Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Questions sur les sous-marins


Kiriyama
 Share

Recommended Posts

Effectivement les bancs de krill ça ressemble à un bruit de fond aléatoire un peu claquant, comme quand on penche l'oreille au-dessus d'une boisson gazeuse. Le mammifère marin va avoir un bruit trop transitoire et trop étroit en fréquence pour être imité correctement. Mieux vaut ne rien émettre

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Shorr kan a dit :

C'est intéressant et bon à savoir. Alors là où il y a un banc de crevettes il y a peut être un sous marin...

J'aurais jamais cru.

Se planquer derrière un banc de crevettes ?

Ouh là , ouh là ; à bout de gaffe alors, dès fois que les bestioles ne colmatent les prises d’eau de mer de réfrigération aux condenseurs. Pas bon du tout çà, mais alors pas du tout.:blink:

325332schmanucsm.png

J’ignore si cela est déjà arrivé sur les SOUMS ou si techniquement c’est possible , en revanche sur les bâtiments de surface , je confirme.  C’est d’ailleurs pour cette raison l’on à deux filtres et une traverse . Si l’on se colmate , on permute sur l’autre en attendant sur l’on débouche soit au jet de vapeur soit à l’air comprimé ( les filtres sont équipés de raccords spéciaux pour çà)  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 18/04/2016 à 09:12, pascal a dit :

C'est ce qu'on dit aussi dans un sous-marin à propos du Prairie Masker ... là où vous entendez de la pluie tomber sur la surface de l'eau gaffe c'est peut être un destroyer

Tiens ça me rappelles un Tom Clancy (dette d'honneur) cette phrase :tongue:

Link to comment
Share on other sites

Le 26/04/2016 à 20:20, Philippe Top-Force a dit :

Cg-TICsWkAAMqEZ.jpg

 

 

L'infographie mélange des choux et des carottes :

Le seul comptage où la Corée du Nord totalise plus de soum que la Chine ou les USA, c'est si l'on inclut les mini sous-marin "midget" / commando (voire les torpilles humaines) qui déplacent moins de 300 tonnes.

C'est pas très honnête, intellectuellement parlant de mettre ça sur le même plan qu'un Seawolf par exemple :dry:.

<Rogue0, de retour d'un long exil ...>

Edited by rogue0
smiley, smiley!
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, collectionneur a dit :

Israël n'a qu'un seul sous marins dans l'infographie :)

Bien vu...

Mais il y a 2 explications :tongue:

<mode mauvaise foi ON>

1) C'est bien connu, les soums israéliens sont en fait classifiés comme des SSG(K) (soum conventionnel lanceur de missile de croisière).
Donc, ils ne rentrent pas dans leur classification navale.
Les sous marins Nord coréens de 140 tonnes si :)

Ou plus simple encore:

2) Il est bien connu qu'Israel n'a pas d'arme nucléaires :dry:
Donc les sous-marins qui les emportent n'existent pas non plus

----> je suis déjà sorti :biggrin:

<mauvaise fois OFF>

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...
  • 4 months later...

Bonjour,

petite question que je me pose depuis un certain film... vous devinerez certainement.

Pourquoi à l'instar des avions ne pas équiper les soum d'entrées d'eau assez large (comme les entrées d'air réacteur), puis se rétrécissant avant d'arriver dans un ou deux tubes équipés d'une hélice afin d'obtenir une sorte d'hydrojet (ou double hydrojet) à l'arrière?

Sans parler de furtivité absolue comme dans le film (ce qui me semble un peu de la SF), est ce que cela n'améliorerait pas la propulsion que la traditionnelle grosse hélice arrière.

 

J'y vois un problème de maintenance du fait des diverses ballaneries qui risquent de se fixer dans le circuit.

Mais les hydrojets avec des sortes de tuyères orientables en sortie procureraient un gain en maniabilité non?

Par contre pour le rendement par rapport à une hélice classique je n'ai aucune idée de l'impact, idem pour la discrétion, ça devrait réduire les phénomènes de cavitation comme les pump jet, mais d'autres problèmes apparaitraient ils?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le rendement, il sera forcément inférieur à celui d'une hélice classique (sinon on pourrait l'utiliser sur des navires classiques)

Actuellement l'hélice de la plupart des sous-marins a un diamètre presque équivalent à la taille du sous-marin. Si on veut la remplacer par des hydrojets, il faudrait soit un diamètre très important soit des hydrojets très long. J'ai peur qu'un hydrojets assez performant soit vraiment trop volumineux et qu'il perd donc tout son intérêt.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Toratoratora a dit :

Pourquoi à l'instar des avions ne pas équiper les soum d'entrées d'eau assez large (comme les entrées d'air réacteur), puis se rétrécissant avant d'arriver dans un ou deux tubes équipés d'une hélice afin d'obtenir une sorte d'hydrojet (ou double hydrojet) à l'arrière?

L'eau n'est pas compressible contrairement à l'air ...

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Le Projet 865 Piranha russe.

image177.jpg

Je me demande si ces mini sous-marins ne sont pas une solution de déni d'accès à moindre coût. Un petit midget a bien coulé une corvette sud-corénne ultramoderne.

Si on les couple à des batteries de missiles anti-navires, ça peut être très efficace, non ? Une sorte de guérilla navale ou de blocus d'accès.

Mais est-ce que ces engins sont discrets d'un point de vue acoustique ?

 

Link to comment
Share on other sites

on dirait que les équipements sont montés sur plots ; "chocs et discrétion" ?

 

803936soumrusse.png

 

sinon on en parle dans ce lien

http://coollib.com/b/158015/read

çà dit ceci via google trad ; tu fais le tri :biggrin:

 

Projet 865 ( "Piranha") et d'autres "Baby" (RCD LOSOS OTAN CLASS. MS-520, MS-521)
concepteur en chef de la Yu.K.Mineev du projet.


Il est sous-marin difficile. Beaucoup d'entre eux dans la marine russe ne sont pas pertinents. Ils sont impliqués dans des opérations spéciales de l'ex-KGB.
En Juin 1988, le son sous le nez de ses Suédois trouvé gisant au fond d'un petit sous-marin, sa longueur ne dépasse pas 30 mètres. Navire, bateau de sonar, appelé hélicoptères anti-sous-marins, et comme il était dans les eaux territoriales de la Suède, a immédiatement commencé une attaque avec des charges de profondeur. Secousses violations sans fin de leurs frontières maritimes, même les Suédois ne se souciaient pas - il est l'OTAN ou sous-marins soviétiques.
Après la première bombe a explosé sur la surface barboter des bulles d'air, et les assaillants ont réalisé qui montait du fond du bateau. Le bombardement a continué pendant un certain temps, puis laisser le fond des plongeurs. Très proche des charges de profondeur de cratères sur le terrain qu'ils ont vu l'empreinte de la pose de quille, il sous-marin.
Selon les experts, les explosions étaient très proches et ne pouvaient pas endommager la coque.
Bientôt près dans les eaux neutres semblaient soviétiques remorqueur de sauvetage suédois accroché le bateau à fond.
Petit sous-marin soviétique en proie non seulement les Suédois qui les trouve même dans la baie de Stockholm. Américains les ont vu juste dans les eaux de sa base de Subic Bay aux Philippines, face à eux, et les Norvégiens et les Japonais.
Auparavant, des informations sur un tel bateau, bébé, personne n'a été, et la chasse pour eux était extrêmement difficile - presque impossible. Maintenant - il est une autre affaire. Dans une rage commercial russe de la Défense Ministère a révélé tous les secrets des acheteurs et des adversaires potentiels. Gratuit. Ne pas pécher maintenant nos lecteurs à en dire un peu plus sur les anciens secrets militaires.
L'histoire des sous-marins de poche soviétiques pour des opérations de reconnaissance et de sabotage remonte à 1955, lorsque le 29 Octobre, 1 heure et 30 minutes de la terrible explosion dans la baie de Sébastopol renversé et a coulé le cuirassé "Novorossiysk" et tué six cents marins.
La cause la plus probable de l'explosion semble saboter les hommes-grenouilles italiens livrés à l'intérieur du port de Sébastopol midget sous-marin SX entreprise «Cos.mo.s.».
Malgré les dimensions maigres, semblable au sous-marin pendant la 2ème guerre mondiale, "ont fait" beaucoup de pilotes italiens de l'homme-torpilles a explosé dans le port d'Alexandrie, deux cuirassés britanniques, "Queen Elizabeth" et "Velient"; britanniques ont été envoyés nageurs de retour vers le bas du premier croiseur léger "Troyano", le croiseur lourd "Bolzano".
British Lieutenants Place et Cameron sur midget sous-marins "X6" et "X7" ont fait irruption à travers les filets en acier, entourant le cuirassé «Tirpitz» et deux charges ont continué à traiter commandant du sous-marin soviétique "K-21" Lunin a torpille avant la principale cuirassé nazi - fracassée son corps en deux endroits, si bien que le navire avec un déplacement de 40.000 tonnes a été jeté hors de l'eau de deux mètres! Puis "Tirpitz" target absolument fixe, après avoir effacé les bombardiers britanniques.
Anglais midget "XE-3" sous le commandement du Fraser à Singapour est allé secrètement sous le fond du croiseur lourd japonais "Toka", et plongeur Megenis trouvé sur le fond des six minutes d'aspiration. Boat "XE-1" sous la direction Smart a également abaissé leurs charges près du croiseur. Après les explosions, le naufrage du navire, deux sous-marins sont venus à leurs remorqueurs et retournés à la base.
Vengez l'insulte à la marine italienne ( "Novorossiysk" était le fleuron cuirassé "Giulio Cesare" et remis à l'Union soviétique comme un trophée) minilodka "Cosmos" transportait deux torpilles chelovekoupravlyaemye 7 mètres de long et pesant 2,4 tonnes, la profondeur de plongée jusqu'à 60 mètres. Ils contrôlent deux saboteurs, avait une portée de 50 miles à 3,3 nœuds et frais financiers avec 270 kg d'explosifs, et 8 petit supplément. Les conducteurs sont placés sur le tableau de bord, sous un dôme transparent.
PL se déplaçant sur la surface ou au-dessous snorkel (pour une unité de diesel sous l'eau) avec un moteur diesel évalué à 300 ch, et l'eau - sur le moteur électrique. L'équipage de cinq hommes et huit saboteurs sous-marins. Après 1955, la firme italienne "Cosmos" a vendu 70 de ces sous-marins. Seat les tenues secrètes. Nous savons seulement que les deux d'entre eux achetés par Columbia et 12 - Pakistan.
L'organisateur et l'inspirateur des commandos de la marine italienne, le prince Borghèse, un homme pense prendre la place de Mussolini, ont juré de venger la marine soviétique, et les éléments de preuve soutenant, sont disponibles.
Le principal, les concepteurs internes à mon avis, que la marine soviétique a ordonné midget sous-marins.
Borghese après la guerre est devenue un chef de file néo-fasciste, préparé en Décembre 1970 coup d'Etat, mais le complot a été découvert, et le prince "noir" a dû fuir en Espagne sous le patronage du dictateur Franco, où il mourut âgé de 68 ans en 1974.
Sa sépulture dans le tombeau du genre Borghese a donné lieu à la plus grande manifestation néo-fasciste. Sa femme, un Russe comtesse Daria Olsufyeva à la lettre le célèbre explorateur B.Korzhavina, de dire

Le commandant des saboteurs sous-marins britanniques, capitaine expérimenté 3e rang Crabbe a été victime d'une tentative d'aventure pour explorer les contours de la coque sous-marine de notre navire et les vis.
Son corps déchiré en combinaison de plongée de lumière a été trouvé dans la Tamise près de la rive.
La version officielle - le croiseur a été frappé par une vis au niveau des mécanismes de démarrage du matin ...
Lors de l'exposition des armes à Abu Dhabi et les dessins de mise en page midget sous-marin "Piranha" a provoqué une véritable sensation. Il n'y a pas de bateaux dans le monde.
Sa silhouette ressemble à l'ébauche du projet SSBN 667B ( "Delta-1"), uniquement pour l'exploitation forestière gargrot pas de missiles balistiques, debout tubes lance-torpilles verticalement et horizontalement placés. Il est vraiment le plus petit, "les leurs" petits - six fois plus.
Quelque chose comme les Allemands "Piranha" faire, peut-être, d'ici l'an 2000 (TR-300 projet) et les Italiens (le S300 SS) - 10 ans.
Le "Piranha" plus que quiconque dans le monde, les armes tonne de poids: mines, torpilles, saboteurs - la guerre un espion est capable de faire plus de la division.
Au-dessus du "Piranha" dans le "Malachite" a commencé à travailler dans les années 70 au début des. Avant de faire grand bateau pour un grand pays - «bébé» étaient numéro deux. Mais l'argent était assez pour tous. Et bien que les étoiles et les primes accordées à ceux qui ont construit les «monstres», l'équipe dirigée par Yuri Konstantinovich Mineev décidé défi unique.
En 1988, le "Piranha" remis à la Marine - l'échantillon courant. Les essais ont eu lieu dans la Baltique. Les concepteurs se rappeler comment incrédule regarda "nedomerki" chef mécanicien spécialiste de la base navale de Liepaja. Cependant, les tests après l'exécution dit que "bateau intéressante avait pas encore vu."
Aujourd'hui, deux de ces sous-marins sont mis en place à Cronstadt, presque sans sortir du mur de quai: à Bal- tflote comme dans une ferme délabrée, il n'y a pas "gorjuchki".
Le troisième "Piranha" sera construit en Suède pour la vente. De l'ordre de nos marins ne seront pas: dans la dernière année ou deux en Russie est pas inhérente aux chantiers navals un navire de guerre - la première fois depuis Pierre le Grand.
"Piranha" est indispensable pour la conduite des opérations de combat dans les mers intérieures. Baltique, mer Noire, mer Rouge, il est capable de traverser la longueur et la largeur. technologies uniques rendent presque silencieux. Le "Piranha" est pas de champ magnétique - il ne «prend» pas les mines.
designer en chef du groupe Mineeva pas perdre espoir de construire un petit sous-marin de la nouvelle génération, "Picard Rana-2." Mais la Russie est toujours pas la doctrine militaire et la "Malachite" - argent.
Le projet est presque prêt, mais il est de plus en plus «intéressant», modifier, améliorer. Quel espoir?
 

Edited by ARMEN56
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 18/04/2016 à 09:38, ARMEN56 a dit :

325332schmanucsm.png

Le sodium est utilisé comme fluide caloporteur sur les SNLE et SNA français ? Sur les autres aussi ?

Si oui, est-ce un circuit lui-même confiné dans un gaz inerte ? Comment sont traités les risques inhérents au sodium ?

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Boule75 said:

Le sodium est utilisé comme fluide caloporteur sur les SNLE et SNA français ? Sur les autres aussi ?

Si oui, est-ce un circuit lui-même confiné dans un gaz inerte ? Comment sont traités les risques inhérents au sodium ?

Non nous c'est du PWR la flotte sous pression.

Le sodium c'est chez les russes une partie de leur réacteur du moins, technologie LMFR ... mais il me semble que ça ne concerne pas beaucoup de réacteur la techno étant vite abandonné pour un usage naval. Essentiellement des SNA classe Alfa.

On 12/02/2017 at 1:52 PM, Toratoratora said:

Bonjour,

petite question que je me pose depuis un certain film... vous devinerez certainement.

Pourquoi à l'instar des avions ne pas équiper les soum d'entrées d'eau assez large (comme les entrées d'air réacteur), puis se rétrécissant avant d'arriver dans un ou deux tubes équipés d'une hélice afin d'obtenir une sorte d'hydrojet (ou double hydrojet) à l'arrière?

C'est le principe du pump jet ...

Mais on préfère tout garder a l'extérieur pour faciliter la maintenance et la tolérance au dommage... si sais pas si tu fais du "jetski" mais quand la conduite "forcée"avale de la merde tu te retrouve obligé de la faire tourner a l'envers pour essayer d'évacuer les merdes ... parfois ca ne suffit pas alors tu te retrouve obligé d'aller y foutre les ... voir carrément de démonter la trappe de visite pour virer ce qui s'est foutu autour des moyeux. Emmerdement maximal ...

Tu peux vouloir même une grille a la prise d'eau mais ça induit une perte de charge et donc une perte de puissance voir des souci de cavitation si un "film" plastique se colle dessus ...

Les océans sont une vraie poubelle ... il vaut mieux prévoir une truc très facile a maintenir y compris en immersion.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Boule75 a dit :

Le sodium est utilisé comme fluide caloporteur sur les SNLE et SNA français ? Sur les autres aussi ?

Si oui, est-ce un circuit lui-même confiné dans un gaz inerte ? Comment sont traités les risques inhérents au sodium ?

 Je n’avais pas fait gaffe au principe du sodium dans ce schéma , le point de démonstration étant l’alimentation eau de mer au condenseur

Sinon en complément des arguments de g4lly

« Since the boiling point of sodium is very high even at comparatively low pressures (at 10 bars about 900 C), there is no need to maintain a high pressure in the primary circuit and thus the construction and manufacturing of the reactor vessel is  easier. »

or avec du PWR ( techno SNA et SNLE) on est à 150 bar et plus dans le primaire , et donc pas la même techno de circuit de ce point de vue.

 « Application of three loops is necessitated by safety considerations (liquid sodium is very dangerous: the primary sodium is highly radioactive because of neutrons activation, which results in Na -24; the second sodium loop prevents radioactive sodium from accidental contact with water). »

http://www.aeoi.org.ir/portal/file/?62709/different-type-of-reactors-.pdf

« Le sodium est un excellent caloporteur avec des caractéristiques hydrauliques voisines de celle de l’eau mais qui ne ralentit pas les neutrons. Il pose par contre des problèmes de sûreté car il s’enflamme au contact de l’air et explose en présence d’eau.(2) »

http://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/superphenix

wiki nous dit que le Seawolf avait initialement un réacteur au sodium refité par la suite

https://en.wikipedia.org/wiki/USS_Seawolf_(SSN-575)

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, ARMEN56 a dit :

wiki nous dit que le Seawolf avait initialement un réacteur au sodium refité par la suite

Et il me semble que le gros problème d'un réacteur utilisant le Sodium liquide comme fluide caloporteur est.... Que c'est du métal.

Ça implique, lorsque le réacteur est au "repos" (soum à quai alimenté en énergie par source extérieure, turbine(s) à l'arrêt) de continuer à chauffer le susdit Sodium pour qu'il reste dans un état liquide, constamment..... S'il commence à se solidifier dans le circuit primaire, c'est le début des emmerdes....

Emmerdes qu'on rencontrés les Russes avec la classe Lira (OTAN: Alfa) avec leurs réacteurs utilisant du plomb-bismuth comme fluide caloporteur, d'où obligation de maintenir la T° du "fluide" au dessus de 145°c. Pas simple du tout, ça nécessitait de disposer lors d'une escale des moyens pour "entourer" le compartiment réacteur avec des boucles dans lesquelles circulaient de la vapeur surchauffée pour garder le circuit primaire au-dessus des 145°c fatidiques. Ou alors il fallait laisser tourner la cocotte-minute à une puissance suffisante pour garder le fluide caloporteur.....Fluide.

Quand on parle de sous-marins sur le forum, les interventions de @Perry se font cruellement ressentir parfois, que devient-il ?

 

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Les réacteurs au sodium ont-ils aussi un risque de solidification du métal ?

Les Alfa utilisaient du plomb-bismuth, et ils ont eu plusieurs unités mises HS par une solidification du métal, qui était irréparable. "Le sous-marin en or massif jetable."

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour , j'aurai aussi une question sur les sous marins , mais plus spécifiquement sur les tubes a torpilles.

Est-ce que le sous marin " perd " de l'air à chaque fois qu'il tir une torpille ?

Quelqu'un pourrai-t-il m'expliquer comment ça fonctionne s'il vous plait.

Plus précisément le moment de l'ouverture du sas pour charger la torpille et le moment de l'éjection de celle ci , ou passe l'air s'il n'est pas gaspillé ? Et éventuellement l'eau qui ce serait infiltré lors du tir ?
En imaginant 3 tirs consécutifs comment les étapes se déroule  ?


Merci .
 

Edited by mike-84
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...