Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 50 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Combien de temps faudra t il pour que tout ce merdier tombe en marche, compte tenu de la date tardive du début des essais?

Un f-35 c'est un banana split sans la banane.

L'article parle de besoin massifs en énergie et en refroidissement pour le block4. Sans le nouveau moteur, je ne comprend pas comment ils vont gérer quand les TR-3 commenceront à sortir. Ils vont devoir couper une capacité ou plusieurs pour que les autres puissent fonctionner pendant le vol  ?

Edited by herciv
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

Un f-35 c'est un banana split sans la banane.

L'article parle de besoin massifs en énergie et en refroidissement pour le block4. Sans le nouveau moteur, je ne comprend pas comment ils vont gérer quand les TR-3 commenceront à sortir. Ils vont devoir couper une capacité ou plusieurs pour que les autres puissent fonctionner pendant le vol  ?

Punaise... Je suis petit joueur, moi, avec ma prévision pour 2031. :bloblaugh:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, herciv a dit :

Technology Refresh 3 (TR3) – stimulé par le processeur central intégré L3Harris [LHX] – est l’épine dorsale informatique du bloc 4, qui doit avoir 88 caractéristiques uniques et intégrer 16 nouvelles armes sur le F-35. Le programme F-35 a déclaré que le chasseur aura besoin d’un moteur nouveau ou considérablement amélioré avec une puissance électrique et une capacité de refroidissement améliorées pour accueillir les 53 nouvelles capacités prévues pour le F-35 Block 4.

Je reviens juste là-dessus en signalant ma grande incompréhension de ce qui leur arrive : pourquoi au final leur faut-il un moteur 30% plus puissant, qui refroidit nettement plus et est nettement plus lourd ? Admettons que le calculateur du TR3 soit plus puissant, qu'il ait besoin de plus de refroidissement : pour quoi faire ?

  • "88 caractéristiques uniques" : qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Des fils d'une couleur originale, des diodes violettes, sont-ce des caractéristique unique ? Charabia.
  • "intégrer 16 nouvelles armes" : normalement, ils ne vont pas toutes les emporter en même temps, donc les logiciels associés ne sont pas censés tourner. Ça ne justifie pas en soit l'augmentation présentée comme nécessaire des capacités de calcul.
  • " 53 nouvelles capacités" : charabia marketing aussi. Quelqu'un a des détails ?

Ils veulent refroidir un laser en plus ? Le radar chauffe, ils augmentent la fréquence de balayage ?

A mon avis, le TR3 intègre un simulateur genre War Thunder projetté dans le casque, c'est pour ça qu'il faut une super-carte graphique de la mort. Ou alors leur système de virtualisation ne garantit pas les processus temps réel et ils sont résolus à passer outre en augmentant massivement la puissance de traitement, pour faire "comme si".

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Boule75 a dit :

Je reviens juste là-dessus en signalant ma grande incompréhension de ce qui leur arrive : pourquoi au final leur faut-il un moteur 30% plus puissant, qui refroidit nettement plus et est nettement plus lourd ? Admettons que le calculateur du TR3 soit plus puissant, qu'il ait besoin de plus de refroidissement : pour quoi faire ?

En fait ils ont déjà explosé le devis pour le besoin en puissance électrique et en refroidissement. Ils n'ont plus de marge. Ils ne peuvent donc rien rajouter qui viendra encore augmenter les besoins. Pas de chance c'est pourtant ce que fait le TR-3.

Pourquoi le TR-3 est une bonne question. Le TR'3 n'est pas que un nouveau calculateur, c'est aussi une nouvelle optronique, et très rapidement un nouveau radar l'AN/APG-85 à la place du AN/APG-81. Imaginons aussi que les capacités de détection de pays comme la Chine ont été plus rapidement développées que le f-35, la seule façon de conserver son avantage c'est de faire comme le rafale de la furtivité active en élargissant la bande-passante. Les besoins de calculs sont forcément à la hausse.

Enfin on ne parle pas beaucoup des besoins de calculs pour le contrôle commande parce qu'on imagine que çà n'est pas gourmand mais en pratique le centrage du f-35 va être modifié avec le TR-3 et à chaque changement d'emport en soute ou en externe.

J'ai aussi montré que le casque est un cauchemard optique et que en dehors de son axe de vol le pilote ne pouvait pas utiliser son regard. Une plus grande puissance de calcul permettra peut-être au pilote de se voir afficher plus d'info hors axe ?

Et oui je n'ai pas vu de notion de virtualisation avec le TR-1 ou le TR'2 donc je pense qu'avec le TR-3 elle est enfin proposée. 

Edited by herciv
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Elites in Congress Need to Focus on Cutting Spending to Protect American Taxpayers

Les élites du Congrès doivent se concentrer sur la réduction des dépenses pour protéger les contribuables américains

Les dépenses sont hors de contrôle à Washington en ce moment. Alors que les républicains et les démocrates se battent pour savoir où augmenter les dépenses fédérales, il est important que le contraire se produise et que les dépenses discrétionnaires soient fortement réduites. Il existe un moyen de financer entièrement les fonctions essentielles du gouvernement tout en réduisant considérablement les dépenses discrétionnaires fédérales. Il y a tellement de cibles pour les réductions de dépenses et le Congrès doit commencer à trouver des réductions maintenant, au lieu de trouver de nouvelles façons de dépenser encore plus d'argent des contribuables et d'argent emprunté.

J'étais là lorsque le mouvement du Tea Party a été lancé à la suite du sauvetage de Wall Street par le gouvernement fédéral. Le mouvement a été lancé pour envoyer de nouveaux membres au Congrès comme les Sens. Mike Lee (R-UT) et Rand Paul (R-KY) pour combattre l'establishment des deux partis sur le fait que Washington ne peut pas contrôler les dépenses. Ces membres ont mené un combat solitaire et nous avons besoin que le House Freedom Caucus se lance dans une nouvelle bataille pour amener le parti républicain de la Chambre à proposer d'importantes réductions des dépenses à l'avenir afin de regagner la confiance du peuple américain.

Ils peuvent commencer aujourd'hui.

Dans le cadre du Lame Duck Congress post-électoral, la Chambre et le Sénat sont en train de négocier un énorme paquet de dépenses omnibus qui coûtera aux contribuables 1,5 billion de dollars. Selon Reuters, les deux parties sont à 25 milliards de dollars d'un accord. Ces accords se soldent généralement par une augmentation des dépenses pour les deux parties, au lieu de trouver une réduction pour satisfaire les deux parties. L'objectif est de regrouper les douze projets de loi de finances en un seul paquet omnibus géant qui permettra de financer le gouvernement jusqu'au 30 septembre 2023. Cela permet aux conservateurs d'obtenir des réductions ou de rejeter le paquet.

Notre dette nationale s'élève à plus de 31,4 trillions de dollars. Il s'agit d'un montant stupéfiant de dette qui finira par être transmis aux générations futures. Notre gouvernement fédéral a enregistré un déficit de 2,8 billions de dollars pour l'exercice 2021 et de 1,4 billion de dollars pour l'exercice 2022. Malheureusement, certains membres du Congrès et de la Maison Blanche veulent s'attribuer le mérite d'avoir réduit le déficit de plus de mille milliards. Ils devraient être chassés de la ville pour avoir eu un déficit de plus de mille milliards l'année dernière. Les priorités dans le marais de Washington sont détraquées et s'ils ne se concentrent pas sur la maîtrise de la dette fédérale, notre nation pourrait se heurter au mur des emprunts et entraîner l'économie dans une profonde dépression.

Une cible facile pour réduire les dépenses est l'énorme programme F-35 Joint Strike Fighter (JSF) qui, selon Dan Grazier du Project On Government Oversight (POGO), devrait coûter 1,7 trillion de dollars sur toute sa durée de vie. Il affirme que le programme F-35 JSF souffre de "tout, des fissures structurelles aux vulnérabilités en matière de cybersécurité". Vingt ans de développement - et il ne peut toujours pas tirer droit et est rarement prêt à voler quand on en a besoin". Eh bien, cela semble être un bon endroit pour commencer au Pentagone. 

Tout comme les institutions financières de Wall Street ont été jugées "Too Big To Fail", le programme JSF F-35 semble être tombé dans la même catégorie. Même avec les nombreux problèmes bien documentés du programme, le Congrès ne peut pas abandonner le programme. Au minimum, il devrait trouver des économies dans le programme et s'il faut combler un écart de 25 milliards de dollars entre les priorités de dépenses des républicains et des démocrates, cela pourrait être un fruit mûr.

Outre les dépenses excessives de ce programme, il semble que le moteur du F-35 contienne des matériaux provenant de Chine, selon Politico, en violation de la loi. C'est une bonne raison de bloquer le programme jusqu'à ce que nous puissions trouver des moyens d'obtenir plus de l'entrepreneur avec moins d'argent des contribuables. Ce n'est qu'un exemple et il y a des centaines d'autres programmes de gaspillage qui ont besoin d'être étudiés et réduits.

Si les républicains du Congrès ne parviennent pas à se ressaisir et à s'attaquer aux dépenses, il est peut-être temps que le Tea Party 2.0 vienne au Congrès lors des prochaines élections pour imposer un changement aux élites qui dépensent continuellement des milliers de milliards de dollars qu'elles n'ont pas. Les républicains feraient mieux de s'habituer à regarder par-dessus leurs épaules pour des défis primaires s'ils ne parviennent pas à régler ce problème.
 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Je ne sais pas décrire les nouvelles fonction du bloc 4, c'est à dire que je ne connais pas les paroles de la chanson, mais rien qu'à écouter l'air, j'ai l'impression que le bloc 4 double les fonctions disponibles et comme en plus le block 3F a une dette technique très importante, ça fait beaucoup de processing en plus. Donc il leur faut plus de génération électrique et plus de capacité de refroidissement, c'est à dire qu'il faut remplacer la génération électrique ce qui est plus lourd et prélever plus d'air et donc en absorber plus soit en faisant tourner la turbine plus vite soit en augmentant le diamètre des pales.

Mais on doit se rappeler qu'au début du programme le F-35 a eu de gros problèmes de masse qui ont été "résolus" par une campagne d'allègement sévère au point d'être irresponsable. Et  donc il n'y a pas de marge ce qui initialise l'effet "boule de neige". L'avion est plus lourd donc il faut plus de puissance, mais pour cela il faut encore alourdir l'avion....C'est comme ça qu'on arrive à 30% parce qu'en plus quand on augmente la puissance, il faut refroidir plus et à un certain moment il faut renforcer la structure ce qui alourdit encore l'avion.

:laugh:

Mais ils ont la solution à cette équation ...

F-82-1024x576.jpg

:laugh:

[déjà 2 x plus loin] ->

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Je ne sais pas décrire les nouvelles fonction du bloc 4, c'est à dire que je ne connais pas les paroles de la chanson, mais rien qu'à écouter l'air, j'ai l'impression que le bloc 4 double les fonctions disponibles et comme en plus le block 3F a une dette technique très importante, ça fait beaucoup de processing en plus. Donc il leur faut plus de génération électrique et plus de capacité de refroidissement, c'est à dire qu'il faut remplacer la génération électrique ce qui est plus lourd et prélever plus d'air et donc en absorber plus soit en faisant tourner la turbine plus vite soit en augmentant le diamètre des pales.

Mais on doit se rappeler qu'au début du programme le F-35 a eu de gros problèmes de masse qui ont été "résolus" par une campagne d'allègement sévère au point d'être irresponsable. Et  donc il n'y a pas de marge ce qui initialise l'effet "boule de neige". L'avion est plus lourd donc il faut plus de puissance, mais pour cela il faut encore alourdir l'avion....C'est comme ça qu'on arrive à 30% parce qu'en plus quand on augmente la puissance, il faut refroidir plus et à un certain moment il faut renforcer la structure ce qui alourdit encore l'avion.

:laugh:

… Oui, je me souviens de passage sur ce tread ou il était fait mention de remplacement de certaines pièces en titane par de … l'aluminium. Je crois même que ce n'était pas si trivial que ça et que certains ingénieurs s'inquiétaient - a juste titre - d'un ensemble bien trop léger structurellement parlant. Évidemment il ne fait aucun doute que la longévité/vieillissement de la cellule est directement impactée par l'obligation d'alléger l'appareil. Déjà, à l'époque, de tel erreurs dans le processus de développement de ce programme aurait due êtres sanctionnées par un sérieux recadrage du maître d'ouvrage. On voit où ils en sont maintenant … Le serpent faucon combattant se mords la queue !

A lire, et ce depuis plus de 3 ans pour ma part, la liste des avanies de cet appareil, on en revient toujours à la même conclusion : C'est uniquement parce que c'est un formidable engin de destruction de la BITD aéronautique européenne que ce programme est encore en vie. Quand les yeux des décideurs auront décillés il sera trop tard … Mais, ça, c'est pas comme si on ne l'avait pas rabâché !

Pauvres fous … Fuyez !

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, herciv a dit :

Pourquoi le TR-3 est une bonne question. Le TR'3 n'est pas que un nouveau calculateur, c'est aussi une nouvelle optronique, et très rapidement un nouveau radar l'AN/APG-85 à la place du AN/APG-81. Imaginons aussi que les capacités de détection de pays comme la Chine ont été plus rapidement développées que le f-35, la seule façon de conserver son avantage c'est de faire comme le rafale de la furtivité active en élargissant la bande-passante. Les besoins de calculs sont forcément à la hausse.

Cela devient une farce. En fait, l'avion est tellement bon qu'il est déjà prévu de changer la plupart des équipements en repartant de zéro j'ai l'impression. Si je me souviens bien, on parle d'un nouveau moteur, d'un nouveau calculateur, d'une nouvelle optronique, d'un nouveau casque/avionique, d'un nouveau radar, d'un nouveau système de maintenance. Ils vont conserver quoi au final ? L'allume-cigare pour célébrer la victoire à la Independance Day ?

Une bonne partie des problèmes d'allègements viennent je crois de la version F35C a décollage verticale qui justement tolère très mal des dépassements de devis de masse. Et encore, cela les a souvent obligé à sacrifier la communalité avec cette version qui est au final quasiment un avion différent ce qui soit être couteux à chaque modification car les calculs aérodynamiques et de structures doivent être faits en double ou en triple à chaque fois.

Edited by Deres
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Voilà c'est fait les allemands commande 35 F-35 avec livraison juste avant de changer de moteur pour 10,5 milliards de dollars US. Prix entre potes bien évidemment. :bloblaugh:

https://www.bnnbloomberg.ca/germany-to-receive-first-f-35s-in-2026-to-rejuvenate-air-force-1.1859205

L’Allemagne recevra les premiers F-35 en 2026 pour rajeunir l’armée de l’air

Kamil Kowalcze et Michael Nienaber, Bloomberg News

L’Allemagne devrait recevoir le premier lot de ses avions de combat F-35 en 2026, bien que les huit premières unités resteront stationnées aux États-Unis à des fins d’entraînement, créant un calendrier serré pour développer des capacités de défense aérienne plus avancées avant que les modèles Tornado vieillissants ne soient retirés en 2030.

Le calendrier d’approvisionnement prévoit un transfert par tranches, avec 10 livraisons de F-35 en 2027 et le même nombre en 2028, et un dernier lot de sept d’ici 2029, selon les législateurs allemands. Les premiers modèles resteront dans une base au Texas afin que les pilotes de l’armée de l’air allemande de la Luftwaffe reçoivent une formation, ont déclaré les législateurs, qui ont demandé à ne pas être identifiés car le calendrier n’est pas public.

Au total, l’Allemagne a commandé 35 avions de combat construits par Lockheed Martin Corp., dans le cadre d’un effort majeur visant à moderniser le kit vieillissant du pays. Son armée de l’air s’appuie maintenant sur le modèle Tornado et le plus récent Eurofighter Typhoon, et aucun avion de guerre européen de nouvelle génération ne serait pas disponible avant plus d’une décennie, incitant l’Allemagne à chercher de nouveaux avions à l’étranger.

Les chasseurs sont parmi les projets de défense les plus coûteux, avec des délais qui peuvent aller jusqu’à des décennies et des budgets atteignant des centaines de milliards de dollars.

La Grande-Bretagne et l’Italie ont récemment convenu de fusionner les plans d’un avion de combat de nouvelle génération avec un projet parallèle au Japon – appelé Global Combat Air Programme – tandis que la société française Dassault Aviation SA et la branche allemande d’Airbus SE se sont jointes dans un projet franco-allemand. Cet avion devrait entrer en service environ cinq ans après le GCAP, qui devrait mettre en service un chasseur d’ici 2035.

Les commissions de la défense et du budget de la chambre basse du parlement allemand ont approuvé mercredi l’achat des modèles F-35, avec un budget proposé de 9,9 milliards d’euros (10,5 milliards de dollars) pour l’achat. Ce chiffre fait partie d’un fonds spécial de 100 milliards d’euros financé par la dette que le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé peu après l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie en février.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

A vous lire, le statut du F-35 est passé de "Dinde Volante" à "Datacerter Volant à base de Pentium 4 D" !  :tongue:

 

Il y a 5 heures, Ardachès a dit :

C'est uniquement parce que c'est un formidable engin de destruction de la BITD aéronautique européenne que ce programme est encore en vie. Quand les yeux des décideurs auront décillés il sera trop tard … Mais, ça, c'est pas comme si on ne l'avait pas rabâché !

Au début, peut-être que c'était le cas . . . Mais maintenant, les décideurs, ce ne sont que les élus de la plupart des 50 états américains dans lesquels Lockeed Martin a judicieusement réparti le workshare du F-35 de manière à ce que suffisamment d'entre-eux ne prennent le risque de devoir supporter le cout électoral d'un vote mettant fin à ce programme . . . :rolleyes:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne sais pas j'arrive pas à comprendre si cet article est pro f-35 ou pas. On a des chiffres sur la puissance électrique nécessaire pour le B3 et pour le B4 et comme on sait aussi qu'il va y avoir doublement de la puissance produite ... Je vous laisse faire vos calculs.

https://aviationweek.com/defense-space/aircraft-propulsion/collins-pratt-whitney-pitch-new-f135-power-cooling-system

Collins, Pratt & Whitney présente le nouveau système d’alimentation et de refroidissement F135

Brian Everstine 13 décembre 2022

F135

Crédit : Pratt & Whitney

Collins Aerospace et Pratt & Whitney ont dévoilé un nouveau système d’alimentation et de refroidissement pour le cœur du moteur F135 modernisé, visant à augmenter la puissance de sortie et le refroidissement requis pour les prochaines mises à niveau du F-35 alors que le Pentagone envisage l’avenir du groupe motopropulseur du Joint Strike Fighter.

Les sociétés de Raytheon Technologies affirment que le système d’alimentation et de refroidissement d’urgence (EPACS) avec la mise à niveau du cœur du moteur F135 (ECU) apportera une augmentation de 7% de l’autonomie et de la poussée et deux fois plus de refroidissement. Le système est compatible avec toutes les variantes du F-35 et peut atteindre le niveau de maturité technologique six en 2023, ce qui signifie qu’il est prêt pour une démonstration technologique. La société affirme qu’elle permettrait d’économiser environ 40 milliards de dollars par rapport au remplacement du moteur entier de l’avion.

L’US Air Force a envisagé un remplacement complet du moteur de sa flotte de F-35A, en examinant les deux groupes motopropulseurs développés dans le cadre du programme de transition adaptative du moteur (AETP) du service: le XA100 de GE Aerospace et le XA101 de Pratt. GE a publiquement présenté son offre et affirme qu’elle pourrait également fonctionner dans la variante F-35B à décollage court et atterrissage vertical. Pendant ce temps, Pratt s’est concentré sur la poussée de l’ECU F135, précédemment appelé ensemble moteur amélioré, comme un moyen plus rapide et plus rentable d’augmenter la puissance de sortie de l’avion.

Le bureau du programme interarmées F-35 fait l’objet d’une analyse de rentabilisation du remplacement du F135 dans la flotte, et le secrétaire de l’armée de l’air, Frank Kendall, a déclaré que son service prendrait sa décision dans sa prochaine demande de budget pour l’exercice 2024. Il a déclaré qu’il soutenait une solution de type AETP pour la flotte basée sur des gains d’efficacité, bien qu’il souhaite l’adhésion d’autres services militaires qui n’ont pas été aussi ouverts au public à l’idée.

Le 2 décembre, Pratt & Whitney a reçu un contrat de 115 millions de dollars pour l’effort d’amélioration du F135, avec le financement pour soutenir le développement préliminaire jusqu’en 2023. Si ce financement se poursuit, Pratt & Whitney pourrait réduire la production de F-35 et entrer en service avec l’ECU F135 en 2028, livrant à sept escadrons de F-35 l’année suivante. L’entreprise prévoit un coût de 2,4 milliards de dollars pour son développement, comparativement à 6,7 milliards de dollars pour les remplacements d’AETP, ces derniers n’entrant en service qu’en 2030.

Le F135 actuel est soumis à de fortes pressions pour soutenir l’avionique avancée du F-35 et les problèmes de gestion thermique. Le bureau du programme conjoint indique que la version du bloc 3 du F-35 produit 30 kW de chaleur résiduelle à partir de l’électronique, ce nombre passant à 47 kW dans le bloc 4. Le moteur actuel est optimisé pour absorber jusqu’à 14 kW de chaleur perdue. Pratt dit que le moteur actuel peut fournir la puissance nécessaire, mais il brûlera plus chaud, nécessitant plus d’entretien.

« Ce que le client recherche vraiment, c’est plus de refroidissement pour alimenter ces systèmes d’armes... Pratt & Whitney propose la mise à niveau du cœur du moteur parce qu’elle résout le problème et qu’elle le fait de la manière la plus rentable », a déclaré Jen Latka, vice-présidente des systèmes F135 chez Pratt & Whitney.

Le nouvel EPACS est un système conçu par Collins, avec une machine à cycle d’air et une production d’énergie connectées au groupe auxiliaire de puissance de Pratt. Kim Kinsley, vice-président des systèmes de contrôle de l’environnement et de la cellule chez Collins, affirme qu’il est construit à partir de technologies existantes utilisées dans les avions commerciaux monocouloirs et gros-porteurs, ainsi que dans les avions militaires à voilure fixe et à voilure tournante.

« Il s’agit d’une assez grande diversité de plates-formes dont nous sommes en mesure de tirer parti et d’aider vraiment à nous assurer que nous avons la bonne base technologique de produits, à partir de laquelle nous pouvons mûrir », dit-elle.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, herciv a dit :

Voilà c'est fait les allemands commande 35 F-35 avec livraison juste avant de changer de moteur pour 10,5 milliards de dollars US. Prix entre potes bien évidemment. :bloblaugh:

https://www.bnnbloomberg.ca/germany-to-receive-first-f-35s-in-2026-to-rejuvenate-air-force-1.1859205

L’Allemagne recevra les premiers F-35 en 2026 pour rajeunir l’armée de l’air

Kamil Kowalcze et Michael Nienaber, Bloomberg News

L’Allemagne devrait recevoir le premier lot de ses avions de combat F-35 en 2026, bien que les huit premières unités resteront stationnées aux États-Unis à des fins d’entraînement, créant un calendrier serré pour développer des capacités de défense aérienne plus avancées avant que les modèles Tornado vieillissants ne soient retirés en 2030.

Le calendrier d’approvisionnement prévoit un transfert par tranches, avec 10 livraisons de F-35 en 2027 et le même nombre en 2028, et un dernier lot de sept d’ici 2029, selon les législateurs allemands. Les premiers modèles resteront dans une base au Texas afin que les pilotes de l’armée de l’air allemande de la Luftwaffe reçoivent une formation, ont déclaré les législateurs, qui ont demandé à ne pas être identifiés car le calendrier n’est pas public.

Au total, l’Allemagne a commandé 35 avions de combat construits par Lockheed Martin Corp., dans le cadre d’un effort majeur visant à moderniser le kit vieillissant du pays. Son armée de l’air s’appuie maintenant sur le modèle Tornado et le plus récent Eurofighter Typhoon, et aucun avion de guerre européen de nouvelle génération ne serait pas disponible avant plus d’une décennie, incitant l’Allemagne à chercher de nouveaux avions à l’étranger.

Les chasseurs sont parmi les projets de défense les plus coûteux, avec des délais qui peuvent aller jusqu’à des décennies et des budgets atteignant des centaines de milliards de dollars.

La Grande-Bretagne et l’Italie ont récemment convenu de fusionner les plans d’un avion de combat de nouvelle génération avec un projet parallèle au Japon – appelé Global Combat Air Programme – tandis que la société française Dassault Aviation SA et la branche allemande d’Airbus SE se sont jointes dans un projet franco-allemand. Cet avion devrait entrer en service environ cinq ans après le GCAP, qui devrait mettre en service un chasseur d’ici 2035.

Les commissions de la défense et du budget de la chambre basse du parlement allemand ont approuvé mercredi l’achat des modèles F-35, avec un budget proposé de 9,9 milliards d’euros (10,5 milliards de dollars) pour l’achat. Ce chiffre fait partie d’un fonds spécial de 100 milliards d’euros financé par la dette que le chancelier allemand Olaf Scholz a annoncé peu après l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie en février.

D'où l'annonce d'achats modernisation des Eurofighters pour faire passer la pillule.

On note que ça arrive comme prévu après et pas avant la signature FCAS.

La même news par Reuters:
https://www.reuters.com/business/aerospace-defense/german-budget-committee-approves-f-35-fighter-jet-deal-with-us-sources-2022-12-14/

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Je ne sais pas j'arrive pas à comprendre si cet article est pro f-35 ou pas. On a des chiffres sur la puissance électrique nécessaire pour le B3 et pour le B4 et comme on sait aussi qu'il va y avoir doublement de la puissance produite ... Je vous laisse faire vos calculs.

https://aviationweek.com/defense-space/aircraft-propulsion/collins-pratt-whitney-pitch-new-f135-power-cooling-system

Collins, Pratt & Whitney présente le nouveau système d’alimentation et de refroidissement F135

Brian Everstine 13 décembre 2022

F135

Crédit : Pratt & Whitney

Collins Aerospace et Pratt & Whitney ont dévoilé un nouveau système d’alimentation et de refroidissement pour le cœur du moteur F135 modernisé, visant à augmenter la puissance de sortie et le refroidissement requis pour les prochaines mises à niveau du F-35 alors que le Pentagone envisage l’avenir du groupe motopropulseur du Joint Strike Fighter.

Les sociétés de Raytheon Technologies affirment que le système d’alimentation et de refroidissement d’urgence (EPACS) avec la mise à niveau du cœur du moteur F135 (ECU) apportera une augmentation de 7% de l’autonomie et de la poussée et deux fois plus de refroidissement. Le système est compatible avec toutes les variantes du F-35 et peut atteindre le niveau de maturité technologique six en 2023, ce qui signifie qu’il est prêt pour une démonstration technologique. La société affirme qu’elle permettrait d’économiser environ 40 milliards de dollars par rapport au remplacement du moteur entier de l’avion.

L’US Air Force a envisagé un remplacement complet du moteur de sa flotte de F-35A, en examinant les deux groupes motopropulseurs développés dans le cadre du programme de transition adaptative du moteur (AETP) du service: le XA100 de GE Aerospace et le XA101 de Pratt. GE a publiquement présenté son offre et affirme qu’elle pourrait également fonctionner dans la variante F-35B à décollage court et atterrissage vertical. Pendant ce temps, Pratt s’est concentré sur la poussée de l’ECU F135, précédemment appelé ensemble moteur amélioré, comme un moyen plus rapide et plus rentable d’augmenter la puissance de sortie de l’avion.

Le bureau du programme interarmées F-35 fait l’objet d’une analyse de rentabilisation du remplacement du F135 dans la flotte, et le secrétaire de l’armée de l’air, Frank Kendall, a déclaré que son service prendrait sa décision dans sa prochaine demande de budget pour l’exercice 2024. Il a déclaré qu’il soutenait une solution de type AETP pour la flotte basée sur des gains d’efficacité, bien qu’il souhaite l’adhésion d’autres services militaires qui n’ont pas été aussi ouverts au public à l’idée.

Le 2 décembre, Pratt & Whitney a reçu un contrat de 115 millions de dollars pour l’effort d’amélioration du F135, avec le financement pour soutenir le développement préliminaire jusqu’en 2023. Si ce financement se poursuit, Pratt & Whitney pourrait réduire la production de F-35 et entrer en service avec l’ECU F135 en 2028, livrant à sept escadrons de F-35 l’année suivante. L’entreprise prévoit un coût de 2,4 milliards de dollars pour son développement, comparativement à 6,7 milliards de dollars pour les remplacements d’AETP, ces derniers n’entrant en service qu’en 2030.

Le F135 actuel est soumis à de fortes pressions pour soutenir l’avionique avancée du F-35 et les problèmes de gestion thermique. Le bureau du programme conjoint indique que la version du bloc 3 du F-35 produit 30 kW de chaleur résiduelle à partir de l’électronique, ce nombre passant à 47 kW dans le bloc 4. Le moteur actuel est optimisé pour absorber jusqu’à 14 kW de chaleur perdue. Pratt dit que le moteur actuel peut fournir la puissance nécessaire, mais il brûlera plus chaud, nécessitant plus d’entretien.

« Ce que le client recherche vraiment, c’est plus de refroidissement pour alimenter ces systèmes d’armes... Pratt & Whitney propose la mise à niveau du cœur du moteur parce qu’elle résout le problème et qu’elle le fait de la manière la plus rentable », a déclaré Jen Latka, vice-présidente des systèmes F135 chez Pratt & Whitney.

Le nouvel EPACS est un système conçu par Collins, avec une machine à cycle d’air et une production d’énergie connectées au groupe auxiliaire de puissance de Pratt. Kim Kinsley, vice-président des systèmes de contrôle de l’environnement et de la cellule chez Collins, affirme qu’il est construit à partir de technologies existantes utilisées dans les avions commerciaux monocouloirs et gros-porteurs, ainsi que dans les avions militaires à voilure fixe et à voilure tournante.

« Il s’agit d’une assez grande diversité de plates-formes dont nous sommes en mesure de tirer parti et d’aider vraiment à nous assurer que nous avons la bonne base technologique de produits, à partir de laquelle nous pouvons mûrir », dit-elle.

Peut-être que l'article, plutôt qu'être pro ou anti, essaie juste d'être factuel:wink:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

News en français https://www.avianews.ch/post/berlin-commande-le-f-35

"L'achat est estimé à près de 13 milliards d'euros pour les 35 aéronefs, soit un prix très élevé par rapport au contrat de la Suisse ou de la Finlande, une situation qui ouvert la porte aux critiques. Cette différence s'explique sur plusieurs facteurs : D'une part Berlin n'a pas négocié de contrepartie pour l'industrie (Offsets). Il n'y aura donc pas de retour industriel. De l'autre, les bases aériennes susceptibles de réceptionner le F-35 n'ont pas à ce jour été régulièrement modernisées. D'importants travaux d'aménagement vont devoir être engagés. Et pour terminer l'Allemagne sera dépendante en ce qui concerne la maintenance."

Edited by BP2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, BP2 a dit :

News en français https://www.avianews.ch/post/berlin-commande-le-f-35

"L'achat est estimé à près de 13 milliards d'euros pour les 35 aéronefs, soit un prix très élevé par rapport au contrat de la Suisse ou de la Finlande, une situation qui ouvert la porte aux critiques. Cette différence s'explique sur plusieurs facteurs : D'une part Berlin n'a pas négocié de contrepartie pour l'industrie (Offsets). Il n'y aura donc pas de retour industriel.

Donc d'après avianews, négocier des retour indistriels fait baisser la facture ? 

Je t'achète tes appareils, et en contrepartie tu dépense une partie de ta facture chez ET tu baisse le prix global ... :blink::laugh:

Je pensais que c'était l'inverse.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Conclusion

Les exigences du F-35 ont dépassé les capacités du moteur actuel du jet, et le système d'armes aura besoin de plus de poussée, de portée, de gestion thermique et de puissance électrique que ce que le F135 peut fournir. La possibilité d'extraire davantage de capacités du cœur du moteur du F135, conçu à la fin des années 1990, sera bien en deçà de ce qui sera nécessaire pour soutenir le bloc 4, et le ministère de la Défense devrait agir immédiatement pour acquérir et mettre en service un moteur adaptatif capable de répondre aux demandes du système F-35 au moins jusqu'en 2040.

Article de référence sans aucun doute. Il est plein de détails techniques et de mesures intéressantes. Il répond point par point à celui plaidant pour l'ECU (anciennement EEP). Les arguments sont ceux que je pressentais à savoir que l'ECU pourra accompagner le block4 mais pas au-delà. Je n'avais pas consicence que le poids du f-35 restait trop important même après sa cure.

L'un des autres point importants de cet article c'est de demander à l'armée de l'air (donc pas le JPO ??) de valider les vrais performances. et çà en dit long sur la confiance de l'auteur dans le JPO.

La grande inconnue c'est le planning qui n'est pas exposé ici et qui est pourtant le corollaire du risque sur l'intégration d'une techno AETP sur ce moteur. AVec par exemple le souci du poids de la nouvelle solution.

il y a 2 minutes, emixam a dit :

Donc d'après avianews, négocier des retour indistriels fait baisser la facture ? 

Je t'achète tes appareils, et en contrepartie tu dépense une partie de ta facture chez ET tu baisse le prix global ... :blink::laugh:

Je pensais que c'était l'inverse.

Et surtout avianews s'est mélangé les pinceaux sur le budget. C'est 13 milliards dont 10 pour le projet F-35 dont 8,8 pour l'achat au US et 1,2 pour la rénovation des infra (???? à valider)

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, herciv a dit :

Et surtout avianews s'est mélangé les pinceaux sur le budget. C'est 13 milliards dont 10 pour le projet F-35 dont 8,8 pour l'achat au US et 1,2 pour la rénovation des infra (???? à valider)

Même avec ça :

- 8,8 milliards pour 35 appareils sans offset pour l'Allemagne.

- 5,5 milliards (avec infrastructures incluses ?) pour 36 appareils avec 50% d'offset pour la Suisse.

Donc soit l'Allemagne s'est faite fourrée bien comme il faut (ce ne serait pas les premiers pour de l'armement US), soit la Suisse va avoir une belle "surprise".

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, emixam a dit :

Même avec ça :

- 8,8 milliards pour 35 appareils sans offset pour l'Allemagne.

- 5,5 milliards (avec infrastructures incluses ?) pour 36 appareils avec 50% d'offset pour la Suisse.

Donc soit l'Allemagne s'est faite fourrée bien comme il faut (ce ne serait pas les premiers pour de l'armement US), soit la Suisse va avoir une belle "surprise".

La Suisse n'aura pas de surprise sur les achats. Ils ont un contrat. Par contre les mises à jour, qui ne sont pas dans le contrat donc, vont être gratinées.

Mais je pense que les contrats suisses et finlandais sont les derniers que les USA signeront avec de telles conditions. Même les Thaï et et les singapouriens diminuent leurs ambitions actuellement.

Un autre bémol : on ne sait pas ce qu'il y a dans le contrat allemand. Même pour le F-35 aux conditions US avec 110 millions l'unités comme budgetés sur la FY23 8,8 milliard c'est énorme.

Il y a 1 heure, Deres a dit :

Et quasiment un quart des appareils resteront à demeure aux USA pour l'entrainement avec les frais annuels que l'on imagine.

C'est pareil pour tous les clients F-35.

Il y a 1 heure, emixam a dit :

5,5 milliards (avec infrastructures incluses ?)

Un article d'Ithaleti d'avant hier dit qu'il faut 400 millions de rénovation en Finlande. Ce coût est à peu prêt ce qu'il faut pour une MOB (main operating base) d'après Francis TUSLA qui avait regardé ces chiffres sur d'autres clients du f635. Les finlandais avait prévu 800 millions donc je pense qu'ils auront deux MOB. 

https://www.iltalehti.fi/politiikka/a/527b4841-2bce-4d5e-bf0c-97f65f0a152d

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, emixam a dit :

Donc d'après avianews, négocier des retour indistriels fait baisser la facture ? 

Je t'achète tes appareils, et en contrepartie tu dépense une partie de ta facture chez ET tu baisse le prix global ... :blink::laugh:

Je pensais que c'était l'inverse.

Le F35 c'est le pizzo de la première moitié du 21eme siècle des américains.  Y a pas trop à chercher à comprendre.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,978
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...