Recommended Posts

Reprise du fil impact économique du covid  Impacts économiques de l'épidémie aux USA.

Le président de la Fed, banque centrale US a répondu aux questions, et admis que le chômage US dépasserait cette année les niveaux de 1929 / Grande Dépression (>25% de la population active).
Il a nuancé ce chiffre en affirmant que l'économie rebondirait plus vite qu'en 1929 (j'espère qu'il a raison... vu qu'il a fallu 11 ans et la WW2 pour résorber complètement la grande dépression)
https://www.politico.com/news/2020/05/21/coronavirus-economy-qa-273985

-----------------------------------------------------------------------------------------

Petit rappel de la guerre de l'administration Trump contre les auditeurs, inspections générales, et procureurs spéciaux qui osent faire leur travail ... contre lui.
Le Congrès US propose des projets de loi pour les protéger contre des licenciements ou autres représailles ...
Mais ça ne débouchera sur rien (sans volonté du GOP de poser des ultimatums à POTUS45). 
https://www.politico.com/news/2020/05/24/trump-inspectors-general-constitution-275359

Steve Linick, le dernier a être viré (le 15/05/2020) , enquêtait sur les dépenses personnelles de Mike Pompéo ... mais aussi sur des ventes d'armes à l'Arabie Saoudite effectuées sans l'aval du Congrès (grâce à une déclaration d'état d'urgence).
Je met délibérement un article de fox news à ce sujet : https://www.foxnews.com/politics/dem-rep-engel-state-dept-ig-was-fired-while-investigating-saudi-arms-deal .

https://www.politico.com/news/2020/05/18/linick-administration-arms-sales-saudi-arabia-265024

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Un article assez intéressant du NYT (paywall) sur la division politique concernant la réaction face au virus. Je ne vais pas le résumer, mais ces simples chiffres sont assez édifiants en ce qu'ils illustrent la diversité des expériences, en notant une divisions plus géographique que socio-économique: les comtés gagnés par Trump en 2016 (le plus souvent, ce ne sont pas les plus riches) représentent 45% de la population US, 27% des contaminés, et 21% des morts. Les densités de population ne fournissent qu'une explication très partielle des différences! Los Angeles et les autres grandes villes californiennes, Miami et les villes de Floride, à forte sur-représentation de personnes âgées, les grandes villes du Texas.... N'ont été que peu touchées, alors que des zones à faible densité en grande périphérie de ces zones urbaines ont été à l'inverse durement atteintes. Et l'ont peut pointer que, ailleurs, de grandes concentrations urbaines (Corée, mais surtout le Japon, dont la réaction n'a pas été exemplaire pendant longtemps) s'en sont tirées sans grand dommage (et le Japon, sans confinement ou très grand changement côté distanciation). 

La disparité entre les Etats et comtés US est si énorme (même en excluant NY, qui concentre plus de 40% des morts) que la réalité vécue par maints lieux d'un si grand pays, aux cultures locales si différentes, pourrait tout aussi bien être celle entre des pays différents (11 morts/100 000 hab en Alabama, contre 122 au New Jersey, et ce n'est pas le plus fort contraste du pays, même en excluant NY). Les différences de politiques suivies entre les Etats et localités (comtés, villes) sont un des grands facteur d'explication des différences, en plus de la géographie physique (climat) et humaine (densité de l'habitat et du trafic interne et en provenance ou vers d'autres Etats/pays). Le Texas (dernier à confiner, premier à réouvrir), qui a pourtant de grandes zones urbaines très internationales (Houston-Galveston, Dallas-Fort Worth-Arlington, San Antonio, Austin), à forte fréquentation, compte parmi les plus bas taux de contamination (même en ne comparant que les grandes zones urbaines) et de mortalité. Cela peut expliquer la colère locale contre le confinement. La Floride, malgré une très mauvaise presse contre le gouverneur républicain, et malgré le handicap supplémentaire d'une forte population de personnes âgées (c'est "l'Etat-maison de retraite" de toute la côte est), a des résultats comparables au Texas. 

