Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, herciv a dit :

Il s'exprime remarquablement bien et contrairement à de vrais trolls ne fait pas d'attaque ad hominem

… je clos le H.S., mais j’ai plusieurs fois lu dans ses posts, qu’il te prenait - et d’autres- à parti nommément et qu’il utilisait dans ces cas ci un langage assez grossier voir ordurier… ça m’a suffit pour la cataloguer pour ce qu’il est !

Manifestement tu arrives à passer outre … pas moi.

Fin du H.S. (désolé).

Link to comment
Share on other sites

22 minutes ago, herciv said:

 

Compare the case of Switzerland with that of Germany. For the same number of planes, it's twice the budget. How to explain such a difference ?

You can also at constant budget compare how much Finland buys f-35 and how much Germany buys.

 

Chaque contrat est différent. Dans ce cas, l'Allemagne semble être une exception, alors que les Suisses, les Canadiens et les Finlandais sont à peu près les mêmes.  Le Canada étant un partenaire du F-35 (il n'est pas techniquement nouveau), il n'aura pas à s'occuper des FMS et autres frais que l'Allemagne, la Finlande et la Suisse doivent payer. 

Vous avez besoin de plus de données dans l'ensemble. Il n'y a pas assez d'informations. 

Je pensais qu'il était de notoriété publique que prendre un montant d'argent et le diviser par le nombre d'avions n'est pas vraiment un bon moyen de connaître les coûts réels. C'est la même chose que ce que nous avons vu avec les ventes de Rafale au Qatar et en Inde. le coût des avions F-35 pour le Canada n'est pas "double". ils ajoutent des milliards de dollars au contrat pour le soutien et les infrastructures supplémentaires. 

Si vous avez des comparaisons ligne par ligne avec des chiffres réels pour savoir quel argent va à quoi spécifiquement, je pense que c'est quelque chose qui vaut la peine, mais comparer simplement le montant de ces contrats et conclure que le coût de l'avion F-35 réel a "doublé", je ne pense pas que ce soit exact. 

par avion, le Canada pourrait en fait payer un peu moins, car son retard signifie qu'il n'a pas acheté les premiers blocs LRIP plus coûteux avant que les courbes de production ne s'aplatissent. 

 

 

22 minutes ago, herciv said:

I also note that this link confirms Francis TUSLA's assessments of the cost of base upgrades to accommodate the f-35.

 

certaines de ces bases canadiennes n'ont pas été réparées ou modernisées depuis des décennies. Au bout d'un certain temps, on a besoin de nouvelles choses. Par exemple, combien coûte une "base de F-35" par rapport à d'autres bases d'aéronefs ? Et même là, il y a des variations dans le type de hangars à construire ou d'autres aspects uniques. Certaines des bases nordiques très éloignées du Canada ne seront ni faciles ni simples, mais elles doivent aussi évoluer, quel que soit le choix effectué. Les nouveaux avions de chasse sont une excellente raison de faire enfin avancer ce dossier.

21 minutes ago, Ardachès said:

… I am closing the HS, but I have read several times in his posts, that he took you - and others - aside by name and that he used in these cases a rather coarse or even foul language… that me was enough to catalog it for what it is!

Obviously you can get past it... not me.

End of HS (sorry).

Je ne parle pas français, donc je ne connais pas beaucoup de langage grossier "les bons mots" comme ils les appellent. Et beaucoup m'ont dit que les Français ont un style plus "brutal", où ils passent de l'excitation à la grossièreté, puis à la cordialité et au va-et-vient, et que le "débat animé" ne les dérange pas. Ce n'est pas facile à comprendre dans la vie réelle, et encore moins à travers un ordinateur et un traducteur.

Dans nos MP, je n'ai même pas réalisé que la conversation était terminée, et j'ai pensé que vous aviez encore des choses à dire, alors j'ai attendu.  J'avais tort et finalement le moment est passé. Je suis désolé de vous avoir offensé, et tout cet exercice avait pour but de tendre une branche d'olivier, pas de vous contrarier. 

Si vous ne m'aimez pas, je le comprends. Je comprends. Vous me l'avez dit à de nombreuses reprises. Mais vous pourriez arrêter de me traiter de troll (et d'autres choses pas très gentilles) et de me suivre dans divers fils de discussion tout en demandant aux autres de ne pas me parler ou de me prendre au sérieux. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, Stark_Contrast a dit :

Je pensais qu'il était de notoriété publique que prendre un montant d'argent et le diviser par le nombre d'avions n'est pas vraiment un bon moyen de connaître les coûts réels. C'est la même chose que ce que nous avons vu avec les ventes de Rafale au Qatar et en Inde. le coût des avions F-35 pour le Canada n'est pas "double". ils ajoutent des milliards de dollars au contrat pour le soutien et les infrastructures supplémentaires. 

Je ne compare pas ligne à ligne. Je note que pour un pays qui vient du KFIR (la colombie qui date de 40 ans) n'a besoin que d'un budget total de 3 milliards pour utiliser le rafale, que le canada qui vient du CF-18 et est intégré au NORAD doit injecter 5 milliards pour utiliser 16 F-35 dans de bonne condition. ET que l'Allemagne elle injecte 10 milliards. L'année dernière la Suisse et la Finlande n'avait pas à injecter ces sommes là. 

Je note également que la justification des bases pour le cas canadiens est très maladroitement défendu au sens budgétaire. Il y a un budget on devrait savoir quelles bases sont modernisées et de quelle manière ! Bagotville sera probablement MOB mais les autres ???

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

4 minutes ago, herciv said:

I don't compare line to line. I note that for a country which comes from KFIR (Colombia which dates back 40 years) only needs 3 billion to go to the burst, that Canada which comes from the CF -18 and is integrated into NORAD must inject 5 billion to use the F-35 in good condition. 

 

Je pense que vous passez à côté d'un outil d'analyse essentiel en n'examinant pas réellement les coûts des éléments individuels pour savoir ce qu'ils coûtent individuellement.

Plus précisément, même dans ce qui précède, vous mentionnez des choses comme le NORAD, les différences entre l'armée de l'air de la Colombie, son statut et ses besoins, et celle du Canada pourraient remplir des livres entiers. Comme cela a déjà été mentionné, 5 milliards vont être répartis sur plusieurs bases, dont certaines sont très anciennes et situées dans des régions éloignées, tout en se préparant à obtenir éventuellement 88 avions. 

Ce n'est pas vraiment la même chose. 

 

Quote

I also note that the justification of the bases for the Canadian case is very awkwardly defended in a budgetary sense. There is a budget we should know which bases are modernized and how! Bagotville will probably be MOB but the others???

Avec un peu de chance, ces données seront mises à disposition, mais cela peut ne pas arriver avant un certain temps. C'est la façon dont ils ont choisi de le faire.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 18/12/2022 à 19:34, xekueins a dit :

:biggrin:

 

J'ai été surpris de l'éjection du pilote, peut être que après avoir coupé moteur/pompe(s)/robinet(s), l'avion ne répondait pas et la procédure* est l'éjection...

*Sur le rafale qui avait fait du "cross" au bout de la piste, le pilote s'était éjecté.

Il semble aussi qu'il existe une possibilité d'éjection automatique ?!

The F-35B Can Eject Its Pilot Automatically

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Il semble aussi qu'il existe une possibilité d'éjection automatique ?!

The F-35B Can Eject Its Pilot Automatically


Il n’est pas certain que cela se soit appliqué lors de cet incident, quand même.


Dans l’article, il est précisé ceci :

" Sur cette chose [le F-35B], ... si vous perdez le moteur central, vous obtenez un tangage instantané vers le haut. Si vous perdez la soufflante de décollage [lift fan], vous avez un tangage instantané vers le bas".
Selon M. Tomlinson [
Graham Tomlinson, pilote d’essai de BAE Systems], « la possibilité d'une perte soudaine et totale de la poussée du moteur principal est moins prononcée étant donné que l'inertie maintient la turbine en rotation pendant au moins un certain temps dans de nombreux cas. Le fonctionnement de la soufflante de décollage signifie qu'une défaillance à ce niveau est beaucoup plus dangereuse, a-t-il expliqué, ajoutant que des simulations ont montré qu'un F-35B finirait par se retourner sur le nez en moins de deux secondes si l'arbre d'entraînement venait à se rompre pendant un vol stationnaire.
C'est "beaucoup trop rapide pour qu'un pilote d'essai surhumain ou autre puisse réagir", selon M. Tomlinson. "Il n'y a aucun moyen de réagir assez vite pour s'en sortir".

 

Normalement, si on suit cette logique, le siège aurait donc dû se déclencher quand l’appareil à piqué du nez au sol et tenté sa cabriole, pas après que tout se soit stabilisé "gentiment". (On est d’accord qu’il doit entrer en ligne de compte des paramètres d’altitude en plus de l’inclinaison de l’appareil, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Je dis juste que le déclenchement automatique « après » rétablissement, ça n’a pas forcément de sens a priori , même si on peut envisager plein d’autres paramètres pouvant être pris en compte pour déclencher une éjection - cumul de dysfonctionnements turbine ou autre - …)

Edited by TarpTent
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

LM aurait elle la possibilité d'éjecter à distance tout pilote de ses F35 en appuyant sur un bouton ????

Je suppose que c'est techniquement possible même si ce n'est pas, bien évidemment, ce que recherche la compagnie et/ou le gouvernement Américain

 

PS: nous sommes vendredi (veille de Noël de surcroit) 

Edited by Pakal
  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, herciv a dit :

Il a expliqué : "Toute notre approche des opérations aériennes a été basée sur l'hypothèse selon laquelle nous ne sommes pas confrontés à une menace et que d'une manière ou d'une autre, nous aurons un environnement opérationnel très amical environnement opérationnel incontesté dans un conflit, imaginez la guerre du Golfe de 1991 - ce n'est pas ce n'est pas comme ça que ça va se passer".


Vivement qu’ils commandent alors des B-21 Raider*, avec des drones autour.

Fondamentalement, ils n’auront jamais la portée nécessaire en partant de leurs propres bases, et leurs porte-avions nécessitent aujourd’hui d’œuvrer au sein d’une coalition pour avoir l’ensemble des moyens de défense et de projection nécessaires.

Il n’y a aucun scénario où dans un conflit de haute intensité en environnement contesté nécessitant en prime d’avoir une force de projections significative, le F-35 seul fera proprement le travail, en quantité et avec la qualité requise. Et la situation de l’Australie vis-à-vis de la Chine rend le "mecano" à mettre en oeuvre pour arriver à ses fins encore plus problématique, dès lors qu’on considère que l’opposition se déroulerait loin** des terres australiennes.

 

*besoin absolument pas exprimé à ce jour officiellement, même si c’est une hypothèse soulevée en août 2022 par le Secrétaire de l’US Air Force.

** et la portée opérationnelle du F-35 n’aide en rien à éloigner significativement le conflit des terres australiennes, ou à porter le fer là où l’intervention est véritablement requise, ce qu’exprime clairement la RAAF

*** « ce n'est pas ce n'est pas comme ça que ça va se passer » notez qu’il utilise le présent, et non le conditionnel.

 

 

il y a 8 minutes, Pakal a dit :

LM aurait elle la possibilité d'éjecter à distance tout pilote de ses F35 en appuyant sur un bouton ????

Je suppose que c'est techniquement possible même si ce n'est pas, bien évidemment, ce que recherche la compagnie et/ou le gouvernement Américain

 

PS: nous sommes vendredi (veille de Noël de surcroit) 

Je pense qu’il faudrait éjecter le pilote dès la check-list. Après tout, il est tout aussi important de valider le bon fonctionnement du siège éjectable pour se prémunir d’autres surprises en vol. :biggrin:

Edited by TarpTent
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, TarpTent a dit :

*** « ce n'est pas ce n'est pas comme ça que ça va se passer » notez qu’il utilise le présent, et non le conditionnel.

De mémoire il y a avait eu une études montrant les évidentes limites opérationnelles du f-35 en Australie du fait de son rayon d'action. Une base ne pouvait même pas aider une autre base à se défendre. DE mémoire c'était en 2019 ou 2020.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, herciv said:

Cela a été pris en compte, mais il y a une limite inhérente à la portée d'un chasseur. Pour des raisons évidentes, la RAAF est susceptible de s'attacher à d'autres unités lors de déploiements et si nécessaire pour la grande guerre contre la Chine. C'est l'une des raisons qui sous-tend la notion d'"avion de coalition", il est beaucoup plus difficile de travailler avec les unités de l'USAF en utilisant des hornets que les unités de l'USAF n'utilisent pas. RCAF a déjà rencontré ce problème auparavant, elle exploite des CF-18 à partir de bases terrestres, mais son partenaire le plus proche, l'USAF, ne partage pas les mêmes avions. 

Ce n'est pas comme si l'océan Pacifique s'était soudainement agrandi hier, ni comme si le F-35 avait un jour promis une portée de bombardier stratégique.

Les F-35 ont un assez bon rayon d'action pour un chasseur, mais c'est là une mise en garde importante. Le F-35 reste un chasseur. Le F-35 surpasse toujours le Super Hornet et le F-22. La grande crainte est que la portée des armes chinoises ne cesse de s'étendre, de sorte que le seul endroit sûr pour combattre sera le Missouri central, aux États-Unis, et même cela ne sera pas "sûr", juste légèrement moins dangereux. 

 Dans la guerre, il y a des milliers de détails et de décisions tactiques qui seront utilisés pour maximiser les avantages des amis, tout en essayant d'exploiter les faiblesses de l'ennemi. Bienvenue dans le monde des compromis, cela ne signifie pas que les choses n'ont jamais été prises en compte.

À moins que la RAAF ne se tourne vers les bombardiers stratégiques du monde réel, le problème de la portée existera toujours, et même dans ce cas, les bombardiers n'ont pas une portée infinie non plus et, bien sûr, ils présentent leurs propres ensembles de vulnérabilités et de compromis. 

Link to comment
Share on other sites

Le 23/12/2022 à 17:24, Stark_Contrast a dit :

Pour des raisons évidentes, la RAAF est susceptible de s'attacher à d'autres unités lors de déploiements et si nécessaire pour la grande guerre contre la Chine

C’est le raisonnement de TOUS les pays ayant pris du F-35, que les USA allaient venir les aider et que l’ensemble fonctionnerait en coalition.
 

On a donc :
- un appareil peu opérationnel en attendant, avec des limites opérationnelles intrinsèques significatives

- qui doit être soutenu pour avoir un impact réel

- qui doit s’entourer d’autres appareils pour pouvoir faire le nombre

- qui pompe en attendant l’essentiel du budget pour pouvoir être acquis et exploité opérationnellement

- et qui en plus nécessite un grand frère pour être opéré proprement et assoir certaines tactiques militaires

 

C’est marrant, mais je me dis qu’en cas de vrai conflit :
les USA ne pourront pas être partout à la fois (et même quand ils seront là, le succès est loin d’être garanti, puisqu’ils ont de vraies fragilités aussi)

- ils peuvent aussi choisir de ne pas intervenir

- si chaque fois il y a besoin du grand frère pour se défendre, alors on devient un maillon faible

- il n’y a aucune liberté de mouvement, encore moins de capacité de décision autonome

 

Bref, l’appareil est limité et ses doctrines et coût d’emploi le limitent encore plus, le soutien est indispensable et la dépendance est totale : bienvenu dans l’EHPAD des Armées de l’Air.

Edited by TarpTent
  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Le 25/12/2022 à 09:40, TarpTent a dit :

C’est le raisonnement de TOUS les pays ayant pris du F-35, que les USA allaient venir les aider et que l’ensemble fonctionnerait en coalition.
 

On a donc :
- un appareil peu opérationnel en attendant, avec des limites opérationnelles intrinsèques significatives

- qui doit être soutenu pour avoir un impact réel

- qui doit s’entourer d’autres appareils pour pouvoir faire le nombre

- qui pompe en attendant l’essentiel du budget pour pouvoir être acquis et exploité opérationnellement

- et qui en plus nécessite un grand frère pour être opéré proprement et assoir certaines tactiques militaires

 

C’est marrant, mais je me dis qu’en cas de vrai conflit :
les USA ne pourront pas être partout à la fois (et même quand ils seront là, le succès est loin d’être garanti, puisqu’ils ont de vraies fragilités aussi)

- ils peuvent aussi choisir de ne pas intervenir

- si chaque fois il y a besoin du grand frère pour se défendre, alors on devient un maillon faible

- il n’y a aucune liberté de mouvement, encore moins de capacité de décision autonome

 

Bref, l’appareil est limité et ses doctrines et coût d’emploi le limitent encore plus, le soutien est indispensable et la dépendance est totale : bienvenu dans l’EHPAD des Armées de l’Air.

Justement avec cette longue litanie d'insuffisances, je voudrais me poser une question si tout les pays européens acheteurs du F35 subissent encore dans le futur d'un surcoût supplémentaire lourd pour remettre à niveau ou pour corriger un énième gros défaut sur le F35. 

Est ce que certains d' entre eux ne seraient pas tenté d'acheter un autre avion pour une flotte complètementaire ? 

Je m'explique, bien sûr aucun pays européen ne sortira du programme F35 car l'influence américaine est ce qu'elle est : impossible de se passer de la protection du parrain. 

Toutefois, je parlerai de la possibilité d'un double approvionnement comme les états du golfe et surtout comme la Grèce ! 

En effet, même si ce pays est loin d'avoir la plus grosse économie de l'union et pourtant, ils vont acquérir une double flotte de Rafale/F35 ! 

La menace Turque leur a fait comprendre depuis la fin de la WW2 qu'ils étaient responsables eux-mêmes de leur propre protection. 

Du coup, j'aimerais savoir quels autres pays européens équipés F35 seraient tentés d'acquérir un autre avion pour compenser les manques et les sur coût du F35 et qui ne soient pas producteurs lui même d'avions (ma question exclue donc les pays membres du programme Eurofighter). 

Bref un pays européen ayant assez de moyens et surtout de volonté politique pour avoir 2 flottes d'avions différents. 

J'ai beau me triturer les méninges, j'ai du mal à voir cette éventualité. 

Excepté peut être de voir la Norvège acheter des Gripen E. Ils ont les moyens et ils peuvent se permettre d'acheter un avions à 50 % américain.

 

Edited by Claudio Lopez
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

Justement avec cette longue litanie d'insuffisances, je voudrais me poser une question si tout les pays européens acheteurs du F35 subissent encore dans le futur d'un surcoût supplémentaire lourd pour remettre à niveau ou pour corriger un énième gros défaut sur le F35. 

Est ce que certains d' entre eux ne seraient pas tenté d'acheter un autre avions pour une flotte complètementaire ? 

Je m'explique, bien sûr aucun pays européen ne sortira du programme F35 car l'influence américaine est ce qu'elle est : impossible de se passer de la protection du parrain. 

Toutefois, je parlerai de la possibilité d'un double approvionnement comme les états du golfe et surtout comme la Grèce ! 

En effet, même si ce pays est loin d'avoir la plus grosse économie de l'union et pourtant, ils vont acquérir une double flotte de Rafale /F35 ! 

La menace Turque leur a fait comprendre depuis la fin de la WW2 qu'ils étaient responsables de leur propre protection. 

Du coup, j'aimerais savoir quels autres pays européens équipés F35 seraient tentés d'acquérir un autre avion pour compenser les manques et les sur coût du F35 et qui ne soient pas producteurs lui même d'avions (ma question exclue dans les pays membres du programme eurofighter). 

Bref un pays européens ayant assez de moyens et surtout de volonté politiques pour avoir 2 flottes d'avions différents. 

J'ai beau me triturer les méninges, j'ai du mal à voir cette éventualité. 

Excepté peut être de voir la Norvège acheter des Gripen E. Ils ont les moyens et ils peuvent se permettre d'acheter un avions à 50 % américain 

 

Je me suis souvent posé la question. Je pense même que certain vont finir par abandonner l'idée d'avoir une armée de l'air. La Suisse en est passé vraiment très prêt et çà pourrait revenir si le f-35 fait aussi peu d'heures de vol que ses problèmes laissent penser.

La Grêce reste un cas ou le rafale a été vendu avant le f-35 et cette flotte mixte va donner à la Grèce une expérience unique. Je ne suis pas sûr que LM va appuyer beaucoup de marketing sur ce sujet.

Alors les flottes mixtes. Il y a les flottes avec Le tyfy/F-35 celle-là sont pas si mal quand on regarde bien sauf que la dispo de ces deux là incite à la prudence. Les flottes F/A-18 EF / F-35 pas mal non plus. Mais l'australienne va disparaitre, la Finlandaise on verra bien, l'espagnol on ne sait pas encore mais personne ne se fait d'illusion ici et la Suisse qui n'aura pas le choix que d'abandonner ses f-18. Reste la Navy qui elle pour le coup base de plus en plus sa stratégie sur cette mixité et continue encore à commander des F/A-18 EF encore en FY23. ET puis il y a surtout le mixte F-35 / F-15 EX / F-16 VIPER (???) qui pourrait devenir un triplet présent à la fois en Israël et pour l'USAF.

Mais dans tous les cas on part dans des budgets qu'aucune armée de l'air n'avait anticipé tellement le f-35 était censé tous les remplacer. Il est donc pas impossible que les 2% de PIB soit un minimum pour entretenir une telle armée de l'air.

 

Edited by herciv
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Israeli Air Force grounds 11 F-35 fighter jets following recommendation from U.S.

https://www.i24news.tv/en/news/israel/defense/1671972729-israel-air-force-grounds-11-f-35-fighter-jets-following-recommendation-from-u-s

Jonathan Regev and Matthias InbarDecember 25, 2022 at 01:52 

L’incident qui a provoqué le déménagement a eu lieu dans une base militaire du nord du Texas le 16 décembre.

L’armée de l’air israélienne a annoncé dimanche qu’elle avait décidé de suivre la recommandation de l’American Aircraft Production Administration de clouer au sol 11 avions de combat F-35 Type B après un récent accident au Texas, aux États-Unis.

« D’après les conclusions et les informations transmises, il a été constaté que ces avions nécessitent une inspection dédiée afin d’exclure la possibilité d’un dysfonctionnement répété du système israélien », a déclaré le porte-parole de l’armée israélienne dans un communiqué.

« L’armée de l’air analysera les conclusions de l’enquête sur l’incident et recommandera comment remettre les avions en vol en toute sécurité », a ajouté le communiqué.

 

L’incident qui a provoqué le déménagement a eu lieu dans une base militaire du nord du Texas le 16 décembre. Le pilote a dû s’éjecter d’un chasseur F-35B après un atterrissage raté. Des vidéos partagées sur les médias sociaux ont montré l’avion descendant verticalement sur la piste, touchant brièvement ses roues au sol, avant que le nez de l’avion ne plonge provoquant l’accident. Le F-35B est capable de décoller et d’atterrir verticalement, comme un hélicoptère.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, herciv a dit :

Israeli Air Force grounds 11 F-35 fighter jets following recommendation from U.S.

https://www.i24news.tv/en/news/israel/defense/1671972729-israel-air-force-grounds-11-f-35-fighter-jets-following-recommendation-from-u-s

Jonathan Regev and Matthias InbarDecember 25, 2022 at 01:52 

L’incident qui a provoqué le déménagement a eu lieu dans une base militaire du nord du Texas le 16 décembre.

L’armée de l’air israélienne a annoncé dimanche qu’elle avait décidé de suivre la recommandation de l’American Aircraft Production Administration de clouer au sol 11 avions de combat F-35 Type B après un récent accident au Texas, aux États-Unis.

« D’après les conclusions et les informations transmises, il a été constaté que ces avions nécessitent une inspection dédiée afin d’exclure la possibilité d’un dysfonctionnement répété du système israélien », a déclaré le porte-parole de l’armée israélienne dans un communiqué.

« L’armée de l’air analysera les conclusions de l’enquête sur l’incident et recommandera comment remettre les avions en vol en toute sécurité », a ajouté le communiqué.

 

L’incident qui a provoqué le déménagement a eu lieu dans une base militaire du nord du Texas le 16 décembre. Le pilote a dû s’éjecter d’un chasseur F-35B après un atterrissage raté. Des vidéos partagées sur les médias sociaux ont montré l’avion descendant verticalement sur la piste, touchant brièvement ses roues au sol, avant que le nez de l’avion ne plonge provoquant l’accident. Le F-35B est capable de décoller et d’atterrir verticalement, comme un hélicoptère.

La formulation est bizarre: on pourrait croire que l’IAF utilise des F-35B.

Or donc 11 F-35I sont cloués au sol. Etonnant.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, fraisedesbois a dit :

La formulation est bizarre: on pourrait croire que l’IAF utilise des F-35B.

Or donc 11 F-35I sont cloués au sol. Etonnant.

Ou alors la partie incriminée sur le f-35B serait de conception israélienne et serait une black-box pour laquelle l'armée israelienne doit donner son accord ?

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, fraisedesbois a dit :

La formulation est bizarre: on pourrait croire que l’IAF utilise des F-35B.

Or donc 11 F-35I sont cloués au sol. Etonnant.

Bon au moins c'est confirmé. 11 F-35 ADIR sont cloué au sol après l'accident du f-35 B lors d'un essai d'atterissage verticale.

https://www.ynetnews.com/article/bjapl18to#autoplay

https://www.haaretz.com/israel-news/2022-12-25/ty-article/.premium/israel-grounds-11-f-35-fighter-jets-after-similar-plane-crashes-in-u-s/00000185-4aad-d7b9-a3ed-ceaf1bc70000

C'est totalement nébuleux pour moi. Je n'arrive pas à faire le lien entre ces deux flottes.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 48 minutes, herciv a dit :

C'est totalement nébuleux pour moi. Je n'arrive pas à faire le lien entre ces deux flottes.

Je n'arrive pas à me détacher de l'idée que ça pourrait avoir un rapport avec l'accident à l'atterrissage de nuit de ce pilote stressé, à moitié trompé par son casque, arrivant trop vite et qui a failli mal finir : une fois les roues posées, les CDVE étaient parties en sucette ; les capteurs et leur interprétation saturent le processeur si ça rebondit, quelle que soit la version du F-35 ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Boule75 a dit :

Je n'arrive pas à me détacher de l'idée que ça pourrait avoir un rapport avec l'accident à l'atterrissage de nuit de ce pilote stressé, à moitié trompé par son casque, arrivant trop vite et qui a failli mal finir : une fois les roues posées, les CDVE étaient parties en sucette ; les capteurs et leur interprétation saturent le processeur si ça rebondit, quelle que soit la version du F-35 ?

 

C'est vrai que les cdve sont tentantes pour liées ces deux versions. Une seule version de CDVE mais configurée en fonction de la version du f-35 ... 

Et donc une régression à cause d'une mise à jour très récente sur quelques F-35 ?

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

La Corée veut rajouter 20 f-35 à son inventaire. Elle a obtenue des conditions meilleures que l'USAF elle-même.

http://www.businesskorea.co.kr/news/articleView.html?idxno=106642

 

Le plan budgétaire 2023 du gouvernement sud-coréen a été finalisé le 24 décembre. Selon ce plan, le budget de la défense nationale de l'année prochaine s'élève à 57,0143 trillions de wons. (44 milliards de dollars US)


Le budget comprend 18,8 milliards de wons pour l'achat de 20 F-35A (75 millions US dollars / F-35 !!!!!) . L'armée de l'air de la République de Corée dispose actuellement de 40 F-35A. Plus de 27 milliards de wons seront consacrés à la production de systèmes de défense contre les missiles balistiques et 900 millions de wons seront consacrés à l'achat de missiles navire-air SM-6 pour les destroyers Aegis. 2,5 milliards de wons ont été alloués à l'amélioration des performances du K9A2.

Le gouvernement a soumis son plan de 57,1268 trillions de wons à l'Assemblée nationale en août de cette année. Le budget de la défense nationale finalisé est inférieur de 112,5 milliards de wons au plan soumis.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...