Recommended Posts

il y a 2 minutes, Ciders a dit :

On peut leur envoyer Chantal Goya et M. Pokora, ça devrait suffire. Au moins pour les Pakistanais.

Tu veux provoquer une 3éme guerre mondiale?

Share this post


Link to post
Share on other sites

le Tor est considéré comme un bon système, il a fait ses preuves en Syrie, j'ai de la peine à imaginer qu'il aie pu confondre un gros liner civil avec un chasseur un drone etc. ou alors ses servants étaient bourrés

Je pense plutôt qu'il a été "hypnotisé" par un Sutter

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kalligator a dit :

Je pense plutôt qu'il a été "hypnotisé" par un Sutter

« sutter »? Je ne trouve pas, kezaco ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un virus informatique utilisé pour hacker le système AA, il "infecte" le retour radar, efface l'avion assaillant, peut prendre le contrôle du système lui faisant voir ce qu'il veut voire infecte les liaisons données, il aurait été utilisé par Israel lors de l'attaque d'un site nuc. syrien sans que la DCA ne réagisse

Dans le cas iraniens je supposerais qu'un drone a infecté le Tor mais ce n'est qu'une hypothèse bien sûr impossible à prouver

Edited by kalligator

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y seraient vraiment très cons les gardiens (de révolution)...y feraient mieux de garder (des chèvres) dans ce cas là. Si c'est pas l'alcool c'est le Khat ou je ne sais quelle drogue locale.

Quand on voit qu'en Syrie ils ont intercepté de minidrone avec...certes c'étaient des russe aux manettes

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, kalligator a dit :

Y seraient vraiment très cons les gardiens (de révolution)...y feraient mieux de garder (des chèvres) dans ce cas là.

...

 

Il n'y a pas de sots métiers :coolc:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, kalligator a dit :

...juste des métiers adaptés aux capacités de chacun

Ouais ben y a un paquet de gens qui perdrait leur boulot si seul ceux aux capacités "adaptés" les pratiquait. A commencer par un certain nombre de président...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kalligator a dit :

Ouais mais comment devenir fort lorsque tu ne peux plus exporter ton pétrole ?

Je cite :

Citation

Alors qu’ils avaient franchi le seuil des 100 Mds$ pour la première fois l’année précédente, les échanges commerciaux (exportations et importations) sont tombés à 86,9 Mds$ en 2018/2019, sous l’effet conjugué du renforcement des sanctions américaines sur les ventes iraniennes et des mesures de restrictions des importations introduites par le gouvernement iranien. Le solde de la balance commerciale iranienne est ainsi passé d’un déficit de 7,5 Mds$ en 2017/2018  à  un  excédent  de  1,7  Md$  en  2018/2019.  Hors  pétrole,  la  Chine  est  de  loin  le premier partenaire commercial de l’Iran (22% de ses échanges), suivie des Émirats arabes unis (14%), de la Turquie (6%) et de l’Inde (5%).

Dopées par la dévaluation du rial, les exportations de l’Iran (hors pétrole) ont mieux résisté grâce au dynamisme des ventes vers l’Irak et, dans une moindre mesure, vers l’Afghanistan et le Pakistan.

[...]

La Chine est le premier client de l’Iran (21% des exportations) talonnée par l’Irak (20%)

Source : https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/4e156889-fb5d-4d96-9b25-df84efa18e98/files/b0da89f3-1495-47b5-aa8f-2b2b4cf299e2
 

Et puis :

Citation

 

la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Italie, la Grèce, la Turquie et Taïwan, qui représentent, selon l’hebdomadaire spécialisé Petrostrategies, 84 % des volumes totaux exportés par Téhéran au premier semestre de 2018

360 000 b/j pour la Chine, 300 000 b/j pour l’Inde et 200 000 b/j pour la Corée du Sud

 

Ok, 2018 c'est il y a un bon moment, mais pour ordre d'idée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu cites les exportations HORS PETROLE hors c'est le pétrole qui est la source principale de revenu.

 

Quels sont les chiffres d'exportation de pétrole pour 2019 ? (date des sanctions) bien plus faibles

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, kalligator a dit :

Tu cites les exportations HORS PETROLE hors c'est le pétrole qui est la source principale de revenu.

Quels sont les chiffres d'exportation de pétrole pour 2019 ? (date des sanctions) bien plus faibles

Justement, si j'ai bien mis en gras les "hors pétrole", c'est pour bien mettre en évidence que l'économie iranienne ne se résume pas à ses exportations en hydrocarbures :

  • Il y a un gros marché intérieur, même si le pouvoir d'achat n'est pas ouf,
  • Le fait de recentrer ses échanges avec ses voisins directs, c'est se concentrer sur des valeurs sûres,
  • Les exportations d'hydrocarbures continuent sur des volumes non négligeables (comme indiqué dans mon message précédent),
  • Les exportations hors hydrocarbures se renforcent et comptent de plus en plus dans la balance commerciale (+7% en 2019).

On est passé de 2,8 Mb/j en 2018 à 400kb/j en janvier 2020 et l'objectif est d'être à 1,5Mb/j avant la fin de l'année 2020.

 

Mon message initial avait simplement pour origine de contre-dire ton propos selon lequel l'Iran n'exportait plus son pétrole. Il a bien réduit (et ça fait mal aux iraniens, c'est indéniable), mais est loin d'être anéanti, et le temps de monter de nouvelles filières, il trouve de plus en plus de débouchés avec le temps.

 

Ps : je ne suis pas un supporter iranien, je cherche juste des chiffres sur Google :)

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/02/2020 à 13:44, Shorr kan a dit :

La connerie humaine ça existe aussi et ça suffit à expliquer presque tout ce qui va de travers.

ça à même été théorisé :D

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_de_Hanlon

Citation

Le rasoir de Hanlon est une règle de raisonnement permettant d'éliminer des hypothèses. Formulée en 1980 par le programmeur américain Robert J. Hanlon, cette règle s'énonce de la manière suivante : « Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer ».

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Nemo 123 : merci des chiffres que je ne connaissait pas, donc leur situation est un peu catastrophique que je le craignais. J'en apprend tous les jours

Share this post


Link to post
Share on other sites

En Iran, l’essence est devenue si chère que les vols à la station-service se multiplient

https://fr.yahoo.com/news/iran-l-essence-devenue-chère-144445864.html

Citation

 

Des conducteurs qui remplissent leur réservoir d’essence puis prennent la fuite sans payer… et des employés de stations-services qui répliquent par des jets de pierre sur les véhicules. Ces scènes, enregistrées par des caméras de vidéo-surveillance et diffusées sur les réseaux sociaux, se multiplient en Iran depuis fin décembre. Selon notre Observateur, ce phénomène est l’une des conséquences de l’augmentation du prix de l’essence.

En novembre dernier, le gouvernement iranien a subitement augmenté les prix de l’essence. Cette décision avait entraîné de nombreuses manifestations, réprimées dans une extrême violence. Au total, plus de 1 500 personnes auraient été tuées lors de ce mouvement populaire qui a secoué les banlieues populaires de Téhéran et plusieurs villes de l’intérieur du pays.

>> Voir l' enquête en vidéo : Iran, massacre à huis clos

Depuis, remplir un réservoir d’essence de 40 litres peut coûter jusqu’à 120 000 tomans [environ 9 euros]. Un luxe selon nos Observateurs, dans un pays où de nombreux habitants gagnent tout juste le salaire minimum, soit 1 500 000 tomans [104 euros].

Un mois après l’annonce de cette hausse subite et massive, fin décembre, des vidéos ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux, illustrant l’une des conséquences de cette décision. Filmées par des caméras de vidéosurveillance, elles montrent des conducteurs faire leur plein d’essence et prendre la fuite.

Vidéo prise à Qom à 140 km au sud de Téhéran.

Vidéo prise à Chouchtar, dans le sud-ouest de l'Iran.

Parfois, les employés de ces stations-services peuvent également être aperçus en train de répliquer par des jets de pierre en direction des fenêtres des voitures. Une revanche qui peut coûter cher aux fugitifs : selon les devis de réparateurs automobile consultés par notre rédaction, ces dégâts peuvent entraîner des frais allant de 220 000 à 450 000 tomans [15 à 31 euros].

Vidéo prise à Andimechk au sud-ouest de l'Iran.

"Si de l’argent manque, l’employé doit le rembourser de sa poche"

Notre Observateur Hossein [pseudonyme], gère une station essence dans une ville à 150 kilomètres de Téhéran. Pour lui, il s’agit bien d’un phénomène nouveau depuis l’augmentation des prix du carburant :

 

Les gérants de stations-services ne sont pas couverts pour ces vols. C’est de la responsabilité des employés. À la fin de la journée, il faut que l’employé ait encaissé le montant exact de ce qu’il a vendu. S’il manque de l’argent, il doit le rembourser de sa poche.
Alors imaginez que dans un mois, il y a un vol par semaine. Pour un employé dont le salaire oscille entre 1 500 000 et 1 800 000 tomans par mois [103 à 124 euros], c’est une perte de près d’un quart de ses revenus !Jeter des pierres sur les vitres arrière des voitures en fuite peut sembler être une réaction de représailles violente, mais elle suit une simple logique : les employés le font pour empêcher que ces vols ne se reproduisent – et éviter donc qu’ils ne perdent encore une partie de leurs salaires. S’ils ne le faisaient pas, il est certain que des voleurs reviendraient à la charge encore et encore.Ces voleurs sont pour beaucoup des jeunes hommes entre 20 et 30 ans qui roulent dans des voitures typiques de la classe moyenne – ce ne sont ni des épaves ni des modèles dernier cri. Ce sont par exemple des Peugeot 206 ou des Samand, ces véhicules que l’on voit beaucoup en Iran.

Je ne peux pas vraiment dire combien de fois cela s’est produit. Certaines semaines, il n’y a pas de vol… Et puis d’autres semaines, il va y en avoir trois. On pourrait croire que ce sont des incidents mineurs, mais ils affectent réellement nos employés.
Ce que je peux dire avec certitude, c’est que ce phénomène est devenu vraiment important depuis la hausse des prix de l’essence décidée par le gouvernement. Avant, cela pouvait avoir lieu de temps en temps, mais c’était très rare.

Selon la presse iranienne, le taux d’inflation a atteint les 41 % par mois depuis l’augmentation du prix du carburant. Avant même cette hausse, plus de 55% des Iraniens vivaient déjà sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 3 400 000 tomans [235 euros] par mois.

 

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,440
    Total Members
    1,550
    Most Online
    miryaqefalon
    Newest Member
    miryaqefalon
    Joined
  • Forum Statistics

    20,778
    Total Topics
    1,270,812
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries