Recommended Posts

il y a 19 minutes, Alexis a dit :

Ça sent la mise au point « délicate » du fameux missile de croisière à propulsion nucléaire annoncé parmi les super-armes par Poutine l'année dernière, ça.

C'est aussi ce qu'ils pensent chez Opex360.

Ou alors, pour reprendre l'idée de @g4lly, ils ont fait aussi péter l'infirmerie de la base de recherche, qui était équipée en tomographie par émission de positrons ou je-ne-sais quelle source radioactive médicale de Césium.

Etrange quand même !

Question à propos des deux vidéos d' @Arland ci-dessus (et sans avoir évalué leur authenticité, etc...) : est-ce qu'un obus de 155 peut provoquer un souffle tel que ceux observés sur les vidéos ? Je dirais que non et parierais plutôt sur des bombes plus grosses, mais qu'en pensez-vous ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Boule75 a dit :

Question à propos des deux vidéos d' @Arland ci-dessus (et sans avoir évalué leur authenticité, etc...) : est-ce qu'un obus de 155 peut provoquer un souffle tel que ceux observés sur les vidéos ? Je dirais que non et parierais plutôt sur des bombes plus grosses, mais qu'en pensez-vous ?

Je penche pour une tête thermobarique de forte puissance dans la vidéo en question. L'effet de souffle m'y a en tout cas fait penser.

Edited by Patrick
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Patrick a dit :

Je penche pour une tête thermobarique de forte puissance dans la vidéo en question. L'effet de souffle m'y a en tout cas fait penser.

Quoi qu'il en soit, on me fait remarquer que les médias russes ne parlent plus d'explosion. Non, ce n'est pas le bon mot.

Il faut dire "хлопок", c'est-à-dire un claquement, comme quand on claque dans les mains.

C'est que les choses n'explosent pas en Russie. Du moins pas de manière inopinée.

 

Bon, après, faut reconnaître que l'onde de choc du claquement, elle est pas dégueu :unsure: ...

(moi perso, quand je claque dans les mains, ça fait trop d'effet thermobarique... c'est normal, Docteur ?)

Edited by Alexis
  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter qu'il s'agit d'un très gros complexe d'entrepôts juste à coté de la plus grande usine d'alumine de Russie et les bâtiments ne semblent pas être tout jeunes (cf le lien google map après les vidéos). Il doit y avoir une grande variété de munitions et il doit alimenter tout le district militaire, en tout cas cela semble se confirmer dans les très nombreux projectiles et débris retrouvés à 15km autour du site.

 

Edited by Arland

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la série Только в России (Seulement en Russie:blink::wacko:

La réhabilitation en douceur de Staline, dont une majorité claire des Russes estiment maintenant qu'il a joué un "rôle positif" dans l'Histoire (*), atteint par endroits des sommets... comment dire... ce serait à hurler de rire si ça n'était pas à pleurer :sad: !

On voit désormais apparaître des icônes mettant en scène Staline. De vraies icônes. Ce ne sont pas des blagues faites par des petits malins. Ce n'est pas le Gorafi.

Révélation

 

7e9613718d75b107f51caac42b2499b1.jpg

Stalinist+Icon+%C2%AB+Reditus_+A+Chronic

01-stalin-icon.jpg

Saint Staline, priez pour nous !

 

 

(*) Il faut rappeler ces deux réalités historiques incontournables :
1. Associé dès le début aux crimes de Lénine (5 à 10 millions de morts), Staline a été de son propre chef encore plus loin (environ 20 millions de plus)
2. Contrairement à la propagande le présentant comme
Вождь (vojd, c'est-à-dire guide) ou "petit père des peuples", l'Union soviétique n'a pas gagné la seconde guerre mondiale et écrasé la Wehrmacht "grâce" à Staline, mais bien malgré lui. Ses erreurs monstrueuses (à côté, Daladier et Chamberlain sont de grands stratèges) ainsi que la nature de son régime ont largement augmenté la vulnérabilité de l'URSS face au troisième Reich et aggravé ses pertes

  • Thanks 2
  • Confused 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Alexis a dit :

(*) Il faut rappeler ces deux réalités historiques incontournables :

Tu aurais pu en rajouter une 3ième, il a tout autant persécuté les orthodoxes que lénine.

Incroyable de voir ça. Inculture historique? Recherche de l'image du père? Entrisme de la part de néo-soviétiques?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
32 minutes ago, Patrick said:

Incroyable de voir ça. Inculture historique? Recherche de l'image du père? Entrisme de la part de néo-soviétiques? 

Les gens ont besoin d'idole ... c'est le siècle qui veut ça. Alors forcément Staline ca le fait tout de suite plus qu'Eltsine ... coté fierté russe.

  • Haha 1
  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, g4lly a dit :

Les gens ont besoin d'idole ... c'est le siècle qui veut ça. Alors forcément Staline ca le fait tout de suite plus qu'Eltsine ... coté fierté russe.

pourtant "Boris"  ça le fait bien comme idole  non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Lezard-vert said:

pourtant "Boris"  ça le fait bien comme idole  non ?

Un traître alcoolique qui a liquidé la pays ...

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Lezard-vert a dit :

pourtant "Boris"  ça le fait bien comme idole  non ?

Hmmm... tu veux parler de cette "idole des jeunes:huh: ?

Révélation

I-Grande-87196-le-nouveau-magazine-litte

Nan, parce que sinon, je ne vois pas. Eltsine était de fait un traître un affairiste corrompu et un alcoolique. Et Johnson ne restera pas l'idole des jeunes conservateurs britanniques indéfiniment, je le crains.

 

Il y a bien Boris Becker. Qui a pu être appelé une "idole déchue", mais enfin même s'il a visiblement accumulé les imbécillités après sa fin de carrière, sa déchéance est quand même plus humaine et le personnage plus sympathique qu'un Eltsine, moins manipulateur qu'un Johnson. Ne serait-ce que vu l'énormité de ses stupidités... quelqu'un qui se fait du mal à soi-même est beaucoup moins antipathique que quelqu'un qui fait du mal aux autres.

Citation

Acculé par la justice britannique, Becker tente en 2018 un ultime coup de poker. En possession d’un passeport diplomatique de République centrafricaine, il affirme avoir été nommé par la présidence centrafricaine «attaché» auprès de l’Union européenne pour les affaires culturelles, sportives et humanitaires. Il invoque alors une «immunité diplomatique» pour échapper à ses créanciers. Mais le ministère centrafricain des Affaires étrangères fait savoir que le passeport brandi par Becker est faux et vient manifestement d’un lot «de passeports vierges volés en 2014».

55749cbcc7c847d9a898e3029baf1bde.jpg

Edited by Alexis
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Un traître alcoolique qui a liquidé la pays ...

en meme temps, alcoolique.... il n'est pas le seul, dans ce pays... un moyen de s'identifier à lui ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, christophe 38 a dit :

en meme temps, alcoolique.... il n'est pas le seul, dans ce pays... un moyen de s'identifier à lui ?

Pas faux mais il s'est vraiment détruit dans son deuxième mandat. Plus les triples/quadruples/quintuples pontages coronariens qui rythmaient ses mois au pouvoir... le Russe moyen pochtron et pauvre ne tenait pas aussi longtemps, il finissait par s'écrouler ivre dans la rue un soir de grand froid. Lui ne pouvait pas mourir aussi facilement.

Il faut voir cette honte Eltsine comme une honte pour la Russie. Ils n'ont rien de vraiment glorieux auquel se raccrocher... à part Staline.

  • Sad 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Ciders a dit :

Il faut voir cette honte Eltsine comme une honte pour la Russie. Ils n'ont rien de vraiment glorieux auquel se raccrocher... à part Staline.

Pas d'accord. Pas du tout d'accord :happy:

- Si on parle de l'histoire de la Russie, elle inclut de grands visionnaires comme Pierre le Grand, des héros comme Alexandre Nevski, de grands scientifiques comme Mendeleiev, une grande littérature avec Pouchkine et bien d'autres...

- Si on se limite au XXème siècle, la Russie est le pays qui a écrasé Hitler - la contribution des autres était beaucoup plus limitée - et un pays qui a été pionnier par exemple dans l'espace. Et si l'on veut des Russes admirables à cette époque, plutôt que des tyrans totalitaires comme Staline dont le seul bien qu'on puisse en dire est que Hitler était encore pire, je propose Guennady Joukov, le maréchal soviétique qui :

1. Incita les Japonais à ne pas attaquer l'URSS - s'ils l'avaient fait, l'Axe aurait gagné la guerre

2. Sauva Moscou en décembre 1941

3. Mena les armées soviétiques jusqu'au Reichstag pour en enlever le drapeau à croix gammée

Si l'on cherche un vainqueur à la seconde guerre mondiale, et un vainqueur à Hitler, c'est lui. Pas Eisenhower, ni Churchill... et surtout pas Staline :angry: !

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Ciders a dit :

Doucement camarade occidentalisé ! Si tu te mets à la place du Russe de base, ce que j'ai fait... eh bien il te dira exactement la même chose que moi.Leur dernier personnage historique valable pour eux, c'est Staline. D'ailleurs, l'URSS a commencé à se péter la tronche après lui (monsieur K. est très mal vu, Brejnev était un profiteur et les autres... rien entre lui et Gorby). Et cette idée ne date pas de 2019 ! On l'évoquait déjà ouvertement dans les années 1970... les ouvriers sont des fainéants, les communistes volent l'Etat, il n'y a d'ailleurs plus de vrais communistes, la conquête spatiale est en panne, le pays va à vau l'eau... c'est qu'il manque un homme à poigne, un vrai.

Camarade eurasianisé, j'essaie moi aussi de considérer le point de vue russe. Et je sais bien que beaucoup si ce n'est la plupart sont de l'opinion que la victoire contre Hitler est à porter au crédit du moustachu de Géorgie. Ce qui est historiquement faux, mais ça ne change pas l'opinion générale.

Quant à l'idée d'un « homme à poigne » pour « remettre de l'ordre », d'une part les Russes n'en ont pas l'exclusivité, d'autre part et surtout je ne pense pas qu'elle soit toujours mauvaise :smile: ...

Seulement voilà ! Elle ne peut être utile qu'à plusieurs conditions, dont l'une est d'être modérée et équilibrée par des institutions démocratiques fortes. En un mot, un équilibre que par exemple chez nous les institutions de la cinquième république visent à assurer. Et il y en a d'autres bien sûr, notamment le fait de viser des objectifs un poil plus élevés que le seul « ordre ».

 

Il y a 19 heures, Ciders a dit :

Les personnages que tu cites oui... mais ils ne sont qu'instrumentalisés par le pouvoir en place, tout comme Staline d'ailleurs a exhumé les mânes de Nevski ou de Donskoi aux moments critiques de la guerre. Même Joukov n'apparaît plus que comme lieutenant de Staline et d'ailleurs, il faut relativiser Joukov qui a entraîné pas mal d'échecs sanglants.

Loin de moi l'idée de faire de Joukov un nouveau Messie. J'ai simplement rappelé les faits historiques le concernant. Ce qui n'empêche pas qu'il a aussi fait des erreurs, bien sûr. Nul ne saurait être sauveur de son pays à temps plein. Et bien sûr, les soldats et les ouvriers soviétiques sont bien en définitive ceux qui ont gagné la guerre.

Simplement, les peuples ont besoin de héros. Alors autant en choisir qui le soient vraiment, plutôt que des tyrans stratégiquement stupides, comme Staline.

Et s'ils ont été naturellement instrumentalisés par le dit tyran sanguinaire et incapable, et par l'autocrate actuel, qu'importe. C'est la réalité historique qui compte.

 

Il y a 19 heures, Ciders a dit :

Le Russe moyen sait son histoire. Il sait aussi son histoire récente et la propagande de Poutine surfe sur des idées bien ancrées. La Russie est devenue faible, la Russie se fait détrousser par l'OTAN, la Russie doit redevenir une puissance comme à l'époque stalinienne où personne ne mouftait. Là est le drame historiographique russe qui fait que Staline est glorifié et ses menus défauts génocidaires ou totalitaires passés sous silence.

Et tant que l'Occident ne comprendra pas cette honte éternelle portée par les Russes depuis 1991 et cette idée d'être devenu le paillasson de l'Occident triomphant, on n'avancera pas avec elle. Sans se compromettre ou lécher les bottes de Poutine, s'entend.

Que la Russie ait eu besoin de redevenir une puissance, c'est tout à fait vrai. Et c'est une excellente chose qu'elle le soit redevenue - ce qui est indubitablement à porter au crédit d'abord de Poutine, quelles que soient les erreurs et fautes qu'il a pu commettre - et il y en a.

Le regard porté sur l'Histoire, c'est une autre question. Je trouve dommage, et pour tout dire dangereux, de construire sur des mensonges la fierté nationale dont tout peuple a besoin.

Pour prendre une comparaison, la honte de la France au XXème siècle, c'est évidemment notre défaite en 1940. Il aurait été dangereux pour nous de construire notre fierté sur l'idée de notre libération tout seuls en 1944 - ce que De Gaulle n'a bien sûr jamais fait. Nous pouvons en revanche être fiers de notre rôle prépondérant dans la victoire de 1918, ou de la geste de ceux qui derrière De Gaulle ont « reconstruit la France avec des bouts d'allumettes »... parce que ce sont des réalités, pas des fantasmes.

La Russie a bien des raisons d'être fière d'avoir fait l'essentiel du travail pour détruire le régime le plus dangereux de mémoire d'homme. C'est d'autant plus un crève-coeur que de la voir se glorifier d'un tyran qui lui a fait tant de mal, et lui attribuer une partie de la gloire qui en Russie appartient à tout le monde sauf à lui !

Pour ce qui est de combler le fossé qui s'est creusé entre la Russie et nous, sans pour autant se transformer en paillasson de Poutine, je suis convaincu que ce ne serait pas si difficile... si nous le voulions bien. Il s'agirait essentiellement de prendre en considération nos intérêts, plutôt que ceux des États-Unis, et de développer les coopérations d'intérêt commun, sans prendre parti dans les disputes qui ne sont pas importantes pour nous.

Par exemple, Chypre nord et le Cachemire sont deux zones où les frontières sont contestées, et où nous ne prenons pas franchement parti, ni pour la Turquie, ni pour la Grèce, ni pour l'Inde, ni pour le Pakistan. Ceci pour une raison simple : on s'en fout un peu nous ne pensons pas que nos intérêts sont fortement engagés. Adopter le même genre d'attitude vis à vis de la dispute russo-ukrainienne autour de la Crimée serait salutaire. Et pour la même raison.

En revanche, faire semblant de croire les mensonges que des Russes se racontent à eux-mêmes, non.

 

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

- Selon cet article, une des explosions est imputable à une mauvaise manipulation de munition, et l’autre à une opération de destruction d’obus qui se serait mal déroulée (dans ce dernier cas, une autre source donne une autre explication) :

 

« Au moins huit personnes ont été blessées par deux explosions puissantes qui ont touché de nouveau un dépôt de munitions près de la ville d'Atchinsk (...)

Le service de presse du gouverneur de la région de Krasnoïarsk a déclaré que les explosions avaient eu lieu au cours d'une opération d'élimination d'obus, mais une source des services de sécurité, citée par TASS, aurait déclaré qu'un éclair avait provoqué les explosions.

Le 5 août, une personne a été tuée et huit autres blessées dans un incendie et des explosions consécutives au dépôt lors d'opérations de chargement et de déchargement de munitions, selon la commission d'enquête russe »

 

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2019-08/10/content_75085352.htm

 

 

- Quant à la brusque hausse de radioactivité provenant de Nionoska :

« une base de lancement de missiles du Grand Nord russe qui a été touchée. Jeudi, un «moteur-fusée à ergols liquides» a explosé lors d’un essai sur le site militaire de Nionoska

 

https://www-liberation-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.liberation.fr/amphtml/planete/2019/08/08/deux-morts-apres-une-explosion-radioactive-dans-une-base-militaire-russe_1744431

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@TarpTent Un article aujourd’hui indique que Rosatom signale que cinq de ses membres sont décédés dans l’explosion de Nionoska. Trois autres personnes ont été brûlées à des degrés divers et recevraient les traitements médicaux appropriés,

https://fr.euronews.com/amp/2019/08/10/cinq-morts-dans-un-accident-nucleaire-en-russie

EDIT A 16h46

'' 20 minutes'' est plus prolixe :

https://m.20minutes.fr/amp/a/2580871

Rosatom précise que ses personnels fournissaient de l’ingénierie et du support technique pour « la source d’énergie isotopique » du moteur du missile.... Le test a eu lieu sur une plateforme au large.

Edited by collectionneur
Edit, il s'agit bien d'un missile à propulsion nucléaire
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, collectionneur a dit :

Rosatom précise que ses personnels fournissaient de l’ingénierie et du support technique pour « la source d’énergie isotopique » du moteur du missile.... 

On ne saurait être plus clair.

Un « moteur-fusée à ergols liquides » qui a besoin d'une « source d’énergie isotopique » ? Il n'y a qu'un projet de ce genre dans le monde.

Le 9M730 Burevestnik. Destiné, avec la torpille nucléaire longue portée et tout le reste, à rendre la dissuasion russe encore plus effrayante.

Parce qu'on ne sait pas ce que ces Américains complotent avec leur défense antimissile... On ne peut pas se satisfaire de la ceinture, des bretelles, du surpantalon en acier trempé et de la surcouche en béton armé. Ce serait imprudent.

Donc on rajoute quand même la ceinture en fibres de carbone et l'exosquelette bretelles. 

Edited by Alexis
  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, true_cricket a dit :

Les sources d'ignition à énergie isotopique sont monnaie courante dans l'US Navy. Il s'agit des démarreurs des turbines à gaz LM2500 (celles des Arleigh Burke), fonctionnant avec une ampoule contenant du krypton 85. Pour autant, le moteur n'est pas nucléaire pour un sou.

Bref, tout ça pour dire qu'il est possible que ce soit juste la source d'ignition. Même si j'y crois peu, je ne peux mettre cette possibilité de côté.

Intéressant, merci, j'ignorais.

Explorant un peu, il me semble comprendre qu'on parle de démarreurs qui sont des éclateurs (spark gaps) utilisant du krypton-85 ou parfois du tritium. Mais si cette notice technique est correcte, il ne s'agit que de petites quantités

Citation

Champion Aerospace fabrique des excitateurs d'allumage, dont certains contiennent une petite quantité de tritium gazeux radioactif dans le composant de commutation haute tension (appelé dans le présent document " écart d'allumage "). Les éclateurs sont utilisés dans les systèmes d'allumage des moteurs à turbine des avions depuis les années 1940 et sont des commutateurs haute tension simples et fiables. Ils ont besoin d'une petite dose de gaz radioactif dans leur construction. Le problème fondamental est qu'un isotope radioactif est nécessaire pour maintenir une tension d'ionisation d'éclateur constante pendant toute la durée de vie de l'unité. Sans la petite quantité de tritium gazeux dans l'éclateur, la tension d'ionisation de l'éclateur peut varier considérablement avec le temps et entraîner une diminution potentielle de l'énergie fournie par l'excitateur. Il n'y a pas d'autre matériau que Champion peut proposer pour nos éclateurs qui soit plus bénin que le tritium. Les éclateurs comparatifs concurrentiels utilisent l'isotope Kr-85, moins respectueux de l'environnement.

Or, l'accident à Nënoksa a mené à une contamination radioactive, fugitive mais détectable, à Severdovinsk qui se trouve à trente kilomètres. Est-ce que la diffusion de la "petite dose de gaz radioactif" présente dans l'éclateur d'une turbine à gaz suffirait à produire un changement détectable dans le niveau de radioactivité à trente kilomètres :huh: ? Ça me paraîtrait assez surprenant.

Ajoutons que si c'était simplement pour fournir un éclateur au krypton 85, Rosatom n'aurait eu aucun besoin de dépêcher cinq employés.

Edited by Alexis
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,419
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,514
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries