Recommended Posts

https://www.theatlantic.com/health/archive/2020/06/protests-pandemic/612460/ (1er juin 2020)

Le virus peut se propager particulièrement facilement dans les petits endroits exigus, tels que les fourgons de police et les prisons.

"Je ne pense pas qu'on puisse douter de l’apparition d'un pics de cas dans les 10 à 14 jours", m'a dit Mark Shrime, chercheur en santé publique à Harvard. "Avec tant de manifestations, qui deviennent de plus en plus importantes, je ne pense pas qu'il s'agisse de savoir si, mais quand et où" [ces pics apparaîtront].

Maimuna Majumder, épidémiologiste informaticienne à l'hôpital pour enfants de Boston et à la faculté de médecine de Harvard, est du même avis. "Tout bien considéré, il ne fait guère de doute que ces protestations se traduiront par un risque accru de transmission de COVID-19", m'a-t-elle dit par courriel.

Mais ce risque ne conduit pas Mme Majumder à s'opposer aux protestations. "Je pense personnellement que ces manifestations particulières - qui demandent justice pour les corps noirs et bruns qui ont été brutalisés par la police - sont une action nécessaire", a-t-elle déclaré. "Le racisme structurel est une crise de santé publique depuis bien plus longtemps que la pandémie".

Même la pandémie COVID-19 a causé un préjudice disproportionné aux Noirs, m'a dit Mme Majumder. Alors qu'environ 13 % des Américains sont noirs, un quart de tous les décès COVID-19 où la race de la victime est connue sont survenus chez des Noirs, selon le COVID Racial Data Tracker.

Alexandra Phelan, professeur de droit de la santé mondiale à l'université de Georgetown, m'a également dit qu'elle pensait que les protestations étaient justifiées, même au milieu de la crise de santé publique. Elle a fait la différence entre ces protestations, contre la brutalité policière, et les protestations du printemps dernier, qui s'opposaient aux mandats de masques et aux règles de distanciation sociale. Elle a déclaré que, pour le moins, de nombreux manifestants de ce week-end portaient des masques, ce qui réduisait le risque de transmission à la communauté.

Le droit international comprendrait également les protestations inspirées par Floyd différemment des protestations contre les masques, a déclaré Mme Phelan, car il accorde une grande importance à l'utilisation des droits civils pour obliger les gouvernements à rendre des comptes. "Ces protestations sont actuellement le principal moyen de demander des comptes pour les systèmes de gouvernance qui ont conduit à des exécutions extrajudiciaires et à des violences policières, mais aussi pour la mort disproportionnée due à COVID-19 subie par les Américains noirs et bruns".

Comme les chants semblent propager le virus, M. Majumder recommande aux manifestants d'utiliser des bruiteurs, des tambours et des signes écrits. Elle recommande également aux manifestants de porter des lunettes incassables et un vaporisateur de solution saline, au cas où ils seraient aspergés de poivre de Cayenne. "Apaiser l'irritant avec une solution stérile peut réduire la toux et les éternuements, qui sont quelques-unes des principales voies de propagation du nouveau coronavirus", a-t-elle déclaré.

La simple annulation des protestations elles-mêmes, a ajouté M. Phelan, ne serait pas une démarche juridiquement légitime - ou particulièrement constitutionnelle. Dans les années 1960 et 1970, il est devenu évident que les gouvernements du monde entier utilisaient le prétexte de la santé et de la sécurité publiques pour limiter ou violer les droits civils. Les juristes internationaux ont donc développé un ensemble d'idées, appelées les "principes de Syracuse" - du nom de la ville italienne où les juristes se sont réunis - sur les cas où certains droits de l'homme pouvaient être violés ou restreints pour en protéger d'autres. Ces règles stipulent que le droit de réunion ne peut être limité de manière discriminatoire et que toute restriction doit être fondée sur des preuves.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 7 heures, Rufus Shinra a dit :

Faut admettre que quand une avocate du syndicat de la police de LA s'excite sur Twitter pour descendre les manifestants, ça en dit long sur la mentalité

Une déclaration stupide à chaud et forcement partisane sur fond de haine des gens jugés "inférieurs", nous avons eu la même chose de la part de politiciens en France au plus fort du mouvement des gilets jaunes. c'est vieux comme le monde.

Edited by Arland
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Arland a dit :

Une déclaration stupide à chaud et forcement partisane sur fond de haine des gens jugés "inférieurs", nous avons eu la même chose de la part de politiciens en France au plus fort du mouvement des gilets jaunes. c'est vieux comme le monde.

Oui, et c’est également contre-productif

Share this post


Link to post
Share on other sites
55 minutes ago, Arland said:

Une déclaration stupide à chaud et forcement partisane sur fond de haine des gens jugés "inférieurs", nous avons eu la même chose de la part de politiciens en France au plus fort du mouvement des gilets jaunes. c'est vieux comme le monde.

A noter que la dame n'est en fait pas une avocate du dit syndicat, celui-ci ayant rapidement démenti l'employer.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 36 minutes, Tancrède a dit :

A noter que la dame n'est en fait pas une avocate du dit syndicat, celui-ci ayant rapidement démenti l'employer.

Une ancienne avocate du syndicat il semblerai, jusqu'à maintenant elle était "Booster" (une sorte de parrainage) pour le compte des Trojans de l'USC mais elle en a été rapidement remerciée.

https://www.latimes.com/sports/story/2020-06-01/usc-cuts-ties-booster-tweets-protesters-should-be-shot-george-floyd

Edited by Arland
faute de frappe
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Donald Trump déclare dans une allocution que si des gouverneurs ou maires ne font pas appel à la garde nationale, il va déployer à leur place l'armée régulière. Il menace encore les meneurs des émeutes, notamment les antifas, de toutes les foudres de la loi.

 

Edited by Zalmox

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Zalmox a dit :

Donald Trump déclare dans une allocution que si des gouverneurs ou maires ne font pas appel à la garde nationale, il va déployer à leur place l'armée régulière. Il menace encore les meneurs des émeutes, notamment les antifas, de toutes les foudres de la loi.

 

Il tient vraiment à déclencher une guerre civile, ou alors il est plus à la ramasse qu'on ne le craignait. Les troupes sont loin d'être unies contre les manifestants https://thehill.com/policy/defense/500589-top-air-force-enlisted-officer-speaks-out-on-racial-injustice-i-am-george

Règle #1 du leadership : ne jamais donner un ordre qui ne sera pas obéi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Rufus Shinra a dit :

Il tient vraiment à déclencher une guerre civile, ou alors il est plus à la ramasse qu'on ne le craignait. Les troupes sont loin d'être unies contre les manifestants https://thehill.com/policy/defense/500589-top-air-force-enlisted-officer-speaks-out-on-racial-injustice-i-am-george

Règle #1 du leadership : ne jamais donner un ordre qui ne sera pas obéi.


S’il n’y a pas d’appel à la garde nationale, il peut tout aussi bien démontrer que les acteurs locaux n’agissent pas, alors que lui n’hésite pas à prendre ses responsabilités.
Dans le discours en vue des prochaines élections, ça a tout autant du sens.

 

Dans tous les cas, actions locales ou non, je me demande bien quelles solutions ils ont, concrètement, pour éteindre l’incendie a ce stade.
Les mesures sont connues dans ces cas-là à court terme, il n’y a pas 36 solutions en réalité.

 

 

Ce qui pose problème avec Trump, c’est la façon de le dire. Mais bon, depuis la Corée du Nord et la Syrie, on connaît maintenant le personnage.

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6005094/etats-unis-trump-annonce-le-deploiement-de-milliers-de-soldats-lourdement-armes.html?amp

Edited by TarpTent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour les non anglophones 

verbatim du discours de Trump

Révélation

Mes compatriotes américains: Mon premier et plus haut devoir en tant que président est de défendre notre grand pays et le peuple américain. J’ai prêté serment de respecter les lois de notre nation, et c’est exactement ce que je ferai.

Tous les Américains ont été à juste titre écœurés et révoltés par la mort brutale de George Floyd. Mon administration est pleinement déterminée à ce que, pour George et sa famille, justice soit rendue. Il ne sera pas mort en vain. Mais nous ne pouvons pas permettre que les cris des justes et les manifestants pacifiques soient noyés par une foule en colère. Les plus grandes victimes des émeutes sont les citoyens pacifiques de nos communautés les plus pauvres et, en tant que président, je lutterai pour leur sécurité. Je vais me battre pour vous protéger. Je suis votre président, (et dans le repect) de la loi et de l’ordre je suis un allié de tous les manifestants pacifiques.

Mais ces derniers jours, notre nation a été prise par des anarchistes professionnels, des foules violentes, des pyromanes, des pillards, des criminels, des émeutiers, Antifa et d’autres. Un certain nombre de gouvernements étatiques et locaux n’ont pas pris les mesures nécessaires pour protéger leurs résidences. Des innocents ont été sauvagement battus, comme le jeune homme de Dallas, au Texas, qui est mort dans la rue, ou la femme du nord de l’État de New York, violemment attaquée par des voyous dangereux.

Les propriétaires de petites entreprises ont vu leurs rêves complètement détruits. Les meilleurs officiers de New York ont été frappés au visage avec des briques. Les braves infirmières, qui ont combattu le virus, ont peur de quitter leur domicile. Un poste de police a été envahi. Ici, dans la capitale nationale, le Lincoln Memorial et le World War Two Memorial ont été vandalisés. L’une de nos églises les plus symboliques a été incendiée. Un officier fédéral californien, héros afro-américain de la répression, a été tué par balle.

Ce ne sont pas des actes de protestation pacifique. Ce sont des actes de terreur intérieure. La destruction de vies innocentes et le déversement de sang innocent est une offense à l’humanité et un crime contre Dieu.

L’Amérique a besoin de création, pas de destruction; la coopération, pas le mépris; la sécurité, pas l’anarchie; la guérison, pas la haine; la justice, pas le chaos. Telle est notre mission et nous réussirons. À cent pour cent, nous réussirons. Notre pays gagne toujours.

C’est pourquoi je prends des mesures présidentielles immédiates pour mettre fin à la violence et rétablir la sécurité et la sûreté en Amérique. Je mobilise toutes les ressources fédérales disponibles – civiles et militaires – pour arrêter les émeutes et les pillages, pour mettre fin à la destruction et aux incendies criminels, et pour protéger les droits des Américains respectueux des lois, y compris vos droits en vertu du deuxième amendement. Par conséquent, les mesures suivantes entrent en vigueur immédiatement:

Premièrement, nous mettons fin aux émeutes et à l’anarchie qui se sont répandues dans notre pays. Nous allons y mettre fin maintenant. Aujourd’hui, j’ai vivement recommandé à chaque gouverneur de déployer la Garde nationale en nombre suffisant pour dominer les rues. Les maires et les gouverneurs doivent établir une présence écrasante des forces de l’ordre jusqu’à ce que la violence soit réprimée.

Si une ville ou un État refuse de prendre les mesures nécessaires pour défendre la vie et les biens de leurs résidents, je déploierai l’armée américaine et je réglerai rapidement le problème pour eux.

Je prends également des mesures rapides et décisives pour protéger notre grande capitale, Washington, DC. Ce qui s’y est passé la nuit dernière est une honte totale. Au moment où nous parlons, j’envoie des milliers de soldats lourdement armés, de militaires et d’agents des forces de l’ordre pour arrêter les émeutes, les pillages, le vandalisme, les agressions et la destruction gratuite de biens.

Nous mettons tout le monde en garde: notre couvre-feu à sept heures sera strictement appliqué. Ceux qui menacent des vies et les biens d’innocents seront arrêtés, détenus et poursuivis dans toute la mesure permise par la loi.

Je veux que les organisateurs de cette terreur sachent qu’ils seront passibles de sanctions pénales sévères et de longues peines de prison. Cela comprend Antifa et d’autres qui sont les principaux instigateurs de cette violence.

La Loi et l’Ordre

Nous avons une belle loi. Une fois que la situation sera apaisée, nous vous aiderons, nous aiderons votre entreprise et nous aiderons votre famille.

