas, l’opération est à l’équilibre, ou faiblement déficitaire, de quelques centaines de milliers d’euros. Mais parfois le projet peut se traduire par un déficit de plusieurs millions d’euros. Cette perte est prise en charge par l’Etat, sachant que celui-ci touche le produit de la vente des métaux recyclés (acier, cuivre, inox…), effectuée par l’industriel en charge du chantier. L’amiral Jouot estime néanmoins que le bilan financier de la déconstruction devrait s’améliorer dans les années qui viennent. En dehors de la hausse prévisible de la valeur des métaux, une fois les plus vieilles coques évacuées, la génération suivante sera plus simple à traiter, avec des bateaux n’ayant connu que peu d’attente et, surtout, des coques dépourvues d’amiante. « La dépollution sera plus facile, elle nécessitera moins de personnel et on peut dès lors penser que l’écart de prix sera inférieur ». Dans le même temps, les industriels vont également progresser et faire des gains de productivité. Car actuellement, la filière est en pleine constitution, ce qui signifie une période d’investissement et d’apprentissage. Ensuite, du fait du retour d’expérience, de l’amélioration des processus et de l’amortissement des matériels, des gains seront inévitablement opérés, ce qui devrait permettre de réduire le coût des chantiers. Surtout si ceux-ci disposent d’une bonne visibilité.
 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
il y a 53 minutes, clem200 a dit :

Est-ce que les drones ont eu de la chance où est-ce qu'ils ont réellement réussi à détecter une fregate furtive à 110 km des côtes ?

Dans cette zone, ce ne sont pas les esquifs sentinelles qui manquent.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Stinger said:

A leur décharge, ils ne parlent pas de FREMM mais de Frégate française, en soit, la photo correspond. Par contre... le tag du pays "Guyane Française" ... :bloblaugh: .. ca reste la France tu me diras..

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://lemarin.ouest-france.fr/defense/missiles-contre-drones-des-marteaux-pour-ecraser-des-mouches-475adfba-984a-11ee-b5ab-4c9dbbc4ce19

C'est pas faux, ça fait cher le tir, mais en même temps, pour protéger un bâtiment de 850 millions € et un cargo à 200 millions, il vaut mieux tirer un missile, même à 1 M€ surtout à une distance de 15 Nm permettant de justement le conserver à distance de sécu.(Compliqué de déglinguer un drone avec un canon ,laser ou autre à 30 bornes ...)

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Ronfly a dit :

https://lemarin.ouest-france.fr/defense/missiles-contre-drones-des-marteaux-pour-ecraser-des-mouches-475adfba-984a-11ee-b5ab-4c9dbbc4ce19

C'est pas faux, ça fait cher le tir, mais en même temps, pour protéger un bâtiment de 850 millions € et un cargo à 200 millions, il vaut mieux tirer un missile, même à 1 M€ surtout à une distance de 15 Nm permettant de justement le conserver à distance de sécu.(Compliqué de déglinguer un drone avec un canon ,laser ou autre à 30 bornes ...)

Oui mais ;  y a des moustiques qui tuent ...

du coup métaphore ou périphrase , sais plus :laugh:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Ronfly a dit :

Métaphore c'est pas mal non...

Bien pris :smile:

Plus sérieusement , l’USV qui avait tapé une SW2  SW1 sur son bâbord arrière , avait fait bcq de dégâts et victimes  , plus qu’annoncé aux dires d'un collègue

Edited by ARMEN56
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARMEN56 a dit :

Bien pris :smile:

Plus sérieusement , l’USV qui avait tapé une SW2 sur son bâbord arrière , avait fait bcq de dégâts et victimes  , plus qu’annoncé aux dires d'un collègue

C'est pour ça, c'est bien les missiles Aster. Mais déjà qu'il y a pas beaucoup de missiles dispo en silos, si en plus on les remplacent par des tirs à l'arc et des frondes pour que ça coûte pas cher, c'est pas gagné... Apparemment il faudrait faire la guerre au rabais. En même temps, ça fait 25 ans que l'armée se prépare à la guerre à l'économie.

Link to comment
Share on other sites

il y a 46 minutes, Ronfly a dit :

C'est pour ça, c'est bien les missiles Aster. Mais déjà qu'il y a pas beaucoup de missiles dispo en silos, si en plus on les remplacent par des tirs à l'arc et des frondes pour que ça coûte pas cher, c'est pas gagné... Apparemment il faudrait faire la guerre au rabais. En même temps, ça fait 25 ans que l'armée se prépare à la guerre à l'économie.

Tu fais pas la guerre au rabais mais si ta munition coute plus cher que la cible, c’est une défaite economique. 
ca passe parce qu’on est en mode asymétrique (et encore) et tres periodique. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, wagdoox a dit :

Tu fais pas la guerre au rabais mais si ta munition coute plus cher que la cible, c’est une défaite economique. 
ca passe parce qu’on est en mode asymétrique (et encore) et tres periodique. 

C'est pas faux, mais la situation est ainsi et l'essentiel est sauf meme si pas durable. Allez, aux prochaines ATM des superbes Fremm/FDA, on monte en plus des aster et Narwhal des LMP + M3 de naval group... 

Link to comment
Share on other sites

On en revient toujours à l'intérêt de concevoir nos navires selon une logique de charge utile plutôt que de plateforme. Qui sait quels ennemis et quelles menaces on affrontera dans 10 ans, 20 ans... un navire de guerre aujourd'hui c'est 20 à 50 ans d'opérations. D'où l'intérêt de prévoir des réserves (de place, d'énergie), des systèmes modulaires (des gros VLS rapidement compatibles avec tout types de missiles) et des structures conçues d'avance pour recevoir des mises à jour. Pas sûr que le programme FDI, par exemple, soit parti dans cette direction.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Aisym a dit :

Pas sûr que le programme FDI, par exemple, soit parti dans cette direction.

Le programme FDI a été conçu dans une logique de stratégie industrielle au profit de Naval Group et de son actionnaire Thales: proposer sur le marché export un produit très novateur sur le segment des frégates de moyen tonnage en vue notamment de contrer l'offre TKMS avec la famille Meko ...

Partant de là la Marine Nationale a été priée de faire l'effort d'être le client de lancement; bis repetita placent avec les FLF en leur temps. Ce qui s'appelle se faire gentiment tordre le bras, chez Coppola on aurait dit "on va vous faire une proposition que vous ne pourrez pas refuser ... On oublie les FREMM et ont est prié de prendre des FTi devenues sur le tard (2019) les FDI, et on est également prié de faire l'article à propos de ces nouveau bâtiments.

Bon l'honnêteté commande de dire aussi que ces frégates sont plus grosses que les F70 et qu'en termes de systèmes elles sont vraiment très avancées ... Mais est-ce que la Marine n'aurait pas voulu plus de FREMM au final ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Aisym a dit :

On en revient toujours à l'intérêt de concevoir nos navires selon une logique de charge utile plutôt que de plateforme. Qui sait quels ennemis et quelles menaces on affrontera dans 10 ans, 20 ans... un navire de guerre aujourd'hui c'est 20 à 50 ans d'opérations. D'où l'intérêt de prévoir des réserves (de place, d'énergie), des systèmes modulaires (des gros VLS rapidement compatibles avec tout types de missiles) et des structures conçues d'avance pour recevoir des mises à jour. Pas sûr que le programme FDI, par exemple, soit parti dans cette direction.

Bah faut pouvoir jongler entre ce qui est prévu et qui ne se réalise pas FLF/VLS et ce qui n’est pas prévu qu’on réalise et qui plombe ( FASM/OP3A)

Quoi les FDI ? Elles ont un PSIM plug and play ; c’est le cérébral du SDC navire, en cas d’évolution de ses neurones  on l’envoi chez le garagiste NG qui rétrofite à iso masse de 120 t.

Entre un DCC  début de vie et un DCC fin de vie, on a une marge d’évolution appelée M4 dans le jargon des initiés , avec des limitations centre de gravité KG et du GM  tout ceci pour rester dans les critères de stabilité . Et cette marge n’est pas si conséquente que  ça , voilà!  Par ailleurs on doit rester dans la distribution de poids par tranches pour rester dans la RDM poutre d’origine , bref  au réel et non sur un coin de table, une barcasse c’est pas de la pâte à modeler .

Alors il faudrait peut être prévoir des 10000 tonnes avec une charge utile SDC d’un 5000 t autorisant une marge M4 très conséquente avec peu d’incidence sur le transverse stabilité toussa , des tranches vides conservatoire au cas où pour faire le plein de VLS (*) , ou autres systèmes d’arme du futur. Un programme national à faire bander avec vente comme des petits pains en perspective export  

Banco ?

(*) à propos on a une idée de la durée de vie d’un missile Aster ou exocet ? Faut il reconstituer, ou contrôler  le stock consécutivement au vieillissement , sachant que celui-ci  est en partie liée aux conditions d’ambiance des soutes ( temp hygrométrie)

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...