Recommended Posts

il y a 58 minutes, rendbo a dit :

Très bon ça coco, les émeutiers pourrait alors sortir le second amendement de la poche arrière et légitimer armes et violences.

Citation

Je mobilise toutes les ressources fédérales disponibles – civiles et militaires – pour arrêter les émeutes et les pillages, pour mettre fin à la destruction et aux incendies criminels, et pour protéger les droits des Américains respectueux des lois, y compris vos droits en vertu du deuxièmeamendement. Par conséquent, les mesures...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.latimes.com/california/story/2020-06-01/la-braces-for-another-night-of-protests (1er juin 2020)

Alors que le couvre-feu de 18 heures est entré en vigueur lundi dans le comté de Los Angeles, le nombre de policiers a augmenté à Hollywood à proximité de multiples manifestations et à Van Nuys, où des pillards saccageaient des commerces le long d'un important corridor commercial.

Les pillages ont commencé à Van Nuys vers 16 heures, à quelques pâtés de maisons d'une manifestation pacifique lancée par des étudiants qui a duré une grande partie de la journée. Les agents de la police de Los Angeles ont tiré des sacs de haricots sur la foule après que les pillards aient saccagé un magasin de chaussures, une pharmacie, un stand de réparation de montres et d'autres petits commerces sur Van Nuys Boulevard. Les autorités répondaient également à un incendie dans un centre commercial du type strip mall [c'est à dire une suite de magasins accolés les uns aux autres dans une seule rue].

En début d'après-midi du lundi, trois manifestations distinctes ont eu lieu à Hollywood, dont un groupe qui a défilé sur Hollywood Boulevard au cœur du quartier touristique. D'autres manifestants se sont rassemblés dans le centre-ville de Los Angeles et à Anaheim.

Les manifestants ont également brièvement fermé l'autoroute 405 en direction du nord à Westwood en empruntant la bretelle d'accès à Wilshire Boulevard. Certains conducteurs ont klaxonné en signe de solidarité, et d'autres ont arrêté leur voiture pour les rejoindre.

La troisième nuit de couvre-feu dans tout le comté a suivi des jours de manifestations massives, pour la plupart pacifiques, pour dénoncer la mort de George Floyd entre les mains de la police à Minneapolis. Près de 1 200 personnes ont été arrêtées dimanche après que des policiers aient affronté des manifestants et que des pillards aient brisé des vitres et vidé des magasins à Santa Monica et Long Beach.

Les responsables du comté ont semé la confusion en envoyant une alerte d'urgence à 15h30 annonçant un couvre-feu à 18h. Une deuxième alerte, envoyée quelques minutes plus tard, annonçait un couvre-feu à 17 heures. Le second message était destiné aux habitants de Glendale et a été envoyé par erreur, ont déclaré les fonctionnaires.

Le chef de la police de Los Angeles, Michel Moore, a déclaré lundi soir que les personnes qui ont pillé et vandalisé lors de manifestations largement pacifiques dans le sud de la Californie ce week-end "capitalisaient" sur la mort de George Floyd.

Environ 700 personnes ont été arrêtées dimanche lors de manifestations de masse à propos de la mort de Floyd et de la brutalité policière. Parmi ces arrestations, 10 % étaient liées à des cambriolages ou à des pillages, a déclaré M. Moore.

"Nous n'avons pas eu de protestations la nuit dernière - nous avons eu des actes criminels", a déclaré Moore lors d'une conférence de presse avec le maire de Los Angeles, Eric Garcetti. "Nous n'avons pas eu de gens qui pleuraient la mort de cet homme, George Floyd - nous avons eu des gens qui capitalisaient. Sa mort est sur leurs mains autant que sur celles de ces officiers".

Moore s'est excusé quelques minutes plus tard, disant qu'il "s'est mal exprimé quand j'ai dit que son sang était sur leurs mains" et qu'il regrettait "cette caractérisation".

"Mais je ne regrette pas, et je ne m'excuserai pas, auprès de ceux qui sont dehors aujourd'hui à commettre des violences, à détruire des vies et des moyens de subsistance et à créer cette destruction", a déclaré Moore. "Sa mémoire mérite une réforme. Sa mémoire mérite un Los Angeles meilleur, des États-Unis meilleurs et un monde meilleur".

À Van Nuys, les manifestants ont commencé à se disperser juste avant 17 heures, disant qu'ils avaient reçu l'alerte erronée du comté concernant le couvre-feu de 17 heures et qu'ils ne voulaient pas être dehors. D'autres ont dit qu'ils ne voulaient pas être près des pillages qui avaient commencé.

Plusieurs propriétaires de commerces se tenaient devant leurs vitrines, perçant du contreplaqué sur leurs fenêtres. A quelques pâtés de maisons de là, des pilleurs détruisaient des vitrines de magasins, y compris des détaillants qui vendaient des chaussures, des montres et des téléphones portables.

Eva Bandikian, la directrice de la pharmacie Care de Kovac, a déclaré que les pillards avaient cassé la serrure de la porte et volé "tout", y compris l'argent, la caisse et les médicaments.

Eva Bandikian a regardé la caméra de surveillance du magasin sur son téléphone alors qu'une dizaine de jeunes gens entraient en force.

"Cela n'a rien à voir avec nous", a-t-elle déclaré. "Ils sont en colère contre la police et le gouvernement."

Un pillard à Van Nuys, qui portait un masque violet et un sweat-shirt à capuche gris, a déclaré que les appels à la protestation pacifique, y compris du frère de Floyd, n'avaient pas résolu le racisme systémique auquel sont confrontés les résidents noirs.

"Nous essayons juste de trouver la paix et la justice", a déclaré l'homme, qui a refusé de donner son nom. "Tout ce qu'ils ont fait ne nous a pas apporté la paix. Alors nous essayons juste de survivre."

Samedi, près de 400 personnes ont été arrêtées lorsque des pillards ont pris pour cible le quartier commercial de Fairfax, y compris sur Melrose Avenue. La ville "a perdu 88 bâtiments sur Melrose", a déclaré M. Moore.

Vendredi, 500 personnes ont été arrêtées lorsque des manifestants ont fermé plusieurs autoroutes du centre-ville de L.A., a déclaré M. Moore.

"Dimanche a été l'un des jours les plus pénibles de l'histoire de Santa Monica", a déclaré lundi le maire de Santa Monica, Kevin McKeown.

Plus de 400 personnes ont été arrêtées, soupçonnées de pillage, de cambriolage, d'agression avec une arme mortelle, d'agression sur un officier de police et de violation du couvre-feu, a déclaré le chef de la police de Santa Monica, Cynthia Renaud. Elle a estimé que 95% des personnes arrêtées ne vivaient pas dans la ville.

Les manifestants et les pillards se trouvaient souvent à quelques pâtés de maisons les uns des autres. Les pillards du quartier commerçant de la 4e rue semblaient organisés, brisant les vitres avec des pieds-de-biche et des skateboards et chargeant les marchandises volées dans les voitures en attente. Au moins deux voitures de police ont brûlé.

Plusieurs blocs plus loin, la police a tiré des balles en caoutchouc sur les manifestants de l'avenue Ocean après que ceux-ci aient jeté des œufs et des bouteilles d'eau.

 

https://www.stripes.com/news/us/protests-looting-shift-to-santa-monica-as-national-guard-takes-over-l-a-streets-1.631988/santa-monica-1.631990 (1er juin 2020)

Le maire par intérim, Terry O'Day, a déclaré que les protestations étaient dans l'ensemble "très pacifiques" et "ne faisaient pas partie du pillage".

Il a noté que Santa Monica "s'est longtemps élevée contre l'intolérance et la haine".

"Nous sommes profondément troublés par ce qui s'est passé à Minneapolis", a-t-il déclaré.

Mais certains propriétaires d'entreprises étaient furieux que la police ait donné une telle marge de manœuvre aux pilleurs.

Russell Bowman, propriétaire de "Books", une librairie spirituelle, a regardé de l'intérieur du magasin les pillards briser ses vitres.

Il ne pouvait pas croire que la police ne l'aidait pas.

"Les pilleurs m'ont cassé la fenêtre au visage. Il n'y avait rien à faire", a-t-il dit.

D'autres habitants de la ville progressiste ont essayé de sympathiser avec les pilleurs.

Sara Meeter, 28 ans, se tenait devant un magasin REI sur la 4e rue, tenant une pancarte en carton qui disait simplement "Justice".

Les vitres du magasin avaient été brisées et de la fumée s'échappait.

Un pompier a crié à tout le monde de quitter les lieux alors que son équipe sortait les tuyaux du camion de pompiers. Ils ont scié les portes d'entrée.

