Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Deconfine82 a dit :

par des saisies dans Excel .... :tongue: plus probablement (spéculation de ma part), le résultat est saisie sur une "page sur un site internet dédiée",. 

comment faisait les labos pour remonter les résultats de leur test PCR ? 

J'entends bien. Ce qui me tarabuste c'est l'interprétation des données et les conclusions qui en sont tirées plus que le mode de collecte : les tests sont beaucoup plus simples, immédiats, et beaucoup moins cher, plus nombreux donc probablement. Mais leur signification est passablement différente (les positifs sont francs, mais les négatifs ne donnent qu'un indication, si j'ai bien compris). En comptabilisant les tests PCR et antigéniques sur la même courbe, on mélange les choux et les carottes.

A ce propos : énorme divergence des chiffres de létalité entre France et Allemagne sur ce site... Ca n'a guère de sens.

Edited by Boule75
Link to post
Share on other sites

Presque tous les pays d Europe coupent leurs liaisons aériennes avec la GB... Dont les autorités font des déclarations alarmistes sur la nouvelle souche du virus...

Pas mal ce twist de fin de saison... Ahem... De fin d année je veux dire.

C est plus 24h chrono, c est 365 jours qui durent !

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Boule75 a dit :

J'entends bien. Ce qui me tarabuste c'est l'interprétation des données et les conclusions qui en sont tirées plus que le mode de collecte : les tests sont beaucoup plus simples, immédiats, et beaucoup moins cher, plus nombreux donc probablement. Mais leur signification est passablement différente (les positifs sont francs, mais les négatifs ne donnent qu'un indication, si j'ai bien compris). En comptabilisant les tests PCR et antigéniques sur la même courbe, on mélange les choix et les carottes.

A ce propos : énorme divergence des chiffres de létalité entre France et Allemagne sur ce site... Ca n'a guère de sens.

"plus nombreux" ? je ne pense pas encore mais effectivement ça monte en puissance. 

"les positifs sont francs" ? en théorie oui, mais apparemment sur certains tests (dont un chinois qui a été retiré du marché) c'est même pas le cas: 

 il y a eu pas mal de faux positifs (dont un collègue de ma femme, positif à l'antigénique puis négatif à la PCR)

intrinsèquement ces tests sont moins fiables, il y a plein de marques (c'est déjà des carottes et des navets entre eux), et le sérieux de leur utilisation est très variable et influe sur leurs fiabilités.

De toute façon, j'ai l'impression que les tests sont plus un moyen de prendre "la température de l'épidémie" dans la population (contrôler, et pour d'anticiper l'impact 15j après dans le système de sante),

que d'un réel moyen de la stopper ou même l'endiguer sérieusement, tout juste de la freiner. 

Il y a bien trop de faux négatifs, trop asymptomatiques , beaucoup des symptômes sont trop banaux (j'ai une sinusite chronique idiopathique qui me donne un mal de gorge chronique, je me fais tester toutes les semaines depuis mars derniers ? ben non) ,  de gens symptomatiques ou à comportement à risque qui ne se font pas tester (ou alors pas au bon moment),

enfin ceux qui ne respectent pas  les mesures d'isolement suite aux résultats ou bien en les attendant ...

Bref, je ne crois pas qu'ils soient la peine de disserter trop longtemps sur la précision des statistiques des résultats de tests surtout qu'il y a bien d'autres biais que la nature des tests eux-mêmes.

Mais bon, il faut bien des repères pour déclencher ou lever des mesures collectives, ça ne sera jamais une science exacte.

Tiens, on commence à parler d' autotests salivaires (usa) qui seraient un peu moins fiable que l'antigénique, mais encore beaucoup  plus pratiques  (car moins intrusif) et aussi rapides . 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Niafron a dit :

Presque tous les pays d Europe coupent leurs liaisons aériennes avec la GB... Dont les autorités font des déclarations alarmistes sur la nouvelle souche du virus...

"New Covid strain in England - Continent cut off"

Révélation

1*CWpY7geBh2nXYLrPDaGFCQ.png

 

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/world/2020/dec/21/covid-chaos-disrupts-kent-ports-as-europe-travel-bans-take-hold

Des kilomètres de files d'attente pour les camions et le chaos des voyages étaient attendus dans le Kent lundi matin après que la France ait annoncé une interdiction de 48 heures pour les passagers et le fret en provenance du Royaume-Uni.

Il y a une petite inflexion dans le discours depuis le mois de mars, lorsque Olivier Véran disait que fermer la frontière avec l'Italie "scientifiquement n'a pas d'intérêt", parce que "un virus n'a pas de frontières" : https://www.europe1.fr/sante/coronavirus-fermer-les-frontieres-une-reponse-qui-scientifiquement-na-pas-dinteret-assure-olivier-veran-3955066

Link to post
Share on other sites
Quote

La révélation du prix des vaccins embarrasse l’industrie et la Commission européenne

 

Eva De Bleeker, secrétaire d’Etat belge au budget, a divulgué des détails confidentiels sur les contrats pharmaceutiques négociés par Bruxelles.

Ce n’était sans doute pas son but, mais Eva De Bleeker, la secrétaire d’Etat belge au budget et à la protection des consommateurs, a été saluée par certains pour avoir rendu publics, jeudi 17 décembre, les prix de vaccins contre le Covid-19. Tus par l’industrie pharmaceutique et la Commission européenne, silencieuse sur ce sujet sensible, ces tarifs ont été révélés par Mme De Bleeker, qui entendait riposter aux critiques de l’opposition nationaliste flamande. Celle-ci affirmait que le coût des vaccins n’était pas comptabilisé dans les projets budgétaires de la coalition dirigée par Alexander De Croo.

Dans un Tweet retiré une demi-heure plus tard, mais repéré notamment par le quotidien De Standaard – qui titrait aussitôt sur sa « lourde erreur politique » –, la secrétaire d’Etat libérale flamande a donc détaillé le prix des doses que le royaume entend acheter à six fabricants : 1,78 euro l’unité pour AstraZeneca, 6,93 (8,50 dollars) pour Johnson & Johnson, 7,56 pour Sanofi/GSK, 10 pour Curevac, 12 pour Pfizer-BioNTech, 14,68 (18 dollars) pour Moderna. Soit, pour la Belgique, un coût global de plus de 279 millions d’euros pour 33,5 millions de doses.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Chine, des vaccins pas encore approuvés mais déjà inoculés

« Je voulais être transparente, peut-être un peu trop transparente », a déclaré Mme De Bleeker en s’adressant aux députés belges. Selon elle, cela « ne met rien en péril », et, en tout cas, pas les livraisons des vaccins à la Belgique. Du côté de la Commission, on cachait mal l’embarras : « Tout ce qui concerne des informations comme le prix des vaccins est couvert par la confidentialité, c’est une obligation très importante, a affirmé un porte-parole.
C’est une exigence contractuelle », dans le cadre des commandes déjà passées.

Forte disparité des tarifs

Les révélations de la responsable belge ont d’abord étonné par la disparité des tarifs mis en évidence : une différence de 1 à 8 entre le vaccin le moins cher et celui le plus coûteux. Elle s’expliquerait par le recours à des technologies plus modernes pour les firmes pratiquant les prix les plus élevés, les autres laboratoires s’appuyant sur des techniques utilisées de longue date pour la mise au point d’autres vaccins. Une affirmation remise en question par plusieurs spécialistes qui soulignent que, traditionnellement, les entreprises américaines pratiquent des tarifs plus élevés, même pour des vaccins plus classiques.

Lire aussi Covid-19 : vers une campagne de vaccination coordonnée dès la fin du mois dans l’Union européenne

Il faut toutefois relever que même le tarif le plus élevé – celui de Moderna – est inférieur aux estimations qui circulaient lorsque les firmes se sont lancées dans une course effrénée pour mettre au point un vaccin contre le SARS-CoV-2 : on évoquait à l’époque un prix possible de 25 à 30 euros par unité de vaccin.

C’est sans doute l’action de la Commission européenne, qui menait la négociation et mettait en avant l’achat massif qu’elle envisageait, qui a convaincu les fabricants de réduire leurs exigences. D’où l’embarras des deux camps : en échange du rabais obtenu, la Commission s’engageait à payer, après l’approbation des vaccins par l’Agence européenne des médicaments (EMA), toute la commande passée, quelle que soit finalement l’efficacité des produits. Elle promettait aussi de ne pas révéler le tarif finalement conclu afin de permettre aux firmes de négocier librement avec d’autres acteurs internationaux. « Il est évident qu’après cette fuite, le secteur pharmaceutique sera encore plus prudent, voire exigeant, dans ses négociations avec des pouvoirs publics européens », commente un expert bruxellois.

Selon la présidente de la Commission de Bruxelles, Ursula von der Leyen, la vaccination pourrait débuter les 27, 28 et 29 décembre. L’EMA devait se pencher lundi 21 décembre sur le sort d’un premier vaccin, celui de Pfizer-BioNTech, que la Commission pourrait autoriser quarante-huit heures plus tard. L’examen du vaccin Moderna a, lui, été fixé au 6 janvier.

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/21/la-revelation-du-prix-des-vaccins-embarrasse-l-industrie-et-la-commission-de-bruxelles_6064092_3210.html

C'est assez amusant que le commission se permette dobscurcir la transparence de la comptabilité publique...

  • Upvote 4
Link to post
Share on other sites

https://www.n-tv.de/panorama/Deutschland-ordert-massiv-Impfstoff-nach-article22246945.html (19 décembre 2020)

L'Allemagne commande 30 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-Biontech, en plus des 50,5 millions déjà commandées. Tous vaccins confondus, l'Allemagne a commandé 136,3 millions de doses, soit de quoi vacciner 68,15 millions de personnes, c'est à dire 80% de la population en 2021. Nécessitant de vacciner 60 à 70% de la population, l'immunité de troupeau serait alors atteinte.

https://www.tagesspiegel.de/politik/trotz-wissenschaftlicher-unsicherheit-es-ist-schaebig-dass-johnson-die-corona-mutationen-politisch-nutzt/26737188.html

Pour l'auteur de cet article, Boris Johnson a "politisé" la variante B117, qui a bon dos pour justifier le confinement de Noël :

Comme c'est pratique ! Le gouvernement britannique a tardé pendant des mois à contenir le Sars-CoV-2 et, avec plus de 67 000 décès dus au Covid-19, il a presque trois fois plus de victimes que l'Allemagne, qui a une population plus importante, quand une nouvelle variante du virus, supposée plus infectieuse à 70 %, arrive.

 

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Wallaby a dit :

https://www.n-tv.de/panorama/Deutschland-ordert-massiv-Impfstoff-nach-article22246945.html (19 décembre 2020)

L'Allemagne commande 30 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-Biontech, en plus des 50,5 millions déjà commandées. Tous vaccins confondus, l'Allemagne a commandé 136,3 millions de doses, soit de quoi vacciner 68,15 millions de personnes, c'est à dire 80% de la population en 2021. Nécessitant de vacciner 60 à 70% de la population, l'immunité de troupeau serait alors atteinte.

La marge de sécurité que se réserve l'Allemagne est moindre que celle prévue par la France

200 millions de doses pour 67 millions d'habitants : pourquoi la France a-t-elle commandé autant de vaccins ?

La France comptant "seulement" 67 millions d’habitants, cet objectif de vacciner 100 millions de personnes interroge forcément. Début décembre, au moment de présenter la stratégie vaccinale du gouvernement, le Premier ministre avait eu l'occasion de s'expliquer sur ce choix : "C’est plus que nos besoins, ce d’autant que tout le monde ne souhaitera pas être vacciné, mais c’est une marge de sécurité que nous prenons car certains des vaccins en cours de développement pourraient ne pas obtenir in fine leur autorisation et qu’un taux de perte doit être pris en compte."

De fait, il serait imprudent d'imaginer que tous les vaccins commandés s'avéreront suffisamment sûrs et efficaces.

  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Alexis a dit :

La marge de sécurité que se réserve l'Allemagne est moindre que celle prévue par la France

200 millions de doses pour 67 millions d'habitants : pourquoi la France a-t-elle commandé autant de vaccins ?

La France comptant "seulement" 67 millions d’habitants, cet objectif de vacciner 100 millions de personnes interroge forcément. Début décembre, au moment de présenter la stratégie vaccinale du gouvernement, le Premier ministre avait eu l'occasion de s'expliquer sur ce choix : "C’est plus que nos besoins, ce d’autant que tout le monde ne souhaitera pas être vacciné, mais c’est une marge de sécurité que nous prenons car certains des vaccins en cours de développement pourraient ne pas obtenir in fine leur autorisation et qu’un taux de perte doit être pris en compte."

De fait, il serait imprudent d'imaginer que tous les vaccins commandés s'avéreront suffisamment sûrs et efficaces.

Et on a prévu de participer à l'effort multilatéral de fourniture de vaccin aux pays les plus pauvres ("COVAX") : si l'efficacité est suffisante et qu'on en a trop, on pourra en fournir aux tiers.

---

Je m'apperçois qu'Etalab a une notice concernant la prise en compte des nouveaux tests antigéniques :

Citation

Point d’attention : Depuis le 8 décembre, en plus des résultats des tests virologiques, ceux des tests antigéniques entrent dans la production des indicateurs épidémiologiques nationaux et territoriaux (taux d’incidence, taux de positivité et taux de dépistage). Par ailleurs, avec la prolongation de l’épidémie dans le temps et l’augmentation des capacités de dépistage, un nombre croissant de personnes peuvent faire plusieurs fois des tests qui s’avèrent négatifs sans que ceux-ci ne soient comptabilisés. Santé publique France a donc ajusté sa méthode de comptabilisation de ces patients afin que les indicateurs reflètent au mieux, notamment, la proportion de personnes infectées dans la population testée. Ces évolutions n’ont pas d’impact sur les tendances constatées et l’interprétation de la dynamique de l’épidémie.

Ca ne répond pas à toutes les questions, mais bon...

Incidemment, le nombre de tests recensés par le site est passé d'environ 200.000/j avant le 8 décembre à un peu moins de 350.000/j  la semaine du 14 décembre. Taux de positivité à peu près stable (8%). Il manque la répartition tests antigéniques / tests PCR.

Link to post
Share on other sites

La Corée du Sud vaccine massivement contre la grippe, mais pas encore contre le coronavirus :

http://english.chosun.com/site/data/html_dir/2020/12/21/2020122101458.html (21 décembre 2020)

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a admis dimanche que les vaccins Pfizer, Janssen et Moderna ne seront pas disponibles ici durant le premier trimestre 2021.

Le seul accord de préachat signé jusqu'à présent l'a été avec AstraZeneca pour 10 millions de doses, et même cet accord ne précise pas de date d'importation.

Dans ses relations avec Pfizer, Janssen et Moderna, la Corée semble être en queue de peloton.

Chung a déclaré que le gouvernement est à la traîne parce qu'il "n'envisageait pas d'augmenter le niveau de dépendance des vaccins en juillet" - lorsque les négociations d'achat ont commencé - "les infections domestiques n'étaient que d'environ 100" par jour. En d'autres termes, le gouvernement pensait que la pandémie allait disparaître d'elle-même.

Au total, 45 millions d'Américains doivent recevoir leurs injections d'ici la fin de l'année.

https://www.nytimes.com/2020/11/24/world/asia/korea-flu-vaccine-coronavirus-scare.html (24 novembre 2020)

La Corée du Sud a largement étendu son programme de vaccination contre la grippe pour couvrir des millions de personnes supplémentaires, afin d'éviter que son système de santé ne soit frappé de plein fouet par la propagation mondiale du coronavirus. Mais au fur et à mesure que les injections ont commencé, des décès ont été signalés.

Les scientifiques sud-coréens ont rapidement déterminé que ces décès n'étaient pas liés aux vaccins contre la grippe. Mais ils craignaient que si la panique ne s'arrêtait pas, le public pourrait complètement éviter les vaccins.

Ils ont redoublé d'efforts pour communiquer avec le public. Ils ont divulgué des données sur ce qui a été trouvé. Et ils ont rapidement remis la campagne de vaccination sur les rails.

Le 21 septembre, des photos ont commencé à circuler en ligne montrant des boîtes de vaccins empilées à l'extérieur, dans un parking.

Par excès de prudence, le gouvernement a temporairement suspendu le programme pour enquêter. Le 6 octobre, il a conclu que les vaccins étaient toujours sûrs, mais a néanmoins rappelé les 480 000 doses qui avaient été laissées dehors assez longtemps pour devenir potentiellement inefficaces.

Trois jours plus tard, 615 000 doses d'un vaccin expédié par une autre société ont également été rappelées, après que des particules blanches aient été trouvées à l'intérieur. Le gouvernement a conclu qu'il s'agissait de particules protéiques inoffensives.

La campagne de vaccination contre la grippe en Corée du Sud a repris le 13 octobre. Mais le public était encore méfiant.

La semaine suivante, une famille a rapporté qu'un lycéen de 17 ans était mort après avoir été vacciné contre la grippe. D'autres décès ont été signalés, la plupart impliquant des patients âgés de 70 ans et plus. Le 22 octobre, le nombre de décès signalés avait atteint 28 et il augmentait de jour en jour. Singapour a brièvement suspendu l'utilisation d'un vaccin sud-coréen après que les décès aient été signalés.

[Jung Jae-hun, professeur de médecine préventive à l'université de Gachon] a averti que rendre compte des "décès post-vaccination" alors qu'aucune preuve scientifique n'établit un lien, c'est comme compter le nombre de personnes qui sont mortes après avoir pris leur petit déjeuner.

Si le gouvernement a défendu la sécurité des vaccins, il a également lancé une enquête sur les décès, espérant utiliser la science pour contrer la désinformation. Si, par exemple, tous les cas étaient liés à un vaccin ou à une clinique en particulier, ou si tous les décès étaient similaires, cela déclencherait un signal d'alarme. Des décès multiples dus à l'anaphylaxie, une réaction allergique grave, impliqueraient également le vaccin.

Mais les enquêtes médico-légales du gouvernement, qui allaient finalement écarter de tels liens, n'ont pas progressé aussi vite que la panique s'est répandue.

"Les personnes âgées meurent tous les jours, d'une attaque, d'une crise cardiaque, mais les médias ont rapporté ces décès comme si aucun d'entre eux n'était mort un jour normal", a déclaré le Dr Ki Mo-ran, épidémiologiste au Centre national du cancer qui a siégé au groupe de surveillance des vaccinations du gouvernement. "Alors que les gens attendaient les résultats, l'anxiété s'est accrue, la confiance est tombée et le programme de vaccination a souffert".

Pour aider à dissiper certaines des inquiétudes du public, le Dr Jung a publié un article d'opinion dans le Journal of Korean Medical Science soulignant qu'il n'est pas rare que certaines personnes meurent par hasard de causes sans rapport, après avoir reçu un vaccin. Il a cité une étude publiée en 2013 qui a montré que 23 Américains sur 100 000 âgés de 75 à 84 ans étaient morts de causes diverses dans la semaine suivant la vaccination.

Quelques jours après la publication de l'essai du Dr Jung, le gouvernement sud-coréen a publié les chiffres nationaux correspondants. L'année dernière, il a déclaré que 1 500 Sud-Coréens de 65 ans ou plus étaient morts dans la semaine qui a suivi la vaccination contre la grippe. Aucun de ces décès n'était lié aux vaccins. Comme la grippe tue habituellement 3 000 personnes chaque année en Corée du Sud, les responsables de la santé ont insisté sur le fait que les avantages de la vaccination l'emportaient largement sur les risques.

Pour le Dr Kim Woo-joo, professeur de médecine à l'université de Corée, la réponse initiale du gouvernement aurait pu être plus rapide et plus agressive. "Ce fut un échec dans la communication des risques", a-t-il déclaré. "Ce qu'il fallait, c'était une communication rapide, transparente et basée sur la science pour dissiper les fausses informations et les théories de conspiration et pour montrer que ces décès n'étaient probablement que des coïncidences".

Les autopsies ont conclu que les patients souffraient souvent de maladies cardiovasculaires et autres, et qu'ils sont tous morts de causes non liées aux vaccins, telles que la dissection aortique, l'infarctus aigu du myocarde et l'hémorragie cérébrale. Un médecin légiste a trouvé du poison dans le corps du jeune homme de 17 ans, et la police a soupçonné un suicide, bien que sa famille insiste sur le fait qu'il n'avait aucune raison de se suicider.

"Si vous dites aveuglément, 'oh non, ce n'est pas lié', vous allez créer beaucoup de méfiance", a déclaré le Dr Vanessa Raabe, un expert en vaccins et maladies infectieuses à N.Y.U. Langone Health, qui a fait l'éloge de la réponse de la Corée du Sud. "Vous devez faire des recherches scientifiques avant de dire qu'elles ne sont pas liées".

La panique de la grippe s'est calmée en Corée du Sud, mais seulement 19 millions de personnes ont reçu leur vaccin jusqu'à présent, bien loin de l'objectif de 30 millions fixé par le gouvernement. Le Dr Jung a déclaré que, comme aux États-Unis, la polarisation politique en Corée du Sud avait probablement contribué à une partie de la confusion sur la sécurité des vaccins anti-grippe.

"Plutôt que d'être divisés, nous devons apprendre à lutter ensemble contre l'ennemi commun", a-t-il déclaré. "Si nous voulons retrouver notre vie d'avant la crise, sortir manger et boire et voyager à l'étranger, les vaccins sont notre meilleure chance".

[Comme si exhiber des signes extérieurs de richesse comme les voyages à l'étranger ne constituait pas une politisation du discours ?]

Edited by Wallaby
  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Outre-mer: l’armée à la rescousse pour la campagne de vaccination, 19/10/2020

Les armées françaises vont fournir une aide logistique pour mener à bien la prochaine campagne de vaccination contre le Covid-19 dans les territoires d’Outre-mer, a annoncé vendredi soir le ministère des Armées.

https://outremers360.com/bassin-atlantique-appli/outre-mer-larmee-a-la-rescousse-pour-la-campagne-de-vaccination

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/dec/20/observer-view-boris-johnson-christmas-u-turn

Éditorial

"Nous ne voulons pas annuler Noël... Je pense que ce serait inhumain", a déclaré le Premier ministre mercredi dernier en réponse aux appels des experts scientifiques à réduire l'assouplissement des restrictions sociales permettant aux ménages de se mélanger pendant Noël.

Quatre jours plus tard, il a été contraint de changer brusquement de cap à la lumière de données alarmantes indiquant une forte augmentation des taux d'infection à Londres et dans certaines régions du sud-est et de l'est de l'Angleterre, que l'on pense être liée à une nouvelle variante de Covid-19, plus facilement transmissible.

Mais le caractère tardif de cette décision causera une douleur et un chagrin considérables aux familles qui ont été encouragées à attendre Noël avec impatience pendant des semaines par un premier ministre qui, sous une forme caractéristique, a stupidement fait des promesses excessives pour éviter d'être porteur de mauvaises nouvelles.

Le gouvernement ne peut être tenu pour responsable de cette variante plus infectieuse, tout comme il ne peut être tenu pour responsable d'une pandémie, mais beaucoup de gens seront à juste titre en colère contre Johnson. C'est la dernière d'une longue série d'erreurs de communication dans laquelle il a accusé les individus, plutôt que les échecs de la politique gouvernementale, d'augmenter les taux d'infection. Il y a quelques jours, il a rabaissé Keir Starmer pour avoir voulu "annuler Noël" en réponse à des questions sur les raisons pour lesquelles il n'agissait pas à la lumière de la variante et de l'augmentation des taux d'infection.

Les gens auront l'impression d'avoir tenu leur part du marché - en suivant des règles difficiles et douloureuses qui les ont tenus éloignés de leurs proches pendant des mois - pour être ensuite lâchés par un gouvernement qui a trop mis l'accent sur l'octroi de garanties démesurées et imprudentes et trop peu sur la prise de mesures nécessaires en temps utile pour enrayer la propagation du virus.

Link to post
Share on other sites

On l'a peut être signalé il y a quelques semaines, mais il y a un petit jeu gratuit satyrique sur comment gérer la crise sanitaire, il faut tenir le temps que la carte construire un labo sorte (si on les sous) et que le vaccin soit pret en slalomant entre les revendications, les lubies de la femme du président, les masques en rupture de stock (on peut piqué ceux destinés aux États-Unis) ;

https://mazette.media/jeu/cartes-vitales/

Link to post
Share on other sites

Le conseil de l’Ordre des médecins porte plainte contre six professeurs, dont Didier Raoult

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a décidé le 10 décembre de porter plainte contre six médecins, révèle l’Agence de presse médicale. Il s’agit des professeurs Raoult, Perronne, Joyeux, Delépine, Zeller et Rezeau-Frantz.

https://www.lavoixdunord.fr/911409/article/2020-12-21/le-conseil-de-l-ordre-des-medecins-porte-plainte-contre-six-professeurs-dont

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Wallaby a dit :

C'est de la lecture pour spécialistes, ça...

En m'avançant un peu pas mal, je note une mécanisme intéressant : les mutations pourraient être favorisées par la reproduction du virus au sein d'un seul hôte, dans la durée : "A recent case report of an immunocompromised individual persistently infected with SARS-COV-2 acquired approximately 10 mutations in the spike protein over 154 days, notably including N501Y" (Un cas récent d'une personne immunodéprimée infectée de façon persistante par le SRAS-COV-2 a acquis environ 10 mutations de la protéine du pic en 154 jours, dont notamment N501Y)

Si je comprend bien ils ne savent pas si la variante identifiée est plus ou moins léthale.

Par contre :

Citation

A novel variant has been identified which has spread rapidly within the UK. We have assessed this variant as having substantially increased transmissibility with high confidence. Further studies are underway to characterise the variant and updates will be provided.

-- deepl.com -->

Une nouvelle variante a été identifiée, qui s'est rapidement répandue au Royaume-Uni. Nous avons estimé que cette variante a considérablement augmenté la transmissibilité avec un degré de confiance élevé. D'autres études sont en cours pour caractériser la variante et des mises à jour seront fournies.

Ahem !

 

Dilemme du jour : finalement, train ou voiture ??? :wacko:

Link to post
Share on other sites

Un point qui m'avait frappé, mais exprimé par une personne impliquée : « Aujourd’hui, le territoire des sectes est en ligne, et leurs chefs sont sur YouTube »
Le discours des anti-masques & co. est un discours de gourou. L'internet, pour ouvert qu'il soit, est devenu propice à l'intimité d'un entre-soit finalement très proche d'un enfermement sectaire.

Certains comptent bien en tirer des gains, même si l'organisation n'est pas simple :biggrin:  (regarder le prix du "colloque"). Et on ne parle pas de France-Soir, désormais assimilable à RT, ou de CNews qui pourrait commencer à transpirer un peu.

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, Cool Hand a dit :

Le conseil de l’Ordre des médecins porte plainte contre six professeurs, dont Didier Raoult

Le Conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) a décidé le 10 décembre de porter plainte contre six médecins, révèle l’Agence de presse médicale. Il s’agit des professeurs Raoult, Perronne, Joyeux, Delépine, Zeller et Rezeau-Frantz.

https://www.lavoixdunord.fr/911409/article/2020-12-21/le-conseil-de-l-ordre-des-medecins-porte-plainte-contre-six-professeurs-dont

 

https://www.lci.fr/sante/covid-19-marseille-le-pr-didier-raoult-porte-plainte-contre-le-vice-president-de-l-ordre-des-medecins-2170624.html

La saga continue : le pire contre-attaque :blush:

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Boule75 a dit :

C'est de la lecture pour spécialistes, ça...

En m'avançant un peu pas mal, je note une mécanisme intéressant : les mutations pourraient être favorisées par la reproduction du virus au sein d'un seul hôte, dans la durée : "A recent case report of an immunocompromised individual persistently infected with SARS-COV-2 acquired approximately 10 mutations in the spike protein over 154 days, notably including N501Y" (Un cas récent d'une personne immunodéprimée infectée de façon persistante par le SRAS-COV-2 a acquis environ 10 mutations de la protéine du pic en 154 jours, dont notamment N501Y)

Si je comprend bien ils ne savent pas si la variante identifiée est plus ou moins léthale.

Par contre :

Ahem !

 

Dilemme du jour : finalement, train ou voiture ??? :wacko:

Ce mecanisme est normal.

Si je me rappel bien, le taux de mutation des coronavirus est de 1 sur 1 ou 10 millions de bases

Le CoV2 a un genome de 30 kb soit 30 000 bases.

Sachant qu' en phase de lyse cellulaire il y a de 100 millions a 1 milliards de virus de formé, pour chaque cycle tu as

30000 x 100 000 000 /10 000 000 = 300 000 mutations possibles dans une population virale emergent d'une seule cellule infectée

Beaucoup ne se maintiennent pas (mutationd non sense, stop etc), beaucoup sont silencieuses er n'impactent pas le fonctionnement du virus, beaucoup seront eliminées parceque rendant le virus moins apte a envahir ou a se multiplier dans des cellules ou a se transmette mais les lois de la statistique font que certaines lui seront favorables et seront conservées....

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to post
Share on other sites

La Pologne reconfine sa population à partir du lundi 28 décembre.

A priori, radio-dorures (la radio-moquette des palais) bruisse de rumeurs concernant la France dès la semaine prochaine. C'est pas grave, on commence à être habitués maintenant. :tongue:

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
  • pascal locked this topic
  • pascal unlocked this topic

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Member Statistics

    5,551
    Total Members
    1,550
    Most Online
    MikeAlex
    Newest Member
    MikeAlex
    Joined
  • Forum Statistics

    21,092
    Total Topics
    1,377,143
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries
×
×
  • Create New...