L’Amérique est fondée sur l’état de Droit. C’est le fondement de notre prospérité, de notre liberté et de notre mode de vie. Mais là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas d’opportunité. Là où il n’y a pas de justice, il n’y a pas de liberté. Là où il n’y a pas de sécurité, il n’y a pas d’avenir.

Nous ne devons jamais céder à la colère ou à la haine. Si la méchanceté ou la violence règne, alors aucun de nous n’est libre.

Je prends ces mesures aujourd’hui avec une ferme détermination et avec un amour vrai et passionné pour notre pays. De loin, nos plus beaux jours nous attendent.

Merci beaucoup. Et maintenant, je vais rendre hommage à un endroit très, très spécial. Merci beaucoup.

 

Edited by Zalmox
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, Snapcoke said:

les violences de ces dernières heures sont efférente, on parle de gunfight entre policier est manifestants !!!

https://twitter.com/Breaking911

C'était déjà le cas en fin de semaine dernière et ce WE. Deux agents du Federal Protective Service (à Oakland, Californie) se sont fait tirer dessus par des gens armés dans une action préméditée, devant la porte d'un bâtiment fédéral: un van est allé vers eux, a pilé devant eux, une porte s'est ouverte et quelqu'un a juste défouraillé. L'un des agents est mort. Et c'est loin d'être la seule situation de ce genre. 

 

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Tancrède a dit :

C'était déjà le cas en fin de semaine dernière et ce WE. Deux agents du Federal Protective Service (à Oakland, Californie) se sont fait tirer dessus par des gens armés dans une action préméditée, devant la porte d'un bâtiment fédéral: un van est allé vers eux, a pilé devant eux, une porte s'est ouverte et quelqu'un a juste défouraillé. L'un des agents est mort. Et c'est loin d'être la seule situation de ce genre. 

 

Oui, des manifestants et des civils désarmés se font aussi descendre par la police dans le foutoir, ça se sait.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 3 minutes, Tancrède a dit :

C'était déjà le cas en fin de semaine dernière et ce WE. Deux agents du Federal Protective Service (à Oakland, Californie) se sont fait tirer dessus par des gens armés dans une action préméditée, devant la porte d'un bâtiment fédéral: un van est allé vers eux, a pilé devant eux, une porte s'est ouverte et quelqu'un a juste défouraillé. L'un des agents est mort. Et c'est loin d'être la seule situation de ce genre. 

 

merde...

c'est tendu tout de même....

 

 

le policier a de la chance... l'ambulance arrive super vite....

Edited by Snapcoke

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Snapcoke a dit :

merde...

c'est tendu tout de même....

Ah ben oui, les policiers qui descendent des manifestants, des gangsters qui en profitent de temps à autre. Qui eût cru que pousser à une opposition frontale et avoir des groupes suprémacistes qui cherchent l'affrontement puisse mener à des affrontements ? Heureusement que Trump est là pour calmer les choses !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Snapcoke a dit :

merde...

c'est tendu tout de même....

 

 

le policier a de la chance... l'ambulance arrive super vite....

Ce n'est pas une ambulance c'est un fourgon du NYPD

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 5 heures, Zalmox a dit :

Donald Trump déclare dans une allocution que si des gouverneurs ou maires ne font pas appel à la garde nationale, il va déployer à leur place l'armée régulière. Il menace encore les meneurs des émeutes, notamment les antifas, de toutes les foudres de la loi.

Il pense à quel corps ? Parce qu'il me semblait qu'il est interdit - ou du moins sous des conditions extrêmement difficiles à réunir - de déployer les forces militaires US pour assurer l'ordre intérieur. Ou je me trompe ?

Edited by Skw
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, Skw said:

Il pense à quel corps ? Parce qu'il me semblait qu'il est interdit - ou du moins sous des conditions extrêmement difficiles à réunir - de déployer les forces militaires US pour assurer l'ordre intérieur. Ou je me trompe ?

Ce ne serait pas une première. Lors des émeutes de Los Angeles de 1992, l'US Army et l'USMC ont vu des éléments déployés à LA.

 

À noter également la similarité d'élément déclencheur.

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Lezard-vert a dit :

"Pays de Merde" comme dirait TRUMP !

C'est pas Trump qui a dit ça c'est Zlatan 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Zalmox a dit :

Pour les non anglophones 

verbatim du discours de Trump

  Masquer le contenu

Mes compatriotes américains: Mon premier et plus haut devoir en tant que président est de défendre notre grand pays et le peuple américain. J’ai prêté serment de respecter les lois de notre nation, et c’est exactement ce que je ferai.[...]

Si une ville ou un État refuse de prendre les mesures nécessaires pour défendre la vie et les biens de leurs résidents, je déploierai l’armée américaine et je réglerai rapidement le problème pour eux. Je prends également des mesures rapides et décisives pour protéger notre grande capitale, Washington, DC. Ce qui s’y est passé la nuit dernière est une honte totale. Au moment où nous parlons, j’envoie des milliers de soldats lourdement armés, de militaires et d’agents des forces de l’ordre pour arrêter les émeutes, les pillages, le vandalisme, les agressions et la destruction gratuite de biens. Nous mettons tout le monde en garde: notre couvre-feu à sept heures sera strictement appliqué. Ceux qui menacent des vies et les biens d’innocents seront arrêtés, détenus et poursuivis dans toute la mesure permise par la loi. Je veux que les organisateurs de cette terreur sachent qu’ils seront passibles de sanctions pénales sévères et de longues peines de prison. Cela comprend Antifa et d’autres qui sont les principaux instigateurs de cette violence. 

Nous avons une belle loi. Une fois que la situation sera apaisée, nous vous aiderons, nous aiderons votre entreprise et nous aiderons votre famille.

L’Amérique est fondée sur l’état de Droit. C’est le fondement de notre prospérité, de notre liberté et de notre mode de vie. Mais là où il n’y a pas de loi, il n’y a pas d’opportunité. Là où il n’y a pas de justice, il n’y a pas de liberté. Là où il n’y a pas de sécurité, il n’y a pas d’avenir. Nous ne devons jamais céder à la colère ou à la haine. Si la méchanceté ou la violence règne, alors aucun de nous n’est libre. Je prends ces mesures aujourd’hui avec une ferme détermination et avec un amour vrai et passionné pour notre pays. De loin, nos plus beaux jours nous attendent.

Merci beaucoup. Et maintenant, je vais rendre hommage à un endroit très, très spécial. Merci beaucoup.

 

Bon, ce qui est sûr; c'est que la Corée du Nord, les Talibans, l'Iran, Daesh, la Chine ou la Russie devraient avoir une année tranquille : l'armée est occupée ailleurs pour l'instant. Par contre ce n'est que partie remise : une fois que le coup de balai sera passé, il faudra bien un ennemi extérieur pour ressouder le peuple autour d'une bonne petite cause nationale présidentiable... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, Scarabé a dit :

C'est pas Trump qui a dit ça c'est Zlatan 

non TRUMP l'a dit en parlant des pays africains.

Mais bon ils sont tous aussi  zero QI  l'un que l'autre. En ça ils se ressemblent

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, Skw a dit :

Il pense à quel corps ? Parce qu'il me semblait qu'il est interdit - ou du moins sous des conditions extrêmement difficiles à réunir - de déployer les forces militaires US pour assurer l'ordre intérieur. Ou je me trompe ?

Il me semble qu’il y a une loi de 1806 anti insurrection 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Zalmox a dit :

Il me semble qu’il y a une loi de 1806 anti insurrection 

Très bon ça coco, les émeutiers pourrait alors sortir le second amendement de la poche arrière et légitimer armes et violences.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Lezard-vert a dit :

non TRUMP l'a dit en parlant des pays africains.

Mais bon ils sont tous aussi  zero QI  l'un que l'autre. En ça ils se ressemblent

Sauf que Zlatan sait jouer au foot et zlataner l'équipe en face. Grosse différence par rapport à Trump.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,501
    Total Members
    1,550
    Most Online
    tomduri
    Newest Member
    tomduri
    Joined
  • Forum Statistics

    20,879
    Total Topics
    1,312,086
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries