Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Lockheed Martin SR-72


Sovngard
 Share

Recommended Posts

Le ‎13‎/‎01‎/‎2018 à 10:29, aviapics a dit :

Un olibrius pense avoir decouvert le SR-72 dans une installation en Floride.

nintchdbpict000377542385.jpg?strip=all&q

nintchdbpict000377542390.jpg?strip=all&q

Ces images semblent dater du 22/03/2017

https://www.google.fr/maps/place/26°55'39.1"N+80°20'37.6"W/@26.9275438,-80.3459707,1009m/data=!3m2!1e3!4b1!4m6!3m5!1s0x0:0x0!7e2!8m2!3d26.9275387!4d-80.3437821?hl=fr

Aux vues du site et de l'engin en question, je ne pense pas que ce soit ca, mais la question reste interessante, qu'est ce que c'est et que fait on dans cette installation autour de laquelle on retrouve des site de Pratt et Witney, Jet Rocketdyne, Siikorsky, etc.
Apres examen des alentours la piste pres de l'engin ressemble plus a une installation de mesure radar.

Sur une image du 11/05/2017 l'engin est installe au bout de la piste sur un mat, face aux emmetteurs.

 

Il me semble avoir vu une interprétation comme quoi c'était la partie avant d'un F-18. Parce que la taille du chariot élevateur au-dessus de l'image c'est pas bien gros.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, BPCs a dit :

Une mission Marathon sur l'Iran permettant de survoler une Syrie avec une défense AA restaurée. Ensuite les Rafales se posent aux EAU ou à Djibouti.

Autant qu'ils décollent directement de Djibouti ou des EAU vu qu'ils y sont déjà...

Il y a 5 heures, BPCs a dit :

Une mission d'urgence sur le Mali comme le déploiement initial des Rafales pendant Barkane mais en arrivant en une heure sur zone en passant trèèès  au dessus de l'Algérie, au lieu des 8h qui furent nécessaires et en se posant ensuite au Tchad comme ce fut fait.

C'est pas faux, mais gouverner c'est prévoir, pas réagir en urgence tout au doigt mouillé. Au pire on fait avec ce qui est déjà prépositionné, même si ce n'est pas forcément le plus adapté (cf les gazelles)... D'ailleurs si on prend le Mali comme exemple, je reste toujours coi devant la non montée en puissance française durant la crise (précédent l'assaut)

Après ne nous méprenons pas, un Rafale dans une coiffe ça fait bien kiffer le geek en moi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, rendbo a dit :

C'est pas faux, mais gouverner c'est prévoir, pas réagir en urgence tout au doigt mouillé. Au pire on fait avec ce qui est déjà prépositionné, même si ce n'est pas forcément le plus adapté (cf les gazelles)... D'ailleurs si on prend le Mali comme exemple, je reste toujours coi devant la non montée en puissance française durant la crise (précédent l'assaut)

Tu fais un mauvais procès, là. Les forces pré-positionnées sont précisément là pour parer au plus pressé, pas pour faire de la décoration. Quant au cas du Mali, je n'ai plus le contexte en mémoire mais l'affaire ne se limite certainement pas à juger à postériori de la "non montée en puissance".

Un constat sanctionne une décision, il ne l'éclaire pas.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, DEFA550 a dit :

Tu fais un mauvais procès, là. Les forces pré-positionnées sont précisément là pour parer au plus pressé, pas pour faire de la décoration. Quant au cas du Mali, je n'ai plus le contexte en mémoire mais l'affaire ne se limite certainement pas à juger à postériori de la "non montée en puissance".

Sur ta première phrase je pense qu'on dit la même chose.

Pour la seconde par contre je ne peux pas être d'accord, car le Bidochon de base devant sa téloche savait que les insurgés progressaient rapidement vers le Sud, et qu'une partie d'entre eux avait juré allégeance à AQMI/BH et autres bouchers obscurantistes. Me souviens encore des titres des journaux quand Gao est tombé, que l'humanité allait perdre une part de son patrimoine, que les femmes, que... Tout cela ne s'est pas compté en heures mais en jour, voire en semaines... Alors certes le contexte politique local était difficile et instable, mais tout de même. Par contre quand la montée en puissance a enfin été décidée, alors là ça a été rapidité, réactivité et professionnalisme.

Link to comment
Share on other sites

Il me semble avoir lu qu’il y a eu une part non négligeable de stratégie du guet apens. Laisser croire aux mecs qu’on n’interviendrait pas pour les forcer à quitter les villes et à se lancer dans un grand raid en colonne de pickup facilement atomisable dans le désert sans  dégâts sur la population civile de Gao, Tombouctou et consorts. 

Après est ce que mettre quelques Tigre en lieu et place des Gazelle aurait attiré leur attention ? Ce n’est pas sûr et ça aurait peut être sauvé le CNE Boiteux. Mais faire une montée en puissance préventive visible par le bidochon devant sa télé aurait immanquablement dissuadé les mecs de monter leur chevauchée du désert. Et aller les chercher dans les villes aurait été bien plus meurtrier pour tout le monde. 

Edited by Teenytoon
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

On est gravement HS, là, mais il me semble aussi qu'il y a un point essentiel du lancement de l'opération qui est la demande d'assistance militaire formulée par le Mali le 10 janvier. Cette demande fût envoyée aux Nations Unies et demandait spécifiquement une réponse de la France. Les premières actions françaises (forces spéciales) dans la nuit du 10 au 11 janvier, avant même l'arrivée de la réponse formelles, sont le fait d'éléments prépositionnés qui sont discrètement montés en puissance.

Ensuite, seulement, commence l'opération Serval et tout son déploiement qu'il aurait été hors de question de mettre en place à titre préventif sans la demande du Président Malien. Et les éléments français en métropole, comme le Bidochon moyen devant sa télé, devaient certainement savoir que si l'action était décidée, alors ils partiraient très vite. Ils étaient prêts. La montée en puissance s'est faite en métropole, d'où l'efficacité du déploiement dès qu'il a été autorisé.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, FATac a dit :

On est gravement HS, là, mais il me semble aussi qu'il y a un point essentiel du lancement de l'opération qui est la demande d'assistance militaire formulée par le Mali le 10 janvier.

Essentiel, en effet. Si l'oncle Sam est chez lui partout, nous on prend la peine de sonner avant d'entrer.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, rendbo a dit :

Autant qu'ils décollent directement de Djibouti ou des EAU vu qu'ils y sont déjà...

Pour envoyer de l'ASMP  c'est peut-être délicat de décoller d'un tiers pays ?

Citation

C'est pas faux, mais gouverner c'est prévoir, pas réagir en urgence tout au doigt mouillé

Gouverner c'est aussi ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ou encore avoir un système avec tolérance de panne.

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, FATac a dit :

On est gravement HS, là, mais il me semble aussi qu'il y a un point essentiel du lancement de l'opération qui est la demande d'assistance militaire formulée par le Mali le 10 janvier.

+1 Ce n'est pas parce qu'il y a une crise qu'on doit intervenir. Si le pays concerné est dépassé et qu'il le demande, oui mais pas autrement. Avant cette date, l'armée malienne n'était pas inexistante et ses effectifs théorique aurait du lui permettre de faire face.

Il y a 9 heures, BPCs a dit :

Pour envoyer de l'ASMP  c'est peut-être délicat de décoller d'un tiers pays ?

Autant lancer directement un M51 plutôt qu'une fusée qui embarque un Rafale qui porte un ASMP

Link to comment
Share on other sites

Ou en est on en Europe sur l'hypersonique ? il semble que ces futurs systèmes seront la dissuasion de demain et pour peser sur le monde ce sera un facteur très important. On connait le SR-72 et maintenant le concept de Boeing qui d'ailleurs ressemble comme 2 gouttes d'eau au Lockheed , il semble que la formule aérodynamique semble identifiée pour pouvoir décoller , voler et atterrir pour un avion hypersonique .

Link to comment
Share on other sites

Au fait, est-ce que l'avion de reconnaissance pur est encore utile par rapport aux satellites ? Ils sont moins souples d'emploi (les satellites), mais beaucoup moins risqués à utiliser.

On n'entend plus vraiment parler de purs avions de reconnaissance (pas de successeur au SR-71, les MiG-25RbSh ont quitté le service...). Actuellement on installe simplement des pods de reconnaissance sur des avions standards.

Le site sur Buran est vraiment intéressant. C'est sympa de voir les petites maquettes. :blush:

bor13_11.gif

bor5.gif

Mais est-ce que l'URSS avait vraiment les moyens techniques et financiers de lancer de tels projets ?

Edited by Kiriyama
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, Kiriyama said:

Au fait, est-ce que l'avion de reconnaissance pur est encore utile par rapport aux satellites ? Ils sont moins souples d'emploi (les satellites), mais beaucoup moins risqués à utiliser.

De la même manière que les américains sont persuadés que les liaisons de données genre L16 seront indisponibles lors d'un vrai gros conflit de haute intensité ... ils sont aussi convaincus de la grande vulnérabilité des satellite en orbite basse...

D'où la solution d'engin moins vulnérable pour faire le boulot... pour la reconnaissance et une partie des communications.

Ce truc moins vulnérable c'est un "avion" qui vole très vite et très haut ... pour rendre l'interception très très compliqué.

Le probleme est un peu le même avec une partie du bombardement stratégique d'ailleurs.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Bah déjà un tel missile sera à créer. Ensuite pour voir une défense crédible il te faudra un système de détection adéquat et des batteries en nombre suffisant suivant le territoire à défendre. Gros investissement que peu de pays peuvent se permettre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, ARPA a dit :

Autant lancer directement un M51 plutôt qu'une fusée qui embarque un Rafale qui porte un ASMP

Que ce soit un Rafale empaqueté lancé par un booster sur le dos d'un MRTT ou un ersatz de SR-72 dont aurait accouché le projet d'avion franco-allemand, la résultante est la même :

Ne pas être obligé de dévoiler un SNLE pour un ultime avertissement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, BPCs a dit :

Que ce soit un Rafale empaqueté lancé par un booster sur le dos d'un MRTT ou un ersatz de SR-72 dont aurait accouché le projet d'avion franco-allemand, la résultante est la même :

Ne pas être obligé de dévoiler un SNLE pour un ultime avertissement.

Ça coûte combien de développer une fusée pour Rafale ? Et ça coûterait combien de construire un camion lance missile adapté au M51 ?

 

S'il s'agit juste d'assurer une frappe, le missile sera toujours moins cher qu'un missile porte-avion. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Fanch a dit :

Ensuite pour voir une défense crédible il te faudra un système de détection adéquat et des batteries en nombre suffisant suivant le territoire à défendre.

Pour ce genre de choses, il ne faut (je pense) pas penser en terme d'intégralité du territoire à défendre, mais de sites à protéger, ce qui nous donne des bulles de défense locales et plus un maillage total du pays... ce qui est tout de suite plus accessible en terme de moyens. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, ARPA a dit :

Ça coûte combien de développer une fusée pour Rafale ? Et ça coûterait combien de construire un camion lance missile adapté au M51 ?

 

S'il s'agit juste d'assurer une frappe, le missile sera toujours moins cher qu'un missile porte-avion. 

Pas sûr, un M51 c'est 100m€...

Avec une électronique durcie

Rien à voir avec un simple booster.

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
Le 08/06/2017 à 00:12, yoannc a dit :

Du nouveau:

http://aviationweek.com/defense/skunk-works-hints-sr-72-demonstrator-progress

Il est prévu un demonstrateur, a un seul moteur a cycle combiné, pour 2020 (optionnellement piloté) de la taille d'un f-22

Nouveau projet de recherche de l'USAF, baptisé "MAYHEM" / pour tester un démonstrateur volant "Multi Mission Cruiser", utilisant des moteurs combinés (turboréacteur et superstatoréacteur).
https://www.thedrive.com/the-war-zone/35921/air-forces-mayhem-project-tied-to-hyperonic-engines-for-planes-such-as-the-sr-72

https://aviationweek.com/defense-space/missile-defense-weapons/hypersonic-mayhem-linked-multi-cycle-air-breathing-engine

1598039700636-tbcc.jpg?quality=60

La technologie de moteur serait intéressante , mais reste à trouver l'application qui justifie le coût :

Pour les missiles, c'est peu utile : on fait déjà des combinés fusée à poudre / statoréacteur (ASMP et METEOR), bien moins chers.

Edited by rogue0
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, rogue0 a dit :

Nouveau projet de recherche de l'USAF, baptisé "MAYHEM" / pour tester un démonstrateur volant "Multi Mission Cruiser", utilisant des moteurs combinés (turboréacteur et superstatoréacteur).

1598039700636-tbcc.jpg?quality=60

on dirait presque le zinc de Maverick vu en fin de bande annonce (2'10) de top gun 2 non ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,944
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...