De l'autre côté de la rue, les gens continuaient à fouiller dans un bureau d'optométrie et une bijouterie, dont la façade était peinte à la bombe : "Sauver une vie, tuer un flic."

Mme Meeter a dit avoir vu un "gamin" jeter des boîtes de chaussures du magasin Vans pour que d'autres les ramassent. Résidente de Santa Monica, Meeter suivait le chaos mais restait à l'écart. "C'est complètement accablant", dit-elle. "Tous mes sens sont en surcharge."

Elle et son amie Danielle Fetzer, 32 ans, de Venise, toutes deux blanches, ont déclaré qu'il était important de s'allier aux manifestants et d'être témoins de l'histoire qui se déroulait dans leur ville de bord de mer. Fetzer a déclaré qu'elles devaient "simplement montrer que nous n'allons pas ... prendre en charge l'oppression systématique des Noirs".

"C'est une histoire vieille comme le monde et j'en ai assez", a-t-elle déclaré. "Je suis fatiguée que la police utilise son pouvoir pour blesser des civils. Je dis qu'il faut brûler l'endroit. Parfois, il faut brûler des choses pour pouvoir reconstruire".

"Qui sommes-nous pour dire aux gens de couleur comment ils doivent exprimer cette colère ?"

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut dire, vu l'efficacité de la police de Los Angeles pour arrêter les pillards, c'est compréhensible que la situation ne s'améliore pas :

 

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Skw a dit :

Il pense à quel corps ? Parce qu'il me semblait qu'il est interdit - ou du moins sous des conditions extrêmement difficiles à réunir - de déployer les forces militaires US pour assurer l'ordre intérieur. Ou je me trompe ?

Il y a 2 heures, mehari a dit :

Ce ne serait pas une première. Lors des émeutes de Los Angeles de 1992, l'US Army et l'USMC ont vu des éléments déployés à LA.

Quelques éléments de clarifications

Citation

[...] Governors often prefer the National Guard forces in these cases because they can legally perform law enforcement duties in the U.S., whereas troops on active duty cannot without violating the Posse Comitatus Act, a 1878 law that prohibits the government from using military forces to act as a police force within U.S. borders.

But the president could invoke the Insurrection Act to deploy active-duty forces without a request from a governor. Those troops would be allowed to conduct law enforcement missions. To invoke the act, Trump would first have to issue a proclamation to "immediately order the insurgents to disperse and retire peaceably to their abodes within a limited time," according to the law.

In the past, the Justice Department has drafted such proclamations. And according to the Congressional Research Service, the act has been invoked many times throughout U.S. history, although rarely since the 1960s civil rights era.

When it was invoked in 1992 during the Los Angeles riots, the move was requested by California Gov. Pete Wilson, not invoked solely by President George H.W. Bush. Trump's attorney general, William Barr, was Bush's attorney general the last time the act was invoked, and he led the Justice Department's response to the King beating.

https://www.nbcnews.com/politics/white-house/trump-considering-move-invoke-insurrection-act-n1221326

 

Il y a 1 heure, rendbo a dit :

Très bon ça coco, les émeutiers pourrait alors sortir le second amendement de la poche arrière et légitimer armes et violences.

Le plus drôle, c'est surtout que le héraut de ceux qui dénoncent la mainmise par Washington et la perte de pouvoir/autonomie des Etats face au Fédéral annonce vouloir passer par dessus les Etats qui ne prendraient pas les dispositions qui conviennent. Encore un petit effort et les Libertariens supplieront que Washington fasse tout ce qui est dans le possible de l'Administration pour garantir droits et biens aux citoyens.

Edited by Skw

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Rufus Shinra a dit :

Ah ben oui, les policiers qui descendent des manifestants, des gangsters qui en profitent de temps à autre. Qui eût cru que pousser à une opposition frontale et avoir des groupes suprémacistes qui cherchent l'affrontement puisse mener à des affrontements ? Heureusement que Trump est là pour calmer les choses !

et dire qu'il se moquait de nos gilets jaunes et de nos interventions

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, christophe 38 a dit :

et dire qu'il se moquait de nos gilets jaunes et de nos interventions

L'actualité internationale est un instant karma perpétuel. 

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je ne vois qu'une solution à ce chaos !!!! Il faut un visionnaire !!! Un communiquant!!! Quelqu'un qui sait federer au lieu de diviser !!!' Un homme dont la parole ne peut être,  aucun moment, remise de doute !!!

C'est le moment où jamais de leur envoyer "L'homme dont on doit taire le nom, pour la paix du Forum" !!!!

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Moi je ne vois qu'une solution à ce chaos !!!! Il faut un visionnaire !!! Un communiquant!!! Quelqu'un qui sait federer au lieu de diviser !!!' Un homme dont la parole ne peut être,  aucun moment, remise de doute !!!

C'est le moment où jamais de leur envoyer "L'homme dont on doit taire le nom, pour la paix du Forum" !!!!

Mais qui bon sang, QUI ?

...

Qui a dit Judge Dredd ? QU'IL SE DÉNONCE !

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Moi je ne vois qu'une solution à ce chaos !!!! Il faut un visionnaire !!! Un communiquant!!! Quelqu'un qui sait federer au lieu de diviser !!!' Un homme dont la parole ne peut être,  aucun moment, remise de doute !!!

C'est le moment où jamais de leur envoyer "L'homme dont on doit taire le nom, pour la paix du Forum" !!!!

Je veux voir Raoult travailler en équipe avec kotai sur la gestion de cette crise, maintenant.

  • Like 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Blog du monde diplo :

https://blog.mondediplo.net/police-etats-unis-france

L'auteur Frédéric Lordon (https://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Lordon)

C'est un point de vue intéressant, alors y a les biais de son bord politique, mais son point de vue mérite d'être exprimé, notamment sur la banalisation des émissions sur les polices divers et leurs méthodes.

 

En bonus sur le coté systémique etc le défenseur des droits

https://www.liberation.fr/france/2020/06/02/le-defenseur-des-droits-denonce-un-cas-de-discrimination-systemique-par-la-police_1790094?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0IigU9-k-EeiDAyDVolNK8_mU39892bzk-Xffk9Ti2m2gsQ8m_1-c9KLk#Echobox=1591118417

 

(On frole le hors sujet, on est sur le sujet des USA, mais on a évoquer sur ce fil ou celui crillerie USA une comparaison entre les deux polices, d'ou ce poste, par contre peut être à terme faire un autre sujet ? Par contre, beau champs de bataille pour la modération je le crains.)

Edited by Héliphas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Héliphas a dit :

Blog du monde diplo :

https://blog.mondediplo.net/police-etats-unis-france

L'auteur Frédéric Lordon (https://fr.wikipedia.org/wiki/Frédéric_Lordon)

C'est un point de vue intéressant, alors y a les biais de son bord politique, mais son point de vue mérite d'être exprimé, notamment sur la banalisation des émissions sur les polices divers et leurs méthodes.

 

En bonus sur le coté systémique etc le défenseur des droits

https://www.liberation.fr/france/2020/06/02/le-defenseur-des-droits-denonce-un-cas-de-discrimination-systemique-par-la-police_1790094?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR0IigU9-k-EeiDAyDVolNK8_mU39892bzk-Xffk9Ti2m2gsQ8m_1-c9KLk#Echobox=1591118417

 

(On frole le hors sujet, on est sur le sujet des USA, mais on a évoquer sur ce fil ou celui crillerie USA une comparaison entre les deux polices, d'ou ce poste, par contre peut être à terme faire un autre sujet ? Par contre, beau champs de bataille pour la modération je le crains.)

C'est à gerber

J'attends réellement le jour où tout ce beau monde (policier, militaire, médecins, etc) vous diront tous d'aller vous faire fxxx

Et là fun begins

 

  • Confused 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En tout cas, face à la pandémie et aux paniques qu'elle a suscitée, notamment le risque de pillage, et plus encore face aux émeutes et à l'abandon des commerces, propriétés et citoyens par la police (généralement sur ordre des mairies, pour "limiter le risque d'escalade"... Autrement dit, laisser cramer les commerces et immeubles jusqu'à ce que ça se calme), il y a une industrie aux USA qui ne s'est jamais aussi bien portée:

https://www.nationalreview.com/news/gun-sales-spike-fbi-background-checks-smash-records-in-may/

Tous records battus, selon le FBI, pour le nombre de background checks depuis le début du confinement, avec un mois de mai (surtout, j'imagine, la fin) sans précédent. Et les ventes d'armes à feu sont à l'avenant, avec un tout nouveau segment de marché: les classes moyennes urbaines des côtes, de gauche et anti-2ème Amendement. Comme quoi, le slogan des fanas du même amendement selon lequel "when the police is minutes away, and you only have seconds", a du parler à certaines personnes, parce que c'est vraiment dans les villes les plus à gauche que l'explosion est notable (on imagine que les Etats et comtés "rouges" sont déjà bien pourvus). 6 millions d'armes vendues environs sur la période, 40% à des primo-acheteurs (dont 40% sont des femmes), qui ont du se confronter à la difficulté pratique d'obtenir un permis de port d'armes, loin des clichés reportés par les médias. 

Les 400 millions d'armes à feu légales dans le pays étaient déjà une réalité depuis 2017-2018, qui sait à combien ils vont se retrouver? Avec toujours l'inconnue totale sur le nombre d'armes illégales qui doivent se balader aux youesses. 

Ah, une autre industrie qui carbure depuis mars: les trucs de "preppers", ceux qui se préparent à l'apocalypse des zombies et autres fins du monde. Fournitures de premiers secours, matériel de survie, nourriture à très longue conservation.... Les ventes ont aussi explosé face aux risques de disruption des chaînes d'approvisionnement. 

Au moins, tout le monde sera paré pour la prochaine catastrophe naturelle. 

Edited by Tancrède
  • Like 1
  • Haha 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Tancrède a dit :

En tout cas, face à la pandémie et aux paniques qu'elle a suscitée, notamment le risque de pillage, et plus encore face aux émeutes et à l'abandon des commerces, propriétés et citoyens par la police (généralement sur ordre des mairies, pour "limiter le risque d'escalade"... Autrement dit, laisser cramer les commerces et immeubles jusqu'à ce que ça se calme), il y a une industrie aux USA qui ne s'est jamais aussi bien portée:

https://www.nationalreview.com/news/gun-sales-spike-fbi-background-checks-smash-records-in-may/

Tous records battus, selon le FBI, pour le nombre de background checks depuis le début du confinement, avec un mois de mai (surtout, j'imagine, la fin) sans précédent. Et les ventes d'armes à feu sont à l'avenant, avec un tout nouveau segment de marché: les classes moyennes urbaines des côtes, de gauche et anti-2ème Amendement. Comme quoi, le slogan des fanas du même amendement selon lequel "when the police is minutes away, and you only have seconds", a du parler à certaines personnes, parce que c'est vraiment dans les villes les plus à gauche que l'explosion est notable (on imagine que les Etats et comtés "rouges" sont déjà bien pourvus). 6 millions d'armes vendues environs sur la période, 40% à des primo-acheteurs (dont 40% sont des femmes), qui ont du se confronter à la difficulté pratique d'obtenir un permis de port d'armes, loin des clichés reportés par les médias. 

Les 400 millions d'armes à feu légales dans le pays étaient déjà une réalité depuis 2017-2018, qui sait à combien ils vont se retrouver? Avec toujours l'inconnue totale sur le nombre d'armes illégales qui doivent se balader aux youesses. 

Ah, une autre industrie qui carbure depuis mars: les trucs de "preppers", ceux qui se préparent à l'apocalypse des zombies et autres fins du monde. Fournitures de premiers secours, matériel de survie, nourriture à très longue conservation.... Les ventes ont aussi explosé face aux risques de disruption des chaînes d'approvisionnement. 

Au moins, tout le monde sera paré pour la prochaine catastrophe naturelle. 

Ils y a vraiment un abandon de quartier résidentiel par la police au usa ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Tancrède a dit :

En tout cas, face à la pandémie et aux paniques qu'elle a suscitée, notamment le risque de pillage, et plus encore face aux émeutes et à l'abandon des commerces, propriétés et citoyens par la police (généralement sur ordre des mairies, pour "limiter le risque d'escalade"... Autrement dit, laisser cramer les commerces et immeubles jusqu'à ce que ça se calme), il y a une industrie aux USA qui ne s'est jamais aussi bien portée:

https://www.nationalreview.com/news/gun-sales-spike-fbi-background-checks-smash-records-in-may/

Tous records battus, selon le FBI, pour le nombre de background checks depuis le début du confinement, avec un mois de mai (surtout, j'imagine, la fin) sans précédent. Et les ventes d'armes à feu sont à l'avenant, avec un tout nouveau segment de marché: les classes moyennes urbaines des côtes, de gauche et anti-2ème Amendement. Comme quoi, le slogan des fanas du même amendement selon lequel "when the police is minutes away, and you only have seconds", a du parler à certaines personnes, parce que c'est vraiment dans les villes les plus à gauche que l'explosion est notable (on imagine que les Etats et comtés "rouges" sont déjà bien pourvus). Les 400 millions d'armes à feu légales dans le pays étaient déjà une réalité depuis 2017-2018, qui sait à combien ils vont se retrouver? Avec toujours l'inconnue totale sur le nombre d'armes illégales qui doivent se balader aux youesses. 

Ah, une autre industrie qui carbure depuis mars: les trucs de "preppers", ceux qui se préparent à l'apocalypse des zombies et autres fins du monde. Fournitures de premiers secours, matériel de survie, nourriture à très longue conservation.... Les ventes ont aussi explosé face aux risques de disruption des chaînes d'approvisionnement. 

Au moins, tout le monde sera paré pour la prochaine catastrophe naturelle. 

 

n'en soit pas si sûr. Je te parie ce que tu veux que si l’espèce humaine doit disparaître, ce sera à cause d'un truc tout con que personne n'a anticipé.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Shorr kan a dit :

 

n'en soit pas si sûr. Je te parie ce que tu veux que si l’espèce humaine doit disparaître, ce sera à cause d'un truc tout con que personne n'a anticipé.

 

Les wokistes mutants. Tancrède nous dira qu'il nous avait prévenus.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Rufus Shinra a dit :

Ah ben oui, les policiers qui descendent des manifestants, des gangsters qui en profitent de temps à autre. Qui eût cru que pousser à une opposition frontale et avoir des groupes suprémacistes qui cherchent l'affrontement puisse mener à des affrontements ? Heureusement que Trump est là pour calmer les choses !

Donc c'est tout la faute à Trump, aux fachos et aux flics (ah, et aux gangsters aussi). Tous les autres ne sont qu'innocentes victimes en quête d'amour, médias en quête de concorde nationale, grandes firmes morales et politiciens avant tout soucieux d'éviter une récupération...

Sympa aussi ton dealer.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, gustave a dit :

Donc c'est tout la faute à Trump, aux fachos et aux flics (ah, et aux gangsters aussi). Tous les autres ne sont qu'innocentes victimes en quête d'amour, médias en quête de concorde nationale, grandes firmes morales et politiciens avant tout soucieux d'éviter une récupération...

Sympa aussi ton dealer.

Joli épouvantail, et plus joli non sequitur encore. :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
58 minutes ago, nemo said:

Il serais temps que tout le monde laisse tomber les caricatures du discours d'en face. Le forum nous donne l'occasion de nous confronter à des gens qui ne pensent pas comme nous. C'est une grande chance et il me parait dommage de la gâcher de cette façon quel que soit le "camp" que vous défendiez.

Peut être que la modération pourrait fermer le fil afin de calmer les esprits pour quelques heures. 

N'est-ce pas toujours ce qui arrive dès lors que Twitter est de la partie, du moins quand on commence à l'utiliser comme source en pensant qu'il y a la moindre vérité qui en provient? 

Sérieusement, il y a deux fils USA, celui-ci est censé être plus sérieux, pour couvrir les choses un peu plus substantielles et de plus grande portée, pas pour le suivi minute par minute des polémiques et de la guéguerre des perceptions, vu qu'il est certain qu'à peu près tout ce qui se balance dans les échanges rapides online et dans les médias, les impressions du moment, les déclarations de présentateurs qui réagissent à chaud, et surtout de façon purement polémique et pour faire des éditos façon accusateurs publics à la St Just se drapant dans sa vertu imaginaire, tout cela donc sera essentiellement vérifié comme faux, ou par trop déformé, dans les heures ou jours qui suivent. Il n'y a que de la posture dans ce qui est devenu un show de télé réalité (dont on sait qu'elle n'a aucune réalité)  permanent. 

Pour ceux qui veulent s'amuser avec les mensonges en continu, le dépiautage de twitter, c'est plutôt pour l'autre fil. 

 

Ah oui, et c'est combien de temps d'incubation, le covid, déjà? Parce qu'avec toute cette presse humaine dans les villes US, ces gens qui se frottent et se postillonnent dessus, il semble que cela risque d'accélérer la "2ème vague" :unsure:

 

Edited by Tancrède
  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est clair qu'utiliser Tweeter comme source c'est à coup sur se retrouver dans des polémiques sans fin. AMHA à bannir sur les fils "sérieux".

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,510
    Total Members
    1,550
    Most Online
    zorkhoff
    Newest Member
    zorkhoff
    Joined
  • Forum Statistics

    20,895
    Total Topics
    1,317,261
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries