Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

clad032
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Selon le dernier Air & Cosmos, le Gripen Demo, celui qui sert à valider les technos pour le futur Gripen NG, vole avec le nouveau radar AESA conçu pour lui par Selex.

C'est donc une antenne à 1000 modules environ, montée sur un plateau incliné pivotant autour de l'axe longitudinal de l'avion, afin de permettre des meilleures capacités de détection en dépointage, tant vertical que latéral (mais pas les deux à la fois ;-)). Cela contribue aussi à réduire la SER frontale de l'antenne.

Par ailleurs, on y apprend que le Gripen Demo vole avec un moteur F-414, à la place du F-404 d'origine.

C'est donc que la nouvelle génération rentre dans le gabarit de l'ancienne avec peu d'aménagements structurels.

Par contre, si le Gripen Demo a supercroisé à M 1.2 avec son nouveau moulin, la vitesse maximale atteinte fut de M 1.6.

Si cette nouvelle vitesse maximale - en retrait par rapport aux M 2.0 d'origine - se confirme, cela tendrait à montrer que le nouveau GTR est sous alimenté avec la veine et les entrées d'air actuelles du Gripen.

Comme quoi, ça ne suffit pas de pousser fort au banc ... faut aussi intégrer correctement ... ce qui est un défi supplémentaire pour la conception du Gripen NG.

A Dassault/Safran de faire mieux sur un M88 à 9 t. ;-)

Au fait ... personne ne peut retirer ce p surnuméraire dans le titre de ce fil de discussion ??? Depuis le temps qu'il traine là, il me pique toujours autant les yeux.  :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

On parle d'un Sea Gripen...

Cela vaut vraiment le coût de développer une version spécifique qui ne serra produite qu’en très petite série ?

C'est quoi le marché du Sea Gripen ?

Pour l’Inde, la concurrence avec les Mig29K, rafale et F18 déjà développé risque d’être dur. Surtout qu’il y a aussi le LCA en version naval. Le marché potentiel pourrait justifier le développement, mais s’il ne s’agit que de compléter les 14 Mig29K en attendant les tejas j’ai des doutes.

Le marché brésilien est aussi flou. Les besoins potentiel sont au maximum d’une cinquantaines d’exemplaires, mais il est plus probable que dans un premier temps ils se contentent d’une unique flottille.

Pour l’instant j’ai l’impression que les marchés indien et brésilien représentent chacun à peine une vingtaine d’appareils.

Le Sea Gripen peut servir d’argument de vente pour favoriser la vente du gripen NG vers les armées de l’air de ces pays, mais je ne crois pas que le seul marché des avions embarqués soient suffisant pour amortir son développement. Surtout si on assiste à une petite commande de la marine indienne mais à aucun contrat pour la version terrestre permettant de l’amortir partiellement.

Mais quand on voit le photomontage accompagnant l’article, on peut soupçonner que le but est aussi d’équiper des porte-avions à piste droite comme les porte-avions STOVL. Dans ce cas le marché visé est aussi de concurrencer les F35B. L’Espagne qui n’a pas encore commandé le F35B pourrait être visé. Même l’Angleterre qui n’aura pas les codes sources de ces F35 pourrait être intéressée par des Sea Gripen qui sont déjà partiellement produit par l’industrie anglaise. Enfin j’ai de gros doute sur la capacité du Sea Gripen d’opérer depuis un PA sans piste oblique et j’ai plutôt l’impression que le photomontage est fait par un amateur qui s’est contenté de dessiner un gripen sur le PA indien actuel (ou sur un très vieux PA de la seconde guerre mondiale qu’il avait dans son stock d’image)

Link to comment
Share on other sites

Saab is responding to an Indian Navy (IN) request for information (RfI) regarding future carrier-capable fighters with a new development of the Gripen NG, dubbed the Sea Gripen.

Si ils le font c'est bien que les coûts de dev seront compensés par ce besoin exprimé par les indiens même si la série est petite. Et cela donne une bille de plus au Gripen dans les contrats brésiliens et indiens d'avions conventionnels au nom de l'uniformisation des flottes. Ca fait deux arguments en plus des arguments traditionnels d'un produit sérieux, fiable, à la pointe de la techno, assez versatile niveau armement (config et nationalités des armements) et bien sur moins cher que les concurrents. Le Gripen me plait de plus en plus. :)
Link to comment
Share on other sites

Moi ça me fait plutôt penser aux éternelles promesses de "si si on peut le faire en temps et en heure et en pognon".

Si le Gripen NG ne trouve personne, ça va aller mal. Le Sea Gripen, c'est le saut de l'ange. :lol:

Link to comment
Share on other sites

Si ils le font c'est bien que les coûts de dev seront compensés par ce besoin exprimé par les indiens même si la série est petite.

Enfin le besoin exprimé est de 126 (à presque 200) pour l'Inde et de 108 (dont 36 à court terme) pour le Brésil pour le Gripen NG terrestre. Cela justifie largement le développement de la version terrestre. Ensuite pour la version navale le besoin exprimé est de 50 exemplaires pour le Brésil et d'une centaine pour l'Inde.

Donc évidement que les besoins exprimés peuvent compenser les coûts de développement.

Mais si seule la marine indienne commande 14 exemplaires du gripen dans une version complètement différente de celle qui fut en production (changement de moteur, de trains d’atterrissage …) alors non, les coûts de développement ne seront pas compensé par la commande. A moins de facturer les Sea Gripen plus cher que des F22 bien sur.

Link to comment
Share on other sites

Si ils le font c'est bien que les coûts de dev seront compensés par ce besoin exprimé par les indiens même si la série est petite. Et cela donne une bille de plus au Gripen dans les contrats brésiliens et indiens d'avions conventionnels au nom de l'uniformisation des flottes. Ca fait deux arguments en plus des arguments traditionnels d'un produit sérieux, fiable, à la pointe de la techno, assez versatile niveau armement (config et nationalités des armements) et bien sur moins cher que les concurrents. Le Gripen me plait de plus en plus. :)

Donc 2 arguements de plus, en faveur du Rafale qui lui est sea proven car il apponte et se catapulte depuis 2001 à bord du PAN Charles de Gaulle, combat proven par la délivrance d'armement au dessus de l'Afghanistan.Omnirôle opérationnel, par ailleurs, la France a une bonne relation navale avec le Brésil pour en partie commencer à sérieusement l'équiper. Et surtout, lui avoir vendu le PA Foch. ;)

Finalement, le Super Hornet et le Rafale sont les 2 seuls, réellement à avoir leur chance pour les 2 marchés indiens et brésiliens, si ces 2 pays veulent aussi avoir une ambition dans l'arme aérienne embarquée.

Link to comment
Share on other sites

oui sauf que les brésiliens veulent la prod...

Si Lula repasse pas notre principal adversaire risque fort d'être le F 16 dans un scenario à la marocaine genre 3 F16 pour un Rafale avec en plus le lot de JDAM offert par la maison...

Après pour le naval on verra dans 15 ans

Link to comment
Share on other sites

oui sauf que les brésiliens veulent la prod...

Si Lula repasse pas notre principal adversaire risque fort d'être le F 16 dans un scenario à la marocaine genre 3 F16 pour un Rafale avec en plus le lot de JDAM offert par la maison...

Après pour le naval on verra dans 15 ans

Il me semble qu'il ne peut pas se représenter aux prochaines élections. A vérifier

Link to comment
Share on other sites

Surtout qu’il y a aussi le LCA en version naval.

Au sujet du LCA naval, on peut se trouver face a une situation ou plusieurs avis divergent dans le gouvernement Indien lui-même.

Le ministre de l'économie, le ministre de l'industrie étant tout les deux pour a cause des dépenses et des pertes d'activités pour l'industrie locale si une solution étrangére était choisie.

Le ministre de la défense étant plutot contre. Même s'il ont des raisons techniques de souhaiter un petit avion marin, il ne sont pas sur que les industriels locaux soient capables de leur livrer en heure.

Si certains disent que le Gripen est un avion en papier alors que dire du LCA naval.

Ce gende d'imbroglio est exactement ce qui est arrivé dans le cas du tank Indien Arjun.

L'Inde s'est lancé en 1972 dans la production d'un tank lourd moderne de fabrication nationale : l'Arjun. Des hésitations, des incompétences politiques, industrielles, militaires ont torpillé le projet.

Au bout de 30 ans. le développement est finalement terminé avec l'aide Allemande mais l'armée Indienne ne veut en acheter que 124.

A titre de comparaison, l'armée Indienne a actuellement 600 T-90 et elle en veut 1600 à terme.

Link to comment
Share on other sites

Laissons tomber, le marché indien est une bataille au couteau entre Moscou et Washington.

Faut voir, que rien que sur le marché de 197 fennec déjà vendus puis annulés, les américains ont fait le forcing.Ils se sont découverts de nouveaux amis de plus de 1 milliard et 100 millions d'habitants.

Alors penser que la Suéde place son Gripen est utopique.Il vaut mieux que le GIMD rachète Saab aeronautics  :lol:

Link to comment
Share on other sites

Laissons tomber, le marché indien est une bataille au couteau entre Moscou et Washington.

Faut voir, que rien que sur le marché de 197 fennec déjà vendus puis annulés, les américains ont fait le forcing.Ils se sont découverts de nouveaux amis de plus de 1 milliard et 100 millions d'habitants.

Alors penser que la Suéde place son Gripen est utopique.Il vaut mieux que le GIMD rachète Saab aeronautics  :lol:

si le marché indien était un affaire commerciale, alors il faudrait mettre la patate, mais comme c'est un piége à milliards d'offsets, il est pas bon de vendre des avions labas!

vendons des raffis au Pakistan, ils feront moins de zéle ..

Link to comment
Share on other sites

si le marché indien était un affaire commerciale, alors il faudrait mettre la patate, mais comme c'est un piége à milliards d'offsets, il est pas bon de vendre des avions labas!

vendons des raffis au Pakistan, ils feront moins de zéle ..

:lol: :lol: :lol:

C'est ce que j'arrête pas de dire depuis des mois (des années?) sur le topic "Armée de l'Air Indienne"!  :lol:

Mais bon, j'imagine qu'on a pas envie de se fâcher avec un marché d'un milliard d'indiens (je parle pas que des marchés de défense) pour quelques dizaines de Rafale vendus au Pakistan...

Cela dit, vaut-il mieux un petit marché de bon payeurs qu'un gros marché de magouilleurs?  :rolleyes: (je dis ça comme ça, je suis pas certain que les pakistanais magouillent moins que les indiens!  =D)

Link to comment
Share on other sites

Moi ça me fait plutôt penser aux éternelles promesses de "si si on peut le faire en temps et en heure et en pognon".

Si le Gripen NG ne trouve personne, ça va aller mal. Le Sea Gripen, c'est le saut de l'ange. :lol:

Finalement, c'est pour la marine indienne que Saab veut navaliser son Gripen, il n'est pas le seul puisque EADS veut en faire autant avec le EF 2000 Eurofighter/Typhoon.http://www.hindu.com/2009/12/27/stories/2009122756541600.htm

Looking for an enhanced presence, the Navy is planning to buy a state-of-the-art, multi-role, new generation carrier-based fighter aircraft. And in pursuance of this, the Navy has sent out a request for information (RFI) to some of the world’s leading aircraft manufacturers.

The aircraft firms included: the European Aeronautic Defence and Space Company (EADS) for their Eurofighter Typhoon, the Boeing Integrated Defence System (for the F/A-18 Super Hornet), Sweden’s SAAB (who are offering the Gripen JAS 39) and France’s Dassault (for the Rafale).

The new naval aircraft are meant for deployment on the Navy’s third aircraft carrier, which is expected to be commissioned around 2018.

While the Rafale and the F/A-18 are natural choices for naval operations as they were built specifically for carrier-based multi-role operations, the manufacturers of the Typhoon and the Gripen have indicated that their aircraft could be suitably modified for naval carrier-based flying.

All four aircraft (along with the Russian MiG-35 and the American F-16) are already in contention for another mega Indian defence forces’ deal — the $10 billion -$12 billion Indian Air Force’s plans to acquire 126 medium, multi-role combat aircraft.

The Ministry of Defence sources told The Hindu that the Navy has the go-ahead from the government for the purchase. The RFI has not specified the exact number of aircraft that the Navy is keen on acquiring, nor the modalities that will be specified for their manufacture or offset requirements.

Once the manufacturers provided their information, the Navy will send out a request for proposal detailing the Naval Staff Qualitative Requirements that the fighter should possess.

After the receipt of the proposals, the Navy will short list, setting in motion the process of flight evaluation trials, selection, commercial negotiations and finally the acquisition.

The new aircraft, which will be in the 25-30 tonne class, will be in addition to the 16 Russian-manufactured MiG-29Ks that India is acquiring, and the naval version of the indigenous Light Combat Aircraft Tejas (12-14 tonnes class) which is presently being designed.

The Navy on December 4 received in knocked-down condition, the first of its MiG-29Ks.

While the MiG-29Ks will be on the deck of the 44,570-tonne Kiev class Admiral Gorshkov (to be rechristened INS Vikramaditya), the naval Tejas is earmarked for the 40,000-tonne, indigenous aircraft carrier that is being built at the Cochin Shipyard.

The Navy’s only fighter aircraft now is the British-made Sea Harrier jump jets which are deployed on the Navy’s sole aircraft carrier, INS Viraat.

Official sources said that the Sea Harriers, which were decommissioned by the (British) Royal Navy in March 2006, will be in the inventory as long as the INS Viraat is deployed (could be till 2019).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Si SAAb perd le Brésil et l'Inde, ils arrêtent les jets d'arpès des analystes.

C'est le côté triste. C'est tellement dramatique que j'ai l'impression que ça ne peut pas arriver.

Parce que s'ils perdent le Brésil, et que ça leur fait lacher les jets, l'Inde, on en fait quoi ? Saab est un acteur énorme.

Link to comment
Share on other sites

Si SAAb perd le Brésil et l'Inde, ils arrêtent les jets d'arpès des analystes.

A mon avis il seront trop petit et y a des risques qu'ils se fassent racheter ou intégrer ce qui reste à BAE.

Il me semble que BAE s'est retiré de Saab aviation, faudra vérifier car avec la neige je me gèle donc je suis moins précis.  :lol: BAE est présent toujours dans 2 sociétés suédoises Saab Bofors et dans Hägglunds.

C'est pour cela que peut-être au delà de la vente du Gripen ou du Rafale au Brésil et en Inde, derrière cela les 2 géants américains peuvent faire une pierre 2 coups, obtenir les marchés BI et éliminer/affaiblir/tuer des concurrents européens.

Non car la Suéde révise son parc d'avion de combat à la baisse, le surplus est placé sur le marché d'occasion.

Si SAAB perd le Brésil et l'Inde, ils arrêtent les jets d'après des analystes.

Plus exactement, ils arrêteront la chaine JAS 39 Gripen et se contenteront des pièces et la modernisation des Gripen existants.

Il est aussi évident que vu le budget actuel Suédois et l'évolution de la politique de défense Suédoise, qu'ils ne pourront pas développer un successeur seuls.

A mon avis, ils seront trop petits et y a des risques qu'ils se fassent racheter ou intégrer ce qui reste à BAE.

Ils sont déjà trop petits et surtout le budget Suédois est devenu trop petit en baissant de 6 milliards d'euro à près de 4 dans les dernières années.

L'Elite politique Suédoise a abandonné le principe de neutralité dans les faits avec l'entrée dans l'EU.

Dans ce cas, une industrie aussi indépendante et complète, et de telles capacités militaires ne se justifient plus.

Il faut se souvenir que fin des années 50 et début des années 60, l'aviation Suédoise était la quatrième du monde devant la France avec près de 500 jets modernes.

C'est le côté triste. C'est tellement dramatique que j'ai l'impression que ça ne peut pas arriver.

Saab continuera d'avoir l'expertise sur les autres systèmes d'arme, ou pour moderniser les avions de combat, et peut être construire des avions dans le futur si le contexte géopolitique change, ou suffisament pour participer à des programmes de coopérations.

Parce que s'ils perdent le Brésil, et que ça leur fait lacher les jets, l'Inde, on en fait quoi ? Saab est un acteur énorme

Pas énorme (13 300 personnes) mais de la taille de Dassault (sauf qu'ils font plus et pas seulement des avions, avec moins de sous traitance des systèmes).

http://www.saabgroup.com/en/ProductsServices/BusinessUnit/products_by_business_unit.htm

http://www.saabgroup.com/en/ProductsServices/products_az.htm

ILs n'ont pas le soutien du gouvernement suédois, pour leur besoins militaire ?

Si mais pas au niveau antérieur qui permettait encore la production d'avion de combat.

Ils ne feront pas faillite.

Ils ont de plus le soutien partiel des américains car ceux-ci ne veulent pas que l'abandon de la production des avions de combat ne pousse Saab à vendre son expertise n'importe ou pour la garder sans programme en la vendant aux autres.En plus, ça coupe l'herbe sous le pieds des français sur certains contrats.

La France et Dassault aurait tout intérêt à prendre une part dans SAAB et collaborer avec eux pour un jet futur.J'espère que cela arrivera, comme ils le font sur le programme NeuroN.Le seul problème, est que les Suédois ne sont pas très spécialement francophiles mais très pro américains et pro Allemands.La dessus, on peut avoir quelques inquiétudes.

Link to comment
Share on other sites

SAAB a un chiffre d'affaire 2007 de 2.2 milliards d'euros. Ses activités sont assez étendues...

Pour rappel :

Dassault : 4 milliards en 2007 (groupe rataché en partie à EADS..)

BAE : 18 milliards de livres en 2008

thales : 10 millairds d'euros

En cherchant un peu je crois que BAE a toujours 20% de saab (réduit de 14% depuis 2005)

Donc...

SAAB est le groupe de défence indépendant le plus petit d'europe  dans l 'aéronautique on va dire ( ... mais même au dela a part quelques groupes uniquement dans le terrestre il est pas énorme).

De plus SAAB est vraiment diversifié, trop je dirais. Une part de son CA est sans doute lié aussi au succes du produit principal, le gripen (mais pas seulement il est vrai).

Il fait de la torpille à l'infrastructure de telecoms ! en gros il regroupe tout ce qui touche de pres de loin a la def en suède on dirait ??

Mais ce groupe est il seulement dans le top 3 mondial pour une seule de ses branches ??

Donc ma conclusion est que tout cela est bien fragile. Bae aurait encore 20% et pourrait être une "maison" qui accueille toutes ces activités mais comme nous connaissons nos amis anglais ils ont tendance à verser des dividendes plutot que de prendre le risque de fusionner à l'international.

reference

de wiki :

Organization

[edit] Defence and Security Solutions

Saab Aerotech, support solutions, technical support for aircraft ground systems and servicing of Saab aircraft.

Saab Communication, communication solutions for defense and civil security.

Saab Grintek (70.3%), telecoms infrastructure (radio, microwave, multimedia IP, WiMax, etc), tactical communications, logtronics, network design.

Saab Systems, decision support systems.

Saab Surveillance Systems, airborne early warning systems.

Combitech, consultancy services.

[edit] Systems and products

Saab AT4 portable anti-tank weapon

Saab B 17A

JAS 39 GripenSaab Avitronics, avionics and electronic warfare systems.

Saab Barracuda, camouflage systems.

Saab Bofors Dynamics, missiles: RBS 70, RBS 23 BAMSE, RBS 15 and short range weapons: Carl-Gustaf, AT4/AT4 CS, STRIX and MBT LAW.

Saab Microwave Systems (formerly Ericsson Microwave Systems), radar systems: Erieye, ARTHUR and GIRAFFE.

Saab Training Systems, military equipment simulators.

Saab Underwater Systems, sea mine detection systems, torpedoes and ROVs.

[edit] Aeronautics

Saab Aerostructures, airframe structures for JAS 39 Gripen, and whole sections for Airbus, Boeing and NH90.

Saab Aerosystems, system development of the JAS 39 Gripen, the Skeldar VTOL UAV and partner in Dassault nEUROn.

Saab Aircraft Leasing, leasing of Saab 340 and Saab 2000 regional aircraft.

Gripen International, marketing of JAS 39 Gripen.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...