Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Tempest] Nouvel Avion de Combat Britannique En Partenariat !


SharkOwl
 Share

Recommended Posts

Il y a 17 heures, MatOpex38 a dit :

c'est des british breakingdefence, donc ils espèrent, le CEO de Saab a été clair pourtant, pas de coop avec Bae systems

J'ai lu ce qu'a dit le CEO de Saab. Disons que cette clarté ne me paraît pas limpide au point d'être 100% transparente...

https://aviationweek.com/defense-space/aircraft-propulsion/uk-sweden-agree-cooperate-gripen-e-international-sales

Donc je jugerai sur ce que diront les faits dans quelques années, quoi que qui que ce soit en dise entretemps... (un peu comme les certitudes de contrat Rafale depuis  Maroc et Brésil... [voire Suisse quand on lisait Air & Cosmos quelques jours/heures avant le résultat final...])

 

Edited by Deltafan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Deltafan a dit :

J'ai lu ce qu'a dit le CEO de Saab. Disons que cette clarté ne me paraît pas limpide au point d'être 100% transparente...

https://aviationweek.com/defense-space/aircraft-propulsion/uk-sweden-agree-cooperate-gripen-e-international-sales

Donc je jugerai sur ce que diront les faits dans quelques années, quoi que qui que ce soit en dise entretemps... (un peu comme les certitudes de contrat Rafale depuis  Maroc et Brésil... [voire Suisse quand on lisait Air & Cosmos quelques jours/heures avant le résultat final...])

 

Citation

 C/D had around 30% UK content.

tu as ta réponse 

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, gianks a dit :

Du coup l'Italie reste optimiste sur la capacité à se mettre d'accord sur la répartition de charge sur le GCAP. Vue sa montée en moyens budgétaires et ses capacités technologiques, elle peut tenter une place de choix de le projet. Et départ de la Suède laisse plus de place. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Ronfly a dit :

Du coup l'Italie reste optimiste sur la capacité à se mettre d'accord sur la répartition de charge sur le GCAP. Vue sa montée en moyens budgétaires et ses capacités technologiques, elle peut tenter une place de choix de le projet. Et départ de la Suède laisse plus de place.

Comme en 1985 quand la France a quitté le programme Eurofighter.

C'est la malédiction des programmes à plusieurs: il y a toujours embouteillage à un moment ou un autre.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Claudio Lopez a dit :

Pas du tout ! Plus  on est nombreux ! Plus on est fort ! :biggrin:

En tant que patron de Lockheed Martin, regardez la réussite du programme F35 ! :bloblaugh:

"On" l'a fait à plusieurs et tout le monde le veut ! :bloblaugh:

C'est sur qu'il y a 5 ou 6 pays sur le F35, il est un programme en coop comme le GCAP. Mais avec 80% controlé par les US, les cooperants n'ont que peu de place au niveau des developpement technologiques strategiques hormis les UK et encore... En meme temps avec 2300 exemplaires prévus, les US imposent ce qu'ils veulent face aux quelques centaines d'appareils des autres coopérants... Petit bémol également à rappeler, le cout du developpement, avec une prévision de départ de 21 Mds $ (équivalent actuellement à 35 Mds $ constants) et aujourd'hui ou on est à 83 Mds et depassera facilement les 100 Mds avec les retrofits... Et également les difficultés techniques loin d'etre reglées pour certaines.

 

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Picdelamirand-oil a dit :

C'est marrant ils veulent tous la part la plus grosse possible, la limite de cette approche c'est de faire tout, tout seul, mais là ils ne veulent pas!

C'est clair que ca dépasse la logique. Mais le systeme de combat qu'est le chasseur rend encore plus compliqué en Europe son developpement en cooperation. La masse d'investissement et de developpement technologiques est important et rends très sensible les repartitions. Et les moyens qui n'ont jamais autant augmenté depuis longtemps et vont donner les moyens pour participer de façon importante à certain nombre de pays, voulant donc du retour.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Leonardo’s chief executive is confident that an agreement setting out the roles of each of its industrial partners in the multi-national Global Combat Air Programme (GCAP) can be signed off by the end of the year.

Ça veut dire qu'ils sont à un stade moins avancé que le SCAF malgré ce qui se dit dans la presse anglaise...

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Patrick a dit :

Et qu'ils sont bien partis pour se chamailler.

Surtout qu'entretemps ils vont découvrir les subtilités de la négociation à la japonaise.

Déjà, est ce que les trois armées de l'air se sont mis d’accord sur une fiche programme commune? Je n'ai pas souvenir d'avoir vu passer cette info, mais je peux me tromper.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Ponto Combo a dit :

Déjà, est ce que les trois armées de l'air se sont mis d’accord sur une fiche programme commune?

Pas du tout, il y a encore moins d'un an (décembre 2022) le projet était seulement de développer des briques communes et un démonstrateur commun mais d'avoir chacun son avion.

Autant te dire qu'ils sont pas encore sortis du sables les types, même si le cahier des charges à peu de chances d'être divergent entre les trois pays contrairement au SCAF.

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ponto Combo a dit :

Je parlais du Tempest.... Est-ce qu'ils font des soirées fish'n chips, sushis, jambon de parme????

Je ne sais pas, mais sans mentir, c'est presque plus appétissant que la foire à la saucisse du FCAS. :unsure:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Mobius1 a dit :

Pas du tout, il y a encore moins d'un an (décembre 2022) le projet était seulement de développer des briques communes et un démonstrateur commun mais d'avoir chacun son avion.

Autant te dire qu'ils sont pas encore sortis du sables les types, même si le cahier des charges à peu de chances d'être divergent entre les trois pays contrairement au SCAF.

C'est ce qui va arriver aussi au scaf lorsque viendra le délicat partage industriel du projet en 2027. 

Jamais la France et Dassault ne voudront perdre leur autonomie sur ce sujet.... 

A moins, d'utiliser tout les briques technologiques développés en commun pour le Rafale F6, Rafale NG 

Edited by Claudio Lopez
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Mobius1 a dit :

Pas du tout, il y a encore moins d'un an (décembre 2022) le projet était seulement de développer des briques communes et un démonstrateur commun mais d'avoir chacun son avion.

Autant te dire qu'ils sont pas encore sortis du sables les types, même si le cahier des charges à peu de chances d'être divergent entre les trois pays contrairement au SCAF.

Les approches ne sont pas vraiment comparables dans ce cas...

 

il y a 3 minutes, Patrick a dit :

Je ne sais pas, mais sans mentir, c'est presque plus appétissant que la foire à la saucisse du FCAS. :unsure:

C'est l'heure du déjeuner, ça tombe bien.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 12/11/2023 à 11:06, Patrick a dit :

Surtout qu'entretemps ils vont découvrir les subtilités de la négociation à la japonaise.

Petit aparté sur les japonais: j'ai toujours été à la fois fasciné, interloqué, surpris par l'industrie japonaise. Si on regarde MHI ou Kawasaki AC, on se parle de conglomérats qui savent à peu près tout faire, de la construction navale au char d’assaut en passant par les TGV Maglev, l'enrichissement d'uranium et la construction de réacteurs, l'aérostructure, les turbofan... On y trouve tout ce qu'il faut en terme de compétences même si la production sous licence a souvent été le choix final. Lorsqu'on intègre alors tout ça dans un éco-système plus large de la base industrielle et technologique japonaise, on se demande pourquoi donc les japonais ne se lancent-ils pas dans un programme de 6eme génération seuls ? Pourquoi suivre les britanniques qui n'ont plus grand chose de souverain dans leur industrie aéronautique et font pâle figure avec BAe et quelques sous-traitants rachetés depuis belle lurette par les groupes US...

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Chimera a dit :

Lorsqu'on intègre alors tout ça dans un éco-système plus large de la base industrielle et technologique japonaise, on se demande pourquoi donc les japonais ne se lancent-ils pas dans un programme de 6eme génération seuls ? Pourquoi suivre les britanniques qui n'ont plus grand chose de souverain dans leur industrie aéronautique et font pâle figure avec BAe et quelques sous-traitants rachetés depuis belle lurette par les groupes US...

Peut-être parce que leur défense repose en grande partie sur les USA, donc ils développent ce qu'on leur  laisse développer et avec qui on leur laisse travailler. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, emixam a dit :

Peut-être parce que leur défense repose en grande partie sur les USA, donc ils développent ce qu'on leur  laisse développer et avec qui on leur laisse travailler. 

Effectivement, on parle bien de pays qui ont vendu leur souveraineté à un pays tiers me semble t'il... Un qui a été vaincu en 45 et se trouve sous la coupe US depuis 78 ans. L'autre a fait son deuil en tant que grande puissance mondiale et qui laisse sa dissuasion aux mains outre atlantique. Du coup pas besoin de se mettre des barrieres et ouvrir sur des coopérations en glanant le plus de techs/savoir faire possible sans craindre des pertes de souveraineté (c'est déjà le cas...).

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, Ronfly said:

L'autre a fait son deuil en tant que grande puissance mondiale et qui laisse sa dissuasion aux mains outre atlantique.

c'est ainsi qu'ils fonctionnent, oui. Depuis les années 60 et soucis financiers qu'ils ont eu. Il faut leur reconnaitre qu'ils en ont fait une particularité, une force aussi.. Ils s'en foutent de leur independance, ils glanent des technos, remplissent leurs usines, gardent un oeil sur les technos futures sans non plus dépenser autant que leurs voisins dans la dissuassion etc. Ca peut se débattre. Apres, vu l'etat de leur armée, c'est aussi une autre histoire... 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Chimera a dit :

 Pourquoi suivre les britanniques qui n'ont plus grand chose de souverain dans leur industrie aéronautique et font pâle figure avec BAe et quelques sous-traitants rachetés depuis belle lurette par les groupes US...

Un tour rapide sur wikipédia (qui cite le département du commerce US) indique que l'industrie aérospatiale british est la deuxième mondiale en terme de chiffre d'affaire. Et ils ont Rolls-Royce, une des très rares entreprises capable de concevoir et produire un moteur de A à Z. Donc ça doit être pour ces raisons que les japonais sont intéressés par la coopération. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...