Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marina militare


Périclès
 Share

Recommended Posts

Des nouvelles du programme DDX de la MM. Le coût prévisionnel global du programme est de 2,700 millions d'euros. 2 350 millions ont été débloqué pour le développement, l'acquisition des deux unités, un premier achat de munitions et un contrat soutien logistique de cinq ans. Les 350 millions d'euros restant seront débloqués plus tard pour compléter l'armement et étendre le soutien logistique à l'ensemble de la première décennie. LA MM vise un objectif de deux unités de défense aérienne opérationnel en tout temps: une pour la défense nationale les deux autres pour les missions OTAN et autres.

Ironique mais le programme Horizon (FDA) avec développement, acquisition et toutes les munitions mais sans soutien logistique, avait été énoncé en 2004 à 2,570 millions d'euros pour deux FDA et deux PAAMS. Ajoutons les 25% d'inflation de l'Euro et ça fait 3,220 M€ en 2021 (date du document) soit 500 M€ de plus sans même la logistique incluse et j'utilise des chiffres français donc :

-les coûts de développement sont divisés par deux car c'est un programme conjoint fait avec l'Italie.

-économie d'échelle évidente car quatre navires au total avec 95% d'équipements communs. 

Parallèlement il faut prendre en compte les couts de développement sur mesures aux Horizons comme PAAMS qui inclue le développement d'EMPAR (et S-1850M mais je suis pas sur) et de l'ensemble du CMS... alors que le budget de développement DDX pourrait ne pas inclure le développement de nouvelles technologies spécifique à la classe. 

Edited by Umbria
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, Umbria a dit :

LA MM vise un objectif de deux unités de défense aérienne opérationnel en tout temps: 1 pour la défense nationale les deux autres pour les missions OTAN et autres.

Merci Umbria.

Le côté anti-balistique «de point » de ces bateaux semble mis en avant.

Mais que vient faire Navantia là dedans ?

https://www.startmag.it/smartcity/fincantieri-collaborera-con-navantia-per-il-nuovo-cacciatorpediniere-della-marina/

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

@pascalC’est une vue de fanboy il me semble, pas qqch d’officiel… le V-22 sur la plateforme hélico devrait nous mettre la puce à l’oreille.

Ils ont de beaux navires c’est vrai mais enfin ça fait un peu “cavalerie mexicaine” quand à côté ils alignent un pauvre porte avions avec 5 avions et aucune capacité AEW… bref avant de passer au DDX ils devraient peut-être combler certaines de leurs capacités existantes qui n’ont pas de réelle valeur militaire (problème récurrent pour leur aéronavale depuis toujours).

Edited by HK
Link to comment
Share on other sites

C'est quoi les 4 bidules de part et d'autre des 4 VLS centraux : Camm ER ?

Si je compte bien, ça fait 12 Otomat (Milas?)

Je crois voir brouilleurs et RAM : c'est une vue "officielle" ou un dessin d'artiste? Parce qu'avec les quatre 76mm aux 4 coins (et le propulseur de proue), on n'est pas habitués, ça donne le vertige :biggrin:

Que viendrait faire GroNaval dans ce programme : succession des Horizon ?

 

Edit : oups, pas vu le précision de HK

Breaiking devoloping :biggrin:

Edited by Hirondelle
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas l'image à laquelle je crois HK fait référence.

Cependant, la possibilité d'utiliser des V-22 ou des CH-47 depuis la piste est l'une des exigences de conception du DDX, avec un hangar servant d'abri pour deux SH-90 ou SH-101. L'image citée fait probablement référence à cette situation (du V-22).
La nouvelle est que le décret d'approbation et de mise en œuvre du programme de développement et d'acquisition de 2 nouveaux destroyers DDX a été présenté au parlement.

https://aresdifesa.it/due-nuovi-cacciatorpediniere-per-la-marina-italiana/

https://www.rid.it/shownews/4730

Edited by gianks
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

 

On maille et on échantillonne le flight deck en scénario  posé violent limite crash pour les 10 tonnes,  V22 c’est 24 tonnes full , non ? ……..

Ou alors deux thruster pour le DP ?.........

https://www.militaryaerospace.com/computers/article/16714097/dynamic-positioning-dp-market-for-surface-ship-navigation-to-hit-148-billion-by-2020

 

Link to comment
Share on other sites

Je peux enfin voir l'image que vous avez commentée.
Cette image est une refonte faite par un très bon forumeur et présentée sur le forum Rid. Vu le sérieux du forum et l'habileté dans l'élaboration du forumiste cette image est devenue "plausible" mais c'est justement un fantasme d'un expert passionné.

https://www.portaledifesa.it/forum/showthread.php?tid=1784&page=240

L'image que je rapporte ci-dessous, tirée de difesaforumfree.it, un autre forum extrêmement fiable, devrait être décidément plus proche de ce que sera le futur DDX.

Notez que l'exigence pour un V-22 ou CH-47 utilisable depuis le pont de décollage est confirmée

 

DDx-200610.png

Edited by gianks
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ARMEN56 a dit :

 

On maille et on échantillonne le flight deck en scénario  posé violent limite crash pour les 10 tonnes,  V22 c’est 24 tonnes full , non ? ……..

Ou alors deux thruster pour le DP ?.........

https://www.militaryaerospace.com/computers/article/16714097/dynamic-positioning-dp-market-for-surface-ship-navigation-to-hit-148-billion-by-2020

 

Les BRF franco italiens seront aussi certifiés pour les V22

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, Scarabé a dit :

Les BRF franco italiens seront aussi certifiés pour les V22

Oui pour BRF on en parlait ici ..................tu disais TMS

http://www.air-defense.net/forum/topic/12382-bâtiment-ravitailleur-descadre-flotlog-vulcano-bâtiments-ravitailleurs-de-force-brf/page/26/#comment-1428022

Sur BPC on a que le spot n°1 dédié au gros hélicos ( pont renforcé) , les contraintes du V22 sont les points chauds aux posés et les dispositions constructives adaptées ; revêtement de pont ( sachant que ça diffuse par conduction ) , isolation ….etc  , l’USNAvy à fait des tests en tout genres sur leurs barcasses ad hoc

Il y a 14 heures, Kelkin a dit :

Toutes les marines qui veulent travailler avec les Américains doivent prévoir d'accueillir des V-22.

V22 sur plateforme de taille ok , mais les flight deck  des frégates/destroyers  sont ils adaptés à ce type d’engin , nos ponts sont calculés pour du 13 tonnes

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, ARMEN56 a dit :

 

V22 sur plateforme de taille ok , mais les flight deck  des frégates/destroyers  sont ils adaptés à ce type d’engin , nos ponts sont calculés pour du 13 tonnes

 

En plus ils n'ont pas de treuil pour recuperer la manche de ravitaillement carburant pour faire le plein en stationaire au dessus du navire . 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, mudrets a dit :

Existait déjà sur des destroyers espagnols à la fin des années 70, de mémoire

La fonction ravitaillement en vol ;  Helicopter in-flight refuelling (HIFR)  au stanag est optionnelle

La  manche est spécifique avec coude rigide fixée au point d’attache pont à la marque H , le tout avec un raccord fusible dès fois que l’hélico dévie de son stationnaire ( coup de vent ) ...

http://www.artidenizcilik.com/images/galeri/2fd10f9b80c74c719600f60e402ede25_307201512452660.pdf

https://www.yeomanmarine.com/images/HIFR-Oct2011-1.pdf

https://man.fas.org/dod-101/navy/docs/swos/deck/STU15~2.html

Sur FLF et FS on avait 40 à 50 t de TR5 , alors sur  une barcasse censée recevoir le V22 ce serait bien plus sachant qu’on peut aussi faire le plein hélico posé  

Edited by ARMEN56
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 10/02/2022 à 13:22, HK a dit :

@pascalC’est une vue de fanboy il me semble, pas qqch d’officiel… le V-22 sur la plateforme hélico devrait nous mettre la puce à l’oreille.

Ils ont de beaux navires c’est vrai mais enfin ça fait un peu “cavalerie mexicaine” quand à côté ils alignent un pauvre porte avions avec 5 avions et aucune capacité AEW… bref avant de passer au DDX ils devraient peut-être combler certaines de leurs capacités existantes qui n’ont pas de réelle valeur militaire (problème récurrent pour leur aéronavale depuis toujours).

Au regard du faible nombre d'avions embarqués sur le Cavour il ne faut pas oublier que le Grupaer (le groupe de vol à voilure fixe du MMI) est en transition entre l'AV8-B et le F-35.
Cette transition concerne à la fois le staff technique et les pilotes, et est une transition « d'époque » : quel que soit l'avis sur le F-35, la plus grande complexité de ce dernier est évidente par rapport au précédent AV8-B.
A ce stade, il n'est ni concevable ni faisable de maintenir la ligne de vol totale de l'AV8-B alors qu'une partie importante du groupe traverse une phase de transition complexe.
Grupaer est numériquement petit, unique et donc irremplaçable : il n'y a pas d'autre groupe qui puisse être embarqué sur le Cavour et donc toutes les phases de "difficulté" sont clairement visibles comme dans ce cas.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...