Recommended Posts

4 hours ago, Alexis said:

Ou pour le dire autrement : 2020 n'est pas terminé.

 

Tiens, à propos de l'origine du Covid-19... on a déjà parlé de l'hypothèse « E.T. fait une bonne blague » :huh: ?

E.T. contamine maison ?

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Alexis a dit :

Tiens, à propos de l'origine du Covid-19... on a déjà parlé de l'hypothèse « E.T. fait une bonne blague » :huh: ?

Bien sûr que si:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7358766/

 

(bon, ce n'est pas vraiment une hypothèse ET, mais malgré les apparences scientifiques ça n'a pas beaucoup plus de sens)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, kalligator a dit :

Les reptiliens seraient extraterrestres ?

Non, les reptiliens vivent au centre de la Terre (Terre qui est à la fois creuse et plate...).

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

On avait dit quoi ? La saison des grâces est ouverte : une dinde... et Michael Flynn !

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Hirondelle a dit :

Désolé, Shorr kan, mais elle n’est pas comme tu le décris :

spacer.png

  Révéler le texte masqué

Tiré d’un site un peu allumé https://www.yves.brette.biz/ où j’ai trouvé ça qui m’a fait sourire :

 

 

 

Tu te trompes,  nous sommes sur une tortue porté par quatres éléphants à ses extrémités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question pour ceux qui connaissent le droit fédéral américain.

 

Ce genre de grâce présidentielle ou celles à venir peuvent-elles être révoquées ou remises en question par un autre président, la cour suprême ou une autre entité?

En corollaire, si d'éventuelles investigations concluent à la culpabilité des intéressés, le président Trump pourrait-il être inquiété pour complicité, dissimulation. Vous me direz qu'avec tous les "dossiers" potentiels, ca sera le moindre de ses soucis^^

 

Ou les anciens présidents sont-ils définitivement intouchables?

Edited by 13RDP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, 13RDP a dit :

Question pour ceux qui connaissent le droit fédéral américain.

 

Ce genre de grâce présidentielle ou celles à venir peuvent-elles être révoquées ou remises en question par un autre président, la cour suprême ou une autre entité?

En corollaire, si d'éventuelles investigations concluent à la culpabilité des intéressés, le président Trump pourrait-il être inquiété pour complicité, dissimulation. Vous me direz qu'avec tout ce qu'il trimballe ca sera le moindre de ses soucis.

 

Ou les anciens présidents sont-ils définitivement intouchables?

Irrévocable, une grâce présidentielle est irrévocable

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci.

L'article wiki est assez complet.

A noter quand même que les "pardons" ne sont apparemment applicables qu'au niveau fédéral, pas au niveau des états, ce qui doit laisser des possibilités "indirectes"...

Edited by 13RDP
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je pousserais un ouf de soulagement seulement le 21 janvier quand un président aura prêté serment et que tout ce serra "bien" passé...Quand on écoute le personnage, il ne me fais pas penser à quelqu’un qui est prêt à accepter la moindre transition et que si la justice ne donne pas raison à son écurie, il endossera volontiers la tunique (grise) de Robert Edward Lee...

Je ne connais pas précisément son poids politique mais vu les résultats en hausse de trump aux élections, la contagion des théories quanon, dont il serait un leaders, dans tout les corps sociaux GOP (on a vu des membres swat porté des patch Q....),

Gueuler que le moment du "last stand of freedoom" est arrivé, ça va pas aider à calmer les cœurs et les esprits...

Edited by kmltt

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'intitulé du tweet ne m’intéresse pas, seulement ce que dit Flynn et le ton qu'il emploi dans la vidéo (si vous savez comment le virer, dites le moi...)

Edited by kmltt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, loki a dit :

Encore un malheureux qui va se faire "fired" :

Le ministre de la justice américain n’a pas « vu de fraude » pouvant changer le résultat de l’élection

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/01/le-ministre-de-la-justice-americain-n-a-pas-vu-de-fraude-pouvant-changer-le-resultat-de-l-election_6061837_3210.html

Bof, pas grave pour lui : il sera dès la fin janvier réembauché par le "46th President of the USA" (ne serait-ce que sur un poste de chargé de mission/réflexion), après avoir eu des fêtes de fin d'année peinard en famille, et le temps de digérer les éventuels abus alimentaires-alcooliques de cette période sur les 3 premières semaines de janvier...

" Isn't it fucking great, folks ? "  :biggrin: 

Edited by Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/11/2016 à 17:33, Tancrède a dit :

Digressions à part, je viens de réécouter JD Vance, l'auteur d'un bouquin qui fait événement, Hillbilly Elegy, qui évoque loin des fantasmes et raisonnements tout faits sa culture d'origine, celle justement des classes populaires blanches des "flyover states" (les "Etats qu'on survole", sous-entendu, "ceux qu'on évite en allant d'une côte à l'autre"), des Apalaches aux Rocheuses. Son commentaire, surtout en réaction à l'élection, concerne surtout les zones rurales ou le domaine "périurbain lointain", qui fut le ressort de mobilisation qu'il y a eu à droite pour Trump (il a certes eu moins de voix que Romney, mais en composition, son électorat est beaucoup plus lourdement rural, ce qui souligne qu'il a perdu pas mal de conservateurs et républicains urbains); et l'un de ses points est que chez ces gens, beaucoup des caractères qu'on leur prête en les foutant dans un seul sac, sont erronnés, notamment le racisme, ou en tout cas la proportion de racistes de tous degrés (de l'arrière-fond de préjugé léger que TOUT LE MONDE a, jusqu'à l'expression ouverte et agressive façon David Duke/Stormfront.... Qui est paradoxalement plus un phénomène urbain et péri-urbain, plus des zones rurales spécifiques). Il souligne en fait par là l'extrême différenciation, et aux USA plus qu'ailleurs, entre les "bulles d'informations" dans lesquelles les groupes socio-économiques et populations géographiques vivent: on le comprendra plus difficilement en France, mais la bulle si critiquée de Washington et des grands médias a aussi une composante inévitable de par la géographie physique, sociale et économique du pays. Les médias que regardent les gens des zones rurales, surtout des Etats du centre/non côtiers, ne sont pas ceux des côtes et des zones densément urbanisées: ils n'ont pas autant de choix, regardent beaucoup plus de programmes locaux, consomment moins de médias, sont moins informés.... Pour illustrer la chose, Vance soulignait que ses propres parents, qui avaient suivi la campagne de Trump sur leur bouquet habituel, n'ont jamais vu les interventions controversées comme ses premières déclarations sur les Mexicains. En revanche, ils ont vu Trump (Clinton ou ses grands "seconds" et supporters ne sont jamais venus chez eux) dans un meeting, qui parlait de la crise massive des opioïdes dans leurs communautés, évoquait peu les non blancs.... Ironique quand on sait que Clinton a détaillé des politiques beaucoup plus crédibles sur ce problème énorme des opioïdes et son lien avec le système de santé et le poids du "Big Pharma", mais le message que eux ont entendu sur leurs problèmes venait de Trump, et ils ne savaient rien du programme d'HRC.

Y'a t-il faute de grandes parts de l'électorat qui ne se documentent pas assez sur l'offre politique? Certainement. Mais la première faute incombe toujours à celui qui demande à être élu, notamment dans sa façon de formuler son message, de l'adresser aux populations qui doivent/veulent l'entendre, et dans sa crédibilité quand il le fait passer (laquelle repose aussi en partie, il est vrai, sur beaucoup de subjectivité de celui qui regarde). 

Le point est de souligner que la division du pays est aussi celle de ses environnements informationnels, très nombreux, très différents, formant réellement des cultures et sous-cultures très diverses, réellement éclatées, avec tous les jours un peu moins de "tronc commun", ce que le déclin des grands médias ne fait que souligner et accélérer. On parle là d'identités différentes, ce qui devrait nous rappeler à quel point, depuis les révolutions politiques des XVIIIème-XIXème siècles, nous avont été dépendants d'un nombre réduit de grands médias nationaux (qui remplacèrent l'Eglise, les religions d'Etat, et/ou le culte autour d'un souverain) pour servir de "table commune" de référence. Le tribalisme actuel, qu'on voit au travers de politiques micro-identitaires (culture victimaire, exaltation de certains groupes et vilification ou ignorance d'autres....), amplifiées par le fonctionnement du marché politique (qui segmente l'électorat pour mieux cibler les parties "compatibles" et atteignables), aggravé par la nouvelle hiérarchisation socio-économique (et la moindre mobilité sociale qui l'enracine), semble donc aussi s'incarner dans notre scène médiatique dont il renforce la segmentation, l'atomisation, à la base due aux évolutions techniques et économiques. 

Hillbilly Elegy a été adapté au cinéma, et parait sur Netflix :

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/dec/03/hillbilly-elegy-netflix-uses-personal-experience-promote-stale-bootstrap-nonsense

En regardant Hillbilly Elegy, on pourrait penser au début qu'il s'agit d'une publicité politique pour un candidat socialiste. Elle montre, encore et toujours, comment l'absence d'assurance maladie, le système de santé brisé, l'absence de programmes de protection sociale, l'incapacité des programmes d'État à intervenir dans les cas de violence domestique, laissent cette famille vulnérable. Il s'agit certainement d'un appel en faveur de soins de santé pour tous, d'un système solide de traitement des dépendances - au lieu du système coûteux et inefficace que nous avons actuellement - et de programmes d'intervention communautaire pour interrompre les schémas de maltraitance. La scène où Mamaw doit partager une poitrine de poulet fournie par l'association Meals on Wheels entre elle et son petit-fils est déchirante et familière. Tout comme la scène où le fils doit se battre et perdre du temps à essayer de trouver des soins médicaux pour sa mère en rechute.

Mais non, l'American Enterprise Institute, où Vance est maintenant employé, soutient le marché actuel de l'assurance maladie et des soins médicaux et s'oppose à l'assurance maladie universelle. Il s'oppose également à la création d'un filet de sécurité sociale efficace, déclarant que "le travail est la meilleure politique pour lutter contre la pauvreté". (Travailler où ? Dans les mêmes usines aujourd'hui fermées qui ont causé les blessures qui ont jeté les bases d'une dépendance écrasante aux analgésiques).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça serait dommage de se priver d'une telle information....:bloblaugh: mais, mais, mais....sait-on jamais....

Mike Flynn, nouvellement gracié, appelle Donald Trump à suspendre la Constitution et à déclarer la loi martiale

«  Lorsque les législateurs, les tribunaux et / ou le Congrès manquent à leur devoir en vertu du 12e amendement, vous devez être prêt, Monsieur le Président, à déclarer immédiatement une forme limitée de loi martiale et à suspendre temporairement la Constitution et le contrôle civil de ces élections fédérales, dans le seul but de voir l’armée superviser un nouveau vote national »,

Il cite à titre d’exemple la suspension de l’habeas corpus par le président Abraham Lincoln pendant la guerre civile.

https://news-24.fr/mike-flynn-nouvellement-gracie-appelle-donald-trump-a-suspendre-la-constitution-et-a-declarer-la-loi-martiale/

Trump lance t-il un ballon d'essai au lendemain "du discours le plus important qu’il n’ait jamais prononcé"?

Peut-il théoriquement et légalement se servir de ce 12ème amendement?

Edited by kmltt
  • Confused 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, kmltt a dit :

ça serait dommage de se priver d'une telle information....:bloblaugh: mais, mais, mais....sait-on jamais....

Mike Flynn, nouvellement gracié, appelle Donald Trump à suspendre la Constitution et à déclarer la loi martiale

«  Lorsque les législateurs, les tribunaux et / ou le Congrès manquent à leur devoir en vertu du 12e amendement, vous devez être prêt, Monsieur le Président, à déclarer immédiatement une forme limitée de loi martiale et à suspendre temporairement la Constitution et le contrôle civil de ces élections fédérales, dans le seul but de voir l’armée superviser un nouveau vote national »,

Il cite à titre d’exemple la suspension de l’habeas corpus par le président Abraham Lincoln pendant la guerre civile.

https://news-24.fr/mike-flynn-nouvellement-gracie-appelle-donald-trump-a-suspendre-la-constitution-et-a-declarer-la-loi-martiale/

Trump lance t-il un ballon d'essai au lendemain "du discours le plus important qu’il n’ait jamais prononcé"?

Peut-il théoriquement et légalement se servir de ce 12ème amendement?

Petite série de paris de ma part :

  • Il est seul, incapable de se payer des avocats ne faisant pas des myriades de fautes sur la forme comme sur le fond.
  • les Républicains vont perdre les 2 sénatoriales partielles de Géorgie et la majorité au Sénat
  • Trump va disparaître des médias traditionnels, et tentera de persister sur un croupion de média sociaux, soutenu par RT, des choses comme ça. Il a déjà été peu ou prou lâché par Murdoch.
  • Il va être ruiné et malade avant 2024.

---

En rapport, remarquable séquence, difficile à traduire, mais le duo entre un officiel républicain en colère mais froid, éloquent, et son interprète en langue des signes, particulièrement expressif et charismatique, se passe presque de mots. Le sujet : les menaces contre le gouverneurde Géorgie, l'officiel lui-même, mais surtout des employés totalement apolitiques soumis à des menaces et des intimidations de trumpiens "en colère". L'officiel  demande à ce que cela cesse et somme le Président et les Sénateurs Républicains de réagir.

Il n'y a pas qu'Erdogan qui va commencer à entendre un son de cloche nouveau.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,548
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Drul
    Newest Member
    Drul
    Joined
  • Forum Statistics

    21,043
    Total Topics
    1,365,184
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries