Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Sauf qu'il te faut des anticipations pour gérer ton attrition. La plupart des anticipations prenait en compte qu'on était en paix.

Las c'est de moins en moins le scénario le plus probable.

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Tu ne peux pas te contenter d'un seul plan B. Tu dois assurer tes missions quoiqu'il en coute ou abandonner ce pan de ta stratégie.

J'ai beaucoup de mal à comprendre ce que tu dis !

- Lorsqu'une force aérienne se dote d'avions de combat elle anticipe une probable attrition (pour le temps de paix). Evidemment tout n'est pas prévisible. Dans le cas de figure où un avion s'écrase sur cinq autres appareils alignés sur un packing, il y a de grandes chances pour que cela ne soit pas anticipé mais cela reste assez rare.

- Les tensions avec la Corée du Nord sont récurrentes et très anciennes donc la probabilité d'un conflit existe mais cette probabilité est-elle plus importante qu'auparavant ? Je serais beaucoup moins catégorique que toi sur ce sujet.

- La Corée du Sud dispose tout de même d'appareils tels que des F-15K et des F-16 pour ne citer que les plus modernes. Donc tout ne repose pas sur le F-35.

- Lorsqu'une guerre éclate, tu la fais avec ce que tu as. Tu ne peux pas anticiper l'attrition due à la guerre car tu ne peux pas vraiment la connaître. C'est auparavant que tu dimensionnes ton armée de l'air pour faire face à une certaine menace. Si tu t'es trompé, tu devras te débrouiller avec ce que tu as car à cet instant il est déjà beaucoup trop tard pour espérer disposer rapidement d'appareils de remplacement, ni même espérer se lancer dans de fastidieuses opérations de réparation d'un appareil endommagé. Dans le meilleur des cas on utilise l'épave comme magasin de pièces de rechange. D'ailleurs disposer de suffisamment de pièces de rechange pour faire voler une flotte me semble plus pertinent que le fait de perdre un ou deux appareils.

- J'ai l'impression que les Sud-Coréens ont une vision claire de ce qu'ils souhaitent faire et qu'ils appliquent un plan de renouvellement constent et régulier de leur aviation.

- Je doute très fortement que la perte d'un F-35 (ou d'un autre type d'appareil) mettrait en péril toute la stratégie de défense de ce pays. Si tel était le cas, en temps de guerre, après avoir perdu 3 chasseurs, Séoul devrait déjà hisser le drapeau blanc. 

Si ma réponse ne correspond pas à ton propos j'en suis désolé, mais j'ai vraiment du mal à comprendre ce que tu souhaitais exprimer.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, FAFA a dit :

- Je doute très fortement que la perte d'un F-35 (ou d'un autre type d'appareil) mettrait en péril toute la stratégie de défense de ce pays. Si tel était le cas, en temps de guerre, après avoir perdu 3 chasseurs, Séoul devrait déjà hisser le drapeau blanc.

Non la stratégie est changé pour ne plus tenir compte de ta capacité quand ton attrition est devenue trop importante.

 

il y a 10 minutes, FAFA a dit :

- J'ai l'impression que les Sud-Coréens ont une vision claire de ce qu'ils souhaitent faire et qu'ils appliquent un plan de renouvellement constent et régulier de leur aviation.

Je ne parlais pas spécifiquement pour les coréens, ni même pour les F-35. Je parlais très généralement essentiellement pour souligner une des grandes conséquence de ne pas avoir une flotte mixte.

 

il y a 13 minutes, FAFA a dit :

- Lorsqu'une guerre éclate, tu la fais avec ce que tu as. Tu ne peux pas anticiper l'attrition due à la guerre car tu ne peux pas vraiment la connaître. C'est auparavant que tu dimensionnes ton armée de l'air pour faire face à une certaine menace. Si tu t'es trompé, tu devras te débrouiller avec ce que tu as car à cet instant il est déjà beaucoup trop tard pour espérer disposer rapidement d'appareils de remplacement, ni même espérer se lancer dans de fastidieuses opérations de réparation d'un appareil endommagé. Dans le meilleur des cas on utilise l'épave comme magasin de pièces de rechange. D'ailleurs disposer de suffisamment de pièces de rechange pour faire voler une flotte me semble plus pertinent que le fait de perdre un ou deux appareils.

Oui d'accord. Mais çà n'empèche que tu dois pouvoir compter sur des capacités qui te permettent de ralentir ton attrition ... et ton manque de disponibilité. Tes pièces de rechange sont forcément un des grands points pour y parvenir.

D'ailleurs quand tu regardes bien les Ukrainiens et les russes récupèrent le plus de carcasses possibles pour les réutiliser. Est-ce possible avec un F-35 ou un rafale c'est une très bonne question. Je pense que les gens qui ont travailler à assembler les deux F-35 se la posait également.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 01/12/2023 à 23:54, Patrick a dit :

En tout cas ça peut aussi vouloir dire que le coût unitaire du F-35 fly away a baissé et que son volume de production est tel, que l'attrition qui va survenir sur accident de temps en temps n'est plus vraiment un problème, et ça ne devrait pas nous faire rigoler, au contraire.

Ou alors ça peut vouloir dire que le coût (et la dispo) des pièces détachées est tel qu'il est plus intéressant de cannibaliser la cellule endommagée et racheter un avion neuf (et garanti constructeur) que de tenter une réparation longue et coûteuse alors même qu'on continue de se faire livrer des cellules neuves.

Enfin, je dis ça, je dis rien.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

La tension entre LM et Howmet grandit. LM accuse HOWNET de faire augmenter les délais de fabrication des F-35. Vu qu'il n'y a pas de livraison en ce moment je dirais que c'est pas bien grave et que HOWNET n'a pas besoin de se priver. 

Lawsuit could further delay F-35 deliveries. The tick-tock: Howmet Aerospace tried to raise the price it charges for various F-35 structural parts. Prime contractor Lockheed Martin refused to pay. Howmet stopped sending the parts. Lockheed filed a Nov. 30 lawsuit alleging breach of contract. Howmet responded with a Dec. 1 press release that asserted that Russia’s invasion of Ukraine had “dramatically increased” the price of titanium materials. 

Lockheed’s suit says Howmet’s move “threatens to cause substantial delays in Lockheed Martin’s construction of F-35s, and therefore substantial delays in Lockheed Martin timely delivering such F-35s to the U.S. military for critical, urgent national security needs, as required by Lockheed Martin’s prime contract with the government.” D1’s Audrey Decker has more, here.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

 980 F-35 livrés, 768000 heures, 458000sorties. Soit 166000 heures en un an (décembre 22 à décembre 23) et 18000 heures ce mois-ci

Soit 220 heures par an en moyenne par avion ce qui n'est quand même pas anodin... (si ce rythme est maintenu bien sûr)

Edited by Patrick
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Patrick a dit :

Soit 220 heures par an en moyenne par avion ce qui n'est quand même pas anodin... (si ce rythme est maintenu bien sûr)

C'est un pic. Les heures sont très variable d'un mois sur l'autre. C'est pour çà que je regarde sur un an. Actuellement On est sur 170~175 heures plutôt si tu fais le calcul décembre 22 à décembre 23 . C'est pas encore la fête.

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Ce qui est marrant c'est que les Suisses et les Finlandais avaient visité la Norvège pour conforter leur estimation du coût du MCO de leur F-35 en le comparant avec celui des F-35 Norvégiens.

Et que Francis Tusa, affirmant que les coûts du F-35 norvégiens étaient très supérieur aux proclamations officielles norvégiennes, avait été vilipendé.

Un autre point :

2012 [...]. Quant aux coûts d’exploitation, ils avaient été alors évalués à 145 milliards de couronnes, sur la base de 56 avions.

Soit 141 milliards de KRO pour 52 avions.

Seulement, comme le souligne le Bureau du vérificateur général de Norvège, qui vient de remettre un rapport extrêmement sévère à l’égard du ministère norvégien de la Défense, les coûts d’exploitation des F-35A ont significativement été revus à la hausse puisqu’il est question de 326 milliards de couronnes [aux conditions de 2021]. Cependant, cet écart s’expliquerait « principalement » par une évolution défavorable du taux de change par rapport au dollar américain depuis les premières estimations réalisées en 2008.

Explication très partielle puisque la Couronne norvégienne n'a perdu que 42% en 10 ans, alors que la hausse constatée est de 58% et que les coûts recalculés par le Ministère de la défense norvégien ne couvrent pas tous les coûts (de main d’œuvre notamment, sous-estimée d'un facteur 2 comparée aux anglais).

Ca devrait beaucoup plaire aux suisses, vraiment.

Edit : les 326 milliards sont en valeur 2021 alors que le chiffre de base est de 2012. J'ai la flemme de trouver l'inflation en Norvège sur la période, mais mon calcul est donc partiel.

Edited by Boule75
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Titus K a dit :

Encore les vortex dis donc ...

sbqa67ect95c1.jpg?width=960&crop=smart&a

La photo date un peu mais oui c'est la rançon des formes furtives. J'ai lu plein de critiques sur l'apparition de ces vortex sur le F-35 à basse vitesse ou lors de manoeuvres serrées, mais ce que j'ai retenu c'est qu'ils sont quand même particulièrement propres, ce qui ne doit rien au hasard je pense. Ceux qui partent des saumons font carrément des ronds comme un fumeur de cigare!

En dogfight ça pourrait être un peu ennuyeux mais avant d'en arriver là pour un F-35, il se sera passé pas mal de choses.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un petit point d'avancement avec le début d'un doute sur la reprise des livraisons en juin.

https://www.bnnbloomberg.ca/lockheed-f-35-s-upgrade-overrun-risks-topping-1-billion-top-lawmaker-says-1.2010496

 

Le dépassement de niveau du Lockheed F-35 risque de dépasser 1 milliard de dollars, selon un législateur de premier plan

Tony Capaccio, Bloomberg News

Un avion de chasse F-35 de l’US Air Force. Photographe : Théophile Bloudanis/AFP/Getty Images , Photographe : Théophile Bloudanis/AFP/Getty Images

(Bloomberg) - Un dépassement de coûts pour la mise à niveau de l’ordinateur de cockpit sur le F-35 de Lockheed Martin Corp. devrait atteindre près d’un milliard de dollars l’année prochaine si les retards de livraison persistent, selon le principal législateur de la Chambre des représentants supervisant le programme d’armement le plus cher au monde.

Ce qui a commencé comme un contrat de 718 millions de dollars en 2018 pour développer une mise à niveau majeure de l’avion de combat a augmenté l’année dernière de 680 millions de dollars. Aujourd’hui, « malheureusement, nous reconnaissons une augmentation supplémentaire des coûts d’environ 225 millions de dollars », a déclaré le représentant Rob Wittman, un républicain de Virginie qui préside le groupe d’experts des forces armées de la Chambre des représentants sur les avions, dans une déclaration à Bloomberg News.

Ce dépassement de 905 millions de dollars augmentera de 20 millions de dollars pour atteindre 24 millions de dollars chaque mois si les livraisons d’avions équipés de la mise à niveau, connue sous le nom de TR-3, ne commencent pas d’ici juin prochain, comme l’espère le Pentagone, selon Wittman, qui tient une audience mardi sur le F-35.  (=>ca doit être le ticket de parking qui doit être un peu cher et le pizzo du concierge quand il enlève la poussière)

L’avion de combat a besoin d’une mise à niveau matérielle et logicielle avant de pouvoir transporter des armes plus précises et recueillir plus d’informations sur les avions ennemis et les défenses aériennes. Il multipliera par 37 la puissance de traitement et la mémoire par 20 par rapport aux capacités actuelles du F-35.

Les contribuables américains et les pays alliés qui achèteront l’avion de combat absorberont le coût de l’ensemble du dépassement selon les termes du contrat de « développement à coût majoré ». Mais Lockheed, le plus grand sous-traitant de la défense américaine, a perdu 60 millions de dollars de bénéfices pour un dépassement antérieur et ne reçoit aucun bénéfice pour les travaux de mise à niveau restants, a déclaré le bureau du programme F-35 du Pentagone l’année dernière.

Russell Goemaere, porte-parole du bureau du programme, a déclaré : « Nous sommes d’accord avec les commentaires du représentant Wittman sur le dépassement. »

Le premier déploiement de F-35 avec la mise à niveau devait commencer en janvier dernier, et des retards ont affecté les escadrons en attente des changements, a déclaré Wittman. Le bureau du programme prévoit maintenant que ceux-ci pourraient commencer d’avril à juin prochains, en fonction de l’avancement des tests.

Wittman a déclaré que Lockheed et L3Harris, son principal sous-traitant sur la mise à niveau du TR-3, « sont confrontés à des défis dans le développement d’un logiciel fiable pour le nouveau matériel ».

« Au cours des derniers mois, nous avons commencé à tester la prochaine version du logiciel qui améliorera la stabilité, le radar et la capacité des armes », a déclaré Lockheed dans un communiqué. « Nous avons également commencé des vols d’essai à l’aide du logiciel TR-3 sur des jets de production F-35 à Fort Worth, et les essais en vol se poursuivent à la base aérienne d’Edwards et à la base aéronavale de Patuxent River. »

« Au début du mois de décembre, nous avons effectué plus de 160 vols » et « restons concentrés sur l’accélération (=>il doit parler d'accélération négative sûrement) de la livraison du matériel de nos sous-traitants qui sera intégré au TR-3 », a-t-il déclaré.

 

Edited by herciv
  • Thanks 2
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a beaucoup de chose dans cet article alors attachez vos ceintures :

https://breakingdefense.com/2023/12/after-hamas-attack-us-rushed-new-f-35-capabilities-parts-to-israel-officials/


Après l’attaque du Hamas, les États-Unis ont dépêché de nouvelles capacités de F-35 et des pièces détachées en Israël

Une vaste audience sur le F-35 a révélé de nouveaux détails sur les opérations actuelles de l’avion, ainsi que sur ses difficultés de développement, y compris sa mise à niveau TR-3 assiégée.

Par MICHAEL MARROWle 12 décembre 2023 à 6 :05

WASHINGTON – Les responsables américains ont agi rapidement à la suite de l’attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre pour fournir de nouvelles capacités d’armes et des pièces de rechange F-35 Joint Strike Fighter au pays, ont déclaré aujourd’hui un législateur et des responsables de la défense.

Les capacités et les pièces du F-35 rapidement partagées, révélées lors d’une audition au Congrès, sont l’une des caractéristiques de l’aide étendue de Washington à Jérusalem. L’accomplissement du programme a été un point positif opérationnel dans une audience autrement dominée par les préoccupations des législateurs concernant le coût et les dépassements de calendrier du chasseur furtif.

Selon le représentant Rob Wittman, un républicain de Virginie et président du sous-comité des forces aériennes et terrestres tactiques des forces armées de la Chambre des représentants, le programme F-35 a réussi à « accélérer les capacités d’armement des F-35 et à augmenter les taux d’approvisionnement en pièces de rechange » après la tragédie du 7 octobre.

Le sous-secrétaire à la Défense pour l’acquisition et le maintien en puissance, William LaPlante, a témoigné aujourd’hui que le lieutenant-général de l’armée de l’air Mike Schmidt, qui dirige le programme F-35, et son équipe ont été en mesure de partager des fichiers de données de mission appartenant aux États-Unis en l’espace d’une semaine. Après l’audience, Schmidt a confirmé que les commentaires de LaPlante faisaient référence aux capacités fournies à Israël, bien qu’il n’ait pas voulu discuter des détails.

« Nous essayons toujours de fournir des pièces de rechange et des capacités à chacun de nos clients », a déclaré M. Schmidt.

Le programme d’Israël comprend 50 F-35A de fabrication américaine, selon l’avionneur Lockheed Martin, bien qu’en juillet, Jérusalem ait déclaré qu’elle en achèterait 25 autres. L’armée israélienne a noté son utilisation dans le conflit actuel à Gaza, y compris l’abattage de ce qui semblait être un missile de croisière lancé par les Houthis dans la première interception de ce type pour le chasseur.

« Nous allons apprendre beaucoup » des opérations F-35 d’Israël, a déclaré Schmidt aux législateurs, notant que la flotte du pays a des taux « élevés » de capacité de mission et de pleine capacité de mission. La flotte américaine, en comparaison, a eu du mal avec ses taux de préparation.

L’audience a eu lieu alors que la guerre à Gaza entre dans son troisième mois et que de hauts responsables de l’administration Biden, dont le président Joe Biden, ont exprimé plus de réserves sur la réponse agressive d’Israël à l’attaque du Hamas du 7 octobre qui a tué plus de 1 200 Israéliens. Selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, plus de 17 000 personnes ont été tuées à Gaza depuis l’attaque.

TR-3, bloc 4 et calculateur

L’audience convoquée aujourd’hui s’est par ailleurs fortement concentrée sur les dépassements de coûts et de calendrier très médiatisés qui ont affecté le programme F-35, notamment dans son nouveau système de mise à jour technologique 3 (TR-3), ses capacités futures et une mise à niveau prévue du moteur.

Selon M. Schmidt, l’effort TR-3 – un ensemble de nouveaux matériels et logiciels qui fourniront l’épine dorsale informatique pour les capacités futures – est en difficulté sur la chaîne de production. Plus précisément, il y a quelques pièces sélectionnées que Lockheed et ses fournisseurs sont mis au défi de produire à un rythme suffisant pour respecter le calendrier de production actuel du programme, ainsi qu’une éventuelle modernisation planifiée des jets existants.

L’industrie « ne répond pas à nos exigences contractuelles » pour produire des kits TR-3 à un rythme suffisant, a déclaré Schmidt aux législateurs. Le Pentagone n’accepte pas les nouveaux F-35 équipés de TR-3 tant que les problèmes logiciels associés au système ne sont pas résolus, ce qui est maintenant prévu entre avril et juin 2024.

« Ils ont un peu de temps ici pour monter en puissance, mais ils doivent le faire rapidement par parties », a déclaré Schmidt aux journalistes après l’audience. « Il n’est pas bon d’arriver à un certain point dans la chaîne de production où telle pièce doit entrer ou telle pièce et la pièce n’est pas là. Cela crée une sorte de perturbation qui n’est pas saine pour une chaîne de production, et nous essayons tous de surmonter cela », a ajouté M. Schmidt.

« Lockheed paie un prix important par rapport au contrat », a-t-il déclaré, notant que l’entrepreneur « est incité à livrer ici ».

En réponse, Lockheed a déclaré dans une déclaration à Breaking Defense que « au cours des derniers mois, nous avons commencé à tester la prochaine version du logiciel qui améliorera la stabilité, le radar, le NextGenDAS et la capacité des armes. [...] Nous avons également commencé des vols d’essai à l’aide du logiciel TR-3 sur des jets de production F-35 à Fort Worth, et les essais en vol se poursuivent à la base aérienne d’Edwards et à la base aéronavale de Patuxent River. Au début du mois de décembre, nous avions effectué plus de 160 vols. Nous restons également concentrés sur l’accélération de la livraison du matériel par nos sous-traitants qui sera intégré à TR-3.

Le programme TR-3 est maintenant prêt pour un dépassement budgétaire de près d’un milliard de dollars, ont déclaré les législateurs aujourd’hui, un coût supporté par les contribuables en raison du contrat de coût majoré du programme. Lockheed, cependant, a renoncé à des frais de 1 millions de dollars et ne profite pas de la poursuite des travaux, a rapporté Bloomberg.

Wittman, qui semblait sceptique quant au plan du programme visant à terminer le travail TR-3 d’ici le milieu de l’année prochaine, a déclaré aujourd’hui que la « patience » des législateurs ... s’épuise » sur des questions telles que TR-3 et une série de mises à niveau planifiées connues sous le nom de bloc 4 qui a également connu ses propres dépassements de coûts et retards dans l’échéancier.

D’autres législateurs, comme le membre de haut rang du sous-comité, Donald Norcross, D-NJ, ont été « perplexes » par l’incapacité du Pentagone à certifier qu’un contrat de maintenance logistique basé sur la performance (PBL) proposé réduirait les coûts ou augmenterait la préparation. Comme Breaking Defense l’a précédemment rapporté, le Pentagone a suspendu les négociations avec Lockheed sur le PBL en raison d’une impasse sur le respect des exigences de certification du programme.

Dans son témoignage d’aujourd’hui, M. LaPlante a souscrit à la frustration de M. Norcross, notant que les responsables évaluent d’autres approches, comme un PBL pour des sous-systèmes particuliers plutôt que pour l’ensemble de l’avion.

« Nous continuons de considérer la passation de marchés de logistique basée sur la performance comme le principal moyen d’accroître la disponibilité, l’état de préparation et l’abordabilité des pièces à long terme, à mesure que la flotte de F-35 évolue. Bien que nous soyons déçus de cette décision, nous restons déterminés à nous associer à nos clients pour fournir un soutien en matière de soutien, ce qui permet d’assurer la préparation à la mission et la dissuasion. 

En ce qui concerne un plan de mise à niveau du moteur de l’avion, Schmidt a souligné aux législateurs que le budget de l’exercice 2024 devrait être approuvé pour aller de l’avant avec l’effort de développement, surnommé la mise à niveau du noyau moteur (ECU) qui sera construite par le fabricant de moteurs F-35 Pratt & Whitney.

Le financement de l’initiative de l’écu est « bon jusqu’en février » en vertu de la résolution actuelle, mais après cela, « nous risquons en fait de manquer si nous n’avons pas de crédits ».

Edited by herciv
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Oups c'est plus chiant que prévu en fait :

 

Les derniers F-35 bloqués par la lenteur de la production de pièces clés

Par Stephen Losey

 déc. 13, 03 :30

WASHINGTON – Lockheed Martin a terminé la construction de moins de la moitié des avions de combat interarmées F-35 améliorés qu’il avait promis cette année, alors que la lenteur de la production de pièces clés retarde plusieurs nouveaux jets, a déclaré mardi aux législateurs l’officier supérieur du Pentagone en charge du programme.

Le lieutenant-général Michael Schmidt, responsable du programme F-35, a déclaré lors d’une audience du sous-comité des forces aériennes et terrestres tactiques des forces armées de la Chambre des représentants que Lockheed Martin était sous contrat pour livrer 52 jets dotés d’améliorations connues sous le nom de Technology Refresh 3 d’ici la fin de l’année. L’entreprise a terminé la construction de 21 d’entre eux.

Mais la production d’une poignée de composants clés nécessaires au matériel TR-3 s’est accélérée plus lentement que prévu, a déclaré Schmidt, et le reste des jets les plus récents sont toujours assis à l’usine de Lockheed Martin à Fort Worth, au Texas, en attente de ces pièces. Schmidt a refusé de décrire ces parties aux journalistes après l’audience.

« Le matériel est bon », a déclaré Schmidt aux journalistes après l’audience. « C’est la vitesse à laquelle ils les produisent pour répondre à nos besoins de production et de modernisation. Il s’agit littéralement d’un petit nombre de composants, mais j’ai besoin de tous les composants.

Les mises à niveau du TR-3 comprennent des améliorations matérielles et logicielles du F-35, telles que de meilleurs écrans, une meilleure mémoire d’ordinateur et une meilleure puissance de traitement. Ils sont nécessaires pour une mise à niveau plus vaste appelée Block 4, qui améliorera la capacité d’armement du F-35, la reconnaissance des cibles et la guerre électronique, entre autres fonctionnalités.

Le Pentagone et Lockheed Martin ont cherché à ce que le TR-3 soit prêt d’ici avril 2023. Cette date a maintenant considérablement reculé, en grande partie à cause de problèmes persistants de logiciels et d’intégration. Schmidt a déclaré mardi que TR-3 pourrait être terminé d’ici le milieu du printemps, bien qu’il ne soit pas confiant quant à cette date limite. Le gouvernement et Lockheed Martin ont déjà déclaré que cela pourrait être aussi tard qu’en juin prochain.

Le gouvernement n’accepte pas les F-35 nouvellement construits, car l’armée n’a pas été en mesure d’effectuer les vols d’essai nécessaires pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement.

Le président du sous-comité, le représentant Rob Wittman, républicain de Virginie, a déclaré lors de l’audience que si le F-35 est une « merveille technologique », ses retards répétés dans les capacités de mise en service sont inquiétants.

Schmidt a déclaré qu’une partie du problème était liée aux laboratoires sous-performants que le programme a utilisés pour essayer de tester le TR-3, et que le programme essayait de créer plus de capacité dans ses laboratoires pour gérer les plus grandes capacités prévues pour le F-35.

« Nos laboratoires ne représentent pas correctement l’environnement de vol, et il y a beaucoup trop de découvertes qui se produisent lors des essais en vol », a déclaré Schmidt.

Il a déclaré aux journalistes que Lockheed « paie un prix important » pour son incapacité à répondre à ses exigences contractuelles sur les jets TR-3, bien qu’il n’ait pas voulu détailler ces pénalités.

« Lockheed est très incité à tenir ses promesses », a-t-il déclaré.

Lockheed Martin n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La lenteur de la production de composants à l’heure actuelle n’affecte que les nouveaux jets, a-t-il déclaré, car le programme F-35 n’a pas commencé à travailler sur la modernisation des avions plus anciens.

Mais si les problèmes de production ne sont pas résolus, cela pourrait entraîner d’autres problèmes, a-t-il déclaré.

« Ils ont un peu de temps ici pour monter en puissance, mais ils doivent le faire rapidement », a déclaré Schmidt. « Il n’est pas bon d’arriver à un certain point dans la chaîne de production où cette pièce doit être intégrée à cette pièce, et cette pièce n’est pas là. »

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Le 12/12/2023 à 18:13, herciv a dit :

[...]

L’avion de combat a besoin d’une mise à niveau matérielle et logicielle avant de pouvoir transporter des armes plus précises et recueillir plus d’informations sur les avions ennemis et les défenses aériennes. Il multipliera par 37 la puissance de traitement et la mémoire par 20 par rapport aux capacités actuelles du F-35.

[...]

 

Par contre ça, c'est juste énorme comme bon capacitaire non?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Elemorej a dit :

Par contre ça, c'est juste énorme comme bon capacitaire non?

Oui c'est clair. Mais çà donne des marges de manoeuvre pour faire les choses autrement. Mais attention ce n'est pas parce que tu prend un PC 36 fois plus rapide que ton windows 11 ira 36 plus vite si il n'a pas été conçu pour en profiter. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Ah tu penses que le doc parle juste de l'augmentation matérielle? Tel que je le comprend c'est justement l'aspect logiciel et la prise en compte de ce que ça implique leurs difficultés actuelles.

On est d'accord que dans tous les cas ça ne certifie pas que l'avion sera *36 niveau capacités, mais comme tu dis, la ils auront du gras pour voir venir.

Le problème est surtout que les briques sont ajouté non déverminés ensemble aussi non?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...