Plusieurs réalités, vécues différemment, mais une presse monoculturelle pour juger des performances, et devinez qui est porté aux nues et qui est blâmé. Un indice: les résultats (sur la contamination et l'économie) n'ont rien à voir avec les verdicts. 

Ce que tu est en train de dire c'est que cela bénéficie a Trump ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Tancrède a dit :

Un article assez intéressant du NYT (paywall) sur la division politique concernant la réaction face au virus.

Heu, source et dates des données  ?

Jusque vers mi-avril, il est vrai que les états à dominante rurale ("flyover states") et souvent avec gouverneur républicain avaient beaucoup moins de cas déclarés...
Et pouvaient alors légitimement contester l'intérêt des ordres de confinement.

Mais depuis, comme partout, ils ont été touchés par l'épidémie : elle a juste explosé un peu plus tard (et restée cachée plus longtemps par manque de test de dépistage)

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Snapcoke said:

Ce que tu est en train de dire c'est que cela bénéficie a Trump ?

Non, franchement, je ne crois pas, ou en tout cas pas plus que marginalement même dans le meilleur des cas pour lui: 

- les camps politiques sont trop retranchés par le tribalisme pour que quoique ce soit de réel, aussi puissant que ce soit, puisse atteindre l'essentiel des troupes de votants dans un sens ou l'autre (à moins de quelque chose de réellement indéniable et si énorme qu'aucun spin ne peut l'affecter). Cela laisse une petite partie de l'électorat mouvant, et uniquement celui dans les swing states, soit assez peu de monde, difficilement identifiable: ils sont l'inconnue qui demeure.

- si l'élu en place a un avantage de principe, il est souvent compensé par ce qui arrive: celui qui a l'air d'être aux commandes se voit attribuer la faute d'événements hors du contrôle de quiconque. Catastrophe naturelle, mauvaise récolte.... Sont à un degré ou un autre assimilé à une action du chef, c'est comme ça. Et la polarisation du débat américain, tout comme la centralisation croissante de l'attention sur la présidence depuis plusieurs décennies (alors que les gouverneurs sont en fait ceux qui agissent le plus et ont le plus de levier dans des situations comme la pandémie), qui a accompagné le développement et la concentration du marché médiatique qui "compte" dans la politique (emprise croissante des médias d'échelle nationale qui ont concentré la capacité à imposer l'agenda des discussions du pays et donc à diriger l'attention), ces deux facteurs, donc, garantissent que cet effet jouera autant qu'il le peut. Les médias alternatifs sont (encore?) trop peu puissants pour compenser, ou proposer des angles de vues (pas forcément plus favorables au président) différents. Les chaînes et radios locales sont le seul pouvoir de relativisation, mais même elles ont une programmation limitée (elles rediffusent en partie les programmes des grands réseaux nationaux). 

- la conversation nationale visible est par trop biaisée par l'état actuel de la scène publique, cad les médias: le ton ne changera pas, au contraire il empirera pour désigner les coupables que les individus et groupes dominants ont choisi depuis longtemps. Et cette scène médiatique est à 80-90% sur-engagée du côté démocrate, ce qui empêche tout débat, toute critique ou compte à rendre pour la gauche (exemples: le gouverneur de NY, qui a plutôt foiré sa crise Covid, est porté aux nues. Le gouverneur de Californie, qui a amplifié la catastrophe économique, est lui aussi présenté en héros, garanti de n'être jamais importuné par les médias). Résultat, les leçons à tirer de l'expérience ont peu de chances de même approcher quelque chose d'utile, et l'affaire, depuis le début, aura été et sera encore plus dans les mois à venir, une attaque systématique avec pour seul but l'élection de novembre, tant l'attention médiatique est dédiée à la version la plus basse, politicienne, tribale et disproportionnellement partisane, de la politique. A ce stade, les médias (tous les grands) sont juste des spin doctors pour les factions politiques (et pour l'essentiel celles du parti démocrate, surtout de son establishment). 

Par ailleurs, le point n'est pas que, dans un monde idéal, la chose devrait bénéficier à Trump, mais d'examiner la crise telle qu'elle est arrivée, et d'en tirer des leçons. Avec pour but de pointer bonne et mauvaise gouvernance. La décentralisation américaine est trop grande pour dire que les Etats bleus ont merdé, et les rouges ont bien agi: le Colorado (Etat "pourpre" avec un gouvernement essentiellement démocrate), par exemple, a plutôt bien joué sa crise. 

3 minutes ago, rogue0 said:

Heu, source et dates des données  ?

Jusque vers mi-avril, il est vrai que les états à dominante rurale ("flyover states") et souvent avec gouverneur républicain avaient beaucoup moins de cas déclarés...
Et pouvaient alors légitimement contester l'intérêt des ordres de confinement.

Mais depuis, comme partout, ils ont été touchés par l'épidémie : elle a juste explosé un peu plus tard (et restée cachée plus longtemps par manque de test de dépistage)

https://www.nytimes.com/2020/05/25/us/politics/coronavirus-red-blue-states.html

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La classe americaine

Huff post / Biden s'excuse pour sa sortie sur les électeurs noirs de Trump

"Je vais vous dire, si vous avez un problème pour décider si vous êtes pour moi ou pour Trump, alors vous n’êtes pas noir”, a-t-il déclaré à un animateur radio.

Huffpost

 

Edited by Phacochère
Mise en forme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, Phacochère a dit :

La classe americaine

Huff post / Biden s'excuse pour sa sortie sur les électeurs noirs de Trump

"Je vais vous dire, si vous avez un problème pour décider si vous êtes pour moi ou pour Trump, alors vous n’êtes pas noir”, a-t-il déclaré à un animateur radio.

Huffpost

 

J'ai jamais crû en ce type, je sens que Trump va faire 4 ans de plus.

 

Et en plus je ne vois vraiment pas ce que Trump a fait au noirs spécifiquement pour justifier une telle sortie de Biden....

Edited by Snapcoke
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, Biden est vraiment un candidat pourri qui avait déjà des casseroles, scandales et corruption à la traîne avant son choix. Sans parler de son âge avancé. On ne peut pas dire par exemple que le problème ukrainien n'était pas quelque chose de connu justement mis en exergue par les démocrates en voulant s'en servir contre Trump.

Je me demande si ce choix n'est pas l'admission d'une défaite inéluctable face à Trump afin d'être certain que le candidat ne retente pas sa chance pour la présidentielle suivante, ce qui arrange tout le monde.

Un peu comme le choix d'un pape croulant pour faire la transition le temps de se décider …

Share this post


Link to post
Share on other sites

A moins que j'ai mal cherché, il ne me semble pas qu'on en ait parlé autrement qu'en possibilité Ayé, encore un traité international qui dégage !

Citation

Les Etats-Unis annoncent leur retrait du traité Open Sky

En réaction à cette annonce, les ambassadeurs des pays membres de l'Otan ont été convoqués vendredi pour une réunion d'urgence, selon une source diplomatique. Donald Trump n'a pas fermé la porte à une renégociation de l'accord.

«La Russie n'a pas respecté le traité», a déclaré le président américain. «Donc tant qu'ils ne le respecteront pas, nous nous retirerons», a-t-il ajouté, confirmant ainsi des informations du New York Times. Il n'a pas fermé la porte à une renégociation de ce traité signé par 35 pays. «Je pense que ce qui va se passer, c'est que nous allons nous retirer et ils vont revenir et demander à négocier un accord», a-t-il dit. «Nous avons eu de très bonnes relations récemment avec la Russie.» Selon un porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, la Russie «viole continuellement et de façon flagrante ses obligations selon le traité Open Sky et l'applique d'une façon qui menace les Etats-Unis, ainsi que nos alliés et partenaires».

Dans un communiqué, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, Robert O'Brien, a souligné que les Etats-Unis «ne resteraient pas signataires de traités internationaux qui sont violés par les autres parties et qui ne sont plus dans l'intérêt de l'Amérique». Il a cité les deux traités dont les Etats-Unis se sont retirés récemment: le traité sur le programme nucléaire iranien et le traité INF sur les missiles terrestres de moyenne portée.

[...] 

«Avec nos partenaires, nous allons nous investir pour que le gouvernement américain reconsidère sa décision», a déclaré le ministre des affaires étrangères Heiko Maas dans un communiqué, ajoutant que la France, la Pologne et le Royaume-Uni avaient «à plusieurs reprises» expliqué à Washington que les «difficultés d'application du traité du côté de la Russie ces dernières années» ne «justifiaient pas» un retrait.

«Je regrette profondément l'annonce», a expliqué Heiko Maas, estimant que le traité «contribue à la sécurité et à la paix sur la quasi totalité de l'hémisphère nord» et serait «affaibli» par un retrait américain. Il a également appelé la Russie à «revenir à l'application complète» de l'accord.

https://www.letemps.ch/monde/etatsunis-annoncent-retrait-traite-open-sky

Citation

Washington se retire du traité “Ciel ouvert” (Open Sky), qui permet aux pays signataires d’effectuer des vols d’observation au-dessus de leurs territoires. Pourquoi les États-Unis ont-ils pris une telle décision et en quoi est-ce dangereux pour les intérêts militaires russes ? Les réponses du site russe Vzgliad, proche des positions du Kremlin

Le traité “Ciel ouvert”, signé en 1992, établit globalement le cadre suivant : chaque pays signataire [35 États, dont la Russie, les pays membre de l’OTAN, mais aussi la Biélorussie, l’Ukraine, la Géorgie] bénéficie d’un quota de survols des territoires des autres pays signataires à l’aide d’avions équipés d’appareils photographiques et autres systèmes d’observation, avec bien entendu l’obligation de laisser les autres pays survoler son territoire aux mêmes conditions. Ces mesures visent à réduire les tensions entre la Russie, les pays européens, les États-Unis et d’autres nations. Et elles y parvenaient en effet.

[...]

Comme souvent, les critiques à l’égard du traité “Ciel ouvert” sont venues d’abord des Occidentaux et de leurs alliés. En 2014, les États-Unis ont annulé un de leurs survols de la Russie, puis ont tenté d’entraver la mission de reconnaissance russe au-dessus de leur territoire à cause du lancement du tout nouvel appareil russe Tu-214ON, qui poussait au maximum les limites technologiques fixées par le traité. Ces problèmes n’avaient pas conduit alors à la dissolution du traité.

En 2016, la Turquie, avec qui nos relations étaient au plus bas à la suite de la destruction d’un de nos bombardiers par l’armée turque, avait interdit à la Russie d’effectuer un vol de reconnaissance prévu par le traité au-dessus de son territoire.

En 2019, les Américains se sont livrés à une nouvelle série d’accusations. D’après eux, la Russie interdisait les survols à moins de dix kilomètres des frontières de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud [deux régions de Géorgie autoproclamées indépendantes depuis 1992], ainsi qu’au-dessus de Kaliningrad [enclave russe en Europe du Nord]. En outre, ils accusaient la Russie d’outrepasser les conditions du traité en se servant de ces vols pour récolter des informations sur les infrastructures vitales sur le sol américain.

En réalité, tout cela n’était une fois de plus que l’expression de l’hypocrisie américaine.  [...]

Je n'ai pas accès à la suite de l'article donnant une vision ruse du problème. Dommage car j'aurais bien aimé connaitre les arguments et exemples sur "l'hypocrisie américaine". 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Henri K. a dit :

 

 

Donald Trump, le Rodrigo Duterte des USA (s’il pouvait).

Share this post


Link to post
Share on other sites

LE deuxièem tweet a été censuré par twitter comem apologie de la violence au passage...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 54 minutes, prof.566 a dit :

LE deuxièem tweet a été censuré par twitter comem apologie de la violence au passage...


Non pas « censuré » mais signalé comme tel par Twitter, et donc masqué. Pour autant, il reste toujours lisible à ceux qui veulent le voir.
C’est le même système que nos « spoilers » sur ce forum.

 

1590749216-bf76c9c4-c76e-4379-a00b-cf407

 

=> comme le dit le message. Il suffit de cliquer sur « Afficher cette discussion » pour le lire.

Edited by TarpTent
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, TarpTent a dit :


Non pas « censuré » mais signalé comme tel par Twitter, et donc masqué. Pour autant, il reste toujours lisible à ceux qui veulent le voir.
C’est le même système que nos « spoilers » sur ce forum.

 

1590749216-bf76c9c4-c76e-4379-a00b-cf407

 

=> comme le dit le message. Il suffit de cliquer sur « Afficher cette discussion » pour le lire.

Enfin, il était temps que ça arrive, même si les habituels vont s'en plaindre.

  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ca y est: après quelques jours d'émeutes grandissantes à Minneapolis suite à la mort d'un homme noir aux mains d'un policier abusif et, vraisemblablement, peu compétent (vidéo abondamment disponible), un nouveau pas a été franchi dans ce qui prend désormais le pas sur toute autre info aux USA. Un commissariat a été incendié, donnant une nouvelle dimension à ce qui était déjà devenu très rapidement un cas significatif d'émeutes de grande ampleur: déjà, plusieurs magasins pillés et détruits, et un HLM avaient cramé, et des voitures de police avaient été encerclées et assaillies par des groupes d'émeutiers (pas clair s'il y a eu du vrai bobo dans ces cas), avec en plus au moins un cas d'émeutier abattu aux mains d'un commerçant défendant son magasin (rappelant le comportement des commerçants surtout coréens lors des émeutes de LA en 1992).

La bataille des perceptions a commencé aussitôt que la vidéo initiale avait surgi, recevant des millions de vues (et directement dans la foulée de l'incident idiot à Central Park entre un homme noir et une femme blanche voulant jouer les Karens un peu trop fort), avec tout le spin possible et imaginable: pendant un moment, il a pu sembler que la chose n'allait pas être politisée selon des lignes partisanes, parce que le consensus à l'encontre du comportement des policiers de Minneapolis est pour ainsi dire absolu. Mais des groupes militants (BLM en tête) ont aidé à faire ressortir une trame narrative très prononcée et idéologique, appuyée par les manifestants auxquels se sont vite joints des émeutiers (beaucoup de gens, surtout les violents, lors de tels événements, ne sont pas du coin et tendent à venir d'assez loin pour profiter de l'occasion de piller), et reprise par une majorité de médias très encline à embrasser de tels axes idéologques, plus vendeurs et conformes aux biais de leurs personnels. 

Difficile d'anticiper les résultats, à ce stade, mais c'est déjà devenu un abçès de fixation national à travers le sujet de la violence policière d'un côté, mais aussi la division croissante entre ceux qui approuvent ou balaient d'un geste la destruction et ceux qui distinguent, de l'autre côté, la cause initiale des effets obtenus. Si les destructions persistent, nul ne sait ce que cela pourrait donner politiquement, mais des comparaisons pourront être faites avec les émeutes de Detroit en 1967 (date symbolique du déclin de la ville, accélération/déclenchement du "white flight" massif....) ou celle de Los Angeles en 1992 (qui ont eu pour résultat un changement certain dans la police, mais aussi une ségrégation accrue). 

D'autres manifestations/émeutes se sont jointes à l'événement: Tennessee, Kentucky, Colorado, NY, Arizona, Los Angeles et Ohio sont confirmés pour l'instant. Quelques incidents à signaler, dont un grave: une fusillade lors de la manifestation à Memphis (7 personnes blessées). 

Edited by Tancrède
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'il y a pas une exécution ou un acte raciste mais une méthode l'immobilisation qui a conduit à la mort.

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des policiers d'organisations nationales ont commenté (je ne sais pas dans quelle mesure c'est pour se faire mousser ou dédouaner le concept, abstrait aux USA, de LA police -il n'y a pas de centralisation: c'est uniquement local) en disant que cette méthode telle que vue dans la vidéo n'était dans aucun manuel: une immobilisation au sol, de ce type, implique de mettre le genoux sur l'omoplate, pas sur le cou. 

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Tancrède a dit :

Des policiers d'organisations nationales ont commenté (je ne sais pas dans quelle mesure c'est pour se faire mousser ou dédouaner le concept, abstrait aux USA, de LA police -il n'y a pas de centralisation: c'est uniquement local) en disant que cette méthode telle que vue dans la vidéo n'était dans aucun manuel: une immobilisation au sol, de ce type, implique de mettre le genoux sur l'omoplate, pas sur le cou. 

Généralement les policiers n'ont pas de réelle compétence en immobilisation, il leur manque bien une dizaine d'année de formation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est un des problèmes majeurs de l'histoire: la discussion a vite embrayé sur les "race wars" et "culture wars", qui ne débouchent sur rien d'autre que plus de venin et de flammes, extraits, attisés et amplifiés par ceux qui profitent de ce business model (médias, militants, "groupes de représentations" et autres) pour leurs propres fins, avec pour seul résultat final des divisions accrues selon des lignes tribales (déjà un mal en soi) qui ne sont, qui plus est, pas pertinentes, garantissant donc un mauvais traitement des problèmes, et leur aggravation. Le tout, dans le cas présent, pour ce qui peut très bien n'être à l'origine en aucun cas un problème racial, mais un de pure connerie/incompétence, avec même le potentiel qu'il s'agisse en fait d'un différent personnel, car il s'avère que les deux hommes travaillaient dans la même organisation (beaucoup de flics US profitent de leur formation et statut pour arrondir leurs fins de mois avec un 2ème job, généralement dans la sécurité de bâtiments ou événements) depuis un bail. Il est pour l'instant dit qu'ils ne se connaissaient pas, quoique bossant dans le même bâtiment, mais la chose peut être en doute. C'est pas nécessairement important de toute façon, car la connerie/incompétence me semble à ce stade être le fin mot de l'histoire pour l'incident initial. Ca et le cadre général de formation et d'emploi des polices américaines qui, trop souvent, mettent une emphase trop conséquente sur (ou couvrent trop facilement) un emploi de la force exagéré et très public (il y a un peu trop souvent des procédures qui s'apparentent à des humiliations publiques, et s'appliquent, parce qu'elles sont des procédures officielles, même pour des peccadilles): le célèbre "perp walk" (mettre des menottes pour tout et rien, et balader l'inculpé ainsi), les séances d'agenouillement les mains sur la tête parfois juste pour un contrôle, avoir la main lourde sur le fait de forcer un individu à se mettre au sol face contre terre, des séries d'injonctions contradictoires (hurlées qui plus est) pour prendre en faute....

 

Edited by Tancrède
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kotai a dit :

Généralement les policiers n'ont pas de réelle compétence en immobilisation, il leur manque bien une dizaine d'année de formation.

10 ans pour apprendre à immobiliser ?  le niveau doit être vraiment bas dans la police US ... on y recrute la crème des sous-doués .....    10 ans de formation ... tu dois être un peu Marseillais toi non ?

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Tancrède a dit :

déjà, plusieurs magasins pillés et détruits, et un HLM avaient cramé, et des voitures de police avaient été encerclées et assaillies par des groupes d'émeutiers (pas clair s'il y a eu du vrai bobo dans ces cas)

En zone HLM, je pense qu'on peut faire une estimation relativement fiable que le nombre de bourgeois-bohème, englobant tout autant les vrais que les faux, est relativement limité.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Lezard-vert said:

10 ans pour apprendre à immobiliser ?  le niveau doit être vraiment bas dans la police US ... on y recrute la crème des sous-doués .....    10 ans de formation ... tu dois être un peu Marseillais toi non ?

Honnêtement (on a quelques policiers/gendarmes sur le forum), combien de temps ça prend d'apprendre un certain nombre de techniques de projection/soumission/immobilisation dans un cursus de formation, et ce à un niveau suffisant pour fournir non seulement au policier un arsenal couvrant suffisamment de situations potentielles, mais aussi pour que la chose soit acquise à un niveau suffisant de compétence (= tu peux appliquer dans l'urgence, sans réfléchir, avec un haut niveau de probabilité de réussite)? Pour les bases, ça peut s'acquérir assez vite, intégré dans une formation d'un an, mais pour que ce soit un "outil" réellement disponible chez le policier pour application dans la plupart des circonstances (avec une bonne conscience et appréciation de situation par le dit policier pour savoir ce qui peut et VA marcher), ça demande beaucoup, beaucoup plus de pratique libre, soit plusieurs années pour que ça rentre bien profond dans le cerveau et la mémoire musculaire. 

Bref, la pratique du grappling (quelle que soit la méthode adoptée: judo, BJJ, lutte gréco-romaine....) devrait être établie comme une compétence essentielle (et impacter la sélection des policiers), et être enseignée et pratiquée en continu. Je ne crois pas que la multiplication des gadgets non létaux pour compensation soit suffisante. Enfin, du moins, évidemment, jusqu'à ce que les robots remplacent tout ce monde :tongue:

4 minutes ago, Wallaby said:

En zone HLM, je pense qu'on peut faire une estimation relativement fiable que le nombre de bourgeois-bohème, englobant tout autant les vrais que les faux, est relativement limité.

Sarcasme? Ou j'ai si mal formulé que j'ai donné l'impression de dire que des petits bourges constituaient la masse des émeutiers? 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Tancrède a dit :

Sarcasme? Ou j'ai si mal formulé que j'ai donné l'impression de dire que des petits bourges constituaient la masse des émeutiers? 

Non, c'était parfaitement compréhensible. C'est juste moi qui suis fatigué en fin de journée, et mes neurones construisent le sens qu'ils peuvent. L'idée philosophique c'est que tant que les bobos newyorkais n'ont pas leur appartement en feu, le pouvoir est relativement tranquille face à cette révolution. Tant que c'est des pauvres qui brûlent des appartements de pauvres, je doute que ça fasse avancer beaucoup le schmilblick comme disait Denise Fabre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un facteur important est que les policiers US sont souvent seuls, ce qui rend très dangereux d'aller au contact. Et on ne sait jamais à qui on a affaire ce qui rend très hasardeux de miser sur un contrôle purement manuel. Je pense que cela joue beaucoup dans le rapport à l'usage des armes des policiers US.

Edited by gustave
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trump annonce la fin des relations avec l'OMS, dans la foulée de ses critiques quant à la gestion de la pandémie. Encore un retrait US d'organisations ou d'accords internationaux.

Les fonds alloués seront redirigés vers d'autres modes d'action pour faire face aux urgences globales, selon Trump.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/trump-annonce-que-les-etats-unis-mettent-fin-a-leur-relation-avec-l-oms-20200529?utm_source=CRM&utm_medium=email&utm_campaign=[20200529_NL_ALERTESINFOS]&een=79c2de8effd778da0b7efe68b25fa224&seen=6&m_i=mIEzkj%2BuaXXmCMX5at3xvCpq7IbwsoxWWp9H2BFdllU6gSzTQRKzp2SmTZ7%2B_XESFiW9%2BTHHPuwIhdgoVnHZDYJeQIoJaNbymf

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,509
    Total Members
    1,550
    Most Online
    activestealth
    Newest Member
    activestealth
    Joined
  • Forum Statistics

    20,893
    Total Topics
    1,316,797
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries