mehari

STAR WARS VIII: The Last Jedi/Les Derniers Jedi (SPOILER ALERT)

Recommended Posts

Donc le bilan provisoire pour l'aggrégateur de critiques du fofo est-il officiellement "C'EST TOUT CACA"? 

IDEE GENIALE du jour (après 3 verres de vin chaud, tout ce qui vous sort du caberlot vous semble génial): On devrait convertir ce fil en topic-sondage. Propositions des opinions exprimées possibles, du meilleur au pire:

- une nouvelle religion est née et Rey est son prophète

- c'est génial, scénario ciselé et parfaitement cohérent, persos riches, visuels parfaits: girl power! 

- un film-pop corn correct: vite vu, du spectacle, vite oublié

- mouaif

- - Eeeeuuuuuuh....

- je n'ai gerbé qu'une fois

- Où est la sortie?

- C'est mon enfance qu'on assassine

- j'ai vu que 10 minutes, après, je bloque: soit je suis sorti de la salle, soit mon inconscient occulte le truc pour me protéger

- Aaaaaaargh! Je sais pas qui il faut assassiner, mais y'a du monde qui doit y passer. La Force l'exige: j'ai reçu son texto

- Ouiiiiiiiinnnnnnnn:pleurec:!

 

 

 

Edited by Tancrède

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je l'ai déjà dit, les avis sont terriblement partagés sur les réseaux sociaux. Il semble d'abord que la différence se fasse entre les "vieux fans" et ceux qui sont arrivés plus récemment. Mais ça se complique ensuite. Les attentes ne sont pas non plus les mêmes : les tenants de l'UE s'arrachent les cheveux, les autres préfèrent retenir les images et les trucs qui pètent façon Michael Bay. Il y a également ceux qui bavent littéralement et à côté des gens qui hurlent à la mort. Très peu de demies-mesures, de gens qui disent "pas mal". Même pour les personnages : on passe très souvent de "Mark Hamill joue comme un dieu !" à "mais qu'est-ce qu'il fout là ?". C'est soit totalement génial, soit particulièrement à chier. J'ai rarement vu un film SW aussi clivant.

A voir comment ça va se tasser ensuite mais financièrement parlant, Disney va forcément faire caisse. Cependant, il va falloir sortir 50 milliards pour la Fox et financer le reste.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'ai vu le film avec mes enfants (ados) et ils ont adorés. Il faut croire que l'intrigue est bien adapté à leur âge. Un peu comme dans la pub, quand on aime pas c'est surement que l'on est pas dans la cible :happy:

De mon coté, j'ai trouvé aussi que il y avait un gros coup de mou au milieu du film mais j'ai bien aimé la deuxième partie, parfois bluffante sur le plan visuel et avec un scénario qui sort du prévisible et du vu et revu. Il y avait parfois un je ne sais quoi dans l'ambiance qui me faisait penser à la série Galactica refaite il y a quelques années (coté inexorable de la fuite, compte à rebours, traceur, inutilité de l'état guerre sans fin, histoire très centrée sur les personnages malgré la complexité de l'univers...).

Bref, je ne regrette pas d'être allé voir le film. J'ai fait deux heureux et j'ai vu quand même de belles choses.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le vrai problème est l'absence de continuité et même le dépeçage en règle complet de l'épisode 7. Que cette nouvelle trilogie se permette des libertés par rapports aux trilogies précédentes quitte à perdre en cohérence pourquoi pas. Si cela est bien fait, au service d'une bonne histoire. Mais le hic c'est que le 8 cherche beaucoup plus à prendre des distances (et la manière est pour moi particulièrement choquante) avec le 7 qu'avec le reste. Ce qui est un non sens absolu dans une suite de films qu'est une trilogie.

Là le truc c'est que JJ Abrams en faisant une repompée du 4 mettait le réalisateur suivant dans l'embarras. Faire une suite logique qui ne ressemble pas au 5. Le réal a opté pour une solution plus radicale : Yollo, le 7 c'est de la merde je pète son univers.

Et là soit les gens adhèrent (notamment ceux qui ont détesté le 7 . . . ^^) soit pas.

Après l'autre souci, pour moi, et qui m'énerve limite plus c'est que le 8 est également une copie du 5 mais montée différemment.

Evènement du 5 : bataille de Hoth (tranchées occupés par les armées rebelles, l'empire doit détruire un bâtiment rebelle, le générateur de bouclier), évacuation de Hoth, fuite de Leia et han poursuivie par l'Empire et Luke s'entraîne dans une planète perdue, piège de Luke trompé par l'empereur, duel, fin

Evènement du 8

Révélation

Evacuation, "entraînement de Rey et fuite de la flotte poursuive par le first order, piège de Snoke, duel, bataille type Hoth (tranchées occupée par les rebelles les méchants doivent péter un truc rebelle: une porte. . .), fin. Bon il y a quelque éléments en plus comme la mort de Snoke mais ce perso est tellement mal amené (vu qu'il n' y a pas de continuité avec l'épisode 7. . .) qu'on a eu seulement un teasing et sa mort "surprise" est plus un WTF qu'un twist scnénaristique. Pareil avec le twist du faux combat entre Luke et Kylo: ces blaireaux ont donné à Luke un sabre de couleur bleue (alors que le sien est vert) ce qui t'amène directement à te poser des questions sur ce combat donc moins de surprises lors de la "révélation".

Si Johnson avait voulu tout péter j'aurais au moins apprécié le portage de coui..." mais là il se protège quand même en donnant malgré des tout des arcs narratifs très classique dans le fond. il a donc surjoué la forme en détruisant tout ce qu'avait commencé le 7 (et y avait pas bésef de base) de manière assez odieuse (j'y ais clairement vu comme je l'explique dans mon précédent message un foutage de gueule complet)

Car le trollage maximum reste quand même Yoda . . . j'en dis pas plus

Pour répondre à tancrède ça sera pour moi :entre - je n'ai gerbé qu'une fois et  C'est mon enfance qu'on assassine ^^

Si je devais donner une  note au 7 après mon premier visionnage ça serait - c'est génial, scénario ciselé et parfaitement cohérent, persos riches, visuels parfaits

Juste pour dire que je suis loin d'être un cinéphile exigeant. . . ^^

 

Edited by elannion

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Ca encore, ça aurait pu se jouer (s'il y avait de bons scénaristes): le méchant très méchant à tête d'ange/d'innocent/d'idiot du village (choisir la mention) inoffensif ou adorable, ce peut être un excellent outil narratif. Si et seulement si on sait l'utiliser et on a un acteur qui peut le porter. Driver semble être assez bon, en tout cas correct, en tant qu'acteur. La faute est ailleurs, comme la vérité (Yeah, un crossover X-Files/Star Wars.... De toute façon, au point où on en est). 

Le talent d'Adam Driver n'a jamais été mis en cause, c'est un bon acteur.

Après il est effectivement pas aidé par le scénario, la mise en scène, ce qu'on lui demande de tourner... 

Un méchant avec une tête d'ange ça fonctionne bien (cf. Anakin dans la précédente trilogie), mais là en fait ça passe très mal, je ne sais pas pourquoi. Peut-être ce masque qu'il porte alors qu'il n'en a pas besoin ? 

Il y a 11 heures, Rivelo a dit :

Bon, j'ai vu le film avec mes enfants (ados) et ils ont adorés. Il faut croire que l'intrigue est bien adapté à leur âge. 

Effectivement, un adolescent n'a pas non plus les capacités d'analyse de quelqu'un de plus âgé (blasé). Ils sont plus dans l'émotionnel et là je pense que les nouveaux Star Wars avec leurs effets spectaculaires et personnages "adulescents" sont taillés sur-mesure pour eux.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Kiriyama a dit :

Effectivement, un adolescent n'a pas non plus les capacités d'analyse de quelqu'un de plus âgé (blasé). Ils sont plus dans l'émotionnel et là je pense que les nouveaux Star Wars avec leurs effets spectaculaires et personnages "adulescents" sont taillés sur-mesure pour eux.

Tout est dit, bienvenue chez Disney.  Euh...  vous voulez du pop-corn.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande dans quelle mesure certains traits d'un film conditionnent son succès de court et de long terme, notamment la somme des incohérences de scénario (qui semble énorme dans le cas de celui-ci) et son "oubliabilité" (le fait qu'on se souvienne l'avoir vu le lendemain ou la semaine suivante, ce qui dépend de facteurs tangibles -persos, scènes, images.... Mémorables- et moins tangibles -originalité par rapport au reste de ce qui sort, force et "identité" de la marque, niveau de saturation des esprits par la quantité de produits ingurgités....). Et évidemment, ces choses varient selon l'âge et "l'expérience" (un mot élégant pour évoquer la quantité de films/séries qu'on a gloutonné à un stade donné de la vie: les enfants sont nécessairement plus vulnérables que les vieilles choses blasées), ce qui explique souvent que même des daubes absolues plaisent aux enfants si elles ont les bons ingrédients: après tout, c'est pas à cause de la finesse (bien réelle) de son humour qu'Astérix est apprécié des petits (qui se contentent de la partie humour au premier degré, des persos marrants et colorés, de tout ce qui est évident), mais c'est bien cet autre niveau d'humour qui garantit sa longévité (nombreuses relectures au fil de la vie) et son taux de pénétration du marché ("7 à 77 ans" selon la formule)..... Je parle évidemment d'Astérix pré-mort de Goscinny (après n'existe pas). 

De la même façon, il est douteux que les enfants et ados des années 70 auraient fait la fine bouche sur les épisodes 7-8 s'ils étaient sortis à leur époque: si sa construction était meilleure et respectait certaines règles basiques de cohérence et de (très) relative plausibilité (suspension of disbelief inclue), la première trilogie, avouons-le, n'était pas un monument de qualité scénaristique ou de construction de personnages profonds. Mais là n'est pas tant l'histoire: le coeur de cible restait le jeune/très jeune public (aussi pour le merchandising, puisque, rappelons-le, SW a été LA révolution en la matière) qui ne s'embarrasse pas, dans sa majorité, de soucis autres que les images qui pètent et un récit simple. Ces choses viennent après, en grandissant, et c'est là qu'arrive le "second marché": les ados plus âgés, les adultes, aussi bien ceux qui le sont quand sort le film que ceux qui grandissent avec. Et de ce côté, la première trilogie a assuré un accompagnement hors norme, et une durée de vie/durabilité sans comparaison. En partie pour des raisons circonstancielles: il y avait peu de produits concurrents, peu de visuels comparables, et un marché de la fiction visuelle (surtout dans ce genre) bien moins saturé, ce qui a fortement impacté la rétine du public, et pour longtemps (et qui a fait de ce public des années 70-80 des transmetteurs de la "mémoire" SW, un puissant agent marketing). Et cette capacité à créer des fans, et pour longtemps (et reproductibles) a aussi un impact de court terme quand sort un film (même juste une version revue et corrigée, comme la première trilogie dans les années 90): elle attire du monde à moindres frais (mois cher d'atteindre le client), et augmente l'incidence des re-visionnages. 

Cette nouvelle trilogie a t-elle la même capacité? Et surtout cet épisode VIII? Vu le coût des superproductions actuelles et la nature du marché, son CA dépend énormément des 2 premières semaines (essentiel de la recette) et presque autant d'un certain type de client: celui qui va revoir le film 1, 2 ou 3 fois. Le phénomène a marché avec la dernière mouture, mais si le bouche à oreille reporté par Rotten Tomatoes est vrai, ça pourrait être un premier problème. Pour la suite, et pour ceux qui apprécient, gamins en tête, est-ce le genre de film qui reste dans les mémoires, même enfantines, ou juste le produit d'un bon après-midi au ciné, vite absorbé, vite oublié? La seconde carrière de l'oeuvre, cad la vidéo domestique, en dépend, de même que tout le marché des produits dérivés. Bref, à l'aune de la présente trilogie et surtout de ce 2ème épisode, le produit SW affiche t-il encore suffisamment d'originalité, et une capacité de pénétration des (jeunes) esprits suffisamment forte (surtout au regard de l'investissement consenti, qui est énorme) pour marquer les nouvelles générations et durer? 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf que la trilogie originale n'avait pas à s’embarrasser de respecter des principes fondateurs vu qu'elle les mettait en place. 

Si l'histoire de SW restait somme toute classique (monomythe), Cela était très marquant visuellement. Les sabres lasers et les combats associés sont non seulement des marqueurs très forts mais ont captivé des générations entières, preuve d'une force mobilisatrice très forte. Qui n'a pas son duel de sabre laser favoris parmi les sept films ? ( Pour moi c'est le combat contre Darth Maul ^^).

Même parmi ma génération qui n'était pas né lors de la sortie de la Première trilogie (et même pour les millenials) qui ne connaît pas :"je suis ton père" ou la "syntaxe renversé de Yoda" ?

Quasiment n'importe qui (même tout le monde) reconnaît la silhouette de Dark Vador.

Je fais le pari que dans 10 ans on ne se souviendra quasiment plus du Marvel Cinematique Universe. Y a t-il dans ces films un visuel si marquant que vous vous en rappelez ? Des Premiers Iron man ou de Captain America ? ( à part la bande son pour Iron man qui est AC/DC. . .).

On s'éloigne du sujet mais même constat pour Friends et How I Met Your Mother. Beaucoup de gens se souviennent du prénom des protagonistes de Friends et de certaines de leur répliques (" we were on a break!" ^^), alors que HIMYM a déjà quasi disparue des références pop même pas 4 ans après sa diffusion (même le "awsome" de Barney ne parle plus à grand monde).

On fait du cinéma dans l'instantanéité, avec des codes qui matchent avec ce qui plaît à un instant T mais deviennent dépassées et oubliables le film suivant.

Si la franchise SW continue sur ce chemin ça ne dépassera clairement pas la jeune génération d'aujourd'hui qui, quand elle sera grande l'aura oubliée (ou de moins n'aura pas été marqué). Mais le pire c'est qu'autant pour les films Marvel il y a une atmosphère, un univers propre qui les distinguent ( et ils vont vivre la dessus sur des dizaines de films/séries jusqu'à épuisement totale du filon) mais là pour le moment il n'y a pas grand chose. Pire SW se "marvellise" car dans ce que j'ai estimé être du foutage de gueule de compèt c'est juste de l'humour Marvel. Et quand une franchise ne s'assume plus et reprends les codes d'une autre c'est rarement bon signe. . .

Pour revenir sur le marqueur très fort qu'est le combat au sabre laser propre à SW (présent dans les 7 films jusque là), dans le huitième opus, que dalle. Il y a un combat avec des personnes qui ont des sabres mais pas de duel entre eux. Bah c'est con mais le combat m'a moins marqué. Le bruitage des lames lasers qui s'entrechoquent (pas sûr si c'est le bon mot pour décrire ^^) a une véritable force évocatrice.

Citation

Cette nouvelle trilogie a t-elle la même capacité? Et surtout cet épisode VIII? Vu le coût des superproductions actuelles et la nature du marché, son CA dépend énormément des 2 premières semaines (essentiel de la recette)

Je dirais que là l'avis unanime et pour moi carrément acheté de la presse et des première critiques va leur permettre de s'en sortir. Car pour les spectateurs c'est beaucoup plus la déception qui prime. Sur Allocine on est à 25% d'avis à 0 étoiles et on doit approcher des 60 % d'avis négatifs (inférieur ou égale à 2 étoiles). En trois jours, on a du passer d'une note moyenne de 4 à 3,2.

Mais pour l'instant la marque SW est telle, que les anciennes générations ont toujours des étoiles plein les yeux et iront quand même voir les opus suivants. Cependant, s'il reste sur leur lancé pas de renouvellement de générations et SW tombera lentement dans l'oubli.

 

Edited by elannion

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, elannion said:

 

On s'éloigne du sujet mais même constat pour Friends et How I Met Your Mother. Beaucoup de gens se souviennent du prénom des protagonistes de Friends et de certaines de leur répliques (" we were on a break!" ^^), alors que HIMYM a déjà quasi disparue des références pop même pas 4 ans après sa diffusion (même le "awsome" de Barney ne parle plus à grand monde).

 

Oh! Là, c'est la guerre! 

Sans essayer de trop broder dessus, on invoque là beaucoup trop de variables. Que Friends et Seinfeld aient été plus marquants parce que plus novateurs en leur temps, peut-être, mais faut pas exagérer leur impact: sur une ou deux générations, ça reste, pour ceux qui suivent, c'est oublié, y compris les formules et gimmicks (à part chez les téléphiles hardcore qui ingurgitent tout ce qu'ils peuvent). Pour HIMYM, l'impact est certes moindres (la série avait moins d'audience même si elle restait une maousse sur ce marché), mais des trucs aussi demeurent, dont Neil Patrick Harris (qui, même s'il était déjà connu avant, reste célèbre pour ça avant tout, et qui est toujours sur le devant de la scène), le "Bro Code" et tout les us et coutumes et le langage caricaturaux associés (plus qu'une formule en particulier, c'est ce mélange de développement outrancier du personnage Frat Boy /trader de Wall Street qui est devenu un lieu commun).... Plus deux formules qui restent: les variations sur le "high five" et le "challenge accepted" devenu "legendary". Mais il est vrai qu'au-delà de Barney, y'a pas grand-chose. 

Quote

Qui n'a pas son duel de sabre laser favoris parmi les sept films ? ( Pour moi c'est le combat contre Darth Maul ^^).

Pareil: c'est de loin le plus dynamique et original sur le plan strictement "action". Mais le problème est que les deux combats Luke vs Darth Vader sont aussi bien des combats que des "moments" de tension et de drama extrêmes, des pinacles de la saga: ils ont une charge émotionnelle et un rôle scénaristique fondamentaux qui les place un peu hors compétition, là où le combat contre DM est juste un bon moment technique très bien exécuté (même le clamsage du jedi irlandais passe comme une lettre à la poste, sans grande émotion associée). 

Quote

 

Je dirais que là l'avis unanime et pour moi carrément acheté de la presse et des première critiques va leur permettre de s'en sortir. Car pour les spectateurs c'est beaucoup plus la déception qui prime. Sur Allocine on est à 25% d'avis à 0 étoiles et on doit approcher des 60 % d'avis négatifs (inférieur ou égale à 2 étoiles). En trois jours, on a du passer d'une note moyenne de 4 à 3,2.

Mais pour l'instant la marque SW est telle, que les anciennes générations ont toujours des étoiles plein les yeux et iront quand même voir les opus suivants. Cependant, s'il reste sur leur lancé pas de renouvellement de générations et SW tombera lentement dans l'oubli.

 

C'est ce que je suis en train de suivre: après le bananage de Justice League (malgré ce qu'ils essaient de dire et le CA à priori impressionnant quand même), l'actuel "film le plus cher de l'histoire du cinéma", dans la désormais grande tradition du DCEU, je m'amuse beaucoup de voir ce qui passe ou pas chez les monstres de ce gabarit. La presse achetée ne marche que de façon très limitée de nos jours, et surtout pour une très courte durée: le bouche à oreille (que les départements marketing essaient de parasiter) marche plus fort et plus vite que jamais, et, comme je le précisais, dans les films aussi énormes, et censément aussi "cultuels", le "re-visionnage" par une masse critique de fans hardcore et autres junkies compte énormément pour rentabiliser. Typiquement, les enfants avec parents ne vont pas revoir un film en salle, pour l'essentiel, là où les ados/jeunes adultes et geeks de tous âges le font. S'ils sont déçus, ça a une lourde signification. Evidemment, dans le cas de SW, où ce qui compte le plus, ce sont les revenus ancillaires et, dans une moindre mesure, la vidéo domestique (suite du films et séries/films dérivés pour support télé/vidéos), la chose compte un peu moins, mais même là, l'impact d'une déception peut être assez vite mesurable, surtout quand on prend en compte le coût de production ET le coût du marketing de ces "tentpole movies". J'ai lu à plusieurs reprises (mais je ne connais pas le nombre de sources) que le point d'équilibre du film serait autour de 800 millions de dollars, alors que le budget de prod n'était pas hors norme... Ce qui veut dire que l'effort marketing a été titanesque. Vu ce que les distributeurs gardent de la recette, surtout celle des premières semaines (40-45% en moyenne en occident, 50% ou plus dans d'autres endroits dont la Chine), ça veut dire qu'il va y avoir quelques ulcères chez Disney pendant 2-3 semaines, parce que les attentes sont grandes même pour la seule exploitation en salle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, elannion a dit :

Même parmi ma génération qui n'était pas né lors de la sortie de la Première trilogie (et même pour les millenials) qui ne connaît pas :"je suis ton père" ou la "syntaxe renversé de Yoda" ?

Quasiment n'importe qui (même tout le monde) reconnaît la silhouette de Dark Vador.

Il y a quand même une part de chance dans le fait que l'univers Star Wars ai réussi à intéresser plusieurs générations de fan. Le coté "New Age" de la Force (code samouraï, force vitale, yoga, image astrale...) était très années 70. Le coté guerre froide (à l'époque, l'Empire sur-armé et totalitaire face auquel il fallait résister, c'était l'URSS) n'a plus de sens aujourd'hui. Cela aurait pu tomber complètement à plat quarante ans plus tard... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement, ces thèmes sont plutôt intemporelle et universel.

Perso c'est les duels finaux de la revanche des sith que j'ai préféré.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur UnificationFrance il y a 2 questions qui ont été posées aux acteurs (et sans doute d'autres personnes de la prod/réalisation). J'ai surkiffé les réponses laconiques de Mark Hamill (les autres faisant le numéros habituels de rond de jambe et langue de bois) :

La manière dont Les derniers Jedi se différencie du Réveil de la Force :

Mark Hamill : Ma réponse sera directement proportionnelle au temps d’écran que j’ai.

Qu’est-ce qui rend Les derniers Jedi différent des autres films Star Wars ?

Hamill : C’est plus long.

http://www.unificationfrance.com/article51083.html

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai le même avis qu'Elannion sur la manière de vivre Star Wars.

Le seul intérêt, à mes yeux, des épisodes 7 et 8, c'est qu'ils permettent de revoir l'avis parfois trop critique vis à vis de la prélogie.

Les épisodes 1 à 3 sont cohérents avec tout l'univers, encore plus si on rajoute Rogue One. On a une véritable monté en puissance avec son propre équilibre (Rogue One) qui se suffit à elle même.

Tout le contraire (pour l'instant) des 2 merdes qui ne sont pas unies (par la Force) au reste de l'Histoire, même avec le casting qui va bien.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien à redire sur cet épisode 8, si ce n'est qu'il s'agit d'un film raté, mal pensé, trop vite tourné, un collage mal fait de scènes souvent inutiles. Où est passée la mythologie Star Wars, l'univers, les personnages, la continuité entre les épisodes, les héros qui galèrent, doutent... ? Je ne me donnerai même pas la peine de me déplacer pour voir le IX.
Je pleure les deux précédentes trilogies et tente d'effacer ces mauvaises images de mon cerveau. Comme le dit Fenrir, les épisodes 1 à 3 sont tout à coup plus que dignes de Star Wars.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

 il y a 2 questions qui ont été posées aux acteurs (et sans doute d'autres personnes de la prod/réalisation). J'ai surkiffé les réponses laconiques de Mark Hamill (les autres faisant le numéros habituels de rond de jambe et langue de bois) :

La manière dont Les derniers Jedi se différencie du Réveil de la Force :

Mark Hamill : Ma réponse sera directement proportionnelle au temps d’écran que j’ai.

Qu’est-ce qui rend Les derniers Jedi différent des autres films Star Wars ?

Hamill : C’est plus long.

Mark Hamil reste dans le ton du film : le Troll ^^

Après, cette liberté de pensée et cette absence de langue de bois lui a quand même coûté une belle carrière. Il me semble que ces relations avec Lucas était houleuse (pour pas dire haineuse) lors du tournage de la trilogie originelle. Mark Hamil étant à priori le seul à tenir tête à George qui se comportait en véritable dictateur. . . 

Mais pour revenir an film (encore, c'es fou à quelle point il m'a marqué négativement :sinterrogec:)

Révélation

Faire mourir Luke (forcé à mon goût) en gardant le perso de Leia en vie quand on sait que Carrie Fischer est décédée et qu'une fin alternative aurait largement pu être reshooté, si c'est pas pour troller un max JJ Abrams, je vois pas ce que c'est

Pour faire un bref retour sur la prélogie, le hic c'est que Lucas a toujours eu d'excellentes idées et de bons personnages mais il ne sait pas les exploiter et question réalisation c'est médiocre pour ne pas dire très moyen. . .

 Même en ne regardant que les deux premiers volets de la prélogie, il y a eu des scènes marquantes comme la course de pod, ou la bataille de Geonosis. Pour le 7 et le 8 rien de tout ça. Le duel entre Kylo et Rey était visuellement très sympa (neige, nuit, reflet des lames) mais le côté mary Sue de Rey enlève quelques peu à sa crédibilité donc reste moins impactant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai adoré le film mon héros le voilà

robot-connecte-bb8-sphero.jpg

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 16/12/2017 à 10:46, Kiriyama a dit :

C'est moi ou Adam Driver n'a vraiment pas la tête d'un méchant ? Il a toujours une tête d'ado énervé et tourmenté, mais sûrement pas d'un successeur de Dark Vador.

Ben si. Le voilà avec moustache :

Adam+Driver+lppwjhD3NVIm.jpg

Je ne sais pas ce qu'il te faut :tongue: !

 

Le 16/12/2017 à 17:27, Skw a dit :

Ils ont aussi une ZEE conséquente à surveiller. Le Nouvel Ordre est donc soumis à des choix budgétaires qui font que certaines unités de première classe sont sous-protégées.  Quelqu'un aurait le dernier Livre Blanc du Nouvel Ordre sous la main ?

C'est surtout la désorganisation et la corruption qui règnent.

Depuis qu'Anakin n'est plus là pour motiver les responsables de chantier, c'est n'importe quoi.

 

Il y a 23 heures, Tancrède a dit :

Pour la suite, et pour ceux qui apprécient, gamins en tête, est-ce le genre de film qui reste dans les mémoires, même enfantines, ou juste le produit d'un bon après-midi au ciné, vite absorbé, vite oublié? La seconde carrière de l'oeuvre, cad la vidéo domestique, en dépend, de même que tout le marché des produits dérivés. Bref, à l'aune de la présente trilogie et surtout de ce 2ème épisode, le produit SW affiche t-il encore suffisamment d'originalité, et une capacité de pénétration des (jeunes) esprits suffisamment forte (surtout au regard de l'investissement consenti, qui est énorme) pour marquer les nouvelles générations et durer? 

Quelle importance ? Les perspectives de Disney Corporation à une génération de distance ont-elles un impact si marquant sur ses résultats trimestriels et sur les bonus et stock-options de ses dirigeants ?

Révélation

Sans compter que dans une génération nous serons tous en train de tenter de survivre sur une planète aux ressources naturelles épuisées - sauf ceux qui auront déjà disparu, naturellement. Il n'y aura probablement pas grand monde pour acheter des produits dérivés Star Wars.

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euhh normalement, il y a toujours des sith pour aider à la production.....

La petite rey est en fait un dieu Jedi, là ou dans les deux premières trilogies, ils apprennent dans la douleur, Rey sait tout faire d'instinct bientôt elle deviendra une supernova et consumera cette univers.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, elannion a dit :

Pour faire un bref retour sur la prélogie, le hic c'est que Lucas a toujours eu d'excellentes idées et de bons personnages mais il ne sait pas les exploiter et question réalisation c'est médiocre pour ne pas dire très moyen. . .

 Même en ne regardant que les deux premiers volets de la prélogie, il y a eu des scènes marquantes comme la course de pod, ou la bataille de Geonosis. Pour le 7 et le 8 rien de tout ça. Le duel entre Kylo et Rey était visuellement très sympa (neige, nuit, reflet des lames) mais le côté mary Sue de Rey enlève quelques peu à sa crédibilité donc reste moins impactant.

N'étant pas issue de la première vague de fan de Star Wars, j'ai tout de même été éduqué à la première trilogie par mon père quand j'avais 6 ans (quatre ans avant la Menace Fantôme). J'avais 16 ans pour la Sortie de la Revanche des Siths et à ma sortie du cinéma j'avais aimé les épisodes. En revoyant la prélogie, effectivement le I est le plus faible, en revanche je trouve toujours que le III fait extrêmement bien le travail pour une pièce manquante où tout est déjà connu. Le duel final demeure absolument faramineux en terme de chorégraphie, dynamisme et incrustation même si évidemment c'est absurde en terme d'escrime.

La mise en scène s'améliore, on peut toujours ergoter sur le design de certaines bestioles mais au final ça fait largement honneur au mythe avec une diversité des lieux, des populations, un fond scénaristique (la chute d'une démocratie dans le populisme) et une chouette musique.

L'épisode VIII en comparaison fait de la peine: la galaxie fait la taille d'un pied-de-porte et puis ridiculiser à ce point Hux verse le film dans la parodie la plus pure: or ce n'est pas ce que je recherche en assistant à un épisode canon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Balancer des blagues au gars qui vient de raser quelques planètes, on a vu mieux comment moyen de te tenir l'attention.

Big up aux bombardiers super furtifs qui arrivent de nul part pour se faire défoncer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎15‎/‎12‎/‎2017 à 16:21, Ciders a dit :

Hin hin hin : https://unodieuxconnard.com/2017/12/15/star-wars-episode-viii-les-derniers-jar-jar/

Qui c'est qui vous avait dit "je vous aurais prévenu" ?

Non mais il n'y avait pas besoin de nous prévenir:

1) C'est réalisé indirectement par JJ Abrams (producteur délégué). Bon, ben, lui et le film de SF, cela fait deux. Personne n'est bon en tout.

2) Il suffisait de comparer l'épisode VII à Rogue One pour comprendre que JJ Abrams n'a rien compris à ce qui a fait le succès de Star Wars. C'est vrai que Georges Lucas a sacrifié la vraisemblance à l'ambiance. Mais pas de manière aussi évidente: les bombardiers lourds, franchement, c'est une allégorie grandguignolesque des B-17 (et une allégorie involontairement réussie du Bomber Command britannique en 1940). 

Pour conclure, si SW VII est un plagiat de SW IV avec des éléments de SW V, SW VIII est juste un plagiat un peu moins évident de SW V.

Le seul mérite du film, c'est qu'on se demande ce qu'Abrams va pouvoir plagier dans SW IX.

Ah oui, la Cité des Nuages...

Edited by Lame
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai mal à mon star wars......

une déception totale!!! 20 ans de mon imaginaire foutu en l'air!

Mais pourquoi, il y avait tellement de choses à faire!!!!

il y a un mec, il se nomme thimoty zahn, il a écrit une trilogie star wars.fantastique, ils auraient pu s'en inspirer.

Puis ils sont creux le personnages!!!!!! j'arrive pas à m'y attacher.

A l'époque solo, skywalker, leia, c'étaient des sexe-symboles. Non mais ils sont où maintenant  les sexe-symboles avec les nouveaux personnes. MEr...... quand je vais au ciné j'ai envie de rêver. sinon je vais à la caisse du leclerc....

et puis les bombardiers, noooonnnnnnn, la résistance, ils sont à peine 400.
Alors oui, le passage à la vitesse de la lumière est absolument magnifique, à couper le souffle. Mais bon pourquoi attendre le massacre avant de se décider. Et si c'était si simple pourquoi ne pas l'avoir fait sur l'étoile de la mort, une, deux, etc....

Ah et avant de m'arrêter , quelqu'un sait pourquoi finn est couvert de tuyaux au début?

  • Haha 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,043
    Total Topics
    1,364,872
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries