Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

NGF au sens technique / technologique du terme ...


g4lly
 Share

Recommended Posts

13 minutes ago, Picdelamirand-oil said:

Cela doit être un des multiples avant projet.

D'ailleurs, on est d'accord que les cellules validées à la présentation par des partenaires du programme, au vu du stade du projet, sont des cellules d'ores et déjà éjectées des solutions potentielles, non ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Patrick a dit :

Si, c'est une vue d'artiste déjà utilisée.

Et en effet elle est basée sur le modèle d'Euronaval 2018...

Donc rien de nouveau.

Mais si, on peut faire ça comme Rafale F5, si ça vient du salon Euronaval, c'est que ça doit pouvoir être embarqué, non? En plus ça fait un banc d'essais volant pour le nouveau moteur, et un plan B ....

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Ils nous présente un NGF qui n'a pas de dérive...

Le programme ne dérive plus et recrute, y compris des femmes, c'est bien ça ?

(j'suis un peur dur de la feuille)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Mais si, on peut faire ça comme Rafale F5, si ça vient du salon Euronaval, c'est que ça doit pouvoir être embarqué, non? En plus ça fait un banc d'essais volant pour le nouveau moteur, et un plan B ....

Oui, mais il faut rappeler que la formule de ce modèle vient quand même d'un groupe d'étude de l'OTAN qui voulait voir comment des LEVCON pourraient être intégrés à un pur delta cranked arrow sans stabilisateur contrairement au Su-57. Avec ou sans dérives d'ailleurs. Raison pour laquelle la forme géénrale du modèle initial d'Airbus était assez proche de celui de Dassault présenté à Euronaval en 2018, les dérives et les fuseaux moteurs protubérants mis à part.
C'est un dérivé de cette étude qui fut encore mis à l'honneur à l'ONERA avec SUPERMAN quoique l'intrados n'ait pas été modélisé puisque pas nécessaire pour la campagne d'essais. Personnellement je ne crois pas à cette solution mais je note tout de même que les intrados, entrées d'air comprises, présentés jusqu'ici, sont probablement des faux.

Après ça va quand même faire 6 ans qu'on en parle donc je suppose qu'entre-temps chez Dassault et à l'ONERA ils ont eu le temps de se faire leur idée, avec ou sans l'avis de leurs collègues allemands et espagnols.

D'ailleurs au vu de quelques images fuitées, il est possible que les américains ont travaillé sur un engin ressemblant à un dérivé de F-16XL relevant d'une philosophie assez semblable, mais ce n'est peut-être qu'une manipulation.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Pour mémoire : la toute première image du NGF, présentée dans une vidéo Dassault du 3 mai 2018, la maquette du même, présentée au salon Euronaval du 23 au 26 octobre 2018 et la maquette du Superman de l'ONERA, présentée le 17 mars 2023 : 

qCxZfi7.png

gbwioN8.png

 K2FPWqk.png

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Est-ce plus difficile de valider le fonctionnement d'une soute à armement d'un avion furtif durant une phase de vol subsonique, transsonique ou supersonique  ?
Faut il valider pour chacun des profils de vol indépendamment ? 

Edited by Titus K
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Pakal a dit :

Autre question que je me pose: l'ouverture de la soute et l'éjection de missiles en soute sous fort facteur de charge, ou de vol sur le dos...

De dos ca ne change pas grand chose ca ne modifie que le facteur de charge de base de 1G vers l'extérieur à 1G vers l'intérieur.

En général les armements "dropé" - drop lauch donc sur éjecteur - passent un certains nombre de G positifs ou négatif, tu restes dans l'enveloppe de dos ou pas ... ca passe.

Pour les armements tirable sous fort facteur de charge, on les éjecte "hot" sur le rail ... le missile s'allume avant de quitter le pylône et le début de la trajectoire vers l'avant est guidé par le rail ... ça permet de tirer à la charge maxi de l'avion. C'est essentiellement l'apanage de certains missile air-air, courte portée évidement et parfois moyenne portée aussi, selon la polyvalence souhaité.

En gros si tu es "sur le dos" le plus simple c'est de tiré un minimum sur la manche au moment du drop ... pour rester dans l'enveloppe qui va bien par exemple.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Quels sont les bénéfices d'absence d'empennage/dérives/gouvernes ? Amélioration RCS et trainée réduite ?

Je me demande: pourquoi le YF-23/YF-22 ont-ils conservé une formule avec empennage en V / dérives de direction plutôt que de partir sur une formule sans empennage ? Quels bénéfices d'un coté et de l'autre ? Un chasseur sans stabilisateur horizontal / dérive , c'est une daube en combat tournoyant ?

Est-ce que cette formule présentée par DA n'est elle pas problématique pour la version navale (notamment à l'appontage) ?

Edited by Chimera
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Chimera a dit :

Quels sont les bénéfices d'absence d'empennage/dérives/gouvernes ? Amélioration RCS et trainée réduite ?

Je me demande: pourquoi le YF-23/YF-22 ont-ils conservé une formule avec empennage en V / dérives de direction plutôt que de partir sur une formule sans empennage ? Quels bénéfices d'un coté et de l'autre ? Un chasseur sans stabilisateur horizontal / dérive , c'est une daube en combat tournoyant ?

Est-ce que cette formule présentée par DA n'est elle pas problématique pour la version navale (notamment à l'appontage) ?

Le problème c'est toujours le contrôle du lacet ...

... avec des gouverne en papillon tu gardes un minimum de contrôle direct du lacet.

Les gouverne en papillon c'est assez efficace c'est pour ça que c'est utilisé dans les petit avion faiblement motorisé. Moins de surface de contrôle, donc moins de trainée. Pourtant le contrôle permis - un peu comme les gouverne en croix de saint André pour les sous marin - est suffisant.

Je ne sait pas si ce qui est vrai sur un petit avion privé reste vrai sur un gros chasseur ... https://en.wikipedia.org/wiki/V-tail

Pour les chasseurs https://en.wikipedia.org/wiki/Pelikan_tail#Advantages_and_disadvantages

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Chimera a dit :

Est-ce que cette formule présentée par DA n'est elle pas problématique pour la version navale (notamment à l'appontage) ?

À mon avis pas si les fuseaux moteurs très prononcés à l'extrados peuvent émuler des dérives en corrélation avec une poussée vectorielle 3D.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/02/2024 à 14:48, Chimera a dit :

Quels sont les bénéfices d'absence d'empennage/dérives/gouvernes ? Amélioration RCS et trainée réduite ?

Je me demande: pourquoi le YF-23/YF-22 ont-ils conservé une formule avec empennage en V / dérives de direction plutôt que de partir sur une formule sans empennage ? Quels bénéfices d'un coté et de l'autre ? Un chasseur sans stabilisateur horizontal / dérive , c'est une daube en combat tournoyant ?

Est-ce que cette formule présentée par DA n'est elle pas problématique pour la version navale (notamment à l'appontage) ?

Moins d'empennages = meilleure furtivité, meilleure vitesse de croisière, consommation moindre, plus d'emport en carburant, etc etc. En gros, les avantages habituelles de la voilure delta, avec l'avantage de la furtivité qui s'ajouter en supprimant la dérive verticale.

Inconvénient: moins de contrôle en lacet, comme l'a dit @g4lly

 

D'ailleurs, cette formule pure aile volante n'est plus d'actualité pour le NGF. Les vues d'artiste actuelles de DA présentent des surfaces papillon (comme sur le YF-23) assez large. On m'a confirmé que le but c'est bien de répondre aux exigences de la navalisation de l'appareil.

 

Après, l'histoire comparée des YF-22 et YF-23 montre tout l'intérêt et l'inconvénient de chaque formule. Celle du YF-23 (empennages papillons et pas de poussée vectorielle) permettait une bien meilleure furtivité et plus d'autonomie (notamment en supercroisière), mais au détriment de la maniabilité à basse vitesse. L'USAF, qui semblait ne pas encore faire 100% confiance en la furtivité, a préféré la formule du YF-22 plus consensuelle sur les performances dynamiques.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

9 hours ago, PolluxDeltaSeven said:

Les vues d'artiste actuelles de DA présentent des surfaces papillon (comme sur le YF-23) assez large. On m'a confirmé que le but c'est bien de répondre aux exigences de la navalisation de l'appareil.

Celle-la ? 

GCAP-scaled.jpeg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    ConradTib
    Newest Member
    ConradTib
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...